Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 novembre 2010 1 01 /11 /novembre /2010 22:00

En préambule à cette histoire vécue, je pense qu'il est necessaire d'éclaircir certains points pour les lecteurs non connaisseurs du sujet.

 

La plongée sous marine peut se pratiquer sous différentes formes, mais deux grandes familles cohabitent.

- Les apnéistes.

- Les plongeurs  en scaphandre.

 

Dans chaque catégorie il existe encore des familles mais la différence fondamentale se situe au niveau du moyen de respirer sous l'eau, condition essentielle pour l'homme.

 

Scaphandre: le plongeur respire un air emprisonné sous haute pression "en conserve" dans une bouteille d'acier appelée "bloc" et un système compliqué et fragile, le détendeur, lui délivre de l'air sous pression atmosphérique à la demande. Son autonomie en est grandement accrue  et ses prestations sont bien entendu, nettement moins sportives.

Apnée:  que ce soit pour chasser ou photographier ou battre des records de durée et/ou de profondeur, l'apnéiste "emporte " son air dans ses  poumons et sa durée d'immersion est étroitement liée à ses capacités pulmonaires, sa forme physique, mentale et à son entrainement. C'est du sport à part entière.   jean jacques

* Remarque importante, la chasse sous-marine ne peut se pratiquer  qu'en apnée ! Interdiction absolue en scaphandre.

 

Le mot "plongeur" est essentiellement utilisé pour les plongeurs en scaphandre autonome.

 

La photo sous marine se pratique essentiellement en scaphandre mais en apnée ça devient une discipline sportive tout aussi difficile que la chasse, je n'ose pas dire plus difficile pour ne pas froisser mes amis chasseurs.

 

Cette histoire est une histoire vraie, c'est une tranche de ma vie de plongeur sous marin.

Pour moi ce fut un tournant, comment je suis passé de plongeur " touche à tout ", un peu de chasse sous marine ( apnée ), un peu de photo sous marine avec des moyens limités , mais en apnée,  et la plongée en scaphandre autonome que je pratique depuis cette époque et jusqu'à aujourd'hui .................et encore pour combien de temps ?

 

Faisant un peu de tout, on le fait rarement bien.

 

Etant par nature  un très mauvais prédateur, je ne pouvais être qu'un piètre chasseur sous marin, piètre chasseur en terme de "prises", car en terme de durée au fond et de profondeur atteinte, je n'étais pas du tout mauvais... en toute  modestie. 

Mais à quoi peut donc bien servir de rester longtemps à l'agachon quand on réfléchit ( un peu trop ) avant de tirer sa flèche sur le poisson ?

Admirer les évolutions d'un poisson n'est pas dans l'attitude qu'on attend d'un chasseur.

  agachon [1600x1200]

Agachon devant un trou, partiellement caché par les posidonies, pas un mouvement, pas une bulle !

 

Vingt ans après avoir arrêté la chasse, le coté éminament sportif me manque toujours mais le coté prédateur nettement moins , même si parfois j'envie encore les prises de certains amis.   P1010093.JPG  J.J dans son fief à nosy bé.

 

Que c'est il donc passé ce jour là pour me faire poser mon fusil Beuchat au fond du Zodiac et ne jamais le reprendre ?

 

C'était en février ( 1990 ou 1991 ? ) , avec mon pote J.J , nous avions choisi notre terrain de chasse, mis le Zodiac à l'eau à La Ciotat et direction les falaises de Soubeyranes, juste au pied du sémaphore.

 

De gros blocs rocheux forment le bord et le fond en pente raide descend bien au delà de nos possibilités, pourtant déjà conséquentes pour des plongeurs-chasseurs en apnée hyper entrainés, comme il se doit.

 

*Les "chasseurs" qui se pavanent sur la plage bondée de baigneuses en plein été sont un danger public, d'autant que dans les 3 m d'eau de la zone de baignade, les prises ne seront certainement pas aquatiques.

Si... parfois un thon ou une baleine mais là c'est une autre histoire...oupsss, je dérape.

  a trou [1600x1200]

Le fusil, ( arbalète de son vrai nom , ou harpon pour les non initiés ) un Beuchat avec une flèche Tahitienne de 6mm et un ardillon retaillé pour une plus grande vitesse de pénétration, double sandows pour plus de puissance, car ici on risque de faire du gros.

Combi de chasse en fin néoprène de 3,5mm réchauffée avec de l'eau chaude, contenue dans une glacière, juste avant la mise à l'eau.

Longues palmes Cressi de chasse à voilure nerveuse.

Profondimètre à aiguille trainante.

Masque Cressi Super Occhio à  volume restreint.

Tuba Beuchat, gros diamètre et très court pour une meilleure ventilation pulmonaire.

Et du plomb à la ceinture, assez pour couler bien vertical, sans palmage pour des agachons silencieux.

  coulee--1600x1200-.JPG

Après quelques menu fretin , lors d'une coulée en plombage positif, ( c'est à dire que sans bouger, je coule ) j'apercois une mostelle, l'après plongée nous dira qu'elle faisait 3 kg , je suis juste au dessus, pour la tirer il faut que je me déplace sans bruit et latéralement.  mostelle--Small-.JPG

Nous sommes ( la mostelle et moi ) à 20 m de fond, en pleine eau, je ne suis pas trop bien placé, mais j'ai le choix, ou je tente et j'ai une superbe prise ou je laisse filer et je risque de le regretter. 

Ma position n'est pas idéale, mais on est déjà profond et je ne peux plus me déplacer sans faire fuir la bête, je tire quand même.

 

Transpercée de part en part juste derrière la tête, le bestiau n'est pas tué, seulement blessé, il accélère et descend comme une fusée, vers son trou à exactement 32 m ! L'aiguille traînante du profondimètre en sera témoin .

 

Description de la scène :la mostelle blessée regagne les profondeurs de son abri, entraînant avec elle, la fèche qui la transperce, la cordelette et le fusil . Accroché au fusil, le chasseur ( moi ) n'est pas encore en danger mais à cette profondeur,  c'est vraiment limite.

 

Je cale le fusil en travers du trou pour l'empêcher de rentrer et je remonte à la surface prendre un peu d'air, il faut remonter droit en ne perdant jamais  des yeux l'endroit où est le fusil.

Surface, dans la petite houle glacée, on est en février, ventilation calme et profonde,  et redescente avec un "canard" bien vertical, je retrouve tout de suite le fusil, essaie de le sortir si possible avec le poisson, la Tahitienne  est tordue, c'est sûr.

Impossible !

 

Remontée, ventilation, descente , pour une troisième tentative.

 

J'arrive à sortir quelques centimètres de fil que j'enroule sur le fusil comme je peux..... là, je suis épuisé.

Je lâche tout, remontée, cette fois ci c'est limite, je n 'arrive plus à palmer, car plombé comme je suis il faut palmer pour remonter et pas qu'un peu.

Je commets bien sûr l'erreur de regarder la surface, erreur car dans cet état d'épuisement rien de mieux pour flinguer le moral, c'est si long une remontée quand l'air commence à manquer.

remontée [1600x1200]

Tout là haut la surface et l'air libre, encore faut il y arriver !

 

Mon obsession de remonter ma prise m'empêchera de déboucler ma ceinture de plombs "Marseillaise" et de la jeter au fond, ce qui aurait signifié " fin de la partie" , entêtement imbécile et dangereux , bien sûr  ! 

 

En surface , J.J, qui a vu qu'il se passait quelque chose vient à ma rencontre.

 

* Les chasseurs ne chassent JAMAIS ensembles c'est le seul moyen de tout rater ou pire de se blesser mutuellement  , ce qui n'empêche pas une surveillance mutuelle à chaque remontée à la surface.

 

J'explique la situation, il me tend son fusil, son anneau inox avec ses prises, et descend comme une pierre.

Il remontera avec un grand sourire, et me tend  mon fusil, une Tahitienne bien tordue, et une mostelle de belle taille.

 

Je regagne le  bord du Zodiac, je bois chaud, je mange et j'attends qu'il ai fini de faire "ses courses" , Mo, son épouse,  lui a demandé tout ce qu'il faut pour une bouillabaisse, il ne rentrera pas sans avoir rempli son contrat, mais sans  plus, ce n'est pas un " viandard".

 

Grande décision irrévocable dans ma tête : j'ai quarante ans passés, la grande chasse, c'est fini pour moi , décision pas seulement provoquée par la peur mais aussi par la lucidité, l'âge avancant,  je ne serais plus jamais aussi performant qu'avant et chasser dans 5m d'eau, je ne sais pas ou je n'ai pas envie de faire.

 

 

JJ,  plus jeune et chasseur de haut niveau,  il continue, vingt ans après, mais seulement dans des eaux plus chaudes, à Nosy bé,  

Les makis écolos, c'est ici , clic  .

 

Ah oui, la mostelle...................délicieuse...... c'est le moins qu'on en attendait !

 

 Note : Les photos de chasse  sous marine ne relatent pas cette aventure mais illustrent seulement cet article.

 

Matériel: boitier  Canon F1 et 35mm f1,4  enfermé dans un sac étanche EWA MARINE, sans flash,  film diapo 35mm Ektachrome 64.

Conditions: tout  en apnée, à Sagres au Portugal en juillet 1992. 

 

La Mostelle, photographiée dans les îles de Marseille, APN Nikon Coolpix et boitier étanche dédié, photo 2006.

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Nicoldelap 19/01/2012 23:47


Je viens de faire un tour sur cette plongée très mouvementée........ qui m'a tenue en haleine......... Un vrai roman !!! donc, à ce moment-là, tu as décidé d'arrêter & je pense que tu as bien
fait !! il faut savoir s'arrêter !! pas tjrs facile, mais il faut être lucide & ne pas vouloir absolument faire "une dernière plongée".............. qui aurait pu être fatale !! Il faut que
je te dise que j'ai aussi une plongeuse dans la famille : ma fille ; elle en a fait son métier puisqu'elle travaille en N.-C. en tant que plongeuse-biologiste. (Notre Mimiche est au courant ; je
ne donne pas d'indication suppémentaire sur le blog) ; je sais qu'elle se régale, mais elle me donne aussi qq'frayeurs puisqu'elle se plait en compagnie.... (je te le donne en MILLE...) de qq
requins !!!! Ha ! les gosses !! Bizzz mon cher & encore MERCI pour ce magnifique récit (que j'ai dévoré !!)  la Nini

Jean Luc 20/01/2012 22:12



eh oui mais aujourd'hui je ne plonge plus en apnée, d'aileurs la chasse me rebute maintenant.


Mais la plongée en scaphandre je pratique encore, même si en ce moment c'est "la pause" pour raison de bateau en révision annuelle.


bisous


Jl


ta fille a beaucoup de chance de faire un métier "passion".



ETOILEBLEU 03/11/2010 12:02



on voit l'homme a la grande classe qui sait reconnaitre ses propres limites et dire stop avant l'accident !!! chapeau bas Monsieur !!!


chaque chose a son temps sa raison d'être et sa joie de vivre maintenant tu est passé a autre chose bravo pour ce beau témoignage



jluc 03/11/2010 21:43



Sans que la peur soit retrospective , la raison l'a emporté !


 j'aurais pu continuer mais moins profond et de façon moins exigeante, mais ...quand tu as gouté a certaines choses ...


bises étoilées


 



Que de souvenirs dscaph-blog. 03/11/2010 08:16



Tu as eu de la chance  car elle était bien tirée


Souvent la mostelle qui a une chair très tendre se déchire sur la flèche


En tout des apnées à 32 M je n'en ai jamais fais. 20 M c'était ma limite max


Pour ce qui d la chasse sous marine en plage, je ne partage pas tout à fait ton point de vue. Il m'arrivait souvent sur la plage de Port Issol à Sanary, de me mettre à l'eau tout au bout
discrètement et de venir en plage où je tirais de magnifiques rougets entre les jambes des noms moins magnifiques et belles touristes...


J'étais jeune et beau.... Je ne suis plus jeune seulement.



Séb 02/11/2010 19:39



Salut Jean-Luc,


Ah ça, la mer n'a pas fini de nous rappeler à l'ordre, la moindre prise de risque, le moindre faux pas ne pardonne pas.


C'est bien pour cela qu'il ne faut jamais chasser ou même plonger seul. Et comme on dit bien souvent : les conseilleurs ne sont jamais de bons payeurs !!!


Je ne pratiquais pas la chasse qu'en faisant des apnées de comptoir à 10-15 mètres, mais bon, même à ces profondeurs l'erreur ne pardonne pas.


 


A très bientôt.


 


Séb.



jluc 02/11/2010 21:28



j'ai une assez longue bien qu'ancienne experience de la chasse et c'est dans ces zones de 5 à 15m que la syncope du chasseur arrive. on l'appelle d'ailleurs la syncope des 7 mètres.


c'est peu profond et on fait des yoyos a repetition .


mais de toute façon sous l'eau comme en escalade l'erreur fait des degats. c'est sur.


bonne soirée.


jl



phyll 02/11/2010 12:18



pfiou !!!..... j'ai lu ton aventure en retenant ma respiration (réflex ? )... c'est malin !!!


tu as choisis la voie de la sagesse et c'est tant mieux !!!


bonne journée l'ami !



jluc 02/11/2010 21:29



sagesse .........resignée; mais bon , c'est comme ça, tout a une fin.





jl



Profil

  • Jean Luc
  • passionné par la plongée sous marine, je suis aussi un amoureux des collines Provençales.
La plongée et la rando sont mes activités sportives preferées.
La cuisine,la lecture,la photo, la pêche  et le jardinage sont mes activités plus calme
  • passionné par la plongée sous marine, je suis aussi un amoureux des collines Provençales. La plongée et la rando sont mes activités sportives preferées. La cuisine,la lecture,la photo, la pêche et le jardinage sont mes activités plus calme

Le Bureau

  ROMAN

Le grand secret

 gd secret

 

Si vous avez envie de  tenter l'aventure d'une plongée sous marine en mode spéléo avec tous les frissons que cela comporte, mais bien calé dans un fauteuil et en 191 pages, me faire parvenir

 

   un chèque de  20 euros TTC , port compris

Jean Luc Fontaine

130 vallon des Escourtines

13011 Marseille

Dédicace personnalisée sur demande.

plus de détails ici :

***********************************************************************
  

Indice Atmo : vue d'ensemble

 

 

Rechercher Un Article ?

Visiteurs présents sur le site

Compteur Global

 

 

 

 

 

Randos et plongées

 Petites randos dans nos collines et ailleurs..

 

Hautes Alpes :

Champoléon : le refuge de tourond

Champsaur : Le col de Moissière

Champsaur : le col de Gleize

Valgaudemard : Les cabanes de Prentiq 

Valgaudemard le refuge des souffles

Valgaudemard le refuge du pigeonnier

Valgaudemard, les sources des Doux

Devoluy: le village de Chaudun

Devoluy: le sentier de ronde de Chaudun

Devoluy, sentier de ronde  de Chaudun et fouanières

Les pénitents des Mées

Devoluy: la petite Céüse

Devoluy: le col de Tournillon

Devoluy: la roche de la Fouanières

Devoluy: le pic de Céüse

Devoluy: Céüse, le pas du loup

Devoluy, le roc de Rimat

Devoluy, la tête des Ormans

Devoluy, la tour carrée

Devoluy, la chapelle de la Crotte

Gapençais, crêtes de Charance 

Gapençais, le Cuchon

Devoluy la boucle de la Souchière

 

Retrouvance en Buëch Devoluy :

1ère étape, Veynes - Agnielles

2ème étape, Agnielles - Recours

3ème étape, Recours - Rabioux

4ème étape, Rabioux - Les Sauvas

5ème étape, Les Sauvas - Chaudun

6ème étape, Chaudun - Rabou 

 

Massif  du Garlaban :

Tête rouge et le Taoumé

Tête rouge et le Taoumé 09/2011

La Grotte de Grosibou au départ d'Allauch

Le puits de l'Aroumi 

Le puits de l'Aroumi au départ de la Fève

La baume sourne

La source de Barqieu et le Garlaban 2

Le Pic du Taoumé par le vallon de Précatori

Le sentier des scolopendres

Garlaban,  la source du chien

Le col de Tubé au départ de lascours, 1ere partie

Le col de Tubé au départ de Lascours, 2ème partie

La parloire mai 2011

La parloire janvier 2012

Le Mont du Marseillais 

La grotte de Manon et

le sentier des scolopendres

La grotte du berger

Sur les traces de Pagnol

Le domaine de Pichauris

La grotte du Midi ..ou du Papé

Lascours, le grand vallon

Le vallon de Passetemps

Grand vallon et grotte du papé

Grottes et marmites du grand vallon 

Lascours, le grand vallon 

La croix de Garlaban face sud.

Nocturne, la croix de Garlaban

Font Berguettes

Marmites du grand vallon

Grosibou par Lascours 01-2014

Baume Sourne 12-2013

L'eau des collines-grotte de l'étoile 02 2014

Lascours, gd Vallon 03 2014

Lascours gd vallon et grotte du Papé 05 2014


 

Massif de l'Etoile :

L'aire de la Moure

Notre Dame des Ange, ....près de Marseille
La grotte des fées et le Baoù Traouqua

Le mont Julien et le Ratier

La tête du grand Puech

La grotte de la Vierge

La tête du Gd PUech 01-2014

 

Massif de la ste Baume :

Le balcon des Encanaux

Le col de Bertagne

La glacière du vallon du Fauge

La crête de la Lare 

Le plan des Vaches par les dents de Roque Forcade 2012

Le joug de l'aigle

La source de l'huveaune

Les sources de l'Huveaune 2  

Le circuit de la Taurelle 

La grande Baume par bertagne

Le jas de Miqueoù

le chemin du blé

Les quatre chênes 

Le balcon des Infernets 

Le signal des Beguines 

Le col de Bertagne et la grande baume 2

Rougiers, Castrum st Jean et les 4 chênes 

Le vallon des cèdres

La croix du Paradis

Le Paradis et le sentier merveilleux

Le vallon de la galère

Le balcon des Infernets et le torrent des Encanaux 

Le tour de Roussargues

Le pas de Cugens

Le gouffre du plan des masques 

Les dents de Roque Forcade, autre parcours

Le vallon de l'Aigle

Le pas de la Cabre

La grande Baume

La tour Cauvin

Falaises de Cugens, le trou du vent

La grande Baume 2013

Le Cruvelier et le Brigou 

Le jas de Sylvain

Le plan des masques

le sentier Marcel Estruch

Le trou du vent 02 2014

Le jardin suspendu 03 2014

La neige au Paradis 03 2014

Le tour du pic de Bertagne 03 2014

Du pas de la cabre au Paradis 06 2014

Le ravin des Encanaux 06 2014

Le sentier marcel Estruch 05 2014

La voie Gombault 04 2014 

 

Massif de Luminy, les calanques, Cassis :

Les falaises de Soubeyranes 

Port pin et le ravin de Gorgue longue

La calanque de Morgiou

Le tour du mont Puget

Le vallon de la fenêtre

Les falaises du Devenson

Le cap Morgiou

Grand Malvallon, les 3 arches    

La couronne de Charlemagne

Le Malvallon sud et le belvédère celeste

Le plateau de l'homme mort
Le plateau de l'homme mort 2013

La calanque des pierres tombées

Le pas de l'oeil de verre, la Candelle

La rêveuse du pas de la Lèbre

La calanque de l'Escu

Le col de la selle et grotte Rolland

Beouveyre

Falaises du Devenson et l'Eissadon

Rando givrée, belvédère de Titou Ninou février 2012(1)

Belvédère Titou Ninou fevrier 2012(2)

Les 4 pas :  demi lune, escaliers des géants...

sommet de Marseilleveyre(1) les 3 grottes

Sommet de Marseilleveyre (2) les escaliers des géants

Le col de la Selle, les grottes Dechaux

La cheminée du Diable

Le cirque des Pételins

La traversée du mont Puget

Les 3 arches du Malvallon 2012

L'anse de Melette

Le couloir du Cadellon

Calanques de l'Escu et Melette

Les falaises du Devenson et de l'Eissadon

Le vallon de la fenêtre 2012

L'escalier des géants

Le pas de la Cabre

En Vau et Port Pin

Le cap Gros

Le belvédère d'En Vau

Le couloir du Candeloun

Les 4 grottes du rocher st Michel

Le sommet de Marseilleveyre

Le plateau de Cadeiron

Le sentier du chinois

Sentier Garrigue et cap Gros 

Le vallon de l'herbe et cap Gros

Le tour de la grande Candelle

Les calanques de Sugiton et Morgiou

Cap Gros, le saut du chat

Les trois pas...

La tête de Melette 

Couloir du Candelon intégral

Les crêtes de soubeyranes

Le cirque de mestrallet

Le vallon de l'herbe

Le tour de la Candelle

Titou Ninou à la belle étoile

Cap Morgiou grotte du figuier

Le vallon de Mestralet

Titou Ninou nov 2013
Creche troglodyte

Creche troglodyte suite 01 2014

Le Mt Puget et le couloir du Candelon 01-2014

La grotte de l'Ours 01-2014

Titou Ninou, la crèche suite

sommet Marseilleveyre 01-2014

calanque de l'Escu 01-2014

au fil de mes envies 12-2013

Beouveyre 12-2013

La cheminée Lacroix 01 2014

Mont Puget et couloir du candelon 01 2014

La grotte de l'Ours 01 2014
Les falaises du Devenson 02 2014

Au dessus de Sormiou 03 2014

Le pas de la demi Lune et Marseilleveyre 03 2014

La grotte de la colonne 03 2014

La croix du Malvallon 03 2014 

Le cirque de Melette-walkyries 06 2014 

Le renard des calanques 

 

Les massifs de Marseilleveyre à Aubagne :

La source des eaux vives

Le balcon des Escourtines

Le Montounier et la chapelle St André

Le Mont St Cyr

Le four à cades de revers de boquié

Le Baoù de la Candolle

Le balcon des Escourtines et la source des eaux vives - juste au delà de mon jardin

Le Douard et les gorges de la petite ste Baume  

Notre dame de Julhans

Le mont Lantin et le mont Carpiagne

Le mont Lantin et la source des eaux vives

Le vallon de Gendame

Le cabanon du Marquis 01-2014

 

Massif de Regagnas et mont Aurélien :

L'ermitage de st Jean du Puy

Le sommet du Regagnas  

Le rocher Olympe du mont Aurelien

le Mont Olympe

Le plateau de la Serignane

Le mont Olympe et le rocher de 11 heures

Le rocher de 11 heures

pique nique à st Jean du Puy 12-2013

 

Massif et Parc naturel du Luberon :

La foret de cèdres

La combe de Sautadou  

Le tour du Roumagoua 

Oppede le vieux, versant nord

La source du Mirail

Le pin de l'Eigoune

La Groupatassière

Le plan des Agas

Les moulins du Veroncle

La combe de Vaumale 04 2014

 

Massif de ste Victoire :

Le pic des mouches

Le pic des Mouches version plus longue

Le pic des mouches au départ de Puyloubier

Le sentier Imoucha et les cretes de costes chaudes

Le Prieuré et la croix de Provence

Le Garagaï

Refuge Baudino au départ du parc des 2 aiguilles

D'un barrage à l'autre

L'ermitage st Ser

De st Ser au pas du Clapier

Le pic des mouches au départ de Puyloubier

Le pic des mouches par st Ser

Le gouffre de Garagaï

La croix de Provence par la marbrière

Refuge Baudino nov 2013

Le vallon de la Tine 03 2014

Le gouffre de garagaï 04 2014

Le pic des mouches 04 2014   

 

Le Verdon :

Le sentier des pecheurs

Le sentier des pêcheurs 2012

La chapelle ste Maxime, la draille des vaches

Le lac de ste Croix, le tour du Defens 

 

Divers :

Guillestre et la rue des masques

Raquettes à Risoul

Var, Lou gro Cervo

Var, La grotte du Garou

Var, Les gorges du Caramy

Var, les gorges du Caramy depuis le barrage

Var, le vallon du rocher des abeilles
Les crêtes de Roque Menourque 

La calanque de Figuerolles, cote bleue

Le mont Concors

Mazaugues, les ruines de Touchou

Le Puy ste Réparade, la Quilho
St Esteve Janson, le chateau

Notre dame des Anges...dans le Var

Vaucluse, le mur de la peste

Cote bleue, calanque de la Vesse

Alsace, mont ste Odile, le mur païen

Guyane, le sentier Rorota

Le village troglodyte de Calès

Port d'Alon, sentier du littoral

Le Mourre d'Agnis

La grotte du Mounoï Var

Var , le chateau du Diable 05 2014

Var, les gorges du Destel... l'intégrale 04 2014


Corse :

La boucle de l'Acciolu

Le sentier du facteur de Girolata

Le refuge d'Ortu

La punta di Bonassa

 

Andorre :

Le lac d'Angolaster

Le col de Juclar

Les lacs des salamandres  

Les lacs de Meners

Les lacs de Siscaro

Le circuit nature de Canillo 

 

Ardèche :

Le chateau de Pierre Gourde

Le sentier du vigneron

Le tour de Girond

Le chateau de Rochebonne

 

Lozère :

Eglazines et st Marcellin

Les echelles de Cinglegros, le pas de l'Arc

Causse Méjean corniches de la Jonte

 

 

 

 

 Plongées en Méditerranée :

 

1ère plongée de l'année 2009
La pierre de Briançon

L'île Moyade
Au phare de Planier
La calanque des Contrebandiers

Cadaquès, Massa d'Or
L'épave du Donator
L'épave du Chaouen
Le grand Congloué
La grotte de la Télévision
L'impérial du milieu
L'île de Riou
La pointe Caramassagne

La pierre à Daniel
Pointe Caramassagne 02/2010
La grotte de la télévision 03/2010
Quelque part vers Planier

Caramassagne, la grotte 04/2010  

Le tombant de la boulegeade 

Le tombant de la boulégeade 2

Au sud ouest de Planier  

Planier, Mola mola
L'épave du Ker Bihan

La pierre de Cassis  

La pierre à Daniel(2)  

Plongée...dans mes archives photos

Ma dernière chasse sous marine

Le couloir des gorgones

Zeus faber, un poisson de légende 

Grand congloué, les bankaws  

2011 la calanque du contrebandier

06/2011  La pierre de Briançon

2011 La grotte de la télévision

08/2011 Caramassagne

08/2012 la grotte à Peres

08/2012 la pierre à Daniel

08/2012 l'arche de Planier

06/2012 la grotte de la télévision

06/2012 la calanque de l'Escu

03/2014 Riou pte Caramassagne 

02/2014 calanque du contrebandie

07 2014 dans le bleu, calanque du contrebandier 

06 2014 la pierre de Cassis 

06 2014 la cap nègre 

 

 

 


 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 







Gites et chambres d'hotes

Coups de coeur

 

Quelques sites que je recommande :

 

Jacques Testa artiste peintre.

 

Ely Boissin artiste peintre et plongeur .

 

Les dessins de RB 

 

Glibert Thomas, le peintre des calanques