Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 mai 2013 7 05 /05 /mai /2013 22:05

 

  Le sentier des marmites du Grand Vallon de Lascours, nous y sommes déjà allés il y à peu de temps, voir la rando, c'est ici clic.

Mais cette fois ci nous avions grande envie d'un peu plus de crapahut, alors nous avons apporté quelques modifications au parcours habituel et en avons profité pour visiter quelques grottes et baumes environnantes.


 

Une rando qui demande d'apporter les recommandations d'usage.

gagoff

Attention cette rando peut être DANGEREUSE et absolument à éviter si :

- pas assez d'expérience en rando de montagne et passages vertigineux sécurisés ou non.

- vent dépassant les 30km/h, surtout en rafales.

- pluie et surtout risque d'orage, le fond du Grand Vallon est le lit d'un torrent qui pourrait ne plus être à sec brutalement.

- crainte du vertige

- pas de chaussures de montagne  adaptées ni équipement de sécurité

- présence d'enfants ou d'animaux dans le groupe qui se doit d'être restreint au mieux.

En aucun cas l'auteur de ces lignes ne saurait être tenu pour responsable en cas d'accident, cet article est un reportage, en aucun cas une incitation à la randonnée hors balisage, en passages difficiles, et dans tous les cas sans l'expérience nécessaire.

 

Lascours-gd-vallon-et-grottes 0159 [640x480]

  C'est le printemps, les fleurs sauvages abondent

Lascours-gd-vallon-et-grottes 4972 [640x480]

  muflier

Derrière nous, Lascours se réveille dans une petite brume matinale 

Lascours-gd-vallon-et-grottes 4973 [640x480]

  La première grotte, une grande cavité est piquetée de mousquetons, les grimpeurs y viennent régulièrement 

Lascours-gd-vallon-et-grottes 0178 [640x480]

 

Lascours-gd-vallon-et-grottes 4983 [640x480]

  le sentier demande à escalader plusieurs ressauts

Lascours-gd-vallon-et-grottes 0190 [640x480]

 

Lascours-gd-vallon-et-grottes 4993 [640x480]

  et, au gré de notre parcours pas vraiment direct, il nous amène devant une série de petite baumes plates, certaines sont ornées de dessins "imitation rupestre".

Lascours-gd-vallon-et-grottes 5004 [640x480]

 Lascours-gd-vallon-et-grottes 5005 [640x480]

  les trous, grottes et boyaux abondent, l'accès est souvent délicat mais n'arrête pas le curieux 

Lascours-gd-vallon-et-grottes 0206 [640x480]

  allez hop, j'y vais.

Lascours-gd-vallon-et-grottes 4998 [640x480]

  Ce boyau, visiblement a une ouverture à l'opposé, étrange quand on visualise le massif .

Lascours-gd-vallon-et-grottes 5011 [640x480]

en redescendre est moins aisée, le "curieux" ne rigole plus

Lascours-gd-vallon-et-grottes 0211 [640x480]

  Falaise tourmentée et superbe

Lascours-gd-vallon-et-grottes 5016 [640x480]

 

Lascours-gd-vallon-et-grottes 0213 [640x480]

  Un belle grotte, profonde et, une fois passé l'entrée, on peut s'y tenir debout.

Lascours-gd-vallon-et-grottes 0215 [640x480]

  de nombreux boyaux partent dans tous les sens, ainsi qu'une cheminée verticale dont nous ne voyons pas le bout.

Lascours-gd-vallon-et-grottes 5018 [640x480]

no, pas de gravure rupestre, il s'agit de ma main humide de sueur, posée sur l'ocre de la paroi !

Lascours-gd-vallon-et-grottes 5021 [640x480]

  encore des ressauts, des passages escarpés et nous décidons de redescendre tout au fond du vallon pour reprendre le sentier des marmites que nous voyons bien, d'en haut.

Lascours-gd-vallon-et-grottes 0222 [640x480]

  Face à nous maintenant, la suite d'escaliers de géants formés par le turbulent passage de l'eau quand le torrent était en furie.

Les marmites creusées dans la roche sont immenses.

Lascours-gd-vallon-et-grottes 5029 [640x480]

  premier passage sécurisé avec un câble, facile et sans souci.

Lascours-gd-vallon-et-grottes 5030 [640x480]

 

Lascours-gd-vallon-et-grottes 0229 [640x480]

  enfin arrive la partie du sentier la plus sportive

Lascours-gd-vallon-et-grottes 5034 [640x480]

  passage avec une chaîne, il faut "un peu "tirer sur les bras

Lascours-gd-vallon-et-grottes 0242 [640x480]

 

Lascours-gd-vallon-et-grottes 0245 [640x480]

   

 

Lascours-gd-vallon-et-grottes 5036 [640x480]
difficile d'imaginer ce que les tourbillons de l'eau peuvent faire !
Il ne doit pas être confortable de se trouver dans ce vallon par temps de gros orage, le niveau de l'eau peut monter brutalement en quelques dizaines de minutes.
Lascours-gd-vallon-et-grottes 5040 [640x480]
Arrivés au bout du vallon, nous rejoignons le sentier des Tourdes, balisage jaune, puis au poteau indicateur nous revenons vers Lascours par le sentier des corniches du Grand Vallon qui à la descente nous offre une vue magnifique sur les restanques renommées de ce village provençal.
Lascours-gd-vallon-et-grottes 5052 [640x480]
restanques tirées au cordeau et plantées d'oliviers.
Lascours-gd-vallon-et-grottes 5053 [640x480]
Superbe ce Grand Vallon.
Lascours-gd-vallon-et-grottes 5054 [640x480]
alpinisme005.gif
Repost 0
Published by Jean Luc - dans petites randonnées
commenter cet article
3 mai 2013 5 03 /05 /mai /2013 18:35

     Plat traditionnellement Grec, la moussaka s'est internationalisée et  chacun met son "grain de sel" pour la transformer, un peu comme pour la pizza, et actuellement il doit exister autant de recettes différentes que de marmitons.

 

il s'agit donc de "ma" recette de la moussaka, et même si la béchamel au Parmesan n'est pas "pur respect de la tradition" ça rend pas mal !

 

Pour 4 personnes :

    300 à 400 gr de viande hachée d'agneau
    2 belles aubergines
    4 tomates
    1cc de cumin
    sel, poivre
    1 oignon
    1cc d’origan
    2 feuilles de laurier

La béchamel au parmesan

    25g de beurre
    2cs de farine
    20-25cl de lait
    60g de parmesan fraîchement râpé

Emincer l'oignon et le faire revenir dans un peu d'huile d'olive, puis y ajouter la viande.
cahiers du sudDSCF3809Ebouillanter les tomates pour mieux les éplucher puis les couper en dés et les ajouter dans la sauteuse avec la viande,

cahiers du sudtomate pelée

l'origan, les feuilles de laurier et un soupçon de cumin.

cahiers du sudDSCF3813

Laisser cuire à feu doux pendant 20/25 minutes pour bien faire évaporer le liquide.Saler, poivrer.

Pendant ce temps, après avoir bien lavé les aubergines, les couper en rondelles de 3 à 4 mm  d'épaisseur, les plonger 2 minutes dans une casserole d'eau boullante et laisser égoutter longuement.
cahiers du sudDSCF3806Dans le fond d'un plat à gratin saupoudrer d'un peu d'origan séché,

cahiers du sudDSCF3815

tapisser d'une couche d'aubergines,

cahiers du sudDSCF3817

une couche de sauce à la viande,

cahiers du sudDSCF3818

et ainsi de suite, un peu comme pour des lasagnes.

cahiers du sudDSCF3819Terminer par les aubergines.

Préparer une béchamel :

Faire fondre le beurre dans une casserole, ajouter la farine en 1 seule fois puis verser lentement le lait en remuant jusqu'à obtention d'une belle substance crémeuse. Saler poivrer.
cahiers du sudDSCF3820Verser la béchamel sur le plat, saupoudrer généreusement de parmesan

cahiers du sudDSCF3823

et enfourner pour 30 mn à 180°C

cahiers du sudDSCF3828

 

cahiers du sudDSCF3830

Repost 0
Published by Jean Luc - dans Miam miam glou glou
commenter cet article
1 mai 2013 3 01 /05 /mai /2013 21:05

  Arriver sur les crêtes de la ste Victoire en remontant par le gouffre de Garagaï, voilà un projet que nous avions à coeur depuis pas mal de temps, il nous fallait réunir quelques conditions, un peu de temps devant nous, une belle motivation et une météo clémente sans pluie le jour même, ni la veille.

Il y a beaucoup de dalles lisses et glissantes à passer, aussi bien à la montée qu'à la descente, alors, autant qu'elles soient bien  sèches.


Pour corser un peu cette balade, nous avons prévu de redescendre par le sentier vert de la marbrière, nous l'avons déjà passé à la montée, c'est ici clic.

Descente courte mais très sportive, les à-pics étant impressionnants.

 

gagoff

Attention la totalité de cette  rando est DANGEREUSE et absolument à éviter si :

- pas assez d'expérience en rando de montagne et passages sécurisés ou non.

- vent dépassant les 30km/h, surtout en rafales.

- pluie, verglas.... ou forte chaleur car en intégralité sur la face sud du massif.

- crainte du vertige

- pas de chaussures de montagne adaptées 

- présence d'enfants ou d'animaux dans le groupe qui se doit d'être restreint au mieux.

En aucun cas l'auteur de ces lignes ne saurait être tenu pour responsable en cas d'accident, cet article est un reportage, en aucun cas une incitation à la randonnée hors balisage, en passages difficiles, et dans tous les cas sans l'expérience necessaire.

 

carte

  clic pour agrandir

Nous partons du parking des deux aiguilles sur la D17 qui relie Le Tholonet près d'Aix en Provence, à Puyloubier.

Le sentier balisé noir démarre de l'autre coté de la route et la longe sur quelques mètres, puis commence à se diriger toujours en montée face à la paroi. Il croise le sentier marron et continue en proposant les premiers ressauts jusqu'à la première difficulté, le "pas de l'éléphant".

Sur une grande dalle calcaire parfaitement lisse et fort pentue, un trou oblong, ressemblant à l'empreinte qu'un éléphant aurait pu y laisser.

gouffre-de-garagai-2013 0026 [640x480]

  Cette "empreinte" est le seul point d'accroche sur cette dalle, autant en profiter.

gouffre-de-garagai-2013 4846 [640x480]

  le sentier va grosso modo monter en diagonale de l'est vers l'ouest

gouffre-de-garagai-2013 0028 [640x480]

 

gouffre-de-garagai-2013 4848 [640x480]

  la trace est difficile à suivre, le balisage est réalisé "à l'économie" ce qui n'est pas vraiment pour nous déplaire, chercher le passage est un excitant supplémentaire, de plus les courtes pauses faites pour chercher le marquage sont un bon moyen de voir ce qui nous aurait échappé en allant plus vite.

gouffre-de-garagai-2013 0030 [640x480]

  La montée est rude, sportive, mais donne du plaisir.

gouffre-de-garagai-2013 4851 [640x480]

 

gouffre-de-garagai-2013 0033 [640x480]

 

gouffre-de-garagai-2013 4853 [640x480]

  parfois il faut chercher un peu en posant son regard plus loin, le balisage est rare

gouffre-de-garagai-2013 0036 [640x480]

  On se double, sans pour cela faire une course, nous sommes des contemplatifs pas des coureurs.

gouffre-de-garagai-2013 4856 [640x480]

  Plus haut de beaux cairns signalent les points de passage, de loin en loin.

gouffre-de-garagai-2013 4860 [640x480]

  on pose chacun devant le sien !

gouffre-de-garagai-2013 0043 [640x480]

  j'adore ce genre de couloir à flanc de falaise

gouffre-de-garagai-2013 0044 [640x480]

  nous arrivons au pas de l'Aiglon, marqué par un arbre qui a résisté miraculeusement au dernier grand incendie.

Juste après ce pas, il faut être vigilant, une partie du pierrier/sentier est réellement à pic.

gouffre-de-garagai-2013 0046 [640x480]

Ensuite nous traversons le grand pierrier du Garagaï, trop de randonneurs le traversent au plus court, faisant descendre des tonnes de cailloux. Il est impératif pour la préservation de ces lieux de suivre scrupuleusement le balisage.

gouffre-de-garagai-2013 4865 [640x480]

 

gouffre-de-garagai-2013 4867 [640x480]

Narcisses d'Asso perdues dans un univers minéral

gouffre-de-garagai-2013 4872 [640x480]

  Les responsables du Grand Site ont restauré le pierrier, aiguilles à tricoter et gabions maintiennent les pierres en place. Ce genre de pierrier est un espace naturel avec son propre biotope, ne pas le dégrader est impératif, il ne s'agit pas d'un simple tas de cailloux.

gouffre-de-garagai-2013 4875 [640x480]

  encore quelques dalles, quelques ressauts

gouffre-de-garagai-2013 4877 [640x480]

 

gouffre-de-garagai-2013 0056 [640x480]

  et nous passons devant le petit Garagaï, gouffre de 150m de profondeur, puis très vite s'ouvre devant nous la grotte des hirondelles, vaste ouverture qui est l'entrée basse du Garagaï

gouffre-de-garagai-2013 4885 [640x480]

  Nous voici au passage certainement le plus délicat de cette ascension, pour sortir du gouffre il nous faut franchir une très longue dalle pentue rendue très glissante par de nombreux passages de randonneurs.

gouffre-de-garagai-2013 0069 [640x480]

  un bouchardage déjà ancien permet tout de même une très  légere accroche.

gouffre-de-garagai-2013 4889 [640x480]

  puis c'est la sortie sur les crêtes

gouffre-de-garagai-2013 4894 [640x480]

 

gouffre-de-garagai-2013 0071 [640x480]

 

gouffre-de-garagai-2013 4896 [640x480]

  Et voilà, un itinéraire de plus tombé dans notre répertoire qui, il faut bien le dire commence à être fourni.

Nous filerons sur l'abominable GR qui circule en crêtes  en partant vers l'est, direction le petit cairn très discret qui marque le début de notre descente vers la marbrière.

Le temps est gris, un petit vent froid souffle, obligés de remettre les vestes, nous décidons de redescendre avant la pause et surtout avant la pluie qui risque de tomber d'un moment à l'autre, rendant la descente très dangereuse.

gouffre-de-garagai-2013 0086 [640x480]

  L'impression de se jeter dans le vide n'a jamais été aussi forte, le départ est prudent, de plus nous savons que le balisage vert doit être surveillé pour éviter de se retrouver n'importe où.

gouffre-de-garagai-2013 4912 [640x480]

  Plus bas, la pente est moins forte, sourire et attitude décontractée reviennent tout doucement.

gouffre-de-garagai-2013 4918 [640x480]

 

gouffre-de-garagai-2013 0090 [640x480]

  Un dernier ressaut puis nous arrivons au pas du Clapier sur le sentier marron

gouffre-de-garagai-2013 4924 [640x480]

  quelques iris nains pour donner de la couleur à la caillasse

gouffre-de-garagai-2013 4926 [640x480]

  La pause devient pressante, nous poussons encore un peu jusqu'à la carrière de marbre, où la dernière fois nous avions repéré une petite grotte, qui aujourd'hui sera un bel abri s'il se met à pleuvoir.

j'en profite pour cueillir quelques asperges sauvages bien trop tentantes.

gouffre-de-garagai-2013 0102 [640x480]

  Le retour au parking des deux aiguilles se fera par l'ancien chemin de halage de la marbrière sur le sentier marron habituel.

gouffre-de-garagai-2013 4927 [640x480]

  sous le regard bienveillant de la croix de Provence et du Garagaï, là haut.

gouffre-de-garagai-2013 4840 [640x480]Une courte rando de 8km400 réalisée en 3h50 et avec un cumul de dénivelé positif d'environ 670m.

Repost 0
Published by Jean Luc - dans petites randonnées
commenter cet article
28 avril 2013 7 28 /04 /avril /2013 21:00

Recette effectuée d'après une idée tirée du livre de François Couplan , "le véritable régime Crétois". Livre, et auteur que je recommande fortement pour qui est "amoureux" de la Nature..
Les légumes sauvages sont ceux de mon Pays, c'est à dire en cette saison, asperges et poireaux sauvages.

- Une abaisse de pâte feuilletée bio au beurre (sans huile de palme) ou faite maison à l'huile d'olive.
- Asperges et poireaux sauvages
- 1 oignon
- 150 gr de fromage 100% brebis ou de la fetta
- poivre, huile d'olive.

- 1 oeuf

Préparer l'abaisse de pâte feuilletée plus ou moins circulaire, sur du papier cuisson et sur la plaque noire du four.








Laver asperges et poireaux sauvages, détailler les asperges en petits tronçons d'environ 1 cm, jusqu'à ce que la tige soit dure.










Eplucher et tronçonner les poireaux de la même manière, jusqu'aux feuilles plus très tendres.













Les faire revenir dans la sauteuse avec un fond d'huile d'olive, juste pour leur faire rendre eau.
Réserver.










Eplucher, hacher l'oignon, et faire blondir dans la sauteuse ayant déjà servi.











Ajouter les légumes sauvages réservés et continuer la cuisson à feu doux.









Pendant ce temps, écraser le fromage de brebis à la fourchette , le rajouter dans la sauteuse, remuer vivement pour bien mélanger.














Cuire jusqu'à ce que les légumes soient bien fondus avec le fromage. Couper le feu et ajouter l'oeuf, laisser refroidir un peu avant de déposer sur la pâte.








Verser le contenu de la sauteuse sur une moitié de la pâte feuilletée, bien remplir.














Replier l'autre moitié de pâte et fermer en appuyant bien sur les bords pour les souder puis passer la roulette crantée.











Enfourner à four déjà chaud à 180° C, 15 à 20 mn seront suffisants, surveiller .








                 servir avec une salade des champs par exemple.

Repost 0
Published by Jean Luc - dans Miam miam glou glou
commenter cet article
26 avril 2013 5 26 /04 /avril /2013 17:10

Le couloir du Candélon c'est une de nos randos fétiches, nous y sommes allés plusieurs fois et dans les deux sens, mais à chaque fois nous sommes passés par le chemin du Centaure ce qui nous limite à la partie supérieure du couloir, et même si cette partie est la plus belle, nous voulions le parcourir en intégralité, à savoir du sentier balisé rouge qui passe en balcon au pied du socle de la grande Candelle pour le remonter jusqu'au col de la Candelle en passant par la vire équipée d'une chaîne.


Une grimpette ultra raide sur plus de 340m de dénivelé d'une seule traite avec des passages où il nous faudra "sortir les mains des poches".

Sentier en couloir non balisé un "tantinet sportif" et pour lequel je renouvelle les recommandations d'usages.

 

gagoff

Attention cette partie de la rando est DANGEREUSE et absolument à éviter si :

- pas assez d'expérience en rando de montagne et passages, sécurisés ou non.

- vent dépassant les 30km/h, surtout en rafales.

- pluie ou même temps humide

- crainte du vertige

- pas de chaussures de montagne adaptées 

- présence d'enfants ou d'animaux dans le groupe qui se doit d'être restreint au mieux.

En aucun cas l'auteur de ces lignes ne saurait être tenu pour responsable en cas d'accident, cet article est un reportage, en aucun cas une incitation à la randonnée hors balisage, en passages difficiles, et dans tous les cas sans l'expérience nécessaire.

 

carte

  clic pour agrandir

Départ des facultés de Luminy, puis tout de suite nous filons vers le col de Sugiton et le sentier balisé rouge qui mène à la calanque de l'oeil de verre, nous délaissons le GR qui sera notre sentier de retour.

couloir-du-candelon-integral 4751 [640x480]

  Le cheminement en balcon est classique mais comme toujours superbe, surtout le matin de bonne heure.

La calanque de Morgiou apparaît entre les crêtes rocheuses, fermée par le cap.

Devant nous, cachant encore un peu le soleil, la Candelle et son Candélon, c'est tout là haut que nous allons en passant par l'étroit couloir qui sépare les deux roches.

couloir-du-candelon-integral 4752 [640x480]

  Sur le bord du sentier les fleurs de printemps sont au rendez vous

couloir-du-candelon-integral 4749 [640x480]

  iris nain sauvage

couloir-du-candelon-integral 4753 [640x480]

  ciste cotonneux

couloir-du-candelon-integral 4755 [640x480]

  coronille à tige de joncs

Tout en bas, devant l'entrée des calanques de Sugiton et des pierres tombées, le torpilleur protège les premiers bateaux de plaisance du petit coup de vent qui gâcherait la paisible matinée.

couloir-du-candelon-integral 4757 [640x480]

  le grand pin horizontal tient bon, depuis tant d'années

couloir-du-candelon-integral 9961 [640x480]

  Discret le départ du sentier est ici, au départ c'est un étroit pierrier dans les broussailles

couloir-du-candelon-integral 4761 [640x480]

  ça grimpe dur tout de suite, impatientes, les filles s'envolent

couloir-du-candelon-integral 4763 [640x480]

 

couloir-du-candelon-integral 9965 [640x480]

  passage devant la "tour de Pise"

couloir-du-candelon-integral 4764 [640x480]

  Heureusement que tout le couloir du candélon est à l'ombre, au moins jusqu'en milieu d'après midi, sinon grosse chaleur assurée.

couloir-du-candelon-integral 4765 [640x480]

  la niveau de la mer s'éloigne rapidement

couloir-du-candelon-integral 9971 [640x480]

 

couloir-du-candelon-integral 4766 [640x480]

 

couloir-du-candelon-integral 4769 [640x480]

  Arrivés au carrefour du sentier pris les fois précédentes, le couloir tourne à droite et la montée continue, moins de pierrier mais plus de ressauts à passer avec les mains.

Dans cette partie du couloir, s'assurer que les escaladeurs alpinistes éventuellement présents sur l'arête de Marseille ont vu les randonneurs plus bas dans le couloir, en effet une chute de pierres pourrait y être extrêmement dangereuse.

couloir-du-candelon-integral 4771 [640x480]

 

couloir-du-candelon-integral 9981 [640x480]

  Nous laissons à droite le sentier balisé noir des corniches du C.A.F qui passe au pied de l'arête de Marseille pour arriver dans le cul de sac qu'il faut contourner en passant par la vire horizontale équipée d'une chaîne.

couloir-du-candelon-integral 4774 [640x480]

  balisage d'escalade  ++ noir

couloir-du-candelon-integral 4777 [640x480]

 

couloir-du-candelon-integral 4779 [640x480]

 

couloir-du-candelon-integral 9989 [640x480]

  Derrière nous, l'arête de Marseille chère aux escaladeurs des Calanques, aujourd'hui désertée.

couloir-du-candelon-integral 4782 [640x480]

  Au col de la Candelle inondé de soleil, nous ferons notre pause, ravis de cette petite escalade.

couloir-du-candelon-integral 4784 [640x480]

  tout en bas, 425m en dessous de nous, les calanques de Morgiou, Sugiton et des Pierres Tombées, du bleu marine de la mer et du blanc de la roche calcaire.

couloir-du-candelon-integral 4785 [640x480]

 

couloir-du-candelon-integral 9993 [640x480]

  Au loin vers l'Est, les falaises de Soubeyrannes, qui ferment la baie de Cassis

couloir-du-candelon-integral 4786 [640x480]

  Nous revenons à Luminy en prenant le très classique GR, le sentier dit des treize contours

couloir-du-candelon-integral 4789 [640x480]

 

couloir-du-candelon-integral 4790 [640x480]

  laissant derrière nous la Candelle et le Candélon

couloir-du-candelon-integral 4791 [640x480]

  Une rando  de faible kilométrage mais très sportive dont les 10km ont été parcourus en 2h48 avec un cumul de dénivelé positif de 550m environ.

1 (19)

Repost 0
Published by Jean Luc - dans petites randonnées
commenter cet article
24 avril 2013 3 24 /04 /avril /2013 21:10

   Voilà une salade de saison qui peut être servie en entrée, ou pourquoi pas, en plat principal.

Les fèves fraîches arrivent, celles du jardin sont un peu (beaucoup) en retard, mais sur les étals, il commence à y en avoir de belles.

 

Dans la fève non traitée TOUT se MANGE, pas en même temps, bien sûr,  mais surtout ne pas jeter les cosses, elles seront lavées, laborieusement débarrassées de leur fil, coupées en morceaux, et placées au congélateur pour  les cuisiner plus tard comme des haricots plats.......en tout aussi bons.

DSCF0374 [800x600 filigrane couleur aioli]

  Pour cette salade , je vais utiliser les fèves, juste blanchies 5 minutes et refroidies immédiatement, pour leur garder du croquant et une jolie couleur.

 

Allons y, pour faire plaisir à 4 personnes, il nous faut environ :

1,5 kg de fèves fraîches

1 bûchette de fromage de chèvre, environ 100 gr suffisent

1/2 oignon

2 échalotes

2 oeufs

4 ou 5 lamelles de tomates séchées, facultatif.

Huile d'olive , vinaigre de vin , vinaigre balsamique, miel, sel poivre, sarriette. 

 

Emincer finement oignon et échalotes, les jeter dans un saladier, ajouter 2 CàS de bon vinaigre de vin, 1 CàS de balsamique, 1 CàS d'huile d'olive , 1 CàC de miel liquéfié.

Mélanger et laisser les oignons s'adoucir au contact du vinaigre pendant une petite heure, au frais.  DSCF0357 [800x600 filigrane couleur aioli]

Pendant ce temps, écosser les fèves, puis les plonger 5 mn, pas plus, dans une casserole d'eau bouillante additionnée de bicarbonate de soude ( 1 CàS ) ce qui évitera les éventuels mais nauséabonds dommages collatéraux ultérieurs , les sortir et refroidir aussitôt sous l'eau.

DSCF0358 [800x600 filigrane couleur aioli]

 Leur ôter la peau blanche et épaisse d'une incision faite avec un couteau tranchant et puis pousser entre deux doigts.

La préparation des fèves est assez fastidieuse mais le résultat est à ce prix.

 

Cuire les oeufs durs, écaler et couper en tranches fines, couper le fromage de chèvres en lamelles.

 

Mélanger le tout dans le saladier, saupoudrer de sarriette, de poivre, émincer quelques lambeaux de tomates séchées.DSCF0359 [800x600 filigrane couleur aioli]

  

DSCF0361 [800x600 filigrane couleur aioli]

 

DSCF0376 [800x600 filigrane couleur aioli]

 Rectifier l'assaisonnement en huile, vinaigre et poivre si nécessaire.  DSCF3287 [800x600 filigrane couleur aioli]

 

Couvrir d'un film étirable et laisser les arômes se mélanger au frigo avant de déguster ce plat bien frais.

 

  SOLEIL.gif

Repost 0
Published by Jean Luc - dans Miam miam glou glou
commenter cet article
21 avril 2013 7 21 /04 /avril /2013 19:00

    Il ne s'agit pas vraiment d'une rando mais plutôt d'une reconnaissance de terrain en vue d'une future rando qui s'est terminée de manière impromptue par la descente non prévue mais hautement désirée dans ce gouffre situé sur le plan des masques.


La rando démarre du col de l'Espigoulier, juste sous le "doigt de Salomon", la première des dents de Roque Forcade.

gagoff

Attention cette  rando est DANGEREUSE et absolument à éviter si  pas assez d'expérience en rando de montagne et petite escalade, sans la technique et le matériel essentiel.

 

En aucun cas l'auteur de ces lignes ne saurait être tenu pour responsable en cas d'accident, cet article est un reportage, en aucun cas une incitation à la randonnée hors balisage, en passages difficiles, et dans tous les cas sans l'expérience nécessaire.

gouffre-du-plan-des-masques 4579 [640x480]

La montée en direct est raide mais pas très longue, heureusement.

gouffre-du-plan-des-masques 4580 [640x480]

  nous atteignons rapidement la côte 900.

gouffre-du-plan-des-masques 9890 [640x480]

 

gouffre-du-plan-des-masques 4582 [640x480]

Nous longeons les falaises par la gauche pour passer "derrière" .

Le sentier dont le balisage est en train de disparaître (il n'est pas nécessaire de le repeindre...) est très étroit, la falaise à droite, le vide ou l'épaisse végétation à gauche.

gouffre-du-plan-des-masques 4583 [640x480]

Petites failles dont les vestiges de stalactites sont encore visibles

gouffre-du-plan-des-masques 9894 [640x480]

Le sentier vire brutalement à droite découvrant la suite des falaises en direction de la tour Cauvin

gouffre-du-plan-des-masques 4585 [640x480]

Dans le virage, une jolie petite grotte

gouffre-du-plan-des-masques 9899 [640x480]

puis le cheminement passe en sous bois, violettes sur lit de feuilles de chênes

gouffre-du-plan-des-masques 4590 [640x480]

et c'est la brèche qui permet de passer sur la partie supérieure, afin d'accéder au plan des masques

gouffre-du-plan-des-masques 4592 [640x480]

l'arbre est bien utile pour aider à grimper

gouffre-du-plan-des-masques 9904 [640x480]  gouffre-du-plan-des-masques 4596 [640x480]

petit bouquet d'odorante Alysson maritime dans la caillasse

gouffre-du-plan-des-masques 4594 [640x480]

 

gouffre-du-plan-des-masques 9905 [640x480]

Les dents de Roque Forcade désormais en dessous de nous

gouffre-du-plan-des-masques 4597 [640x480]

Rapidement nous filons vers le gouffre, il y a longtemps que je voulais y descendre, j'attendais simplement que la saison soit un peu plus sèche. Ce gouffre est la bonde de vidange des eaux de pluie qui tombent sur le plateau, il est très humide... et glissant !

A noter qu'il est fort probable que toute l'eau qui s'écoule dans ce gouffre, ressorte dans la résurgence sous marine de port Miou, à Cassis.

gouffre-du-plan-des-masques 4632 [640x480]

début de la descente

gouffre-du-plan-des-masques 9916 [640x480]

premier palier en bas, au pied de l'arbre qui se dresse sur le fond boueux et tapissé de lierre

gouffre-du-plan-des-masques 9929 [640x480]

  gouffre-du-plan-des-masques 4626 [640x480]

des boyaux à explorer une prochaine fois

gouffre-du-plan-des-masques 4623 [640x480]

gouffre-du-plan-des-masques 4609 [640x480]

gouffre-du-plan-des-masques 4615 [640x480]

penchez la tête, et peut être comme moi vous verrez  un dauphin !

gouffre-du-plan-des-masques 4607 [640x480]

en haut la sortie avec Yvette en surveillance...

gouffre-du-plan-des-masques 4625 [640x480]

et qui ne peut s'empêcher de descendre dans la première partie de la cheminée.

Voilà, cette première visite est finie, je refais surface, plein de boue !

gouffre-du-plan-des-masques 9935 [640x480]

Nous filons sur le plateau pour trouver un coin pique nique sympa et nous rentrons par le col de Cros et le très classique sentier de Boussigou qui nous ramène au col de l'Espigoulier

gouffre-du-plan-des-masques 9940 [640x480]

gouffre-du-plan-des-masques 4639 [640x480]

mineur008.gif

Repost 0
Published by Jean Luc - dans petites randonnées
commenter cet article
19 avril 2013 5 19 /04 /avril /2013 21:20

    Reliant Cassis à Ciotat de superbes falaises surplombent la mer sur plusieurs kilomètres, ce sont les plus hautes falaises d'Europe, la Grande Tête culminant à 394m.

cap-gros-2012 1644 [640x480]

Une route des crêtes y circule pour la plus grande curiosité des touristes mais aussi un sentier qui, si l'on se donne la peine de marcher et grimper un peu, va nous faire découvrir des panoramas exceptionnels.

Pour cette rando décidée un peu à la dernière minute, nous sommes partis du premier parking (belvédère des Calanques) après le pas de la Colle.

Ce sera une rando en aller-retour, et même s' il est possible d'y trouver de quoi faire une boucle, celle ci passant obligatoirement par le flanc nord des falaises, elle sera sans intérêt.

carte-copie-1.jpgclic pour agrandir

Cette rando sera en dent de scie, toujours en montée ou en descente, mais au final le cumul de dénivelé se passe sans trop de difficultés.

baie de cassis [640x480]

Nous irons jusqu'au sémaphore du bec de l'Aigle où nous ferons une petite boucle en prenant  le sentier balisé rouge qui passe en inférieur. Nous reprendrons plus loin le sentier des crêtes balisé jaune pour ne pas avoir à franchir les passages délicats du rouge.

cretes-de-soubeyranes 4646 [640x480]

premier belvédère et vue sur Cassis, son port, la plage du Corton, l'anse de l'Arène...et la couleur de l'eau !

cretes-de-soubeyranes 4649 [640x480]

cistes cotonneux...qui ne craignent pas le vertige.

cretes-de-soubeyranes 4652 [640x480]

C'est tout au bord de ces falaises qu'en 1971 fut tourné le fim avec Louis de Funès, "sur un arbre perché" .

Une malheureuse embardée précipite la voiture de Louis de Funès et ses occupants sur la cime d'un pin parasol accroché à la paroi d'une falaise...

images.jpg

Le tournage de ce film fut assez complexe pour l'époque. Le réalisateur Serge Korber a tourné cinq semaines en décors naturels dans les falaises de Cassis (les plus hautes d'Europe) et l'équipe technique a construit un pin parasol, y a fixé une voiture, puis le metteur en scène s'est entouré de cascadeurs (placés dans la voiture), des alpinistes pour escalader la falaise et filmer la voiture depuis un hélicoptère, sans oublier l'important matériel utilisé pour les scènes de sauvetages, les effets spéciaux etc...

cretes 3 [640x480]

vue à la verticale !

cretes-de-soubeyranes 4655 [640x480]

Tout le cheminement se fera avec d'un coté le vide et la mer, de l'autre, une garrigue insipide...en comparaison.

cretes 1 [640x480]

Mille feuille géologique les falaises de Soubeyrannes donnent une impression de fragilité incroyable.

cretes-de-soubeyranes 4659 [640x480]

cretes-de-soubeyranes 4657 [640x480]

Arrivés à la hauteur du belvédère du vallat de la Vanade, un timide sentier part à flanc de falaise, il se dirige vers la grotte des émigrés, grotte située sur une paroi vertigineuse, hélas elle est sale, taguée, et remplie de détritus, son accès très facile en est la cause. Le sentier continue, balisage rouge ou noir, il est très technique et demande mousquetons et harnais pour y passer en toute sécurité.

Je reviens sur le sentier des crêtes et nous poursuivons notre parcours.

cretes-de-soubeyranes 4662 [640x480]

Le sentier des crêtes rejoint régulièrement la route qui de lacets en lacets s'approche de la falaise pour offrir au visiteur ses superbes panoramas.

!cid 1 2988669895@web172804 mail ir2 yahoo

Les visiteurs qui ne sont pas ingrats remercient la Nature de tant de beauté en y déposant papiers gras, mégots de cigarettes, canettes, mouchoirs en papiers sales et autres résidus humains et nauséabonds.

L'humain est un gros dégueulasse, c'est encore une fois, une évidence.

cretes-de-soubeyranes 4666 [640x480]

Heureusement, le sentier s'échappe de toute cette soi disant "civilisation" et nous emmène sur des crêtes où le soleil et la roche se disputent la vedette avec la mer d'un bleu intense.

cretes-de-soubeyranes 4670 [640x480]

En approchant de la Grande Tête, la roche devient plus érodée, grottes et failles sont nombreuses.

cretes-de-soubeyranes 4680 [640x480]

tout en bas la route en lacets

cretes-de-soubeyranes 4682 [640x480]

 

cretes-de-soubeyranes 4683 [640x480]

 

cretes-de-soubeyranes 4687 [640x480]

roche mangée par le vent et le sel

cretes-de-soubeyranes 4692 [640x480]

 

cretes-de-soubeyranes 4693 [640x480]

en arrière, la calanque d'En Vau, et le massif des calanques dans une brume de mer basse et lourde

cretes-de-soubeyranes 4689 [640x480]

cretes-de-soubeyranes 4695 [640x480]

passé Grande Tête, le sentier descend en pente douce jusqu'au sémaphore du bec de l'Aigle, la végétation change aussi.

cretes-de-soubeyranes 4703 [640x480]

ciste de montpellier

cretes-de-soubeyranes 4704 [640x480]

????? ...on dirait de la bruyère, mais blanche

cretes-de-soubeyranes 4709 [640x480]

la baie de la Ciotat, floue et dans une petite brume

cretes-de-soubeyranes 4711 [640x480]

Fleur d'asphodèle, la première de l'année.

cretes-de-soubeyranes 4715 [640x480]

cairn totem

cretes-de-soubeyranes 4717 [640x480]

en contrebas, au pied du premier rang de falaises, le sentier que nous prendrons au retour

cretes-de-soubeyranes 4723 [640x480]

coronille à tige de jonc

cretes-de-soubeyranes 4724 [640x480]

le bec de l'aigle et l'île verte dans la brume de mer

cretes-de-soubeyranes 4725 [640x480]

le sémaphore et sa table d'orientation

cretes-de-soubeyranes 4728 [640x480]

 

cretes-de-soubeyranes 4731 [640x480]

asphodèle butinée

nous revenons sur nos pas en passant par le sentier inférieur, sur les falaises des gamins très jeunes en école d'escalade.

C'est un gros plaisir que de les voir évoluer sur la paroi, de vrais pros.

cretes-de-soubeyranes 4733 [640x480]

 

cretes-de-soubeyranes 4743 [640x480]

ophrys

Puis reprenant le sentier jaune de l'aller, nous revenons au point de départ. La rando se termine avec une vue sur la porte des calanques, coté Cassis.

porte des calanques cassis [640x480]

Une chaude et agréable rando dont les 9km et 500 m de dénivelé cumulé ont été parcourus en 3h30 en ne décomptant pas les très nombreux arrêts pour admirer le panorama. Ce n'est pas une rando à effectuer en regardant ses pieds !

Repost 0
Published by Jean Luc - dans petites randonnées
commenter cet article
16 avril 2013 2 16 /04 /avril /2013 19:00

  Dans les calanques il est des lieux oubliés, le vallon de Mestrallet en fait partie...oubliés certes, mais pas par tout le monde !

Ce matin là nous sommes partis avec la ferme intention de jeter un coup d'oeil dans ce vallon, un sentier y passait, dans le temps.


De la rando-escalade au programme, tout au moins pour le parcours que nous avons effectué en hors balisage et parfois en hors sentier.

Par conséquent, petit avertissement habituel :

 

gagoff

Attention une partie de cette  rando est DANGEREUSE et absolument à éviter si :

- pas assez d'expérience en rando de montagne et passages en escalade.

- vent dépassant les 30km/h, surtout en rafales.

- pluie

- crainte du vertige

- pas de véritables chaussures de montagne adaptées 

- présence d'enfants ou d'animaux dans le groupe qui se doit d'être restreint au mieux.

En aucun cas l'auteur de ces lignes ne saurait être tenu pour responsable en cas d'accident, cet article est un reportage, en aucun cas une incitation à la randonnée hors balisage, en passages difficiles, et dans tous les cas sans l'expérience nécessaire.

 

  Nous démarrons au plus près c'est à dire du col de la Gineste, sur la D559 qui relie en limite de parc des  calanques, Marseille à Cassis.

 

carte

  Du parking au bord de la D559, nous nous dirigeons vers le mont Puget en passant par le "pain de sucre", sentier caillouteux à souhaits, mais qui offre tout du long de superbes points de vues.

estret et puget [640x480]

  Au col Ricard rapidement atteint nous partons à gauche en direction du puits de Cancel et au carrefour nous cherchons un sentier s'enfonçant dans le vallon.

cirque-de-Mestrallet 4327 [640x480]

  Les falaises abruptes nous entourent, mais le Puget ne se limite pas à un gros caillou pelé

cirque-de-Mestrallet 4329 [640x480]

 Ce jour là le printemps ne se fait pas trop remarquer, c'est le moins qu'on puisse dire, mais la végétation est encourageante, de beaux iris violets donnent une belle touche colorée à la garrigue  du fond du vallon.

cirque-de-Mestrallet 4332 [640x480]

  Très vite nous touchons au bout du vallon, un cirque bien fermé se présente à nous, humidité abondante et lierre omniprésent qui coule en cascade des roches détrempées.

cirque-de-Mestrallet 4333 [640x480]

  De loin, la question se pose, par où passer maintenant ? Nous comptons bien grimper à partir d'ici vers le haut du Puget, à priori, d'après la carte nous devrions arriver à l'opposé de la sortie de la cheminée de Guillemin voir la rando ici clic.

cirque-de-Mestrallet 4335 [640x480]

  giroflées, perdues au milieu du lierre vert foncé.

cirque-de-Mestrallet 9673 [640x480]

  L'endroit semble être connu, quelques abris doivent héberger des "ermites" occasionnels.

cirque grotte2 [640x480]

  Sous la roche, une cuvette reçoit même l'eau suintante, petite réserve d'eau douce ? C'est si rare dans les calanques. 

cirque-de-Mestrallet 4346 [640x480]

 

cirque-de-Mestrallet 9681 [640x480]

  Jouant les détectives nous trouvons un sentier qui, passant par le coté, semble vouloir aller plus loin

cirque-de-Mestrallet 4348 [640x480]

  un premier ressaut,

cirque-de-Mestrallet 4354 [640x480]

  un magnifique couloir minéral

cirque-de-Mestrallet 9686 [640x480]

  un autre ressaut, premier pas d'escalade, il faut "sortir les mains des poches" et ranger les bâtons de marche.

cirque-de-Mestrallet 4356 [640x480]

  C'est parti, alons voir là haut ce qui se passe.

cirque-de-Mestrallet 9691 [640x480]

  ouf .... grosse grimpette dans un pierrier ultra pentu 

cirque-de-Mestrallet 4361 [640x480]

  pentu, rocailleux, mais fleuri, ce n'est pas incompatible

cirque-de-Mestrallet 4362 [640x480]

  narcisse douteux

Il nous faut arriver au pied de la barre rocheuse et la suivre sur la gauche jusqu'à trouver une brèche pour passer à l'étage supérieur.

cirque-de-Mestrallet 4359 [640x480]

  en voilà une de brèche, allons y

cirque-de-Mestrallet 9694 [640x480]

  allez viens ! mais attention aux cailloux, ils roulent facilement.

cirque-de-Mestrallet 4363 [640x480]

123gifs001

cirque-de-Mestrallet 9695 [640x480]

 

cirque-de-Mestrallet 4368 [640x480]

  encore un effort...la roche est friable, bien assurer les prises avant de tirer sur les bras.

cirque-de-Mestrallet 4371 [640x480]

  et voilà, nous sommes sur la crête, qui surplombe le col Ricard.

cirque-de-Mestrallet 9700 [640x480]

  le sourire est revenu (il n'était pas parti, mais le sérieux s'imposait)

cirque-de-Mestrallet 4375 [640x480]

  la sortie de la cheminée de Guillemin est juste devant nous, à 200m.

cirque-de-Mestrallet 9708 [640x480]

 

cirque-de-Mestrallet 4378 [640x480]

la sortie de la cheminée de Guillemin

  A peine arrivés sur les crêtes, une pause "fruits secs et boire un peu" et voilà que nous décidons de redescendre vers le vallon de Chalabran, un vague sentier semble se diriger dans le Mestrallet sans passer par les cotés, allons y.

cirque-de-Mestrallet 4380 [640x480]

  belle descente en pierrier facile marqué de quelques cairns.

cirque-de-Mestrallet 4384 [640x480]

  Le Mestrallet s'ouvre devant nous, attention danger, ne pas aller jusqu'au bout du pierrier, gros danger de chute.

cirque-de-Mestrallet 4385 [640x480]

  mais le contourner par le coté et revenir par le superbe couloir  emprunté à la montée.

cirque-de-Mestrallet 9721 [640x480]

  ressauts à descendre

cirque-de-Mestrallet 4388 [640x480]

  puis dans le fond du vallon nous revenons sur nos pas pour aller rejoindre le vallon de Chalabran et le sentier "vert" qui remonte en face en passant par le puits du Porc.

cirque-de-Mestrallet 4399 [640x480]

  Puits du Porc, à sec et à demi fermé. Tout autour, de nombreuses traces de sangliers.

cirque-de-Mestrallet 4402 [640x480]

  le sentier rude au début, remonte à flanc de colline vers le pain de sucre,

cirque-de-Mestrallet 4403 [640x480]

  laissant derrière nous le Puget et les gros nuages noirs.

cirque-de-Mestrallet 4411 [640x480]

  Une petite rando-escalade dont les 9km  ont été parcourus en moins de 3h avec un cumul de dénivelé positif de 550m.

1 (19)-copie-1

Repost 0
Published by Jean Luc - dans petites randonnées
commenter cet article
14 avril 2013 7 14 /04 /avril /2013 19:00

    Un feuilleté ultra léger avec des épinards frais, voilà qui nous change des sempiternels gratins.


C'est parti !


pour ce plat d'épinards en feuilleté et pour 4 portions, il faut :

- de la pâte à filo, environ 10 à 12 feuilles .
- 600 à 700 gr d'épinards en branche
- 2 oignons,
- de l ' huile d'olive, sel, poivre,
- 4 oeufs,
- 200 g de feta,
- 2 c à soupe de crème fraîche, facultatif.
- basilic frais, sarriette  thym .
- vin blanc sec


Allez zou, la mise en oeuvre,





Bien nettoyer  les épinards et les couper grossièrement au couteau , pas de mixer qui va tout réduire en purée.












Faire fondre l'oignon haché dans 5 cl de vin blanc
puis  ajouter progressivement les épinards et encore 5 cl de vin blanc.


Couvrir et  laisser cuire 10 mn environ, ôter ensuite le couvercle et laisser le liquide s'évaporer.











Pendant ce temps,  battre les oeufs entiers avec le fromage émietté et la crème,

assaisonner, ciseler le basilic, le thym , la sarriette













joindre  les épinards ,bien mélanger.

une fois refroidis les épinards,  sinon il y a risque de faire une omelette !








Huiler un plat rectangulaire allant au four, le recouvrir d'une feuille de filo, enduire d'huile avec un pinceau, mettez une deuxième feuille, puis huiler etc.

jusqu'à 6 feuilles.
attention ne pas trop mettre d'huile, juste "tamponner" avec le pinceau pour coller les feuilles de pâte à filo.






Mettre alors la moitié de farce aux épinards puis recouvrir à nouveau de 2 ou 3  feuilles huilées  les unes après les autres.





refaire un étage, finir par 5 a 6 feuilles huilées.



Au total il ne doit pas y avoir plus de 2 ou 3 CàS d'huile d'olive voire moins.











Faire cuire 45 mn à four moyen, jusqu'à ce que le dessus de la pâte soit doré et croustillant mais pas brûlé.










cusiniers%20(18)

Repost 0
Published by Jean Luc - dans Miam miam glou glou
commenter cet article

Profil

  • Jean Luc
  • passionné par la plongée sous marine, je suis aussi un amoureux des collines Provençales.
La plongée et la rando sont mes activités sportives preferées.
La cuisine,la lecture,la photo, la pêche  et le jardinage sont mes activités plus calme
  • passionné par la plongée sous marine, je suis aussi un amoureux des collines Provençales. La plongée et la rando sont mes activités sportives preferées. La cuisine,la lecture,la photo, la pêche et le jardinage sont mes activités plus calme

Le Bureau

  ROMAN

Le grand secret

 gd secret

 

Si vous avez envie de  tenter l'aventure d'une plongée sous marine en mode spéléo avec tous les frissons que cela comporte, mais bien calé dans un fauteuil et en 191 pages, me faire parvenir

 

   un chèque de  20 euros TTC , port compris

Jean Luc Fontaine

130 vallon des Escourtines

13011 Marseille

Dédicace personnalisée sur demande.

plus de détails ici :

***********************************************************************
  

Indice Atmo : vue d'ensemble

 

 

Rechercher Un Article ?

Visiteurs présents sur le site

Compteur Global

 

 

 

 

 

Randos et plongées

 Petites randos dans nos collines et ailleurs..

 

Hautes Alpes :

Champoléon : le refuge de tourond

Champsaur : Le col de Moissière

Champsaur : le col de Gleize

Valgaudemard : Les cabanes de Prentiq 

Valgaudemard le refuge des souffles

Valgaudemard le refuge du pigeonnier

Valgaudemard, les sources des Doux

Devoluy: le village de Chaudun

Devoluy: le sentier de ronde de Chaudun

Devoluy, sentier de ronde  de Chaudun et fouanières

Les pénitents des Mées

Devoluy: la petite Céüse

Devoluy: le col de Tournillon

Devoluy: la roche de la Fouanières

Devoluy: le pic de Céüse

Devoluy: Céüse, le pas du loup

Devoluy, le roc de Rimat

Devoluy, la tête des Ormans

Devoluy, la tour carrée

Devoluy, la chapelle de la Crotte

Gapençais, crêtes de Charance 

Gapençais, le Cuchon

Devoluy la boucle de la Souchière

 

Retrouvance en Buëch Devoluy :

1ère étape, Veynes - Agnielles

2ème étape, Agnielles - Recours

3ème étape, Recours - Rabioux

4ème étape, Rabioux - Les Sauvas

5ème étape, Les Sauvas - Chaudun

6ème étape, Chaudun - Rabou 

 

Massif  du Garlaban :

Tête rouge et le Taoumé

Tête rouge et le Taoumé 09/2011

La Grotte de Grosibou au départ d'Allauch

Le puits de l'Aroumi 

Le puits de l'Aroumi au départ de la Fève

La baume sourne

La source de Barqieu et le Garlaban 2

Le Pic du Taoumé par le vallon de Précatori

Le sentier des scolopendres

Garlaban,  la source du chien

Le col de Tubé au départ de lascours, 1ere partie

Le col de Tubé au départ de Lascours, 2ème partie

La parloire mai 2011

La parloire janvier 2012

Le Mont du Marseillais 

La grotte de Manon et

le sentier des scolopendres

La grotte du berger

Sur les traces de Pagnol

Le domaine de Pichauris

La grotte du Midi ..ou du Papé

Lascours, le grand vallon

Le vallon de Passetemps

Grand vallon et grotte du papé

Grottes et marmites du grand vallon 

Lascours, le grand vallon 

La croix de Garlaban face sud.

Nocturne, la croix de Garlaban

Font Berguettes

Marmites du grand vallon

Grosibou par Lascours 01-2014

Baume Sourne 12-2013

L'eau des collines-grotte de l'étoile 02 2014

Lascours, gd Vallon 03 2014

Lascours gd vallon et grotte du Papé 05 2014


 

Massif de l'Etoile :

L'aire de la Moure

Notre Dame des Ange, ....près de Marseille
La grotte des fées et le Baoù Traouqua

Le mont Julien et le Ratier

La tête du grand Puech

La grotte de la Vierge

La tête du Gd PUech 01-2014

 

Massif de la ste Baume :

Le balcon des Encanaux

Le col de Bertagne

La glacière du vallon du Fauge

La crête de la Lare 

Le plan des Vaches par les dents de Roque Forcade 2012

Le joug de l'aigle

La source de l'huveaune

Les sources de l'Huveaune 2  

Le circuit de la Taurelle 

La grande Baume par bertagne

Le jas de Miqueoù

le chemin du blé

Les quatre chênes 

Le balcon des Infernets 

Le signal des Beguines 

Le col de Bertagne et la grande baume 2

Rougiers, Castrum st Jean et les 4 chênes 

Le vallon des cèdres

La croix du Paradis

Le Paradis et le sentier merveilleux

Le vallon de la galère

Le balcon des Infernets et le torrent des Encanaux 

Le tour de Roussargues

Le pas de Cugens

Le gouffre du plan des masques 

Les dents de Roque Forcade, autre parcours

Le vallon de l'Aigle

Le pas de la Cabre

La grande Baume

La tour Cauvin

Falaises de Cugens, le trou du vent

La grande Baume 2013

Le Cruvelier et le Brigou 

Le jas de Sylvain

Le plan des masques

le sentier Marcel Estruch

Le trou du vent 02 2014

Le jardin suspendu 03 2014

La neige au Paradis 03 2014

Le tour du pic de Bertagne 03 2014

Du pas de la cabre au Paradis 06 2014

Le ravin des Encanaux 06 2014

Le sentier marcel Estruch 05 2014

La voie Gombault 04 2014 

 

Massif de Luminy, les calanques, Cassis :

Les falaises de Soubeyranes 

Port pin et le ravin de Gorgue longue

La calanque de Morgiou

Le tour du mont Puget

Le vallon de la fenêtre

Les falaises du Devenson

Le cap Morgiou

Grand Malvallon, les 3 arches    

La couronne de Charlemagne

Le Malvallon sud et le belvédère celeste

Le plateau de l'homme mort
Le plateau de l'homme mort 2013

La calanque des pierres tombées

Le pas de l'oeil de verre, la Candelle

La rêveuse du pas de la Lèbre

La calanque de l'Escu

Le col de la selle et grotte Rolland

Beouveyre

Falaises du Devenson et l'Eissadon

Rando givrée, belvédère de Titou Ninou février 2012(1)

Belvédère Titou Ninou fevrier 2012(2)

Les 4 pas :  demi lune, escaliers des géants...

sommet de Marseilleveyre(1) les 3 grottes

Sommet de Marseilleveyre (2) les escaliers des géants

Le col de la Selle, les grottes Dechaux

La cheminée du Diable

Le cirque des Pételins

La traversée du mont Puget

Les 3 arches du Malvallon 2012

L'anse de Melette

Le couloir du Cadellon

Calanques de l'Escu et Melette

Les falaises du Devenson et de l'Eissadon

Le vallon de la fenêtre 2012

L'escalier des géants

Le pas de la Cabre

En Vau et Port Pin

Le cap Gros

Le belvédère d'En Vau

Le couloir du Candeloun

Les 4 grottes du rocher st Michel

Le sommet de Marseilleveyre

Le plateau de Cadeiron

Le sentier du chinois

Sentier Garrigue et cap Gros 

Le vallon de l'herbe et cap Gros

Le tour de la grande Candelle

Les calanques de Sugiton et Morgiou

Cap Gros, le saut du chat

Les trois pas...

La tête de Melette 

Couloir du Candelon intégral

Les crêtes de soubeyranes

Le cirque de mestrallet

Le vallon de l'herbe

Le tour de la Candelle

Titou Ninou à la belle étoile

Cap Morgiou grotte du figuier

Le vallon de Mestralet

Titou Ninou nov 2013
Creche troglodyte

Creche troglodyte suite 01 2014

Le Mt Puget et le couloir du Candelon 01-2014

La grotte de l'Ours 01-2014

Titou Ninou, la crèche suite

sommet Marseilleveyre 01-2014

calanque de l'Escu 01-2014

au fil de mes envies 12-2013

Beouveyre 12-2013

La cheminée Lacroix 01 2014

Mont Puget et couloir du candelon 01 2014

La grotte de l'Ours 01 2014
Les falaises du Devenson 02 2014

Au dessus de Sormiou 03 2014

Le pas de la demi Lune et Marseilleveyre 03 2014

La grotte de la colonne 03 2014

La croix du Malvallon 03 2014 

Le cirque de Melette-walkyries 06 2014 

Le renard des calanques 

 

Les massifs de Marseilleveyre à Aubagne :

La source des eaux vives

Le balcon des Escourtines

Le Montounier et la chapelle St André

Le Mont St Cyr

Le four à cades de revers de boquié

Le Baoù de la Candolle

Le balcon des Escourtines et la source des eaux vives - juste au delà de mon jardin

Le Douard et les gorges de la petite ste Baume  

Notre dame de Julhans

Le mont Lantin et le mont Carpiagne

Le mont Lantin et la source des eaux vives

Le vallon de Gendame

Le cabanon du Marquis 01-2014

 

Massif de Regagnas et mont Aurélien :

L'ermitage de st Jean du Puy

Le sommet du Regagnas  

Le rocher Olympe du mont Aurelien

le Mont Olympe

Le plateau de la Serignane

Le mont Olympe et le rocher de 11 heures

Le rocher de 11 heures

pique nique à st Jean du Puy 12-2013

 

Massif et Parc naturel du Luberon :

La foret de cèdres

La combe de Sautadou  

Le tour du Roumagoua 

Oppede le vieux, versant nord

La source du Mirail

Le pin de l'Eigoune

La Groupatassière

Le plan des Agas

Les moulins du Veroncle

La combe de Vaumale 04 2014

 

Massif de ste Victoire :

Le pic des mouches

Le pic des Mouches version plus longue

Le pic des mouches au départ de Puyloubier

Le sentier Imoucha et les cretes de costes chaudes

Le Prieuré et la croix de Provence

Le Garagaï

Refuge Baudino au départ du parc des 2 aiguilles

D'un barrage à l'autre

L'ermitage st Ser

De st Ser au pas du Clapier

Le pic des mouches au départ de Puyloubier

Le pic des mouches par st Ser

Le gouffre de Garagaï

La croix de Provence par la marbrière

Refuge Baudino nov 2013

Le vallon de la Tine 03 2014

Le gouffre de garagaï 04 2014

Le pic des mouches 04 2014   

 

Le Verdon :

Le sentier des pecheurs

Le sentier des pêcheurs 2012

La chapelle ste Maxime, la draille des vaches

Le lac de ste Croix, le tour du Defens 

 

Divers :

Guillestre et la rue des masques

Raquettes à Risoul

Var, Lou gro Cervo

Var, La grotte du Garou

Var, Les gorges du Caramy

Var, les gorges du Caramy depuis le barrage

Var, le vallon du rocher des abeilles
Les crêtes de Roque Menourque 

La calanque de Figuerolles, cote bleue

Le mont Concors

Mazaugues, les ruines de Touchou

Le Puy ste Réparade, la Quilho
St Esteve Janson, le chateau

Notre dame des Anges...dans le Var

Vaucluse, le mur de la peste

Cote bleue, calanque de la Vesse

Alsace, mont ste Odile, le mur païen

Guyane, le sentier Rorota

Le village troglodyte de Calès

Port d'Alon, sentier du littoral

Le Mourre d'Agnis

La grotte du Mounoï Var

Var , le chateau du Diable 05 2014

Var, les gorges du Destel... l'intégrale 04 2014


Corse :

La boucle de l'Acciolu

Le sentier du facteur de Girolata

Le refuge d'Ortu

La punta di Bonassa

 

Andorre :

Le lac d'Angolaster

Le col de Juclar

Les lacs des salamandres  

Les lacs de Meners

Les lacs de Siscaro

Le circuit nature de Canillo 

 

Ardèche :

Le chateau de Pierre Gourde

Le sentier du vigneron

Le tour de Girond

Le chateau de Rochebonne

 

Lozère :

Eglazines et st Marcellin

Les echelles de Cinglegros, le pas de l'Arc

Causse Méjean corniches de la Jonte

 

 

 

 

 Plongées en Méditerranée :

 

1ère plongée de l'année 2009
La pierre de Briançon

L'île Moyade
Au phare de Planier
La calanque des Contrebandiers

Cadaquès, Massa d'Or
L'épave du Donator
L'épave du Chaouen
Le grand Congloué
La grotte de la Télévision
L'impérial du milieu
L'île de Riou
La pointe Caramassagne

La pierre à Daniel
Pointe Caramassagne 02/2010
La grotte de la télévision 03/2010
Quelque part vers Planier

Caramassagne, la grotte 04/2010  

Le tombant de la boulegeade 

Le tombant de la boulégeade 2

Au sud ouest de Planier  

Planier, Mola mola
L'épave du Ker Bihan

La pierre de Cassis  

La pierre à Daniel(2)  

Plongée...dans mes archives photos

Ma dernière chasse sous marine

Le couloir des gorgones

Zeus faber, un poisson de légende 

Grand congloué, les bankaws  

2011 la calanque du contrebandier

06/2011  La pierre de Briançon

2011 La grotte de la télévision

08/2011 Caramassagne

08/2012 la grotte à Peres

08/2012 la pierre à Daniel

08/2012 l'arche de Planier

06/2012 la grotte de la télévision

06/2012 la calanque de l'Escu

03/2014 Riou pte Caramassagne 

02/2014 calanque du contrebandie

07 2014 dans le bleu, calanque du contrebandier 

06 2014 la pierre de Cassis 

06 2014 la cap nègre 

 

 

 


 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 







Gites et chambres d'hotes

Coups de coeur

 

Quelques sites que je recommande :

 

Jacques Testa artiste peintre.

 

Ely Boissin artiste peintre et plongeur .

 

Les dessins de RB 

 

Glibert Thomas, le peintre des calanques