Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 avril 2012 4 05 /04 /avril /2012 22:15

    Voilà une rando qui ne figure sur aucun topo guide, c'est un parcours que je me suis concocté en étant tout au dessus des dents de Roque Forcade et que j'avais une belle vision aérienne des environs. Tout le parcours qui emprunte pistes DFCI, sentiers de chasseurs, sentiers de servitudes agricoles, pistes techniques pour lignes haute tension EDF , est entièrement hors balisage, la carte est nécessaire pour qui ne connaît pas parfaitement l'endroit.

 

Direction le massif de la ste Baume par l'autoroute et ensuite depuis la route D45a qui monte d'Auriol vers le plan d'Aups. Au lieu dit Roussargues,une piste part vers les barres rocheuses pour atteindre le sommet de la Targette, où trône un énorme pylône de ligne HT , bien repérable, et de cet endroit, j'ai cherché à rejoindre la piste DFCI qui contourne la tête de Roussargues et revient quasiment au point de départ. Une virée qui permet de découvrir des points de vue sous un nouvel angle, surtout depuis la barre qui relie Targette à Bassan, où la vue sur Auriol, Roquevaire, et le Garlaban est superbe.

carteclic pour agrandir

Montant sur la RD45a au départ du carrefour situé à la sortie d'Auriol vers plan d'Aups, sur un petit replat, sur la droite une ferme abandonnée est bien visible, nous sommes pile en face des dents de Roque Forcade, altitude 550m c'est Roussargues, se garer au bord de la route il y a quelques emplacement sur le bas coté dans le sens du retour.

La piste DFCi passe devant la ferme abandonnée

DSCN4378 [640x480]

une superbe bâtisse qui mériterait qu'on s'occupe d'elle

DSCN4376 [640x480]

puis file en zigzaguant vers le petit Bassan et la Targette.

DSCN4380 [640x480]Orchis (Barlie de Robert)

Parcours à plat, nous passons devant une autre ferme inhabitée mais non abandonnée

DSCN4381 [640x480]

puis s'enfonce dans un bois clairsemé

DSCN4384 [640x480]avant d'attaquer une montée raide et rectiligne vers le col du Renard.

DSCN4386 [640x480]

 

Panorama-1--640x480-.JPGDescente courte pour remonter vers le pylône HT de la Targette,

DSCN4397 [640x480]

 

DSCN4398 [640x480]

sur la gauche un cairn signale le petit sentier qui descend vers la ruine de la bergerie des Seignors, nous le laissons et grimpons sur la barre rocheuse, la vue s'ouvre progressivement  d'abord sur le vallon de la Coutronne et des Infernets,

Panorama-2--640x480-.JPG

puis de l'autre coté vers Roquevaire, Lascours et toute la vallée.

DSCN4403 [640x480]Le printemps est bien établi, les iris sauvages abondent, éphémères mais néanmoins superbes ils colorent en jaune vif ces terres arides.

DSCN4399 [640x480]

 

DSCN4402 [640x480]

Au pied du pylône nous filons vers la crête de Bassan et ses falaises à pic,

DSCN4407 [640x480]

 

DSCN4405 [640x480]

la végétation n'est pas très haute mais abondante, argeras, kermès, romarin cachent le sentier timide qui serpente comme il peut dans ces broussailles.

DSCN4413 [640x480]

 

DSCN4408 [640x480]

 

DSCN4412 [640x480]Le pique nique se fera tout au bout des crêtes, tournés vers le vallon des Seignors que nous voyons en dessous de nous,  environ 250m plus bas.

DSCN4424 [640x480]en bas les ruines de la bergerie des Seignors

C'est dans cet entonnoir de broussailles qu'il va falloir trouver notre passage,

DSCN4416 [640x480]

il y a un sentier plus ou moins tracé mais son cheminement est incertain, souvent interrompu par la végétation, nous allons descendre "à vue" en espérant ne pas nous retrouver au bord d'une falaise infranchissable, je ne me sent pas de tout remonter !

DSCN4426 [640x480]

 

DSCN4427 [640x480]En tenue légère, étant donné la chaleur, les griffures seront conséquentes, les argéras ne faisant pas de cadeaux.

DSCN4420 [640x480]

 

DSCN4430 [640x480]Une rencontre avec un petit cairn nous remet sur le sentier "au tracé intermittent" et l'arrivée dans le vallon se termine sans encombres.

DSCN4434 [640x480]Nous filons un moment dans le vallon des Seignors en descente pour ensuite bifurquer dans le joli vallon du Renard, la carte IGN 3245ET et un bon sens de l'orientation sont nécessaires,

DSCN4436 [640x480]

 

DSCN4437 [640x480]

citerne et son trop plein (!)

remontée vers la piste qui se trouve tout en haut du Roussargues,

DSCN4441 [640x480]

 

DSCN4442 [640x480]

Sur notre droite, le vallon des Seignors.

pour ensuite la suivre en direction du vallon de la Coutronne en gardant pour l'instant les dents de Roque Forcade en point de mire, nous n'y allons pas mais c'est la ligne directrice.

DSCN4446 [640x480]

 

DSCN4447 [640x480]les dents de Roque Forcade

Cette piste agréable contourne la tête de Roussargues, et file en direction de la route de la Coutronne la RD2

DSCN4449 [640x480]

la longe un instant puis vire vers la gauche pour revenir sur la RD 45a. Peu avant de croiser la route, un large sentier part à gauche et descend sur le plateau, le suivre pour revenir tout près de la ferme abandonnée et le point de départ.

DSCN4450 [640x480]Une balade facile et agréable qui, lorsqu'elle est faite pour la première fois demande un bon travail d'orientation et de recherche pour boucler convenablement son parcours.

Quelques dénivelés, sans trop, mais tout de même 448m en cumulé positif avec 9,83 km effectués en 2h48 de marche effective.

1%20(61)

Repost 0
Published by Jean Luc - dans petites randonnées
commenter cet article
3 avril 2012 2 03 /04 /avril /2012 22:00

Un sauté de porc absolument délicieux et de plus, facile à réaliser.


Il nous faut  pour environ 4 personnes:


800 gr à 1 kg de sauté de porc, ou 4 cotes coupées et désossées
2 carottes
3 oignons moyens ou deux gros
quelques olives vertes
500 gr de  girolles ou un sachet de girolles séchées (soit 400 gr une fois regonflées).
ail , persil, herbes de provence
1 demi verre de vin blanc
20 cl de crème liquide ou 1 yaourt et demi
sel poivre


Préparation:
Ne pas trop dégraisser la viande avant cuisson, cela lui donnera le moelleux indispensable, elle sera dégraissée dans l'assiette si nécessaire.

Couper les carottes en rondelles et les faire blanchir 5 minutes.
Emincer les oignons et faire suer dans la sauteuse avec un peu d'huile d'olive

DSCF5258 [640x480]

laisser juste blondir et ajouter la viande à faire dorer.

DSCF5259 [640x480]

Dans une poele, faire revenir les champignons avec ail et persil dans un tout petit peu d'huile d'olive.

DSCF5263 [640x480]

Ajouter les carottes et les herbes de provence dans la sauteuse, laisser cuire encore quelques minutes à feu moyen et à couvert.

DSCF5264 [640x480]

Ajouter le vin et laisser encore 10 mn sans couvercle.

Ajouter crème ou yaourt, remuer puis ajouter les champignons, les olives, monter à feu vif 2 minutes

DSCF5268 [640x480]

 

DSCF5271 [640x480]

et servir avec l'accompagnement de votre choix, riz ou farfalles par exemple.

bw43fp69as

 

 

 

 

 

 

 


 

Repost 0
Published by Jean Luc - dans Miam miam glou glou
commenter cet article
1 avril 2012 7 01 /04 /avril /2012 19:00

Voilà encore une rando mythique dans les calanques, une rando un tantinet sportive qui demande quelques qualités de grimpeur.

A la demande de notre amie Joséphine qui avait déjà fait cette balade en d'autres circonstances, nous l'avons refaite ce matin là, mais...

Nous n'allions pas nous contenter de prendre le GR au départ de Callelongue puis le Malvallon médian pour passer dans cet endroit magnifique, non, ce sera un peu plus complet.


Nous allons en profiter pour lui faire connaître, la grotte Rolland, un peu d'escalade à 4 pattes sur des passages délicats, la fontaine de Voire et sur le retour un peu de désescalade assez impressionnante vers le vallon des 3 Gancets.

Pour s'y retrouver sur la carte IGN "spécial calanques", le descriptif de cette rando : départ de la campagne Pastré, montée au col de la Selle par le sentier Vert N°1 puis le noir N°5 et le vert N°3 pour arriver au col tout en faisant  un petit aller retour à la grotte Rolland; Ensuite le plateau de l'Homme mort par le bleu N°1 descente du Malvallon sud par le vert  N°4 en faisant encore un petit crochet au pas de la Lèbre pour aller jeter un oeil à notre Rêveuse, ensuite remonter le Malvallon médian , jaune N° 4 , pour passer aux 3 arches , son éboulis puis sa paroi qui nous ramènent  au sommet ouest de l'Homme mort où nous pique niquerons. Reprise de la direction plein Est par le jaune N°4 qui va descendre par la face nord du plateau jusqu'à trouver le vert N°4 qui dégringole jusqu'au cirque de la Fontaine de Voire, où nous ferons un petit détour, encore. Remontée du rouge N°1 pour trouver le jaune N°2 qui traverse de part en part la grotte de la piste des goélands, sa longue désescalade qui, enfin nous ramène dans le vallon des trois Gancets et au château de la campagne Pastré, une jolie boucle et un beau dénivelé cumulé.

Mais surtout une belle rando sous le signe de l'humour et de l'amitié.

carteclic pour agrandir

Il est tôt , le parc de Pastré est encore désert, seuls quelques joggeurs et nous, sommes sur les lieux, les service municipaux ne "pleurent " pas l'eau d'arrosage des pelouses et surtout des pistes goudronnées, il est vrai que cette saison est très humide et que la sécheresse ne nous guettant pas, il n'y a aucune raison d'économiser la flotte surtout pour arroser le goudron !

DSCF5472 [640x480]

Dans le grand bassin le niveau de l'eau est déjà bas et nous ne sommes pas encore en été.

DSCF5473 [640x480]

La sortie du parc se fait par le sentier vert qui monte rude tout de suite, à travers la végétation, les falaises apparaissent.

DSCF5477 [640x480]

Un arbre couché barre le chemin, aussitôt, Joséphine, n'écoutant que son courage et son grand coeur, décide de l'en débarrasser.

DSCF5480 [640x480]

Petite grimpette dans le sentier rocailleux pour arriver au petit col qui précède la grotte Rolland que nous atteignons en sortant du balisage, 5 mn en aller retour.

DSCF5482 [640x480]

 

3-arches-2012 2872 [640x480]

Esplanade au dessus de la petite corniche qui donne accès à la grotte, c'est là qu'il faut descendre.

DSCF5484 [640x480]

cheminement arc bouté dans la grotte basse de plafond, mais stop devant le couloir qui mène à la chapelle du diable, aller plus loin sans équipement ne serait, encore une fois, pas raisonnable.

3-arches-2012 2882 [640x480]

Nous reprenons notre route mais il faut remonter vers le sentier, un peu d'escalade, séquence vidéo.

à mon tour...
reprise du sentier et ses grandes dalles rocheuses,  pause photo sur fond de rade de Marseille.
DSCF5499 [640x480]
Le col de la Selle passé nous continuons sur le sentier en corniche pour accéder au pas qui nous fait grimper brutalement au sommet ouest du plateau de l'Homme mort.
Le balisage bleu est à suivre scrupuleusement pour ne pas partir n'importe où.
DSCF5504 [640x480]
Je rappelle que dans les calanques la végétation est rase, rare, et quelquefois endémique à ces lieux et ne pas la piétiner doit être une règle à suivre absolument, sortir du balisage va entraîner obligatoirement une destruction de cette végétation délicate et précieuse.
DSCF5505 [640x480]
Arrivés sur le plateau, très vite nous voyons le gros cairn qui signale le débouché du sentier jaune qui arrive du Malvallon médian et par conséquent des fameuses 3 arches,
DSCF5513--640x480--copie-1.JPG
nous serons de nouveau ici dans une grosse heure, pour l'instant nous poursuivons sur la crête en direction du plan de Coulon où nous trouverons le sentier rocailleux qui descend le Malvallon sud.
DSCF5517 [640x480]
dubitative ?
DSCF5520 [640x480]
Du plan de Coulon, vue sur la partie Est des calanques, la tête de Melette, Morgiou, Sormiou, et tout au loin, le bec de l'Aigle.
Descendant le Malvallon sud, nous faisons un petit crochet vers le pas de la Lèbre et le début du sentier du Chinois pour venir saluer notre Rêveuse sur son promontoire, j'y monte en premier mais les filles me rejoignent.
DSCF5523 [640x480]
DSCF5525 [640x480]
3-arches-2012 2926 [640x480]
Poursuivant notre but, la descente continue, le Malvallon sud est dégringolé à toute vitesse, presque au pas de course
DSCF5530 [640x480]
pour bifurquer à droite et remonter le Malvallon médian en direction des arches, ce passage est truffé de grottes,
DSCF5539 [640x480]
dans toute cette rocaille les globulaires donnent une belle touche colorée
DSCF5540 [640x480]
frêle roche , les 3 arches s'offrent à nous au détour du chemin.
DSCF5542 [640x480]
3-arches-2012 2953 [640x480]
DSCF5550 [640x480]
Mais le plus dur est à venir et c'est à partir d'ici, il faut remonter quasiment 200m de dénivelé d'abord par un éboulis "salement  raidasse" et ensuite, le long d'une petite faille à flanc de paroi
DSCF5557 [640x480]

3-arches-2012 2963 [640x480]

De retour sur le plateau de l'Homme mort, nous cherchons un coin pour la pause, le vent souffle et il faut se mettre à l'abri.
DSCF5508 [640x480]
En bas le château Pastré et plus loin le port de plaisance de la pointe rouge.
Nous repartons vers l'Est sur nos pas de ce matin mais au carrefour des sentiers jaune et bleu nous prenons le jaune qui descend coté Nord, en direction du cirque de la fontaine de Voire.
DSCF5567 [640x480]
Descente rude dans un bel éboulis
DSCF5568 [640x480]

DSCF5575 [640x480]
pour arriver au cirque de la Fontaine de Voire, au pied des grottes jumelles, les grottes Xavier Dechaux.
DSCF5576 [640x480]
Nous faisons un autre crochet vers cette fontaine qui, avec la sécheresse présente est bien tarie, un mince filet d'eau alimente chichement une mare à têtard.
le goulet et ses escaliers
DSCF5578 [640x480]
un bouquet de violettes
DSCF5579 [640x480]
et la fontaine apparaît nichée au pied de son rocher
Panorama 1 [640x480]
nous remontons en direction  du puits du lierre (sans y aller) par le sentier du Club Alpin Français (rouge N°1)
DSCF5593 [640x480]
Asphodèle pas encore ouverte, mais ça vient !narcisse [640x480]
Narcisse
DSCF5592 [640x480]
agréable rencontre avec un habitant de ces lieux, probablement un rescapé d'un "lâché" de gibier pour la chasse.
rescapé [640x480]
Bifurcation sur le jaune qui va nous faire descendre vers le vallon des 3 Gancets en traversant la grotte percée qui débouche sur la piste des goélands. Un trou dans lequel il faut s'engouffrer pour arriver dans une jolie salle qui surplombe le vallon
DSCF5594 [640x480]

DSCF5596 [640x480]

Panorama 2 [640x480]
Très belle vue depuis la sortie de la grotte ouverte,
La descente est acrobatiqueDSCF5601 [640x480]
la 2ème partie de la descente, en vidéo
Ensuite le sentier arrive dans le fond du vallon des 3 Gancets, le cheminement se fait dans un étroit couloir qui débouche dans le superbe parc de Pastré.
Nous contournons le château qui abrite maintenant le musée de la faience et après avoir parcouru la longue allée centrale c'est le retour dans le bruit de la Ville.
DSCF5606 [640x480]
Une rando qui nous a demandé 4h10 de marche effective pour 13,3 km et environ 830m de dénivelé cumulé en positif comprenant quelques passages techniques demandant parfois de s'aider avec les mains.
gagoff
Un lien et une pétition à signer pour ceux qui se sentent concernés par le respect de la Nature et de l'environnement.
Repost 0
Published by Jean Luc - dans petites randonnées
commenter cet article
30 mars 2012 5 30 /03 /mars /2012 18:01

  Les citrons confits, c'est facile à préparer, ça se conserve longtemps et parfume merveilleusement certains plats de volaille ou de poissons, et c'est nettement meilleur que ceux qu'on trouve dans le commerce bourrés d'acidifiants, de conservateurs, de colorants (mais oui), et autres exhausteurs de goût .

 

Il nous faut, pour deux petits bocaux de 500 ml :

 

3 ou 4 citrons non traités.
2 gousses d'ail 
du gros sel de mer  iodé

de la coriandre en graines et/ou du bois d'inde
romarin , laurier

huile d’olive de bonne qualité

  DSCF1578 [640x480]
La préparation

 

N'utiliser que des citron NON TRAITES vu que ceux ci vont macérer entiers dans l'huile et que c'est l'écorce qui sera principalement consommée.

Bien laver les citrons, les sécher, et les couper en rondelles de 3 ou 4 mm d'épaisseur.

Eplucher et ciseler finement un peu d'ail.

Laver et couper en 2 ou 3 morceaux une feuille de laurier. 

  

Dans une terrine ou un contenant en matériau ne réagissant ni au sel ni au citron, donc pas métallique, disposer une couche de gros sel, puis des tranches de citron en évitant quelles ne se chevauchent de trop, un peu d'ail, du romarin , laurier, encore du sel, du  citron etc  , jusqu'à épuisement du citron , finir en couvrant grassement de gros sel.

Fermer le contenant , j'utilise pour ma part, un bac en plastique alimentaire avec son couvercle mais un plat en terre serait idéal.

DSCF1580 [640x480]

L'oublier 2 ou 3 jours dans le bas du frigo.

 

Préparer les bocaux avec joint hermétique, les stériliser en les faisant bouillir une dizaine de minutes, les laisser sécher retournés sur un linge propre.

 

Retirer le citron du bac, ôter le maximum de sel sans rincer, et déposer en couches dans le bocal, idem de l'ail du romarin et du laurier.

DSCF1606 [640x480]

Ajouter éventuellement du poivre en grains, recouvrir d'huile d'olive et tasser le citron , bien veiller à laisser échapper les bulles d'air en le tapotant sur la table.

DSCF1608 [640x480]

Fermer le bocal et conserver au frais.

DSCN6840 [640x480]

A ne consommer que dans un mois minimum mais  peut se conserver plusieurs années.

 

Ce citron confit va permettre la réalisation d'excellents tajines ou plats de poisson, mais peut aussi entrer dans la confection de certaines  salades. Attention les morceaux de citrons seront assez salés, le prévoir...

 

Et surtout, ne pas jeter le sel de la saumure, gavé de jus de citron et parfumé au romarin il va nous donner un excellent gros sel de cuisine  agréablement et naturellement parfumé.

Il suffira de le laisser sécher avant de le mettre dans un pot à sel.


Repost 0
Published by Jean Luc - dans Miam miam glou glou
commenter cet article
28 mars 2012 3 28 /03 /mars /2012 21:15

Pour ce dimanche 25 mars, ce sera une rando toute simple, peu de dénivelé, peu de sentier mais beaucoup de piste, de quoi marcher un peu plus vite que d'ordinaire... il faut bien varier les plaisirs !


Au départ de Seillons source d'Argens, dans le Var, un vallon arboré et qui monte en pente régulière jusqu'à la plaine des Séouves. Une  mauvaise indication sur la carte, laquelle ne correspond pas à la réalité du terrain, (à moins que le terrain ne corresponde plus à la carte, pourtant pas si vieille )  fera que ce qui devait être une boucle sera un aller et retour sur la même piste, ce qui au fond, n'est pas grave car le vallon du rocher des abeilles est la partie la plus intéressante du circuit.

Depuis Marseille autoroute de Nice, sortie à st Maximin , puis prendre la D560 direction Seillon source d'Argens.

Ne pas rentrer dans le village perché ( fort joli au demeurant) mais le dépasser légèrement et au carrefour marqué " la Tuillière" tourner à gauche sur la toute petite route. Arrivé à la déchetterie, se garer sur le parking ombragé et prendre la piste en direction du stand de tir.

carteclic pour agrandir.

Large piste forestière du DFCI, qui ressemble plus à une déchetterie sauvage dans son premier kilomètre qu'à un coin de nature, c'est ainsi, l'homme est dégueulasse il faut se résigner, Marseille et sa région ont la réputation d'être sales mais le Var n'est pas mal non plus  !

DSCN4248 [640x480]

Au premier carrefour laisser à droite la balisage jaune qui monte sur la crête

DSCN4245 [640x480]

mais qui ne nous fait pas profiter du vallon qui à partir d'ici devient arboré, fleuri et très beau. Plus de balisage mais le vallon est évident et je dirais, sans autre issue !

DSCN4247 [640x480]

Primevère

Ficaire , fausse renoncule ( merci René, merci Michel ! )

La montée est douce et régulière, le pas peut se permettre d'être rapide, il y en a pour au moins 7 kms.

DSCN4254 [640x480]

 

DSCN4251 [640x480]

Barlie ou Orchis de Robert 

Second carrefour, rester sur la piste de droite et continuer sous les chênes, les pins pour arriver sur la plaine des Séouves,

DSCN4255 [640x480]

 

DSCN4256 [640x480]

 

DSCN4258 [640x480]

 

DSCN4262 [640x480]

où nous allons trouver de curieux monticules de pierres, à quoi servent ils ? étonnant, il y en a des centaines !

DSCN4265 [640x480]

 

DSCN4264 [640x480]

Butant par erreur de tracé , sur la D70 nous faisons demi tour, restons un moment sur la plaine pour pique niquer au soleil et au calme et reprenons par un sentier de chasseur, la descente dans le vallon.

DSCN4261 [640x480]

Genièvre

DSCN4269 [640x480]

 

DSCN4270 [640x480]

Au pied du rocher des abeilles, la curiosité me pousse à traverser le rideau d'arbres qui nous sépare de la paroi rocheuse et je me trouve devant une sorte de grande cavité, qui a certainement servi de bivouac.

DSCN4281 [640x480]

 

Panorama 1 [640x480]

reprise du vallon,

DSCN4282 [640x480]

 

DSCN4272 [640x480]

 

DSCN4252 [640x480]

Violettes

retour vers la plantation de cèdres ( appelée ironiquement ou non, vallon des oliviers ! )

DSCN4285 [640x480]

les déchets et le parking.

Une rando de 15,6 km effectuée en 3h22 pour un dénivelé de 307m.

Pas vraiment le genre de rando à laisser un souvenir impérissable mais une agéable balade sans aucune difficulté.

Repost 0
Published by Jean Luc - dans petites randonnées
commenter cet article
24 mars 2012 6 24 /03 /mars /2012 18:00
   Dans la longue série des calanques entre Marseille et Cassis, l'anse de Melette fait partie de ces quelques petits coins de paradis très peu connus du grand public, c'est difficile de s'y baigner et l'accès n'en est pas si simple, ça demande pas mal de marche à pied.
    Située entre la superbe calanque de l'Escu et "l'odorante" calanque de Cortiou  (sortie des eaux de la station d'épuration de Marseille) elle offre pourtant tout ce qu'il faut pour le farniente et la bronzette en pleine nature.

Mais ce lundi 19 mars notre projet n' est pas la baignade et encore moins la bronzette, mais une rando depuis le village calanque de Callelongue en passant par le sentier des douaniers GR98-51 puis le "vert difficile" qui démarre après Podestat , pile à la base de la superbe étrave calcaire.
Encore peu de monde à l'entrée du village, nous enfilons le GR à la vitesse maxi en faisant attention toutefois aux roches usées, humides et par conséquent hyper glissantes.
Comme nous, un bateau de pêche file vers l'est et croise les Farillons de Maïre, la mer est encore calme mais le mistral devrait se lever, déjà, au large, elle "moutonne".
DSCF5349 [640x480]
Jarron, Jarre, Riou les îles sont toujours à leur place, ouf, je suis rassuré pour nos prochaines plongées ! .
DSCF5351 [640x480]

Le parcours :

GR 98, passer à la calanque de la Mounine, puis très vite Marseilleveyre, ensuite la calanque des Queyrons, Podestat, quitter le GR pour le "vert n° 5" la désescalade de l'anse du livre, le pas des pêcheurs et son passage aérien avec câble sur l'étroite corniche puis sa désescalade, le pas du bénitier et sa descente le long du câble, le sentier "vert N°5a" pour faire un aller retour à l'Escu, reprise du "vert N°5 en direction de l'anse de Melette, escarpements, pause pique nique au dessus de la calanque, passages en corniches au dessus de Cortiou, reprise du GR et changement de direction, nous repartons vers l'ouest au pied des cirques rocheux de Coulon, des Walkyries, de la bougie, retour à Podestat et chemin inverse jusqu'à Callelongue.

carte

Clic pour agrandir

Une jolie rando un tantinet sportive au programme.

 

Calanque de la Mounine

DSCF5353 [640x480]

Arrivée sur la calanque de Marseilleveyre .

DSCF5355 [640x480]

Salutations  au gabian de service

anse-de-melette 2634bis [640x480]

Le GR remonte un peu et surplombe une cote faite de gros blocs de rochers, détachés de la paroi.

apres marseilleveyre [640x480]

Passage au dessus de la calanque des Queyrons et ses gros blocs cubiques

DSCF5361 [640x480]

Premier ciste en fleurs, le beau temps arrive !

DSCF5364 [640x480]

Petit arrêt le temps de se remémorer la grimpette dans le sentier "du Chinois" qui mène à notre Rêveuse du pas de la Lèbre clic.

DSCF5363 [640x480]

contournement, par le haut , de la calanque de Podestat

DSCF5367 [640x480]

L'étrave calcaire, c'est ici que nous quittons le GR pour prendre à droite le sentier vert N°5, marqué "difficile", à cause d'un passage abrupt avec des cailloux qui roulent sous les pieds, suivi d'un mur d'environ 3m à désescalader "comme on peut" ! 

DSCF5368 [640x480]

il descend en petits lacets abrupts jusqu'au bord de l'eau dans l'anse du Livre, 

DSCF5371 [640x480]

 

DSCF5374 [640x480]

 

DSCF5378 [640x480]

lente remontée le long de la paroi rocheuse friable pour arriver au pas du pêcheur

DSCF5380 [640x480]

En dessous de nous, l'Escu.

Le pas du pêcheur précédé de sa vire aérienne sécurisée par un câble, impressionnant mais facile

DSCF5381 [640x480]

Le passage d'Yvette en vidéo

ensuite encore un peu de désescalade, souvent necessaires, les bâtons sont quelquefois gênants ! 

puis le sentier passe en corniche,

DSCF5384 [640x480]

pour arriver au pas du bénitier, le mistral commence à souffler

2 vidéos, à tour de rôle ! 

Jluc
Puis Yvette
Au pied de la paroi nous prenons le sentier vert N°5a qui mène en aller-retour au bout de la calanque de l'Escu sous le surplomb, en prenant le temps d'admirer le panorama sur Riou, depuis le balcon rocheux.
DSCF5387 [640x480]

DSCF5388 [640x480]
La calanque de l'Escu, qui renferme sous le surplomb une citerne d'eau douce de ruissellement.

Citerne qui semble être datée du XVII ou XVIII ème siècle, probablement construite pour  assurer l'approvisionnement en eau douce des galères de pirates barbaresques se mettant de surcroît, à l'abri dans la calanque.

DSCF5396 [640x480]

J'y suis venu fin décembre, elle était vide, comme aujourd'hui , une grande sécheresse commence à régner sur la région.

Les marques bien visibles montrent qu'il y a peu le niveau de l'eau était conséquent.

DSCF5393 [640x480]

D'autres pensent que ce furent les pêcheurs de Podestat qui en seraient les auteurs, ou des contrebandiers locaux ce qui n'était pas très différent. Toujours est il que cette aiguade est encore là, un peu décrépie bien sûr mais son mallonnage intérieur est encore beau, des marches permettent d'aller y puiser cette eau si précieuse. 

Le mystère reste entier et c'est très bien, à chacun de faire fonctionner son imaginaire.

DSCF5398 [640x480]Nous reprenons ce bout de sentier en sens inverse, passant devant le coin pique nique préféré des randonneurs qui s'aventurent jusqu'ici. Espace bien décoré de galets ronds empilés dans le même "ton" que la falaise.

DSCF5389 [640x480]nous filons maintenant par le très beau bois des Walkyries en direction de la calanque de Melette

DSCF5402 [640x480]

 

DSCF5407 [640x480]

Melette et son îlot

DSCF5409 [640x480]

 

DSCF5412 [640x480]

Face à la calanque, le cirque rocheux des Walkyries

Panorama 1 [640x480]

Sous bois préservés des incendies

DSCF5422 [640x480]

Ici les pins sont les maîtres, ils font ce que bon leur semble !

bois des walkyries [640x480]

pin artistiquement torturé par les contraintes qu'il a rencontré dans sa croissance

DSCF5423 [640x480]

remontée d'un ressaut

anse-de-melette 2694 [640x480]

 

DSCF5431 [640x480]

 

DSCF5435 [640x480]

Puis la pause salutaire pour le pique nique, avec vue sur la mer et les îles !

DSCF5444 [640x480]

le sentier repart à plat mais pas pour longtemps

DSCF5446 [640x480]

 

anse-de-melette 2703 [640x480]

Enfin, c'est la jonction avec le  GR 98-51 , vue arrière sur Cortiou , la sortie des eaux de la station d'épuration est bien visible et si le vent d'est soufflait, ce serait...odorant, mais là le mistral pousse les effluves vers Cassis. 

DSCF5437 [640x480]

Dès la reprise du GR nous repartons en sens inverse, vers l'ouest nous repassons sous le cirque des Walkyries et la tête de Melette...et son sentier qui m'attire tant .

DSCF5458 [640x480]

puis ce sont les aiguilles de Bompard qui se présentent juste avant la calanque de Podestat

DSCF5466 [640x480]et c'est chemin en sens contraire sur la partie prise ce matin à l'aller, Podestat, les Queyrons, Marseilleveyre

DSCF5468 [640x480]la vue arrière sur Marseilleveyre nous permet de voir, au loin,  les falaises de Soubeyranes qui commencent à rougir sous l'effet du soleil plein ouest.

La calanque de la Mounine, les tunnels végétaux

DSCF5471 [640x480]et c'est de nouveau Callelongue, où en cette fin d'après midi de presque printemps, les touristes abondent.


Une virée qui nous a demandé 4h00 de marche et de grimpette pour 13,700 km et un dénivelé cumulé en positif d'environ 565m.


Repost 0
Published by Jean Luc - dans petites randonnées
commenter cet article
22 mars 2012 4 22 /03 /mars /2012 20:00

   Un classique de chez classique !

Le ragoût d'agneau aux pommes de terre, un vrai plat comme on en faisait "dans le temps" quand il fallait nourrir toute la famille pour pas trop cher.

Simple, pas trop onéreux et véritablement délicieux, surtout en hiver quand le besoin de se réchauffer l'intérieur se fait sentir.

Une cuisson en cocotte en fonte est, on ne peut plus recommandée, la mienne est assez ancienne et pour reprendre une expression célèbre, parfois grivoise, c'est dans les vieilles marmites qu'on fait les meilleurs...ragoûts ! Dont acte.

 

Pour ce plat traditionnel il nous faut :

Pommes de terre, environ 4 belles patates

2 carottes

2 oignons

laurier, herbes de provence, concentré de tomates

huile d'olive, sel, poivre.

600 à 700 gr de morceaux d'agneau, poitrine, cotes ou tout simplement des morceaux pour couscous, c'est parfait !

 

Emincer les oignons et les faire suer puis juste blondir dans un filet d'huile d'olive au fond de la cocotte en fonte.

DSCF5175 [640x480]

ajouter la viande, et faire dorer, le gras de la viande devrait suffire, inutile d'en rajouter.

DSCF5177 [640x480]

Pendant ce temps éplucher les patates et les couper en trois ou quatre gros morceaux.

Eplucher les carottes, tailler en rondelles.

DSCF5178 [640x480]

  Ajouter patates, carottes, 2 feuilles de laurier , sel éventuel et 25 cl de vin blanc sec, si le liquide n'est pas suffisant compléter avec de l'eau, le niveau doit être juste en dessous les parties solides. 

DSCF5181 [640x480]

  Une belle CàS de concentré de tomates, du thym

DSCF5183 [640x480]

porter à ébullition, puis, couvrir et laisser cuire à feu doux, compter au moins une heure.

DSCF5184 [640x480]

A servir tel quel juste accompagné d'une salade verte.

Repost 0
Published by Jean Luc - dans Miam miam glou glou
commenter cet article
20 mars 2012 2 20 /03 /mars /2012 22:25

   Ce matin, avec Yvette la Gazelle,  nous avions prévu d'aller dans les calanques, mais au petit matin,  un brouillard épais recouvre Marseille, et pour nous décourager davantage, ce brouillard arrive de la mer, alors les calanques et tout particulièrement l'Escu et ses passages acrobatiques... ce sera pour une autre fois, on ne prendra pas de risques inutiles.

La météo annonce du soleil vers Aix en Provence, par conséquent,  direction le massif de ste Victoire et le Garagaï.


   Garagaï c'est le nom que l'on donne ici à ce genre de gouffre naturel qui, par le jeu des infiltrations d'eau transforme un simple trou en grotte ou même en tunnel par effondrement des voûtes , voir ici le très explicite site des amis de la ste Victoire sur ce phénomène.

clique-ici-gif-019.gifhttp://www.amisdesaintevictoire.asso.fr/ZOOM/garagai.html


La rando de ce jour, sera donc une visite de ce gouffre, mais pour cela, il faudra monter jusqu' au Prieuré puis à la croix de Provence par le très beau sentier Imoucha et le GR "Jura/ Méditerranée" au départ du parking de la SCP au barrage du Bimont.

carteclic pour agrandir

Il est tôt, nous sommes les premiers sur ce parking très connu des promeneurs et randonneurs, mais je soupçonne que nous ne serons pas seuls très longtemps.

Traversée du barrage, avec une très belle vue sur ce lac artificiel

DSCF5255 [640x480]

et juste à la sortie, à contre sens le sentier Imoucha débute.

DSCF5256 [640x480]

Yvette qui s'est proposée en documentaliste nous raconte :

Henri Imoucha est le fondateur , le 14 mai 1955 , de l’association « Les Amis de Sainte Victoire ». Pratiquement tous les dimanches , habitant Marseille , il venait par le train à Aix où il garait un vélo avec lequel , par la route Cézanne, il gagnait la ferme de Roques Hautes puis à pied il montait au Prieuré où il nettoyait , consolidait , taillait des arbres et embauchait des randonneurs de passage pour l’aider .

Depuis plus de soixante ans , l’association « Les Amis de Sainte Victoire » oeuvre pour la remise en état de ce site merveilleux .

  DSCF5253 [640x480]

Encore un peu "embrumé" le sommet nous attend, tout là haut.

Après un joli passage en forêt de pins, descente dans un vallon, ensuite, la rude montée commence, elle sera ininterrompue jusqu'au sommet.

Les crêtes de Costes chaudes, arides nous laissent apercevoir que le brouillard épais enveloppe toujours Marseille et sa région

DSCF5257 [640x480]

et poussé par une petite brise il commence à envahir le pied du massif, les eaux du lac nous apparaissent moins nettes et verdâtres.

DSCF5258 [640x480]

Rude montée, pierres, balisage pas toujours bien net, et comme nous voulons éviter de piétiner la malheureuse mais courageuse végétation rase, on évite de sortir des traces.

crocus [640x480]

De loin en loin de très beaux cairns nous donnent la direction générale.

DSCF5261 [640x480]

Premier étage si l'on peut dire, le "pas de l'Escalette" où un sentier escarpé qui arrive du refuge Cézanne rejoint les crêtes, ce sentier sera celui de notre retour, ensuite c'est le "pas du moine" , 

DSCF5268 [640x480]

échancrure dans un mur d'enceinte en pierres sèches, qui était la limite de propriété des Moines du Prieuré au XVIIIème siècle.

DSCF5269 [640x480]

 

DSCF5271 [640x480]

A droite, la crête des Costes Chaudes contrefort du massif coté ouest. A gauche en forme de "S", la colonne vertébrale du dinosaure, ce squelette veille sur les oeufs conservés ici depuis des millénaires.

Plus haut, nous rejoignons le GR "Jura/Méditerranée" qui arrive jusqu'au crêtes du massif pour redescendre, bien plus loin, sur Puyloubier.

DSCF5272 [640x480]

Enfin , c'est la très belle arrivée au Prieuré

DSCF5274 [640x480]

et tout de suite nous remarquons que sur l'esplanade c'est ...chantier.

Une véritable ruche, brouettes, pioches pelles, palans et tout autour de ces outils rustiques, femmes, hommes s'activent, il y a même une biquette qui participe aux travaux.

gouffre-de-garagai-2536--640x480-.JPG

 

Panorama-3--640x480-.JPG

Voulant visiter le refuge qui est un exemple de propreté et d'entretien, nous voyons un homme en train de nettoyer le sol, salutations d'usage et rapidement ce Monsieur nous propose bien gentiment de nous conter l'histoire de ce Prieuré du ...Moyen âge à nos jours !

Il s'agit d'un membre de cette association, "les amis de la ste Victoire" lui faisait du ménage à notre arrivée, mais d'autres participent à une séance de fouilles archéologiques, dans le fond du gouffre qui se situe au pied de la paroi.

gouffre-de-garagai-2541bis--640x480-.jpg

Yvette qui a bien retenu sa leçon, raconte :

Nous apprenons qu’avant la construction du Prieuré en 1654 il existait une petite construction enterrée et c’est un prêtre Jean AUBERT qui décida d’agrandir l’ermitage initial pour en faire un centre de prières et pèlerinages Devant le succés de son entreprise il fit édifier en 1656 une chapelle digne de ce nom qui fut consacrée en1661 à NOTRE DAME DE LA VICTOIRE et il décida de créer un monastère où pourraient loger en permanence quatre moines destinés à le seconder . Il trouva un mécène en la personne d’un riche bourgeois d’AIX , Honoré LAMBERT qui y consacra la plus grande partie de sa fortune en reconnaissance à la Vierge Marie pour l’avoir miraculeusement guéri d’une grave maladie .Jean AUBERT et Honoré LAMBERT ont été enterrés dans la crypte de la chapelle .
Quelques ermites ont ensuite accepté de vivre de façon épisodique au Prieuré qui connut un déclin inexorable
jusqu’en 1954 date à laquelle Henri IMOUCHA décida de faire revivre ce haut-lieu . La tradition d’un pèlerinage auPrieuré a été reprise et fixée chaque année au dernier dimanche d’avril , c’est le ROUMAVAGI .

Ne pas hésiter à visiter leur site internet, véritable témoignage de leur oeuvre dans ces vieilles pierres.

clique-ici-gif-019http://www.amisdesaintevictoire.asso.fr/


Notre guide qui connait son affaire, nous entraîne ensuite vers l'entrée du Prieuré, où, il nous montre une curiosité. Au dessus de l'entrée, dans une niche, une Vierge, mais pas n'importe laquelle,

DSCF5283 [640x480]

cette statue nous la représente enceinte, il semble que ce soit une rareté et si cela ne se remarque pas quand on arrive, vu de profil c'est évident. Cette Vierge a une histoire.

Yvette raconte :

Notre guide nous raconte ensuite l’histoire de la magnifique Vierge en bronze dans la niche au-dessus de la porte de la chapelle . Cette Vierge « en maternité » a été retrouvée  dans les décombres de la « Savonnerie de la Vierge » détruite au cours des bombardements de Marseille lors de la dernière guerre . Elle était intacte il ne lui manque que l’extrémité de trois doigts . Son dernier propriétaire ne sachant pas quoi en faire l’a offerte à l’association .

Ensuite nous sommes entraînés vers le porche d'entrée où trônent deux statues étranges, notre guide nous raconte que c'est l'oeuvre d'un sculpteur local qui les a sculptées bénévolement pour l'association, elles représentent Honoré et Saint Jean l’Evangéliste en l’honneur de Jean AUBERT et Honoré LAMBERT .

DSCF5273 [640x480]

Nous laissons notre aimable guide à ses travaux ménagers en lui promettant de ne rien répéter à son épouse de ses efforts avec balai et serpillière, cela risquant de lui créer des ennuis à la maison ! .

gouffre-de-garagai-2558--640x480-.JPG

La calade restaurée par les amis de l'association, quelle partie date du XVIIème, quelle autre partie date du XXIème ? bravo, beau travail !

DSCF5287 [640x480]

Poursuite de notre balade en direction de la croix de Provence, la sente est escarpée et demande un peu d'attention.

DSCF5289 [640x480]

La croix de Provence :

DSCF5296 [640x480]La croix que l'on peut aujourd'hui apercevoir, date de 1875. Le monument est construit à l'initiative du curé de Rousset, l'abbé Meissonnier. Son but est de conjurer deux maux qui accablent alors la France : la variole et les suites de la guerre franco-prussienne de 1870. La croix s'élève à une hauteur de 18,25 mètres. Elle surplombe une chapelle, Notre-Dame de la Victoire, et un prieuré du XVIIe siècle en cours de restauration. La croix de Provence contient dans son socle métallique un coeur en cuivre enfermant les noms de ses souscripteurs et des 104 paroisses donatrices des diocèses d'Aix, Arles et Embrun.
Le 18 mai 1875, elle est solennellement bénite par Théodore-Augustin Forcade, archevêque d'Aix, en présence de 3 000 fidèles. Sur le socle ont été gravées quatre inscriptions :
Face regardant vers Paris, inscription en français : « Croix de Provence, bénite par Monseigneur Théodore-Augustin Forcade, Archevêque d'Aix, Arles et Embrun le 18 mai 1875 » ;

  Face regardant vers Marseille, inscription en grec : « Voici, matelots, votre phare, négociants, votre gain, travailleurs, votre repos et votre richesse » ;
  Face regardant vers Aix-en-Provence, inscription en provençal : « Ô Croix, salut ! Source d'éternelle lumière, avec le sang d'un Dieu, ô testament écrit, la Provence à tes pieds s'inclina la première. Protège la Provence, ô croix de Jésus-Christ. »

Face regardant vers Rome, inscription en « latin » : « Dieu très bon, très grand, ô Croix, force de Dieu et la nôtre, salut ! Puisse votre lumière si douce aux cœurs qui aiment Jésus, et si miséricordieux à ceux qui, hélas, ne l'aiment pas, resplendir au loin » ;

DSCF5293 [640x480]Ce monument est restauré une première fois en 1982, puis en 2004, où l'ensemble de l'ancien socle est remplacé par un parement de béton armé de couleur proche de la pierre, formant un banc périphérique d'où on aperçoit le paysage provençal sur 360 degrés. La restauration de 2004 a été rendue nécessaire par le fait que la croix a reçu plusieurs fois la foudre, en 2002 et 2003, phénomène électrique qui l'a tant endommagée qu'une restauration a semblé un temps quasi impossible à mettre en œuvre. Celle-ci a pourtant été réalisée en raison de l'attachement des habitants d'Aix à leur croix et en respectant les contraintes imposées par le classement du site en Natura 2000.

gouffre-de-garagai 2567 [640x480]Nous filons ensuite par le GR vers le Garagaï,

DSCF5302 [640x480]

depuis le sentier il se présente comme un tumulus mais en s'approchant ce serait plutôt un entonnoir géant.

DSCF5305 [640x480]

 

DSCF5313 [640x480]

Petite incursion dans la première partie du gouffre,

gouffre-de-garagai 2574 [640x480]

 

puis ensuite pique nique au dessus, sur les crêtes à l'abri du vent.

fleurs jaunes [640x480]

Pour le retour ce sera sens inverse jusqu'au pas de l'Escalette, où nous prendrons plein sud la direction du refuge Cezanne, le sentier est abrupt, rocailleux et rapidement nous nous éloignons de la falaise.

DSCF5321 [640x480]

 

DSCF5323 [640x480]

Le refuge Cezanne est au beau milieu d'une plaine arborée,

DSCF5330 [640x480]

 

DSCF5331 [640x480]

les cerisiers en fleurs parfument l'air et mettent un peu de couleur à ce massif somme toute assez minéral.

DSCF5338 [640x480]

 

DSCF5340 [640x480]

 

Panorama 1 [640x480]

La piste large et confortable nous ramène au barrage par le vallon des Harmelins, en passant à proximité de la propriété de  Roque Hautes.

DSCF5343 [640x480]

 

DSCF5346 [640x480]

Une bien agréable et instructive balade de 13,800 km parcourus en 3h55 de marche effective avec un cumul de dénivelés de 760m.

DSCF5348 [640x480]


Repost 0
Published by Jean Luc - dans petites randonnées
commenter cet article
18 mars 2012 7 18 /03 /mars /2012 22:14

Pour un pique nique de rando, maintenant que les froidures sont derrière nous, j'ai pensé à un cake salé original.

Un cake donc, mais en lieu et place de courgettes et autres légumes habituels j'ai voulu essayer avec des christophines, après tout ce cucurbitacée est frais et légèrement croquant sous la dent, son seul inconvénient étant sa forte teneur en eau, la cuisson sera donc minutieuse.

DSCF5203 [640x480]

Les outils nécessaires :

 

1 belle christophine ( je préfère ce nom à tous les autres du fait de mes affinités Martiniquaises) mais chayotte ou chouchou c'est la même chose.
1 carotte

100 g d'emmental râpé
150 g de farine bio T65
3 oeufs
un petit verre de lait, environ 10 cl.
1 sachet de levure ou son équivalent en bicarbonate de soude alimentaire.

Piment d'Espelette, une belle pincée, juste pour relever

huile d'olive, 1 grosse Cuillère à soupe

herbes de provence, sel et poivre à convenance

Un peu de beurre pour le moule


Eplucher et couper les christophines en dés, y compris le délicieux et tendre noyau.

Eplucher et couper la carottes en petits dés.

DSCF5205 [640x480]Les faire cuire dans une sauteuse légèrement huilée, puis ajouter un demi verre de vin blanc et laisser cuire à couvert et à feu doux,

DSCF5206 [640x480]remuer avec précaution pour ne pas réduire la christophine en purée.

Quand les légumes sont cuits, bien les égoutter et réserver.
Dans un cul de poule, mélanger farine, levure, oeufs, lait, sel, poivre, un soupçon de piment d'Espelette, un chicoulon d'huile d'olive

DSCF5207 [640x480]

légumes et emmental râpé, herbes de provence.

DSCF5209 [640x480]Beurrer, fariner un moule à cake

DSCF5208 [640x480]

et le remplir du mélange.

DSCF5210 [640x480]Enfourner à 190° pendant 40 minutes.

Surveiller la cuisson à coeur en plantant régulièrement  la lame d'un couteau.

DSCF5212 [640x480]

Après séance de dégustation en rando, je pense que remplacer la moitié de l'emmental par son équivalent en fromage "ayant du goût" serait bénéfique, chèvre ou Feta, voire même, soyons fou, du Roquefort.

DSCF5215 [640x480]


Repost 0
Published by Jean Luc - dans Miam miam glou glou
commenter cet article
14 mars 2012 3 14 /03 /mars /2012 21:10

Les magrets de canards s'arrangent fort bien d'un accompagnement en sucré-salé et après avoir essayé avec...

 

...des mangues (délice)

 !cid 55C894C9-38DF-4F88-8CC0-88845CD2BE5B

 ...des oranges (re-délice)!cid 55C894C9-38DF-4F88-8CC0-88845CD2BE5B

  ...des coings au miel (une tuerie) en_travaux_ani.gif

recette à venir...en saison.

 

j'ai pensé utiliser des figues de cet été conservées au congélateur.


Les figues fraîches, de belle qualité, sont juste coupées en deux et placées dans un sac congélation, pour les utiliser soit il suffit de les laisser se décongeler et jeter l'eau rendue soit les utiliser encore congelées et l'eau rendue sera utile pour la cuisson, ce que j'ai fait.


Les ingrédients

un magret pour deux personnes c'est, pour mon cas amplement suffisant.

300 de figues congelées fraîches

miel, herbes de provence, sel poivre.

Une salade verte aux copeaux de tomates séchées en accompagnement.

 

Commencer par la cuisson un peu plus longue des figues encore congelées.

Elles seront jetées dans une poêle (céramique) anti adhésive et sans gras ajouté les laisser rendre de l'eau puis quand tout baigne, ajouter une grosse CàS de miel et une belle pincée d'herbes de provence (thym, romarin, sarriette, séchés au soleil et moulus )

Laisser mijoter en remuant délicatement pour ne pas réduire les figues en purée.

DSCF5164 [640x480]

Pendant ce temps, parer les magrets en ôtant une grande partie de tout le gras inutile, en laisser un peu ce qui permettra une cuisson sans gras ajouté.

DSCF5158 [640x480]

Quelques coups de couteau dans la chair permettront éventuellement une cuisson plus à coeur.

DSCF5161 [640x480]

Placer les magrets coté gras vers le fond d'une autre poêle et saupoudrer d'une peu d'herbes de provence, laisser fondre le gras et retourner pour dorer la viande sur toutes ses faces. Saler sans trop.

 

Si le miel caramélise trop vite par rapport à la cuisson des figues qui doivent être fondantes sans tomber en purée, ajouter un peu d'eau ou mieux, du muscat de Frontignan, et continuer la cuisson jusqu'à confire les fruits. 

DSCF5168 [640x480]

  Servir très chaud  et rapidement, c'est une préparation facile mais qui demande une bonne synchronisation des cuissons. Un plat qui ne se prépare pas à l'avance !

DSCF5173 [640x480]

Figues confites au miel, magrets , salade aux tomates séchées, un peu de poivre mais seulement dans l'assiette et à convenance.

cusiniers-20-10-.gif

Repost 0
Published by Jean Luc - dans Miam miam glou glou
commenter cet article

Profil

  • Jean Luc
  • passionné par la plongée sous marine, je suis aussi un amoureux des collines Provençales.
La plongée et la rando sont mes activités sportives preferées.
La cuisine,la lecture,la photo, la pêche  et le jardinage sont mes activités plus calme
  • passionné par la plongée sous marine, je suis aussi un amoureux des collines Provençales. La plongée et la rando sont mes activités sportives preferées. La cuisine,la lecture,la photo, la pêche et le jardinage sont mes activités plus calme

Le Bureau

  ROMAN

Le grand secret

 gd secret

 

Si vous avez envie de  tenter l'aventure d'une plongée sous marine en mode spéléo avec tous les frissons que cela comporte, mais bien calé dans un fauteuil et en 191 pages, me faire parvenir

 

   un chèque de  20 euros TTC , port compris

Jean Luc Fontaine

130 vallon des Escourtines

13011 Marseille

Dédicace personnalisée sur demande.

plus de détails ici :

***********************************************************************
  

Indice Atmo : vue d'ensemble

 

 

Rechercher Un Article ?

Visiteurs présents sur le site

Compteur Global

 

 

 

 

 

Randos et plongées

 Petites randos dans nos collines et ailleurs..

 

Hautes Alpes :

Champoléon : le refuge de tourond

Champsaur : Le col de Moissière

Champsaur : le col de Gleize

Valgaudemard : Les cabanes de Prentiq 

Valgaudemard le refuge des souffles

Valgaudemard le refuge du pigeonnier

Valgaudemard, les sources des Doux

Devoluy: le village de Chaudun

Devoluy: le sentier de ronde de Chaudun

Devoluy, sentier de ronde  de Chaudun et fouanières

Les pénitents des Mées

Devoluy: la petite Céüse

Devoluy: le col de Tournillon

Devoluy: la roche de la Fouanières

Devoluy: le pic de Céüse

Devoluy: Céüse, le pas du loup

Devoluy, le roc de Rimat

Devoluy, la tête des Ormans

Devoluy, la tour carrée

Devoluy, la chapelle de la Crotte

Gapençais, crêtes de Charance 

Gapençais, le Cuchon

Devoluy la boucle de la Souchière

 

Retrouvance en Buëch Devoluy :

1ère étape, Veynes - Agnielles

2ème étape, Agnielles - Recours

3ème étape, Recours - Rabioux

4ème étape, Rabioux - Les Sauvas

5ème étape, Les Sauvas - Chaudun

6ème étape, Chaudun - Rabou 

 

Massif  du Garlaban :

Tête rouge et le Taoumé

Tête rouge et le Taoumé 09/2011

La Grotte de Grosibou au départ d'Allauch

Le puits de l'Aroumi 

Le puits de l'Aroumi au départ de la Fève

La baume sourne

La source de Barqieu et le Garlaban 2

Le Pic du Taoumé par le vallon de Précatori

Le sentier des scolopendres

Garlaban,  la source du chien

Le col de Tubé au départ de lascours, 1ere partie

Le col de Tubé au départ de Lascours, 2ème partie

La parloire mai 2011

La parloire janvier 2012

Le Mont du Marseillais 

La grotte de Manon et

le sentier des scolopendres

La grotte du berger

Sur les traces de Pagnol

Le domaine de Pichauris

La grotte du Midi ..ou du Papé

Lascours, le grand vallon

Le vallon de Passetemps

Grand vallon et grotte du papé

Grottes et marmites du grand vallon 

Lascours, le grand vallon 

La croix de Garlaban face sud.

Nocturne, la croix de Garlaban

Font Berguettes

Marmites du grand vallon

Grosibou par Lascours 01-2014

Baume Sourne 12-2013

L'eau des collines-grotte de l'étoile 02 2014

Lascours, gd Vallon 03 2014

Lascours gd vallon et grotte du Papé 05 2014


 

Massif de l'Etoile :

L'aire de la Moure

Notre Dame des Ange, ....près de Marseille
La grotte des fées et le Baoù Traouqua

Le mont Julien et le Ratier

La tête du grand Puech

La grotte de la Vierge

La tête du Gd PUech 01-2014

 

Massif de la ste Baume :

Le balcon des Encanaux

Le col de Bertagne

La glacière du vallon du Fauge

La crête de la Lare 

Le plan des Vaches par les dents de Roque Forcade 2012

Le joug de l'aigle

La source de l'huveaune

Les sources de l'Huveaune 2  

Le circuit de la Taurelle 

La grande Baume par bertagne

Le jas de Miqueoù

le chemin du blé

Les quatre chênes 

Le balcon des Infernets 

Le signal des Beguines 

Le col de Bertagne et la grande baume 2

Rougiers, Castrum st Jean et les 4 chênes 

Le vallon des cèdres

La croix du Paradis

Le Paradis et le sentier merveilleux

Le vallon de la galère

Le balcon des Infernets et le torrent des Encanaux 

Le tour de Roussargues

Le pas de Cugens

Le gouffre du plan des masques 

Les dents de Roque Forcade, autre parcours

Le vallon de l'Aigle

Le pas de la Cabre

La grande Baume

La tour Cauvin

Falaises de Cugens, le trou du vent

La grande Baume 2013

Le Cruvelier et le Brigou 

Le jas de Sylvain

Le plan des masques

le sentier Marcel Estruch

Le trou du vent 02 2014

Le jardin suspendu 03 2014

La neige au Paradis 03 2014

Le tour du pic de Bertagne 03 2014

Du pas de la cabre au Paradis 06 2014

Le ravin des Encanaux 06 2014

Le sentier marcel Estruch 05 2014

La voie Gombault 04 2014 

 

Massif de Luminy, les calanques, Cassis :

Les falaises de Soubeyranes 

Port pin et le ravin de Gorgue longue

La calanque de Morgiou

Le tour du mont Puget

Le vallon de la fenêtre

Les falaises du Devenson

Le cap Morgiou

Grand Malvallon, les 3 arches    

La couronne de Charlemagne

Le Malvallon sud et le belvédère celeste

Le plateau de l'homme mort
Le plateau de l'homme mort 2013

La calanque des pierres tombées

Le pas de l'oeil de verre, la Candelle

La rêveuse du pas de la Lèbre

La calanque de l'Escu

Le col de la selle et grotte Rolland

Beouveyre

Falaises du Devenson et l'Eissadon

Rando givrée, belvédère de Titou Ninou février 2012(1)

Belvédère Titou Ninou fevrier 2012(2)

Les 4 pas :  demi lune, escaliers des géants...

sommet de Marseilleveyre(1) les 3 grottes

Sommet de Marseilleveyre (2) les escaliers des géants

Le col de la Selle, les grottes Dechaux

La cheminée du Diable

Le cirque des Pételins

La traversée du mont Puget

Les 3 arches du Malvallon 2012

L'anse de Melette

Le couloir du Cadellon

Calanques de l'Escu et Melette

Les falaises du Devenson et de l'Eissadon

Le vallon de la fenêtre 2012

L'escalier des géants

Le pas de la Cabre

En Vau et Port Pin

Le cap Gros

Le belvédère d'En Vau

Le couloir du Candeloun

Les 4 grottes du rocher st Michel

Le sommet de Marseilleveyre

Le plateau de Cadeiron

Le sentier du chinois

Sentier Garrigue et cap Gros 

Le vallon de l'herbe et cap Gros

Le tour de la grande Candelle

Les calanques de Sugiton et Morgiou

Cap Gros, le saut du chat

Les trois pas...

La tête de Melette 

Couloir du Candelon intégral

Les crêtes de soubeyranes

Le cirque de mestrallet

Le vallon de l'herbe

Le tour de la Candelle

Titou Ninou à la belle étoile

Cap Morgiou grotte du figuier

Le vallon de Mestralet

Titou Ninou nov 2013
Creche troglodyte

Creche troglodyte suite 01 2014

Le Mt Puget et le couloir du Candelon 01-2014

La grotte de l'Ours 01-2014

Titou Ninou, la crèche suite

sommet Marseilleveyre 01-2014

calanque de l'Escu 01-2014

au fil de mes envies 12-2013

Beouveyre 12-2013

La cheminée Lacroix 01 2014

Mont Puget et couloir du candelon 01 2014

La grotte de l'Ours 01 2014
Les falaises du Devenson 02 2014

Au dessus de Sormiou 03 2014

Le pas de la demi Lune et Marseilleveyre 03 2014

La grotte de la colonne 03 2014

La croix du Malvallon 03 2014 

Le cirque de Melette-walkyries 06 2014 

Le renard des calanques 

 

Les massifs de Marseilleveyre à Aubagne :

La source des eaux vives

Le balcon des Escourtines

Le Montounier et la chapelle St André

Le Mont St Cyr

Le four à cades de revers de boquié

Le Baoù de la Candolle

Le balcon des Escourtines et la source des eaux vives - juste au delà de mon jardin

Le Douard et les gorges de la petite ste Baume  

Notre dame de Julhans

Le mont Lantin et le mont Carpiagne

Le mont Lantin et la source des eaux vives

Le vallon de Gendame

Le cabanon du Marquis 01-2014

 

Massif de Regagnas et mont Aurélien :

L'ermitage de st Jean du Puy

Le sommet du Regagnas  

Le rocher Olympe du mont Aurelien

le Mont Olympe

Le plateau de la Serignane

Le mont Olympe et le rocher de 11 heures

Le rocher de 11 heures

pique nique à st Jean du Puy 12-2013

 

Massif et Parc naturel du Luberon :

La foret de cèdres

La combe de Sautadou  

Le tour du Roumagoua 

Oppede le vieux, versant nord

La source du Mirail

Le pin de l'Eigoune

La Groupatassière

Le plan des Agas

Les moulins du Veroncle

La combe de Vaumale 04 2014

 

Massif de ste Victoire :

Le pic des mouches

Le pic des Mouches version plus longue

Le pic des mouches au départ de Puyloubier

Le sentier Imoucha et les cretes de costes chaudes

Le Prieuré et la croix de Provence

Le Garagaï

Refuge Baudino au départ du parc des 2 aiguilles

D'un barrage à l'autre

L'ermitage st Ser

De st Ser au pas du Clapier

Le pic des mouches au départ de Puyloubier

Le pic des mouches par st Ser

Le gouffre de Garagaï

La croix de Provence par la marbrière

Refuge Baudino nov 2013

Le vallon de la Tine 03 2014

Le gouffre de garagaï 04 2014

Le pic des mouches 04 2014   

 

Le Verdon :

Le sentier des pecheurs

Le sentier des pêcheurs 2012

La chapelle ste Maxime, la draille des vaches

Le lac de ste Croix, le tour du Defens 

 

Divers :

Guillestre et la rue des masques

Raquettes à Risoul

Var, Lou gro Cervo

Var, La grotte du Garou

Var, Les gorges du Caramy

Var, les gorges du Caramy depuis le barrage

Var, le vallon du rocher des abeilles
Les crêtes de Roque Menourque 

La calanque de Figuerolles, cote bleue

Le mont Concors

Mazaugues, les ruines de Touchou

Le Puy ste Réparade, la Quilho
St Esteve Janson, le chateau

Notre dame des Anges...dans le Var

Vaucluse, le mur de la peste

Cote bleue, calanque de la Vesse

Alsace, mont ste Odile, le mur païen

Guyane, le sentier Rorota

Le village troglodyte de Calès

Port d'Alon, sentier du littoral

Le Mourre d'Agnis

La grotte du Mounoï Var

Var , le chateau du Diable 05 2014

Var, les gorges du Destel... l'intégrale 04 2014


Corse :

La boucle de l'Acciolu

Le sentier du facteur de Girolata

Le refuge d'Ortu

La punta di Bonassa

 

Andorre :

Le lac d'Angolaster

Le col de Juclar

Les lacs des salamandres  

Les lacs de Meners

Les lacs de Siscaro

Le circuit nature de Canillo 

 

Ardèche :

Le chateau de Pierre Gourde

Le sentier du vigneron

Le tour de Girond

Le chateau de Rochebonne

 

Lozère :

Eglazines et st Marcellin

Les echelles de Cinglegros, le pas de l'Arc

Causse Méjean corniches de la Jonte

 

 

 

 

 Plongées en Méditerranée :

 

1ère plongée de l'année 2009
La pierre de Briançon

L'île Moyade
Au phare de Planier
La calanque des Contrebandiers

Cadaquès, Massa d'Or
L'épave du Donator
L'épave du Chaouen
Le grand Congloué
La grotte de la Télévision
L'impérial du milieu
L'île de Riou
La pointe Caramassagne

La pierre à Daniel
Pointe Caramassagne 02/2010
La grotte de la télévision 03/2010
Quelque part vers Planier

Caramassagne, la grotte 04/2010  

Le tombant de la boulegeade 

Le tombant de la boulégeade 2

Au sud ouest de Planier  

Planier, Mola mola
L'épave du Ker Bihan

La pierre de Cassis  

La pierre à Daniel(2)  

Plongée...dans mes archives photos

Ma dernière chasse sous marine

Le couloir des gorgones

Zeus faber, un poisson de légende 

Grand congloué, les bankaws  

2011 la calanque du contrebandier

06/2011  La pierre de Briançon

2011 La grotte de la télévision

08/2011 Caramassagne

08/2012 la grotte à Peres

08/2012 la pierre à Daniel

08/2012 l'arche de Planier

06/2012 la grotte de la télévision

06/2012 la calanque de l'Escu

03/2014 Riou pte Caramassagne 

02/2014 calanque du contrebandie

07 2014 dans le bleu, calanque du contrebandier 

06 2014 la pierre de Cassis 

06 2014 la cap nègre 

 

 

 


 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 







Gites et chambres d'hotes

Coups de coeur

 

Quelques sites que je recommande :

 

Jacques Testa artiste peintre.

 

Ely Boissin artiste peintre et plongeur .

 

Les dessins de RB 

 

Glibert Thomas, le peintre des calanques