Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 mai 2012 1 28 /05 /mai /2012 19:00

    Les beaux jours annoncent le retour de plats d'été, même si celui ci n'est pas encore là, les petits farcis marseillais en donnent le ton.

Impossible de faire cette recette avec les légumes que l'on trouve sur les étals en hiver, ils sont vraiment trop insipides et surtout gorgés d'eau , tout particulièrement les tomates.


Grosses tomates à farcir, courgettes rondes, aubergines seront de la fête, prévoir aussi deux ou trois cebettes qui remplaceront avantageusement les oignons, de l'ail frais puisque c'est la saison, un peu de basilic.

Il est possible de la même manière de farcir, pommes de terre, poivrons, oignons une fois blanchis.

Prévoir aussi :

du lait

de la mie de pain (gros comme un oeuf)

100 gr de lardons

2 tranches de jambon cuit

2 oeufs

sel éventuel, poivre, huile d'olive, vin blanc

DSCF5502 [640x480]

Bien laver les légumes qui seront utilisés avec la peau, dans de l'eau additionnée de bicarbonate de soude, les "décapsuler" convenablement à l'aide d'une cuillère et  les évider sans percer la paroi.

Réserver les chair récupérées. 

Laisser les tomates s'égoutter en les posant à l'envers dans un plat creux.

DSCF5504 [640x480]

  Hacher grossièrement la chair de tous les légumes 

DSCF5505 [640x480]

  Emincer les cebettes ou les oignons frais en gardant un peu de vert 

DSCF5506 [640x480]

  Faire suer dans une sauteuse avec un peu d'huile d'olive 

DSCF5507 [640x480]

    Dans un cul de poule, mélanger la mie de pain écrasée dans un peu de lait avec les oeufs, le basilic ciselé, sel, poivre 

DSCF5512 [640x480]

  ajouter deux belles gousses d'ail frais finement ciselées 

DSCF5509 [640x480]

Quand les cébettes sont translucides, ajouter le hachis de chair de légumes puis les lardons et le jambon coupé en petits dés,  laisser compoter avec un verre de vin blanc à couvert et feu doux, compter 20/30 minutes.

DSCF5513 [640x480]

 ôter le couvercle et laisser réduire un moment puis couper le feu et ajouter le contenu du cul de poule, faire un "tourne retourne" et réserver. 

DSCF5514 [640x480]

déposer un peu d'huile et d'herbes de provence dans un plat en terre allant au four, placer les légumes vides en les calant au mieux et les remplir de farce en tassant un peu.

DSCF5515 [640x480]

  saupoudrer de chapelure et ajouter juste un filet d'huile d'olive 

DSCF5518 [640x480]

  Passer au four à 180°C pour environ 45/60 mn selon les fours, mais couvrir d'une feuille de papier cuisson pendant les 25 premières minutes.

Vérifier que le fond du plat ne soit jamais sec, rajouter un peu d'eau éventuellement.

DSCF5522 [640x480]

  Ces farcis seront encore meilleurs une fois réchauffés.

person 047

Repost 0
Published by Jean Luc - dans Miam miam glou glou
commenter cet article
25 mai 2012 5 25 /05 /mai /2012 18:25

Sur la rive gauche de la Durance, se dressent d'étranges monolithes, nous sommes à 30 km au nord de Manosque. Depuis l'autoroute A51 ces roches verticales se voient de loin, et au couchant, sont illuminées d'or.

penitents [640x480]

Le village qui se situe au pied de ces roches se nomme, les Mées, du latin metae, les bornes.

 

Au delà de la curiosité géologique complexe, l'homme a préféré, avec beaucoup plus de poésie, à défaut de rigueur scientifique, la légende.

Ces roches sont nommées "pénitents des Mées" en raison de leur silhouette évocatrice de moines encapuchonnés .


A la fin du IX ème siècle le comte Raimbaud des Mées est parvenu à vaincre l'occupant Sarrazin, il a fait quelques prisonniers dont 7 magnifiques "houris".

Leur convoyage vers le tribunal d'Avignon fut mystérieusement rendu impossible par des intempéries entrainant des crues de la Durance hors du commun, certains y virent la "main du Diable" , le comte enferma ses belles prisonnières dans son château et se désintéressât de ses sujets, et même de son "sport" favori,  la guerre.

Les villageois s'en plaignirent et le Père abbé de Paillerols le menaça d'excommunication et organisa l' évacuation des belles tentatrices. Les moyens mis en oeuvre furent à la hauteur de la tâche, une haie de moines encapuchonnés reliait le château aux rives de la Durance afin de masquer les belles  aux villageois et éviter toutes tentations.

Le Diable, parait il, s'en serait mêlé et une bourrasque de Mistral aurait décoiffé les moines qui, subjugués par la beauté de ces femmes auraient été tentés par le pêché. St Donnat leur protecteur, les pétrifia immédiatement afin de leur éviter l'enfer.

Ces Pénitents pétrifiés sont encore là, debout, sauvés de la tentation et imperturbables.

 

Depuis fort longtemps j'avais envie d'aller les voir d'un peu plus près, c'est le but de cette rando insolite mais ô combien magnifique.

1%20(61)

Il existe un sentier balisé qui fait le tour de ces monolithes, c'est le sentier "Millet" du nom de son créateur, et bien balisé en jaune. Mais, moi,  ce que je voulais c'était une approche un peu plus intime de ces pénitents, et après quelques recherches, j'ai trouvé LE sentier, celui qui passe en crêtes , il n'est pas balisé, il est même réputé dangereux ce qui peut être vrai pour des promeneurs non avertis ou inconscients des risques.

Le départ se fera depuis la très belle chapelle st Roch, très facile à trouver lorsqu'on pénètre dans le village, elle domine les toits, perchée à proximité des premiers pénitents.

gagoff

Attention cette partie de la rando est DANGEREUSE et absolument à éviter si :

- pas assez d'expérience en rando de montagne et passages non sécurisés

- vent dépassant les 30km/h, surtout en rafales.

- pluie

- crainte du vertige

- pas de chaussures de rando adaptées ni bâtons de marche

- présence d'enfants ou d'animaux dans le groupe qui se doit d'être restreint au mieux.

En aucun cas l'auteur de ces lignes ne saurait être tenu pour responsable en cas d'accident, cet article est un reportage, pas une incitation à la randonnée hors balisage.

 

carteclic pour agrandir

Devant la chapelle St Roch, quelques départs de sentiers grimpent dans la poudingue, très vite nous dominons les toits du village, la sensation de "au bord du vide " commence à se faire sentir. La roche constituée de conglomérat de galets roule facilement  sous les pieds.

penitents-des-mees 0140 [640x480]

la chapelle st Roch sur son rocher qui domine les Mées

penitents-des-mees 0129 [640x480]

 

penitents-des-mees 0137 [640x480]

Une fontaine à la gravure...ambiguë

penitents-des-mees 0131 [640x480]

Le sentier passe largement au dessus de la chapelle et se dirige sur une crête

penitents-des-mees 0141 [640x480]

Les premiers pénitents apparaissent, vus d'en haut, les cirques, les murs étroits et les gouffres vertigineux se succèdent.

penitents-des-mees 0142 [640x480]

sujets au vertige, s'abstenir !

penitents-des-mees 0143 [640x480]

 

Panorama 1 [640x480]

 

penitents-des-mees 0148 [640x480]

A travers les pénitents, la vallée apparaît tout en bas dans une explosion de couleurs.

penitents-des-mees 0152 [640x480]

 

penitents-des-mees 0155 [640x480]

 

penitents-des-mees 0158 [640x480]

Au loin la montagne de Lure parait bien fade en comparaison.

penitents-des-mees 0163 [640x480]

paradis des corbeaux

penitents-des-mees 0169 [640x480]

 

penitents-des-mees 0171 [640x480]

 

penitents-des-mees 0172 [640x480]

Une magnifique arche s'ouvre devant nous

penitents-des-mees 0198 [640x480]

puis nous rejoignons un petit col où se rejoignent les deux "bouts" du sentier balisé. Sentier que nous prendrons en intégralité au retour, mais pour l'instant, nous filons droit devant en direction du San Peyre, un plateau un peu plus haut en altitude, où nous ferons la pause pique nique.

penitents-des-mees 0203 [640x480]

Le sentier balisé jaune "San Peyre" monte rude, mais en compensation, il est merveilleusement fleuri, comme tout le parcours "hors pénitents" .

Aphyllantes de Montpellier

penitents-des-mees 0207 [640x480]

genêts

penitents-des-mees 0211 [640x480]

digitales

penitents-des-mees 0214 [640x480]

saponaires

penitents-des-mees 0216 [640x480]

mélampyre

fleur [640x480]

centaurée

penitents-des-mees 0219 [640x480]

variété de genêts dégageant une forte odeur...vanillée.

penitents-des-mees 0223 [640x480]

lin bleu

penitents-des-mees 0221 [640x480]

chèvrefeuille

penitents-des-mees 0224 [640x480]

marguerite

penitents-des-mees 0236 [640x480]

Ce véritable sentier botanique sauvage nous entraine vers le plateau de San Peyre pour la pause déjeuner.

penitents-des-mees 0234 [640x480]

Pour le retour vers les Mées et le sentier "officiel" des pénitents nous passerons par la piste large qui suit le ravin de la Combe.

penitents-des-mees 0237 [640x480]

Arrivé à proximité du village, juste avant le camping, nous retrouvons le balisage jaune du sentier des pénitents, il  passe sur le  dessus d'un mur de retenue des eaux pouvant venir de la combe

penitents-des-mees 0240 [640x480] puis grimpe en lacets dans le massif de poudingue, ce sentier est étroit, pentu, glissant, au bord du vide avec des passages effondrés, et pourtant des gens s'y baladent en chaussures non adaptées en tenant les enfants jeunes par la main.

(   Quand je pense que parfois on me dit que je prends des risques en rando !).

penitents-des-mees 0245 [640x480]

Nous retrouvons le petit col croisé ce matin lors de notre arrivée depuis les crêtes

penitents-des-mees 0250 [640x480]

et prenons la suite du sentier balisé, lequel a été créé par Jean Millet, décédé en 1998, une stèle est située sur le sentier.

Tortueux à souhaits, arboré, il est moins impressionnant que celui des crêtes mais permet une vue de très près des pénitents, et surtout sous un autre angle.

penitents-des-mees 0263 [640x480]

Descente raide, des marches sont creusées dans le sol

penitents-des-mees 0274 [640x480]

 

penitents-des-mees 0273 [640x480]

 

Panorama 2 [640x480]

 

penitents-des-mees 0265 [640x480]

 

penitents-des-mees 0278 [640x480]

et bientot il se dirige vers l'est en retour vers le village, passant aux pieds des pénitents.

Au pied de la plus grande falaise, on peut voir une espèce de grotte, c'est en réalité une galerie creusée en 1782 et destinée à l'évacuation des eaux torrentielles de la Combe en cas de déluge ce qui fut le cas au XVIIIème siècle. Cette galerie traverse donc les pénitents de part en part.

penitents-des-mees 0285 [640x480]

Le parcours se termine en rentrant dans le village par la rue du rocher (bien sûr !)

penitents-des-mees 0292 [640x480]

 

penitents-des-mees 0303 [640x480]

et en remontant en direction du camping où est garée la voiture.

Une balade dont le tracé semble bizzaroïde mais qui permet de voir les pénitents sous tous les angles, la distance de 12,81 km a été parcourue en 3h28 mn et avec un dénivelé cumulé positif de 598m.

Repost 0
Published by Jean Luc - dans petites randonnées
commenter cet article
21 mai 2012 1 21 /05 /mai /2012 10:30

   Ce mercredi, un vent violent souffle sur la région de Marseille rendant toutes randos difficiles voire dangereuses, les rafales à plus de 80km/h ce n'est pas rassurant sur des crêtes.


Nous sommes donc partis vers les gorges du Verdon, pensant que là bas le mistral serait bien moins fort. Gagné ! Il souffle encore bien mais rien à voir avec la tempête.

Le sentier des pêcheurs est un sentier assez court, moins de 7 kms, mais au dénivelé important, c'est surtout un des rares sentiers dans les gorges à pouvoir se faire en boucle.

Direction Moustiers ste Marie puis la D952 en direction de Castellane, quelques petits kilomètres après Moustiers, le Colle de l'Olivier, un petit parking, c'est là !

 

carteclic pour agrandir

Connaissant le parcours, je propose de faire cette boucle dans le sens horaire, ce qui nous donne une descente raide et assez courte (quoique entrecoupée de petites remontées) longer le lit du Verdon et, pour le retour, une longue remontée, elle aussi entrecoupée de descentes qui donnent à ce parcours au dénivelé en dent de scie un petit coté sportif.

Au passage nous irons jeter un coup d'oeil à une jolie cascade bien cachée et hors balisage.

Dès le départ, la descente est raide, la trace bien balisée, le sentier creusé par les nombreux passages et l'érosion.

Verdon-sentier-des-pecheurs-2012 0069 [640x480]

nous descendons à grande vitesse, les hautes falaises nous dominent

Verdon-sentier-des-pecheurs-2012 0072 [640x480]

 

Verdon-sentier-des-pecheurs-2012 0076 [640x480]

 

Verdon-sentier-des-pecheurs-2012 0077 [640x480]

 

Verdon-sentier-des-pecheurs-2012 4281 [640x480]

Nous nous enfonçons dans les gorges, au détour d'un lacet, nous apercevons un goulet et le Verdon, en cette saison le niveau de l'eau est haut et si l'eau a gardé cette couleur verdâtre si caractéristique, elle est chargée de boue et en perd sa transparence.

Verdon-sentier-des-pecheurs-2012 0083 [640x480]

 

Verdon-sentier-des-pecheurs-2012 0081 [640x480]

Arrivé au fond des gorges le sentier balisé reste un peu en hauteur du lit du torrent, lors d'une précédente balade ici, j'avais continué le parcours dans le lit de galets, aujourd'hui ces passages sont sous 2 m d'eau au moins !

Verdon-sentier-des-pecheurs-2012 0085 [640x480]

 

Verdon-sentier-des-pecheurs-2012 0087 [640x480]

Même sur cette petite plage de galets, la baignade reste un doux rêve, l'eau est glacée et un petit vent remonte les gorges, il nous incite à rester au soleil et à l'abri.

Verdon-sentier-des-pecheurs-2012 0088 [640x480]

Des courageux (bien rares) tentent de remonter le courant, aidés par le vent. Ce n'est pas le gentil canotage de la pleine saison d'été.

 

Un passage escarpé, doté d'un câble permet de franchir une petite vire gentillette.

Verdon-sentier-des-pecheurs-2012 0089 [640x480]

 

Verdon-sentier-des-pecheurs-2012 0090 [640x480]

Passage sans aucune difficulté, nous retrouvons les berges pour une pause pique nique à l'abri du vent, ce qui n'est pas évident aujourd'hui.

Verdon-sentier-des-pecheurs-2012 0096 [640x480]

 

Verdon-sentier-des-pecheurs-2012 0097 [640x480]

 

Verdon-sentier-des-pecheurs-2012 4298 [640x480]

Reprise du parcours, nous sommes à peine à la moitié, nous longeons encore le lit du torrent pendant un petit kilomètre puis lentement le sentier commence à remonter et à s'incurver vers la droite.

Verdon-sentier-des-pecheurs-2012 0098 [640x480]

La vue sur le goulet de la "rue d'eau" est superbe, en saison les canoës s'y bousculent.

Verdon-sentier-des-pecheurs-2012 0108 [640x480]

Un sentier discret et non signalé part sur la gauche, il va nous mener à la magnifique cascade, des panneaux en limitent l'accès et interdisent de marcher dans le lit du ruisseau, le biotope y est extrêmement fragile et nous sommes en plein coeur de la réserve naturelle de st Maurin.

Les photos seront donc prises au téléobjectif.

Verdon-sentier-des-pecheurs-2012 0105 [640x480]

Après quelques lacets rudes, nous arrivons au pré Maurin un lieu serein qui semble dénoter dans cet univers rude à flanc de paroi.

Verdon-sentier-des-pecheurs-2012 0113 [640x480]

Un panneau pédagogique expliquant la fragilité de ce site en marque l'entrée.

panneau-reserve.jpg

  • 1 falaises de Barbin
  • 2 maison troglodyte
  • 3 cascade (partie haute)
  • 4 maison cantonnière au bord de la d952.
  • 5 torrent du Ligan
  • 6 le Verdon
  • 7 vautour fauve
  • 8 terrasse inférieur ( pré Maurin)

Verdon-sentier-des-pecheurs-2012 0117 [640x480]

les falaises de Barbin

petite pause pour admirer le paysage et séance de photos réciproques ( souffler un peu aussi car Yvette en pleine forme, mène un train d'enfer ! ) .

Verdon-sentier-des-pecheurs-2012 0120 [640x480]

 

Verdon-sentier-des-pecheurs-2012 4316 [640x480]

malgré son faible kilométrage, ce sentier semble ne plus finir, montées et descentes se succèdent. On croit arriver à hauteur de la route, mais non, le sentier repart vers le bas, puis remonte.

Verdon-sentier-des-pecheurs-2012 0121 [640x480]

Longue ligne droite en forte pente, sentant "l'écurie proche" le rythme s'accélère pour finir à fond.

Verdon-sentier-des-pecheurs-2012 0122 [640x480]

Une petite rando dans un décor pour nous inhabituel, cette distance de 6,8 km nous demandé 1h55 pour 548m de dénivelé cumulé positif, les 900 derniers mètres présentant un dénivelé de 130m ont été parcourus en un temps "canon" de 15 minutes.

Verdon-sentier-des-pecheurs-2012-0123--640x480-.JPG"même pas essoufflée !"

Repost 0
Published by Jean Luc - dans petites randonnées
commenter cet article
19 mai 2012 6 19 /05 /mai /2012 22:00

   Sur l'étal de mon primeur, un bouquet de blettes, certainement les dernières de la saison, elles sont belles et tentantes, mais toujours la même question, comment vais je les préparer ?

A cours d'idées, je commence d'abord par séparer vert et cotes. Lavage à l'eau additionnée de bicarbonate de soude, le temps de trouver une façon de les cuisiner qui ne soit pas du "déjà vu" , il est vrai que j'aime bien innover et c'est parti !


Pas trop riche mais pas non plus une "purge" un petit gratin simple mais avec du fromage initialement prévu pour la raclette et un peu de jambon blanc.


Les ingrédients pour un gratin facile, pas trop riche mais tout de même de bon goût:


1 gros kg de blettes

2 cébettes ou, à défaut 2 oignons frais

1 poireau

2 tranches de bon jambon blanc

quelques tranches de fromage à raclette

Les indispensables dans ma cuisine : Huile d'olive, vin blanc, sel, poivre herbes de provence, piment d'espelette.


Séparer cotes de blettes et feuilles vertes, laver soigneusement dans un grand récipient d'eau additionnée de bicarbonate de soude.

Essorer le vert dans une essoreuse à salade, réserver.

Les cotes seront taillées en bâtonnets et blanchies 10 minutes puis égouttées et réservées.

DSCF5435 [640x480]

Emincer les cébettes (mieux que de l'oignon pour rehausser un peu le goût) et le poireau dont on utilisera aussi la partie verte la plus tendre.

DSCF5438 [640x480]

Dans la sauteuse et dans un petit fond d'huile d'olive, faire suer les cébettes et le poireau

DSCF5439 [640x480]

puis, ajouter les feuilles de blettes en morceaux , un verre de vin blanc ,

DSCF5440 [640x480]

saler et laisser réduire de volume à feu doux et à couvert.

DSCF5442 [640x480]

Frotter d'une gousse d'ail le plat à gratin, déposer le vert au fond, puis les morceaux de jambon

DSCF5447 [640x480]

enfin les cotes de blettes.

DSCF5448 [640x480]

Saupoudrer de piment d'espelette, de poivre, d'herbes de provence.

Déposer quelques morceaux de fromage

DSCF5449 [640x480]

et passer au four à 200° le temps de faire fondre le fromage, ce qui est assez rapide, moins de 20 minutes.

DSCF5450 [640x480]

 

DSCF5454 [640x480]

 

bw43fp69as

Repost 0
Published by Jean Luc - dans Miam miam glou glou
commenter cet article
17 mai 2012 4 17 /05 /mai /2012 23:00

   Les calanques de l'Escu et de Melette, nous y sommes déjà allés et la rando a déjà été présentée dans ces pages, mais notre amie Joséphine trépignait d'impatience pour y aller. Il faut préciser qu'en partant du petit village/calanque de Callelongue, cette rando présente quelques difficultés et ne s'adresse qu'à des randonneurs avertis .

 

Le départ, de Callelongue se fait par le très classique sentier des douaniers, le GR 98 qui contournant la calanque vers l'est file en bordure de mer jusqu'à la très belle étrave calcaire, cette roche en lame de couteau qui coupe en deux le rivage, ici le GR s'incurve vers l'intérieur du massif et s'élève, cédant la place au sentier balisé  "vert n°5" de parcours assez difficile.

 

carteclic pour agrandir

DSCF6231 [640x480]

Dans ce blog, d'autres articles de rando en calanques décrivent par le détail ce parcours sur le GR, qui n'est pour nous ce jour là qu'un parcours de liaison, pressés que nous sommes d'arriver "au coeur du sujet" le fameux "vert n°5".


La calanque de la Mounine

DSCF6235 [640x480]

quelques massifs de chèvrefeuille à l'odeur mielleuse

DSCF6238 [640x480]

puis Marseilleveyre sous un ciel gris, mais le soleil va bientôt apparaître

DSCF6241 [640x480]

superbes astérolides maritimes et hélianthèmes

DSCF6244 [640x480]

contournement de la calanque de Podestat par le haut, nous y descendrons au retour.

DSCF6246 [640x480]

puis c'est l'arrivée à l'étrave calcaire où nous expliquons le topo à Joséphine, elle va passer ici son baptême des "passages en câble" au dessus du vide.

DSCF6248 [640x480]


Au large, passe un étrange bateau complètement silencieux, c'est le catamaran Solar Planet venant faire escale à Marseille. Long de 35m et  large de 23, c'est le premier bateau fonctionnant uniquement à l'energie solaire.

38000 cellules photo voltaïques lui permettent une vitesse de 10 noeuds.

Il vient de boucler le tour du monde dans ces conditions, en 585 jours.

DSCF6250 [640x480]

revenons à notre rando, le vert n°5 démarre ici.

DSCF6251--640x480-.JPG

descente glissante et caillouteuse en direction de l'anse du Livre, descente abrupte jusqu'au niveau de la mer, ici pas encore de câble pour se sécuriser mais une bonne dose d'équilibre est nécessaire.

DSCF6253 [640x480]

 

DSCF6254 [640x480]

l'arrivée, tout en bas est toujours problématique pour les "moins de 1m70" la dernière portion est totalement verticale, mais avec un peu de méthode , ça passe.

DSCF6258 [640x480]

arrivés dans la petite calanque, il nous faut remonter en corniche au pied des petites falaises

DSCF6259 [640x480]

cinéraire maritime et coronille

DSCF6260 [640x480]

Nous somme maintenant juste au dessus de la calanque de l'Escu, qui se cache dans une cavité, sous nos pieds, c'est une rare calanque "sous abri".

DSCF6261 [640x480]

Approche du "pas du pêcheur" premier passage en câble horizontal et un peu " au bord de rien du tout" ..

DSCF6262 [640x480]

 

l-escu-et-melette-4165--640x480-.JPG

puis un ressaut plus spectaculaire que difficile et c'est enfin la descente dans le "pas du bénitier" descente en se tenant à un câble le long d'une paroi verticale.

passage de Jluc puis Joséphine en vidéo

et ensuite Yvette

et les sourires de satisfaction !

 

maintenant, le reste du parcours est classique, nous filons sur  le "vert-pointillé " qui descend vers l'Escu, quelques beaux passages sous les arbres et nous sommes dans un coin aménagé pour le pique nique, les randonneurs qui viennent ici sont des amoureux de la nature et des calanques, l'endroit et propre, aménagé avec soin et goût.

DSCF6271 [640x480]

 

DSCF6273 [640x480]

 

Panorama 1 [640x480]

L'anse de l'Escu se prolongeant par une minuscule calanque sous la roche, a aussi la particularité d'y abriter une très ancienne citerne d'eau douce, j'en ai déjà parlé ici , clic.

DSCF6277 [640x480]

 

DSCF6279 [640x480]

Joséphine dans la citerne

DSCF6281 [640x480]

Les 2 amies sous l'abri naturel, cet endroit dégage "un je ne sais quoi" qui ne nous à jamais laissés indifférents.

DSCF6285 [640x480]

Mais il nous reste encore pas de chemin et nous repartons en sens inverse, laissant le pas du bénitier à notre gauche, et filons à travers le bois des Walkyries en direction de l'anse de Melette où nous allons pique niquer au soleil sur la roche blanche.

Un gabian s'envole dans la même direction que nous.

DSCF6289 [640x480]

le bois des Walkyries et ses pins torturés et mystérieux

DSCF6291 [640x480]

Joséphine découvre un bivouac et pense réserver une chambre pour la nuit !

DSCF6292 [640x480]

 

DSCF6294 [640x480]

Melette et son îlot, en face au loin Riou la majestueuse.

DSCF6299 [640x480]

tentatives de baignade ?

DSCF6309 [640x480]

Prêts pour l'apéro, rhum arrangé au maracuja au menu, ce sera dur dur de tout remonter (pas loin de 200m de dénivelé en moins de 900m de distance ! ) .

DSCF6300 [640x480]

dans notre dos, le cirque des Walkyries

Panorama 4 [640x480]

Le départ est difficile le petit rhum, le soleil ...la rude grimpette

DSCF6314 [640x480]

 

DSCF6315 [640x480]

 

DSCF6316 [640x480]

 

DSCF6319 [640x480]

mais les "gazelles" sont coriaces et grimper ne leur fait pas peur.

DSCF6323 [640x480]

Jonction avec le GR abandonné à la hauteur de l'étrave calcaire, nous allons le suivre en continu pour notre retour.

Au dessus de nous, le plan de Coulon est dans les nuages

DSCF6328 [640x480]

ciste butinée

DSCF6333 [640x480]

de grands escaliers (ou de belles restanques) nous emmènent vers Podestat

DSCF6334 [640x480]

dont le fond de la calanque particulièrement fleuri nous attire, allons y faire un petit arrêt.

DSCF6336 [640x480]

liserons, coquelicots et agaves, la calanque est superbement colorée.

DSCF6341 [640x480]

 

DSCF6342 [640x480]

poursuite du sentier, nous reprenons le GR et au droit de l'ile de Jarre, un étonnant spectacle attire notre regard, la vedette de la SNSM "la Bonne Mère" et un Zod' des pompiers en train de porter assistance à un voilier démâté.

(démâtage alors que le vent ne dépasse pas 15 km/h ???)

DSCF6349 [640x480]

Maïre et Callelongue se profilent devant nous, avec la fin de cette jolie rando qui nous a demandé 3h 54 pour 13km340 et 600m de dénivelé cumulé en positif. Une moyenne de 3,4 km/h fort honorable pour ce genre de parcours en calanques.DSCF6354 [640x480]

 

1%20(61)

 

gagoff

Je  précise encore une fois  que tous les articles de ce blog, que ce soit en rando, en plongée ou même pourquoi pas, en cuisine ne sont en aucun cas une incitation à faire de même et que l'auteur ne pourrait en aucun cas être tenu pour responsable en cas de problèmes mal gérés par un lecteur voulant faire de même.

Il est de bon ton que chacun s'assume et prenne ses responsabilités en toutes connaissances de cause.

Repost 0
Published by Jean Luc - dans petites randonnées
commenter cet article
16 mai 2012 3 16 /05 /mai /2012 21:10

La rhubarbe, encore un végétal trop souvent oublié, ces longues tiges vertes et rouges, relativement filandreuses peuvent nous donner un excellent et original dessert avec un minimum de préparation.

 

Cette tarte peut être confectionnée soit à partir d'une pâte feuilletée  soit à partir d'une pâte sablée faite à la main.


La pâte feuilletée lui donnant une légèreté supérieure et surtout une meilleure tenue pour en couper des portions, par contre la pâte sablée lui donnera un meilleur fondant....au choix ! Dans les deux cas ce sera une tarte de qualité.

 

cahiers du sudDSCF3847

Mon choix s'est porté sur une pâte feuilletée mais la réalisation en reste la même.

- 1 pâte feuilletée
- 1kg de rhubarbe
- 175 g de sucre
- 75g de poudre d' amandes
- 75 g de maïzena
- 2 oeufs
- 1 yaourt
- confiture de fruits rouges, j'ai utilisé de la confiture maison de cornouilles, un peu acidulée.
- 1 étoile de badiane, 1 bâton de cannelle, 1/2 gousse de vanille.

PREPARATION

Eplucher la rhubarbe puis la couper en tronçons, la laver à l'eau additionnée de bicarbonate de soude, égoutter, sécher.
cahiers du sudDSCF3848Dans une passoire mélanger avec 100 g de sucre remuer et laisser rendre eau pendant au moins 1 heure.

cahiers du sudDSCF3849

Ne pas jeter le jus sucré.
Dans un cul de poule, mélanger le sucre restant soit 75 gr, la maïzena, la poudre d'amandes le yaourt et les oeufs entiers.

cahiers du sudDSCF3851

Réserver.


Etaler la pâte feuilletée dans un moule à tarte, couvrir d'un fond de confiture en remontant bien sur les bords,

cahiers du sudDSCF3855

dans les cas de la pâte sablée, la badigeonner d'un peu de blanc d'oeuf et la passer au four tout juste 2 minutes pour la rendre étanche.

 

déposer les morceaux de rhubarbe bien égouttés.
cahiers du sudDSCF3856Verser l'appareil sur la rhubarbe,  

cahiers du sudDSCF3857

enfourner pour 25 mn à 180°.

 

Pendant ce temps récupérer le jus d'égouttage, le mettre dans une petite casserole y rajouter 1CàS de sucre, l'étoile de badiane, la cannelle, la vanille et porter au feu jusqu'à obtention d'un sirop léger et parfumé.

cahiers du sudDSCF3854Verser sur la tarte précuite

cahiers du sudDSCF3865

et remettre au four pour au moins 15 minutes, surveiller la cuisson.

cahiers du sudDSCF3867

 

Et pour encore plus de gourmandise, monter une meringue, l'étaler sur la tarte et faire gratiner quelques minutes.

cusiniers-20-18-.gif

Repost 0
Published by Jean Luc - dans Miam miam glou glou
commenter cet article
15 mai 2012 2 15 /05 /mai /2012 07:40

   A quelques minutes du centre de Cayenne, sur la route des plages de Remire Montjoly se situe le mont Mahury. Un sentier de promenade y décrit une jolie boucle de 5 ou 6 kilomètres avec un dénivelé modeste, mais la diversité des paysages et les panoramas en font un parcours de promenade apprécié de ceux qui veulent trouver un peu de fraîcheur toute relative sous les grands arbres et à proximité de très beaux lacs forestiers.

Les rencontres animales ne manquent pas non plus, paresseux à apercevoir en haut des arbres, très beaux papillons bleus (morpho et morpho rayé bleu) qui croisent silencieusement votre route sans prévenir, singes capucins, insectes divers, oiseaux etc.

Ne voulant pas me contenter de cette boucle au demeurant fort sympathique j'avais prévu d'en rajouter une belle portion . En effet, sur la route des plages en direction du Dégrad des cannes, à la hauteur du fort Diamant, un sentier démarre directement dans la foret de bambous et de bananiers et monte raide au sommet du mont Mahury, de quoi rajouter 1h45 de plus ( aller et retour) à cette balade, soit un total d'environ 3h .


Le fort Diamant:

Implanté sur la Commune de Rémire Montjoly, le Fort Diamant surplombe l’entrée du fleuve Mahury. Adossé à la colline, il offre une belle vue panoramique et stratégique de défense de l’Ile de Cayenne. C’est un bâtiment d’environ 150 m2 édifié sur un terrain de 3 600 m2.

DSCF4297--640x480-.JPG

Le Fort Diamant se constitue de 3 pièces d’artillerie :

  • un redan en forme de V ;
  • une traverse casematée avec 9 cellules ;
  • une batterie en demi-lune.    

C’est un ouvrage exceptionnel de par son bon état de conservation.


DSCF6113 [640x480]

En ce début mai c'est la pleine saison des pluies, toute la nuit il est tombé des trombes d'eau et ce matin là, il faut attendre 10h pour commencer à apercevoir une éclaircie. C'est parti, n'attendons pas, prendre la pluie quand la température avoisine 27/28° ce n'est pas dramatique, de toutes façons nous serons bien vite trempés...de transpiration.

Grimpette rude et hyper glissante dès le départ, le sentier est transformé en petit cours d'eau

DSCF6116 [640x480]

il ne faut pas 100m pour que les chaussures soient mouillées et pleines de boue.

DSCF6117 [640x480]

 

DSCF6118 [640x480]

 

DSCF6225 [640x480]

joli régime de bananes, attendons un peu avant de cueillir.

Une ruine apparait, probablement une dépendance du fort Diamant situé au bord de la mer, plus bas, j'ai juste le temps d'apercevoir un agouti, mais pas eu le temps de le prendre en photo.

DSCF6120 [640x480]

 

DSCF6122 [640x480]

Une drôle de machine abandonnée, (?).

DSCF6125 [640x480]

Sur de début de sentier, les bambous sont majoritaires et superbes

DSCF6128 [640x480]

mais de beaux arbres sont tout de même présents, la végétation est luxuriante, ce qui est un minimum vu la quantité de flotte qui tombe régulièrement du ciel.

DSCF6119 [640x480]

Montée dans la boue,

DSCF6136 [640x480]

les godasses font "floc floc" à chaque pas.

 

 

DSCF6141 [640x480]

Je n'ai jamais vu autant de morphos que dans cette foret, plus de 50 pendant cette seule rando, ces gros papillons bleus de 12 cm d'envergure, unis ou rayés sont emblématiques de la foret Guyanaise.  ils suivent les layons et repassent régulièrement au même endroit, quant à en photographier un, les ailes déployées, c'est une autre "paire de manches".

Absolument silencieux ils surgissent quand on ne s'y attend pas et quand ils se posent sont totalement invisibles, l'intérieur des ailes bien bleu est refermé et l'extérieur couleur camouflage se confond avec la nature.

Sur cette vidéo, un rayé , est certainement pris dans une toile d'araignée, sinon son vol serait plus libre. La "méchante" araignée a attrapé un "gentil" papillon, il faut laisser faire la nature, l'araignée a le droit de manger. Le morpho comme tous les papillons est issu d'une chenille ...et cette chenille pleine de pustules rend l'araignée bien sympathique, en comparaison.

DSCF6146 [640x480]

 

DSCF6153 [640x480]

 

DSCF6154 [640x480]

 

Panorama 2 [640x480]

Arrivant au sommet du mont Mahury, le sentier fait mille contours entre les grands arbres et un bruit dans les feuillages attire mon attention

DSCF6163 [640x480]

un groupe de singes capucins saute de branche en branche et me bombarde d'une belle coque vide, volontaire ou pas?

vision très fugitive des singes capucins

 

DSCF6166 [640x480]

 

DSCF6172 [640x480]

Nous arrivons enfin au bord du lac, il apparait d'abord entre la végétation

DSCF6174 [640x480]

puis s'ouvre à nous, magnifique dans la foret.

DSCF6179 [640x480]

Le sentier toujours aussi boueux descend en direction de Remire

 

 

DSCF6190 [640x480]

et des plages

DSCF6194 [640x480]

 

DSCF6177 [640x480]

 

DSCF6191 [640x480]

 

DSCF6200 [640x480]

passe à proximité de la station de traitement des eaux

DSCF6205 [640x480]

puis remonte dans la foret le long d'un cours d'eau formant de belles cascades

DSCF6214 [640x480]

un plancher permet au promeneur de marcher au sec

DSCF6211 [640x480]

puis plus loin ce sont des "pas Japonais" qui évitent de patauger.

DSCF6215 [640x480]

 

DSCF6189 [640x480]

 

DSCF6202 [640x480]

fleur de balisier (héliconia)

 

Retour au point haut de la boucle

DSCF6217 [640x480]

 

DSCF6208 [640x480]

 

DSCF6209 [640x480]

 

DSCF6220 [640x480]

champignon?

nous reprenons le sentier en direction du fort Diamant, il va falloir tout redescendre dans la boue, ne pas glisser relève de l'exploit. Les singes sont toujours là, nous entendrons et surtout sentirons l'odeur d'un cochon bois, mais celui ci n'appréciant pas la compagnie des hommes va s'enfuir dans un fracas de branches.

De retour au fort, nous irons nous décrotter en prenant un bain dans une petite plage située juste à l'embouchure du fleuve Mahury.

DSCF6227 [640x480]

Ici l'eau est presque claire, dans 1m d'eau on voit encore ses propres pieds ! Exceptionnel, quand on pense qu'à la plage du Ravel pas très loin d'ici, ils sont invisibles dans seulement 25 cm d'eau.

Une jolie balade de 3 h de marche effective dans la foret qui jouxte Remire Montjoly, dépaysement assuré et Nature en direct.

Repost 0
Published by Jean Luc - dans petites randonnées
commenter cet article
13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 21:35

   Juste avant mon départ pour la Guyane, mi avril,  j'ai proposé à mes complices de rando une virée dans les calanques, mais pas n'importe laquelle.

En effet, si aller sur les falaises du Devenson est assez  couru (quoique ...pas tant que ça !) j'ai voulu passer par des chemins de traverse et je leur ai proposé une traversée Nord-Sud du massif, ce qui est peu banal puisque le massif s'étend principalement Est-Ouest .

carte [800x600]

Plusieurs décors seront visités, de la piste facile, celle de l'Estret, un passage extrêmement minéral et chaotique, le cirque des Pételins et le sentier des rampes,  du sentier fleuri et vallonné, le sentier Bibi et la jonction au GR 98, puis les falaises abruptes du Devenson et surtout celles de l'Eissadon, la longue remontée du vallon de l'Oulle sur toute sa longueur, puis pour finir, la plaine de la Gardiole, un joli programme mais surtout unique car ne figurant sur aucun topo guide, du "sur mesure" comme j'aime bien le faire.

Au départ, le parking de la Gardiole est désert, nous sommes seuls et ce matin il fait assez frais, la veste, voire, les gants sont de rigueur.

DSCF5754 [640x480]

mais avec la montée longue et régulière de l'Estret, ça ne va pas durer, nous aurons vite chaud.

DSCF5756 [640x480]

 

DSCF5759 [640x480]

Les cistes cotonneux

Panorama 5 [640x480]derrière nous, la baie de Cassis et les falaises, elles deviendront roses en fin d'après midi.

Au grand Estret, nous bifurquons à gauche et passons d'une piste large et aérienne à un sentier rocailleux et difficile

DSCF5768 [640x480]

 

DSCF5769 [640x480]

les roches arides nous entourent

DSCF5771 [640x480]

ici peu ou pas de végétation, le cirque des Pételins c'est minéral, exclusivement .

DSCF5773 [640x480]

Après un ressaut, deux sentiers descendent, un à notre droite que j'ai remonté lors d'une précédente rando ( voir le cirque des pételins, c'est ici clic ) l'autre, celui que nous prenons, à notre gauche, c'est le sentier des rampes.

Vidéo, les filles dans le ressaut

 

DSCF5782 [640x480]

mais il faudra le quitter avant d'arriver à son terme pour pouvoir enchaîner avec le sentier Bibi

DSCF5787 [640x480]

traverser le vallon de la fenêtre , voir ici la rando du vallon de la fenêtre, c'est ici , clic,

DSCF5793--640x480--copie-1.JPG

et remonter le sentier Bibi nord

DSCF5799 [640x480]

puis arrivé au col de la fenêtre, continuer sur le sentier Bibi sud, avec belle vue sur les falaises de Soubeyranes

DSCF5802 [640x480]

pour retrouver enfin le GR 98 qui nous mènera au dessus des falaises du Dévenson

DSCF5888 [640x480]

pistachier térébinthe

DSCF5797 [640x480]

Orobranche et Coronille à tiges de jonc

DSCF5803 [640x480]

Le gardien

devenson-et-eissadon 3553 [640x480]

sur le GR 98-51

DSCF5807 [640x480]

là le sentier balisé en vert va rester en crêtes jusqu'au bout des falaises de l'Eissadon.

DSCF5818 [640x480]

Nous sommes à présent sur les falaises du Devenson, direction plein Est en direction de l'Eissadon

DSCF5823 [640x480]

Le Devenson, l'Eissadon, dans le prolongement la pointe Castelvieil et tout au bout, de l'autre coté de la baie de Cassis, les falaises de Soubeyranes et le cap Canaille.

DSCF5828 [640x480]

Tout en bas, à la verticale, la confidentielle calanque du Devenson

DSCF5829 [640x480]

le Dromadaire, les bateaux de promenade dans les calanques "s'amusent" à passer entre l'îlot et la pointe

DSCF5835 [640x480]

L'aiguille de l'Eissadon

DSCF5863 [640x480]

Nous allons pique niquer ici sur une jolie plate forme au bord de la falaise à pic, juste en face de Soubeyranes.

Il semble que le lieu choisi soit apprécié...

DSCF5839 [640x480]

 

DSCF5846 [640x480]

 

devenson-et-eissadon 3595 [640x480]

Après un petite pause, nous devons repartir, la balade n'est pas terminée, loin s'en faut, il faut maintenant descendre de l'Eissadon par un sentier salement raidasse vers le vallon de l'Oule

DSCF5865 [640x480]

En vidéo le passage le plus délicat

 

 

 

Au belvédère, nous prenons le temps d'admirer la fenêtre de l'Eissadon, la roche est "mangée" par l'érosion et elle semble si fragile...

Panorama 1 [640x480]

Arrivés tout en bas, nous venons en quelques minutes de descendre de plus de 150m, je cherche la grotte du vallon de l'Oule, en effet la dernière fois que j'y suis venu elle était habitée par un ermite, c'était, il y a exactement 31 ans au mois de mai 1981 !

Désormais cachée dans la végétation, elle est est toujours aussi belle.

DSCF5878 [640x480]

 

DSCF5881 [640x480]

 

DSCF5883 [640x480]

Puis c'est la longue  remontée du vallon de l'Oule, puis jonction avec GR 98 et très vite le sentier balisé marron pour arriver dans le haut du vallon d'En Vau et enfin la plaine de la Gardiole

DSCF5893 [640x480]

iris de culture au bord du chemin

DSCF5894 [640x480]

Tout au bout, sous les pins, le parking de la Gardiole et la fin de cette balade de 11km800 pour 697m de dénivelé cumulé en positif et en 3h20 de marche effective.

Repost 0
Published by Jean Luc - dans petites randonnées
commenter cet article
11 mai 2012 5 11 /05 /mai /2012 21:55

Du chou fleur, une sauce à la crème et aux girolles, et voilà un gratin aux saveurs particulièrement subtiles,  le gratiné étant obtenu par de la simple chapelure bien plus légère que du fromage râpé et neutre en goût pour ne pas couvrir la délicate saveur des girolles.

 

Les outils nécessaires

 

1 beau chou fleur bien ferme

2 oignons jaunes

1 bocal de girolles d'environ 350 gr.

Maïzena

crème fraîche semi épaisse allégée

bouillon de volaille (facultatif)

chapelure, vin blanc sec, huile d'olive, sel, poivre, piment d'espelette, laurier.

 

Découper le chou fleur en petits bouquets

DSCF5405 [640x480]

les plonger dans une casserole d'eau bouillante salée avec un feuille de laurier.

DSCF5406 [640x480]

Laisser blanchir 10 minutes, pas plus pour leur garder un indispensable "croquant". Egoutter, puis les passer à la poêle avec un soupçon d'huile d'olive pour les faire légèrement dorer. Réserver.

Emincer les oignons, les faire suer dans la même poele

DSCF5407 [640x480]

puis dès qu'ils sont translucides ajouter les girolles rincées et égouttées

DSCF5408 [640x480]

laisser suer encore quelques minutes.

Ajouter 2 CàS de maïzena , 25 cl de vin blanc sec, 10 cl d'eau ou un verre de bouillon de volaille.

DSCF5409 [640x480]

remuer pour homogénéiser et laisser réduire un instant

DSCF5410 [640x480]

ajouter 15 cl de crème fraîche, bien mélanger et laisser réduire à feu doux jusqu'à obtention d'une sauce onctueuse de bonne consistance.

DSCF5411 [640x480]

Saler éventuellement, poivrer à convenance et ajouter une belle pincée de piment d'Espelette, bien mélanger.


Dresser les bouquets de chou dans un plat à gratin,

DSCF5412 [640x480]

arroser de la sauce aux girolles.

DSCF5413 [640x480]

Saupoudrer de chapelure

DSCF5414 [640x480]

et laisser gratiner au four à 200°C pendant 15/20 mn.

DSCF5415 [640x480]

Le croquant du chou allié à la saveur champêtre des girolles en font un plat délicieux qui étonne les papilles.

Repost 0
Published by Jean Luc - dans Miam miam glou glou
commenter cet article
6 mai 2012 7 06 /05 /mai /2012 19:00

Note :

Ce blog va tourner en automatique pendant mon séjour en Guyane, cet article est une réedition reprogrammée de séjours précedents.

A bientot pour de nouvelles photos "2012".

JLuc

bronzeur

 

Un petit coucou de la foret Guyanaise

Une vue rapide de notre bivouac en carbet.


Un carbet, c'est un toit en tôle ou mieux  comme ici , en lattes de bois Pays, quelques poteaux pour soutenir cette toiture et y accrocher les hamacs.
Quelques uns ont un plancher pour nous isoler du sol.
Pas de murs ni cloisons, pour une vie en direct avec la nature.
ils sont généralement implantés en foret et de préférence pas très loin d'un cours d'eau.
Quel bonheur de se réveiller aux premières lueurs du jour avec le cri des perroquets et des innombrables oiseaux.
Et avec un peu de chance, les cris des singes.


Le fiston étant un redoutable cuistot  "sur feu de bois en pleine nature" c'est lui qui s'est chargé de la cuisson de ce gigot d'agneau préalablement cuit à la fumée puis fini à la braise et  accompagné de flageolets sauce à sa façon !

rustique mais cinq étoiles ....

il sera suivi d'un camembert parfumé aux herbes de provence et cuit dans la braise.

La tableau ne serait pas complet sans une photo de mygale matoutou.


A bientot

Repost 0
Published by Jean Luc - dans carnet de voyages
commenter cet article

Profil

  • Jean Luc
  • passionné par la plongée sous marine, je suis aussi un amoureux des collines Provençales.
La plongée et la rando sont mes activités sportives preferées.
La cuisine,la lecture,la photo, la pêche  et le jardinage sont mes activités plus calme
  • passionné par la plongée sous marine, je suis aussi un amoureux des collines Provençales. La plongée et la rando sont mes activités sportives preferées. La cuisine,la lecture,la photo, la pêche et le jardinage sont mes activités plus calme

Le Bureau

  ROMAN

Le grand secret

 gd secret

 

Si vous avez envie de  tenter l'aventure d'une plongée sous marine en mode spéléo avec tous les frissons que cela comporte, mais bien calé dans un fauteuil et en 191 pages, me faire parvenir

 

   un chèque de  20 euros TTC , port compris

Jean Luc Fontaine

130 vallon des Escourtines

13011 Marseille

Dédicace personnalisée sur demande.

plus de détails ici :

***********************************************************************
  

Indice Atmo : vue d'ensemble

 

 

Rechercher Un Article ?

Visiteurs présents sur le site

Compteur Global

 

 

 

 

 

Randos et plongées

 Petites randos dans nos collines et ailleurs..

 

Hautes Alpes :

Champoléon : le refuge de tourond

Champsaur : Le col de Moissière

Champsaur : le col de Gleize

Valgaudemard : Les cabanes de Prentiq 

Valgaudemard le refuge des souffles

Valgaudemard le refuge du pigeonnier

Valgaudemard, les sources des Doux

Devoluy: le village de Chaudun

Devoluy: le sentier de ronde de Chaudun

Devoluy, sentier de ronde  de Chaudun et fouanières

Les pénitents des Mées

Devoluy: la petite Céüse

Devoluy: le col de Tournillon

Devoluy: la roche de la Fouanières

Devoluy: le pic de Céüse

Devoluy: Céüse, le pas du loup

Devoluy, le roc de Rimat

Devoluy, la tête des Ormans

Devoluy, la tour carrée

Devoluy, la chapelle de la Crotte

Gapençais, crêtes de Charance 

Gapençais, le Cuchon

Devoluy la boucle de la Souchière

 

Retrouvance en Buëch Devoluy :

1ère étape, Veynes - Agnielles

2ème étape, Agnielles - Recours

3ème étape, Recours - Rabioux

4ème étape, Rabioux - Les Sauvas

5ème étape, Les Sauvas - Chaudun

6ème étape, Chaudun - Rabou 

 

Massif  du Garlaban :

Tête rouge et le Taoumé

Tête rouge et le Taoumé 09/2011

La Grotte de Grosibou au départ d'Allauch

Le puits de l'Aroumi 

Le puits de l'Aroumi au départ de la Fève

La baume sourne

La source de Barqieu et le Garlaban 2

Le Pic du Taoumé par le vallon de Précatori

Le sentier des scolopendres

Garlaban,  la source du chien

Le col de Tubé au départ de lascours, 1ere partie

Le col de Tubé au départ de Lascours, 2ème partie

La parloire mai 2011

La parloire janvier 2012

Le Mont du Marseillais 

La grotte de Manon et

le sentier des scolopendres

La grotte du berger

Sur les traces de Pagnol

Le domaine de Pichauris

La grotte du Midi ..ou du Papé

Lascours, le grand vallon

Le vallon de Passetemps

Grand vallon et grotte du papé

Grottes et marmites du grand vallon 

Lascours, le grand vallon 

La croix de Garlaban face sud.

Nocturne, la croix de Garlaban

Font Berguettes

Marmites du grand vallon

Grosibou par Lascours 01-2014

Baume Sourne 12-2013

L'eau des collines-grotte de l'étoile 02 2014

Lascours, gd Vallon 03 2014

Lascours gd vallon et grotte du Papé 05 2014


 

Massif de l'Etoile :

L'aire de la Moure

Notre Dame des Ange, ....près de Marseille
La grotte des fées et le Baoù Traouqua

Le mont Julien et le Ratier

La tête du grand Puech

La grotte de la Vierge

La tête du Gd PUech 01-2014

 

Massif de la ste Baume :

Le balcon des Encanaux

Le col de Bertagne

La glacière du vallon du Fauge

La crête de la Lare 

Le plan des Vaches par les dents de Roque Forcade 2012

Le joug de l'aigle

La source de l'huveaune

Les sources de l'Huveaune 2  

Le circuit de la Taurelle 

La grande Baume par bertagne

Le jas de Miqueoù

le chemin du blé

Les quatre chênes 

Le balcon des Infernets 

Le signal des Beguines 

Le col de Bertagne et la grande baume 2

Rougiers, Castrum st Jean et les 4 chênes 

Le vallon des cèdres

La croix du Paradis

Le Paradis et le sentier merveilleux

Le vallon de la galère

Le balcon des Infernets et le torrent des Encanaux 

Le tour de Roussargues

Le pas de Cugens

Le gouffre du plan des masques 

Les dents de Roque Forcade, autre parcours

Le vallon de l'Aigle

Le pas de la Cabre

La grande Baume

La tour Cauvin

Falaises de Cugens, le trou du vent

La grande Baume 2013

Le Cruvelier et le Brigou 

Le jas de Sylvain

Le plan des masques

le sentier Marcel Estruch

Le trou du vent 02 2014

Le jardin suspendu 03 2014

La neige au Paradis 03 2014

Le tour du pic de Bertagne 03 2014

Du pas de la cabre au Paradis 06 2014

Le ravin des Encanaux 06 2014

Le sentier marcel Estruch 05 2014

La voie Gombault 04 2014 

 

Massif de Luminy, les calanques, Cassis :

Les falaises de Soubeyranes 

Port pin et le ravin de Gorgue longue

La calanque de Morgiou

Le tour du mont Puget

Le vallon de la fenêtre

Les falaises du Devenson

Le cap Morgiou

Grand Malvallon, les 3 arches    

La couronne de Charlemagne

Le Malvallon sud et le belvédère celeste

Le plateau de l'homme mort
Le plateau de l'homme mort 2013

La calanque des pierres tombées

Le pas de l'oeil de verre, la Candelle

La rêveuse du pas de la Lèbre

La calanque de l'Escu

Le col de la selle et grotte Rolland

Beouveyre

Falaises du Devenson et l'Eissadon

Rando givrée, belvédère de Titou Ninou février 2012(1)

Belvédère Titou Ninou fevrier 2012(2)

Les 4 pas :  demi lune, escaliers des géants...

sommet de Marseilleveyre(1) les 3 grottes

Sommet de Marseilleveyre (2) les escaliers des géants

Le col de la Selle, les grottes Dechaux

La cheminée du Diable

Le cirque des Pételins

La traversée du mont Puget

Les 3 arches du Malvallon 2012

L'anse de Melette

Le couloir du Cadellon

Calanques de l'Escu et Melette

Les falaises du Devenson et de l'Eissadon

Le vallon de la fenêtre 2012

L'escalier des géants

Le pas de la Cabre

En Vau et Port Pin

Le cap Gros

Le belvédère d'En Vau

Le couloir du Candeloun

Les 4 grottes du rocher st Michel

Le sommet de Marseilleveyre

Le plateau de Cadeiron

Le sentier du chinois

Sentier Garrigue et cap Gros 

Le vallon de l'herbe et cap Gros

Le tour de la grande Candelle

Les calanques de Sugiton et Morgiou

Cap Gros, le saut du chat

Les trois pas...

La tête de Melette 

Couloir du Candelon intégral

Les crêtes de soubeyranes

Le cirque de mestrallet

Le vallon de l'herbe

Le tour de la Candelle

Titou Ninou à la belle étoile

Cap Morgiou grotte du figuier

Le vallon de Mestralet

Titou Ninou nov 2013
Creche troglodyte

Creche troglodyte suite 01 2014

Le Mt Puget et le couloir du Candelon 01-2014

La grotte de l'Ours 01-2014

Titou Ninou, la crèche suite

sommet Marseilleveyre 01-2014

calanque de l'Escu 01-2014

au fil de mes envies 12-2013

Beouveyre 12-2013

La cheminée Lacroix 01 2014

Mont Puget et couloir du candelon 01 2014

La grotte de l'Ours 01 2014
Les falaises du Devenson 02 2014

Au dessus de Sormiou 03 2014

Le pas de la demi Lune et Marseilleveyre 03 2014

La grotte de la colonne 03 2014

La croix du Malvallon 03 2014 

Le cirque de Melette-walkyries 06 2014 

Le renard des calanques 

 

Les massifs de Marseilleveyre à Aubagne :

La source des eaux vives

Le balcon des Escourtines

Le Montounier et la chapelle St André

Le Mont St Cyr

Le four à cades de revers de boquié

Le Baoù de la Candolle

Le balcon des Escourtines et la source des eaux vives - juste au delà de mon jardin

Le Douard et les gorges de la petite ste Baume  

Notre dame de Julhans

Le mont Lantin et le mont Carpiagne

Le mont Lantin et la source des eaux vives

Le vallon de Gendame

Le cabanon du Marquis 01-2014

 

Massif de Regagnas et mont Aurélien :

L'ermitage de st Jean du Puy

Le sommet du Regagnas  

Le rocher Olympe du mont Aurelien

le Mont Olympe

Le plateau de la Serignane

Le mont Olympe et le rocher de 11 heures

Le rocher de 11 heures

pique nique à st Jean du Puy 12-2013

 

Massif et Parc naturel du Luberon :

La foret de cèdres

La combe de Sautadou  

Le tour du Roumagoua 

Oppede le vieux, versant nord

La source du Mirail

Le pin de l'Eigoune

La Groupatassière

Le plan des Agas

Les moulins du Veroncle

La combe de Vaumale 04 2014

 

Massif de ste Victoire :

Le pic des mouches

Le pic des Mouches version plus longue

Le pic des mouches au départ de Puyloubier

Le sentier Imoucha et les cretes de costes chaudes

Le Prieuré et la croix de Provence

Le Garagaï

Refuge Baudino au départ du parc des 2 aiguilles

D'un barrage à l'autre

L'ermitage st Ser

De st Ser au pas du Clapier

Le pic des mouches au départ de Puyloubier

Le pic des mouches par st Ser

Le gouffre de Garagaï

La croix de Provence par la marbrière

Refuge Baudino nov 2013

Le vallon de la Tine 03 2014

Le gouffre de garagaï 04 2014

Le pic des mouches 04 2014   

 

Le Verdon :

Le sentier des pecheurs

Le sentier des pêcheurs 2012

La chapelle ste Maxime, la draille des vaches

Le lac de ste Croix, le tour du Defens 

 

Divers :

Guillestre et la rue des masques

Raquettes à Risoul

Var, Lou gro Cervo

Var, La grotte du Garou

Var, Les gorges du Caramy

Var, les gorges du Caramy depuis le barrage

Var, le vallon du rocher des abeilles
Les crêtes de Roque Menourque 

La calanque de Figuerolles, cote bleue

Le mont Concors

Mazaugues, les ruines de Touchou

Le Puy ste Réparade, la Quilho
St Esteve Janson, le chateau

Notre dame des Anges...dans le Var

Vaucluse, le mur de la peste

Cote bleue, calanque de la Vesse

Alsace, mont ste Odile, le mur païen

Guyane, le sentier Rorota

Le village troglodyte de Calès

Port d'Alon, sentier du littoral

Le Mourre d'Agnis

La grotte du Mounoï Var

Var , le chateau du Diable 05 2014

Var, les gorges du Destel... l'intégrale 04 2014


Corse :

La boucle de l'Acciolu

Le sentier du facteur de Girolata

Le refuge d'Ortu

La punta di Bonassa

 

Andorre :

Le lac d'Angolaster

Le col de Juclar

Les lacs des salamandres  

Les lacs de Meners

Les lacs de Siscaro

Le circuit nature de Canillo 

 

Ardèche :

Le chateau de Pierre Gourde

Le sentier du vigneron

Le tour de Girond

Le chateau de Rochebonne

 

Lozère :

Eglazines et st Marcellin

Les echelles de Cinglegros, le pas de l'Arc

Causse Méjean corniches de la Jonte

 

 

 

 

 Plongées en Méditerranée :

 

1ère plongée de l'année 2009
La pierre de Briançon

L'île Moyade
Au phare de Planier
La calanque des Contrebandiers

Cadaquès, Massa d'Or
L'épave du Donator
L'épave du Chaouen
Le grand Congloué
La grotte de la Télévision
L'impérial du milieu
L'île de Riou
La pointe Caramassagne

La pierre à Daniel
Pointe Caramassagne 02/2010
La grotte de la télévision 03/2010
Quelque part vers Planier

Caramassagne, la grotte 04/2010  

Le tombant de la boulegeade 

Le tombant de la boulégeade 2

Au sud ouest de Planier  

Planier, Mola mola
L'épave du Ker Bihan

La pierre de Cassis  

La pierre à Daniel(2)  

Plongée...dans mes archives photos

Ma dernière chasse sous marine

Le couloir des gorgones

Zeus faber, un poisson de légende 

Grand congloué, les bankaws  

2011 la calanque du contrebandier

06/2011  La pierre de Briançon

2011 La grotte de la télévision

08/2011 Caramassagne

08/2012 la grotte à Peres

08/2012 la pierre à Daniel

08/2012 l'arche de Planier

06/2012 la grotte de la télévision

06/2012 la calanque de l'Escu

03/2014 Riou pte Caramassagne 

02/2014 calanque du contrebandie

07 2014 dans le bleu, calanque du contrebandier 

06 2014 la pierre de Cassis 

06 2014 la cap nègre 

 

 

 


 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 







Gites et chambres d'hotes

Coups de coeur

 

Quelques sites que je recommande :

 

Jacques Testa artiste peintre.

 

Ely Boissin artiste peintre et plongeur .

 

Les dessins de RB 

 

Glibert Thomas, le peintre des calanques