Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 février 2013 7 03 /02 /février /2013 21:30

   Pour la chandeleur, comment ne pas sacrifier à la traditionnelle confection de crêpes ?

 

La recette que je propose permet de préparer une grosse vingtaine de crêpes avec une farine rustique et bio.


L'épeautre (Triticum spelta), appelé aussi « blé des Gaulois », est une céréale proche du blé mais vêtue (le grain reste couvert de sa balle lors de la récolte). 

Le rendement de cette céréale est très faible et elle a été délaissée au profit de variétés de blés à plus haut rendement. Une de ses autres caractéristiques est son enveloppe (glumelle) qui est très dure mais c'est aussi une qualité : les moisissures n'atteignent pas le grain. Cette peau est très riche en silicium.

Grâce à ses racines profondes, elle peut pousser sur des terrains très pauvres, peu fertilisés et très secs. En outre elle ne réagit pas aux engrais chimiques à base d'azote, ce qui l'a progressivement écartée de l'agriculture conventionnelle ; ces raisons en ont fait une céréale préférentiellement utilisée dans l'agriculture biologique.

L'épeautre est panifiable et apprécié pour son bon goût. Sa farine est utilisée en boulangerie, notamment pour la fabrication de pains. Elle sert aussi pour faire des pâtes alimentaires.

  DSCF6976 [640x480]

 

300 g de farine d’épeautre 
50 cl de lait, ou 60 cl pour des crêpes plus fines
4 œufs
2 cuillères à soupe d’huile dans un ramequin
1 pincée de sel


garniture sucrée au choix, cassonade, confiture, choco fondu etc...(j'oublie volontairement l'horrible pâte à tartiner N......)

ou salée avec une béchamel aux champignons, jambon fromage,  etc.


Préparation

Dans un saladier, verser la farine le sel et faire un puits
Ajouter les œufs et mélanger longuement

DSCF6951 [640x480]Verser le lait tout en fouettant.

DSCF6953 [640x480]Laisser reposer pendant 2 heures à température ambiante.
Dans une poêle huilée ( mettre l'huile dans un ramequin et imbiber un tampon de papier absorbant pour huiler la poêle, c'est suffisant) sur feu vif, déposez une demi-louche de pâte.

DSCF6969 [640x480]Faire cuire 1 à 2 minutes de chaque côté.

Penser à refouetter souvent la pâte qui à tendance à se séparer du lait, cette farine est complète donc peu homogène.

DSCF6974 [640x480]

Les crêpes réalisées seront immédiatement couvertes pour garder un bon moelleux.

DSCF6972 [640x480]

sucrer à la cassonade la crêpe encore chaude, puis plier ou rouler et laisser refroidir, la cassonade va fondre...délice.

DSCF6975 [640x480]

la farine d'épeautre nettement plus rustique que la farine de blé T55 ou 65 va donner un aspect plus irrégulier et une saveur différente.

cusiniers%20(18)

Repost 0
Published by Jean Luc - dans Miam miam glou glou
commenter cet article
1 février 2013 5 01 /02 /février /2013 19:00

Vous voulez un plat comme on en cuisinait "dans le temps" et au relents de terroir ?

 

Recette librement inspirée du célèbre "Reboul" édition 1992 de  "la cuisinère Provençale" .

 

Les artichauts farçis en barigoule, voilà un plat copieux et succulent sans pour autant tomber dans des excès de matières grasses et autres joyeusetés de plus en plus "interdites" .

 

Le marché pour régaler son petit monde : 

 

1 artichaut par personne, et puisqu'on va les farcir, on va les choisir un peu gros, jeunes et fermes, bien que les recettes préconisent de petits violets, moi je préfère utiliser de gros artichauts.


Les proportions sont données pour 3 beaux artichauts.
2 oignons
1 carotte

 une boite de 400 gr de champignons de Paris

50 gr de girolles secs et réhydratés selon le mode d'emploi
150 gr de lardons bien maigres

2 jaunes d'oeuf
un peu de lait
gros "comme un oeuf " de mie de pain
2 tranches de jambon fumé de la forêt noire

20 cl de vin blanc sec

Muscade râpée

Poivre, pas de sel, il est apporté en quantité suffisante par les lardons et  le jambon .

Persil frais

Huile d'olive

 

La préparation :

 

La farce:
Au mixer hacher rapidement et grossièrement 1 oignon, les lardons, la moitié ( 200 gr ) des champignons de Paris et la moitié des girolles

Faire revenir à sec dans une poele

DSCF2849 [filigrane aioli couleur]Dans un bol mouiller de lait un morceau de mie de pain, gros comme un oeuf, écraser à la fourchette, ajouter les 2 jaunes d'oeuf, un soupçon de muscade râpée, du poivre, le persil ciselé.

DSCF2851 [filigrane aioli couleur]

mélanger et ajouter dans la poêle en donnant juste deux tours sur le feu.

DSCF2853 [filigrane aioli couleur]Réserver.

 

Les artichauts:
Parer les artichauts en enlevant les feuilles abîmées, la queue et la pointe des feuilles, sur un bon tiers .

DSCF2855 [filigrane aioli couleur]Creuser le milieu et enlever soigneusement le foin, s'il y en a.

DSCF2857 [filigrane aioli couleur]Bien tirer sur les feuilles pour écarter le centre et ouvrir un bon emplacement pour la farce.
DSCF2858 [filigrane aioli couleur]

Garnir avec la farce en tassant un peu.

DSCF2860 [filigrane aioli couleur]Fermer avec un morceau de jambon sec fumé et ficeler .


La cocotte :
Dans le fond de la cocotte, mettre 2 bonnes CàS d'huile d'olive, 1 oignon haché gros, les  carottes coupées en rondelles très fines, les champignons restants, deux gousses d'ail émincées , deux ou trois grains de poivre. ( je mets des grains de bois d'Inde)

DSCF2862 [filigrane aioli couleur]

Faire suer un moment.

Sur ce lit, y placer en les calant du mieux possible, les artichauts farcis.

DSCF2865 [filigrane aioli couleur]S'il reste de la farce, l'ajouter à ce fond de cocotte. 
Faire partir la cuisson à feu vif puis mouiller du vin blanc sec  et laisser cuire à feu doux et à couvert au moins deux heures.
Si nécessaire ajouter du vin blanc .

DSCF2879 [filigrane aioli couleur]

A ce stade, si on a pas trop le temps de laisser épaissir naturellement le fond de sauce,  sortir les artichauts farcis de la cocotte, ajouter une CàC de maïzena, et lier la sauce, en chauffant à feu vif, puis remettre les artichauts et laisser réchauffer à feu doux, le temps de boire l'apéro et servir éventuellement avec un médaillon de riz blanc nature.

bw43fp69as.png

Repost 0
Published by Jean Luc - dans Miam miam glou glou
commenter cet article
31 janvier 2013 4 31 /01 /janvier /2013 22:00

   Il y a longtemps que nous n'étions pas allés faire cette petite balade de week end. Ce samedi là, la météo semble assez clémente, nous partons du bout du parking de la vallée de st Pons à la sortie du village de Gémenos, au pied du massif de la ste Baume.

Ce matin, le parc est encore désert de promeneurs, il n'en sera pas de même lors du retour dans l'après midi. En toutes saisons, la beauté de ce parc attire de nombreux visiteurs.


Notre circuit :  la vallée de st Pons, prélude à pas mal de randos, le chemin du blé, le mont Cruvelier, le mont Brigou, le retour par le magnifique mais humide et froid sentier des Cabrelles, puis le parc en sens contraire.  carteclic pour agrandir

Le Fauge, cours d'eau chargé d'histoire puisqu'il y a quelques centaines d'années, il était LA source d'énergie disponible dans cette vallée industrialisée.

cruvelier-et-brigou 2801 [640x480]

Les vestiges de toute cette petite industrie, y sont aujourd'hui restaurés en tant que patrimoine.

Papeterie du Paradou, moulin de Foulon, moulin à blé près de la cascade moussue et autres encore.

cruvelier-et-brigou 2810 [640x480]

La vallée de st Pons est un écrin de petites merveilles pour qui aime les beaux arbres, l'eau vive et les vieilles pierres qui ont une histoire.

cruvelier-et-brigou 2809 [640x480]Une histoire de femmes et d'hommes qui jadis tiraient leur subsistance de ce cours d'eau .
Il y a quelques siècles, un cours d'eau en Provence c'était de l'énergie et l'énergie c'était la vie pour les moulins, autres petites industries et l'irrigation.

cruvelier-et-brigou 2806 [640x480]

Mr et Mme coin coin en pleine séance de natation synchronisée

cruvelier-et-brigou 2808 [640x480]

Tout au bout du parc, juste avant de prendre la direction de l'abbaye cistercienne, à proximité de la cascade moussue et des ruines du moulin à blé, sur la droite monte le "chemin du blé".

cruvelier-et-brigou 2811 [640x480]

Ce sentier que prenaient les paysans venant de Cuges de l'autre coté de la montagne, pour y faire moudre leur blé.

Le large sentier monte en beaux lacets, on y grimpe facilement malgré le dénivelé qui assez vite devient convenable.

cruvelier-et-brigou 2815 [640x480]

La vue sur la vallée de st Pons s'ouvre au regard, la cime des platanes géants parait tout à coup bien loin, tout en bas.

cruvelier-et-brigou 2814 [640x480]

plus haut, presque au débouché sur la piste du DFCI qui contourne le Cruvelier, l'abbaye apparaît, blottie dans son lot de verdure, le Gour de l'Oule en enfilade me fait penser qu'il va falloir y aller un de ces jours.

cruvelier-et-brigou 2823 [640x480]

Arrivés sur la piste,

cruvelier-et-brigou 2817 [640x480]

nous repartons à contre sens, plein ouest pour aller "chercher" le tout petit sentier rude à grimper qui nous amènera au sommet du Cruvelier et à la tour de guet.

cruvelier-et-brigou 2827 [640x480]

Nous aurions pu passer par la piste mais ce raccourci n'est pas intéressant.

cruvelier-et-brigou 2829 [640x480]

cruvelier-et-brigou 2830 [640x480]

cruvelier-et-brigou 2832 [640x480]

cruvelier-et-brigou 2838 [640x480]

Au Cruvelier le vent souffle, et le soleil joue à cache cache, il faut ruser pour trouver une endroit abrité, pas trop froid.

zone d'aubagne [640x480]

vue panoramique sur Aubagne et son immense zone commerciale et industrielle.

cruvelier-et-brigou 2839 [640x480]

A l'opposé, coup de zoom sur le joug de l'Aigle et le plan de l'Aigle, bien enneigés

cruvelier-et-brigou 2841 [640x480]

Bertagne se coiffe d'un capéou bien noir !

Descente par la large piste du DFCI, mais dans un virage un sentier non balisé part en direction du sommet du Brigou, c'est juste un aller retour d'une vingtaine de minutes.

cruvelier-et-brigou 2843 [640x480]

Un gros cairn, seul point remarquable du morne Brigou

Retour sur la piste puis de nouveau prise d'un sentier qui file au pied du Brigou en direction de la barre rocheuse comportant la superbe fenêtre du Brigou,

cruvelier-et-brigou 2846 [640x480]

un étau de pierre enserrant un gros bloc cubique, absolument étonnant.

cruvelier-et-brigou 2849 [640x480]

Puis revenant sur le GR98 qui passe  sud-est nous prenons le sentier des Cabrelles,

cruvelier-et-brigou 2850 [640x480]

descente dans les cailloux humides et glissants, puis vers le bas, le sentier longe un cours d'eau,

cruvelier-et-brigou 2854 [640x480]

cruvelier-et-brigou 2857 [640x480]

cruvelier-et-brigou 2856 [640x480]

en bordure de la prairie de l'abbaye, puis revient à la cascade moussue par un escalier pittoresque.

cruvelier-et-brigou 2859 [640x480]

cruvelier-et-brigou 2860 [640x480]

cruvelier-et-brigou 2862 [640x480]

retour au parking par la vallée

cruvelier-et-brigou 2863 [640x480]

en bordure du Fauge où nous retrouvons nos canards inséparables.

cruvelier-et-brigou 2864 [640x480]

Une gentille balade malgré un temps gris et frais, les 12km ont été parcourus en 3h24 et un cumul de dénivelé de 550m.

Repost 0
Published by Jean Luc - dans petites randonnées
commenter cet article
30 janvier 2013 3 30 /01 /janvier /2013 19:00

   Ce gâteau, à mi chemin entre le gâteau au yaourt et le clafoutis est un dessert Basque, la  recette originale, à base de lait de brebis et de yaourt, est parfois parfumée de cannelle ou de fleur d'oranger.

C'est un dessert "des familles", chacun y rajoute sa touche personnelle, les variantes sont infinies.

 

Pour un moule à manqué de 24 cm de diamètre:

2 oeufs
1 yaourt nature, mais essayer avec un yaourt au lait de brebis, c'est encore mieux.
1 pot (dose... le pot de yaourt vide)  de sucre ou mieux, cassonade
2 pots de farine
4 pots de lait
extrait d'amande amère,
rhum ambré
2 ou 3  pommes selon la taille et coupées en dés

15 à 20 pruneaux
miel
Préchauffer le four à 180°.

Fouetter les oeufs avec le yaourt et le sucre. Ajouter ensuite la farine,  et délayer avec le lait. Ajouter l'extrait d'amande amère.

DSCF4678 [640x480]couper les pommes en dés et dans une poêle beurrée, les faire sauter avec une CaS de miel
Laisser dorer.

DSCF6909 [640x480]Dans une casserole avec de l'eau et du rhum ambré, faire cuire les pruneaux jusqu'à ébullition, couper le feu, laisser gonfler.

DSCF6908 [640x480]

Laisser un refroidir les pruneaux puis les dénoyauter ça devient très facile après cette opération.

 

Verser l'appareil dans le moule à manqué beurré , et verser les pruneaux

DSCF6911 [640x480]et les dés de pommes.

DSCF6912 [640x480]Enfourner et cuire 20 min à 180°  puis saupoudrer de cassonade et remettre 20 mn.
DSCF6913 [640x480]servir froid au dessert, au petit dej, devant la cheminée, en dessert de pique nique de  rando...à vous de voir.

cadre

 

cadre portion

 

 

Repost 0
Published by Jean Luc - dans Miam miam glou glou
commenter cet article
28 janvier 2013 1 28 /01 /janvier /2013 22:10

C'est une rando givrée que nous allons faire ce vendredi 25 janvier. Il fait froid et tous les sommets qui nous tentent dans nos collines sont enneigés et surtout à notre grand regret, verglacés.

Donc aujourd'hui pour cette balade dans la montagne ste Victoire, pas de crêtes ni de passages délicats, mais plutôt le sentier balisé marron qui ceinture la face sud du massif.

carteclic pour agrandir

Nous partirons cette fois ci, d'est en ouest, du parking de st Ser sur la D17 et nous filerons vers l'ouest, jusqu'à...ce que nous ayons envie de revenir ! Ce sentier ne permet pas de boucles, donc un aller retour est au programme, ce qui d'ailleurs permet d'apprécier le panorama fantastique de cette face du massif sous tous les angles.

ste victoire [640x480]

Ce sera donc, chapelle st Ser (déjà vu ici, clic pour une rando de petite escalade) le refuge Baudino, les environs du  pas du Clapier où nous ferons notre pause pique nique avant de revenir sur nos pas.

Le sol craque sous nos pieds, il est complètement gelé, nous prenons le sentier de la chapelle st Ser, dans environ 30 mn nous y serons, là haut, la vue est si belle, l'endroit si majestueux qu'une halte y est obligatoire, pourtant ce n'est pas exactement sur notre chemin mais le détour en vaut la peine.La montée vers l'ermitage nous réchauffe un peu, le ciel se dégage et un beau soleil d'hiver nous envoie ses rayons.

st-Ser-a-Pas-du-clapier 2751 [640x480]

st-Ser-a-Pas-du-clapier 2753 [640x480]

L'arrivée à l'ermitage, par un tunnel, m'étonne toujours

st-Ser-a-Pas-du-clapier 2754 [640x480]

st-Ser-a-Pas-du-clapier 8576 [640x480]

st-Ser-a-Pas-du-clapier 2764 [640x480]

cette fois ci c'est Yvette qui est chargée de faire tinter la cloche

vue à travers les barreaux de la porte

st-Ser-a-Pas-du-clapier 2759 [640x480]

st-Ser-a-Pas-du-clapier 2762 [640x480]

st-Ser-a-Pas-du-clapier 2765 [640x480]

Nous repartons sur notre parcours, reprise du sentier balisé marron et direct jusqu'au refuge Barthélémy Baudino la grimpette est plus que rude, la vue sur la vallée de l'Arc, vertigineuse.

st-Ser-a-Pas-du-clapier 2767 [640x480]

Un très beau sentier.

st-Ser-a-Pas-du-clapier 2774 [640x480]

st-Ser-a-Pas-du-clapier 2777 [640x480]

Pour atteindre le refuge, il faut traverser un pierrier puis escalader un tas de gros blocs rocheux, visiblement amoncelés là depuis le dernier éboulement.

st-Ser-a-Pas-du-clapier 2779 [640x480]

Le refuge ne se voit qu'au tout dernier moment, mais ce matin là dans l'air glacé, je sais que nous y sommes, une forte odeur de fumée m'arrive dans les narines, sans pour autant m'inquiéter...au début.

st-Ser-a-Pas-du-clapier 2784 [640x480]

Arrivés au refuge je vois que la cheminée fume fort, je pense : il y a quelqu'un dedans, ne dérangeons pas...sauf qu'en passant devant la porte je vois que celle ci est fermée de l'extérieur par le gros loquet en fer, réaction immédiate, il y a le FEU !

Ouverture prudente de la porte, une fumée épaisse me saute à la figure, et dans brouillard je vois que la poutre de la cheminée brûle, des flammes vives sortent des fissures.

st-Ser-a-Pas-du-clapier 2785 [640x480]

Un tas de vieux vêtements "oubliés" là me servent à étouffer les flammes, un vieux seau en ferraille va me servir pour casser la glace dans la cuve de récupération de l'eau de pluie et après plusieurs dizaines de litres d'eau, tout est éteint, l'âtre où couvaient des belles braises est complètement noyé !

st-Ser-a-Pas-du-clapier 8586 [640x480]

st-Ser-a-Pas-du-clapier 2786 [640x480]

Il a eu beaucoup de chance ce refuge Baudino, le groupe de randonneurs escaladeurs croisés tout en bas sur la route et qui repartaient après y avoir certainement bivouaqué ont  négligé d'éteindre complètement le foyer. Une heure de plus et les flammes, auraient  atteint le plafond en bois et ainsi de suite. Merci la cuve de récupération d'eau de pluie.

st-Ser-a-Pas-du-clapier 2787 [640x480]

Après ce petit intermède, nous repartons pour poursuivre notre balade, comme nous repasserons par là cet après midi, il faudra vérifier que tout est bien froid.


Le refuge Bathlémy Baudino, un symbole dans ce massif :

A la suite de la mort accidentelle de Barthélémy BAUDINO, survenu dans sa vingtième année au Pilier Sud du Baou des Vespres le 28 septembre 1965, le GUMS décide d'entreprendre, en accord avec la famille du défunt, la construction d'un refuge au lieu-dit Genty à la Sainte Victoire, à l'emplacement d'un abri en pierre où le jeune homme s'était arrêté avant son accident et avait inscrit sur un carnet, retrouvé par les gumistes partis à son secours, la voie qu'il s'apprêtait à faire. Il s'agissait pour Alain Magnan et ses camarades gumistes de construire un refuge qui serait utile aux grimpeurs et aux randonneurs du Massif et qui rendrait hommage à leur ami disparu...

La suite de l'histoire de ce refuge ici : CLIC

bouchon   st-Ser-a-Pas-du-clapier 2788 [640x480]

Descente longue en direction du grand vallon, puis rude remontée jusqu'au petit promontoire où démarre le sentier balisé vert qui grimpe sur les crêtes

st-Ser-a-Pas-du-clapier 8595 [640x480]

 nous sommes à proximité du pas du Clapier, nous cherchons un endroit abrité du petit vent, et face au soleil, pause pique nique ici , juste au dessus de la marbrière.

st-Ser-a-Pas-du-clapier 8599 [640x480]

Le retour, par le même chemin

st-Ser-a-Pas-du-clapier 2791 [640x480]

st-Ser-a-Pas-du-clapier 2792 [640x480]

nous fera passer par le ressaut qui se cache derrière le refuge, il faut se faufiler par une toute petite ouverture

...la vie est injuste, certaines personnes y arrivent mieux que d'autres...pourquoi ?

st-Ser-a-Pas-du-clapier 8607 [640x480]

st-Ser-a-Pas-du-clapier 8608 [640x480]

st-Ser-a-Pas-du-clapier 2794 [640x480]

st-Ser-a-Pas-du-clapier 2797 [640x480]

nous ramènera à proximité de la chapelle st Ser,

st-Ser-a-Pas-du-clapier 2798 [640x480]

puis au parking.

st-Ser-a-Pas-du-clapier 2799 [640x480]

Une balade de 11km800 effectuée en 3h40 pour un cumul de dénivelé de 750m environ.


Repost 0
Published by Jean Luc - dans petites randonnées
commenter cet article
27 janvier 2013 7 27 /01 /janvier /2013 10:00

Le magret de canard se prête bien au mélange sucré/salé, alors, si on y rajoute l'acidulé des oranges et la force du whisky, on arrive à un résultat qui fait éclater les saveurs.
Dans cette recette un peu spéciale, la douceur se trouve confrontée au pimenté du Tabasco, le salé au sucré, une véritable explosion de saveurs, qui pourtant, ne se neutralisent pas.

 
Ingrédients

 

1 magret de canard pour deux personnes, environ.
2 oranges, mais utiliser de grosses clémenvilla bien juteuses fait l'affaire... peut être mieux.
3 cuillères à soupe de miel rendu liquide
3 cuillères à soupe de whisky
cannelle en poudre
noix de muscade râpée
Sel, poivre
Quelques gouttes de Tabasco

Presser 1 orange pour faire un jus, ou deux clémenvillas
Faire une sauce en mélangeant le jus d’orange, le miel,  le Tabasco. le wisky, les épices
tiédir au micro ondes  afin de bien mélanger le miel.
DSCF6904 [640x480]Rectifier l’assaisonnement en salant et poivrant.
Pratiquer 2 entailles profondes de chaque côté du magret qui, pour moi, sera largement dégraissé

DSCF6903 [640x480]Badigeonner de la marinade, des deux cotés, mais en réserver une grande part.
Mettre 2 heures au frigo en le tournant 2 ou 3 fois. Il faut que le magret soit bien imprégné de la marinade.

Eplucher l'autre orange, bien nettoyer les quartiers, les saupoudrer de sucre cristal ou les arroser de miel, au choix.

DSCF6923 [640x480]

 

Faire griller le magret dans une poêle 5 à 10 min de chaque côté jusqu'à ce qu’il soit bien grillé.
En même temps, faire chauffer un peu d'huile d'olive dans une sauteuse, placer les quartiers d'orange sucrés et laisser dorer

DSCF6926 [640x480]

ensuite, arroser de jus de marinade (en garder un peu pour le magret) et faire réduire lentement.

DSCF6928 [640x480]arroser le magret

DSCF6929 [640x480]

servir en arrosant les magrets avec la sauce épaissie.

DSCF6930 [640x480]

cusiniers%20(13)

Repost 0
Published by Jean Luc - dans Miam miam glou glou
commenter cet article
24 janvier 2013 4 24 /01 /janvier /2013 22:00

    Sur le versant sud du massif de la ste Victoire, il y a un sentier bien balisé (marron) assez connu qui circule à flanc de falaise, d'un bout à l'autre du massif.

Difficile de le parcourir en totalité pour une rando à la journée car en plus de la distance, les cumuls de dénivelé sont conséquents.

 

carteclic pour agrandir

Ce sentier de randonnée passe par divers lieux remarquables et comme il est toujours possible de le rejoindre à partir de la route D17 qui circule parallèlement à lui, il est facile de le découvrir par tronçons, mais comme rien n'est jamais parfait ce sera souvent en aller et retours, les boucles quand elles sont possibles ne sont faisables qu'en grimpant sur les crêtes par des sentiers assez difficiles et de petite escalade pour la plupart (voir la rando à st Ser, ici clic ) .

Ce vendredi là malgré une température assez basse, le soleil brille un peu, et nous décidons de parcourir ce sentier remarquable sur le tronçon reliant l'Oppidum Untinos du Castrum st Antonin au refuge Barthélemy Baudino.

Une distance convenable et un cumul de dénivelé sympathique car ce sentier étant en "montagnes russes", il y a du dénivelé, à l'aller et au retour !

ouest ste victoire [640x480]

le massif de ste Victoire, face sud coté ouest

Départ du parking dit "des 2 aiguilles" situé sur la D17 reliant Puyloubier au village du Tholonet, tout près de la "maison ste Victoire".

Balisage jaune pour commencer et grimpette raide jusqu'à proximité de l'Oppidum, nous ne nous y attardons pas pour l'instant, nous irons au retour.

Deavant nous, la croix de Provence et juste à coté à droite le gouffre de Garagaï me font penser aux randos faites ici... et à celles à venir ! Partir d'ici et monter à la croix en passant par le gouffre est une rando d'exception, qui se prépare.

refuge-baudino 2644 [640x480]

Jonction avec le sentier balisé marron, direction le refuge Baudino, la falaise de ste Victoire sur notre gauche, présente des aspects variés selon les endroits, roches effilés, aiguilles (parking du même nom ) puis plus loin, parois lisses propres à l'escalade.

refuge-baudino 2649 [640x480]

Cette face sud du massif est un merveilleux terrain de jeux pour amateurs de montagne.

refuge-baudino 2722 [640x480]

Sur la droite une grotte à proximité du sentier, là aussi, je pense que j'irai y jeter un coup d'oeil mais au retour, si on a le temps.

plus loin, quelques restes de la neige des jours derniers

refuge-baudino 2654 [640x480]

Un carrefour de sentiers,nous approchons de la Marbrière... blocs bruts

refuge-baudino 2655 [640x480]mais aussi blocs taillés jonchent le sol.

refuge-baudino 2657 [640x480]

le balisage marron monte à gauche vers la montagne, nous sommes au pied de la "Marbrière", cette ancienne carrière de marbre de Provence, il y en a une autre vers Roques hautes, c'est ici clic, un marbre de basse qualité, mais qui a été aux  derniers siècles très utilisé chez nous pour garnir dessus de commodes, tables et parures de cheminées, symbole d'une bourgeoisie provençale passée.

Le chemin que nous suivons maintenant et qui grimpe allègrement est l'ancien chemin de halage de la carrière,

refuge-baudino 2659 [640x480]

par endroits, il y a encore les trous où étaient plantés de gros piquets qui servaient à attacher les blocs de marbre et éviter qu'ils prennent de la vitesse sur le lit de petits cailloux où ils glissaient pour descendre.

refuge-baudino 2658 [640x480]

Je vous parle d'un temps où la traction mécanique ne pouvait accéder en ces lieux de montagne, nous sommes à flanc de paroi.

refuge-baudino 2661 [640x480]

Penser aux carriers qui arrachaient ces blocs à la montagne, les taillaient, les polissaient et les descendaient dans la vallée, y penser rend humble, la seule énergie disponible était leurs bras et quelques mûles !

refuge-baudino 2664 [640x480]

Petite incursion dans le site d'extraction , les gros coins d'aciers enfoncés à coups de masse, sont encore là sous les blocs, ils attendent toujours le coup de masse final qui dégagera la pierre aujourd'hui dédaignée.

refuge-baudino 2665 [640x480]

refuge-baudino 2667 [640x480]

refuge-baudino 2669 [640x480]

nous ne sommes pas seuls, il y a d'autres visiteurs !

Le sentier contourne la carrière par le haut, arrive au pas du Clapier où un sentier balisé vert grimpe rude vers les crêtes

refuge-baudino 2672 [640x480]

pas question d'y aller aujourd'hui, nous restons sur notre sentier de ceinture, longue montée rude,

refuge-baudino 2676 [640x480]

puis, à nouveau, descente dans un vallon profond et boisé, puis remontée, rencontre avec les vestiges de la neige tombée les jours derniers,

refuge-baudino 2680 [640x480]

nous sommes à environ 800m d'altitude, puis bientot apparaissent les trois monolithes verticaux qui entourent le refuge, encore un effort et nous y arrivons.

refuge-baudino 2681 [640x480]

Tout simple, le refuge Baudino est merveilleusement exposé

refuge-baudino 2682 [640x480]

quelques plaques de neige, vue panoramique sur la vallée de l'Arc, le pique nique sera fait  ici, adossé à un rocher, confortablement installés au soleil en compagnie d'un rouge gorge qui vient mendier quelques miettes en faisant le beau.

J'ouvre le refuge, pour le visiter mais aussi pour l'aérer, ça ne fera pas de mal.

refuge-baudino 2685 [640x480]

Lieu de bivouac, lieu de pique nique quand le temps est mauvais, petit mais sympa.

refuge-baudino 2687 [640x480]

refuge-baudino 2688 [640x480]

un compagnon fort sympathique

rouge gorge1 [640x480]

rouge gorge [640x480]

Le retour, rigoureusement par le même chemin, ne sera pourtant pas sous le même ciel, le soleil vient de se voiler, de gros nuages blancs, bas et glacés arrivent, un vrai temps de neige.

refuge-baudino 2708 [640x480]

  refuge-baudino 2709 [640x480]

l'éperon de la Vierge, haut lieu d'escalade

refuge-baudino 2715 [640x480]

De passage devant la grotte vue à l'aller, je ne peux m'empêcher d'aller y jeter un coup d'oeil

refuge-baudino 2716 [640x480]

refuge-baudino 2718 [640x480]très facile d'accès, elle est hélas sale et bien entendu, taguée

refuge-baudino 2720 [640x480]plus loin, nous faisons le tout petit détour qui nous emmène au Castrum st Antonin, un vestige de fortification du moyen âge,  des fondations ont été mises à jour lors de fouilles archéologiques.

refuge-baudino 2734 [640x480]

refuge-baudino 2733 [640x480]

 

refuge-baudino 2736 [640x480]

plein ouest un regard voilé par les nuages bas sur les falaises découpées en lames de Roques hautes

refuge-baudino 2735 [640x480]

Une balade de 12km300 en 4h22 de marche effective pour un cumul de dénivelé de 730m.

alpinisme006

Repost 0
Published by Jean Luc - dans petites randonnées
commenter cet article
22 janvier 2013 2 22 /01 /janvier /2013 21:10

    Cette recette est une variante du célèbre chou farci, mais dans ce cas, il ne sera pas reconstitué, mais servi en mille feuilles. La farce réalisée est, elle aussi, originale, délicieuse et légère en viandes.

 

les ingrédients nécessaires

un beau chou blanc

2 oignons

1 échalote

1 boîte de champignons de Paris, bien lavés, égouttés

200gr de jambon

100gr de lardon fumés

persil, huile d'olive, vin blanc sec.

 

Pour la farce

80gr de farine

2 oeufs

5cl de crème fraîche

1/2 verre de lait

sel

Effeuiller délicatement le chou en évitant de trop casser les feuilles,

DSCF6808 [640x480]

c'est moins facile qu'avec un chou vert mais il est , en ce qui me concerne, préféré, le coeur sera d'abord coupé en gros quartiers .

DSCF6811 [640x480]

Blanchir 5 bonnes minutes feuilles et coeur, puis refroidir immédiatement.

Enlever les plus grosses nervures, hacher grossièrement les quartiers de coeur. Réserver.

 

Préparer une pâte à crêpes avec la farine, les oeufs, la crème, le lait un peu de sel.

DSCF6853 [640x480]

Réserver.

 

Dans une sauteuse sans gras, faire fondre les lardons puis ajouter les oignons et échalote émincés, laisser dorer légèrement, ajouter le jambon emietté

DSCF6856 [640x480]

Hacher au mixer mais grossièrement, le coeur du chou et les champignons de Paris, les jeter dans la sauteuse et laisser réduire un moment, avec 5 cl de vin blanc.

DSCF6858 [640x480]

Quand il n'y a plus de liquide, couper le feu et laisser un peu refroidir avant d'y incorporer la pâte à crêpes, le persil ciselé finement. saler à convenance éventuellement.

DSCF6862 [640x480]

A l'huile d'olive, graisser la cocotte en fonte, y étaler un couche de feuilles de chou (garder les plus belles pour la couverture)

DSCF6861 [640x480]

une couche de farce,

DSCF6865 [640x480]

et ainsi de suite, la difficulté étant de doser soigneusement pour pouvoir réaliser plusieurs couches complètes, terminer par une couverture de feuilles. Tasser légèrement du plat de la main. Arroser d'un filet de vin blanc.

DSCF6867 [640x480]

Passer au four, à couvert pour 1h30 à 180°

DSCF6881 [640x480]

Puis, peu avant de servir continuer la cuisson à découvert pendant 30mn pour dorer les feuilles de couverture.

Servir en tranches épaisses, avec une salade sucrine, par exemple.

DSCF6884 [640x480]

bw43fp69as

Repost 0
Published by Jean Luc - dans Miam miam glou glou
commenter cet article
20 janvier 2013 7 20 /01 /janvier /2013 20:00

   Si le sommet du massif de Marseilleveyre a été le bout de la balade avant de revenir sur nos pas,  il n'en a pas été l'objectif déclaré de cette rando mais plutôt le col inférieur de la Mounine.

Ce lundi 14 janvier il fait vraiment froid et comme si ce n'était pas suffisant un violent mistral secoue Marseille et ses environs.


Explications :

Il y a quelques temps  nous voulions retrouver un bout de sentier oublié, sur les cartes il ne figure plus mais sur les anciennes...oui , ce qui a comme conséquence, moins de fréquentation et à terme la végétation reprend le terrain perdu et le sentier disparaît.

Ce sera l'objectif de cette balade frigorifiante, si nous le trouvons nous "pousserons" jusqu'au sommet sinon, nous passerons du temps à le chercher.

Un bout de sentier reliant deux vallons qui "en principe" ne sont pas accessibles de l'un vers l'autre transversalement, le vallon du Miougranier et plus à l'est, le haut du vallon de la Mounine, sauf en passant par le col st Michel, mais ce n'est pas ce que nous voulons.

Lors d'une rando précédente, nous avions un peu cherché, en vain, mais une trace avait retenu notre attention, aujourd'hui, on y va.

carteclic pour agrandir

Départ tôt le matin de Callelongue, si nous allons au plus direct, ce n'est pas au plus facile, mais en tous cas ce sera  légèrement abrités du Mistral, direction le vallon de Callelongue, puis le vallon st Michel, l'escalier des géants, le Miougranier puis la recherche commencera.

Le vallon st Michel rivière de cailloux sur le bas et gorges étroites un peu plus haut est complètement dans l'ombre froide et humide des falaises environnantes.

sommet-marseilleveyre 2577 [640x480]Au pied de l'escalier des géants, on sait qu'à partir d'ici on aura de quoi se réchauffer...

sommet-marseilleveyre 2578 [640x480]Nous délaissons le mur à pic pour prendre sur la droite le passage balisé jaune pointillé sensé éviter l'obstacle, facile à dire, il permet seulement de passer sans poser le gros sac à dos.

Je passe en  premier, les prises sont bonnes même si la dernière partie est lisse, merci l'arbuste pour ton aide précieuse !

sommet-marseilleveyre 8526 [640x480]

sommet-marseilleveyre 2581 [640x480]

sommet-marseilleveyre 2583 [640x480]puis c'est la longue grimpette jusqu'à hauteur du pas du pin que nous ne passerons pas, restant sur le sentier balisé rouge qui redescend vers la droite dans le vallon du Miougranier

sommet-marseilleveyre 2588 [640x480]

la grotte sans nom, mais à la "gueule" béante

sommet-marseilleveyre 2591 [640x480]

puis dans la partie rectiligne du vallon, sur la droite, monte un sentier en pierrier qui semble aller où nous voulons, le col de la Mounine. Bingo, dès arrivés en haut nous voyons l'autre partie qui descend rejoindre le sentier du pas supérieur de la Mounine

sommet-marseilleveyre 8529 [640x480]

un ressaut étroit à descendre

sommet-marseilleveyre 2598 [640x480]et nous voilà pile au dessus du pas supérieur de la Mounine, on ne pouvait pas rêver mieux.

sommet-marseilleveyre 8551 [640x480]

Ensuite, nous n'avons plus qu'à suivre le sentier vers le haut pour arriver sous Marseilleveyre, puis reprendre le sentier balisé rouge pour un aller retour au sommet.

sommet-marseilleveyre 2605 [640x480]

Maïre et au loin le phare de Planier

vallon de la mounine1 [640x480]

le vallon de la Mounine dans l'ombre et à droite le rocher st Michel et le col de la Mounine

sommet-marseilleveyre 2606 [640x480]sur l'autre versant, la pointe Callot et plus loin les crêtes de l'Homme mort

sommet-marseilleveyre 2612 [640x480]belle approche des vestiges de la vigie de Marseilleveyre

sommet-marseilleveyre 2613 [640x480]l'inévitable photo depuis le trou dans le mur de la vigie, regardez les plis de la mer, le mistral s'est renforcé.

sommet-marseilleveyre 2619 [640x480]

rapide photo de la rade de Marseille, le vent veut nous jeter à terre, plus de 90 en rafales.

sommet-marseilleveyre 2618 [640x480]

un bonjour à notre "ami" Xavier Dechaux

sommet-marseilleveyre 2621 [640x480]un rapide aperçu de la croix,

sommet-marseilleveyre 2620 [640x480]et nous redescendons par le sentier balisé rouge pour revenir sur nos pas, enfin abrités du vent par le massif

sommet-marseilleveyre 2624 [640x480]pas très loin de la grotte "gueule béante" nous ferons une rapide pause pique nique, mais les tourbillons de vent auront raison de notre passion pour la beauté sauvage de ces lieux.

sommet-marseilleveyre 2625 [640x480]

retour à l'escalier des Géants que nous franchirons à la descente par le mur (une première pour Yvette) sans le sac qui sera descendu à la corde, par sécurité.

sommet-marseilleveyre 2632 [640x480]

sommet-marseilleveyre 2634 [640x480]

je sais que certains passent ce mur en montée comme en descente AVEC le gros sac à dos, mais je pense que c'est prendre un risque inutile... et idiot, on ne prouve rien pour autant, si toutefois quelque chose est à prouver !

Le sac peut, ici,  très vite déséquilibrer le grimpeur et la hauteur est suffisante pour se faire très mal.

Si j'aime les sensations fortes, j'estime que la prise de risques est absurde.

sommet-marseilleveyre 2636 [640x480]

sommet-marseilleveyre 8554 [640x480]

sommet-marseilleveyre 8555 [640x480]Nous retrouvons le vallon de Callelongue avec plaisir, car nous sommes juste un peu frigorifiés, allez... encore une photo panoramique de nos roches aimées, le rocher du trou du chat, le rocher st michel, les lames et le rocher des Goudes...de gauche à droite.

rocher st michel [640x480]

Une balade de tout juste 6km100 en 2h12, le cumul de dénivelé en positif est d'environ 525m.

alpinisme006

Repost 0
Published by Jean Luc - dans petites randonnées
commenter cet article
18 janvier 2013 5 18 /01 /janvier /2013 21:10

    Voilà un dessert très facile à réaliser, rapide, et relativement peu onéreux, quant au résultat, si les proportions sont bien respectées, il est à la hauteur de ce qui se fait de mieux dans le commerce.


Ingrédients pour 8 pots de 12 cl (genre pot de yaourt)

1 litre de lait entier, demi écrémé ou écrémé, c'est au choix.

100 gr de cacao 100% pur et sans sucre ,  Van Houten ou autre

150 gr de sucre en poudre

2 CàS de crème fraîche semi épaisse

60 gr de maïzena

 

Il est possible pour un goût chocolat moins corsé d'utiliser du petit déjeuner genre Nesquik mais alors réduire d'autant le cacao et le sucre.

Exemple pour un dosage à 50gr de cacao, 50 gr de "Nesquik", et seulement 75 gr de sucre, le "Nesquik" étant déjà largement sucré.

 

Dans une casserole,  mélanger tous les ingrédients secs,

DSCF6871 [640x480]

puis ajouter la crème fraîche, le lait froid,

DSCF6872 [640x480]

fouetter un peu pour bien mélanger et éviter les grumeaux

DSCF6873 [640x480]

Porter sur le feu, puis dès que l'ébulition commence, le mélange épaissit très vite, sortir du feu dès que  la consistance voulue est obtenue.

Bien remuer pendant la cuisson pour éviter d'attraper le fond.

 

Verser dans les pots ou ramequins et laisser refroidir.

DSCF6878 [640x480]

cuisinier043

Repost 0
Published by Jean Luc - dans Miam miam glou glou
commenter cet article

Profil

  • Jean Luc
  • passionné par la plongée sous marine, je suis aussi un amoureux des collines Provençales.
La plongée et la rando sont mes activités sportives preferées.
La cuisine,la lecture,la photo, la pêche  et le jardinage sont mes activités plus calme
  • passionné par la plongée sous marine, je suis aussi un amoureux des collines Provençales. La plongée et la rando sont mes activités sportives preferées. La cuisine,la lecture,la photo, la pêche et le jardinage sont mes activités plus calme

Le Bureau

  ROMAN

Le grand secret

 gd secret

 

Si vous avez envie de  tenter l'aventure d'une plongée sous marine en mode spéléo avec tous les frissons que cela comporte, mais bien calé dans un fauteuil et en 191 pages, me faire parvenir

 

   un chèque de  20 euros TTC , port compris

Jean Luc Fontaine

130 vallon des Escourtines

13011 Marseille

Dédicace personnalisée sur demande.

plus de détails ici :

***********************************************************************
  

Indice Atmo : vue d'ensemble

 

 

Rechercher Un Article ?

Visiteurs présents sur le site

Compteur Global

 

 

 

 

 

Randos et plongées

 Petites randos dans nos collines et ailleurs..

 

Hautes Alpes :

Champoléon : le refuge de tourond

Champsaur : Le col de Moissière

Champsaur : le col de Gleize

Valgaudemard : Les cabanes de Prentiq 

Valgaudemard le refuge des souffles

Valgaudemard le refuge du pigeonnier

Valgaudemard, les sources des Doux

Devoluy: le village de Chaudun

Devoluy: le sentier de ronde de Chaudun

Devoluy, sentier de ronde  de Chaudun et fouanières

Les pénitents des Mées

Devoluy: la petite Céüse

Devoluy: le col de Tournillon

Devoluy: la roche de la Fouanières

Devoluy: le pic de Céüse

Devoluy: Céüse, le pas du loup

Devoluy, le roc de Rimat

Devoluy, la tête des Ormans

Devoluy, la tour carrée

Devoluy, la chapelle de la Crotte

Gapençais, crêtes de Charance 

Gapençais, le Cuchon

Devoluy la boucle de la Souchière

 

Retrouvance en Buëch Devoluy :

1ère étape, Veynes - Agnielles

2ème étape, Agnielles - Recours

3ème étape, Recours - Rabioux

4ème étape, Rabioux - Les Sauvas

5ème étape, Les Sauvas - Chaudun

6ème étape, Chaudun - Rabou 

 

Massif  du Garlaban :

Tête rouge et le Taoumé

Tête rouge et le Taoumé 09/2011

La Grotte de Grosibou au départ d'Allauch

Le puits de l'Aroumi 

Le puits de l'Aroumi au départ de la Fève

La baume sourne

La source de Barqieu et le Garlaban 2

Le Pic du Taoumé par le vallon de Précatori

Le sentier des scolopendres

Garlaban,  la source du chien

Le col de Tubé au départ de lascours, 1ere partie

Le col de Tubé au départ de Lascours, 2ème partie

La parloire mai 2011

La parloire janvier 2012

Le Mont du Marseillais 

La grotte de Manon et

le sentier des scolopendres

La grotte du berger

Sur les traces de Pagnol

Le domaine de Pichauris

La grotte du Midi ..ou du Papé

Lascours, le grand vallon

Le vallon de Passetemps

Grand vallon et grotte du papé

Grottes et marmites du grand vallon 

Lascours, le grand vallon 

La croix de Garlaban face sud.

Nocturne, la croix de Garlaban

Font Berguettes

Marmites du grand vallon

Grosibou par Lascours 01-2014

Baume Sourne 12-2013

L'eau des collines-grotte de l'étoile 02 2014

Lascours, gd Vallon 03 2014

Lascours gd vallon et grotte du Papé 05 2014


 

Massif de l'Etoile :

L'aire de la Moure

Notre Dame des Ange, ....près de Marseille
La grotte des fées et le Baoù Traouqua

Le mont Julien et le Ratier

La tête du grand Puech

La grotte de la Vierge

La tête du Gd PUech 01-2014

 

Massif de la ste Baume :

Le balcon des Encanaux

Le col de Bertagne

La glacière du vallon du Fauge

La crête de la Lare 

Le plan des Vaches par les dents de Roque Forcade 2012

Le joug de l'aigle

La source de l'huveaune

Les sources de l'Huveaune 2  

Le circuit de la Taurelle 

La grande Baume par bertagne

Le jas de Miqueoù

le chemin du blé

Les quatre chênes 

Le balcon des Infernets 

Le signal des Beguines 

Le col de Bertagne et la grande baume 2

Rougiers, Castrum st Jean et les 4 chênes 

Le vallon des cèdres

La croix du Paradis

Le Paradis et le sentier merveilleux

Le vallon de la galère

Le balcon des Infernets et le torrent des Encanaux 

Le tour de Roussargues

Le pas de Cugens

Le gouffre du plan des masques 

Les dents de Roque Forcade, autre parcours

Le vallon de l'Aigle

Le pas de la Cabre

La grande Baume

La tour Cauvin

Falaises de Cugens, le trou du vent

La grande Baume 2013

Le Cruvelier et le Brigou 

Le jas de Sylvain

Le plan des masques

le sentier Marcel Estruch

Le trou du vent 02 2014

Le jardin suspendu 03 2014

La neige au Paradis 03 2014

Le tour du pic de Bertagne 03 2014

Du pas de la cabre au Paradis 06 2014

Le ravin des Encanaux 06 2014

Le sentier marcel Estruch 05 2014

La voie Gombault 04 2014 

 

Massif de Luminy, les calanques, Cassis :

Les falaises de Soubeyranes 

Port pin et le ravin de Gorgue longue

La calanque de Morgiou

Le tour du mont Puget

Le vallon de la fenêtre

Les falaises du Devenson

Le cap Morgiou

Grand Malvallon, les 3 arches    

La couronne de Charlemagne

Le Malvallon sud et le belvédère celeste

Le plateau de l'homme mort
Le plateau de l'homme mort 2013

La calanque des pierres tombées

Le pas de l'oeil de verre, la Candelle

La rêveuse du pas de la Lèbre

La calanque de l'Escu

Le col de la selle et grotte Rolland

Beouveyre

Falaises du Devenson et l'Eissadon

Rando givrée, belvédère de Titou Ninou février 2012(1)

Belvédère Titou Ninou fevrier 2012(2)

Les 4 pas :  demi lune, escaliers des géants...

sommet de Marseilleveyre(1) les 3 grottes

Sommet de Marseilleveyre (2) les escaliers des géants

Le col de la Selle, les grottes Dechaux

La cheminée du Diable

Le cirque des Pételins

La traversée du mont Puget

Les 3 arches du Malvallon 2012

L'anse de Melette

Le couloir du Cadellon

Calanques de l'Escu et Melette

Les falaises du Devenson et de l'Eissadon

Le vallon de la fenêtre 2012

L'escalier des géants

Le pas de la Cabre

En Vau et Port Pin

Le cap Gros

Le belvédère d'En Vau

Le couloir du Candeloun

Les 4 grottes du rocher st Michel

Le sommet de Marseilleveyre

Le plateau de Cadeiron

Le sentier du chinois

Sentier Garrigue et cap Gros 

Le vallon de l'herbe et cap Gros

Le tour de la grande Candelle

Les calanques de Sugiton et Morgiou

Cap Gros, le saut du chat

Les trois pas...

La tête de Melette 

Couloir du Candelon intégral

Les crêtes de soubeyranes

Le cirque de mestrallet

Le vallon de l'herbe

Le tour de la Candelle

Titou Ninou à la belle étoile

Cap Morgiou grotte du figuier

Le vallon de Mestralet

Titou Ninou nov 2013
Creche troglodyte

Creche troglodyte suite 01 2014

Le Mt Puget et le couloir du Candelon 01-2014

La grotte de l'Ours 01-2014

Titou Ninou, la crèche suite

sommet Marseilleveyre 01-2014

calanque de l'Escu 01-2014

au fil de mes envies 12-2013

Beouveyre 12-2013

La cheminée Lacroix 01 2014

Mont Puget et couloir du candelon 01 2014

La grotte de l'Ours 01 2014
Les falaises du Devenson 02 2014

Au dessus de Sormiou 03 2014

Le pas de la demi Lune et Marseilleveyre 03 2014

La grotte de la colonne 03 2014

La croix du Malvallon 03 2014 

Le cirque de Melette-walkyries 06 2014 

Le renard des calanques 

 

Les massifs de Marseilleveyre à Aubagne :

La source des eaux vives

Le balcon des Escourtines

Le Montounier et la chapelle St André

Le Mont St Cyr

Le four à cades de revers de boquié

Le Baoù de la Candolle

Le balcon des Escourtines et la source des eaux vives - juste au delà de mon jardin

Le Douard et les gorges de la petite ste Baume  

Notre dame de Julhans

Le mont Lantin et le mont Carpiagne

Le mont Lantin et la source des eaux vives

Le vallon de Gendame

Le cabanon du Marquis 01-2014

 

Massif de Regagnas et mont Aurélien :

L'ermitage de st Jean du Puy

Le sommet du Regagnas  

Le rocher Olympe du mont Aurelien

le Mont Olympe

Le plateau de la Serignane

Le mont Olympe et le rocher de 11 heures

Le rocher de 11 heures

pique nique à st Jean du Puy 12-2013

 

Massif et Parc naturel du Luberon :

La foret de cèdres

La combe de Sautadou  

Le tour du Roumagoua 

Oppede le vieux, versant nord

La source du Mirail

Le pin de l'Eigoune

La Groupatassière

Le plan des Agas

Les moulins du Veroncle

La combe de Vaumale 04 2014

 

Massif de ste Victoire :

Le pic des mouches

Le pic des Mouches version plus longue

Le pic des mouches au départ de Puyloubier

Le sentier Imoucha et les cretes de costes chaudes

Le Prieuré et la croix de Provence

Le Garagaï

Refuge Baudino au départ du parc des 2 aiguilles

D'un barrage à l'autre

L'ermitage st Ser

De st Ser au pas du Clapier

Le pic des mouches au départ de Puyloubier

Le pic des mouches par st Ser

Le gouffre de Garagaï

La croix de Provence par la marbrière

Refuge Baudino nov 2013

Le vallon de la Tine 03 2014

Le gouffre de garagaï 04 2014

Le pic des mouches 04 2014   

 

Le Verdon :

Le sentier des pecheurs

Le sentier des pêcheurs 2012

La chapelle ste Maxime, la draille des vaches

Le lac de ste Croix, le tour du Defens 

 

Divers :

Guillestre et la rue des masques

Raquettes à Risoul

Var, Lou gro Cervo

Var, La grotte du Garou

Var, Les gorges du Caramy

Var, les gorges du Caramy depuis le barrage

Var, le vallon du rocher des abeilles
Les crêtes de Roque Menourque 

La calanque de Figuerolles, cote bleue

Le mont Concors

Mazaugues, les ruines de Touchou

Le Puy ste Réparade, la Quilho
St Esteve Janson, le chateau

Notre dame des Anges...dans le Var

Vaucluse, le mur de la peste

Cote bleue, calanque de la Vesse

Alsace, mont ste Odile, le mur païen

Guyane, le sentier Rorota

Le village troglodyte de Calès

Port d'Alon, sentier du littoral

Le Mourre d'Agnis

La grotte du Mounoï Var

Var , le chateau du Diable 05 2014

Var, les gorges du Destel... l'intégrale 04 2014


Corse :

La boucle de l'Acciolu

Le sentier du facteur de Girolata

Le refuge d'Ortu

La punta di Bonassa

 

Andorre :

Le lac d'Angolaster

Le col de Juclar

Les lacs des salamandres  

Les lacs de Meners

Les lacs de Siscaro

Le circuit nature de Canillo 

 

Ardèche :

Le chateau de Pierre Gourde

Le sentier du vigneron

Le tour de Girond

Le chateau de Rochebonne

 

Lozère :

Eglazines et st Marcellin

Les echelles de Cinglegros, le pas de l'Arc

Causse Méjean corniches de la Jonte

 

 

 

 

 Plongées en Méditerranée :

 

1ère plongée de l'année 2009
La pierre de Briançon

L'île Moyade
Au phare de Planier
La calanque des Contrebandiers

Cadaquès, Massa d'Or
L'épave du Donator
L'épave du Chaouen
Le grand Congloué
La grotte de la Télévision
L'impérial du milieu
L'île de Riou
La pointe Caramassagne

La pierre à Daniel
Pointe Caramassagne 02/2010
La grotte de la télévision 03/2010
Quelque part vers Planier

Caramassagne, la grotte 04/2010  

Le tombant de la boulegeade 

Le tombant de la boulégeade 2

Au sud ouest de Planier  

Planier, Mola mola
L'épave du Ker Bihan

La pierre de Cassis  

La pierre à Daniel(2)  

Plongée...dans mes archives photos

Ma dernière chasse sous marine

Le couloir des gorgones

Zeus faber, un poisson de légende 

Grand congloué, les bankaws  

2011 la calanque du contrebandier

06/2011  La pierre de Briançon

2011 La grotte de la télévision

08/2011 Caramassagne

08/2012 la grotte à Peres

08/2012 la pierre à Daniel

08/2012 l'arche de Planier

06/2012 la grotte de la télévision

06/2012 la calanque de l'Escu

03/2014 Riou pte Caramassagne 

02/2014 calanque du contrebandie

07 2014 dans le bleu, calanque du contrebandier 

06 2014 la pierre de Cassis 

06 2014 la cap nègre 

 

 

 


 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 







Gites et chambres d'hotes

Coups de coeur

 

Quelques sites que je recommande :

 

Jacques Testa artiste peintre.

 

Ely Boissin artiste peintre et plongeur .

 

Les dessins de RB 

 

Glibert Thomas, le peintre des calanques