Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 juillet 2013 3 17 /07 /juillet /2013 16:10

    Je ne poste plus beaucoup de recettes ces derniers temps, mais celle ci est inédite sur ce blog, un Chili con carne, présenté dans des crêpes à la farine de maïs, des tortillas.

 

Plat Texan et non Mexicain comme on le croit trop souvent, un bon Chili est un plat assez relevé, pour ne pas dire...explosif.

La quantité de piment "chili" est donc à manier avec toutes les précautions d'usage.

C'est tout de même un plat à réserver aux estomacs endurçis.

 

Bien que traditionnellement servi avec du riz blanc, j'ai préféré déguster ce plat dans des tortillas.

 

les ingrédients

500 gr de haricots rouges secs à faire tremper dans l'eau froide au moins 10  heures et au frigo pour éviter toute fermentation.

500 gr de viande hachée de boeuf

1 poivron rouge

500gr de purée de tomates

2 ou 3 oignons selon la taille

5 ou 6 gousses d'ail

1 pincée de cumin et 1 pincée d'origan séché

du piment pour chili, ou à défaut, du tabasco ou tout piment en purée.

1 cube de bouillon de boeuf

huile d'olive, sel, poivre

1 paquet de tortillas à la farine de maîs, du commerce.

 

Les haricots secs doivent subir la longue opération du trempage en eau froide, compter 10 à 12h au frigo afin d'éviter toute fermentation nuisible.

La cuisson en auto cuiseur est d'environ 1h30 voire 2h après le début de la rotation du tourniquet siffleur.

Il est préférable d'avoir des haricots bien cuits et un peu fondants que trop durs.

Surtout pas de sel ni pendant le trempage ni pendant la cuisson, le sel rend la peau des haricots plus dure, et ne pas utiliser l'eau de trempage pour la cuisson.

Il est facile et plus simple d'utiliser des haricots rouges en conserve, mais bon.... le trempage s'il est long ne nous bloque pas en cuisine.

 

Pendant la longue cuisson des haricots, on peut commencer la préparation du Chili.

chili-con-carne 6590 [640x480] émincer les oinons, l'ail et le poivron, faire suer dans une sauteuse avec un fond d'huile d'olive

chili-con-carne 6592 [640x480]

puis ajouter la viande boeuf hachée, faire revenir.

chili-con-carne 6594 [640x480]

arroser de la purée de tomates, ajouter les épices, le piment, sel éventuel, poivre.

chili-con-carne 6596 [640x480]

puis enfin les haricots bien cuits

chili-con-carne 6599 [640x480]

laisser cuire encore un peu pour réduire le plat, en profiter pour goûter et peut être relever un peu plus en rajoutant du piment, on est souvent trop timide.

chili-con-carne 6600 [640x480]

réchauffer les tortillas au M.O. garnir de Chili, ajouter éventuellement une feuille de salade verte, femer la crêpe en cornet et déguster avec un rosé bien mais non glacé.

burritos [640x480]

 

Garder les tortillas et le Chili au chaud et servir au fur et à mesure de leur consommation.

 

Conseil : si le dosage en piment est trop généreux, éviter de s'essuyer les larmes avec les mains !!! (rire )  ce qui pourrait aggraver la situation.

 

person 047

Repost 0
Published by Jean Luc - dans Miam miam glou glou
commenter cet article
13 juillet 2013 6 13 /07 /juillet /2013 12:00

L'été c'est la saison où on aime bien recevoir ses amis, et pour changer un peu des apéros classiques, Whisky, Pastis ,etc  mais pour ne pas sombrer systématiquement dans les Martinis et autres Cinzano il est possible de préparer  quelques vins parfumés de bon aloi.

Ce que je vous propose aujourd'hui, c'est un vin aux saveurs des Antilles, les Isles comme on disait .


Ce vin aux parfums suaves se prépare avec un vin blanc que les professionnels de la restauration appellent un vin "pute", eh oui , un vin agréable, de bonne qualité mais pas un grand cru typé, mais un vin qui se marie avec tout , d'où son nom !
Pour cette fois j'ai choisi , un excellent et peu cher, blanc des Cotes du Rhone, éviter un blanc trop sec, ou trop muscat  ou pour fruits de mer. En fait, le vin "pute" n'est pas si facile à trouver.

Pour ce breuvage, il nous faut :

- Un morceau de gingembre frais gros comme mon petit doigt ( admirez la précision ! )
- Du thym frais, juste séché de quelques jours car si trop frais, risque de fermentation.
- un bâton de canelle
- 4 ou 5 étoiles  de badiane , ( anis étoilé )
- Une belle gousse de vanille coupée en deux dans le sens de la longueur.
- un jolie pincée d'anis vert en poudre
- une belle dose de patience.
- un peu d'eau et de sucre pour réaliser un sirop
- un gros verre à liqueur de rhum ambré vieux.

Il est possible de rajouter les épices qui vous semblent judicieuses, un zeste d'orange amère par exemple, ou de ne pas mettre tel ou tel ingrédient.

L'improvisation peut aussi être interessante .

Prendre un bocal en verre hermétique et y verser le contenu de la bouteille de vin puis le brin de thym effeuillé, les étoiles de badiane, le bâton de canelle, la gousse de vanille, le gingembre epluché et coupé en allumettes, ajouter un verre de rhum vieux ambré d'excellente qualité, pas du rhum pour desserts.

Fermer le bocal , remuer un peu et l'oublier dans un endroit sec et frais mais pas au frigo pendant un mois.
L'ouvrir de temps à autres pour éviter toute fermentation.
                        

Au bout d'un mois de macération et de méticuleuse surveillance, filtrer le liquide dans un filtre à café, le filtrer deux fois pour bien le clarifier, puis avec l'eau et le sucre, réaliser un sirop ou tout bonnement ajouter du sirop de sucre de canne liquide du commerce ( 100% sucre de canne ) .
La dose de sirop dépend des gouts de chacun mais pour une bouteille de 75 cl l'équivalent de 1/3 de verre de sirop est un bon début.

  Il est préférable de garder ce breuvage au frigo ce qui va avoir deux avantages:

- il est "prêt à l'emploi" et sans avoir besoin de rajouter les infâmes glaçons.
- il pourra ainsi se conserver deux ou trois mois , ce qui sera malgré tout rare car s'il est bien réussi, il sera bu avant.

Repost 0
Published by Jean Luc - dans Miam miam glou glou
commenter cet article
9 juillet 2013 2 09 /07 /juillet /2013 22:30

   C'est une rando effectuée, il y a déjà quelques jours, fin juin,  juste avant la tranhumance d'été.

Le Mourre d'Agnis, il y a longtemps que nous voulions y aller.

Situé plein ouest du massif de la petite colle au dessus de Mazaugues, ce petit sommet offre une superbe vue sur la région et sur le massif de la ste Baume plus à l'ouest.


Le départ se fera sur la D95 qui relie le Plan d'Aups à Mazaugues, sur le petit parking aménagé devant l'ancienne glacière Pivaut très bien restaurée.

carteclic pour agrandir

mourre-d-agnis 6188 [640x480]

le sentier de découverte démarre sur des planches, pour éviter aux promeneurs de patauger dans les eaux de ruissellement, non pas celles s'écoulant de la glacière qui ne fonctionne plus depuis de nombreuses années mais des petits rus qui dégoulinent dans la végétation.

mourre-d-agnis 6104 [640x480]

des espaces dédiés ont été aménagés, ici la grille par où s'écoulaient les eaux de fonte., la glacière est visible au dessus, entre les feuillages

mourre-d-agnis 6106 [640x480]

 

mourre-d-agnis 6107 [640x480]

Imposante et complètement hors sol, contrairement à la glacière du Fauge qui était enterrée, clic ici pour la rando.

mourre-d-agnis 6108 [640x480]

Suivre scrupuleusement le balisage vert et blanc, ne pas se fier aux cartes, que ce soit GPS ou papier la trace IGN est fausse et passe en propriété privée interdite au public...quoique...

Plus loin, il faudra quitter le vert/blanc qui continue vers Mazaugues, pour suivre la trace jaune qui mène au Mourre d'Agnis.

Peu avant d'arriver à la ruine de la Taoule, le sentier est bordé de genêts, superbes et odorants

mourre-d-agnis 6117 [640x480]

La Taoule, belle ruine qui mériterait restauration

mourre-d-agnis 6127 [640x480]

mourre-d-agnis 6126 [640x480]

un magnifique tilleul

mourre-d-agnis 6125 [640x480]

le balisage quitte ensuite la piste pour s'enfoncer dans la végétation

mourre-d-agnis 6133 [640x480]

et la grimpette commence, car il faut bien monter à un moment donné, la promenade touristique est finie !

mourre-d-agnis 6134 [640x480]

mourre-d-agnis 1836 [640x480]

montée courte mais rude

mourre-d-agnis 1837 [640x480]

entre les cèdres, la tour carrée qui orne le Mourre d'Agnis

mourre-d-agnis 6141 [640x480]

la carte indique "pilier", mais c'est plutot une tour, ( de guet ?)

mourre d'agnis tour [640x480]

 

mourre-d-agnis 6145 [640x480]

vue arière, au loin le Bau de st Cassien et la ste Baume

vue arrière [640x480]

mourre-d-agnis 1842 [640x480]

au pieds, la Taoule

mourre-d-agnis 6147 [640x480]

Nous avons décidé de redescendre par un étroit et difficile sentier qui démarre au creux des Baous, il n'est pas sur toutes les cartes mais permet de revenir au croisement de la Salomone, fermant ainsi la boucle.

mourre-d-agnis 6149 [640x480]

mourre-d-agnis 6151 [640x480]

Pour cela il faut longer les crêtes, passer le petit carrefour où un sentier descend à droite vers la ferme d'Agnis,un peu plus loin, nous  prendrons à gauche, direction la falaise et .....le vide.

mourre-d-agnis 1867 [640x480]

mourre-d-agnis 6159 [640x480]

dégringolade assurée, cette partie du parcours est dangereuse, au bord du vide, fortement pentue et glissante.

Mais très belle vue arrière sur la chaine de la petite Colle.

petite colle [640x480]

mourre-d-agnis 6163 [640x480]

mourre-d-agnis 6172 [640x480]

sentier non balisé, peu tracé, difficile à suivre,

mourre-d-agnis 6177 [640x480]

parfois un rare cairn confirme la bonne direction

mourre-d-agnis 6179 [640x480]

retour à la Salomone et reprise du sentier dans les genêts

mourre-d-agnis 6184 [640x480]

détour en plein coeur de la propriété privée...oupsss !

mourre-d-agnis 6185 [640x480]

et arrivée en vue de la glacière Pivaut

mourre-d-agnis 6187 [640x480]

Une jolie rando mais dont le retour hors balisage n'est pas à conseiller aux groupes non expérimentés en orientation et/ou  craignant un tant soi peu le vertige.

les 17km500 ont été parcourus en 4h25 avec un dénivelé cumulé positif de 616m.

 

mini lexique de toponymie provençale, à l'usage des randonneurs et pas que pour les étrangers !

Colle ou couelle : désigne une colline tout simplement, pas la super glue. Surtout ne pas confondre avec col qui en provençal se dit "pas". Exemples, la petite Colle et le pas de l'Aï.

Mourre : nom donné à un relief ayant plus ou moins la ressemblnce avec un museau, un groin. (faire le mourre, faire la gueule !) Exemple :  le Mourre d'Agnis, comprendre... le museau de l'agneau.

Repost 0
Published by Jean Luc - dans petites randonnées
commenter cet article
25 juin 2013 2 25 /06 /juin /2013 19:00

    Pendant quatre jours, avec notre petit groupe de "retrouvés" nous allons habiter cette petite cabane dans la forêt et arpenter, autant que la météo nous le permettra, les sentiers alentours. Dénivelés garantis.

La cabane ONF de Chabottes est rudimentaire coté confort, pas d'électricité, pas de véritable coin-cuisine, chambre-dortoir sous le toit,  mais pour qui aime calme et solitude en montagne, c'est parfait...Une vraie cabane d'ermite. 

 

DSCF6952 [640x480]

  Cette première rando sera écourtée car nous sommes arrivés tard, mais les journées étant longues nous ferons quand même une jolie balade vers un petit sommet que nous voulions déjà voir l'an passé sans que la météo nous le permette.

La Tour Carrée, le vallon de l'Aup et le vallon de Chabottes, c'est maintenant. 

carte

clic pour agrandir

 

Derrière la cabane plusieurs sentiers très bien balisés permettent pas mal de jolies balades, nous nous dirigeons en direction du vallon de Garnesier sans pour autant aujourd'hui le suivre jusqu'au bout.

DSCF6957 [640x480]

  un cairn totem sur le bord de la piste.

DSCF6958 [640x480]

  les fleurs sauvages sont de saisons, elles abondent

DSCF6962 [640x480]

  Orchis pourpre

traversée à gué du petit torrent des Chabottes puis tout de suite rude montée dans la forêt

DSCF6964 [640x480]

  sous bois clair et humide les arrêts photo de fleurs sont nombreux

trolle [640x480]

  Trolle d'Europe

DSCF6974 [640x480]

 

populage des marais [640x480]

  petit tapis de Populage des marais

DSCF6978 [640x480]

  Gros plan de Populage des marais

Nous quittons le sentier balisé pour prendre une étroite sente qui devrait nous amener au petit col qui marque la Tour Carrée.

Gros rocher presque carré d'où son nom je suppose, qui se détache de la montagne, le passage de ce collet nous fera changer radicalement de décor.

DSCF6981 [640x480]

 

cote charnier [640x480]

  la côte Charnier

DSCF6983 [640x480]

  en face de nous la Tour Carrée

DSCF6997 [640x480]

 

DSCF7002 [640x480]

  orchis sureau le blanc et le rose, les deux étant souvent en paire.

DSCF7004 [640x480]

  passage du petit collet nous sommes à 1741m d'altitude

DSCF7007 [640x480]

  paysage de montagne rude et sec d'un coté

tour-carree 1542 [640x480]

  Arboré et verdoyant de l'autre

DSCF7009 [640x480]

  Tout juste passé le petit col, la montagne regagne en verdure, l'herbe est grasse, le vallon de l'Aup qui s'ouvre à notre droite est magnifique.

DSCF7016 [640x480]

  Le sentier est parfois invisible lors de traversée de prairies en fleurs, il suffit pour le retrouver plus loin de rester vaguement sur la même courbe de niveau, il nous amène tout au bout du vallon. Il faudra là aussi traverser le petit torrent à gué, quelques névés sales font un peu de résistance mais ils sont fichus, le soleil frappe.

DSCF7020 [640x480]

 

tour-carree 1561 [640x480]

  La suite du sentier va rester à flanc de montagne mais sur l'autre versant, nous offrant tout du long une très belle perspective sur la Tour Carrée.

DSCF7025 [640x480]

  Beaucoup plus loin le regard se pose sur la montagne d'Aurouze et son immense pierrier.

DSCF7031 [640x480]

  Tout au bout du vallon nous arrivons au col du vallon de l'Aup, là nous prenons le GR94 qui, contournant le tête de la Grangette

tête de la grangette [640x480]

va nous emporter vers le col de Tours

tour-carree 1573 [640x480]

 

tête grangette [640x480]

  GR94C à flanc de coteau contournant le tête de la Grangette à droite

DSCF7035 [640x480]

  la "chef botaniste" en inspection...cékoidonk ?

gentiane accole (2) [640x480]

  Gentiane acaule

gentianes accoles [640x480]

  Gentianes élancées vers la lumière...superbes tuyaux d'orgues

DSCF7039 [640x480]

  Tout en bas, dans l'espace rasé d'un centre de vacances CAF, les ruines de la Chartreuse de Durbon

DSCF7042 [640x480]

  fleur???

DSCF7044 [640x480]

  fleur???

tour-carree 1599 [640x480]

  redescente dans le vallon de Chabottes par la piste que nous laisserons dès que possible

DSCF7051 [640x480]

  pour passer par un sentier en pente raide le long du torrent

pensées des alpes [640x480]

  Pensées des Alpes

DSCF7058 [640x480]

  Botaniste en action...

centaurée [640x480]

  Centaurée

dame de 11h [640x480]

  Dames de onze heures

  Retour à la cabane forestière, première balade bien sympa et fleurie, il va presque être l'heure de l'apéro !

tour-carree 1605 [640x480]

 

Une boucle de 12km300 qui a demandé 3h12 de marche effective avec un cumul de dénivelé d'environ 560m en positif.

Repost 0
Published by Jean Luc - dans petites randonnées
commenter cet article
23 juin 2013 7 23 /06 /juin /2013 18:00

   La tarte aux pommes ce n'est pas spécialement de saison, mais tout ce qui est à connotation provençale est de sortie pour l'été.

Les recettes diverses et variées à base de romarin , thym ...et même lavande  sont proposées dans les établissements à touristes.

 

!cid 3A387485-435B-4FAA-94D3-054A0D390027

 

Pour cette tarte très facile à préparer et de surcroit excellente, il nous faut:

 

3 ou 4 belles pommes, des goldens par exemple

une abaisse de pâte feuilletée du commerce mais tout au beurre, évitons autant que possible celles contenant de l'huile de palme.

un pot de gelée de romarindont la recette est ici clic, ce produit est à mon avis introuvable dans le commerce, ou alors dans les boutiques branchées "Provence" mais à quel prix !

du lait en poudre

de la cassonade

quelques graines de tournesol ou plus classiquement, des amandes effilées.

 

Allons y pour un dessert ou un goûter auquel il ne manque que le cri cri des cigales.

 

Les pommes seront pour ma part coupées en dés, mais là, chacun fait ce qu'il veut.

 

Sur l'abaisse de pâte, étendre généreusement la gelée de romarin

DSCF7135 [640x480]

saupoudrer de lait en poudre, qui servira à éponger les excédents d'eau rendus par la gelée.

DSCF7136 [640x480]

placer les dés ou tranches de pommes

DSCF7137 [640x480]

recouvrir d'une autre belle couche de gelée de romarin, saupoudrer de cassonade et parsemer de graines de tournesol

DSCF7138 [640x480]

c'est parti pour environ 30/40mn à four chaud  180°.

DSCF7140 [640x480]

ça "pègue" un peu aux doigts mais c'est drôlement bon, le goût du romarin restant longtemps en bouche.

DSCF7139 [640x480]

 

SOLEIL.gif

Repost 0
Published by Jean Luc - dans Miam miam glou glou
commenter cet article
17 juin 2013 1 17 /06 /juin /2013 19:00

Une petite précision : la GIRELLE, le poisson !


Pas le surnom donné à une jolie fille de Marseille.
Désolé, pour vous Jolies Girelles* de la Belle de Mai ou d'ailleurs, mais aujourd'hui l'article est consacré aux amours étranges de ce charmant petit poisson.
* ne pas confondre girelle et cagole... c'est grave.

La girelle, Coris Julis, est une des espèces de poisson les plus pêchées et pourtant les plus abondantes.
Il faut dire que ce petit poisson de roche est pêché   par les pescadous amateurs pour entrer dans la réalisation d'une des meilleures soupes de poissons qui soit, la soupe de poisson de roches.


Attroupement de girelles mâles et femelles, Le jeu du plongeur débutant ( et plus ancien, aussi ! )
gratter du bout des doigts la surface de la roche et attendre quelques secondes. Les girelles vont arriver pour manger les minuscules débris dégagés.

C'est une espèce qui vit entre 0,5 et 15 m d'eau, sur les roches, donc totalement à l'abri des filets et radasses ( chaluts ) des professionnels.

La girelle ne se pêche pas la nuit, ces petits malins s'enfouissant dans le sable pour y dormir.

Ce labre se nourrit de gastéropodes, de petits crustacés, et petits oursins, une vraie nourriture noble qui va lui donner une chair de première classe.
Cette espèce si abondante et qualifiée à tort de commune, vit une vie amoureuse étonnante, et fort complexe.

Les plus petits spécimens, ( 6 à 12 cm ) à la livrée brun-rouge terne, sont généralement les femelles, mais aussi quelquefois des mâles...                        Femelle, probablement, ou petit mâle, je ne suis pas allé voir  !

Les plus gros, appelées girelles royales, aux couleurs brillantes sont les mâles , exclusivement.

Mais ce n'est pas aussi simple, la girelle étant ( comme d'autres poissons ) hermaphrodite protogyne, c'est à dire qu'elle change de sexe  en grandissant, les mâles "girelle royale" sont donc TOUS nés femelles,  vous suivez toujours, parce que ça va se compliquer!

Parmi les plus petits spécimens, certains sont des mâles et qui le resteront toute leur vie, ils ne grandiront même pas, mais arriveront quand même à être reproducteurs, filous les bougres !


La vie en comunauté :


Une girelle royale ( la femelle devenue  mâle macho , pur et dur ) a un territoire, et sur ce territoire un harem, composé de femelles et aussi sans le savoir, de petits mâles, appelés mâles "primaires" mais qui ne chercherons pas à dominer le harem.
Les girelles sont très agressives entres elles, les royales cherchant à piquer le harem des autres et les femelles cherchant dans leur propre communauté à être la femelle dominante.


La taille d'un poisson n'étant pas mon critère de choix principal , cette photo est une de mes préférées.
Photo prise pendant des paliers de décompression, au sud du phare de Planier dans 3 à 5 m d'eau.

Tout ce petit monde vit dans l' harmonie de la sélection naturelle, jusqu'à ce qu'un pêcheur arrive et jette une canne à l'eau avec un hameçon et une esque.

Là, le mâle dirigeant fond sur l'appât, le gobe et fini sa vie en soupe de poisson ou en friture.

Et le reste de la communauté ?
Dame nature a tout prévu, la plus forte des femelles devient le patron , et en 2 ou 3 semaines est devenue mâle avec les testicules qu'il faut, la taille et la couleur qu'il faut.
Une mutation ultra rapide.
Sauf si le pêcheur est resté sur place et a pêché un max de poiscaille, mais le processus continue ainsi de suite.
Tout pêcheur sait que la première girelle pêchée est souvent la plus grosse sur le site de pêche.


La reproduction :

Il n'y a pas d'accouplement chez ces individus ( z'ont pas de bol, mais ils le savent pas ! ) , mais pendant la période de reproduction , d'avril à août, les gros mâles font la cour aux femelles en leur tournant autour ( tiens ça vous rappelle quelque chose ! ) , en les frôlants, et en les incitants à venir dans les zones de peu d'eau, entre 1 et 2 mètres, entrent bièvement en contact et émettent leurs gamètes.
A ce moment les mâles primaires ( les petits , vous vous souvenez, faut suivre ! ) viennent participer aux ébats en lâchant leur sperme dans cette eau et ainsi arrivent à féconder des femelles sans y être invités, et reproduire leur espèce de mâles primaires ( mâle primaire, qui a dit "pléonasme" ?  je veux des noms.).

Contrairement à d'autres labres, la girelle ne construit pas de nid,les oeufs pondus sont pélagiques, leur développement s'effectuant en pleine eau et sont disséminés le long des côtes par les courants.

Dans les zones de faible pêche ou dans les réserves, les girelles royales atteignent des tailles respectables, autour de 25 cm et les femelles y sont aussi beaucoup plus grosses.


Il existe une autre variété de girelles, la girelle paon, Thalassoma pavo, que nous rencontrons en méditerranée du nord, alors que sa zone initiale était au sud de marenostrum.


Cette girelle paon est devenue depuis quelques années une habituée de nos eaux , probablement en partie à cause du réchauffement des eaux, mais aussi à cause du ballastage des gros bateaux qui engouffrent des tonnes d'eau dans leurs cales pour ne pas être à "lège" et qui rejettent ces eaux une fois à destination.

 

Repost 0
9 juin 2013 7 09 /06 /juin /2013 19:00

   Surplombant la ville de Trets, un beau massif s'étire d'est en ouest, c'est le mont Aurélien, suivi à l'ouest par le mont Olympe.

Mais comme rien n'est simple, le mont Aurélien possède un sommet qui se nomme...le rocher Olympe ! La confusion est aisée.


Entre les deux, un autre, un peu moins haut que les deux "Olympes" , c'est le rocher de onze heures, nous y sommes déjà allés mais en passant par le rude sentier qui passe par le sommet du mont Olympe, plus à l'ouest.

Pour cette rando décidée un peu au dernier moment, nous allons grimper au sommet du rocher de onze heures, mais en passant par les vallons de Pardigon et de l'Aubanède, parcours nettement plus facile mais aussi en cette saison , nettement plus beau et fleuri que le caillou pelé de l'Olympe. 

carte

clic pour agrandir

Départ à proximité du Château Roquefeuille sur la D6b, très beau vignoble par ailleurs, nous longeons les vignes jusqu'à traverser une branche du canal de Provence, puis c'est l'entrée dans le vallon de Pardigon.

rocher-de-11-heures 5805 [640x480]

large piste sous les chênes, il faut suivre le balisage bleu qui plus haut va tourner à droite, puis dans une longue ligne droite, quitter la piste pour le très agréable sentier forestier de l'Aubanède.

rocher-de-11-heures 1226 [640x480]

long cheminement sur la rive d'un petit cours d'eau impétueux

rocher-de-11-heures 5807 [640x480]

  puis c'est le débouché sur la piste qui ourle le mont Aurélien, nous prenons à droite et filons vers le petit col appelé "pas du facteur".

rocher-de-11-heures 5810 [640x480]

  en bas, Trets, au loin les cheminées de Gardanne.

là, à notre gauche deux beaux cairns indiquent le passage pour grimper sur le mont Aurélien et à droite un sentier assez discret file vers le rocher de onze heures. A droite comme à gauche, aucun balisage.

rocher-de-11-heures 5812 [640x480]

  Tout de suite la différence apparaît, roche nue et pelée vers le mont Aurélien, sous bois et végétation fleurie là où nous allons.

rocher-de-11-heures 5814 [640x480]

 

rocher-de-11-heures 5817 [640x480]

hélianthèmes

rocher-de-11-heures 5818 [640x480]

  derrière nous, le mont Aurélien et son sommet " l'Olympe"

rocher-de-11-heures 5819 [640x480]

laitue vivace

rocher-de-11-heures 5820 [640x480]

  Le rocher de onze heures est balisé en bleu en venant de l'ouest, mais sans balisage depuis le pas du facteur.

rocher-de-11-heures 1241 [640x480]

  voilà, nous y sommes, la vue sur la vallée est superbe

rocher-de-11-heures 5821 [640x480]

  la falaise impressionnante

rocher-de-11-heures 5823 [640x480]

  rocher de onze heures...c'est écrit dessus !

rocher-de-11-heures 5827 [640x480]

centaurée (?)

rocher-de-11-heures 5830 [640x480]

Dames de onze heures, sans aucun rapport avec le rocher !

rocher-de-11-heures 5831 [640x480]

lin blanc

rocher-de-11-heures 5833 [640x480]

Glaïeul des moissons (?)

rocher-de-11-heures 5834 [640x480]

lin bleu

rocher-de-11-heures 5836 [640x480]

  Revenant sur nos pas jusqu'à la piste, nous filons vers l'est, jusqu'aux vestiges de Roquefeuille, ancien château fort sur son piton rocheux ?

rocher-de-11-heures 5837 [640x480]

  il faut quitter la piste à la hauteur du poteau indicateur "sentier" et passer en sous bois en grimpant sur le piton rocheux

rocher-de-11-heures 5838 [640x480]

 

rocher-de-11-heures 5840 [640x480]

  en face, sa majesté le mont Aurélien

mont aurélien [640x480]

  Revenant au point de départ en prenant le sentier qui descend raide depuis les vestiges du château, nous passons devant une autre bâtisse en ruine, caves voûtées, murs épais, l'endroit est magique, surtout que nous ne l'avons aperçu que par hasard.

rocher-de-11-heures 1274 [640x480]

  tout au fond d'une cave, une citerne aux parois carrelées

rocher-de-11-heures 1271 [640x480]

 

rocher-de-11-heures 5847 [640x480]

 

rocher-de-11-heures 5853 [640x480]

  rocher-de-11-heures 1278 [640x480]

  Si l'épaisseur des murs des caves mesurent plus de un mètre, pour les parties aériennes c'est "seulement" 50 à 60 cm !

rocher-de-11-heures 5856 [640x480]

Retour dans le vallon de Pardigon, puis nous reprenons le trajet en sens inverse en négligeant et c'est certainement dommage, un sentier étroit qui file dans la forêt jusqu'aux ruines d'une ancienne verrerie.

 

rando facile et très agréable, dont les 13km500 et 630m de dénivelé cumulé ont été parcourus en 3h36.

1%20(61)

Repost 0
Published by Jean Luc - dans petites randonnées
commenter cet article
6 juin 2013 4 06 /06 /juin /2013 21:05

    Cette soupe est un véritable mythe dans notre région, elle est pourtant d'origine Génoise, c'est un plat d'été incontournable en Provence avec uniquement des produits de saison, absolument sans viande ni bouillon , cette soupe chaude et assez épaisse est un "must".

 

Il doit exister autant de recettes que de marmitons et chacun dira que la sienne est la vraie, la seule..... sourire de circonstance...

En réalité c'est la réalisation du pistou qui va tout conditionner, avec  beaucoup d'ail , beaucoup de basilic et de la très bonne huile d'olive.

La cuisson aussi sera délicate, trop cuite on aura une espèces de platras au goût d'ail, trop légère, un vulgaire potage...

 

Le basilic, les haricots plats et haricots rouges frais arrivant sur les étals, aucune hésitation.

 

Le marché :

compter environ 500 gr de haricots verts plats, 750 g de haricots rouges rayés à écosser,  2 pommes de terre, 1 courgette, 1blanc de poireau, 3 belles tomates bien mûres, 1 pied entier de basilic, 5 gousses d'ail, 200 à 250 grs de spaghettis coupés en petits morceaux.
Huile d'olive fruitée de bonne qualité, Emmental et Parmesan râpé, sel poivre.

 

Egrener les haricots rouges,

DSCF4055 [640x480]

couper en petits tronçons les haricots verts plats,

DSCF4056 [640x480]

éplucher et couper en dés la courgette, les pommes de terre, le morceau de poireau .

DSCF4057 [640x480]

Tous ces légumes peuvent "sans douleur" être cuits en autocuiseur, mettre 3 litres d'eau salée, les légumes et compter 20mn après le début du tourniquet siffleur.
Sinon en marmite, compter 1h30  .


Pendant ce temps, préparer le pistou, qui n'est pas le basilic contrairement à ce que l'on lit dans certaines recettes mais une pommade à base de basilic.

Attention, j'ai lu dans une recette sur un blog,  que le pistou était comme du "pesto" ...rien à voir, si ce n'est son ingrédient principal, le basilic.

le pesto contient des pignon de pins grillés et du parmesan, le pistou non !

Ebouillanter 3 belles tomates bien mûres pour pouvoir les peler facilement, puis les vider de jus et graines et les couper en morceaux, réserver.

Eplucher et couper finement 5 ou 6 (ou plus) gousses d'ail, effeuiller un beau bouquet de basilic frais, puis dans un mortier commencer à écraser l'ail,

DSCF4058 [640x480]

ajouter les feuilles de basilic, un peu d'huile d'olive

DSCF4060 [640x480]

les morceaux de tomates, ajouter encore un filet d'huile d'olive, sel, poivre.

DSCF4061 [640x480]

L'utilisation des terminaisons florales du pied de basilic sera recommandé pour un pistou "ayant de la gueule", en effet le goût du basilic y est particulièrement concentré.

Piler le tout longuement pour obtenir une pommade de bonne consistance. L'assaisonnement doit être un peu relevé, ne pas hésiter à rajouter de l'ail si nécessaire, il n'y en a jamais trop. réserver au frais.

DSCF4062 [640x480]

Transvaser la soupe dans une marmite en terre qui sera aussi utilisée pour le service, puis, peu avant de servir, faire bouillir la soupe, y ajouter les spaghettis coupés ( parfois on y met des coquillettes ...)

pour casser les spaghettis, les mettre dans un torchon, le saisir par un bout et s'en servir de matraque.

DSCF4065 [640x480]

laisser un peu épaissir puis  environ 50 gr de d'Emmental râpé, autant de Parmesan lui aussi râpé, un filet d'huile d'olive

DSCF4064 [640x480]

et au dernier moment mélanger le pistou, faire un "tourne retourne" et servir chaud.

DSCF4063 [640x480]

Il faut éviter de cuire le pistou longuement, le basilic perdant ses arômes à la cuisson.

DSCF4067 [640x480]

Par une belle soirée d'été, avec un verre de rosé du Luberon...............bonheur !

 

Encore meilleure réchauffée, il suffira de refaire un peu de pistou au dernier moment pour lui redonner tout son éclat.

Repost 0
Published by Jean Luc - dans Miam miam glou glou
commenter cet article
4 juin 2013 2 04 /06 /juin /2013 22:00

   Le sentier Marcel Estruch est certainement, dans la région, le sentier qui à lui seul regroupe toutes le difficultés que l'on peut rencontrer en rando-escalade et comme il est long de plus de 5kms sans "porte de sortie prématurée" il vaut mieux savoir où on va mettre les pieds avant de s'y engager.

 

Cheminement à flanc de falaise, vires au dessus du vide, passages vertigineux, tout y est, y compris la rencontre avec un chevreuil encore plus étonné que nous.

Parallèle au sentier merveilleux mais bien plus haut et collé à la falaise, le sentier circule tout le long de la partie Nord-Est du massif de la ste Baume.

 

gagoff

Attention cette  rando est DANGEREUSE et absolument à éviter si :

- pas assez d'expérience en rando-escalade en montagne et passages sécurisés ou non.

- vent dépassant les 30km/h, surtout en rafales.

- pluie

- crainte du vertige

- pas de chaussures de rando adaptées 

- présence d'enfants ou d'animaux dans le groupe qui se doit d'être restreint au mieux.

En aucun cas l'auteur de ces lignes ne saurait être tenu pour responsable en cas d'accident, cet article est un reportage, en aucun cas une incitation à la randonnée hors balisage, en passages difficiles, et dans tous les cas sans l'expérience nécessaire. 

 

carte.jpgclic pour agrandir

Nous partons de l'hostellerie de Plan d'Aups, il fait beau et le peu de vent qu'il y a permet de sécher le sol pas mal détrempé des pluies des jours précédents. Le sentier Estruch est extrêmement dangereux par temps de pluie ou tout simplement mouillé, de même qu'avec du vent violent.

 

Direction le bau de st Cassien la partie plein Est du massif, je veux prendre le sentier en ayant la falaise à main gauche.

Pour y aller, nous prenons le sentier merveilleux, qui chemine juste en dessous du sentier Estruch, complètement dans les bois, au pied de la falaise et exposé plein nord, ce sentier ne voit pratiquement jamais le soleil.

Arrivés au grand hêtre foudroyé qui marque la remontée vers le pas de l'Aï nous faisons notre halte avant d'attaquer le but de notre balade, le sentier Estruch ou la corniche de la ste Baume.

 

Particulièrement vert et fleuri en début de parcours, les arrêts photos de fleurs sont nombreux.

sentier-estruch-2013 5692 [640x480]

Tulipes australes

Démarrant à une altitude 981m, le début du sentier est en légère descente, mais globalement nous resterons à une altitude comprise entre 980 et 850m et toujours à flanc de falaise et assez exposés.

 

sentier-estruch-2013 5694 [640x480]

Anthyllide des montagnes

sentier-estruch-2013 1002 [640x480]

Dahut des montagnes

sentier-estruch-2013 5684 [640x480]

Narcisse des poètes  sentier-estruch-2013 5693 [640x480]

Sceau de Salomon

sentier-estruch-2013 5699 [640x480]

  il passe où le sentier ? les choses sérieuses commencent !

sentier-estruch-2013 5697 [640x480]

Asphodèles, les dernières, c'est la fin de leur saison

sentier-estruch-2013 5698 [640x480]

Melitte à feuilles de mélisse dans des pieds d'asphodèles

Mais voilà, si la première partie du sentier est verte et fleurie, la suite l'est nettement moins, quelques passages aériens et déserts, sont suivis de ressauts et vires spectaculaires. Sensibles au vertige s'abstenir.

sentier-estruch-2013 5700 [640x480]

  A quelques mètres de nous, juste un peu au dessus, un bruit d'éboulement nous fait sursauter, un chevreuil plus étonné que nous a été surpris, de stupeur il détale et fait tomber des petits rochers. Non pas de photos, un peu trop rapide l'animal !

sentier-estruch-2013 1018 [640x480]

  parfois, le sentier n'existe que par le nom, heureusement les quelques arbres sont une bonne aide

sentier-estruch-2013 5708 [640x480]

  le balisage jaune pointillé est assez bien marqué, mais il faut dire qu'avec la falaise à gauche et le vide à droite, le risque de se tromper de chemin est relativement faible.

sentier-estruch-2013 1019 [640x480] sentier-estruch-2013 5710 [640x480]

  ressaut rocheux pas trop difficile à passer mais qui demande de faire le grand écart

sentier-estruch-2013 1024 [640x480]

sentier-estruch-2013 5712 [640x480]

  impressionnante falaise, la question est toujours la même, il est où le passage?falaise [640x480]

  une première vire équipée d'une chaîne pendulaire, faut pas hésiter à se jeter un peu...

sentier-estruch-2013 1029 [640x480]

  en rentrant le ventre, facile pour certaine...un peu moins pour moi.

sentier-estruch-2013 5721 [640x480]

  pas plus de 50cm de large le sentier, il faut quelques gènes de chèvres de montagne pour passer ici.

sentier-estruch-2013 1035 [640x480]

sentier-estruch-2013 5714 [640x480]

  longue vire horizontale, une trentaine de mètres environ

sentier-estruch-2013 1038 [640x480]

  on va tout de même éviter de tourner le dos à la paroi, le sac risquant de nous pousser en bas.

sentier-estruch-2013 5730 [640x480]

  extrêmement amusant ce sentier, pour ceux qui aiment bien sûr !

sentier-estruch-2013 1046 [640x480]

et nous, on adore !sentier-estruch-2013 5733 [640x480]

 Il est déjà tard, enfin nous trouvons un espace suffisant pour nous asseoir et faire la pause pique nique..dos à la falaise et au bord du vide...excellent. Le panorama est grandiose.

La suite nous réserve encore une joyeuseté, une longue chaîne quasi verticale sur plusieurs mètres mais avec des noeuds pour ne pas glisser.

chaine verticale [640x480]

  les prises pour le bout des chaussures sont bonnes et évitent de trop tirer sur les bras, quoique....

sentier-estruch-2013 5743 [640x480]

  ensuite, le clou du spectacle, une vire avec une chaîne oblique, galère, mauvais appui au départ et j'ai un peu joué le pendule !

sentier-estruch-2013 1054 [640x480]

sentier-estruch-2013 5756 [640x480]

  puis un éperon rocheux que je contourne, mais qu'Yvette préfère traverser par une étroite brèche

sentier-estruch-2013 1063 [640x480]

 

sentier-estruch-2013 5761 [640x480]

  le balisage disparaît à partir d'ici mais quelques cairns nous dirigent vers un sous bois et, en gardant sensiblement la courbe de niveau nous arrivons à croiser le sentier qui grimpe au col de st Pilon, juste à proximité de la chapelle des Parisiens.

sentier-estruch-2013 5762 [640x480]

Retour classique à l'hostellerie du Plan d'Aups en descendant par le chemin des Roys.

 

Une boucle dont la distance totale est de 14km900 pour 700m de dénivelé cumulé positif, et un maximum de sensations.

Repost 0
Published by Jean Luc - dans petites randonnées
commenter cet article
29 mai 2013 3 29 /05 /mai /2013 21:45

   Pour cette rando, nous allons enchaîner les passages considérés comme délicats, car sécurisés par des câbles ou des chaînes.


Au programme, le fond du Grand Vallon de Lascours et ses marmites de géants, puis direction la source de Barquieu, la grotte du Papé dite aussi du Midi, retour à la source de Barquieu par le sentier équipé d'un câble, et descente sur Lascours par les Esparets

 

carteclic pour agrandir

Lascours et ses restanques, alignées au cordeau, en cette saison elles sont superbes avec les cerisiers lourdement chargés de fruits.

grand-vallon-et-grotte-du-pape 5582 [640x480]

Très vite nous sommes à l'entrée du Grand Vallon, nous décidons de passer par le sentier qui monge le lit asséché du torrent, mais avec les pluies, la végétation qui a regagné du terrain nous en empêche

grand-vallon-et-grotte-du-pape 5587 [640x480]

nous regagnons le lit du torrent, moins facile mais sans trop d'égratignures (enfin... sauf pour moi !)

grand-vallon-et-grotte-du-pape 5595 [640x480]

 

grand-vallon-et-grotte-du-pape 5589 [640x480]

quelques passages sont sportifs, mais ça passe sans problème

grand-vallon-et-grotte-du-pape 5597 [640x480]

grand-vallon-et-grotte-du-pape-0898--640x480-.JPG

Arrivé à cet arbre, le lit du torrent et le sentier latéral se rejoignent

grand-vallon-et-grotte-du-pape-0906--640x480-.JPG

grand-vallon-et-grotte-du-pape 5600 [640x480]

nous arrivons devant les choses sérieuses, les fameuses marmites, Yvette et moi y sommes déjà passés, pour Joséphine et Alain c'est une première.

grand-vallon-et-grotte-du-pape 5601 [640x480]

Câbles et chaînes se suivent, de plus en plus difficiles... afin de s'habituer progressivement!

grand-vallon-et-grotte-du-pape 5603 [640x480] grand-vallon-et-grotte-du-pape 5606 [640x480]

grand-vallon-et-grotte-du-pape 5607 [640x480]

Pas que des câbles et des chaînes, des fleurs sauvages aussi...

grand-vallon-et-grotte-du-pape 5608 [640x480]

phalangère à fleur de lys

grand-vallon-et-grotte-du-pape 5610 [640x480]

quelques ressauts où il faut quand même sortir les mains des poches...

grand-vallon-et-grotte-du-pape 5613 [640x480]

et voilà la suite de 3 chaînes pour passer les très belles marmites creusées par les tourbillons de l'eau.

grand-vallon-et-grotte-du-pape 5622 [640x480]

Il faut parfois pas mal tirer sur les bras

grand-vallon-et-grotte-du-pape 0925 [640x480]

grand-vallon-et-grotte-du-pape 5623 [640x480]

grand-vallon-et-grotte-du-pape 5624 [640x480]

surtout sur la dernière avec plusieurs mètres à la verticale

grand-vallon-et-grotte-du-pape 0927 [640x480]

grand-vallon-et-grotte-du-pape 5626 [640x480]

Allez, encore un petit effort...

grand-vallon-et-grotte-du-pape 5628 [640x480]

Contents et essouflés

grand-vallon-et-grotte-du-pape 5631 [640x480]

discussion entre Joséphine et Yvette:

- grand comme ça je te dis !

grand-vallon-et-grotte-du-pape 5634 [640x480]

- grand comment ?..je ne comprends pas.

grand-vallon-et-grotte-du-pape 5636 [640x480]

Le sentier des marmites rejoints le sentier des Tourdes, passe devant la baume plate et remonte jusqu'au bout du Grand Vallon

grand-vallon-et-grotte-du-pape 5637 [640x480]

pour nous offrir  la vue complète sur le vallon enfoui dans la végétation, et tout en bas, Lascours

grand vallon [640x480]

nous repartons en sens inverse mais plus en hauteur, en passant par le sentier des corniches et filons ensuite vers le Garlaban.

En point de mire, le vallon de Garlaban,  la source de Barquieu et remontée ultra raide raide vers la grotte du Papé

grand-vallon-et-grotte-du-pape 5646 [640x480]

où nous ferons notre pause, sur l'herbe et dans un parterre de pâquerettes et coquelicots.

grand-vallon-et-grotte-du-pape 0965 [640x480]

Apéro bien mérité, avec punch coco et tartines de tapenade à l'ancienne... la recette est ici clic

grand-vallon-et-grotte-du-pape 0969 [640x480]

grand-vallon-et-grotte-du-pape 0971 [640x480]

Direction le col de Garlaban, et le sentier qui va nous faire revenir à la source.

grand-vallon-et-grotte-du-pape 5658 [640x480]

Descente à tour de rôle, on s'amuse bien mais pas de risques inutiles,

grand-vallon-et-grotte-du-pape 0975 [640x480]

Un caillou est vite tombé...sur la tête de celui qui est plus bas.

grand-vallon-et-grotte-du-pape 5662 [640x480]

grand-vallon-et-grotte-du-pape 5663 [640x480]

grand-vallon-et-grotte-du-pape 5665 [640x480]

Direction Lascours, les falaises du Grand vallon

grand-vallon-et-grotte-du-pape 5668 [640x480]

et les cerisiers des Esparets

Oui Joséphine, elles sont magnifiques ces cerises, mais c'est Propriété Privée !

grand-vallon-et-grotte-du-pape 5671 [640x480]

Une balade de 11km500 et 700m de dénivelé positif en cumulé, mais surtout beaucoup de plaisir.

 

alpinisme005

Repost 0
Published by Jean Luc - dans petites randonnées
commenter cet article

Profil

  • Jean Luc
  • passionné par la plongée sous marine, je suis aussi un amoureux des collines Provençales.
La plongée et la rando sont mes activités sportives preferées.
La cuisine,la lecture,la photo, la pêche  et le jardinage sont mes activités plus calme
  • passionné par la plongée sous marine, je suis aussi un amoureux des collines Provençales. La plongée et la rando sont mes activités sportives preferées. La cuisine,la lecture,la photo, la pêche et le jardinage sont mes activités plus calme

Le Bureau

  ROMAN

Le grand secret

 gd secret

 

Si vous avez envie de  tenter l'aventure d'une plongée sous marine en mode spéléo avec tous les frissons que cela comporte, mais bien calé dans un fauteuil et en 191 pages, me faire parvenir

 

   un chèque de  20 euros TTC , port compris

Jean Luc Fontaine

130 vallon des Escourtines

13011 Marseille

Dédicace personnalisée sur demande.

plus de détails ici :

***********************************************************************
  

Indice Atmo : vue d'ensemble

 

 

Rechercher Un Article ?

Visiteurs présents sur le site

Compteur Global

 

 

 

 

 

Randos et plongées

 Petites randos dans nos collines et ailleurs..

 

Hautes Alpes :

Champoléon : le refuge de tourond

Champsaur : Le col de Moissière

Champsaur : le col de Gleize

Valgaudemard : Les cabanes de Prentiq 

Valgaudemard le refuge des souffles

Valgaudemard le refuge du pigeonnier

Valgaudemard, les sources des Doux

Devoluy: le village de Chaudun

Devoluy: le sentier de ronde de Chaudun

Devoluy, sentier de ronde  de Chaudun et fouanières

Les pénitents des Mées

Devoluy: la petite Céüse

Devoluy: le col de Tournillon

Devoluy: la roche de la Fouanières

Devoluy: le pic de Céüse

Devoluy: Céüse, le pas du loup

Devoluy, le roc de Rimat

Devoluy, la tête des Ormans

Devoluy, la tour carrée

Devoluy, la chapelle de la Crotte

Gapençais, crêtes de Charance 

Gapençais, le Cuchon

Devoluy la boucle de la Souchière

 

Retrouvance en Buëch Devoluy :

1ère étape, Veynes - Agnielles

2ème étape, Agnielles - Recours

3ème étape, Recours - Rabioux

4ème étape, Rabioux - Les Sauvas

5ème étape, Les Sauvas - Chaudun

6ème étape, Chaudun - Rabou 

 

Massif  du Garlaban :

Tête rouge et le Taoumé

Tête rouge et le Taoumé 09/2011

La Grotte de Grosibou au départ d'Allauch

Le puits de l'Aroumi 

Le puits de l'Aroumi au départ de la Fève

La baume sourne

La source de Barqieu et le Garlaban 2

Le Pic du Taoumé par le vallon de Précatori

Le sentier des scolopendres

Garlaban,  la source du chien

Le col de Tubé au départ de lascours, 1ere partie

Le col de Tubé au départ de Lascours, 2ème partie

La parloire mai 2011

La parloire janvier 2012

Le Mont du Marseillais 

La grotte de Manon et

le sentier des scolopendres

La grotte du berger

Sur les traces de Pagnol

Le domaine de Pichauris

La grotte du Midi ..ou du Papé

Lascours, le grand vallon

Le vallon de Passetemps

Grand vallon et grotte du papé

Grottes et marmites du grand vallon 

Lascours, le grand vallon 

La croix de Garlaban face sud.

Nocturne, la croix de Garlaban

Font Berguettes

Marmites du grand vallon

Grosibou par Lascours 01-2014

Baume Sourne 12-2013

L'eau des collines-grotte de l'étoile 02 2014

Lascours, gd Vallon 03 2014

Lascours gd vallon et grotte du Papé 05 2014


 

Massif de l'Etoile :

L'aire de la Moure

Notre Dame des Ange, ....près de Marseille
La grotte des fées et le Baoù Traouqua

Le mont Julien et le Ratier

La tête du grand Puech

La grotte de la Vierge

La tête du Gd PUech 01-2014

 

Massif de la ste Baume :

Le balcon des Encanaux

Le col de Bertagne

La glacière du vallon du Fauge

La crête de la Lare 

Le plan des Vaches par les dents de Roque Forcade 2012

Le joug de l'aigle

La source de l'huveaune

Les sources de l'Huveaune 2  

Le circuit de la Taurelle 

La grande Baume par bertagne

Le jas de Miqueoù

le chemin du blé

Les quatre chênes 

Le balcon des Infernets 

Le signal des Beguines 

Le col de Bertagne et la grande baume 2

Rougiers, Castrum st Jean et les 4 chênes 

Le vallon des cèdres

La croix du Paradis

Le Paradis et le sentier merveilleux

Le vallon de la galère

Le balcon des Infernets et le torrent des Encanaux 

Le tour de Roussargues

Le pas de Cugens

Le gouffre du plan des masques 

Les dents de Roque Forcade, autre parcours

Le vallon de l'Aigle

Le pas de la Cabre

La grande Baume

La tour Cauvin

Falaises de Cugens, le trou du vent

La grande Baume 2013

Le Cruvelier et le Brigou 

Le jas de Sylvain

Le plan des masques

le sentier Marcel Estruch

Le trou du vent 02 2014

Le jardin suspendu 03 2014

La neige au Paradis 03 2014

Le tour du pic de Bertagne 03 2014

Du pas de la cabre au Paradis 06 2014

Le ravin des Encanaux 06 2014

Le sentier marcel Estruch 05 2014

La voie Gombault 04 2014 

 

Massif de Luminy, les calanques, Cassis :

Les falaises de Soubeyranes 

Port pin et le ravin de Gorgue longue

La calanque de Morgiou

Le tour du mont Puget

Le vallon de la fenêtre

Les falaises du Devenson

Le cap Morgiou

Grand Malvallon, les 3 arches    

La couronne de Charlemagne

Le Malvallon sud et le belvédère celeste

Le plateau de l'homme mort
Le plateau de l'homme mort 2013

La calanque des pierres tombées

Le pas de l'oeil de verre, la Candelle

La rêveuse du pas de la Lèbre

La calanque de l'Escu

Le col de la selle et grotte Rolland

Beouveyre

Falaises du Devenson et l'Eissadon

Rando givrée, belvédère de Titou Ninou février 2012(1)

Belvédère Titou Ninou fevrier 2012(2)

Les 4 pas :  demi lune, escaliers des géants...

sommet de Marseilleveyre(1) les 3 grottes

Sommet de Marseilleveyre (2) les escaliers des géants

Le col de la Selle, les grottes Dechaux

La cheminée du Diable

Le cirque des Pételins

La traversée du mont Puget

Les 3 arches du Malvallon 2012

L'anse de Melette

Le couloir du Cadellon

Calanques de l'Escu et Melette

Les falaises du Devenson et de l'Eissadon

Le vallon de la fenêtre 2012

L'escalier des géants

Le pas de la Cabre

En Vau et Port Pin

Le cap Gros

Le belvédère d'En Vau

Le couloir du Candeloun

Les 4 grottes du rocher st Michel

Le sommet de Marseilleveyre

Le plateau de Cadeiron

Le sentier du chinois

Sentier Garrigue et cap Gros 

Le vallon de l'herbe et cap Gros

Le tour de la grande Candelle

Les calanques de Sugiton et Morgiou

Cap Gros, le saut du chat

Les trois pas...

La tête de Melette 

Couloir du Candelon intégral

Les crêtes de soubeyranes

Le cirque de mestrallet

Le vallon de l'herbe

Le tour de la Candelle

Titou Ninou à la belle étoile

Cap Morgiou grotte du figuier

Le vallon de Mestralet

Titou Ninou nov 2013
Creche troglodyte

Creche troglodyte suite 01 2014

Le Mt Puget et le couloir du Candelon 01-2014

La grotte de l'Ours 01-2014

Titou Ninou, la crèche suite

sommet Marseilleveyre 01-2014

calanque de l'Escu 01-2014

au fil de mes envies 12-2013

Beouveyre 12-2013

La cheminée Lacroix 01 2014

Mont Puget et couloir du candelon 01 2014

La grotte de l'Ours 01 2014
Les falaises du Devenson 02 2014

Au dessus de Sormiou 03 2014

Le pas de la demi Lune et Marseilleveyre 03 2014

La grotte de la colonne 03 2014

La croix du Malvallon 03 2014 

Le cirque de Melette-walkyries 06 2014 

Le renard des calanques 

 

Les massifs de Marseilleveyre à Aubagne :

La source des eaux vives

Le balcon des Escourtines

Le Montounier et la chapelle St André

Le Mont St Cyr

Le four à cades de revers de boquié

Le Baoù de la Candolle

Le balcon des Escourtines et la source des eaux vives - juste au delà de mon jardin

Le Douard et les gorges de la petite ste Baume  

Notre dame de Julhans

Le mont Lantin et le mont Carpiagne

Le mont Lantin et la source des eaux vives

Le vallon de Gendame

Le cabanon du Marquis 01-2014

 

Massif de Regagnas et mont Aurélien :

L'ermitage de st Jean du Puy

Le sommet du Regagnas  

Le rocher Olympe du mont Aurelien

le Mont Olympe

Le plateau de la Serignane

Le mont Olympe et le rocher de 11 heures

Le rocher de 11 heures

pique nique à st Jean du Puy 12-2013

 

Massif et Parc naturel du Luberon :

La foret de cèdres

La combe de Sautadou  

Le tour du Roumagoua 

Oppede le vieux, versant nord

La source du Mirail

Le pin de l'Eigoune

La Groupatassière

Le plan des Agas

Les moulins du Veroncle

La combe de Vaumale 04 2014

 

Massif de ste Victoire :

Le pic des mouches

Le pic des Mouches version plus longue

Le pic des mouches au départ de Puyloubier

Le sentier Imoucha et les cretes de costes chaudes

Le Prieuré et la croix de Provence

Le Garagaï

Refuge Baudino au départ du parc des 2 aiguilles

D'un barrage à l'autre

L'ermitage st Ser

De st Ser au pas du Clapier

Le pic des mouches au départ de Puyloubier

Le pic des mouches par st Ser

Le gouffre de Garagaï

La croix de Provence par la marbrière

Refuge Baudino nov 2013

Le vallon de la Tine 03 2014

Le gouffre de garagaï 04 2014

Le pic des mouches 04 2014   

 

Le Verdon :

Le sentier des pecheurs

Le sentier des pêcheurs 2012

La chapelle ste Maxime, la draille des vaches

Le lac de ste Croix, le tour du Defens 

 

Divers :

Guillestre et la rue des masques

Raquettes à Risoul

Var, Lou gro Cervo

Var, La grotte du Garou

Var, Les gorges du Caramy

Var, les gorges du Caramy depuis le barrage

Var, le vallon du rocher des abeilles
Les crêtes de Roque Menourque 

La calanque de Figuerolles, cote bleue

Le mont Concors

Mazaugues, les ruines de Touchou

Le Puy ste Réparade, la Quilho
St Esteve Janson, le chateau

Notre dame des Anges...dans le Var

Vaucluse, le mur de la peste

Cote bleue, calanque de la Vesse

Alsace, mont ste Odile, le mur païen

Guyane, le sentier Rorota

Le village troglodyte de Calès

Port d'Alon, sentier du littoral

Le Mourre d'Agnis

La grotte du Mounoï Var

Var , le chateau du Diable 05 2014

Var, les gorges du Destel... l'intégrale 04 2014


Corse :

La boucle de l'Acciolu

Le sentier du facteur de Girolata

Le refuge d'Ortu

La punta di Bonassa

 

Andorre :

Le lac d'Angolaster

Le col de Juclar

Les lacs des salamandres  

Les lacs de Meners

Les lacs de Siscaro

Le circuit nature de Canillo 

 

Ardèche :

Le chateau de Pierre Gourde

Le sentier du vigneron

Le tour de Girond

Le chateau de Rochebonne

 

Lozère :

Eglazines et st Marcellin

Les echelles de Cinglegros, le pas de l'Arc

Causse Méjean corniches de la Jonte

 

 

 

 

 Plongées en Méditerranée :

 

1ère plongée de l'année 2009
La pierre de Briançon

L'île Moyade
Au phare de Planier
La calanque des Contrebandiers

Cadaquès, Massa d'Or
L'épave du Donator
L'épave du Chaouen
Le grand Congloué
La grotte de la Télévision
L'impérial du milieu
L'île de Riou
La pointe Caramassagne

La pierre à Daniel
Pointe Caramassagne 02/2010
La grotte de la télévision 03/2010
Quelque part vers Planier

Caramassagne, la grotte 04/2010  

Le tombant de la boulegeade 

Le tombant de la boulégeade 2

Au sud ouest de Planier  

Planier, Mola mola
L'épave du Ker Bihan

La pierre de Cassis  

La pierre à Daniel(2)  

Plongée...dans mes archives photos

Ma dernière chasse sous marine

Le couloir des gorgones

Zeus faber, un poisson de légende 

Grand congloué, les bankaws  

2011 la calanque du contrebandier

06/2011  La pierre de Briançon

2011 La grotte de la télévision

08/2011 Caramassagne

08/2012 la grotte à Peres

08/2012 la pierre à Daniel

08/2012 l'arche de Planier

06/2012 la grotte de la télévision

06/2012 la calanque de l'Escu

03/2014 Riou pte Caramassagne 

02/2014 calanque du contrebandie

07 2014 dans le bleu, calanque du contrebandier 

06 2014 la pierre de Cassis 

06 2014 la cap nègre 

 

 

 


 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 







Gites et chambres d'hotes

Coups de coeur

 

Quelques sites que je recommande :

 

Jacques Testa artiste peintre.

 

Ely Boissin artiste peintre et plongeur .

 

Les dessins de RB 

 

Glibert Thomas, le peintre des calanques