Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 novembre 2012 4 29 /11 /novembre /2012 21:40

  Le civet de lapin c'est un classique de la cuisine provençale, la recette présentée ici est extraite du livre "la cuisinière provençale", appelé tout simplement par les connaisseurs, Le Reboul, 27 ème édition de 1998.

La première édition de cette "bible" de la cuisine datant de 1897.

 

Certains ingrédients seront un peu plus adaptés à la vie d'aujourd'hui, sans pour autant trop dénaturer ce grand classique.

 

Le marché :

Un lapin entier coupé en morceaux et avec le foie

2 oignons doux

150 gr de lardon ou de poitrine

1 gros verre de vin rouge charpenté

vrai vinaigre de vin

thym, ciboulette, laurier, sel poivre

huile d'olive, 1 gros verre (15cl) de bouillon de viande, farine

ne pas oublier...du temps et de la patience, ce plat n'est pas "vite fait".

 

Le lapin étant coupé en morceaux, retirer le foie et le réserver au frais.

DSCF6379 [640x480] mettre la viande dans une terrine avec un filet de vinaigre de vin, un gros verre de vin rouge, un peu de thym, ciboulette, une feuille de laurier, un oignon coupé en gros morceaux, j'ai ajouté quelques poireaux sauvages pour le parfum et une touche personnelle.

DSCF6380 [640x480]

DSCF6382 [640x480]

Bien remuer le tout pour imprégner la viande qui ne doit pas être recouverte totalement.

Couvrir et garder au frais quelques heures.

Dans une cocotte en fonte, faire fondre 150 gr de lardons

DSCF6405 [640x480]

y ajouter les morceaux de viande égouttés, un oignon haché, laisser dorer

DSCF6408 [640x480]

 puis verser le contenu de la marinade que l'on va laisser réduire.

 

Avec une écumoire, sortir la viande, la réserver.

 

Dans la cocotte ajouter 2 CàS de farine que l'on va bien délayer, assaisonner, thym, ciboulette, verser le bouillon

DSCF6416 [640x480]

remettre la viande et laisser cuire à tout petit feu sans bouillir jusqu'à épaississement léger de la sauce.

 

Sauter le foie dans une poêle

DSCF6410 [640x480]

puis l'écraser à la fourchette

DSCF6413 [640x480]

et l'ajouter au contenu de la cocotte pour lier la sauce.

Cuire à feu doux jusqu'au moment de servir.

DSCF6411 [640x480]

Servir avec de la polenta gratinée, des pâtes ou tout simplement des pommes de terre à la vapeur et au persil.

assiette [640x480]

 

viandes4

Repost 0
Published by Jean Luc - dans Miam miam glou glou
commenter cet article
28 novembre 2012 3 28 /11 /novembre /2012 18:00

    Le trou du vent, c'est un trou au sommet de la falaise de Cugens dans la partie Sud Ouest du  massif de la ste baume, tout le circuit sera sous le regard hautain du bau de Bertagne, sa paroi nue et abrupte nous faisant face pendant toute la montée.

Ce trou est fantasque, il ne se laisse admirer que sous certaines conditions, lumière, position du soleil, point de vue, ou alors il faut aller le chercher et là encore ce n'est pas évident, il se découvre au dernier moment, même si quand on sait parfaitement où il est.


Au programme de cette balade : la vallée st Pons, le vallon du Fauge et sa glacière, le pied du pic de Bertagne, puis direction Sud vers les falaises de Cugens , cheminement en crêtes pour arriver au trou du vent où nous prendrons la pause pique nique si le temps le permet, descente par le GR vers le plan de l'Aigle, la 2ème partie du sentier du blé pour revenir à  l'Abbaye, la source, la vallée st Pons, le parking, que du beau !

carteclic pour agrandir

1 : chapelle st Martin et platane aux 7 troncs

2 : Abbaye cistercienne XIIème.

3 : Glacière du Fauge

4 : Trou du vent

 

Nous démarrons cette rando depuis le point le plus haut du parking de st Pons, tout près de la maison du garde.

La vallée de st pons toujours aussi belle se pare des couleurs d'automne,il y a de l'or dans les sous bois.

Petit arrêt devant la chapelle st Martin

trou-du-vent-nov-2012 1404 [640x480]

comptage des troncs du "platane aux sept troncs"

trou-du-vent-nov-2012 1402 [640x480]

et coup d'oeil en l'air vers la "tête de mort".

trou-du-vent-nov-2012 1405 [640x480]

trou-du-vent-nov-2012 1407 [640x480]

trou-du-vent-nov-2012 1409 [640x480]

La cascade moussue est en pleine forme, l'eau coule à flots.

cascade moussue [640x480]

Nous suivons ensuite le fond du vallon pour rejoindre l'abbaye, j'aime beaucoup de passage étroit et encaissé,  les ruisseaux qui dégringolent du plan de l'aigle viennent renforcer le Fauge, en cascades indisciplinées et temporaires. Remontée au niveau zéro et reprise du sentier balisé.

trou-du-vent-nov-2012 1418 [640x480]

 

trou-du-vent-nov-2012 1425 [640x480]

ça monte, il commence à faire chaud, il faut ôter des "pelures" !

Nous filons ensuite en direction de la glacière par le vallon des Crides, à mon avis plus beau à la montée que par le chemin de la glace, sous bois, montées raides se succèdent jusqu'au virage en épingle qui annonce enfin un petit replat bienfaiteur.

trou-du-vent-nov-2012 1430 [640x480]

trou-du-vent-nov-2012 1432 [640x480]

La glacière du Fauge est tout au bout, sous les arbres.

trou-du-vent-nov-2012 1435 [640x480]

trou-du-vent-nov-2012 1433 [640x480]

Là où la glace était stockée par les "forçats" des collines, un arbre pousse, serein.

Nous nous dirigeons vers Bertagne par le sentier rude qui part en driection du col du Fauge,

trou-du-vent-nov-2012 1436 [640x480]

trou-du-vent-nov-2012 1440 [640x480]

trou-du-vent-nov-2012 1441 [640x480]

puis au carrefour des sentiers nous prenons à droite en léger contrebas pour rejoindre les falaises par le Pas de Cugens, petit pas d'escalade facile.

trou-du-vent-nov-2012 7711 [640x480]

trou-du-vent-nov-2012 1447 [640x480]

Là sur les crêtes, la vue est superbe, dans toutes les directions.

trou-du-vent-nov-2012 7712 [640x480]

Retrouver le trou du vent, bien caché, nous est maintenant facile, les lieux sont bien ancrés dans notre mémoire.

trou-du-vent-nov-2012 7716 [640x480]

L'avoir cherché tous seuls, avec juste quelques indices en a favorisé la mémorisation.

Arrivés là nous sommes un peu comme des gamins, nous grimpons à tour de rôle, puis ensemble  sur l'arche au bord du vide pour faire "la photo" , serions nous grands enfants ? je crois que oui, parfois,  mais c'est si bon de rire un peu.

trou-du-vent-nov-2012 7719 [640x480]

trou-du-vent-nov-2012 7721 [640x480]

trou-du-vent-nov-2012 1454 [640x480]

trou-du-vent-nov-2012 1456 [640x480]

trou-du-vent-nov-2012 1429 [640x480]

le trou du vent, vu d'en bas depuis le chemin de la glacière et l' arche au bord du vide, d'ici ça se voit !

trou-du-vent-nov-2012 1459 [640x480]

trou-du-vent-nov-2012 7738 [640x480]

Pique nique dans l'entonnoir qui se déverse dans le trou, on évitera de laisser rouler un objet quelconque sous peine de lui faire faire le grand plongeon.

trou-du-vent-nov-2012 1463 [640x480]

pour le retour, nous récupérons le GR qui arrive du col de l'aigle et descend au pied du Brigou,

trou-du-vent-nov-2012 7731 [640x480]

trou-du-vent-nov-2012 1464 [640x480]

puis là dans la végétation serrée nous prenons le sentier du blé qui descend derrière l'Abbaye, tout au bout du grand pré,

trou-du-vent-nov-2012 1467 [640x480]

trou-du-vent-nov-2012 1473 [640x480]

derrière l'abbaye [640x480]

Nous faisons un petit détour vers la source qui jaillit entre les rochers

trou-du-vent-nov-2012 1481 [640x480]

et ensuite retour au parking par la vallée st Pons, inévitablement.

trou-du-vent-nov-2012 1421 [640x480]

Une jolie balade que nous avons fait découvrir à Joséphine, les 14km200 et les 700m de dénivelé en cumulé positif ont été avalés en 3h50 de marche effective.

Repost 0
Published by Jean Luc - dans petites randonnées
commenter cet article
23 novembre 2012 5 23 /11 /novembre /2012 21:20

   Dans les calanques les possibilités de rando sont infinies, par le jeu des combinaisons de sentiers on peut réaliser des parcours tout à fait "à la carte" en fonction de nos envies du moment.

Pour cette balade nous avons réalisé une jolie boucle qui va nous permettre de regarder les possibilités sur des sentiers qui nous sont encore inconnus, nous en reparlerons.

Pour l'instant nous allons rester sur du "connu" , les crêtes de l'Estret, les falaises du Devenson, de l'Eissadon, le vallon de l'Oule, le belvédère d'En vau.


Le départ se fera du parking archi connu de la Gardiole. 

Carte2

  clic pour agrandir

1 : Cap Gros, saut du chat

2 : les escaliers et les lames du cap Gros

3 : Pointe de l'Eissadon

4 : grotte de l'Oule

5 : belvédère d'EnVau

 

  Tout de suite, nous partons plein Ouest sur la longue piste qui grimpe interminablement vers le Grand Estret.

belvedere-d-en-vau 1318 [640x480]

à gauche, le vallon de la réserve et le cirque des Pételins, espace totalement minéral et pour ma part sublime.

belvedere-d-en-vau 1322 [640x480]

un cairn étonnant, belle construction

belvedere-d-en-vau 7604 [640x480]

Un peu avant le sommet du Grand Estret nous bifurquons sur la gauche pour suivre le sentier qui passant en balcon au dessus du vallon de la fenêtre se dirige vers le cap Gros, le puits et les ruines du refuge Félix Roche.

belvedere-d-en-vau 1336 [640x480]

Ce qui nous interresse, cette fois ci c'est de jeter un coup d'oeil à ce sentier qui dégringole vers le GR tout en bas au dessus du val vierge, ce passage appelé "le saut du chat", n'est plus balisé et de ce fait, nous tente bien.

Nous allons y faire un brin de reconnaissance mais seulement dans sa partie haute, juste pour apprécier la difficulté, la partie basse étant constituée d'éboulis ne présente ni difficulté ni intérêt .

saut du chat2 [640x480]

Le saut du chat

Pour cette reconnaissance, nous posons les sacs, la descente débute par un couloir étroit , mais court

belvedere-d-en-vau 1342 [640x480]

et en prenant toutes les précautions d'usage, nous en convenons que ...nous y reviendrons !

belvedere-d-en-vau 7622 [640x480]

Il ne semble pas y avoir de difficultés majeures, en effet ce qui était la norme des randonneurs il y a quelques années est devenu "bien trop dangereux aujourd'hui" mais vu notre grand âge nous sommes encore dans "l'ancienne norme" !

Nous reprenons nos sacs et la suite de notre circuit, plus loin un très beau passage, "les escaliers"

belvedere-d-en-vau 1349 [640x480]

belvedere-d-en-vau 7643 [640x480]

nous emmène en descente rude et glissante vers une barre rocheuse, "les lames du cap gros"

belvedere-d-en-vau 1350 [640x480]

que nous laisserons à gauche pour descendre vers la sortie haute du Val Vierge.

belvedere-d-en-vau 1351 [640x480]

le val vierge, vu d'en haut

belvedere-d-en-vau 1361 [640x480]

les falaises du Dévenson et de l'Eissadon, plus loin le plateau assez inaccessible de Castelvieil.

Au dessus du Val Vierge, petite pause fruits secs pour reprendre des forces, commenter les différents accès possibles : la cheminée du Diable, la cheminée du CAF...

val vierge [640x480] belvedere-d-en-vau 7630 [640x480]

Un regard envieux vers la sortie de la cheminée du CAF

belvedere-d-en-vau 7636 [640x480]

La falaise concave

belvedere-d-en-vau 1367 [640x480]

les falaises du Devenson

Nous restons sur le GR doublé du balisage vert, il circule en crête mais pour apprécier pleinement il faut en sortir et s'approcher du bord, c'est vertigineux.

belvedere-d-en-vau 1372 [640x480]

le dromadaire [640x480]

calanque du devenson et l'ilot du Dromadaire

Peu après le col, nous quittons le GR pour rester sur le sentier vert afin d'aller tout au bout des falaises, à la pointe de l'Eissadon où là il nous faudra descendre un sentier très escarpé pour rejoindre le fond du vallon de l'Oule...et tout remonter.

belvedere-d-en-vau 1377 [640x480]

belvedere-d-en-vau 1382 [640x480]

belvedere-d-en-vau 7655 [640x480]

belvedere-d-en-vau 1388 [640x480]

le belvédère de l'Eissadon, vue sur la fenêtre et la roche "en dentelle".

Arrivés tout en bas du vallon de l'Oule, pas d'autre possibilité que de remonter vers le col, mais auparavant nous faisons un détour et pause pique nique à la grotte, celle ci est assez connue mais bien cachée dans la végétation.

belvedere-d-en-vau 1391 [640x480]

remontée jusqu'au puits de l'Oule, fermé et à sec. pendant le remontée nous croiserons des randonneuses, lectrices anonymes du blog, ce genre de rencontre me donne toujours beaucoup de plaisir.

belvedere-d-en-vau 1392 [640x480] et au col bifurcation à droite pour un aller-retour au belvédère d'En Vau, renommé comme étant le plus beau point de vue des calanques.

belvedere-d-en-vau 1394 [640x480]

calanque d'En Vau...vue du ciel !

belvedere-d-en-vau 1399 [640x480]

castelvieil [640x480]

Du belvédère, panoramique sur le plateau de Castelvieil

Nous cherchons les traces d'un sentier qui fut jadis balisé en bleu et qui permettait de descendre dans la calanque, sentier jugé aujourd'hui dangereux et débalisé.

La lumière tombe vite en cette saison et les falaises de Soubeyranes prennent leur couleur du soir, teintées d'ocre par le soleil au couchant.

belvedere-d-en-vau 1400 [640x480]

La suite du parcours sera en comparaison assez monotone, retour au col de l'Oule, le vallon d'En Vau puis le vallon de la Gardiole par la piste balisée et le parking. Voilà une journée bien remplie, et surtout des projets plein la tête avec le saut du chat, la jonction du belvédère vers En vau, le refuge Azemas .

Cette balade nous a demandé 4h00 de marche effective pour les 13km900 parcourus avec un cumul de dénivelé positif d'environ 600m.

Repost 0
Published by Jean Luc - dans petites randonnées
commenter cet article
22 novembre 2012 4 22 /11 /novembre /2012 12:00

     Le couloir du Candeloun, ce passage extrêmement étroit et sportif coincé entre la Grande Candelle et le piton rocheux appelé Candeloun ( le Candelon en français ! ) .

C'est une rando déjà effectuée, comme beaucoup maintenant, surtout dans nos calanques, mais ce sont des parcours dont on ne se lasse pas. Cette fois ci nous allons enchaîner avec la cheminée de Guillemin pour redescendre du mont Puget.

Deux passages peu connus et non balisés.

 

gagoff

Attention certaines parties de la rando sont DANGEREUSES (couloir du Candeloun et cheminée de Guillemin) et absolument à éviter si :

- pas assez d'expérience en rando de montagne et passages, sécurisés ou non.

- vent dépassant les 30km/h, surtout en rafales.

- pluie

- crainte du vertige

- pas de chaussures de rando adaptées ni bâtons de marche

- présence d'enfants ou d'animaux dans le groupe qui se doit d'être restreint au mieux.

En aucun cas l'auteur de ces lignes ne saurait être tenu pour responsable en cas d'accident, cet article est un reportage, en aucun cas une incitation à la randonnée hors balisage, en passages difficiles, et dans tous les cas sans l'expérience necessaire.

carte

clic pour agrandir

1 : couloir du candeloun

2 : Col de la candelle

3 : sommet du mont puget

4 : cheminée de Guillemin

 

Comme pour beaucoup de randos, le départ se fera depuis la cité universitaire de Luminy, direction le col de Sugiton, au pied du plus haut sommet des calanques le mont Puget

couloir-du-candelon2012 1251 [640x480]

Au col de Sugiton prendre à droite le GR, le retour se fera par le chemin du Centaure Ouest.

passer devant le jas ruiné et ensuite bifurcation sur la gauche pour prendre un peu plus haut, le sentier du Centaure vers l'Est.

C'est à cette bifurcation, bien marquée par un gros cairn que nous quittons le GR pour nous diriger au pied des falaises vers la base du couloir du Candeloun.

couloir-du-candelon2012 1259 [640x480]

  Bruyère rose et romarin en fleurs colorent et embaument le sentier.couloir-du-candelon2012 1263 [640x480]

couloir-du-candelon2012 1264 [640x480]

Au loin, Riou, En bas, Morgiou, Sugiton, l'ilot du Torpilleur, la calanque des pierres tombées

couloir-du-candelon2012 1267 [640x480]

Un gros monolithe marque le début de ce passage rude où il nous faudra sortir les mains des poches et jouer les quadrupèdes.

couloir-du-candelon2012 1268 [640x480]

Passant entre une abondante végétation, le sentier se retrouve coincé entre la paroi à gauche et le gros monolithe

couloir-du-candelon2012 1269 [640x480]

devant nous, une descente abrupte, histoire de prendre de l'élan puis grimpette sans escale jusqu'au pied du Candeloun

couloir [640x480]

  couloir-du-candelon2012 1274 [640x480]

couloir-du-candelon2012 1276 [640x480]

couloir-du-candelon2012 1278 [640x480]

couloir-du-candelon2012 7560 [640x480]

couloir-du-candelon2012-7561--640x480-.JPG

où là, une chaîne accrochée à flanc de paroi permet de passer une vire horizontale et de retrouver un semblant de sentier qui, rejoignant le GR abandonné plus bas, nous amène au col de la Candelle.

Le couloir du Candeloun, rude et sportif, n'est plus balisé, son dernier tronçon, du pied de l'arête de Marseille jusqu'à la vire horizontale est classé  ++ sur les sites d'escalade.

couloir-du-candelon2012 1288 [640x480]

couloir-du-candelon2012 1290 [640x480]

couloir-du-candelon2012-7563--640x480-.JPGcouloir-du-candelon2012 7567 [640x480]

couloir-du-candelon2012 1293 [640x480]

couloir-du-candelon2012 7568 [640x480]

Au col de la Candelle, le spectacle nous récompense des efforts fournis.

couloir-du-candelon2012 1295 [640x480]

couloir-du-candelon2012 1299 [640x480]

Nous admirons le paysage, puis reprenons la route, direction le sommet du Puget, d'abord en suivant le sentir qui remonte vers le grand Estret, puis à gauche le balisage vert qui file vers le sommet marqué d'un gros cairn.

couloir-du-candelon2012 7583 [640x480]

Dans cet énorme tas de cailloux qu'est le Puget, surprise, un énorme champignon, là...dans la caillasse et en plus il a l'air pas si mal que ça le bougre !

couloir-du-candelon2012 1302 [640x480]

Nous cherchons un abri pour la pause pique nique, un vent frisquet souffle et le soleil a disparu. Nous trouvons un rocher en leger contrebas qui nous offre en prime, une vue magnifique quoique non ensoleillée sur Morgiou et Riou.

couloir-du-candelon2012 1305 [640x480]

Il faut penser au retour et nous avons encore un beau passage, la cheminée de Guillemin. Nous suivons un sentier assez peu marqué mais qui suit une ligne de cairn.

couloir-du-candelon2012 1308 [640x480]

qui nous amène vers un petit colet qui surplombe de belles aiguilles rocheuses et tout en bas le complexe des facultés de Luminy.

couloir-du-candelon2012-7588--640x480-.JPG

couloir-du-candelon2012 1312 [640x480]

couloir-du-candelon2012 1313 [640x480]

passage étroit entre le massif et l'aiguille de Guillemin, descente abrupte,

couloir-du-candelon2012 7593 [640x480]

nous y sommes déjà passés, mais en sens inverse.

tour carrée [640x480]

Le sentier arrive sur la partie Nord du chemin du Centaure, il ne nous reste plus qu'à le suivre vers l'Ouest pour rejoindre le col de Sugiton et le point de départ.


Cette rando nous a demandé environ 3h25 de marche pour les 12km600 et un cumul de dénivelé positif de 545m.

 

1--19--copie-1.gif

Repost 0
Published by Jean Luc - dans petites randonnées
commenter cet article
21 novembre 2012 3 21 /11 /novembre /2012 12:00

     C'est une recette déjà publiée, sous une autre forme, mais je rappelle que les oreilles d'ânes ne sont pas les oreilles de ces charmants et adorables quadrupèdes, auxquels je ne pourrais faire aucun mal , mais ce sont des épinards sauvages, ainsi appelés à cause de la forme des feuilles  qui en rappelle les oreilles typiques de ces animaux.

Ce plat, traditionnel du Champsaur, mérite qu'on s'y attarde même s'il ne correspond plus aux "standards diététiques" de notre époque. Par contre les nombreux gourmets-gourmands seront satisfaits.

Il n'est pas besoin de cuisine sophistiquée pour contenter les palais les plus délicats et exigeants.

 

Les oreilles d'ânes , il est évident que l'on en trouve pas beaucoup en faisant son marché, encore moins à la superette du coin, alors on va faire comme tous les restaurateurs du Champsaur, on va utiliser soit des épinards frais soit du vert de blette.

 

Le goût ne va pas trop changer mais ce n'est plus un plat de pauvre, les variantes que l'on peut trouver dans les restaurants à touristes du Champsaur s'en éloignent même un peu trop parfois, surtout au niveau du prix à payer.

 

Le marché pour ce succulent plat :

 

- 2 kg de blettes dont on ne va utiliser que le vert, ou des épinards frais.

- 2 oignons

- des restes de pâtes blanches ou quelques plaques de lasagne ou mieux, des crêpes bien blanches...

- de quoi faire une petite béchamel : 25 cl de lait, 25 gr de beurre , 2 CàS de farine.

- 20 cl de crème fraîche épaisse

- Fromage râpé, j'ai utilisé du Comté

- poivre, sel, vin blanc  et un soupçon d'huile d'olive en remplacement de beurre pour la cuisson des feuilles. 

 

Il va sans dire que le Champsaur étant une région laitière, dans la recette initiale, la crème est entière et le beurre pas du tout allégé, quant à ma chère huile d'olive, elle y était complètement inconnue.

Ayant vu de belles bottes de blettes sur l'étal, j'ai immédiatement "cliqué" sur "oreille d'ânes" , trop bon, on fera régime une autre fois.   DSCF2615 [filigrane aioli couleur]

Séparer les feuilles vertes des blettes et les cardes, ne pas les jeter, elles resserviront.

Les cardes seront nettoyées, tranchées en bâtonnets, blanchies et congelées pour une autre recette.  

Déchirer les feuilles en morceaux et les laver, les essorer dans l'essoreuse à salade.

Mettre un tout petit peu d'huile d'olive ou de beurre dans la sauteuse et faire réduire les feuilles,

DSCF2617 [filigrane aioli couleur]

ça va beaucoup réduire, on va continuer la cuisson avec un peu de vin blanc.

Quand c'est bien réduit , ajouter 10 cl de crème fraîche épaisse et bien mélanger,

DSCF2618 [filigrane aioli couleur]

 laisser frémir et réserver hors du feu.  

Emincer finement les oignons , faire suer dans la même sauteuse, sans ajouter de gras, puis ajouter aux feuilles .  

Couvrir le fond du plat à gratin avec les plaques de lasagne, du mieux possible.

DSCF2619 [filigrane aioli couleur]

On peut utiliser un reste de pâtes, des tagliatelles par exemple, ou réaliser rapidement quelques crêpes bien blanches.

Etaler une couche de légumes 

DSCF2620 [filigrane aioli couleur]

  Une autre couche de lasagnes  

Encore une couche de légumes,

DSCF2621 [filigrane aioli couleur]

 terminer par les lasagnes.  

Préparer la béchamel, 

- faire fondre le beurre dans une casserole

- Ajouter 2 CàS de farine et fouetter pour réaliser un roux

-Mettre le lait et l'incorporer au mélange, remuer tout le temps et surveiller ça va très vite, sortir du feu dès que la bonne consistance est obtenue, c'est à dire pas trop épaisse, juste crémeuse.

Bien couvrir de béchamel,

DSCF2622 [filigrane aioli couleur]

puis un filet de crème fraîche,

DSCF2623 [filigrane aioli couleur]

et recouvrir de Comté râpé.  

DSCF2624 [filigrane aioli couleur]

Couvrir d'une feuille de papier cuisson, préférable au toxique papier alu . 

DSCF2625 [filigrane aioli couleur]

Passer au four pas trop chaud, 140/160° C pendant 45mn .  

Quand c'est cuit et juste doré, ôter le papier et gratiner 10/15 mn, à 200°C.

DSCF2631 [filigrane aioli couleur]

C'est un plat chargé en produits laitiers, beurre, crème , béchamel, Comté, mais on est dans le Champsaur, en montagne, il faut du "solide" !  

 

J'ai servi ces oreilles d'ânes avec une épaisse tranche de jambon à rôtir, enduite de moutarde et d'herbes de Provence.   DSCF2627 [filigrane aioli couleur]

 

DSCF2632 [filigrane aioli couleur]

 

 

ane_018.gif

Repost 0
Published by Jean Luc - dans Miam miam glou glou
commenter cet article
18 novembre 2012 7 18 /11 /novembre /2012 20:00

   Ce lundi, c'est une rando dans les calanques, un parcours taillé sur mesure pour visiter les 4 principales grottes qui percent le rocher st Michel,

la grotte st michel d'eau douce

la grotte de l'ours, sa voisine proche

la grotte du déserteur, sur l'autre versant du rocher

la grotte de l'ermite pour boucler cette série.

Nous allons y rajouter pour faire bonne mesure, le déjà bien connu escalier des géants puis plus loin, au retour, la descente équipée du pas inférieur de la Mounine, et pour le dessert, le superbe pas de la demi lune qui nous permet de traverser le rocher des Lames de part en part et de rejoindre la grotte de l'ermite.

Le départ se fera de la calanque/village de Callelongue.

 

gagoff

Attention certaines parties de cette rando sont DANGEREUSES et absolument à éviter si :

- pas assez d'expérience en rando de montagne et passages, sécurisés ou non.

- vent dépassant les 30km/h, surtout en rafales.

- pluie

- crainte du vertige

- pas de chaussures de rando adaptées ni bâtons de marche

- présence d'enfants ou d'animaux dans le groupe qui se doit d'être restreint au mieux.

En aucun cas l'auteur de ces lignes ne saurait être tenu pour responsable en cas d'accident, cet article est un reportage, en aucun cas une incitation à la randonnée hors balisage, en passages difficiles, et dans tous les cas sans l'expérience nécessaire.

 

les-4-grottes-du-rocher-st-michel-copie-1.jpgclic pour agrandir

1 : escalier des géants

2 : grotte st michel d'eau douce

3 : grotte de l'Ours

4 : pas inférieur de la mounine

5 : grotte du déserteur

6 : pas de la demi lune

7 : grotte de l'ermite

rocher st michel [640x480]de gauche à droite, le rocher du trou du chat, le rocher st Michel, les Lames et le rocher des Goudes

Le  vallon st Michel est encore humide de la nuit et des pluies des jours précédents, la Nature sent bon.

les-4-grottes-du-rocher-st-michel 1102 [640x480]

A la fin du pierrier, il se rétrécit, pour ne permettre qu'un passage sous les arbres serrés, puis, la grimpette entre les rochers commence.

les-4-grottes-du-rocher-st-michel 1103 [640x480]

Assez vite nous arrivons à l'escalier des géants, ce pan de mur vertical qui ne comporte que quelques petites encoches pour se caler les mains et les pieds.

Nous opérons comme souvent dans ces passages délicats.

Dépose des sacs à dos, passage l'un après l'autre et remontée des sacs accrochés à une corde,  une fois arrivés en haut.

les-4-grottes-du-rocher-st-michel 1106 [640x480]

les-4-grottes-du-rocher-st-michel 1108 [640x480]

les-4-grottes-du-rocher-st-michel-7459--640x480-.JPG

Passage sans aucune difficulté, quand on commence par le "bon pied"

les-4-grottes-du-rocher-st-michel-7463--640x480-.JPG

Le sentier balisage jaune continue, en montée rude, de petits ressauts sont encore à passer, autour de nous les falaises nous dominent... pour l'instant !

les-4-grottes-du-rocher-st-michel 1117 [640x480]

 

les-4-grottes-du-rocher-st-michel 1120 [640x480]

Le tracé jaune nous amène juste au pied de la grotte st Michel d'eau douce, son accès est facile.

les-4-grottes-du-rocher-st-michel 1123 [640x480]

 

les-4-grottes-du-rocher-st-michel 1126 [640x480]

Le plafond de la grotte laisse passer de minces filets d'eau qui tombent en goutte à goutte avec des "ploc ploc" qui résonnent sous la voûte.

les-4-grottes-du-rocher-st-michel-7476--640x480-.JPG

 

les-4-grottes-du-rocher-st-michel 1131 [640x480]

les-4-grottes-du-rocher-st-michel-7483--640x480-.JPG

La grotte de l'ours, juste à coté, a une entrée nettement plus petite,

les-4-grottes-du-rocher-st-michel 1144 [640x480]

et tout de suite c'est un boyau étroit qu'il faut suivre

les-4-grottes-du-rocher-st-michel 1145 [640x480]

les-4-grottes-du-rocher-st-michel-7492--640x480-.JPG

les-4-grottes-du-rocher-st-michel 1152 [640x480]

les-4-grottes-du-rocher-st-michel 1155 [640x480]

les-4-grottes-du-rocher-st-michel-7496--640x480-.JPG

pour arriver dans les salles successives, en ce qui me concerne, c'est ma préférée...peut être à cause de son nom ! .J'ai toujours beaucoup de regrets de ne pas être équipé, ni d'avoir les compétences pour aller plus au fond, plus loin dans les galeries.

les-4-grottes-du-rocher-st-michel 1147 [640x480]

Retour à la lumière du soleil, le temps est superbe, le ciel d'un bleu "Alpin" !

les-4-grottes-du-rocher-st-michel 1161 [640x480]

Nous montons au col st Michel par un sentier maintenant débalisé, mais encore bien évident.

les-4-grottes-du-rocher-st-michel 1163 [640x480]

les-4-grottes-du-rocher-st-michel-7497--640x480-.JPG

Au col le vent nous rafraîchit un peu de la petite suée de la montée dans le pierrier, à notre droite, la baume de la Mounine,

baume de la mounine [640x480]

pas vraiment une grotte mais une belle cavité marque le bout du rocher st Michel, le sentier descend rude en direction du vallon supérieur de la Mounine,

les-4-grottes-du-rocher-st-michel 1168 [640x480]

descente dans les pierres puis sous les arbrisseaux.

les-4-grottes-du-rocher-st-michel 1176 [640x480]

Nous rejoignons le sentier , lui aussi débalisé, qui chemine dans le vallon, nous le remontons un peu pour trouver un coin "pause pique nique" confortable et ensoleillé.

La pause se fera dans un abri naturel sous roche et dans le parfum et les belles couleurs de la bruyère magnifique et les pistachiers lentisques

bruyère erica multiflora (2) [640x480]

bruyère Erica multiflora

pistachier lentisque [640x480]

pistachier lentisque

Poursuite de notre périple en descendant le sentier en direction du pas inférieur de la Mounine,

les-4-grottes-du-rocher-st-michel 1180 [640x480]

petit pas de désescalade équipé en son temps par les excursionnistes marseillais  d'une chaîne d'approche, puis d'une barre de métal, qui commence  à vieillir sérieusement.

 

les-4-grottes-du-rocher-st-michel 1188 [640x480]

Au carrefour des sentier, un peu plus bas nous laissons le col de la galinette à gauche et remontons le long du rocher pour trouver le sentier discret balisé "pointillé jaune" qui file en montée raide et en lacets vers la grotte du déserteur et plus loin, le pas de la demi lune.

les-4-grottes-du-rocher-st-michel 1192 [640x480]

La grotte du déserteur fut certainement une belle grotte, mais les humains, comme souvent, aiment bien abîmer ce qui beau et naturel...

les-4-grottes-du-rocher-st-michel 1193 [640x480]

Le sentier continue en balcon surplombant la mer et les îles,

les-4-grottes-du-rocher-st-michel 1199 [640x480]

les falaises de Soubeyranes, le cap Canaille et le bec de l'Aigle tout au bout.

les-4-grottes-du-rocher-st-michel 1200 [640x480]

Plane, Riou, et les deux Congloués à gauche

le vent ne s'est pas encore levé, tout  est d'une beauté sereine.

Le pas de la demi lune c'est une encoche dans le rocher des Lames,

les-4-grottes-du-rocher-st-michel 1205 [640x480]

il permet de passer sans trop de difficulté de l'autre coté

les-4-grottes-du-rocher-st-michel 1206 [640x480]

les-4-grottes-du-rocher-st-michel 1207 [640x480]

et de revenir nord ouest sur le rocher st michel.

les-4-grottes-du-rocher-st-michel 1211 [640x480]

Le cheminement se fait sur une sente étroite, vertigineuse par endroit. Si ce passage n'offre aucune difficulté majeure, il demande tout de même d'être pris au sérieux, une glissade est vite arrivée, et celle ci ne sera pas sans conséquences.

les-4-grottes-du-rocher-st-michel-7527--640x480-.JPG

le rocher des Lames en vue arrière

La dernière grotte de notre circuit est la grotte de l'ermite,

les-4-grottes-du-rocher-st-michel 1214 [640x480]

son accès depuis le sentier demande un minimum d'escalade sur des pierres usées, glissantes, une "poignée" insérée dans une faille permet de s'y accrocher et de passer le dernier ressaut, mais la confiance en cette "aide" doit être limitée.

les-4-grottes-du-rocher-st-michel 1223 [640x480]

les-4-grottes-du-rocher-st-michel 1217 [640x480]

les-4-grottes-du-rocher-st-michel-7537--640x480-.JPG

Grotte souvent squattée par les escaladeurs de tous poils, les pitons ornent la façade.

les-4-grottes-du-rocher-st-michel 1221 [640x480]

Nous finissons ce parcours en revenant à Callelongue par le sentier balisé vert qui file en longeant les dessous des Lames puis du rocher des Goudes.

les-4-grottes-du-rocher-st-michel 1226 [640x480]

Une balade pas très longue de 6km5OO qui nous a demandé 2h30 pour un cumul de dénivelé d'environ 460m en positif. A noter qu'en aucun moment le sentier est "à plat" ! Montée raide ou descente non moins raide sur tout le parcours.

 

 Dans la grotte st Michel d'eau douce et dans la grotte de l'Ours, y furent trouvés des silex taillés, des outils polis qui prouvent qu'une peuplade y trouvait abri au néolithique.

La grotte de l'ermite aurait  abrité le frère ermite François au moyen âge, l'ermitage ayant été abandonné en 1751.

Des théories sont contradictoires à propos de la fameuse "eau douce"

-Hypothèse d'une source dans la grotte et d'une chapelle troglodyte, toutes deux disparues.

-Hypothèse que ce nom lui fut donné lors d'une cession foncière  qui comportait la grotte, le vallon et une chapelle aujourd'hui disparue mais dont quelques archives subsistent, sise sur le port des Goudes et comportant une source à son endroit. Hypothèse appuyée par les documents de la cession foncière et photos d'archives montrant une chapelle st Michel sur le port des Goudes.

chapelle-st-michel-des-goudes-en-1904--640x480-.jpgLes vestiges de la chapelle st Michel des Goudes en 1904, le foncier dit qu'une source y coulait à proximité.

 

1%20(61)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Repost 0
Published by Jean Luc - dans petites randonnées
commenter cet article
15 novembre 2012 4 15 /11 /novembre /2012 21:25

Ben oui, je cède encore une fois à la tentation de publier ou republier certaines photos, à défaut de pouvoir plonger et en ramener de nouvelles.

En cette fin d'année, peu ou pas de plongées sont prévues, pour diverses raisons. 

Ces photos sont dans le désordre, certaines ont déjà été publiées dans les articles consacrés à la plongée où elles ont été faites, d'autres sont inédites, mais je comble ce manque d'immersion en replongeant dans mes albums.

 

DSCN0552 [1600x1200]

 Ma calypso au mouillage dans la tiragne du large, pour une plongée à la "pierre à Daniel", face sud de Riou, mouillage sur 50 m environ, pour une plongée , disons.... profonde,  de 43 à 61 m.

 

Au début de l'année 2011, CALYPSO  un timonier Ocqueteau a été remplacé, par CORAIL NOIR, un Cap Camarat plus jeune, plus rapide , et juste un peu plus grand, mais surtout très adapté à la plongée et à la pêche.

Aprés dix ans de bons et loyaux services avec moi, Calypso a, je l'espère,  continué ses sorties en mer avec son nouveau propriétaire.

 

 

PXR mola mola

Rôdant autour de la pierre à Daniel, Mola Mola, le poisson lune vient voir de près quel est cet intrus qui lâche tant de bulles dans l'eau ! Je n'en reviens pas, il va encore s'approcher au point de venir quasiment au contact. Un instant magique comme il en arrive parfois sans qu'on s'y attende. Ce Mola mola, mesure environ 1,5m de long.

 

PXR DSCN0472

Une langouste méditerranéenne, qui a dit que la Med' est pauvre ?

 

DSCN6409 [1600x1200]

 En plein milieu de la rade, 3 épaves, la Drôme, le Miquelon et le tout petit mais superbe Ker Bihan, ici, nous sommes sur le Miquelon.

DSCN6419 [1600x1200]

Se méfier de la mauvaise visibilité et des traitres filets, langoureusement accrochés à la ferraille.

 

Peu de visi à cause d'une eau fortement chargée en particules, très peu de lumière au fond qui se situe vers 53m.

Coulé en 1917 et d'une longueur de 49m ce bateau est une des plus belles épaves de la rade sud.

DSCN6431 [1600x1200]

Véritable obstacle pour les filets des pêcheurs, l'épave en est emmaillotée.

 

PXR dauphins

Ciel gris, eau grise mais une petite colonie de dauphins va nous tenir compagnie en rentrant de plongée à Caramassagne, pointe Est de Riou.

Un moment rare si près des cotes.

 PXR Copie de DSCN0273Monstrueuse, posée sur le sable, à demi enfouie, la Baudroie attend sa proie, ses leurres déployés, gueule entr'ouverte, elle est prête.

Cette rencontre a certainement été, pour moi, une des plus belles dans "mes" eaux. Voir une baudroie n'est pas si fréquent, mais pouvoir la prendre en photo sous tous les angles sans qu'elle s'en aille, et à cette profondeur, c'est un moment unique.

PXR Copie de DSCN0274

 Très difficile à apercevoir dans cette eau turbide, elle est posée sur le sable, tout au bout de la pointe Caramassagne vers 45 m de fond.

PXR Copie de DSCN0278

Allez,  encore un sourire avant que je remonte à la surface et que je te foute la paix ! Merci pour avoir accepté de poser, certains te trouveront horrible, moi je te trouve superbe !

 

Bien que je m'interdise de toucher ou déranger la faune sous marine, la seule présence du plongeur perturbe l'animal dans son biotope, c'est fascinant mais il ne faut pas insister.

Quant aux imbéciles qui leurs donnent à manger, je préfère ne pas trop dire ce que j'en pense, je vais être grossier et me mettre en colère.

 

helicechaouen

 Bien vieille photo, prise avec mon vieux Nikonos II sans flash et sous la poupe du Chaouen à Planier en 1994 . A noter que cette épave récente, (1970) s'ensable un peu plus tous les jours en culant vers le large.

Aujourd'hui ce passge sous l'étambot est impossible, le sable arrivant bien au dessus du moyeu de l'hélice.

Le Chaouen qui s'est empalé sur les rochers de l'ilot du phare de Planier ce 21 fevrier 1970 mesure 85m de long, chargé d'agrumes, la cargaison va flotter dans toute la rade. Le souvenir de citrons et oranges dérivant au gré des flots est resté dans la mémoire des "vieux"  du bord de mer.

 

murene gros plan [1600x1200]

 Une jolie murène, pas du tout dangereuse, à condition de ne pas lui mettre les doigts à portée de ses dents. Myope elle va penser que c'est du "bon à bouffer" et en cas de morsure sa dentition fortement chargée risque d'entrainer de sévères infections.

 

DSCN9174 [1600x1200]

Gorgones multicolores sur le tombant de l'île Plane, vers 40 m de fond, tout près de la grotte à Pérès mais nettement plus bas.

  

DSCN9337 [1600x1200]

Un sar surpris en plein repas, il y a des restes autour de sa bouche !

Pierre de Cassis, au palier entre 3 et 5 m.

 

DSCN9335 [1600x1200]

Flabelines mauves dans le courant, limaces grosses comme mon pouce qui illuminent les fonds marins par leur couleur.

 

Des centaines d'autres photos sont en réserve,  à suivre...

Repost 0
13 novembre 2012 2 13 /11 /novembre /2012 12:00

     Entre Aix en Provence et la face nord du massif Ste Victoire, la sté du Canal de Provence exploite deux retenues qui servent essentiellement à l'irrigation de la région.
Le plus ancien de ces barrages, le barrage Zola,  du nom de son architecte, Francesco Zola , le père d'Émile Zola, est l'un des premiers barrages en voûte.

Il est situé sur la commune d'Aix-en-Provence, dans les gorges de l'Infernet en aval du barrage de Bimont.

Les travaux commencent en 1847. Francesco Zola ne verra jamais l'ouvrage car il meurt peu après, et l'ouvrage sera mis en service seulement en 1854.
Les difficultés administratives créées par le propriétaire du château du Tholonet ayant considérablement retardé les travaux.
En effet, celui ci voyait d'un très mauvais oeil cette eau gratuite et abondante ne plus traverser son domaine mais désormais alimenter Aix en Provence.

Le nom de "Barrage Zola" ne lui sera donné qu'en 1870 en hommage à son constructeur. Peut être un peu aussi à cause de son illustre fiston.

Il sera exploité jusqu'en 1877. Il n'a plus de fonctions d'irrigation actuellement, mais il est régulièrement entretenu, et sert de régulateur de crues et surtout peut encore jouer le  rôle de  tampon en cas de défaillance du barrage  Bimont , puisque situé en aval .

Le barrage de Bimont, lui,  a été construit entre 1946 et 1951 par l’ingénieur Joseph Rigaud . Il retient les eaux de l’Infernet, issues du ruissellement de la face nord du massif de Sainte-Victoire, mais il est en réalité principalement alimenté par une conduite souterraine artificielle amenant l’eau du Verdon par le Canal de Provence. Il s’agit d’un barrage voûte à double courbure s’appuyant sur les rives. Il est constitué de 15 plots, et atteint une hauteur de 87,50 mètres pour une longueur en crête de 180 mètres. Son épaisseur est de 17,40 mètres au pied et de 4,30 mètres en crête.


Cette rando, nous la connaissons bien, mais cette fois ci, nous allons, en fin de parcours passer par une ruine , le barrage Romain situé juste à l'aplomb du château du Tholonet.

Le départ  se fera depuis la sortie du village du Tholonet, tout près d'Aix en Provence, ce village est caractérisé par son château et sa superbe allée de platanes, le château est actuellement le siège de la Société du Canal de provence.
carte

Se garer sur l'un des parkings du village et filer sur la D17 sur quelques centaines de mètres, prendre à droite, le chemin de la Paroisse, un poteau du CG13 indique "barrages Zola et Bimont", le balisage assez discret est vert.

Suivre la route goudronnée, laisser à droite les sentiers qui filent dans la colline, dont celui balisé en rouge qui est "interdit".

Rester sur la route et grimper, plus loin, elle se transforme en piste forestière,

barrages-zola-et-bimont 0969 [640x480]

toujours suivre le balisage vert en direction du barrage Zola qui, au bout d'une descente commence à apparaître dans le fouillis de la végétation.

Il est possible de faire une petite pause devant la "maison du garde" sous de superbes platanes et en profitant de tables en marbres mises à disposition du public pour les pique niques .

barrages-zola-et-bimont 0975 [640x480]

 

barrages-zola-et-bimont 0978 [640x480]

Ce marbre est issu de la carrière maintenant désaffectée, où nous passerons au retour de notre rando.

Le barrage Zola est devant nous, de taille modeste, il permettait au XIXème siècle d'irriguer une région aride et pauvre.  barrages-zola-et-bimont 0990 [640x480]De l'aval du barrage, partaient des canaux assurant la distribution de l'eau sur Aix en Provence.
barrages-zola-et-bimont 0981 [640x480]                       
barrages-zola-et-bimont 0984 [640x480]Aujourd'hui, bien entretenu par la SCP il demeure un témoin du patrimoine mais pourrait bien jouer un rôle important si le grand barrage en amont venait à avoir un problème.                                        barrages-zola-et-bimont 0988 [640x480]Après avoir fait un aller retour sur le barrage, nous revenons sur nos pas et reprenons le sentier en direction du barrage Bimont, le balisage est jaune, et après une petite grimpette il va circuler en semi forêt au dessus du vallon de l'Infernet, découvrant de nouveaux points de vue à chaque virage.
barrages-zola-et-bimont 0994 [640x480]

Il fait beau, le sentier est facile et une quarantaine de minutes plus tard nous arrivons au parking de Bimont.

barrages-zola-et-bimont 0996 [640x480]Il y a beaucoup de monde, simples promeneurs venus admirer le plan d'eau ou randonneurs partant à l'assaut de Costes Chaudes et la Croix de provence.

barrages-zola-et-bimont 1000 [640x480]

à gauche le lac Bimont

barrages-zola-et-bimont 1002 [640x480]

à droite le ravin de l'infernet

barrages-zola-et-bimont 1001 [640x480]

Nous traversons le barrage pour prendre la piste qui file vers le domaine de Roques Hautes, qu'il faut contourner, propriété privée.

barrages-zola-et-bimont 1004 [640x480]A notre gauche, le massif de ste Victoire écrase le plateau de sa masse imposante. Roques Hautes est un site en réserve naturelle depuis 1994. Nous ne sommes pas à Jurassic park mais ici, enfouis dans la terre argileuse, des oeufs fossilisés de dinosaures reposent depuis 65 millions d'années.

Dans la plaine herbeuse, propice aux pique niques dominicaux, nous prenons la direction du vallon du marbre et son ancienne carrière.

barrages-zola-et-bimont 1008 [640x480]

Ce marbre rose et assez rustique, aujourd'hui dédaigné, a été longtemps prisé pour réaliser des plateaux de tables, commodes, tables de chevet, et cheminées,  quelle famille provençale ne  possède pas encore un de ces vieux meubles démodés mais pleins de charme ?

barrages-zola-et-bimont 1010 [640x480]Nous pique niquerons ici au beau milieu de la carrière, en effet de gros blocs taillés et polis gisent là, comme si l'activité allait reprendre après la pause de midi !

barrages-zola-et-bimont 1020 [640x480]Pause pique nique dans un salon de marbre en plein air !

barrages-zola-et-bimont 1011 [640x480]

 

carrière de marbre [640x480]la falaise assez instable, relique de la carrière d'extraction des blocs

barrages-zola-et-bimont 1015 [640x480]la piste nous entraîne vers l'Est mais dans un virage nous bifurquons vers l'aqueduc de Doudon, ouvrage récent et en béton assez moche .

barrages-zola-et-bimont 1021 [640x480]

 

barrages-zola-et-bimont 1022 [640x480]le plateau est planté de très belles oliveraies

barrages-zola-et-bimont 1024 [640x480]

 

barrages-zola-et-bimont 1027 [640x480]par un jeu de pistes et de sentier nous arrivons au dessus du barrage Zola où nous étions ce matin, mais sans y retourner,

barrages-zola-et-bimont 1029 [640x480]

nous prenons  un sentier balisé rouge qui file vers les ruines du barrage Romain.

gagoff

ATTENTION cette portion de parcours est normalement interdite, il semblerait que des risques de chutes de blocs et/ou d'arbres existent. Ce reportage n'a donc pas pour vocation d'inciter les lecteurs à y aller, les itinéraires de contournement existent.

 

La piste descend en pente raide jusqu'aux ruines, l'endroit est encaissé,

barrages-zola-et-bimont 1031 [640x480]

le barrage ou ce qui est considéré comme tel se dresse devant nous, le cours d'eau, la Cause je pense, se jette dans le vide pour atterrir dans un ravin étroit et profond.

barrages-zola-et-bimont 1034 [640x480]

 

barrages-zola-et-bimont 1036 [640x480]

 

barrages-zola-et-bimont 1038 [640x480]

 

barrages-zola-et-bimont 1040 [640x480]

Barrage cassé en son centre ou aqueduc partiellement effondré ? Une exploration plus minutieuse pourrait peut être donner la réponse, mais au premier coup d'oeil il semblerait que pour un barrage les dimensions ne correspondent pas. Pas assez épais à sa base par rapport à sa hauteur.

C'est en 122 av J.C, immédiatement après la destruction de la capitale celto-ligure d'Entremont, que Sextius Calvinus décida d'établir un poste fixe où les garnisons romaines pourraient se relayer et assurer la sécurité du territoire.
Ce fut la première cité fondée en Provence par les Romains: on l'appela Aquae Sextiae pour la diversité de ses eaux et pour honorer son créateur le Consul Sextius Calvinus. Si la cité était riche de plusieurs sources d'eau chaudes, elle était insuffisamment alimentée en eau froide , les constructions de ponts et d'aqueducs furent donc nécessaires.
L'un de ces aqueducs passait sur la commune du Tholonet et prenait sa source au château de Saint-Antonin, au flanc de la montagne Sainte-Victoire. Il suivait à peu près le tracé de la route actuelle d'Aix à Saint-Antonin. Il fut vraisemblablement démoli au cours des invasions dans le but de priver d'eau les défenseurs de la ville.  Mais s'il souffrit de ces destructions, ses ruines disparurent en grande partie par suite des prélèvements que firent les habitants.
Ce qu'il en reste se trouve derrière le château, siège de la Société du Canal de Provence.

Puisqu'il est évident que ce n'est pas un barrage, mais que ces ruines sont celles d'un aqueduc, pourquoi les cartes portent elles la mention "barrage" ? encore une facétie de nos amis de l'IGN ?

 

Le sentier balisé rouge traverse le cours d'eau,admirez le pont très "guyanais"

barrages-zola-et-bimont 1045 [640x480]

remonte latéralement au barrage, passe en crête

barrages-zola-et-bimont 1053 [640x480]

et redescend en direction du chemin de la Paroisse, notre point de départ, en offrant une belle vue surplombant le château et ses bassins dans couleurs mordorées de ce l'automne.

barrages-zola-et-bimont 1052 [640x480]

Une jolie balade dans le pays d'Aix, dont les 14km650 et le dénivelé positif cumulé d'environ 480m nous ont demandé 3h35 de marche effective, auxquels il faut ajouter de nombreux arrêts pour admirer les points de vue, ce n'est pas une rando à faire en regardant le bout de ses chaussures.

1%20(61)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Repost 0
Published by Jean Luc - dans petites randonnées
commenter cet article
8 novembre 2012 4 08 /11 /novembre /2012 21:00

   Cette balade aux grottes troglodytes de Calès n'est pas à classer dans nos randos habituelles, en effet, la distance parcourue est relativement faible, moins de 6 km et le dénivelé, particulièrement modeste.

Par contre, le parcours proposé passe dans des endroits superbes et étonnants, enfin...pour qui aime les curiosités plus ou moins naturelles.

 

 

Le site de Calès,  composé d'une série de cavités creusées par l'homme jusqu'au sommet de la falaise, a tout d'abord servi d'habitat ligure.  Ce fut d'ailleurs l'un des plus importants de la région. Les traces d'occupation s'étalent de la Préhistoire à la Protohistoire. Une légende ou une tradition veut que ces grottes aient servi d'abris, lors des invasions sarrasines à un dénommé Kalès et ses hommes. 

Surplombant le village provençal de Lamanon, tout près de Salon , le site est constitué de 116 grottes.  A son apogée, au moyen âge, ce village comptait plus de 200 âmes vivant dans ces niches creusées dans la roche tendre, la safre. 58 grottes sont situées intra muros entre deux falaises rocheuses, les autres étant en périphérie. Depuis des millénaires, l'homme a été séduit par ce lieu, à la fois sûr, dans ce site protégé par les falaises, stratégique, au cœur de la vallée de la Durance, et facile à exploiter grâce à sa roche tendre.

Il est fermé au sud et au nord par des murs de courtines, ruines d'un ancien château médiéval dont on peut également découvrir des vestiges en montant vers la vierge qui culmine au sommet de la falaise ouest. Ce château fut construit au XIIe siècle, démoli, reconstruit, re-démoli, il n'en reste aujourd'hui plus que quelques fragments dont un pan de mur. Finalement, au XVIIe siècle, un nouveau château sera construit, en bas dans le village et parfaitement conservé à ce jour.


Depuis l'église du village de Lamanon, on accède au site par une calade (chemin empierré)

grottes-de-cales 0725 [640x480]

et par endroit, les dalles de pierre laissent apparaître  les traces d'usure de la roche par les roues des chariots.

grottes-de-cales 0724 [640x480]

La calade nous emmène vers la porte sud du cirque de Calès, sur la droite, une première habitation sur deux niveaux, il en manque certainement un gros morceau, à droite, la fracure est évidente.

grottes-de-cales 0726 [640x480]

Ce ne sont pas des trous "au hasard " dans la roche tendre, mais en y regardant de plus près, on y voit portes, fenêtres, escaliers, étagères, banquettes, taillées à même la safre.

grottes-de-cales 0728 [640x480]

Hélas, le site étant d'accès gratuit ( ..non,  là ce n'est pas "hélas", c'est pour la suite de mon propos...) et donc non surveillé, les graffitis abondent, quelques détritus aussi, la nature de l'humain est parfaitement ignoble, j'ai déjà donné mon avis sur ce sujet.
grottes-de-cales 0730 [640x480]
regardez la forme bizarre de l'arbre...complètement torturé par la recherche de "son espace" .
grottes-de-cales 0740 [640x480]
grottes-de-cales 0731 [640x480]
grottes-de-cales 0739 [640x480]
L'examen permet de constater que les habitations pouvaient être  à étage, des escaliers taillés dans la masse permettaient d'y accéder
grottes-de-cales 0742 [640x480]
grottes-de-cales 0757 [640x480]
grottes-de-cales 0744 [640x480]
ici et là, citernes ? cuves à grains ? pressoirs ?
grottes-de-cales 0748 [640x480]
en plein centre du cirque, une salle commune en plein air, probablement le tribunal.
grottes-de-cales 0758 [640x480]
les trous permettaient de fixer des boiseries, servant à fermer les habitations, des vérandas, en quelque sorte.
grottes-de-cales 0764 [640x480]
grottes-de-cales 0877 [640x480]
grottes-de-cales 0793 [640x480]
une autre calade permet l'accès au plateau sommital ouest
grottes-de-cales 0771 [640x480]
nous sommes ici dans les rares vestiges du château
grottes-de-cales 0773 [640x480]
grottes-de-cales 0776 [640x480]
grottes-de-cales 0786 [640x480]
Un pan de mur, c'est tout ce qu'il reste du château
vestige chateau [640x480]
grottes-de-cales 0794 [640x480]
cuves ? citernes ?
grottes-de-cales 0795 [640x480]
grottes-de-cales 0796 [640x480]
banquette rustique mais inusable  !
grottes-de-cales 0800 [640x480]
grottes-de-cales 0801 [640x480]
la porte nord s'ouvre sur une forêt de pins et de chênes
grottes-de-cales 0765 [640x480]
grottes-de-cales 0807 [640x480]
un joli parcours qui nous entraîne vers la chapelle st Denys du XII ème et XVème siècle
grottes-de-cales 0809 [640x480]
chapelle fermée ce jour, mais une "meurtrière" laisse passer l'APN et un coup de flash en éclaire l'intérieur.
grottes-de-cales 0812 [640x480]
ensuite, un peu plus loin,  c'est la chapelle st Jean, enfin...ses vestiges
grottes-de-cales 0816 [640x480]
grottes-de-cales 0822 [640x480]
La piste continue vers le nord pour grimper sur le plateau st Jean, nous laissons la tour de guet derrière nous pour chercher un coin pique nique avec si possible
être à l'abri du petit vent d'est
au soleil
surtout au calme
et si en plus, on y est confortablement installés...je prends !
...gagné !
un amas de gros blocs rocheux au sommet de la petite falaise n'attendent que nous
grottes-de-cales 0825 [640x480]
au soleil, les pieds dans le vide...je suis bien !
grottes-de-cales 0830 [640x480]
un trou rectangulaire dans la roche attire mon attention, une sorte de cheminée sans aucun doute creusée par l'hommegrottes-de-cales 0834 [640x480]
Si en dessous c'est creux, il doit être possible d'y aller, ceux qui me connaissent savent que dans ces cas là , il est difficile de me retenir.
Un peu de recherche et me voilà dans le trou, une minuscule ouverture, qui donne dans une superbe salle
grottes-de-cales 0840 [640x480]
avec vue panoramique sur les Alpilles
grottes-de-cales 0842 [640x480]
grottes-de-cales 0847 [640x480]
quelques traces de passage humain, grossières imitations...mais c'est mieux qu'un tag débile.
grottes-de-cales 0845 [640x480]
au plafond, ma fameuse cheminée
grottes-de-cales 0841 [640x480]
par contre je ne comprends pas l'utilité de ce conduit rectangulaire...mystère.
Le sentier nous ramène en boucle vers l'horrible tour de guet (un mal nécessaire) en la encore plus horrible antenne GSM qui, comme par hasard est bâtie juste à coté des ruines d'un télégraphe Chappe. 
grottes-de-cales 0853 [640x480]
Ligne Lyon - Toulon, qui comportait aussi les télégraphes de la Penne sur Huveaune et du Grand Caunet, entre autres.
grottes-de-cales 0852 [640x480]
et une belle table d'orientation, même pas abîmée, même pas dégradée ! étonnant non ?grottes-de-cales 0856 [640x480]
La suite nous ramène sur les hauteurs de Lamanon,  par un effet de perspective, seule la vierge apparaît au dessus de la cime des arbres
grottes-de-cales 0865 [640x480]
puis reviens vers la porte sud du cirque de Calès, la calade nous ramène au parking.
grottes-de-cales 0868 [640x480]
Mais que fais tu là haut ?
Je pense bientôt m'installer ici...trop bien !
grottes-de-cales 0869 [640x480]
Notez ma nouvelle adresse : Jean luc-le troglodyte, 2ème grotte à droite à l'entrée du village
homme 028
Repost 1
Published by Jean Luc - dans petites randonnées
commenter cet article
7 novembre 2012 3 07 /11 /novembre /2012 21:28

Par ces temps de froidure quoi de plus agréable lors d'un retour de rando ( oui, il vaut mieux attendre d'être arrivé à la maison ! ) qu'un bon vin chaud avec tout plein de bonnes épices.

Le problème avec le vin chaud...............c'est le vin !


Le vin chaud, pour moi, c'est au VIN BLANC ! non pas que je sois sectaire mais  l'odeur de vinasse  dégagée par un vin rouge qui chauffe me soulève le coeur.

L'idéal c'est avec cet excellent vin blanc d'Alsace, l' Edelzwicker par exemple, mais allez trouver ça , ici, chez moi à Marseille !
Pour  combler cette lacune j'ai utilisé un Côte du Rhône blanc, pas mal du tout, pas trop sec, pas  moelleux, pas trop fruité... je vous avais déjà parlé de ce qu'on appelle un vin "pute"
*

*
surnom grivois donné par les restaurateurs, à un vin  qui va avec tout ! ...........eh bien voilà !

un côte du Rhône blanc, ou un Bourgogne aligoté mais si vous en trouvez, un Edelzwicker, là c'est le vin parfait pour ce vin chaud.

Pour deux Mazagrans de vin chaud il faut compter :

- deux verres de vin blanc
- un demi verre d'eau
- un morceau de bois de cannelle
- deux clous de girofle
- deux étoiles de badiane ( anis étoilé )
- deux grains de bois d'Inde, facultatif vu la rareté.
- une râpure de muscade
- une demi gousse de vanille fendue en deux
- une grosse CàS de miel
- une tranche d'orange coupée en 4 et pelée ( sauf si celle ci est non traitée )

mettre le tout dans une casserole et laisser chauffer.

PXR DSCF4634

Au premier signe d'ébullition baisser le feu au minimum et laisser "cuire" 15 bonnes minutes. Le vin doit à peine frémir.

filtrer à la passoire fine, mais récupérer les morceaux d'orange et boire bien chaud.

cadre

Réchauffement du corps et du moral garantis .

Repost 0
Published by Jean Luc - dans Miam miam glou glou
commenter cet article

Profil

  • Jean Luc
  • passionné par la plongée sous marine, je suis aussi un amoureux des collines Provençales.
La plongée et la rando sont mes activités sportives preferées.
La cuisine,la lecture,la photo, la pêche  et le jardinage sont mes activités plus calme
  • passionné par la plongée sous marine, je suis aussi un amoureux des collines Provençales. La plongée et la rando sont mes activités sportives preferées. La cuisine,la lecture,la photo, la pêche et le jardinage sont mes activités plus calme

Le Bureau

  ROMAN

Le grand secret

 gd secret

 

Si vous avez envie de  tenter l'aventure d'une plongée sous marine en mode spéléo avec tous les frissons que cela comporte, mais bien calé dans un fauteuil et en 191 pages, me faire parvenir

 

   un chèque de  20 euros TTC , port compris

Jean Luc Fontaine

130 vallon des Escourtines

13011 Marseille

Dédicace personnalisée sur demande.

plus de détails ici :

***********************************************************************
  

Indice Atmo : vue d'ensemble

 

 

Rechercher Un Article ?

Visiteurs présents sur le site

Compteur Global

 

 

 

 

 

Randos et plongées

 Petites randos dans nos collines et ailleurs..

 

Hautes Alpes :

Champoléon : le refuge de tourond

Champsaur : Le col de Moissière

Champsaur : le col de Gleize

Valgaudemard : Les cabanes de Prentiq 

Valgaudemard le refuge des souffles

Valgaudemard le refuge du pigeonnier

Valgaudemard, les sources des Doux

Devoluy: le village de Chaudun

Devoluy: le sentier de ronde de Chaudun

Devoluy, sentier de ronde  de Chaudun et fouanières

Les pénitents des Mées

Devoluy: la petite Céüse

Devoluy: le col de Tournillon

Devoluy: la roche de la Fouanières

Devoluy: le pic de Céüse

Devoluy: Céüse, le pas du loup

Devoluy, le roc de Rimat

Devoluy, la tête des Ormans

Devoluy, la tour carrée

Devoluy, la chapelle de la Crotte

Gapençais, crêtes de Charance 

Gapençais, le Cuchon

Devoluy la boucle de la Souchière

 

Retrouvance en Buëch Devoluy :

1ère étape, Veynes - Agnielles

2ème étape, Agnielles - Recours

3ème étape, Recours - Rabioux

4ème étape, Rabioux - Les Sauvas

5ème étape, Les Sauvas - Chaudun

6ème étape, Chaudun - Rabou 

 

Massif  du Garlaban :

Tête rouge et le Taoumé

Tête rouge et le Taoumé 09/2011

La Grotte de Grosibou au départ d'Allauch

Le puits de l'Aroumi 

Le puits de l'Aroumi au départ de la Fève

La baume sourne

La source de Barqieu et le Garlaban 2

Le Pic du Taoumé par le vallon de Précatori

Le sentier des scolopendres

Garlaban,  la source du chien

Le col de Tubé au départ de lascours, 1ere partie

Le col de Tubé au départ de Lascours, 2ème partie

La parloire mai 2011

La parloire janvier 2012

Le Mont du Marseillais 

La grotte de Manon et

le sentier des scolopendres

La grotte du berger

Sur les traces de Pagnol

Le domaine de Pichauris

La grotte du Midi ..ou du Papé

Lascours, le grand vallon

Le vallon de Passetemps

Grand vallon et grotte du papé

Grottes et marmites du grand vallon 

Lascours, le grand vallon 

La croix de Garlaban face sud.

Nocturne, la croix de Garlaban

Font Berguettes

Marmites du grand vallon

Grosibou par Lascours 01-2014

Baume Sourne 12-2013

L'eau des collines-grotte de l'étoile 02 2014

Lascours, gd Vallon 03 2014

Lascours gd vallon et grotte du Papé 05 2014


 

Massif de l'Etoile :

L'aire de la Moure

Notre Dame des Ange, ....près de Marseille
La grotte des fées et le Baoù Traouqua

Le mont Julien et le Ratier

La tête du grand Puech

La grotte de la Vierge

La tête du Gd PUech 01-2014

 

Massif de la ste Baume :

Le balcon des Encanaux

Le col de Bertagne

La glacière du vallon du Fauge

La crête de la Lare 

Le plan des Vaches par les dents de Roque Forcade 2012

Le joug de l'aigle

La source de l'huveaune

Les sources de l'Huveaune 2  

Le circuit de la Taurelle 

La grande Baume par bertagne

Le jas de Miqueoù

le chemin du blé

Les quatre chênes 

Le balcon des Infernets 

Le signal des Beguines 

Le col de Bertagne et la grande baume 2

Rougiers, Castrum st Jean et les 4 chênes 

Le vallon des cèdres

La croix du Paradis

Le Paradis et le sentier merveilleux

Le vallon de la galère

Le balcon des Infernets et le torrent des Encanaux 

Le tour de Roussargues

Le pas de Cugens

Le gouffre du plan des masques 

Les dents de Roque Forcade, autre parcours

Le vallon de l'Aigle

Le pas de la Cabre

La grande Baume

La tour Cauvin

Falaises de Cugens, le trou du vent

La grande Baume 2013

Le Cruvelier et le Brigou 

Le jas de Sylvain

Le plan des masques

le sentier Marcel Estruch

Le trou du vent 02 2014

Le jardin suspendu 03 2014

La neige au Paradis 03 2014

Le tour du pic de Bertagne 03 2014

Du pas de la cabre au Paradis 06 2014

Le ravin des Encanaux 06 2014

Le sentier marcel Estruch 05 2014

La voie Gombault 04 2014 

 

Massif de Luminy, les calanques, Cassis :

Les falaises de Soubeyranes 

Port pin et le ravin de Gorgue longue

La calanque de Morgiou

Le tour du mont Puget

Le vallon de la fenêtre

Les falaises du Devenson

Le cap Morgiou

Grand Malvallon, les 3 arches    

La couronne de Charlemagne

Le Malvallon sud et le belvédère celeste

Le plateau de l'homme mort
Le plateau de l'homme mort 2013

La calanque des pierres tombées

Le pas de l'oeil de verre, la Candelle

La rêveuse du pas de la Lèbre

La calanque de l'Escu

Le col de la selle et grotte Rolland

Beouveyre

Falaises du Devenson et l'Eissadon

Rando givrée, belvédère de Titou Ninou février 2012(1)

Belvédère Titou Ninou fevrier 2012(2)

Les 4 pas :  demi lune, escaliers des géants...

sommet de Marseilleveyre(1) les 3 grottes

Sommet de Marseilleveyre (2) les escaliers des géants

Le col de la Selle, les grottes Dechaux

La cheminée du Diable

Le cirque des Pételins

La traversée du mont Puget

Les 3 arches du Malvallon 2012

L'anse de Melette

Le couloir du Cadellon

Calanques de l'Escu et Melette

Les falaises du Devenson et de l'Eissadon

Le vallon de la fenêtre 2012

L'escalier des géants

Le pas de la Cabre

En Vau et Port Pin

Le cap Gros

Le belvédère d'En Vau

Le couloir du Candeloun

Les 4 grottes du rocher st Michel

Le sommet de Marseilleveyre

Le plateau de Cadeiron

Le sentier du chinois

Sentier Garrigue et cap Gros 

Le vallon de l'herbe et cap Gros

Le tour de la grande Candelle

Les calanques de Sugiton et Morgiou

Cap Gros, le saut du chat

Les trois pas...

La tête de Melette 

Couloir du Candelon intégral

Les crêtes de soubeyranes

Le cirque de mestrallet

Le vallon de l'herbe

Le tour de la Candelle

Titou Ninou à la belle étoile

Cap Morgiou grotte du figuier

Le vallon de Mestralet

Titou Ninou nov 2013
Creche troglodyte

Creche troglodyte suite 01 2014

Le Mt Puget et le couloir du Candelon 01-2014

La grotte de l'Ours 01-2014

Titou Ninou, la crèche suite

sommet Marseilleveyre 01-2014

calanque de l'Escu 01-2014

au fil de mes envies 12-2013

Beouveyre 12-2013

La cheminée Lacroix 01 2014

Mont Puget et couloir du candelon 01 2014

La grotte de l'Ours 01 2014
Les falaises du Devenson 02 2014

Au dessus de Sormiou 03 2014

Le pas de la demi Lune et Marseilleveyre 03 2014

La grotte de la colonne 03 2014

La croix du Malvallon 03 2014 

Le cirque de Melette-walkyries 06 2014 

Le renard des calanques 

 

Les massifs de Marseilleveyre à Aubagne :

La source des eaux vives

Le balcon des Escourtines

Le Montounier et la chapelle St André

Le Mont St Cyr

Le four à cades de revers de boquié

Le Baoù de la Candolle

Le balcon des Escourtines et la source des eaux vives - juste au delà de mon jardin

Le Douard et les gorges de la petite ste Baume  

Notre dame de Julhans

Le mont Lantin et le mont Carpiagne

Le mont Lantin et la source des eaux vives

Le vallon de Gendame

Le cabanon du Marquis 01-2014

 

Massif de Regagnas et mont Aurélien :

L'ermitage de st Jean du Puy

Le sommet du Regagnas  

Le rocher Olympe du mont Aurelien

le Mont Olympe

Le plateau de la Serignane

Le mont Olympe et le rocher de 11 heures

Le rocher de 11 heures

pique nique à st Jean du Puy 12-2013

 

Massif et Parc naturel du Luberon :

La foret de cèdres

La combe de Sautadou  

Le tour du Roumagoua 

Oppede le vieux, versant nord

La source du Mirail

Le pin de l'Eigoune

La Groupatassière

Le plan des Agas

Les moulins du Veroncle

La combe de Vaumale 04 2014

 

Massif de ste Victoire :

Le pic des mouches

Le pic des Mouches version plus longue

Le pic des mouches au départ de Puyloubier

Le sentier Imoucha et les cretes de costes chaudes

Le Prieuré et la croix de Provence

Le Garagaï

Refuge Baudino au départ du parc des 2 aiguilles

D'un barrage à l'autre

L'ermitage st Ser

De st Ser au pas du Clapier

Le pic des mouches au départ de Puyloubier

Le pic des mouches par st Ser

Le gouffre de Garagaï

La croix de Provence par la marbrière

Refuge Baudino nov 2013

Le vallon de la Tine 03 2014

Le gouffre de garagaï 04 2014

Le pic des mouches 04 2014   

 

Le Verdon :

Le sentier des pecheurs

Le sentier des pêcheurs 2012

La chapelle ste Maxime, la draille des vaches

Le lac de ste Croix, le tour du Defens 

 

Divers :

Guillestre et la rue des masques

Raquettes à Risoul

Var, Lou gro Cervo

Var, La grotte du Garou

Var, Les gorges du Caramy

Var, les gorges du Caramy depuis le barrage

Var, le vallon du rocher des abeilles
Les crêtes de Roque Menourque 

La calanque de Figuerolles, cote bleue

Le mont Concors

Mazaugues, les ruines de Touchou

Le Puy ste Réparade, la Quilho
St Esteve Janson, le chateau

Notre dame des Anges...dans le Var

Vaucluse, le mur de la peste

Cote bleue, calanque de la Vesse

Alsace, mont ste Odile, le mur païen

Guyane, le sentier Rorota

Le village troglodyte de Calès

Port d'Alon, sentier du littoral

Le Mourre d'Agnis

La grotte du Mounoï Var

Var , le chateau du Diable 05 2014

Var, les gorges du Destel... l'intégrale 04 2014


Corse :

La boucle de l'Acciolu

Le sentier du facteur de Girolata

Le refuge d'Ortu

La punta di Bonassa

 

Andorre :

Le lac d'Angolaster

Le col de Juclar

Les lacs des salamandres  

Les lacs de Meners

Les lacs de Siscaro

Le circuit nature de Canillo 

 

Ardèche :

Le chateau de Pierre Gourde

Le sentier du vigneron

Le tour de Girond

Le chateau de Rochebonne

 

Lozère :

Eglazines et st Marcellin

Les echelles de Cinglegros, le pas de l'Arc

Causse Méjean corniches de la Jonte

 

 

 

 

 Plongées en Méditerranée :

 

1ère plongée de l'année 2009
La pierre de Briançon

L'île Moyade
Au phare de Planier
La calanque des Contrebandiers

Cadaquès, Massa d'Or
L'épave du Donator
L'épave du Chaouen
Le grand Congloué
La grotte de la Télévision
L'impérial du milieu
L'île de Riou
La pointe Caramassagne

La pierre à Daniel
Pointe Caramassagne 02/2010
La grotte de la télévision 03/2010
Quelque part vers Planier

Caramassagne, la grotte 04/2010  

Le tombant de la boulegeade 

Le tombant de la boulégeade 2

Au sud ouest de Planier  

Planier, Mola mola
L'épave du Ker Bihan

La pierre de Cassis  

La pierre à Daniel(2)  

Plongée...dans mes archives photos

Ma dernière chasse sous marine

Le couloir des gorgones

Zeus faber, un poisson de légende 

Grand congloué, les bankaws  

2011 la calanque du contrebandier

06/2011  La pierre de Briançon

2011 La grotte de la télévision

08/2011 Caramassagne

08/2012 la grotte à Peres

08/2012 la pierre à Daniel

08/2012 l'arche de Planier

06/2012 la grotte de la télévision

06/2012 la calanque de l'Escu

03/2014 Riou pte Caramassagne 

02/2014 calanque du contrebandie

07 2014 dans le bleu, calanque du contrebandier 

06 2014 la pierre de Cassis 

06 2014 la cap nègre 

 

 

 


 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 







Gites et chambres d'hotes

Coups de coeur

 

Quelques sites que je recommande :

 

Jacques Testa artiste peintre.

 

Ely Boissin artiste peintre et plongeur .

 

Les dessins de RB 

 

Glibert Thomas, le peintre des calanques