Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 juillet 2012 5 13 /07 /juillet /2012 14:00

   Après les petits farcis marseillais, les tomates farcies aux trois riz, j'ai eu envie de changer un peu, et dans ces cas là, j'innove, parfois avec succès, parfois un peu moins.

Pour cette recette totalement végétarienne que je propose ici, c'est semble t'il une réussite.

 

Le boulgour, ce blé concassé utilisé pour réaliser certains taboulets va très bien supporter quelques épices, sans pour autant en faire un plat relevé.

 

Pour ces tomates farcies il nous faut :

 

1 belle tomate marmande assez grosse par personne

boulgour moyen

raisins secs sultanine

piment d'espelette

poudre de gingembre

persil frais

ail

olives noires

sel, poivre, huile d'olive, herbes de provence, chapelure

 

"Décapsuler" les tomates et creuser la chair avec une cuillère à soupe, attention de ne pas percer.

DSCF5758 [640x480]

Les dosages sont à adapter en fonction des goûts de chacun et de la grosseur des tomates.

 

Réserver cette chair et tout le jus dans un cul de poule qui va servir à l'élaboration de la farce.

 

Ajouter une petite poignée de raisins secs

environ 3 CàS de boulgour pour 2 tomates

1/2 CàC de piment d'Espelette

1/2 CàC de poudre de gingembre

2 gousses d'ail finement émincées

ciseler  un peu de persil

quelques (6 ou 8 ) olives noires dénoyautées et émincées

saler, poivrer selon convenance

Ajouter une belle CàS d'huile d'olive

DSCF5762 [640x480]

Mélanger le tout, couvrir d'un film étirable et laisser le boulgour gonfler deux bonnes heures au frigo.

 

Il est préférable d'avoir trop de farce dont le surplus sera mis au fond du plat à gratin... que pas assez !

 

Placer les tomates dans un plat allant au four avec un peu de mélange eau/huile d'olive/herbes de provence,

DSCF5763 [640x480]

les remplir en tassant un peu

DSCF5764 [640x480]

couvrir de chapelure, d'un filet d'huile d'olive

DSCF5774 [640x480]

et laisser cuire 20 mn à 180°

DSCF5776 [640x480]

en arrosant de temps en temps avec le jus du fond du plat.

DSCF5777 [640x480]

Une salade verte, un verre de rosé bien frais et c'est parti !

bw43fp69as

Repost 0
Published by Jean Luc - dans Miam miam glou glou
commenter cet article
10 juillet 2012 2 10 /07 /juillet /2012 14:00

  voilà un plat de poisson, facile à préparer, et d'une grande finesse .

l'alliance des échalotes, du muscat et des giroles annonce un trio de saveurs tout à fait surprenantes et délicieuses

 

Ce qu'il nous faut :


2 filets de loup
1 ou 2 échalotes selon la taille
10/15 gr  de girolles sèches soit 50/70 gr une fois réhydratées
20 cl de crème semi épaisse
muscat de Frontignan
sel, poivre

 

En accompagnement : un médaillon de mélange de trois riz, (noir, rouge sauvage, blanc)



Se réferer aux instructions du bocal pour réhydrater les girolles, puis bien les laisser s'égoutter.    DSCF5662 [640x480]

Préparer le riz en le cuisant à la créole, bien suivre le temps de cuisson.

Emincer les échalotes

DSCF5663 [640x480]

et les faire suer dans une poêle anti adhésive sans gras, puis ajouter les girolles refaire suer,

DSCF5668 [640x480]

une belle rasade de muscat, porter à frémissement puis ajouter la crème et laisser réduire jusquà belle consistance.

DSCF5670--640x480-.JPG

Faire dorer les filets de loup sans gras.

DSCF5672 [640x480]

Servir bien chaud.

DSCF5678 [640x480]

Surprenante mais agréable saveur des girolles au muscat légèrement et naturellement sucré.


   

Repost 0
Published by Jean Luc - dans Miam miam glou glou
commenter cet article
9 juillet 2012 1 09 /07 /juillet /2012 12:00

   Ce samedi matin 7 juillet la mer est d'un calme absolu, c'est bonasse, de plus il fait soleil et chaud , nous décidons d'aller plonger sur un site assez éloigné,  au Sud-Ouest du phare de Planier.

planierpanoramique

C'est une plongée que nous connaissons depuis longtemps, elle a été gardée relativement confidentielle pendant de nombreuses années mais maintenant avec la prolifération des GPS elle est connue de tous les clubs de la région.

Il s'agit de trois pierres alignées sensiblement Est-Ouest sur un fond de sable d'environ 45/50m selon les endroits, la plus grande pierre est percée d'une très belle arche couverte de gorgones, et il y a peu encore, elles y étaient magnifiques.


C'est une plongée en pleine eau, "dans le bleu" qui demande un bon niveau 3 de plongée au minimum. Je pense que certains moniteurs de clubs y emmènent des niveaux 2 ce qui est assez inconscient de leur part même si pas complètement interdit selon le profil de la plongée réalisée et encadrée.

La plongée profonde, dans le bleu, demande au plongeur, une certaine assurance en matière de gestion de sa stabilisation, de sa réserve d'air et de son palmage, et ce que j'ai vu ce matin me fait écrire ces lignes, il était évident que certains plongeurs n'avaient pas les compétences requises pour plonger sur ce site, mais les lois du commerce... sont, hélas,  souvent les plus fortes.


On l'aura compris, il y avait du monde ce matin sur ce site, heureusement que la profondeur limite grandement le temps passé en plongée et de ce fait, "ça tourne" !

Mouillage de Corail Noir grâce au GPS ET  au sondeur pour poser l'ancre pile poil là où il faut, sur le sable pour ne rien détruire sur la roche mais pas trop loin de la plus grande pierre, pour ne pas avoir à trop chercher si la visi était mauvaise.

DSCN5508 [640x480]

Aujourd'hui nous aurons un ami à bord, non plongeur il assurera une forme de surveillance de surface.

L'eau est à bonne température, pas aussi fraîche que ces jours derniers, et c'est direct la descente le long de la corde pour se retrouver à l'ancre afin d'assurer le mouillage. Elle est idéalement placée, posée sur le sable bien  devant l'arche, je vais juste la reculer un peu pour éviter le raclement de la chaîne sur la roche.

DSCN4154 [640x480]

Beaucoup de plongeurs, donc faune sous marine apeurée et presque invisible, ce n'est pas encore un endroit où le poisson est habitué aux plongeurs.

DSCN5510 [640x480]

Les gorgones sont "moyennement"  belles, dommage.

L'eau est merveilleusement limpide au fond, la visibilité est grande.

DSCN5516 [640x480]

Un chapon impassible, il se croit à l'abri des regards grâce à son mimétisme, mais avec la lumière artificielle, il est comme une tâche rouge au fond de l'eau !

chapon [640x480]

 

anémone [640x480]

 

DSCN5517 [640x480]

Un beau "ventre" d'amphore, en cherchant un peu il y en a beaucoup par ici, mais chercher, c'est du temps et du temps à cette profondeur, on en a pas.

DSCN5512 [640x480]

 

DSCN5523 [640x480]

Mostelle, autant peureuse que curieuse, elle sort de son trou, regarde les plongeurs et rentre vite se cacher.

DSCN5511 [640x480]

Allez les amis, il faut remonter, hélas...on est si bien ici !

 

A cette profondeur, on ne reste pas longtemps, l'ordi  de plongée Aladin affiche très vite des paliers considérables et il faut déjà penser à la très lente remontée et aux très longs paliers, 9m, puis 6m, et enfin une vingtaine de minutes à 3m. Heureusement la température clémente de l'eau ne rend pas cette attente trop pénible.

requinOK

Repost 0
7 juillet 2012 6 07 /07 /juillet /2012 21:45

La tarte aux abricots, c'est un classique.

 

Il est bien évident que ma préférence va au fruit frais, cru et naturel mais la tarte aux abricots frais est un dessert de saison, alors profitons en surtout qu'il est possible de trouver chez les primeurs des cagettes de fruits pour un prix abordable. L'essentiel étant que ceux ci soient de très bonne qualité et parfaitement mûrs.

Cette année les deux abricotiers du jardin ont été épargnés du gel sur les fleurs, puis du coup de mistral violent sur les jeunes fruits, par conséquent la récolte est correcte, seules les fourmis se sont copieusement servies.

 

DSCF3353 [800x600 filigrane couleur aioli] 

 

Pour une tarte facile à réaliser, mais néanmoins gourmande il faut compter :

 

 assez d'abricots pour en garnir un fond de tarte.

 une pâte feuilletée faite à la main ou du commerce

un peu de confiture d'abricots

 3 CàS de maizena

50 gr de sucre cristallisé

1 belle CàS d'un excellent miel

30 gr de noix de coco en poudre

 2 oeufs entiers

 1 yaourt ..... fait maison pour ma part.

  

La pâte feuilletée étant étalée, avec un pinceau de cuisine passer une couche fine de confiture, puis garnir le fond avec les oreillons d'abricots, coupés en deux, ou en quatre selon la taille.

penser à garder quelques noyaux pour récupérer les amandes amères.

 DSCF3360 [800x600 filigrane couleur aioli]

 

Dans un cul de poule mélanger au fouet, la maizena, les oeufs, le sucre, la noix de coco en poudre, le yaourt, le miel légèrement ramolli au micro ondes, quelques amandes de noyaux épluchées et émiettées.

 DSCF3356 [800x600 filigrane couleur aioli]

 

la maizena remplace plus légèrement la farine.

 DSCF3358 [800x600 filigrane couleur aioli]

 

Le yaourt, remplace lait et crème fraiche.

 

 Pour une saveur un peu plus subtile, casser quelques noyaux, récupérer les amandes qui seront épluchées et émiettées dans le mélange.

6 ou 7 amandes suffiront.

 

Verser cet appareil sur les abricots et enfourner pour 30mn à 180° C.

 DSCF3363 [800x600 filigrane couleur aioli]

 

Pour une tarte un peu plus sucrée, celle ci conservant un peu d'acidité des fruits, il est possible de saupoudrer 50 gr de cassonade 15 mn avant la fin de cuisson. 

  DSCF3367 [800x600 filigrane couleur aioli]

 DSCF3366 [800x600 filigrane couleur aioli]

 

person 047

Repost 0
Published by Jean Luc - dans Miam miam glou glou
commenter cet article
5 juillet 2012 4 05 /07 /juillet /2012 21:15

Retrouvance®, qu'est ce que c'est ?

  aster-des-Alpes--640x480-.JPG

Un concept de randonnée en territoires souvent méconnus ou oubliés, loin des grands flux de touristes ou de randonneurs et dans le respect de l'environnement.

Le confort n'est pas négligé pour autant, les étapes de ces randonnées ont lieu dans des gîtes propriété de l'ONF et pouvant accueillir une douzaine de personnes. Un(e) guide assure le bon déroulement des randos et un(e) logisticien(ne) se charge du ravitaillement et du transport des bagages de gîte en gîte. 

 

   Voilà, nous y sommes, c'est notre dernière étape, ce soir nous quitterons la montagne et pour certains, nous retrouverons la ville, ce n'est pas la joie.

carte

clic pour agrandir

Cette étape, ô combien magnifique contourne le superbe cirque de Chaudun et emprunte son sentier de ronde qui passe en balcon à travers les  alpages, à tous moments la vue est superbe.

Chaudun---Rabou 2078 [640x480]

Il est 7h30, le petit groupe prend le GR93 qui monte rude à travers bois

Chaudun---Rabou 2081 [640x480]

 

Panorama 1 [640x480]

en direction d'une croupe herbeuse pour rejoindre le sentier de ronde, le GR est délaissé, il file vers le col de Chétive, nous, nous allons vers Rabou en passant par le col de Chabanottes où nous ferons la pause pique nique.

Chaudun---Rabou 2093 [640x480]

Sur cette belle croupe ensoleillée, nous posons la longue vue pour chercher quelques animaux à admirer.

Chaudun---Rabou 2092 [640x480]

D'autres  en profitent pour photographier des fleurs !

Chaudun---Rabou 2087 [640x480]

 

Chaudun---Rabou 5499stipe penné [640x480]

Stipe penné (cheveux d'anges)

En face de nous, le très beau roc des noces

Chaudun---Rabou 2086 [640x480]

 

Chaudun---Rabou 2085 [640x480]

Phalangères à fleur de lys

Chaudun---Rabou 2088 [640x480]

Vipérine

le groupe s'étire sur le sentier de ronde, les "photographes" restent derrière pour ne pas gêner les marcheurs réguliers.

Chaudun---Rabou 2103 [640x480]

 

Chaudun---Rabou 5497hélianthèmes [640x480]

hélianthèmes

Chaudun---Rabou 2098 [640x480]

Il y aura quelques passages délicats mais sans gros problème.

Chaudun---Rabou 2120 [640x480]

 

Chaudun---Rabou 2130 [640x480]

Anthyllide

Chaudun---Rabou 2118 [640x480]

 

Chaudun---Rabou 2122 [640x480]

 

Chaudun---Rabou 2125 [640x480]

 

Chaudun---Rabou 2128 [640x480]

 

Chaudun---Rabou 2137 [640x480]

globulaires

Chaudun---Rabou 2134 [640x480]

 

Aster des Alpes (2) [640x480]

Aster des Alpes

Chaudun---Rabou 2140 [640x480]

 

Chaudun---Rabou 2142 [640x480]

 

Chaudun---Rabou 5538gentiane printanière [640x480]

gentiane printanière

Avant de descendre vers le col de Chabanottes, nous avons un dernier regard vers la maison forestière de Chaudun, tout en bas

Chaudun---Rabou 2147 [640x480]

 

Chaudun---Rabou 2150 [640x480]

Puis, au col, c'est le pique nique

Chaudun---Rabou 2154 [640x480]

 

Panorama 2 [640x480]

Il faut penser à rentrer et nous prenons un sentier qui descend vers Rabou, forte pente, beaux paysages, très bel endroit, encore !

Chaudun---Rabou 2158 [640x480]

 

Chaudun---Rabou 2160 [640x480]

 

Chaudun---Rabou 2162 [640x480]

Catananche bleue

Chaudun---Rabou 2163 [640x480]

Oeillets des bois

Chaudun---Rabou 2168 [640x480]

 

Chaudun---Rabou 2169 [640x480]

Un papillon décide de se faire prendre en "stop"par une épaule charitable

Chaudun---Rabou 2174 [640x480]

ruines d'un village abandonné, Tournillon.

Chaudun---Rabou 2176 [640x480]

Puis, c'est la vallée, le périple tire à sa fin

Chaudun---Rabou 2178 [640x480]

traversée à gué de la rivière nommée "la rivière" !

Chaudun---Rabou 2181 [640x480]

 

Chaudun---Rabou 2183 [640x480]

 

Chaudun---Rabou 2184 [640x480]

 

Chaudun---Rabou 2185 [640x480]

 

Chaudun---Rabou 2187 [640x480]

Puis c'est l'arrivée au point de rendez vous avec le bus qui doit nous ramener à la gare de Veynes où nous avons laissé nos voitures le premier jour.

En attendant, bain de pieds dans l'eau glacée de la rivière.

Chaudun---Rabou 2194 [640x480]

 

Chaudun---Rabou 2193 [640x480]

 

Chaudun---Rabou 2191 [640x480]

 

Chaudun---Rabou 2189 [640x480]

 

Une dernière étape de 17km dans un décor majestueux, un dénivelé cumulé positif peu important, environ 600m, mais des souvenirs pour toute une année !

 

parcours-retrouvance.jpg

 

Très belle semaine de rando avec Retrouvance et ses animateurs, Cyrille notre guide et Axelle l'intendante.

Repost 0
Published by Jean Luc - dans petites randonnées
commenter cet article
4 juillet 2012 3 04 /07 /juillet /2012 21:00

  Un dessert vite préparé mais à l'avance, et qui s'avère par temps de belle chaleur, trés apprécié.

En réalité, il s'agit d'une variante glacée du classique melon au muscat.

 

les ingrédients z'indispensables :

 

Un melon rond, un charentais ou autre, vu la torture qu'il va subir, la différence de goût sera négligeable. Mais pourquoi ne pas essayer avec un melon ovale jaune "canari" 

du Muscat

de l'excellente cassonade pure canne (Daddy cuivrée).

 

melons.JPG

 

Le melon étant mûr à point, le couper en deux, ôter les graines et avec une cuillère évider la chair en tous petits morceaux, la placer dans un gros bol ou un cul de poule.

 

Ajouter une belle rasade d'un excellent muscat, et pour donner quelques idées, du Frontignan, du Rivesaltes , du cap Corse,  mais aussi du Pineau des Charentes

Le top du top restant un Maury ( vallée de l'Agly ) assez  introuvable par ici et un peu chérot.

Et comme me le précise Yo, (lien sur son site, clic ici ) du Rasteau ferait aussi très bien l'affaire, d'autant que c'est un vin doux parfaitement naturel.

Mais...la liste n'est certainement pas close. 

Ajouter  de la cassonade des iles Maurice,  une pure merveille d'arômes, réglisse, vanille etc..

 

melange.JPG

 

 

La quantité de muscat et de cassonade est à la convenance de chacun , un peu,  beaucoup, passionnément ...

Le melon ne devant pas être négué dans le muscat mais ne dois pas être sec non plus.

 

La bonne dose étant : un gros chicoulon de muscat et un petit saquetti de cassonade.

 

Voilà...les amateurs de précisions sont servis.

 

dans-la-coupe.JPG

 

Bien mélanger ces ingrédients, verser dans de jolies coupes, et placer au congélateur pour au moins 2 heures. Et ne pas faire comme moi, ne pas oublier d'aller remuer régulièrement*  pour éviter un figeage généralisé.

 

* Re précision, régulièrement c'est environ.... de temps en temps.

 

Bien que figé mais non congelé, le taux d'alcool du muscat jouant  le rôle d'antigel, c'est EXCELLENT.

 

granite.JPG

 

 

Allez on se jette et on le fait. 

 

 

  bronzeur.gif

 

Repost 0
Published by Jean Luc - dans Miam miam glou glou
commenter cet article
2 juillet 2012 1 02 /07 /juillet /2012 21:53

Retrouvance®, qu'est ce que c'est ?

  aster-des-Alpes--640x480-.JPG

Un concept de randonnée en territoires souvent méconnus ou oubliés, loin des grands flux de touristes ou de randonneurs et dans le respect de l'environnement.

Le confort n'est pas négligé pour autant, les étapes de ces randonnées ont lieu dans des gîtes propriété de l'ONF et pouvant accueillir une douzaine de personnes. Un(e) guide assure le bon déroulement des randos et un(e) logisticien(ne) se charge du ravitaillement et du transport des bagages de gîte en gîte. 

 

    Pour cette 5ème étape, nous partons tôt, à 7h30 toute l'équipe est sur le sentier, direction le col de Matacharre. Ce sera la plus longue étape de la semaine, peut être la plus belle, quoique celle de demain va garder ma préférence, mais ceci est une autre histoire.

carteclic pour agrandir

les-sauvas---chaudun 1857 [640x480]

Départ des Sauvas, le col de Matacharre, le col de Conode, enfin, descente vers les gorges du petit Buech qui nous emmèneront à Chaudun.

Je suis déjà venu à Chaudun avec ma complice Yvette, l'an passé, et pour moi ce fut le coup de foudre, difficile d'expliquer pourquoi, là devant cette maison forestière, tout près du vestige de l' église, je sens que ce village a une âme, pourquoi ici plus qu'ailleurs ? Chaudun...

Il fait très beau ce matin, le sentier nous emmène vers le 3ème barrage sur la Sigouste

les-sauvas---chaudun 1864 [640x480]

 

les-sauvas---chaudun 1865 [640x480]

une rivière de cailloux, mais avec de l'eau ...aussi. Déjà il faut traverser à gué

les-sauvas---chaudun 1867 [640x480]

les cailloux sont glissants et un peu d'aide n'est pas inutile, ce serait trop bête de se faire mal maintenant !

La montée au col de Matacharre est très raide, 300m de dénivelé en moins de 1km600,

les-sauvas---chaudun 1877 [640x480]

au col petite pause pour regrouper la troupe, chacun ayant monté à son rythme.

les-sauvas---chaudun 1871 [640x480]

  Martine ravie de cette rude montée dès le matin !

les-sauvas---chaudun 1883 [640x480]

 

les-sauvas---chaudun 1872 [640x480]

D'ici nous irons rejoindre le col de Conode, ce n'est pas tout près, on ne tardera pas.

les-sauvas---chaudun 1886 [640x480]

Le sentier large au début se rétrécit très vite

les-sauvas---chaudun 1888 [640x480]

 

les-sauvas---chaudun 1890 [640x480]

et nous offre quelques passages olé olé,

les-sauvas---chaudun 1895 [640x480]

mais maintenant tout le monde passe ce genre d'obstacle sans problème, 

les-sauvas---chaudun 1897 [640x480]

l'habitude vient vite, le plaisir aussi.

les-sauvas---chaudun 1899 [640x480]

Nombreux arrêts photos, fleurs, chevreuil, tout rentre dans l'APN.

les-sauvas---chaudun 1893 [640x480]

chevreuil

les-sauvas---chaudun-1894--640x480-.JPG

Longue file indienne sur l'étroit sentier, les "photographes " restent en arrière pour ne pas gêner ceux qui avancent plus régulièrement.

les-sauvas---chaudun 1900 [640x480]

Un gros coup de zoom pour apercevoir le col, mais ce n'est pas tout proche

les-sauvas---chaudun 1902 [640x480]

  Yvette dans son élément, en montagne au milieu des fleurs sauvages

les-sauvas---chaudun 1908 [640x480]

 

les-sauvas---chaudun 1919 [640x480]

rhapontique à feuille d'aunée

les-sauvas---chaudun 1913 [640x480]

campanules

les-sauvas---chaudun 1909 [640x480]

 

les-sauvas---chaudun 1922 [640x480]

gentianes

les-sauvas---chaudun 1916 [640x480]

 

iberis-du-mon-aurouze--800x600-.jpg

Ibéris du mont Aurouze

Puis c'est l'arrivée au superbe col de Conode,

les-sauvas---chaudun 1946 [640x480]

une belle prairie herbeuse et fleurie sera là pour notre pause sérieuse, de la matinée, café, saucisson, choco, biscuits, raisins secs et les histoires "avec les mains" de Cyrille, intarissable et toujours de bonne humeur.

les-sauvas---chaudun 1933 [640x480]

 

les-sauvas---chaudun 1947 [640x480]

petit clin d'oeil à une "cabrette" de ma connaissance!

Panorama 4 [640x480]

le pic de Bure

Descente en direction des gorges du petit Buech,

les-sauvas---chaudun 1951 [640x480]

la piste forestière est assez défoncée, mais la vue est superbe.

Panorama 1 [640x480]

Nous passons devant le vieux mélèze pluri centenaire de Cyrille, "son arbre", celui où, et je suis bien d'accord avec lui, on peut venir méditer quand rien ne va, et même lui confier ses soucis, un vieil arbre comme celui là doit en connaitre des secrets  !

les-sauvas---chaudun 1954 [640x480]

 

les-sauvas---chaudun 1955 [640x480]

on peut, parait il y faire un voeu...

les-sauvas---chaudun 1956 [640x480]

La piste défoncée sera quittée au profit d'un peu de hors balisage

les-sauvas---chaudun 1957 [640x480]

qui nous entraînera à travers une prairie fleurie,

les-sauvas---chaudun 1961 [640x480]

 

les-sauvas---chaudun 5442néottie-nid d'oiseau [640x480]

néottie nid d'oiseau

tout près de la Grangette un troupeau de jeunes bovins sera étonné de nous voir arriver,

les-sauvas---chaudun 1970 [640x480]

puis adoptant à l'unanimité une nouvelle vachère va vouloir nous suivre

les-sauvas---chaudun 1976 [640x480]

dommage il faut les chasser, c'était une bonne compagnie, les sonnailles tintinabulant au rythme de leur pas pesant. Mais nous garderons avec nous la vachère d'un moment !

Agréable instant en compagnie de ces animaux plus curieux  qu'agressifs (n'est ce pas, M......et F.......? ) puis c'est la traversée d'une hêtraie

les-sauvas---chaudun 1978 [640x480]

qui nous fait arriver à la chapelle de la Crotte

les-sauvas---chaudun 1980 [640x480]

située sur le site où se trouvait au moyen-âge un couvent de chartreusines : La Chartreuse de Berthaud .

Cette chapelle est encore l'objet d'un pèlerinage annuel.

les-sauvas---chaudun 1983 [640x480]

Elle est maintenant entourée par le Bois des Donnes . A la Chapelle de la Crotte le GR94 B s’arrête et nous allons suivre le GR 94 qui arrive du Col de Rabou jusqu’au Petit Buëch .

les-sauvas---chaudun 1988 [640x480]

Nous faisons la jonction avec les gorges du petit Buech, mais auparavant nous ferons notre pause pique nique, il est tard et certains estomacs crient famine.

les-sauvas---chaudun 1989 [640x480]

Cyrille en fin connaisseur nous entraîne dans un pré tout ce qu'il y a de plus agréable et le pique nique sera suivi d'une siestounette de rigueur.

les-sauvas---chaudun 1996 [640x480]

 

les-sauvas---chaudun 2001 [640x480]

 

les-sauvas---chaudun 1990 [640x480]

Il nous reste encore pas mal de chemin avant d'arriver à Chaudun et les superbes gorges ne doivent pas être traversées au pas de course, ce serait gâchis.

les-sauvas---chaudun 2000 [640x480]

Les ruines de Luvie, ou les étranges découpes de la roche

Traversée à gué et reprise du GR 93 pour remonter les gorges.

les-sauvas---chaudun 1995 [640x480]

Le GR change de rive plusieurs fois et chaque fois c'est une traversée à gué, mais la technique étant assimilée, il n'y aura ni glissade ni même des pieds mouillés.

les-sauvas---chaudun 2003 [640x480]

 

les-sauvas---chaudun 5427 [640x480]

 

les-sauvas---chaudun 5428 [640x480]

 

les-sauvas---chaudun 5434 [640x480]

Les gorges traversent le bois du Chapitre, zone hautement protégée où il est strictement interdit de sortir du sentier.

Le Bois du Chapitre est une forêt assez dense, présentant des arbres parfois très vieux (sapins pour la plupart), remarquable par l'abondance des bois morts au sol et sur pied (nécromasse). C'est une zone de combat à végétation dense et diversifiée, ayant une importance notable pour l'avifaune d'intérêt communautaire. 92 espèces d'oiseaux ont été recensées, dont 80 sont nicheuses . Ce vallon forestier est dominé par une hêtraie-sapinière "subnaturelle" sillonnée de ravins, certains fréquemment parcourus par des avalanches, où se développent des forêts de feuillus à érables, aulnes et frênes .

L'ONF surveille l'évolution de cette forêt laissée en l'état, aucune intervention humaine n'y est autorisée, même pas pour couper branches et arbres morts.

les-sauvas---chaudun 2009 [640x480]

 

les-sauvas---chaudun 2015 [640x480]

 

les-sauvas---chaudun 2006 [640x480]

Lys orangé

Plus loin le sentier arrive sur une clue, barrage maintenant effondré

les-sauvas---chaudun 2020 [640x480]

le passage est sécurisé par un câble mais ne présente aucune difficulté. un peu plus loin, une onde aussi fraîche que limpide attire les naïades.

les-sauvas---chaudun 2025 [640x480]

Puis ce sera encore une traversée à gué, en équilibre sur une poutre,

les-sauvas---chaudun 2030 [640x480]

 

les-sauvas---chaudun 5459 [640x480]

 

les-sauvas---chaudun 2040 [640x480]

très beau lys orangé sur le bord du sentier

les-sauvas---chaudun 2036 [640x480]

roche plissée

Reconnaissant les lieux, je sais que nous arrivons en vue de Chaudun, d'ailleurs sa source coule en abondance

les-sauvas---chaudun 2042 [640x480]

et plus bas, dans les herbes, la vieille meule en pierre marque le lieu comme étant "le moulin"

les-sauvas---chaudun 2044 [640x480]

 

les-sauvas---chaudun 2045 [640x480]

centaurée

La maison apparaît,

les-sauvas---chaudun 2046 [640x480]

sur la droite le porche de l'église,

les-sauvas---chaudun 2049 [640x480]

seul survivant  domine le vallon et le cimetière déserté.

les-sauvas---chaudun 2051 [640x480]

 

les-sauvas---chaudun 2053 [640x480]

 

les-sauvas---chaudun 2050 [640x480]

 

les-sauvas---chaudun 2052 [640x480]

Il fait encore bien jour, la journée a été longue de 20km 700 parcourus en 6h35 avec un dénivelé modeste d'environ 700m.

 

Petite promenade de fin de journée au pied du porche de l'église,

les-sauvas---chaudun 5488 [640x480]

je ne peux m'empêcher de penser aux gens qui vivaient ici, leurs conditions de vie n'étaient certes pas les mêmes que les bienheureux randonneurs que nous sommes.

les-sauvas---chaudun 2061 [640x480]

les-sauvas---chaudun 2063 [640x480]

 

La soirée sera  sous le signe des adieux, car s'il nous reste encore une journée de marche et pas la moindre, c'est notre dernière soirée ensembles et en gîte, le plat de délicieux tourtons passe de mains en mains avec entrain et bonne humeur mais au fond tout le monde sait bien que notre aventure tire à sa fin.

 

Belle journée mais nuitée fraîche qui nécessite la couette, demain lever tôt, pour aller jusqu'à Rabou, notre terminus, en passant par le superbe et inévitable cirque de Chaudun.

Repost 0
Published by Jean Luc - dans petites randonnées
commenter cet article
28 juin 2012 4 28 /06 /juin /2012 22:00

 

Retrouvance®, qu'est ce que c'est ?

  aster-des-Alpes--640x480-.JPG

Un concept de randonnée en territoires souvent méconnus ou oubliés, loin des grands flux de touristes ou de randonneurs et dans le respect de l'environnement.

Le confort n'est pas négligé pour autant, les étapes de ces randonnées ont lieu dans des gîtes propriété de l'ONF et pouvant accueillir une douzaine de personnes. Un(e) guide assure le bon déroulement des randos et un(e) logisticien(ne) se charge du ravitaillement et du transport des bagages de gîte en gîte. 

 

Cette magnifique 4ème étape va nous plonger au coeur du cirque de Bure.

  carteclic pour agrandir

Au départ de Rabioux nous prenons le GRP et très vite il nous faut traverser à gué le torrent Rabioux,

rabioux---les-sauvas 1739 [640x480]

cette véritable rivière de cailloux (voir l'article précédent à propos du Rabioux et ses excès )

rabioux---les-sauvas 1742 [640x480]

 

rabioux---les-sauvas 5258 [640x480]

  puis à travers une très belle forêt, nous allons vers le discret et charmant village de "la Montagne".

rabioux---les-sauvas 1743 [640x480]

 

rabioux---les-sauvas 5261 [640x480]

 

rabioux---les-sauvas 1752 [640x480]

Sur ce plateau la vue à 360° est superbe, la tranquillité de mise, la vie probablement calme et sereine.Nous sommes entourés de montagnes .

rabioux---les-sauvas 1757 [640x480]

 

rabioux---les-sauvas 1760 [640x480]

la barre des bergers que nous avons déjà ,vu depuis le gîte de Rabioux.

rabioux---les-sauvas 1764 [640x480]

Panneau pédagogique à propos du pin à crochets

rabioux---les-sauvas 1762 [640x480]

 

rabioux---les-sauvas 1767 [640x480]

"fleur" de pin  (mais pas à crochets)

Délaissant les grands axes pour randonneurs, Cyrille nous entraîne encore une fois sur de vieux sentiers oubliés

rabioux---les-sauvas 1748 [640x480]

et les arrêts photos ou "'leçon de choses" seront fréquents, pour notre plus grand plaisir.

 

Je suis d'ailleurs assez étonné de constater que notre petit groupe, à priori hétéroclite, est unanime pour apprécier ces petites belles choses de la Nature, insectes, fleurs, paysages et plein d'autres choses que Cyrille ou l'un d'entre nous fait remarquer à l'occasion. C'est étonnant et en même temps rassurant de penser que des gens qui sont venus avant tout pour marcher en montagne, peuvent partager les mêmes valeurs. Et, même si mon avis n'est pas un avis de "spécialiste" des groupes   , je pense que c'est  une chance que nous nous soyons rencontrés.

 

Nouvelle pause pour nous montrer le travail des anciens qui édifiaient des barrages de pierres afin de briser la vitesse et la brutalité de l'eau des torrents, aujourd'hui des fascines métalliques sont mises en place et ont le même effet.

rabioux---les-sauvas 1771 [640x480]

barrages de pierres

rabioux---les-sauvas 1770 [640x480]

fascines métalliques, moins belles mais plus rapides à mettre en place

Objectif, le blocage de cailloux, de branchages, d'alluvions pour combler la retenue et casser ainsi le cours dévastateur du torrent.

Plus loin ce sont des "têtards" de salamandre que Cyrille nous montre, le bébé sera très vite remis à l'eau, bien sûr.

rabioux---les-sauvas 1774 [640x480]

Enfin c'est l'arrivée au col de Gaspardon, et la rencontre d'une équipe de chercheurs de Natura 2000 qui vont effectuer un comptage d'une fleur bien précise et protégée.

Petite pause, la discussion est intéressante et ils nous remettent de la documentation sur Natura 2000 et son utilité.

Nous reprenons la piste

rabioux---les-sauvas 1783 [640x480]

c'est maintenant une longue montée, chacun le prend à son rythme, la vue est superbe.

Panorama 1 [640x480]

 

rabioux---les-sauvas 1777 [640x480]

tout en bas, la maison forestière des Sauvas, où nous serons ce soir, mais pour l'instant, ce n'est pas l'objectif.

rabioux---les-sauvas 1786 [640x480]

 

rabioux---les-sauvas 1787 [640x480]

 

rabioux---les-sauvas 1791 [640x480]

 

rabioux---les-sauvas 1793 [640x480]

 

rabioux---les-sauvas 5295 [640x480]

A partir du roc des hirondelles, le sentier GR94B va grimper en lacets, en plein soleil, l'effort est rude, il fait très chaud.

roc des hirondelles [640x480]

roc des hirondelles

chamois [640x480]

dans les cailloux, un chamois

rabioux---les-sauvas 1803 [640x480]

 

rabioux---les-sauvas 1805 [640x480]

Nous nous arrêterons juste au dessus de la Fontaine du Vallon,

rabioux---les-sauvas 1810 [640x480]

L'eau à la source est glacée, je refais le plein de ma gourde.

rabioux---les-sauvas 1807 [640x480]

Au pied de l'éboulis de la combe de Mai, la source.

rabioux---les-sauvas 5314 [640x480]Nous allons pique niquer ici, dans la clairière au pied de la combe de Mai, impressionnant pierrier.

rabioux---les-sauvas 1811 [640x480]

 

rabioux---les-sauvas 5315 [640x480]

Calme et sérénité des lieux, repos mérité, le pique nique est suivi d'une sieste généralisée.

rabioux---les-sauvas 1818 [640x480]

 

rabioux---les-sauvas 1822 [640x480]

tulipes australes

Nous redescendrons vers le roc des hirondelles

rabioux---les-sauvas 1831 [640x480]

 

rabioux---les-sauvas 1833 [640x480]

puis, un peu plus loin nous prendrons le GR94B pour nous diriger vers le gîte des Sauvas.

rabioux---les-sauvas 1836 [640x480]

 

rabioux---les-sauvas 1843 [640x480]

 

rabioux---les-sauvas 5327 [640x480]

 

rabioux---les-sauvas 1844 [640x480]

 

rabioux---les-sauvas 1845 [640x480]

 

rabioux---les-sauvas 5333 [640x480]

 

rabioux---les-sauvas 1848 [640x480]

Jolie maison, bien restaurée, Il fait beau, il fait encore chaud, nous prendrons l'apéro dehors sur le muret à coté de la fontaine, comme le faisaient les vieux du village bien avant que la télé existe.

rabioux---les-sauvas 1851 [640x480]

 

 

Les 14km 560 de la balade et les 800m de dénivelés positifs ont été avalés en 4h29 de marche effective.

 

Ce soir au repas, c'est tartiflette au menu , puis pour fêter l'anniversaire conjoint de Betty et Hélène, Martine en véritable chef de choeur à réussi le tour de force de nous faire tous chanter, autant dire que ce n'était pas vraiment triste.

anniversfete.gif

 

   Le domaine des Sauvas comme les terres de Rabioux appartenaient aux Chartreusines de Berthaud et celles-ci en partageaient les dîmes avec le prieur de Montmaur.
Cependant, les Chartreusines ne semblent pas posséder tous les Sauvas et le partage du territoire entre le
monastère de Durbon et celui de Berthaud de part et d'autre de la Béoux, limite fixée le 12 avril 1245 par l'évêque de Gap, n'était pas toujours respecté.
La Chartreuse de Berthaud ayant été ravagée en 1214 par Milo de la Roche, pillée par des bandes armées en 1317, mise à sac par les provençaux en 1369, brûlée en 1376, pillée de nouveau en 1405, était définitivement détruite par un incendie en 1446. Malgré l'intervention gracieuse du dauphin Louis (futur Louis XI) elle ne fut pas restaurée et ses biens réunis, en 1463, à ceux de Durbon.
Louées depuis 1501, les trois fermes contiguës constituant le hameau des Sauvas furent vendues le 9 Thermidor An IV de la République (27 Juillet 1796) par les Chartreux de Durbon
Sur une gravure de Willy représentant Les Sauvas en 1824, on peut apercevoir plusieurs bâtiments, fermes,
granges et écuries, mais la montagne parait vide d’arbres .
Il est vrai que durant les siècles précédents, on assistait à un phénomène très important de déforestation. Le bois était en effet un matériau recherché par tous, que ce soit les seigneurs des alentours, le clergé, ou la population pour laquelle il en restait bien peu d'ailleurs. Or, cette déforestation entraînant une érosion rapide des massifs, c'est toute la végétation qui avait cessé de pousser, avec pour conséquence des risques non négligeables de catastrophes naturelles, et une situation très difficile .


La création du domaine forestier des Sauvas :
Un jugement d'expropriation intervint le 2 septembre 1873.
Dès 1875, un garde forestier fut nommé et le service forestier se mit à l'oeuvre. Simultanément il reboisa les
terrains instables, construisit des petits murs en travers des ravins appelés seuils, éleva de gros barrages dans le torrent principal de la Sigouste, améliora les chemins existants et créa un réseau important de sentiers.
De 1875 à 1894 c'est à dire pendant 20 ans, 617 hectares de terrains furent semés ou plantés en essences diverses, 3 grands barrages retenant plusieurs millions de mètres cubes de terres, de graviers et de blocs furent construits dans la branche principale, plus de 900 petits barrages vinrent s'opposer au ruissellement des ravins et fixer leurs berges .

Repost 0
Published by Jean Luc - dans petites randonnées
commenter cet article
27 juin 2012 3 27 /06 /juin /2012 14:00

   Pour ceux qui ne connaissent pas, ce nom de grotte de la télévision doit sembler bizarre, mais je rassure tout de suite, non, les grottes sous marines au sud de l'île de Riou ne sont ni câblées Canal, ni connectées à la TNT, enfin pas encore...

Cette grotte a été nommée ainsi par les plongeurs en comparaison avec la lueur bleutée de la "petite lucarne" du temps des tubes cathodiques.

Cette grotte, je dirais plutôt un tunnel aux multiples sorties, quand on le prend par le bas en remontant du fond, laisse apparaitre une magnifique lumière bleue d'autant que  la sortie principale, quasiment rectangulaire et orientée à l'est donne vraiment l'impression d'une télé allumée sans programme. Mais, bon d'accord, c'est AVEC de l'imagination++ !

 

Ce dimanche, reprise des plongées quasiment normales, je suis seul avec Patrick et nous ne voulons pas aller trop profond, nous nous contenterons d'un " petit 48m " au pied du tombant sud .

plongeur photo anim

Mouillage dans la petite anse protégée du Mistralou, mise à l'eau de la bouteille de sécurité à 6 m de profondeur, le vent souffle à 30/40km/h, ça devrait tenir sans problèmes, mais par précaution, comme toujours nous allons directement à l'ancre, assurer le mouillage, je n'ai pas trop envie de retrouver Corail Noir jeté sur les rochers tout proches, avec les gabians moqueurs !

DSCN5446 [640x480]

L'eau n'est pas aussi chaude que prévu, un tout petit 16° en surface et tout juste 14° au fond, il faut dire que nous sommes en pleine mer, pas sur les plages de la pointe rouge où l'eau est parait-il à 22° et déjà bien parfumée aux huiles solaires !

DSCN5448 [640x480]

ballet d'Anthias

Une assez bonne visi nous attend passé la profondeur de 10m, et tout de suite nous filons vers le fond, juste au pied du tombant, à 48 m, que nous allons longer un petit peu, le bleu est prédominant à cette profondeur.

C'est au pied de ce tombant puis au pied de celui situé plus haut vers 25/27m que la vie sous marine est la plus intense , d'ailleurs très vite nous nous trouvons devant un HLM à langoustes, il y en a partout, et pas des petites !

Vous voulez de la langouste ? en voilà de la belle, et de méditerranée !

DSCN5450 [640x480]

 

DSCN5452 [640x480]

 

DSCN5453 [640x480]

Les antennes s'agitent, certaines effrayées par mon approche "au plus près" filent se réfugier dans un autre trou en émettant ce claquement caractéristique à leur fuite.

DSCN5455 [640x480]

 

DSCN5456 [640x480]

Mes intentions sont pacifistes même si au fond de moi je verrais bien une  langouste mayo dans mon assiette !

DSCN5457 [640x480]

Pas trop de vie malgré tout, une petite murène, un bébé timide, montre le bout de son museau et se renfonce au fond de son trou, dès l'éclair du flash.

DSCN5470--640x480-.JPG

 

 

DSCN5461 [640x480]

Oupss, désolé il semble que je dérange Mr Poulpe en train de faire calin-calin avec Mme !

DSCN5465 [640x480]

Mes amis les poulpes, pour moi certainement les plus belles et les plus intelligentes créatures sous marines, non je ne rigole pas, j'adore ces animaux. Je passerais des heures à les observer.

DSCN5466 [640x480]

encore un autre, tranquille, sur le pas de sa porte ! Qu'on ne me dise pas qu'il est moche, il est beau comme tout ce qui est parfaitement adapté à son cadre de vie et de surcroit, lui, il le sait.

DSCN5473 [640x480]

En remontant nous croisons un autre groupe de plongeurs, ils sont nombreux et avec certainement pas mal de débutants,  leur palmage remue beaucoup de particules, dommage, la vision dans la grotte ne sera pas totalement nette.

DSCN5471 [640x480]

Au pied du tombant du haut, la nacre ( Pinna Nobilis ) que je connais depuis quelques années n'a visiblement pas survécu au palmage violent de plongeurs excités ou en début de panique, l'endroit est sous plafond, pas facile de s'y stabiliser.

DSCN5475 [640x480]

la sortie vers le sud, moins fréquentée par les plongeurs, les poissons sont au spectacle !

DSCN5477 [640x480]

Les paliers de décompression seront faits bien à l'abri dans l'anse, à 6 puis à 3 m, respectivement.

Les bulles d'air lâchées par les plongeurs, filtrent à travers la paroi rocheuse du plafond de la grotte.

DSCN5486 [640x480]

Tranquilles, les paliers !

DSCN5480 [640x480]

Remontée sur le bateau, le vent à gagné en force, la houle fait tirer sur la corde du mouillage, un thé chaud pour se réhydrater et on ne tardera pas.

 

Une plongée assez sympa, juste pour reprendre goût aux belles profondeurs et au bleu foncé des fonds marins.

Repost 0
25 juin 2012 1 25 /06 /juin /2012 14:00

  Retrouvance®, qu'est ce que c'est ?

  aster-des-Alpes--640x480-.JPG

Un concept de randonnée en territoires souvent méconnus ou oubliés, loin des grands flux de touristes ou de randonneurs et dans le respect de l'environnement.

Le confort n'est pas négligé pour autant, les étapes de ces randonnées ont lieu dans des gîtes propriété de l'ONF et pouvant accueillir une douzaine de personnes. Un(e) guide assure le bon déroulement des randos et un(e) logisticien(ne) se charge du ravitaillement et du transport des bagages de gîte en gîte. 

 

 

    3ème étape, ce matin le temps est mitigé, pas de pluie, pas encore, mais emporter les capes de pluie n'est pas inutile.

C'est encore une très jolie rando qui s'annonce.

Depuis notre gîte de Recours, nous allons partir en direction de celui de Rabioux. Départ vers 8h15 et direction le col de Lauteret que nous laisserons pour grimper un peu plus haut en direction du col du vallon de l'Aup et là, sur les crêtes, en hors sentier nous irons voir de près ces beaux rochers, les Archers, nous redescendrons vers Boudelle, le village de la Cluse et ensuite Rabioux par la piste du GRP et un sentier en forêt. 

carteclic pour agrandir

 

La piste monte dans la hêtraie,

recours---rabioux 1565 [640x480]

les nuages n'arrivent pas à prendre une décision, on les arroses ou non ces braves gens ?

Cyrille nous fait quitter la piste pour prendre un tout petit sentier, un sentier "oublié" comme il dit, rien que pour cela il mérite toute notre estime alors qu'il pourrait "se la jouer facile" en suivant les grands axes balisés.

recours---rabioux 1573 [640x480]

 

recours---rabioux 1574 [640x480]

Une pluie fine a décidé de nous emboucaner la matinée, alors vite, avant d'être trempés mettons nos "préservatifs anti pluie" .

recours---rabioux 1576 [640x480]

 

recours---rabioux 1577 [640x480]

Nous avons même droit à une belle imitation de Mary Poppins  de la part d'un Cyrille très très en forme. 

Image Detail

  Pluie fine, brouillard léger, tout cela n'a qu'un temps, le ciel semble vouloir se mettre au beau

Panorama 1 [640x480]

 

recours---rabioux 1582 [640x480]

 

recours---rabioux 1583 [640x480]

Un bel arc en ciel sort de la vallée, il fait encore un peu frisquet, alors les bonnets sont de rigueur.

recours---rabioux 1589 [640x480]

Passant bien au dessus du col du Lauteret, notre parcours nous emmène sur une croupe superbe, herbeuse, fleurie et avec une belle vue sur les montagnes en face.

recours---rabioux 1590 [640x480]

Asters des Alpes

recours---rabioux 1594 [640x480]

 

recours---rabioux 1597 [640x480]

Myosotis

recours---rabioux 1613 [640x480]

la lunette est mise en place et chacun cherche les chamois

recours---rabioux 1621 [640x480]

Ils sont un peu loin et les photos ne donnent rien,

chamois [640x480]

le voyez vous tout en bas ? il nous observe se croyant caché par une branche

dommage que j'ai hésité à emmener mon gros APN Fuji s100fs,   son zoom de 430mm aurait été à l'affaire. Hélas, son poids de plus d'un kilo, m'a  dissuadé.

Mais les fleurs ne sont pas en reste et se montrent bien plus coopératives.

recours---rabioux 1604 [640x480]

pulsatille après floraison

recours---rabioux 1606 [640x480]

pédiculaires chevelus

recours---rabioux 1612 [640x480]

nigritelle noire

recours---rabioux 1623 [640x480]

Trolls d'Europe

recours---rabioux 1624 [640x480]

pensées des Alpes

au loin, la roche de la tour carrée, objectif d'une rando de l'an passé

tour carrée [640x480]

Nous levons le camp d'observation et filons en direction des rochers des Archers,

recours---rabioux 1626 [640x480]

Passé les Archers, la vue se dégage un peu, nous allons encore poser la lunette et se sera une longue séance d'observation des crêtes, les chamois sont à la fête, ils apparaissent nous regardent, partent, reviennent, un régal.

chamois2 [640x480]

 

chamois4 [640x480]

 

chamois5 [640x480]

Parfois un aigle en recherche de pitance nous survole.

L'endroit est superbe, dommage que le petit vent nous oblige à rester relativement couverts.

recours---rabioux 1639 [640x480]

Nous redescendons de ce belvédère à regrets, en hors sentier et en direction du GR qui arrive, plus bas du col de Lauteret

puis là au détour d'un virage, d'autres chamois guetteurs nous regardent passer,

recours---rabioux 1658 [640x480]

photographes et chamois s'observent...de loin.

recours---rabioux 1671 [640x480]

 

recours---rabioux 1672 [640x480]

 longue descente dans les prés fleuris, nombreux arrêts photos.

recours---rabioux 1657 [640x480]

derrière nous maintenant, les Archers et au fond, le col du Lauteret.

Panorama-3.JPG

 

recours---rabioux 1677 [640x480]

  panorama sublime

recours---rabioux 1678 [640x480]

 

recours---rabioux 1681 [640x480]

céraistes et dames de 11 heures

recours---rabioux 1686 [640x480]

un véritable tapis de fleurs, qui bientot sera brouté par les vaches

recours---rabioux 1683 [640x480]

sauge

Cyrille nous montre, exemple à l'appui, la merveilleuse magie de la nature, comment une plante, la sauge, utilise un insecte pour se reproduire.

Vidéo.

 

Nous allons pique niquer plus bas, sur un coteau exposé au soleil qui enfin, se montre généreux, tout à coté d'un petit cours d'eau .

recours---rabioux 1692 [640x480]

 

recours---rabioux 1693 [640x480]

Loooooooongue sieste au soleil, le départ sera difficile mais nous avons encore pas mal de route à faire et aussi quelques petites grimpettes. Dur dur la vie de randonneur en montagne !

recours---rabioux 1694 [640x480]

  en face la montagne d'Aurouze et son pierrier géant

recours---rabioux 1696 [640x480]

 

recours---rabioux 1697 [640x480]

Nous nous dirigeons vers la maison du vacher de  Boudelle,

recours---rabioux 1698 [640x480]

l'ancienne bâtisse jouxte la nouvelle, le GR traverse un ruisseau à gué,

recours---rabioux 1700 [640x480]

donne de petits frissons lors de passages en marne

recours---rabioux 1703 [640x480]

et de gros frissons glacés aux pieds lors du passage à gué de l'Abéou... sans les chaussures.

recours---rabioux 1706 [640x480]

 

recours---rabioux 1707 [640x480]

heureusement le soleil darde enfin ses rayons et "ça passe" plus facilement.

Un patou surveille son troupeau et tout va pour le mieux

recours---rabioux 1709 [640x480]

Remontée sur la route vers le minuscule mais charmant village de Cluse, pour reprendre le GR qui file au pied de la montagne d'Aurouze et du plus grand pierrier d'Europe, c'est grandiose.

recours---rabioux 1719 [640x480]

 

recours---rabioux 1716 [640x480]

Rude remontée pour ensuite replonger en direction de Rabioux, et sa très jolie maison forestière au pied des crêtes  du berger.

recours---rabioux 1721 [640x480]

 

recours---rabioux 1723 [640x480]

  ruines de l'ancienne église ?

recours---rabioux 1726 [640x480]

 

recours---rabioux 1729 [640x480]

 

Panorama 2 [640x480]

la barre des bergers au dessus de la montagne d'Aurouze

 

Rabioux, à 1240 m d'altitude, fut un important hameau blotti sur les pentes d'Aurouze, au pied d'une large barre rocheuse qui lui offrait un supplément d'abri contre le vent du Nord, la Bise. Situé à peu de distance de la Montagne de Montmaur, dans les temps anciens, il faisait partie de la paroisse de Montmaur. Vers 1393, il fut rattaché à La Cluse.
Le nom du hameau provient du nom du torrent qui descend de la montagne d'Aurouze, torrent qui dut
maintes fois inquiéter les populations si l'on en croît la signification de ce nom. (Rabioux , enragé)
De tous temps, le torrent de Rabioux, grossi par de violents orages, charriait tellement de graviers qu'il
parvenait à combler le lit de La Béoux. La dernière fois où il fit preuve de tant d'impétuosité eut lieu en juillet 1956.

Un énorme tas d'éboulis barra complètement le passage de Montmaur vers le Dévoluy ; un lac se forma. Il fallut attendre 1958 pour qu'une nouvelle route soit tracée, et la circulation rétablie.
Cependant, le torrent ne fut pas la cause de la disparition du hameau. Ce fut l'oeuvre du feu. Le hameau, partiellement détruit par un incendie le 4 mars 1904, périclita peu à peu.
Les incendies étaient encore courants à cette époque. Les toits de chaume fournissaient un excellent
combustible ainsi que la paille et le foin accumulés dans les granges. Et l'utilisation importante du bois (et du feu) était elle aussi une des causes principales.

 

Encore une superbe rando, 15km620  en 5h02 environ, le dénivelé positif cumulé est d'environ 890m, le négatif de 926 m.

 

Ce soir au menu, après l'apéro, de délicieuses " oreilles d'ânes" (voir la recette ici sur mon blog ) et une bonne nuit sous la nécessaire couette.

 

épinards sauvages [640x480]

épinards sauvages, ancestralement utilisés pour la confection des  "oreilles d'ânes".

Repost 0
Published by Jean Luc - dans petites randonnées
commenter cet article

Profil

  • Jean Luc
  • passionné par la plongée sous marine, je suis aussi un amoureux des collines Provençales.
La plongée et la rando sont mes activités sportives preferées.
La cuisine,la lecture,la photo, la pêche  et le jardinage sont mes activités plus calme
  • passionné par la plongée sous marine, je suis aussi un amoureux des collines Provençales. La plongée et la rando sont mes activités sportives preferées. La cuisine,la lecture,la photo, la pêche et le jardinage sont mes activités plus calme

Le Bureau

  ROMAN

Le grand secret

 gd secret

 

Si vous avez envie de  tenter l'aventure d'une plongée sous marine en mode spéléo avec tous les frissons que cela comporte, mais bien calé dans un fauteuil et en 191 pages, me faire parvenir

 

   un chèque de  20 euros TTC , port compris

Jean Luc Fontaine

130 vallon des Escourtines

13011 Marseille

Dédicace personnalisée sur demande.

plus de détails ici :

***********************************************************************
  

Indice Atmo : vue d'ensemble

 

 

Rechercher Un Article ?

Visiteurs présents sur le site

Compteur Global

 

 

 

 

 

Randos et plongées

 Petites randos dans nos collines et ailleurs..

 

Hautes Alpes :

Champoléon : le refuge de tourond

Champsaur : Le col de Moissière

Champsaur : le col de Gleize

Valgaudemard : Les cabanes de Prentiq 

Valgaudemard le refuge des souffles

Valgaudemard le refuge du pigeonnier

Valgaudemard, les sources des Doux

Devoluy: le village de Chaudun

Devoluy: le sentier de ronde de Chaudun

Devoluy, sentier de ronde  de Chaudun et fouanières

Les pénitents des Mées

Devoluy: la petite Céüse

Devoluy: le col de Tournillon

Devoluy: la roche de la Fouanières

Devoluy: le pic de Céüse

Devoluy: Céüse, le pas du loup

Devoluy, le roc de Rimat

Devoluy, la tête des Ormans

Devoluy, la tour carrée

Devoluy, la chapelle de la Crotte

Gapençais, crêtes de Charance 

Gapençais, le Cuchon

Devoluy la boucle de la Souchière

 

Retrouvance en Buëch Devoluy :

1ère étape, Veynes - Agnielles

2ème étape, Agnielles - Recours

3ème étape, Recours - Rabioux

4ème étape, Rabioux - Les Sauvas

5ème étape, Les Sauvas - Chaudun

6ème étape, Chaudun - Rabou 

 

Massif  du Garlaban :

Tête rouge et le Taoumé

Tête rouge et le Taoumé 09/2011

La Grotte de Grosibou au départ d'Allauch

Le puits de l'Aroumi 

Le puits de l'Aroumi au départ de la Fève

La baume sourne

La source de Barqieu et le Garlaban 2

Le Pic du Taoumé par le vallon de Précatori

Le sentier des scolopendres

Garlaban,  la source du chien

Le col de Tubé au départ de lascours, 1ere partie

Le col de Tubé au départ de Lascours, 2ème partie

La parloire mai 2011

La parloire janvier 2012

Le Mont du Marseillais 

La grotte de Manon et

le sentier des scolopendres

La grotte du berger

Sur les traces de Pagnol

Le domaine de Pichauris

La grotte du Midi ..ou du Papé

Lascours, le grand vallon

Le vallon de Passetemps

Grand vallon et grotte du papé

Grottes et marmites du grand vallon 

Lascours, le grand vallon 

La croix de Garlaban face sud.

Nocturne, la croix de Garlaban

Font Berguettes

Marmites du grand vallon

Grosibou par Lascours 01-2014

Baume Sourne 12-2013

L'eau des collines-grotte de l'étoile 02 2014

Lascours, gd Vallon 03 2014

Lascours gd vallon et grotte du Papé 05 2014


 

Massif de l'Etoile :

L'aire de la Moure

Notre Dame des Ange, ....près de Marseille
La grotte des fées et le Baoù Traouqua

Le mont Julien et le Ratier

La tête du grand Puech

La grotte de la Vierge

La tête du Gd PUech 01-2014

 

Massif de la ste Baume :

Le balcon des Encanaux

Le col de Bertagne

La glacière du vallon du Fauge

La crête de la Lare 

Le plan des Vaches par les dents de Roque Forcade 2012

Le joug de l'aigle

La source de l'huveaune

Les sources de l'Huveaune 2  

Le circuit de la Taurelle 

La grande Baume par bertagne

Le jas de Miqueoù

le chemin du blé

Les quatre chênes 

Le balcon des Infernets 

Le signal des Beguines 

Le col de Bertagne et la grande baume 2

Rougiers, Castrum st Jean et les 4 chênes 

Le vallon des cèdres

La croix du Paradis

Le Paradis et le sentier merveilleux

Le vallon de la galère

Le balcon des Infernets et le torrent des Encanaux 

Le tour de Roussargues

Le pas de Cugens

Le gouffre du plan des masques 

Les dents de Roque Forcade, autre parcours

Le vallon de l'Aigle

Le pas de la Cabre

La grande Baume

La tour Cauvin

Falaises de Cugens, le trou du vent

La grande Baume 2013

Le Cruvelier et le Brigou 

Le jas de Sylvain

Le plan des masques

le sentier Marcel Estruch

Le trou du vent 02 2014

Le jardin suspendu 03 2014

La neige au Paradis 03 2014

Le tour du pic de Bertagne 03 2014

Du pas de la cabre au Paradis 06 2014

Le ravin des Encanaux 06 2014

Le sentier marcel Estruch 05 2014

La voie Gombault 04 2014 

 

Massif de Luminy, les calanques, Cassis :

Les falaises de Soubeyranes 

Port pin et le ravin de Gorgue longue

La calanque de Morgiou

Le tour du mont Puget

Le vallon de la fenêtre

Les falaises du Devenson

Le cap Morgiou

Grand Malvallon, les 3 arches    

La couronne de Charlemagne

Le Malvallon sud et le belvédère celeste

Le plateau de l'homme mort
Le plateau de l'homme mort 2013

La calanque des pierres tombées

Le pas de l'oeil de verre, la Candelle

La rêveuse du pas de la Lèbre

La calanque de l'Escu

Le col de la selle et grotte Rolland

Beouveyre

Falaises du Devenson et l'Eissadon

Rando givrée, belvédère de Titou Ninou février 2012(1)

Belvédère Titou Ninou fevrier 2012(2)

Les 4 pas :  demi lune, escaliers des géants...

sommet de Marseilleveyre(1) les 3 grottes

Sommet de Marseilleveyre (2) les escaliers des géants

Le col de la Selle, les grottes Dechaux

La cheminée du Diable

Le cirque des Pételins

La traversée du mont Puget

Les 3 arches du Malvallon 2012

L'anse de Melette

Le couloir du Cadellon

Calanques de l'Escu et Melette

Les falaises du Devenson et de l'Eissadon

Le vallon de la fenêtre 2012

L'escalier des géants

Le pas de la Cabre

En Vau et Port Pin

Le cap Gros

Le belvédère d'En Vau

Le couloir du Candeloun

Les 4 grottes du rocher st Michel

Le sommet de Marseilleveyre

Le plateau de Cadeiron

Le sentier du chinois

Sentier Garrigue et cap Gros 

Le vallon de l'herbe et cap Gros

Le tour de la grande Candelle

Les calanques de Sugiton et Morgiou

Cap Gros, le saut du chat

Les trois pas...

La tête de Melette 

Couloir du Candelon intégral

Les crêtes de soubeyranes

Le cirque de mestrallet

Le vallon de l'herbe

Le tour de la Candelle

Titou Ninou à la belle étoile

Cap Morgiou grotte du figuier

Le vallon de Mestralet

Titou Ninou nov 2013
Creche troglodyte

Creche troglodyte suite 01 2014

Le Mt Puget et le couloir du Candelon 01-2014

La grotte de l'Ours 01-2014

Titou Ninou, la crèche suite

sommet Marseilleveyre 01-2014

calanque de l'Escu 01-2014

au fil de mes envies 12-2013

Beouveyre 12-2013

La cheminée Lacroix 01 2014

Mont Puget et couloir du candelon 01 2014

La grotte de l'Ours 01 2014
Les falaises du Devenson 02 2014

Au dessus de Sormiou 03 2014

Le pas de la demi Lune et Marseilleveyre 03 2014

La grotte de la colonne 03 2014

La croix du Malvallon 03 2014 

Le cirque de Melette-walkyries 06 2014 

Le renard des calanques 

 

Les massifs de Marseilleveyre à Aubagne :

La source des eaux vives

Le balcon des Escourtines

Le Montounier et la chapelle St André

Le Mont St Cyr

Le four à cades de revers de boquié

Le Baoù de la Candolle

Le balcon des Escourtines et la source des eaux vives - juste au delà de mon jardin

Le Douard et les gorges de la petite ste Baume  

Notre dame de Julhans

Le mont Lantin et le mont Carpiagne

Le mont Lantin et la source des eaux vives

Le vallon de Gendame

Le cabanon du Marquis 01-2014

 

Massif de Regagnas et mont Aurélien :

L'ermitage de st Jean du Puy

Le sommet du Regagnas  

Le rocher Olympe du mont Aurelien

le Mont Olympe

Le plateau de la Serignane

Le mont Olympe et le rocher de 11 heures

Le rocher de 11 heures

pique nique à st Jean du Puy 12-2013

 

Massif et Parc naturel du Luberon :

La foret de cèdres

La combe de Sautadou  

Le tour du Roumagoua 

Oppede le vieux, versant nord

La source du Mirail

Le pin de l'Eigoune

La Groupatassière

Le plan des Agas

Les moulins du Veroncle

La combe de Vaumale 04 2014

 

Massif de ste Victoire :

Le pic des mouches

Le pic des Mouches version plus longue

Le pic des mouches au départ de Puyloubier

Le sentier Imoucha et les cretes de costes chaudes

Le Prieuré et la croix de Provence

Le Garagaï

Refuge Baudino au départ du parc des 2 aiguilles

D'un barrage à l'autre

L'ermitage st Ser

De st Ser au pas du Clapier

Le pic des mouches au départ de Puyloubier

Le pic des mouches par st Ser

Le gouffre de Garagaï

La croix de Provence par la marbrière

Refuge Baudino nov 2013

Le vallon de la Tine 03 2014

Le gouffre de garagaï 04 2014

Le pic des mouches 04 2014   

 

Le Verdon :

Le sentier des pecheurs

Le sentier des pêcheurs 2012

La chapelle ste Maxime, la draille des vaches

Le lac de ste Croix, le tour du Defens 

 

Divers :

Guillestre et la rue des masques

Raquettes à Risoul

Var, Lou gro Cervo

Var, La grotte du Garou

Var, Les gorges du Caramy

Var, les gorges du Caramy depuis le barrage

Var, le vallon du rocher des abeilles
Les crêtes de Roque Menourque 

La calanque de Figuerolles, cote bleue

Le mont Concors

Mazaugues, les ruines de Touchou

Le Puy ste Réparade, la Quilho
St Esteve Janson, le chateau

Notre dame des Anges...dans le Var

Vaucluse, le mur de la peste

Cote bleue, calanque de la Vesse

Alsace, mont ste Odile, le mur païen

Guyane, le sentier Rorota

Le village troglodyte de Calès

Port d'Alon, sentier du littoral

Le Mourre d'Agnis

La grotte du Mounoï Var

Var , le chateau du Diable 05 2014

Var, les gorges du Destel... l'intégrale 04 2014


Corse :

La boucle de l'Acciolu

Le sentier du facteur de Girolata

Le refuge d'Ortu

La punta di Bonassa

 

Andorre :

Le lac d'Angolaster

Le col de Juclar

Les lacs des salamandres  

Les lacs de Meners

Les lacs de Siscaro

Le circuit nature de Canillo 

 

Ardèche :

Le chateau de Pierre Gourde

Le sentier du vigneron

Le tour de Girond

Le chateau de Rochebonne

 

Lozère :

Eglazines et st Marcellin

Les echelles de Cinglegros, le pas de l'Arc

Causse Méjean corniches de la Jonte

 

 

 

 

 Plongées en Méditerranée :

 

1ère plongée de l'année 2009
La pierre de Briançon

L'île Moyade
Au phare de Planier
La calanque des Contrebandiers

Cadaquès, Massa d'Or
L'épave du Donator
L'épave du Chaouen
Le grand Congloué
La grotte de la Télévision
L'impérial du milieu
L'île de Riou
La pointe Caramassagne

La pierre à Daniel
Pointe Caramassagne 02/2010
La grotte de la télévision 03/2010
Quelque part vers Planier

Caramassagne, la grotte 04/2010  

Le tombant de la boulegeade 

Le tombant de la boulégeade 2

Au sud ouest de Planier  

Planier, Mola mola
L'épave du Ker Bihan

La pierre de Cassis  

La pierre à Daniel(2)  

Plongée...dans mes archives photos

Ma dernière chasse sous marine

Le couloir des gorgones

Zeus faber, un poisson de légende 

Grand congloué, les bankaws  

2011 la calanque du contrebandier

06/2011  La pierre de Briançon

2011 La grotte de la télévision

08/2011 Caramassagne

08/2012 la grotte à Peres

08/2012 la pierre à Daniel

08/2012 l'arche de Planier

06/2012 la grotte de la télévision

06/2012 la calanque de l'Escu

03/2014 Riou pte Caramassagne 

02/2014 calanque du contrebandie

07 2014 dans le bleu, calanque du contrebandier 

06 2014 la pierre de Cassis 

06 2014 la cap nègre 

 

 

 


 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 







Gites et chambres d'hotes

Coups de coeur

 

Quelques sites que je recommande :

 

Jacques Testa artiste peintre.

 

Ely Boissin artiste peintre et plongeur .

 

Les dessins de RB 

 

Glibert Thomas, le peintre des calanques