Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 décembre 2012 5 21 /12 /décembre /2012 21:11

   Nous sommes dans notre période "calanques" en hiver. Peu de monde sur les sentiers et quand le temps est beau sans trop de vent, il y a une très belle lumière, même si, revers de la médaille, les journées sont courtes.

L'anse de l'Escu est un joyau, pas très facile d'accès, surtout en arrivant du coté de Marseilleveyre, elle se mérite, comme on dit.

Nous partons de Callelongue ce lundi matin, il est tôt, pas encore beaucoup de lumière, le soleil joue à cache cache derrière les îles et les nuages.

Direction le sentier balisé jaune de préférence au GR du bord de mer que nous garderons pour le retour.

carteclic pour agrandir

1 : col de la galinette

2 : calanque de Marseilleveyre

3 : calanque de Podestat

4 : vire horizontale

5 : pas du bénitier, câble oblique

6 : anse de l'Escu

Montée raide dans le pierrier puis arrivée au pied des Lames et du rocher des goudes, le sentier file en balcon vers le col de la Galinette, notre premier objectif.

l-escu-decembre-2012 1919 [640x480]

A la sortie du village, rencontre avec de la volaille oubliée par les chasseurs

l-escu-decembre-2012 1922 [640x480]

Nous passons ici souvent, donc peu d'arrêts photos, il y en a tellement sur ce blog !

Rapidement nous sommes au col de la Galinette

l-escu-decembre-2012 1926 [640x480]

Au col nous prenons notre sentier jaune pointillé 2b qui va nous faire redescendre rapidement dans le Grand Malvallon

l-escu-decembre-2012 1927 [640x480]

l-escu-decembre-2012 1928 [640x480]

puis plus bas encore, le plan des Cailles

l-escu-decembre-2012 1929 [640x480]

et la calanque de Marseilleveyre.

marseilleveyre [640x480]

Personne ou presque dans cette calanque dont le restaurant si bien connu des randonneurs et des plaisanciers est ouvert toute l'année quelque soit le temps! Les connaisseurs disent "chez le Belge" ,  spécialité récurrente : ses spaghettis Bolo ou sa salade niçoise.Un coin de paradis au Paradis !

 

Nous filons maintenant sur le GR qui va progressivement monter en balcon au dessus de la mer, contourner la calanques des Queyrons, puis arriver à Podestat,

l-escu-decembre-2012 1936 [640x480]

que nous contournerons aussi par le GR qui passe au dessus.

Arrivés à cette grosse roche, l'Etrave calcaire,

l-escu-decembre-2012 1939 [640x480]

nous quittons le GR pour prendre le sentier vert 5 qui est signalé "avec quelques difficultés", il s'agit de quelques pas de désescalade et passages avec câble de sécurité au dessus du vide.

1--19--copie-2.gif

  Attention cette partie de la rando est DANGEREUSE et absolument à éviter si :

- pas assez d'expérience en rando de montagne et passages, sécurisés ou non.

- vent dépassant les 30km/h, surtout en rafales.

- pluie

- crainte du vertige

- pas de chaussures de rando adaptées ni bâtons de marche

- présence d'enfants ou d'animaux dans le groupe qui se doit d'être restreint au mieux.

En aucun cas l'auteur de ces lignes ne saurait être tenu pour responsable en cas d'accident, cet article est un reportage, en aucun cas une incitation à la randonnée hors balisage, en passages difficiles, et dans tous les cas sans l'expérience nécessaire.

 

l-escu-decembre-2012 1942 [640x480]

l-escu-decembre-2012 7971 [640x480]

l-escu-decembre-2012 1946 [640x480]

Le premier obstacle c'est la descente du ressaut pour atteindre l'anse du livre, un pierrier glissant et plus bas un mur avec juste quelques petites prises pour s'y accrocher.

l-escu-decembre-2012 1947 [640x480]

l-escu-decembre-2012 1950 [640x480]

plus loin une vire horizontale avec câble, impressionnant mais pas difficile, il faut juste regarder ce qu'on fait !

l-escu-decembre-2012 1953 [640x480]

l-escu-decembre-2012 7979 [640x480]

Après la vire, nous sommes à l'aplomb de l'anse de l'Escu, mais il faut aller chercher plus loin un passage pour descendre

l-escu-decembre-2012 1957 [640x480]

la descente vers le pas du bénitier c'est un câble en oblique, quelques prises et plusieurs mètres descendus rapidement,

l-escu-decembre-2012 1960 [640x480]

l-escu-decembre-2012 1963 [640x480]

  ensuite le sentier se sépare, pointillé vert pour l'Escu et le vert  5 pour l'anse de Melette.

l-escu-decembre-2012 1964 [640x480]

Dégringolade dans les rochers pour arriver à l'entrée de cette calanque qui a une particularité, elle est sous plafond, c'est à dire, que la mer s'engouffre dans un grande grotte béante et peu profonde et cela dans un fracas assourdissant.

l-escu-decembre-2012 1970 [640x480]

Au fond de cette cavité, une citerne d'eau douce, cette fois ci il y a une trentaine de cm d'une eau limpide et fraîche. La roche suinte cette eau goutte à goutte et rempli le réservoir, qui certainement devenu poreux se vide tout aussi vite.

l-escu-decembre-2012 7998 [640x480]

C'est un des rares points d'eau douce dans les calanques, mais complètement tari en saison sèche.

 

l'eau est captée depuis des siècles dans une citerne bâtie sous le surplomb rocheux,  elle semble être datée du XVII ou XIII ème siècle et probablement construite pour  assurer l'approvisionnement en eau douce des galères de pirates barbaresques se mettant de surcroît, à l'abri dans la calanque.
D'autres pensent que ce furent les pêcheurs de Podestat qui en seraient les auteurs, ou des contrebandiers locaux ce qui, au fond,  n'était pas très différent.

Toujours est il que cette aiguade est encore là, un peu décrépie bien sûr mais son mallonnage intérieur est encore beau, des marches permettent d'aller y puiser cette eau si précieuse. Aujourd'hui il y a de l'eau, mais hélas il est bien visible que ce n'est que temporaire.
Le mystère de cette citerne reste entier et c'est très bien, à chacun de faire fonctionner son imaginaire

 

Dans les calanques, c'est un peu comme l'a si bien dit Pagnol dans Manon des sources : "une source, ça se dit pas !"

adage tout à fait d'actualité quand on voit comment des c... salissent ces rares aiguades !

 

Le vent qui souffle au nord ouest s'engouffre au pied de la falaise, nous irons pique niquer plus loin dans le bois des Walkyries, où nous connaissons un abri bivouac tout à fait sympathique.

l-escu-decembre-2012 1975 [640x480]

l-escu-decembre-2012 1976 [640x480]

Le retour se fera par le même chemin jusqu'à Marseilleveyre, remontée du pas du bénitier

l-escu-decembre-2012 8004 [640x480]

passage de la vire en sens inverse

l-escu-decembre-2012 1982 [640x480]

l-escu-decembre-2012 1986 [640x480]

avec un arrêt dans la calanque de Podestat, les agaves viennent de fleurir

l-escu-decembre-2012 1987 [640x480]

l-escu-decembre-2012 1988 [640x480]

l-escu-decembre-2012 1989 [640x480]

passage à Marseilleveyre pour reprendre le GR

l-escu-decembre-2012 1992 [640x480]

la mer s'est levée et les rouleaux s'engouffrent dans la calanque de la Mounine, transformée pour l'occasion en lessiveuse.

l-escu-decembre-2012 1993 [640x480]

arrivée à Callelongue par le  sentier des Douaniers afin de réaliser un semblant de boucle.

l-escu-decembre-2012 1994 [640x480]

l-escu-decembre-2012 1995 [640x480]

Une rando que nous aimons tout particulièrement, qui nous a demandé 3h30 de marche pour les 11km200 et environ 500m de dénivelé cumulé positif.

Repost 0
Published by Jean Luc - dans petites randonnées
commenter cet article
19 décembre 2012 3 19 /12 /décembre /2012 21:15

    Je pense que je vais ajouter une catégorie pour mes articles, ça s'intitulera : " je ne sais pas quoi faire pour dîner et il reste quoi au frigo ?"

Un titre un peu longuet mais qui veut bien dire ce qu'il veut dire.


Alors voilà,  je vous raconte depuis le début ,j'avais devant les yeux un calendrier offert par un producteur de vin Alsacien et celui ci plutôt que d'y mettre des photos de femmes nues ou des ruggbymen, il y met des recettes plutôt originales. Pourquoi pas ? Dans tous les cas, ça peut aider  .

 

Celle de la tarte fine aux filets de sardines m'a attiré tout de suite, mais comme je suis un peu " roumpe brigues " je l'ai modifiée à ma façon et surtout avec ce qui me restait dans le frigo.

 

Voici donc ma version "touski" de cette recette sympathique.

 

Ma tarte aux filets de sardine et poivrons verts

 

2 boites de filets de sardines à l'huile d'olive.
1 poignées d'olives noires
4 poivrons verts....  les derniers de l'année.
3 tomates .... des rescapées de l'agro alimentaire techniquement  et génétiquement modifiées.
1 oignon..... normal, tout simple, jaune et éternel.
1 poireau ..... comme son nom le précise si bien.

 

une pâte brisée réalisée au Thermomix avec :
150 gr de  farine
50  gr de beurre
1/2 càc de sel fin
5 cl d'eau
le tout travaillé 1mn en position " épi "

 

Bouler le pâton , abaisser et foncer  un plat à tartes.

Laver puis égrener et couper les poivrons verts en lanières
L'oignon et le poireau en petits morceaux.

DSCF1555--1600x1200-.JPG
Faire suer tous ces légumes dans un filet d'huile d'olive puis laisser compoter dans du vin blanc à couvert et feu doux.

DSCF1557--1600x1200-.JPG
Pendant ce temps ébouillanter les tomates pour les peler facilement et les ajouter dans la compote de légumes. Saler selon l'envie.

DSCF1558--1600x1200-.JPG

Quand tout est bien fondu, passer quelques secondes au mixer légèrement ,  ne pas en faire une purée, pour l'exemple, 30 s vitesse 3 au Thermomix.

 

Précuire la pâte à vide pendant 10 mn à 180°


Verser sur la pâte et enfourner pour 15 mn à 180 °.

DSCF1560--1600x1200-.JPG
Pendant ce temps, ouvrir les boites de filets de sardines

sardines--1600x1200-.jpg

et les sortir délicatement pour ne pas ( trop ) les casser, laisser égoutter l'huile sur le rebord d'une assiette.

DSCF1569--1600x1200-.JPG

Sortir la tarte du four, disposer les sardines, les olives noires, saupoudrer d'herbes de provence et ré enfourner pour encore une dizaine de minutes juste pour saisir les sardines.

DSCF1573--1600x1200-.JPG

 

DSCF1574--1600x1200-.JPG

Servir accompagné d'une salade verte et d'un verre d' excellent Edelzwicker juste frais, pour faire honneur à l'auteur de ce précieux calendrier.

  portion-cadree.JPG

 

Et si vous voulez mon avis , c'est   D E L I C I E U X !


 

Note : Touski... comme tout ce qui reste dans le frigo !

Repost 0
Published by Jean Luc - dans Miam miam glou glou
commenter cet article
18 décembre 2012 2 18 /12 /décembre /2012 22:00

  Ce samedi, le beau temps surprend tout le monde, une superbe fenêtre météo dont nous allons profiter, par conséquent, direction les calanques dans leur partie ouest.

Nous partirons du point de départ de nombreuses randos, au pied du mont Rose. Le GR98-51 sur ce tronçon est appelé "sentier du Président" j'en ai déjà parlé, il s'agit d' Antoine Péllicé président des excursionnistes marseillais de 1911 à 1940.

 

carteclic pour agrandir

1 : pas Edgar Garrigue

2 : grotte de l'Ours

3 : grotte st Michel d'eau douce

4 : grotte de l'ermite

 

Le GR grimpe brutalement à flanc de colline,

sentier-du-President 1790 [640x480]

puis s'incurvant sur la droite

sentier-du-President 1791 [640x480]

il nous fait passer au dessus de superbes vallons,

sentier-du-President 1795 [640x480]

facile mais pas monotone, il est à maintes reprises parsemé de ressauts qui obligent parfois de passer avec les mains.

sentier-du-President 1796 [640x480]

Ce sentier est superbe, relativement facile, il permet des vues semi aériennes inhabituelles sur la cote rocheuse et escarpée entre La Madrague Montredon et Callelongue., sans oublier la vue sur les îles du Frioul et après le col de Bres, sur  Maïre. 

rade [640x480]

sentier-du-President 1797 [640x480]

sentier-du-President 1802 [640x480]

sentier-du-President 1804 [640x480]

il va cheminer en balcon jusqu'au col de Bres,

sentier-du-President 1811 [640x480]

sentier-du-President 1814 [640x480]

depuis le col de Bres [640x480]

où là, amorçant une belle descente accentuée par le petit ressaut "le pas Edgard Garrigue"

sentier-du-President 1819 [640x480]

il va continuer vers les Goudes et plus loin, vers Callelongue (à partir de Callelongue et jusqu'à proximité de Morgiou, le GR s'appelle "sentier des Douaniers").
les goudes [640x480]

le fortin des Goudes, le port et Maïre derrière.

Bien avant d'arriver à Callelongue, nous quittons le GR pour prendre le sentier balisé rouge 1 qui monte par le vallon du Mougranier vers Marseilleveyre.

Encore une fois il faut jouer les éboueurs et ramasser les déchets des autres..

sentier-du-President 1830 [640x480]la vue arrière sur Maïre et ses farillons, et la photo juste pour mon ami le vieux scaph'. souvenirs souvenirs...

sentier-du-President 1832 [640x480]

sentier-du-President 1836 [640x480]le vallon de Miougranier s'enfonce entre le rocher st michel et le rocher du trou du chat (du chat ou du chas...?)
rocher st michel [640x480]

Nous désirons aller vers les grottes situées sur le versant d'en face, mais comme c'est l'heure du pique nique, nous restons de ce coté, au soleil, là bas c'est tout à l'ombre et nous sommes en décembre !

Juste sous le "pas du pin" un rocher percé de trois petites cavités nous offre une belle esplanade ensoleillée, profitons en.

sentier-du-President 1841 [640x480]

sentier-du-President 1848 [640x480]

le bas de ce vallon est sauvage, superbe.

sentier-du-President 1839 [640x480]

Nous partons en direction du rocher st Michel et au passage sur un joli promontoire on peut voir une étrange grotte sans nom.

sentier-du-President 1853 [640x480]

Assez vite la première grotte est atteinte, la grotte de l'Ours, ma préférée des trois grottes soeurs.

2 grottes [640x480]

la grotte de l'Ours à gauche, masquée par un gros bloc et à droite la grotte st Michel d'eau douce

la roche suinte l'eau, le sol est humide et glissant mais j'ai encore envie de retourner dans ses entrailles.

sentier-du-President 1858 [640x480]

un air chaud et humide monte des boyaux profonds mais inaccessibles au non spéléo que je suis.

sentier-du-President 1862 [640x480]

sentier-du-President 1863 [640x480]

sentier-du-President 1864 [640x480]

sentier-du-President 1868 [640x480]

sentier-du-President 1869 [640x480]

Quelques mètres plus loin, c'est la 2ème grotte, plus vaste, plus haute, belle mais moins mystérieuse

sentier-du-President 1878 [640x480]

sentier-du-President 1879 [640x480]

sentier-du-President 1880 [640x480]

Nous commençons notre retour, le passage devant la grotte de l'ermite se fait sans s'arrêter, en effet, le petit pas d'escalade qu'il faut franchir est particulièrement glissant aujourd'hui, tant pis.

sentier-du-President 1881 [640x480]Nous passons au pied du rocher des Lames et la descente se fait rapidement au village de Callelongue, nous allons reprendre le sentier du Président en sens inverse pour revenir au parking

sentier-du-President 1882 [640x480]les Lames et le pas de la demi Lune

sentier-du-President 1884 [640x480]

Nous sommes dans le vallon de Callelongue, quasiment au niveau de la mer, il nous faut remonter au col de Bres,

sentier-du-President 1889 [640x480]

sentier-du-President 1897 [640x480]que regarde t'elle ?

...réponse en dessous

sentier-du-President 1887 [640x480]

au col de Bres, deux points de vue :

vue sur la mer coté sud-est, on dirait la nuit tombante

sentier-du-President 1898 [640x480]

alors que coté nord ouest...à quelques secondes d'intervalle, et presque du même endroit.

sentier-du-President 1905 [640x480]

sentier-du-President 1901 [640x480]

puis c'est l'arrivée à l'esplanade aménagée du mont Rose

Les agaves ont donné les fleurs, maintenant s'en est fini...la mort les attends.

sentier-du-President 1906 [640x480]

Une balade sympathique d'environ 10 km effectuée en 3h25 pour un cumul de dénivelé d'environ 525m.

Repost 0
Published by Jean Luc - dans petites randonnées
commenter cet article
16 décembre 2012 7 16 /12 /décembre /2012 19:00

    Voilà , pour cette période festive une entrée chaude qui devrait ravir les papilles, à condition de prévoir des portions raisonnables.

Bien qu'il y ai des pommes dans la recette, ce n'est pas un sucré/salé. Les pommes vont alléger cette tourte fine et fondante et apporter un peu de fruité.

 

 

Pour 8 tourtes individuelles de 12 cm environ :

 

un bloc de 500 gr de foie gras environ
3 pommes un peu acides

3 abaisses de pâte feuilletée de 25/30 cm environ.

Porto rouge

fleur de sel
poivre 

petits moules individuels

1 oeuf

piment d'Espelette,  très peu. 

 

Préparation :

 

Dans l'abaisse de pâte feuilletée, couper des cercles avec un bon centimètre en plus du moule individuel choisi.

DSCF1885--filigrane-aioli-couleur-.JPG

Couper les pommes en tranches fines, la mandoline est parfaite pour avoir des tranches d'épaisseur identiques ce qui est important pour une cuisson uniforme.

DSCF1857--filigrane-aioli-couleur-.JPG

Couper le foie gras en tranches plus épaisses, peu importe si il y a des débris.

DSCF1859--filigrane-aioli-couleur-.JPG

Foncer chaque moule en remontant bien les bords .

Garnir la pâte d'une couche de tranches de pommes , éviter de les faire trop se chevaucher et combler les espaces avec des rataillons de pommes .

DSCF1890--filigrane-aioli-couleur-.JPG

Couvrir de foie gras, les débris couvriront les vides.

DSCF1895--filigrane-aioli-couleur-.JPG Saler légèrement, poivrer un peu, ajouter juste une pointe de couteau de piment d' Espelette.

Arroser avec une larme de Porto, juste une lichette .

Couvrir d'une autre couche de pommes

DSCF1899--filigrane-aioli-couleur-.JPG

Tailler des rondelles plus petites que les premières dans une abaisse de pâte feuilletée

DSCF1905--filigrane-aioli-couleur-.JPG

couvrir et rabattre les bords, appuyer un peu pour les coller.

Faire un trou au centre qui permettra à la vapeur de s'échapper.

Avec le dos d'une fourchette, dessiner quelques rayures décoratives sur la surface de la pâte.

Dorer au pinceau avec un oeuf.

DSCF1908--filigrane-aioli-couleur-.JPG

Enfourner à thermostat 160°C pour 25  minutes environ, surveiller la cuisson ,  puis finir à 200° pour bien dorer la croûte juste au moment de servir.

 

 Si ces tourtes ne sont pas consommées immédiatement, les précuire à four 160° jusqu'à léger doré de la pâte. Laisser refroidir et mettre au frigo en les couvrant d'une feuille de  papier cuisson, pas de film étirable trop étanche qui va les rendre molles.

Peu avant le service enfourner pour une dizaine de minutes à 200° C.

 

DSCF1915--filigrane-aioli-couleur-.JPG

  Servir avec une salade au vinaigre balsamique.

 

Pour le vin j'ai préféré servir un Riesling cuvée particulière , plutôt que les sempiternels mais néanmoins délicieux Sauternes.

 

 

  nouvel an boissons013

Repost 0
Published by Jean Luc - dans Miam miam glou glou
commenter cet article
13 décembre 2012 4 13 /12 /décembre /2012 21:14

 

    Depuis quelques temps, j'avais envie de retourner au Théâtre !  oui mais bon, ce théâtre se trouve dans les calanques, tout au bout du Grand Malvallon.

Là, dans un détour du sentier qui va gaillardement grimper à la paroi, "par où il peut" se trouve une curiosité géologique, une roche seule au milieu de rien, roche percée de trois trous. Au centre de ce  Théâtre, trônent les 3 arches !

 

carteclic pour agrandir

1 : deux grottes coté ouest du Malvallon médian, et situées en hauteur

2 : grotte en forme d'igloo, bien visible depuis les 3 arches

3 : les 3 arches.

carte3D

essai de parcours en 3D

Notre objectif aujourd'hui ne se situe pas seulement à passer par les 3 arches, mais de visiter autant que faire se peut les grottes du Malvallon grand et médian, et de poursuivre après les 3 arches par un sentier qui devient  "oublié", anciennement balisé jaune pointillé qui évite la remontée du grand éboulis. Ce sentier débouche au col sans nom, juste en contrebas du sommet ouest de l'Homme Mort. Et, pour faire bonne mesure, nous ne prendrons pas le parcours le plus évident pour y arriver...Autre objectif plus ou moins avoué, ne pas passer par le GR du sentier des douaniers qui commence à nous ennuyer ( pas les douaniers... le sentier ! ) .

Nous partons de Callelongue, comme souvent pour les randos dans cette partie des calanques, mais tout de suite nous prenons le sentier balisé jaune qui file par les hauteurs jusqu'au col de la Galinette.

Tout de suite c'est montée rude, histoire de se mettre en forme et de s'échauffer !
grottes-du-malvallon 1688 [640x480]

l'inévitable photo de l'ile Maïre et de son Tiboulen

Passage à proximité de l'ancien sémaphore, squatté, tagué et mal en point, même le très beau dessin des indiens a été gribouillé !

grottes-du-malvallon 1692 [640x480]grottes-du-malvallon 1691 [640x480]grottes-du-malvallon 7855 [640x480]Ensuite c'est passage au pied du rocher des Goudes, des Lames et du rocher st Michel,

grottes-du-malvallon 1700 [640x480]

Tout aussi inévitable , la vue sur les îles

grottes-du-malvallon 1690 [640x480]

Grand Congloué, Plane, Riou, Jarre, Jarron...

le sentier survole le vallon de la Mounine et arrive enfin au col de la Galinette,

grottes-du-malvallon 1705 [640x480]grottes-du-malvallon 1704 [640x480]

là nous allons le quitter pour redescendre tout ce qu'on vient de monter en prenant le sentier jaune pointillé 2b

grottes-du-malvallon 1707 [640x480]

qui nous ramène après une rapide descente dans les rochers et un superbe passage entre les bruyères fleuries au sentier principal, le vert3 du Grand Malvallon.

grottes-du-malvallon 1708 [640x480]

grottes-du-malvallon 1709 [640x480]

Bruyère erica multiflora

Nous sommes revenus quasiment au niveau de la mer, quelques mètres tout au plus.

   A partir d'ici, c'est grimpette de plus en plus raide, jusqu'au col sans nom, avec un peu plus haut bifurcation sur le jaune 4 du Malvallon médian.

Une falaise concave cachée dans les broussailles attire mon attention, petit arrêt pour y jeter un oeil, des fois qu'une grotte soit cachée dans la végétation, il faut dire que les grottes ici, il y en a partout, il faut juste lever les yeux du sol...sans se casser la figure !

paroi creuse [640x480]Une autre grotte avait déjà retenu mon attention, elle est tout là haut à gauche, partiellement cachée par un arbre, et perçant une falaise abrupte, il me semble qu'on doit pouvoir y aller, pas plus d'une centaine de mètres de dénivelé direct.

grottes-du-malvallon 1740 [640x480]

éboulis puis petite escalade et en contournant les arbustes je vois qu'une autre grotte, voisine est cachée par  la végétation.

grottes-du-malvallon 1720 [640x480]

grottes-du-malvallon 7869 [640x480]grottes-du-malvallon 1724 [640x480]

Yvette m'attend un peu plus bas,

grottes-du-malvallon 1735 [640x480]

mais bien vite elle trouve le chemin et viens me rejoindre, le point de vue est superbe et les grottes bien que peu profondes sont intéressantes.

grottes-du-malvallon 7884 [640x480]grotte1 [640x480]Un petit trou, permet de les rendre communicantes.

La descente sera un peu plus ardue, le ressaut rocheux n'est en soi pas très difficile mais il y a un à pic impressionnant, autant être prudents.

Nous reprenons notre parcours initial vers les 3 arches tout en gardant en mémoire qu'il y a une autre grotte remarquable, un peu plus loin. celle ci en forme d'igloo est étonante.

grottes-du-malvallon 1744 [640x480]Elle est facile d'accès, mais une fois sous la voute, la remontée d'air chaud depuis une cavité laisse à penser qu'elle est très profonde et que, une ou des galeries courent sous terre.

grottes-du-malvallon 1749 [640x480]grottes-du-malvallon 7897 [640x480]Les 3 arches toujours aussi belles sont à proximité,

grottes-du-malvallon 7893 [640x480]

le vent qui s'engouffre dans le Théâtre tourbillonne et me dissuade de rester trop longtemps au dessus du rocher, mince pont de pierre.

grottes-du-malvallon 1751 [640x480]

grottes-du-malvallon 1754 [640x480]grottes-du-malvallon 7902 [640x480]A partir d'ici, commence la remontée vers le sommet des falaises, le sentier "normal" arrive au sommet ouest de l'Homme Mort, celui que nous voulons prendre, arrive au col sans nom.

Un cairn marque la bifurcation, sur quelques cailloux le balisage presque effacé apparait.

Un arbre barre et cache la route avec ses  branches basses, il faut le contourner pour retouver le chemin à suivre, ressauts,

grottes-du-malvallon 1755 [640x480]

petite escalade mais ce passage est nettement plus ludique que l'autre, tout au moins pour qui aime bien "sortir les mains des poches" !

grottes-du-malvallon 7905 [640x480]

 

Arrivés au col sans nom, nous prenons une belle gifle de vent qui nous dissuade de monter sur le plateau de l'Homme Mort,

rade depuis le col sans nom [640x480]

nous prenons à gauche direction le col de la Selle pour un retour classique par le sentier suivi ce matin à l'aller,

grottes-du-malvallon 1763 [640x480]grottes-du-malvallon 1765 [640x480]Passage dans l'autre sens au col de la Galinette, puis bientot c'est l'approche de Callelongue,

grottes-du-malvallon 1769 [640x480]le sémaphore, l'ile Maïre et en contrebas, le village/calanque...Callelongue.

grottes-du-malvallon 1771 [640x480]Une jolie rando malgré le froid et le vent, les 10km ont été parcourus en 3h27 en comptant le temps d'escalade vers les deux grottes et ...la descente ! Le cumul de dénivelé positif est d'environ 630m.


Repost 0
Published by Jean Luc - dans petites randonnées
commenter cet article
12 décembre 2012 3 12 /12 /décembre /2012 21:00

   Le colombo c'est un mélange d'épices en poudre, la composition varie légèrement selon qu'il s'agit de colombo fort ou doux mais aussi selon les pays, en Guyane le colombo, en principe c'est du musclé !

Cette sauce épicée est traditionnellement  cuisinée avec du porc, du poulet, ou du poisson, mais la voie est ouverte à l'imagination de chacun.

La poudre de colombo est composée de :   paprika, cumin, coriandre, noix de muscade, gingembre, poivre, cardamome, anis étoilé, clous de girofle, graines de moutarde et safran, les proportions sont variables et tous ces ingrédients sont réduits en poudre.

 

Pour cette recette j'ai utilisé

900gr de sauté de porc.

1 citron vert
1 oignon
persil, ciboulette, thym , 2 ou 3 cebettes (oignons frais jeunes)
2 gousses d’ail
2 CàS de poudre de colombo
6 grains de bois d'Inde

2 carottes
1 courgette
1 pomme de terre
1 feuille de citron crapaud facultatif

1 piment antillais ou de la purée de piment, 1CàC
2 CS d'huile d’olive
Sel et poivre

rhum blanc agricole de Martinique

 

Vu qu'en métropole certains ingrédients ne sont pas faciles à trouver, voici quelques "tuyaux".

 

Le citron vert ( lime ) se trouve dans toutes les grandes surfaces, ne pas utiliser de citron jaune, c'est complètement différent.

La poudre de colombo se trouve dans les rayons de produits "exotiques", du massalé martiniquais fait l'affaire, bien que nettement moins relevé.

La feuille de citron crapaud, ce n'est pas la peine de chercher, c'est introuvable, même en Guyane ce n'est pas évident et c'est une idée à moi pour renforcer la saveur de la lime. C'est une variété de citrons encore à l'état sauvage pour la plupart.Voir l'article ici, clic ! 

     Les pépins des citrons ramenés de cette escapade ont été germés et plantés, l'arbre prospère sous notre climat mais ne produit pas de fruits, hélas !

    Froisser une feuille de ce citronnier entre les doigts et les garder embaumés de fraicheur citron pour de longues heures !

Purée de piment de Guyane de préférence ou un piment frais guyanais (rayon produits exotiques).

Attention si on utilise ce genre de piment frais,  ne pas toucher une muqueuse après l'avoir manipulé  et ne pas le couper en morceaux dans la préparation.

Le bois d'Inde pourra être remplacé par du poivre de Sichuan

 

Allons y : 

Faire mariner les morceaux de porc dans un saladier avec un gros verre de rhum, le jus de citron vert, les grains de bois d'Inde, la feuille de citron crapaud coupée en morceaux, les gousses d'ail ciselées, l'oignon émincé. Couvrir et laisser au frigo quelques heures.

DSCF6470 [640x480]

  DSCF6473 [640x480]

DSCF6482 [640x480]

On va éplucher et couper la pomme de terre en gros morceaux, les carottes en rondelles et les courgettes en tranches pas trop fines, les cébettes émincées seront complétées par un morceau de poireau.
DSCF6483 [640x480]Dans une cocotte faire chauffer 2 CàS d'huile d'olives puis y faire revenir les morceaux de porc égouttés ( garder la marinade).

Quand la viande est dorée, la retirer avec une écumoire et dans la cocotte, ajouter les cebettes, les aromates et verser le jus de marinade avec tout le contenu de récipient, et 2 CàS de poudre de colombo, la CàC de purée de piment.

Mélanger et remettre la viande, la sauce va prendre une belle couleur ocre et embaumer la maison.

DSCF6489 [640x480]

Mette les légumes coupés,

DSCF6490 [640x480]

saler éventuellement, et laisser cuire à feu doux une grosse heure, couvercle posé sur la cocotte mais laissant échapper un peu de vapeur.

Ajouter un peu d'eau éventuellement en cours de cuisson si nécessaire.

DSCF6496 [640x480]

La sauce doit être onctueuse, la viande fondante.

assiette [640x480]

Le colombo se sert traditionnellement avec du riz blanc nature.

cuisinier043

Repost 0
Published by Jean Luc - dans Miam miam glou glou
commenter cet article
11 décembre 2012 2 11 /12 /décembre /2012 17:00

   Ce jour là il fait vraiment froid, de plus le mistral est de la partie, ce qui fait que la température "ressentie" est nettement plus basse que celle annoncée par le thermomètre. Avec ce vent où aller ? le projet initial de rando dans les calanques est repoussé à une prochaine fois à "l'unanimité pleine et entière de nous deux" !

Yvette pense que du coté de Pichauris, nous serons un peu abrité du vent, ce n'est pas loin et nous ne venons pas souvent de ce coté ci, au pied du Garlaban. Cet endroit a été réhabilité  avec pas mal de sentiers de promenades et de VTT,  alors autant y aller, nous verrons bien.


Direction Allauch, la Fève, la route des Termes et à la hauteur de l'auberge de Pichauris, se trouve l'entrée du parc, une ancienne propriété superbement remise en valeur.

pichauris 1655 [640x480]

   Nous allons nous diriger vers le puits de l'Aroumi là haut juste sous le col de Tubé, lieu de rando connu de tous les marcheurs de la région, ce qui va nous permettre de faire une jolie boucle en montant par la table d'orientation, le sentier du Goï et retour par la piste puis le vallon de Rimade, les ruines du château de Ners et retour à l'aire d'accueil. Une boucle en forme de huit, mais ce n'est pas évident d'aligner quelques kilomètres dans une surface relativement restreinte et en essayant, de plus, d'avoir de jolis passages.

carte-copie-1.jpg

clic pour agrandir

1 :hameau de Pichauris

2 :table d'orientation

3 :puits de l'Aroumi

4 : ruine du château de Ners

 

Il est tout juste 9h passé quand nous franchissons les grilles majestueuses du parc,

pichauris 1649 [640x480]

en cette saison c'est tôt, nous sommes seuls, la petite forêt est silencieuse, nos pas font crisser le sol par endroit gelé. Les anoraks sont hermétiquement fermés !

Dès l'entrée, les reconstructions de fontaines, puits, ponts se succèdent, c'est du très beau travail,

pichauris 1650 [640x480]

pichauris 1652 [640x480]

et sous ce ciel pur mais glacé, la forêt nous donne toutes ses couleurs et le soleil encore bas nous offre, lui, ses effets de lumière.

pichauris 1653 [640x480]

Nous faisons de nombreux arrêts photos, l'objectif aujourd'hui n'est pas à la performance, ni aux escalades.

pichauris 1654 [640x480]

Très vite nous arrivons au hameau de Pichauris, les poteaux indicateurs de parcours de randos sont nombreux, il y a vraiment le choix.

pichauris 1657 [640x480]

pichauris 1656 [640x480]

Nous allons, à travers ce dédale de sentier, jusqu'au petit promontoire où se trouve la table d'orientation en suivant scrupuleusement les poteaux indicateurs et le balisage,

pichauris 1661 [640x480]

hameau [640x480]

panoramique sur le hameau de Pichauris et les collines alentour

après, nous sortons du parc et là nous connaissons... plutôt bien d'ailleurs.

pichauris 1662 [640x480]En face, au loin, le massif de ste Victoire et en regardant bien la photo, des traces de neige dans les ravines qui sillonnent le massif.

Direction le lieu dit "les grands chênes" puis le sentier du Goï passant à proximité de la barre coupée.

pichauris 7827 [640x480]

Quelques dalles rocheuses glissantes à passer

pichauris 1664 [640x480]

puis le sentier devient une véritable tranchée, le ravinement et les passages répétés ont creusés la terre meuble.

pichauris 1666 [640x480]

pichauris 7828 [640x480]

Arrivés sur le haut de la plaine de la grive, le froid est encore plus intense, le sol est vraiment gelé. l'eau des collines gèle par plaque sur le chemin

pichauris 1667 [640x480]

pichauris 1668 [640x480]Le puits de l'Aroumi, toujours dans l'ombre est un endroit très recherché pour sa fraîcheur en été, mais en hiver c'est glacial, avec le vent du nord par dessus, ce n'est pas envisageable d'y faire une pause digne de ce nom. Nous allons boire, prendre quelques fruits secs et repartir aussitot vers le soleil. Dommage, c'est un très bel endroit. La grille du  puits est fermée par cadenas, c'est réservé aux troupeaux, les vrais... moutons et biques !

pichauris 1671 [640x480]

pichauris 1672 [640x480]

pichauris 1673 [640x480]

pichauris 7835 [640x480]

Le proverbe dit que  plus les glands sont gros, plus l'hiver sera rude, c'est bien parti pour être vérifié et nous ne sommes pas encore en plein hiver !

pichauris 1674 [640x480]

Nous prenons la piste forestière qui redescend vers les grands chênes,

pichauris 1678 [640x480]

puis ensuite continuons en direction de la Fève, quelques centaines de mètres après le cairn où trône une vierge,

pichauris 1679 [640x480]

au carrefour du vallon de Rimade nous prenons le sentier qui file tout au fond du vallon, sentier nouvellement tracé et encore sauvage.

pichauris 1680 [640x480]

abreuvoir à sauvagine

  Dans cet étroit vallon, le vent ne s'engouffre pas, et  quand le soleil arrive jusqu'ici, il fait une belle température, nous allons en profiter pour faire la pause pique nique.

Poursuite de notre balade en direction des ruines du château de Ners, la route des Termes est juste à l'opposé en contrebas.

pichauris 1681 [640x480]

au dessus de nous les "pélicans" sont à l'entraînement, l'aire de largage de la Moure est tout près d'ici, à vol d'oiseau  de Canadair.

pichauris 1682 [640x480]

La rando à l'aire de la Moure, c'est ici clic.

Le sentier fort bien tracé nous ramène aux grilles du parc, le vent ne se calme pas il fait encore bien froid et les ombres s'allongent vite en cette saison.

pichauris 1684 [640x480]

Une balade assez courte mais fort agréable, qui nous a demandé 3h10 de marche pour  12km700 et un cumul de dénivelé de plus de 500m.

Repost 0
Published by Jean Luc - dans petites randonnées
commenter cet article
7 décembre 2012 5 07 /12 /décembre /2012 19:00

     La météo annonce une fin de semaine minable, mais pourtant ce samedi matin là, il fait un temps superbe, froid, certes, nous sommes en décembre, mais le soleil brille et la journée s'annonce sauvée.

La rando prévue est annulée au profit d'une jolie balade dans les calanques, il faut en profiter.

Au programme le sommet du mont Puget en passant par la cheminée de Guillemin et le début des falaises du Devenson.

   

carte

clic pour agrandir

1 : cheminée de Guillemin

2 : sommet du mont Puget

3 : Cap Gros

4 : les escaliers

5 : au dessus du Val Vierge

6 : point de vue sur falaises Devenson et Eissadon

 

Au départ de l'entrée du parc de la Gardiole, le vallon de Chalabran permet d'arriver au pied du mont Puget en passant par le col Ricard en une faible montée, longue mais régulière, le cheminement se fait en petite forêt et fait démarrer la balade tranquillement.

cap-gros-2012 1571 [640x480]

Le passage du col Ricard est un peu plus raide,

cap-gros-2012 1576 [640x480]

puis on arrive sur la partie nord du chemin du Centaure.

La vue se dégage sur la rade de Marseille, et la ville apparaît sous son couvercle de pollution venant de l'Ouest, raffineries, aciéries etc, le vent annoncé n'est pas là.

rade de marseille pollution [640x480]

  L'aiguille de Guillemin se détache du Puget, vu d'ici on se demande bien par où on peut passer !

cap-gros-2012 1583 [640x480]

bien repérer le petit cairn qui marque à gauche le départ de la sente qui monte dans la cheminée.

cap-gros-2012 1585 [640x480]

Impressionnante vue d'en bas

cap-gros-2012 1586 [640x480]

cette petite escalade est tout de même assez facile,

cap-gros-2012 1590 [640x480]

mais demande toutes les précautions d'usage, rester assez éloignés les uns des autres pour ne pas risquer de se prendre un caillou sur la tête. Par précaution, nous laisserons partir le petit groupe de 3 personnes engagées devant nous.

cap-gros-2012 1597 [640x480]

Au premier palier la vue entre les aiguilles est magnifique, mais il faut encore grimper pour atteindre le petit col qui marque le débouché du sentier.

cap-gros-2012 1598 [640x480]

cap-gros-2012 1602 [640x480]

Le sentier Frager file sur le flanc gauche du Puget, nous ne le suivons pas, préférant passer par le sommet en suivant une ligne de cairns, dans ces cailloux, pas de balisage.

cap-gros-2012 1603 [640x480]

Le Puget est désertique, des cailloux, encore des cailloux que l'érosion a rendus tous plus tranchants les uns que les autres.

Le sommet, altitude 567m est le plus haut sommet des calanques, la vue est à 360°.

cap-gros-2012 1605 [640x480]

Du sommet nous filons vers l'est, rejoindre le grand Estret, et là nous nous dirigeons vers le cap Gros, assez vite nous y sommes et décidons d'y faire la pause pique nique, juste à coté du puits et des ruines du refuge Félix Roche.

cap-gros-2012 1607 [640x480]

le puits encore bien plein, un seau y est accroché, dommage que des c....... y jettent parfois des saletés dans l'eau.

cap-gros-2012 1606 [640x480]

cap-gros-2012 1614 [640x480]

Devant nous, le "saut du chat" me fait signe...viens viens ....ce sera une prochaine balade, ce couloir vertigineux est au planning.

Le saut du chat étroite entaille dans la falaise permet de descendre jusqu'au sommet du Val Vierge, ce passage, il y a quelques années était balisé et officiel !

cap-gros-2012 1610 [640x480]

Ensuite direction les falaises du Devenson, pour cela il nous faut descendre par "les escaliers", plus facile à dire qu'à faire.

cap-gros-2012 1615 [640x480]

cap-gros-2012 1617 [640x480]

le GR que nous venons de rejoindre, passe devant les Lames du cap gros et dégringole dans un sentier en éboulis jusqu'au dessus du Val Vierge, offrant un panorama exceptionnel sur cet endroit magnifique.

cap-gros-2012 1618 [640x480]

Les lames du Cap Gros

cap-gros-2012 1619 [640x480]

Et c'est l'arrivée au dessus du Val Vierge, de la cheminée du Diable et du pas de l'oeil de verre, autant de passages exceptionnels dans les calanques.

val vierge [640x480]

plus loin, la falaise concave marque le début des falaises du Devenson

cap-gros-2012 1624 [640x480]

cap-gros-2012 1632 [640x480]

Un petit "pas"  permet d'accéder par la descente au  col du Devenson et plus loin, de rejoindre le GR qui descend dans le vallon des Chaudronniers

cap-gros-2012 1633 [640x480]

petit aller retour jusqu'au début des falaises de l'Eissadon, un pin entouré de pierres (bivouac) offre un des plus beaux points de vue des falaises. Eissadon, Castelvieil et au delà de la baie de Cassis, Soubeyrannes.

cap-gros-2012 1636 [640x480]

Le retour jusqu'à la Gardiole par le GR puis le sentier balisé marron est sans gros intérêt.

La nuit tombe tôt en cette saison le soleil commence à se cacher derrière les calanques coté ouest, Soubeyrannes se colore de rouge, il fait froid, il est temps de rentrer.

cap-gros-2012 1644 [640x480]

Une jolie balade réalisée dans une "fenêtre" météo imprévue, les 15km300 ont été parcourus en 4h13 de marche effective, le cumul de dénivelé positif étant d'un peu plus de 600m.

1%20(61)


Repost 0
Published by Jean Luc - dans petites randonnées
commenter cet article
4 décembre 2012 2 04 /12 /décembre /2012 19:00

   Ce matin là il faisait un temps pourri, grosse pluie annoncée et vent d'est , et malgré tout, une grosse envie d'aller marcher, alors nous décidons de faire une toute petite rando dans le massif de Garlaban, et en "se la jouant fine" on pourra toujours trouver une grotte  pour se protéger de la pluie, au moins pour le pique nique, les grottes, ici, ça ne manque pas.

Petite rando ne veut pas dire promenade champêtre, Il y a un bout de sentier et même une grotte que nous ne connaissons pas, un comble, alors que ce massif, c'est un peu notre jardin ! 

Le départ se fera d'Aubagne quartier du Pin Vert tout au bout du chemin autorisé, en effet la rando qui démarre dans les rues de la ville, aussi jolie soit elle comme Aubagne, ne me tente guère.

 

Nous sommes au pied du Garlaban, cette grosse masse de rocher avec un téton à son sommet, je ne sais plus quel peintre a dit, "le Garlaban, il est beau comme le sein d'une jolie femme, mamelon plein et arrondi, téton arrogant."

  carteclic pour agrandir

Le sentier grimpe rude, l'endroit est calme, presque sauvage, la sente chemine entre les bruyères et les romarins,

grotte-du-midi 1522 [640x480]

le ciel est gris plombé mais l'air sent bon de cette humidité qui décuple les senteurs de la terre et de la Nature.

Nous nous engageons dans ce vallon insoupçonné, parfois le sommet de Garlaban arrive à s'échapper de son chapeau de nuages, un rayon de soleil se risque, mais n'insiste pas.

grotte-du-midi 1518 [640x480]

grotte-du-midi 1516 [640x480]

Vue arrière sur Aubagne, la fumée des brûlis se mêle aux nuages.

Gros virage à droite, la pente augmente encore un peu, nous sommes au Pas des 4 fers

pas des 4 fers [640x480]

 

grotte-du-midi 7804 [640x480]

rude mais peu impressionnant à la montée, il en sera tout autrement quand le regard se posera dans le sens de la descente.

grotte-du-midi 1524 [640x480]

grotte-du-midi 1527 [640x480]

grotte-du-midi 7779 [640x480]

Moins d'une heure après le départ nous sommes arrivés au col de Garlaban,

grotte-du-midi 1529 [640x480]

grotte-du-midi 1532 [640x480]

Nous filons vers l'est, par le sentier qui pour l'instant contourne le sommet de Garlaban, plus loin il descend vers la source de Barquieu, mais nous n'irons pas jusque là ce n'est pas notre direction.

grotte-du-midi 1534 [640x480]

Yvette a quelques indications pour trouver la grotte que nous ne connaissons pas et nous allons partir à sa recherche, la tête dans les nuages bas, il fait plutôt frisquet .

Ce petit jeu de recherche nous excite toujours, déductions, croisement d'informations, observation du terrain, lecture de la carte et des courbes de niveau, pour l'instant chaque fois que nous y avons joué, nous avons gagné.

grotte-du-midi 1535 [640x480]

La grotte du Papé (du midi pour d'autres) , facile à trouver, mais bien cachée car basse et en léger dévers se découvre au dernier moment, ce n'est pas une très belle grotte, peu profonde elle ne recèle aucun mystère, mais nous sommes contents de l'avoir trouvée si facilement.

grotte-du-midi 1537 [640x480]

vue de la grotte [640x480]

Depuis l'intérieur de la grotte, vue sur Roquevaire et Lascours, sous un casque de plomb.

la grotte [640x480]

Il est encore tôt, il fait froid, nous filons vers d'autres lieux, à priori, plus cléments sur l'autre versant, plus à l'ouest, le vallon des  Piches que nous descendrons pour aller faire notre pause pique nique à la grotte du Cerf, tout près de la baume du Plantier dite "de Manon" en référence à Pagnol qui y a tourné des scènes de légende. Voir ici clic...sur les traces de Pagnol.

grotte-du-midi 1545 [640x480]

Le Taoumé est bien chapeauté lui aussi !

Le pas Garrigue a été re-balisé plus clairement, certainement dans le louable souci d'éviter aux marcheurs de passer n'importe où, ne jamais oublier que dans nos collines la végétation ne fait que survivre et assez difficilement, une touffe de thym a, certes,  moins de majesté qu'un sapin, mais c'est tout ce qu'on a, alors préservons !

grotte-du-midi 1548 [640x480]

Un peu de couleur dans cette grisaille, les cades reluisent d'humidité.

grotte-du-midi 1546 [640x480]

grotte-du-midi 1549 [640x480]

le sentier des excursionnistes marseillais, tout près du "pas Garrigue".

Bien sûr nous remarquerons encore tout un lot de déchets soi disant biodégradables (épluchures, mouchoirs en papier, papier Q rose, flottant au vent comme une bannière, etc).

grotte-du-midi-1543--640x480-.JPG

 

Schtroumpf-17

Je ferai un article rien que sur ce sujet et avec photos un de ces jours quand la bouffaïsse (grosse colère) va me monter, nos collines ne sont pas des déchetteries, merde ! .

On emporte un petit sac poubelle, on y met tout ce que l'on doit jeter, papier Q, mouchoirs, pelures d'orange ou de banane etc, et tout se jette aux ordures à la maison, pas dans la colline.

Juste une question : combien de temps va mettre un mouchoir en papier laissé par terre,  pour être digéré par la nature ? et en attendant les "autres" ont sous les yeux les déchets de ces gros dégueulasses qui prennent comme excuse c'est biodégradable, ...ils ne savent même pas ce que ce mot veut dire ! bande de connards !

 

Tiens...elle arrive la petite montée de bouffaïsse non prévue, je referme cette désagréable parenthèse et en plus ...je ne suis même pas désolé pour les gros mots  car pour moi un connard est un connard , il n'y a pas de synonyme "politiquement correct".


Au col Salis, vue sur les barres de st Esprit, Aubignane et dans la grisaille, Marseille.

grotte-du-midi 1551 [640x480]

en bas à droite, la baume de passe temps, très ressemblante à la baume de Manon

grotte-du-midi 1552 [640x480]

grotte-du-midi 1556 [640x480]

très vite nous sommes à la grotte du Plantier, la baume de Manon...

grotte de manon [640x480]

puis au dessus, la grotte du Cerf

grotte-du-midi 1564 [640x480]

La grotte nous accueille pour notre pause.

Mais le temps lui, ne nous fait pas de cadeaux même si pour l'instant la pluie n'est pas arrivée, alors nous remontons sur la croupe du Draioulet,

grotte-du-midi 1565 [640x480]

et, par le sentier qui coupe plusieurs fois la grande piste nous revenons au col de Garlaban et rentrons par le sentier qui nous a amenés ici. La descente est rude, nous n'allons guère plus vite qu'en montée d'autant que l'humidité a bien mouillé les cailloux du sentiers et la glissade guette.

pas des 4 fers1 [640x480]

La vue des falaises coté est du Draioulet sont superbes,

falaises du Draioulet [640x480]

l'impression de s'enfoncer dans un goulet se fait sentir, quel beau passage !

le pin vert [640x480]

La vue s'ouvre sur Aubagne et le Pin Vert, le ciel est encore bien gris et bas mais nous avons échappé à la pluie, juste le temps de remonter dans les voitures...et il pleut !


Je vais finir par penser que lorsqu'on aime vraiment la Nature, celle ci sait parfois se montrer clémente.

Une balade assez courte mais belle, de 9km230 en 2h50 mn avec un cumul de dénivelé positif d'environ 650m.

Repost 0
Published by Jean Luc - dans petites randonnées
commenter cet article
2 décembre 2012 7 02 /12 /décembre /2012 19:00

   Quelques coings rescapés des attaques de vermine, mais pas assez pour une utilisation quelconque, des cornouilles qui dorment au congélateur en attendant mon bon vouloir, il fallait prendre une décision, alors j'ai décidé de faire une pâte de fruits avec tout cela en y ajoutant deux pommes grises pour faire bonne mesure.

Tous les fruits sauvages, cornouilles, cormes, arbouses, mûres, prunelles, grattes culs, etc,  seront toujours meilleurs utilisés après passage au congélateur, à moins bien sûr de vouloir les consommer frais et non cuisinés.

Au programme, pâte de fruits mélangés, et avec les jus de cuisson, gelée de coings/pommes et gelée de cornouilles.

Une partie de cuisine gourmande en deux épisodes.

La pâte de fruits, saine gourmandise d'autrefois remplacée, hélas,  chez nos jeunes par tout un tas de sal...... industrielles gavées de mauvais sucre et surtout de mauvais gras sans compter les additifs et colorants en tous genres.

 

Préparation des coings et des pommes

Les coings et les pommes seront lavés et coupés en morceaux grossiers, ne pas éplucher ni ôter les pépins et trognons.

Les jeter dans une marmite ajouter de l'eau en bonne quantité, presque à couvrir et porter à ébulition jusqu'à ce que les fruits, surtout les coings soient cuits.

DSCF6384 [640x480]

Passer au tamis sans les écraser et récupérer séparement, jus de cuisson et fruits cuits.

DSCF6388 [640x480]

DSCF6390 [640x480]

Le jus sera réservé pour la confection de la gelée, les fruits pour la pâte de fruits.

Passer les fruits cuits à la moulinette à légume, grille moyenne, celle ci laissera passer la chair des fruits et retiendra les parties dures, graines et trognons. Réserver la purée obtenue.


Préparation des cornouilles

Les laver et les jeter dans la bassine à confiture avec de l'eau à presque les couvrir,

DSCF6385 [640x480]

comme pour les coings, porter à ébulition et laisser cuire jusqu'à ce qu'elles soient molles sans pour autant se déliter.

Passage au tamis sans écraser

DSCF6386 [640x480]

récupération du jus de cuisson qui sera réservé pour la gelée.

DSCF6391 [640x480]

Passer les fruits au moulin à légume grille grosse

DSCF6389 [640x480]

en effet les noyaux seuls seront à jeter, et ils sont assez gros et durs pour ne pas être écrasés.


La pulpe de fruit obtenue sera mélangée à celle des coings et pommes dans la bassine à confitures.

DSCF6392 [640x480]

Peser la purée de fruits mélangés et ajouter autant de sucre cristallisé, avec les coings pas besoin de sucre "spécial confiture" la pectine est contenue en abondance dans ce fruit et dans les pommes.

DSCF6393 [640x480]

Cuire le mélange, pour 1,3 kg de fruits préparés et autant de sucre il faut compter environ 30 mn de cuisson à feu soutenu, remuer en permanence avec une spatule.

La pâte de fruit sera estimée prête quand, avec la spatule ou la louche, la purée  se sépare en blocs et commence à prendre une teinte foncée.

voir la vidéo...encore 5 mn de cuisson et c'est prêt.

verser dans un plat en une couche d'épaisseur 1,5 cm maximum, laisser refroidir puis, démouler et retourner la pâte de fruit pour un séchage à l'air...le temps qu'il faudra, celle ci ne devant plus "péguer" aux doigts.

DSCF6403 [640x480]

Couper en bâtonnets et ranger entre des feuilles de papier cuisson dans une boîte non étanche. Il est possible de saupoudrer de sucre, mais c'est superflu si la pâte de fruits est bien sèche.

cuisinier043

Pour la gelée de fruits, c'est ...à suivre !



Repost 0
Published by Jean Luc - dans Miam miam glou glou
commenter cet article

Profil

  • Jean Luc
  • passionné par la plongée sous marine, je suis aussi un amoureux des collines Provençales.
La plongée et la rando sont mes activités sportives preferées.
La cuisine,la lecture,la photo, la pêche  et le jardinage sont mes activités plus calme
  • passionné par la plongée sous marine, je suis aussi un amoureux des collines Provençales. La plongée et la rando sont mes activités sportives preferées. La cuisine,la lecture,la photo, la pêche et le jardinage sont mes activités plus calme

Le Bureau

  ROMAN

Le grand secret

 gd secret

 

Si vous avez envie de  tenter l'aventure d'une plongée sous marine en mode spéléo avec tous les frissons que cela comporte, mais bien calé dans un fauteuil et en 191 pages, me faire parvenir

 

   un chèque de  20 euros TTC , port compris

Jean Luc Fontaine

130 vallon des Escourtines

13011 Marseille

Dédicace personnalisée sur demande.

plus de détails ici :

***********************************************************************
  

Indice Atmo : vue d'ensemble

 

 

Rechercher Un Article ?

Visiteurs présents sur le site

Compteur Global

 

 

 

 

 

Randos et plongées

 Petites randos dans nos collines et ailleurs..

 

Hautes Alpes :

Champoléon : le refuge de tourond

Champsaur : Le col de Moissière

Champsaur : le col de Gleize

Valgaudemard : Les cabanes de Prentiq 

Valgaudemard le refuge des souffles

Valgaudemard le refuge du pigeonnier

Valgaudemard, les sources des Doux

Devoluy: le village de Chaudun

Devoluy: le sentier de ronde de Chaudun

Devoluy, sentier de ronde  de Chaudun et fouanières

Les pénitents des Mées

Devoluy: la petite Céüse

Devoluy: le col de Tournillon

Devoluy: la roche de la Fouanières

Devoluy: le pic de Céüse

Devoluy: Céüse, le pas du loup

Devoluy, le roc de Rimat

Devoluy, la tête des Ormans

Devoluy, la tour carrée

Devoluy, la chapelle de la Crotte

Gapençais, crêtes de Charance 

Gapençais, le Cuchon

Devoluy la boucle de la Souchière

 

Retrouvance en Buëch Devoluy :

1ère étape, Veynes - Agnielles

2ème étape, Agnielles - Recours

3ème étape, Recours - Rabioux

4ème étape, Rabioux - Les Sauvas

5ème étape, Les Sauvas - Chaudun

6ème étape, Chaudun - Rabou 

 

Massif  du Garlaban :

Tête rouge et le Taoumé

Tête rouge et le Taoumé 09/2011

La Grotte de Grosibou au départ d'Allauch

Le puits de l'Aroumi 

Le puits de l'Aroumi au départ de la Fève

La baume sourne

La source de Barqieu et le Garlaban 2

Le Pic du Taoumé par le vallon de Précatori

Le sentier des scolopendres

Garlaban,  la source du chien

Le col de Tubé au départ de lascours, 1ere partie

Le col de Tubé au départ de Lascours, 2ème partie

La parloire mai 2011

La parloire janvier 2012

Le Mont du Marseillais 

La grotte de Manon et

le sentier des scolopendres

La grotte du berger

Sur les traces de Pagnol

Le domaine de Pichauris

La grotte du Midi ..ou du Papé

Lascours, le grand vallon

Le vallon de Passetemps

Grand vallon et grotte du papé

Grottes et marmites du grand vallon 

Lascours, le grand vallon 

La croix de Garlaban face sud.

Nocturne, la croix de Garlaban

Font Berguettes

Marmites du grand vallon

Grosibou par Lascours 01-2014

Baume Sourne 12-2013

L'eau des collines-grotte de l'étoile 02 2014

Lascours, gd Vallon 03 2014

Lascours gd vallon et grotte du Papé 05 2014


 

Massif de l'Etoile :

L'aire de la Moure

Notre Dame des Ange, ....près de Marseille
La grotte des fées et le Baoù Traouqua

Le mont Julien et le Ratier

La tête du grand Puech

La grotte de la Vierge

La tête du Gd PUech 01-2014

 

Massif de la ste Baume :

Le balcon des Encanaux

Le col de Bertagne

La glacière du vallon du Fauge

La crête de la Lare 

Le plan des Vaches par les dents de Roque Forcade 2012

Le joug de l'aigle

La source de l'huveaune

Les sources de l'Huveaune 2  

Le circuit de la Taurelle 

La grande Baume par bertagne

Le jas de Miqueoù

le chemin du blé

Les quatre chênes 

Le balcon des Infernets 

Le signal des Beguines 

Le col de Bertagne et la grande baume 2

Rougiers, Castrum st Jean et les 4 chênes 

Le vallon des cèdres

La croix du Paradis

Le Paradis et le sentier merveilleux

Le vallon de la galère

Le balcon des Infernets et le torrent des Encanaux 

Le tour de Roussargues

Le pas de Cugens

Le gouffre du plan des masques 

Les dents de Roque Forcade, autre parcours

Le vallon de l'Aigle

Le pas de la Cabre

La grande Baume

La tour Cauvin

Falaises de Cugens, le trou du vent

La grande Baume 2013

Le Cruvelier et le Brigou 

Le jas de Sylvain

Le plan des masques

le sentier Marcel Estruch

Le trou du vent 02 2014

Le jardin suspendu 03 2014

La neige au Paradis 03 2014

Le tour du pic de Bertagne 03 2014

Du pas de la cabre au Paradis 06 2014

Le ravin des Encanaux 06 2014

Le sentier marcel Estruch 05 2014

La voie Gombault 04 2014 

 

Massif de Luminy, les calanques, Cassis :

Les falaises de Soubeyranes 

Port pin et le ravin de Gorgue longue

La calanque de Morgiou

Le tour du mont Puget

Le vallon de la fenêtre

Les falaises du Devenson

Le cap Morgiou

Grand Malvallon, les 3 arches    

La couronne de Charlemagne

Le Malvallon sud et le belvédère celeste

Le plateau de l'homme mort
Le plateau de l'homme mort 2013

La calanque des pierres tombées

Le pas de l'oeil de verre, la Candelle

La rêveuse du pas de la Lèbre

La calanque de l'Escu

Le col de la selle et grotte Rolland

Beouveyre

Falaises du Devenson et l'Eissadon

Rando givrée, belvédère de Titou Ninou février 2012(1)

Belvédère Titou Ninou fevrier 2012(2)

Les 4 pas :  demi lune, escaliers des géants...

sommet de Marseilleveyre(1) les 3 grottes

Sommet de Marseilleveyre (2) les escaliers des géants

Le col de la Selle, les grottes Dechaux

La cheminée du Diable

Le cirque des Pételins

La traversée du mont Puget

Les 3 arches du Malvallon 2012

L'anse de Melette

Le couloir du Cadellon

Calanques de l'Escu et Melette

Les falaises du Devenson et de l'Eissadon

Le vallon de la fenêtre 2012

L'escalier des géants

Le pas de la Cabre

En Vau et Port Pin

Le cap Gros

Le belvédère d'En Vau

Le couloir du Candeloun

Les 4 grottes du rocher st Michel

Le sommet de Marseilleveyre

Le plateau de Cadeiron

Le sentier du chinois

Sentier Garrigue et cap Gros 

Le vallon de l'herbe et cap Gros

Le tour de la grande Candelle

Les calanques de Sugiton et Morgiou

Cap Gros, le saut du chat

Les trois pas...

La tête de Melette 

Couloir du Candelon intégral

Les crêtes de soubeyranes

Le cirque de mestrallet

Le vallon de l'herbe

Le tour de la Candelle

Titou Ninou à la belle étoile

Cap Morgiou grotte du figuier

Le vallon de Mestralet

Titou Ninou nov 2013
Creche troglodyte

Creche troglodyte suite 01 2014

Le Mt Puget et le couloir du Candelon 01-2014

La grotte de l'Ours 01-2014

Titou Ninou, la crèche suite

sommet Marseilleveyre 01-2014

calanque de l'Escu 01-2014

au fil de mes envies 12-2013

Beouveyre 12-2013

La cheminée Lacroix 01 2014

Mont Puget et couloir du candelon 01 2014

La grotte de l'Ours 01 2014
Les falaises du Devenson 02 2014

Au dessus de Sormiou 03 2014

Le pas de la demi Lune et Marseilleveyre 03 2014

La grotte de la colonne 03 2014

La croix du Malvallon 03 2014 

Le cirque de Melette-walkyries 06 2014 

Le renard des calanques 

 

Les massifs de Marseilleveyre à Aubagne :

La source des eaux vives

Le balcon des Escourtines

Le Montounier et la chapelle St André

Le Mont St Cyr

Le four à cades de revers de boquié

Le Baoù de la Candolle

Le balcon des Escourtines et la source des eaux vives - juste au delà de mon jardin

Le Douard et les gorges de la petite ste Baume  

Notre dame de Julhans

Le mont Lantin et le mont Carpiagne

Le mont Lantin et la source des eaux vives

Le vallon de Gendame

Le cabanon du Marquis 01-2014

 

Massif de Regagnas et mont Aurélien :

L'ermitage de st Jean du Puy

Le sommet du Regagnas  

Le rocher Olympe du mont Aurelien

le Mont Olympe

Le plateau de la Serignane

Le mont Olympe et le rocher de 11 heures

Le rocher de 11 heures

pique nique à st Jean du Puy 12-2013

 

Massif et Parc naturel du Luberon :

La foret de cèdres

La combe de Sautadou  

Le tour du Roumagoua 

Oppede le vieux, versant nord

La source du Mirail

Le pin de l'Eigoune

La Groupatassière

Le plan des Agas

Les moulins du Veroncle

La combe de Vaumale 04 2014

 

Massif de ste Victoire :

Le pic des mouches

Le pic des Mouches version plus longue

Le pic des mouches au départ de Puyloubier

Le sentier Imoucha et les cretes de costes chaudes

Le Prieuré et la croix de Provence

Le Garagaï

Refuge Baudino au départ du parc des 2 aiguilles

D'un barrage à l'autre

L'ermitage st Ser

De st Ser au pas du Clapier

Le pic des mouches au départ de Puyloubier

Le pic des mouches par st Ser

Le gouffre de Garagaï

La croix de Provence par la marbrière

Refuge Baudino nov 2013

Le vallon de la Tine 03 2014

Le gouffre de garagaï 04 2014

Le pic des mouches 04 2014   

 

Le Verdon :

Le sentier des pecheurs

Le sentier des pêcheurs 2012

La chapelle ste Maxime, la draille des vaches

Le lac de ste Croix, le tour du Defens 

 

Divers :

Guillestre et la rue des masques

Raquettes à Risoul

Var, Lou gro Cervo

Var, La grotte du Garou

Var, Les gorges du Caramy

Var, les gorges du Caramy depuis le barrage

Var, le vallon du rocher des abeilles
Les crêtes de Roque Menourque 

La calanque de Figuerolles, cote bleue

Le mont Concors

Mazaugues, les ruines de Touchou

Le Puy ste Réparade, la Quilho
St Esteve Janson, le chateau

Notre dame des Anges...dans le Var

Vaucluse, le mur de la peste

Cote bleue, calanque de la Vesse

Alsace, mont ste Odile, le mur païen

Guyane, le sentier Rorota

Le village troglodyte de Calès

Port d'Alon, sentier du littoral

Le Mourre d'Agnis

La grotte du Mounoï Var

Var , le chateau du Diable 05 2014

Var, les gorges du Destel... l'intégrale 04 2014


Corse :

La boucle de l'Acciolu

Le sentier du facteur de Girolata

Le refuge d'Ortu

La punta di Bonassa

 

Andorre :

Le lac d'Angolaster

Le col de Juclar

Les lacs des salamandres  

Les lacs de Meners

Les lacs de Siscaro

Le circuit nature de Canillo 

 

Ardèche :

Le chateau de Pierre Gourde

Le sentier du vigneron

Le tour de Girond

Le chateau de Rochebonne

 

Lozère :

Eglazines et st Marcellin

Les echelles de Cinglegros, le pas de l'Arc

Causse Méjean corniches de la Jonte

 

 

 

 

 Plongées en Méditerranée :

 

1ère plongée de l'année 2009
La pierre de Briançon

L'île Moyade
Au phare de Planier
La calanque des Contrebandiers

Cadaquès, Massa d'Or
L'épave du Donator
L'épave du Chaouen
Le grand Congloué
La grotte de la Télévision
L'impérial du milieu
L'île de Riou
La pointe Caramassagne

La pierre à Daniel
Pointe Caramassagne 02/2010
La grotte de la télévision 03/2010
Quelque part vers Planier

Caramassagne, la grotte 04/2010  

Le tombant de la boulegeade 

Le tombant de la boulégeade 2

Au sud ouest de Planier  

Planier, Mola mola
L'épave du Ker Bihan

La pierre de Cassis  

La pierre à Daniel(2)  

Plongée...dans mes archives photos

Ma dernière chasse sous marine

Le couloir des gorgones

Zeus faber, un poisson de légende 

Grand congloué, les bankaws  

2011 la calanque du contrebandier

06/2011  La pierre de Briançon

2011 La grotte de la télévision

08/2011 Caramassagne

08/2012 la grotte à Peres

08/2012 la pierre à Daniel

08/2012 l'arche de Planier

06/2012 la grotte de la télévision

06/2012 la calanque de l'Escu

03/2014 Riou pte Caramassagne 

02/2014 calanque du contrebandie

07 2014 dans le bleu, calanque du contrebandier 

06 2014 la pierre de Cassis 

06 2014 la cap nègre 

 

 

 


 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 







Gites et chambres d'hotes

Coups de coeur

 

Quelques sites que je recommande :

 

Jacques Testa artiste peintre.

 

Ely Boissin artiste peintre et plongeur .

 

Les dessins de RB 

 

Glibert Thomas, le peintre des calanques