Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 mars 2012 6 10 /03 /mars /2012 21:30

Pour ce dimanche 4 mars qui s'annonce sous une grisaille persistante, nous allons en rando du coté de Ceyreste, ce charmant village qui surplombe La Ciotat et qui est le point de départ de nombreuse balades dans les collines du Défens .

Le circuit choisi, sera pour ses deux tiers, un classique du genre, et pour le reste, un peu de hors balisage. Au départ du camping de Ceyreste, monter par le vallon de Pelengarri puis arrivé au "chêne blanc" suivre en crête direction le pas d'Oulier par le GR 98-51, passage devant le cabanon du marquis, le cabanon des gardes et descente en hors balisage par le confidentiel et étonnant sentier du vallon de Gendame.

carteclic pour agrandir

La piste qui monte régulièrement au chêne blanc est facile, la grimpette est constante, seuls quelques lacets donnent un peu de relief à ce début de parcours.

DSCN4021 [640x480]

 

DSCN4023 [640x480]

En ce moment, la végétation souffre du froid de cet hiver et de l'actuelle sècheresse. nous sommes début mars et pour l'instant dans ces collines je n'ai pas encore vu une seule asperge sauvage, alors que dans les bonnes années, j'en ai fait récolte depuis mi février.

DSCN4028 [640x480]

Le romarin a du mal à se remettre de la neige, les cistes sont paresseux et pas du tout motivés.

Au point appelé "le chêne blanc", nous arrivons sur la grande piste , autoroute à piétons et VTT qui relie le pas d'Oulier au col du grand Caunet, c'est une portion du GR 98-51 que nous retrouvons régulièrement dans les calanques. Là nous bifurquons à gauche puis après de belles montées régulières et sans difficulté nous passons devant le cabanon du Marquis.

DSCN4029 [640x480]

Cette petite bâtisse en pierre, haut lieu de pique nique des randonneurs de la région, est fort bien aménagée, bancs, tables, et même luxe suprême dans ces collines arides, une cheminée intérieure, permettant éventuellement de faire des grillades en plein été !

DSCN4030 [640x480]

Surprenant, il est presque midi et aucun randonneur ne squatte les lieux,

DSCN4031 [640x480]

ça ne devrait pas durer et nous décidons de ne pas nous arrêter ici, préférant un coin de garrigue, à la surpopulation qui devrait se manifester rapidement.

Bien vu ! A peine croisons nous un petit groupe que celui s'élance, certains d'entre eux en courant, pour occuper l'endroit.

Le soleil ne veut pas se montrer et c'est sous un ciel gris plombé que nous ferons notre petite pause, juste abrités du petit vent d'est qui monte de la mer.

DSCN4033 [640x480]

 

DSCN4032 [640x480]

Une furtive trouée dans les nuages éclaire d'un timide rayon de soleil , le village de Roquefort.

Continuant sur cette piste, nous passons devant l'autre refuge , le cabanon des Gardes,

DSCN4035 [640x480]

moins bien aménagé il n'en a pas moins de succès,

DSCN4036 [640x480]

puis la tour de gué incendie et enfin au prochain carrefour de pistes nous prenons à gauche pour redescendre en direction de Ceyreste et la Ciotat.

DSCN4038 [640x480]

 

DSCN4039 [640x480]

La grisaille ambiante nous laisse à peine apercevoir, La Ciotat, le chantier naval et le bec de l'Aigle.

200 à 300 m plus loin un timide cairn marque le début du sentier du vallon de Gendame, quittons le balisage de la piste et enfonçons nous dans  et étroit et sombre vallon.

DSCN4041 [640x480]

 

DSCN4042 [640x480]

Roches découpées, éboulis, on est loin de la "morne plaine" des crêtes que nous venons de passer, la descente est rapide mais toujours facile.

DSCN4043 [640x480]

 

DSCN4045 [640x480]

Laissons à gauche le sentier des Conquettes et filons à droite toujours en descente,

DSCN4047 [640x480]

 

DSCN4049 [640x480]

puis plus bas laissons à gauche le vallon de la Poulinière,

DSCN4053 [640x480]

 

DSCN4056 [640x480]

et enfin vers la cote 110 , prendre à gauche le large sentier qui va remonter à notre point de départ cote 180.

Cette balade nous a demandé 3h03 de marche effective pour 12,63 km et un cumul de dénivelé positif de 465m.

Repost 0
Published by Jean Luc - dans petites randonnées
commenter cet article
5 mars 2012 1 05 /03 /mars /2012 12:00

Encore une rando en solitaire où, ayant planifié un point de départ et des idées de parcours, je vais ensuite modifier et/ou allonger ma balade, au gré de mes envies, du temps qu'il fait... et de ma forme.

Aujourd'hui au programme pas mal de dénivelé et des passages pour moi encore inconnus comme la cheminée de l'aiguille de Guillemin dans le mont Puget et, plus loin,  la longue et rude remontée du cirque des Pételins.

carteclic pour agrandir

Il fait un temps superbe, cette rando démarre bien.

Depuis le col de la Gineste ( c'est sur cette route qui relie Marseille à Cassis en passant entre les massifs du Puget et de Carpiagne qu'a lieu le semi marathon Marseille-cassis) je file en direction du mont Puget

DSCF4975 [640x480]

petite grimpette dans la rocaille, puis descente au col Ricard et virage à droite pour prendre la piste du Centaure qui contourne le Puget.

DSCF4978 [640x480]

Il est tôt, le soleil encore bien bas n'a pas séché les cailloux arrondis du chemin, c'est glissant et même franchement casse gueule , mèfi !

Le tour du mont Puget c'est du déjà vu, c'est ici clic, mais là je file sur cette piste en guettant le petit cairn sur le bas coté gauche qui marque le début du sentier Frager.

Ce sentier, à peine un pointillé sur la carte, passe derrière l'aiguille de Guillemin dans une large cheminée

DSCF4981 [640x480]

impressionnante mais sans grandes difficultés

DSCF4990 [640x480]

vue d'en bas

Panorama 3 [640x480]

vue d'en haut

puis après quelques ressauts techniques

DSCF5002 [640x480]

 

DSCF5004 [640x480]

arrive au pied du gros ballon rond qu'est le sommet du Puget, ballon rond et pelé !

DSCF5007 [640x480]

ici on pourrait penser qu'il ne pousse que du cailloux.

DSCF5014 [640x480]

Le mont Puget avec ses 563m à la borne géodésique est , je pense, le plus haut sommet du massif des calanques, il doit son nom en l'honneur de Pierre Puget, sculpteur et architecte Marseillais.

Panorama 1 [640x480]

Vue sur la rade Est et la rade Sud, dans une brume "sale", en face le massif de Marseilleveyre

Le sentier file vers l'est en évitant le sommet mais de loin en loin des cairns, balisent un tracé pour arriver à la borne géodésique qui marque le sommet. Ce n'est pas parce qu'il semble n'y avoir que du caillou que l'on peut poser le pied n'importe où, la flore rase et rare doit être préservée, ici plus qu'ailleurs il est impératif de ne rien écraser.

Au sommet un balisage vert pointillé va descendre jusque sur l'arête nord de la Candelle où je vais prendre, plein est la piste de l'Estret jusqu'au carrefour du sentier rouge et bleu qui repart plein sud

DSCF5021 [640x480]

c'est le bleu qui m'interresse, le sentier Edgard Garrigue, je ne le connais pas

DSCF5042 [640x480]

il passe en corniche au dessus du minéral et superbe vallon de la fenêtre voir ici la rando clic. Très beau sentier aux multiples facettes, passage en petite crête

DSCF5037 [640x480]

puis en balcon au dessus du vallon de la fenêtre avec une très belle vue plongeante sur celle ci

DSCF5039 [640x480]

puis descente en "S" en direction du col de la fenêtre où par ce temps printanier, la Nature étale ses atours.

DSCF5055 [640x480]

 

DSCF5059 [640x480]

 

DSCF5048 [640x480]

un joli sentier assurément.

DSCF5060 [640x480]

Au col, quelques indications au sol "sentier Bibi nord et sud !"

Je pense qu'il doit s'agir de "balisage sauvage" en réponse au débalisage systématique des sentiers en vue du très futur Parc National des Calanques, en tous cas il ne figure pas sur la carte officielle de l'IGN.

 

Explication : dans le cadre de la nouvelle règlementation voulue par les technocrates parisiens et marseillais se gobergeant de "protection de la Nature" alors que les enjeux sont tout autres, la rando dans les calanques sera autorisée ( ouf, oh merci ! vous êtes bien bons ! ) ...mais seulement sur les sentiers balisés...alors en prévention, on débalise tous ces petits sentiers connus des randonneurs amoureux de nature et de choses vraies, ceux qui savent trouver les bons endroits, les beaux paysages, qui apprécient l'effort naturel et qui n'hésitent pas à revenir de rando avec un sac de déchets  jetés par d'autres, quant à respecter plantes et animaux, ils n'ont pas attendus de règlementation pour le faire.

Alors comme il n'y a pas que des moutons chez nous à Marseille, la résistance s'organise, d'ailleurs s'il faut "baliser à la sauvage " je suis volontaire, à bon entendeur...

 

Ce fameux sentier Bibi est superbe, descente en virolos serrés entre de jeunes pins

DSCF5061 [640x480]

plongeon au fond du secret et donc bientot  interdit vallon de la fenêtre (CQFD), que je vais remonter sur moins de 100m pour reprendre sur la droite, en face, un sentier de chèvres, tout juste marqué par un cairn, qui grimpe en direction du cirque des Pételins.

A partir d'ici, sans carte et sans connaitre les lieux c'est partir n'importe où ! Le sentier est à peine tracé et c'est essentiellement  dans la caillase, et souvent en éboulis

DSCF5073 [640x480]

le repérage par rapport à la carte est quasi indispensable, pour éviter de se retrouver bloqué face à une falaise ou d'avoir à piétiner une végétation qui a beaucoup de mal à y survivre.

DSCF5078 [640x480]

Quelques cairns de loin en loin marquent le passage, il faut regarder où on met les pieds et en même temps regarder au loin, opération délicate s'il en est !

Je repère l'éperon rocheux qu'il faut contourner

DSCF5080 [640x480]

y grimpe, et m'octroie ici la pause pique nique bien méritée, face à une vallée aride certes,  mais sauvage, je suis complètement abrité du petit vent "thermique" de midi et en plein soleil. Pas un bruit, personne, calme absolu,  et comme l'a proclamé un acteur célèbre... "je suis le roi du monde" !

Panorama 2 [640x480]

 

DSCF5085 [640x480]

Dommage qu'il faille repartir, je dirais que le terme "s'arracher" est plus adapté, le sentier est toujours aussi discret

DSCF5090 [640x480]

et là en plein éboulis, un pierrier où il n'y a rien

DSCF5094 [640x480]

je vois... sortant d'entre les caillasses une NARCISSE JONC, (jonquille)... incroyable ! nous sommes fin février , en plein désert de pierres et cette superbe fleur des prairies nargue le monde !

DSCF5098 [640x480]

Merci la Nature, tu es merveilleuse !

DSCF5100 [640x480]

Au fond du cirque, le sentier du vallon des rampes et celui ci se rejoignent

DSCF5102 [640x480]

 

Panorama 4 [640x480]

il y a encore quelques ressauts à franchir

DSCF5105 [640x480]

et c'est l'arrivée sur la piste du grand Estret.

 

Petite hésitation, par la gauche remontée sur quelques mètres, puis par le vallon de l'herbe ou le vallon de ste Marthe retour au col Ricard et de là au point d'arrivée, ou nettement plus long par la droite, descente de l'Estret, le parking de la Gardiole et remontée jusqu'au point d'arrivée par le long et tranquille vallon de Chalabran, soit environ 5 km de plus.

Il est tot, j'ai du temps, je choisi la 2ème solution. Descente de l'Estret sans problèmes, la vue sur les falaises de Soubeyranes semble se dégager de la brume

DSCF5114 [640x480]

reprise du vallon de Chalabran

DSCF5119 [640x480]

passage devant le puits du porc

DSCF5124 [640x480]

bouché avec des plaques et sécurisé par des fils de fer !

Cette fin de parcours est encore caillouteuse

DSCF5128 [640x480]

longue remontée

DSCF5131 [640x480]

 

DSCF5134 [640x480]

puis enfin le col de la Gineste est en vue.

DSCF5135 [640x480]

Boucle bouclée, un parcours de 16,600 km en 4h58 de marche réelle et un cumul de dénivelés positifs de 793 m, beaucoup de cailloux mais à la fin du compte une très belle balade.

Repost 0
Published by Jean Luc - dans petites randonnées
commenter cet article
3 mars 2012 6 03 /03 /mars /2012 20:00

Des poivrons rouges et verts de l'été dernier conservés au congélateur, quelques filets de rougets, une poignée d'olives noires et voilà les ingrédients de base pour une recette délicieuse et facile à réaliser.


Pour avoir à disposition des poivrons tout au long de l'année j'en congèle pendant l'été, c'est sûrement meilleur que d'utiliser des poivrons vendus en hiver, sans goût, souvent sans chair et en plus, hors de prix.

Laver soigneusement les poivrons, ouvrir, ôter graines et parties blanches, couper en petit morceaux et hop au congel par petits paquets à utiliser à convenance.

 

Il nous faut :

poivrons surgelés, soir environ 1 poivron rouge et 1 vert.

filets de rougets, compter 5/6 par personnes

quelques olives noires

concentré de tomate

1 gousse d'ail, graines de fenouil

huile d'olive, vin blanc sec, herbes de Provence, Pastis.

Du riz blanc éventuellement.

 

Préparer la compotée de poivrons

Jeter les morceaux encore congelés dans la sauteuse

DSCF5125 [640x480]

couvrir et laisser décongeler à feu moyen, l'eau rendue évitera de cuisiner avec du gras.

Ajouter quelques olives, une grosse CàS de concentré de tomate, un verre de vin blanc et laisser compoter à feu doux et à couvert

DSCF5127 [640x480]

les poivrons devront être bien fondus.

DSCF5130 [640x480]

 

Cuire la quantité de riz désirée.


Quand la poivronnade est quasiment prête, saler, poivrer, puis mettre les filets de rougets dans une poêle avec un filet d'huile d'olive,  quelques graines de fenouil et la gousse d'ail finement émincée

DSCF5128 [640x480]

cuire rapidement, arroser de Pastis, flamber

flamber [640x480]

et servir.

assiette [640x480]

 

bw43fp69as

Repost 0
Published by Jean Luc - dans Miam miam glou glou
commenter cet article
2 mars 2012 5 02 /03 /mars /2012 09:00

Une rando en solitaire où le parcours n'a pas vraiment été défini à l'avance. En effet, pour ce genre de balade solo, je sais d'où je vais partir, j'ai une petite idée de ce que je vais faire, mais pour le reste, c'est au fur et à mesure de l'avancement, de ma motivation et de ma forme que tout se joue, d'où encore une fois l'avantage de partir avec la carte IGN même si les lieux sont connus. Ce jour là, grand beau temps, super forme et super paysages, par conséquent le résultat c'est une longue rando dans les calanques ( 18kms ) et des cumuls de dénivelés qui commencent à compter.


J'avais prévu le départ depuis le parking de la Gardiole, bien connu de tous les promeneurs qui veulent aller à la calanque d'En Vau.

Ce matin là quand j'arrive, le parking est totalement vide, pas question pour moi de prendre la piste principale qui mène à cette superbe calanque,  je vais partir plein Ouest et remonter toute la très longue crête de L'Estret

DSCF4727 [640x480]

Pas encore bien haut le soleil  plonge les falaises de Soubeyranes dans l'ombre

DSCF4728 [640x480]

montée régulière mais sans interruption

DSCF4735 [640x480]

qui va m'emmener au sommet du grand Estret. A droite, la vue est continue sur le massif de Carpiagne et le camp militaire, à gauche, sur la mer au loin, et le profond et étroit vallon des Pételins (objet d'une prochaine rando musclée) .

Au sommet, signalé par un grand pin bien visible dans cet univers minéral

DSCF4745 [640x480]

je décide de modifier mon parcours (première fois, mais pas la dernière ) et au lieu de descendre vers le cap Gros, je décide de franchir le vallon et de me diriger vers la Candelle

DSCF4746 [640x480]

nous y étions allés lors d'une rando "découverte" en passant par la calanque de l'oeil de verre, c'est ici clic.

Je prends donc le tracé jaune qui file vers l'Ouest et peu après le vert qui part plein Sud

DSCF4749 [640x480]

le sommet de la Candelle commence à émerger, tout devant, la silhouette de son Candeloun est encore floue.

DSCF4758 [640x480]

Descente en corniche, arrivée sur une grande dalle de calcaire, je repère le GR 98 qui arrive de droite et repart vers la gauche direction le vallon des Charbonniers,

DSCF4760 [640x480]

c'est par là que je vais passer, mais pour l'instant, petite halte au pied de la Candelle, histoire d'étudier une possibilité de parcours pour une future balade.

DSCF4785 [640x480]

A l'aplomb en bas, la calanque de Morgiou, Sugiton et le "torpilleur".

Panorama 2 [640x480]

Entre la Candelle et le Candeloun, l'étroit vallon où il semble y avoir un sentier...

Je quitte le sentier pour m'engager sur le GR qui en passant à flanc de pierrier, saute d'un massif à un autre

DSCF4798 [640x480]

et longe la façade ouest du cap Gros

DSCF4806 [640x480]

pour survoler la calanque de l'Oeil de Verre et le superbe Val Vierge et sa redoutable cheminée du Diable (encore un projet, proche !) .

DSCF4818 [640x480]

La vue plongeante sur le Val Vierge est vertigineuse,

oeil de verre [640x480]

 

DSCF4841 [640x480]

en bas les gros rochers détachés de la paroi , dans la calanque de l'Oeil de Verre.

et assez vite les falaises du Devenson sont là !

DSCF4848 [640x480]

Tout juste 250 m d'altitude mais rigoureusement à pic au dessus de la mer

Panorama 3 [640x480]


DSCF4854 [640x480]

il faut, pour profiter de ces panoramas, quitter un peu le tracé et ne pas hésiter à s'approcher du bord, impressionnant.

Descente de quelques escarpements

DSCF4858 [640x480]

 le GR s'en va vers la gauche en direction du puits de l'Oule, je le quitte (nouvelle modification du parcours ) pour suivre le tracé vert "confidentiel" qui file vers la pointe de l'Eissadon,

DSCF4859 [640x480]

ce promontoire qui domine la mer du haut de ses 199m d'altitude.

DSCF4865 [640x480]

Tout en bas, la calanque du Devenson et ses roches écroulées, dont le Dromadaire lieu de visite des bateaux de promenade des touristes.

DSCF4874 [640x480]

Plus loin, l'aiguille de l'Eissadon, haut lieu d'escalade, le massif des calanques est un formidable terrain de jeu pour qui veut bien s'en donner la peine.

DSCF4877 [640x480]

Le pique nique rapide sera pris ici sur un rocher tabulaire qui surplombe la mer, au soleil

DSCF4882 [640x480]

 

zoziau [640x480]

petite visite amicale mais interessée d'un mendiant, je pose pour la photo mais tu me donnes des miettes !

DSCF4891 [640x480]

avant de redescendre par la sente abrupte qui dégringole en direction du vallon de l'Oule,

DSCF4893 [640x480]

je vais croiser un groupe de randonneuses qui "s'amusent" à se faire tomber les cailloux sur la tête en se suivant d'un peu trop près dans les passages escarpés ! Il y a quand même quelques règles de sécurité de base à respecter.

DSCF4907 [640x480]

 

DSCF4906 [640x480]

Au petit col, regard vers l'arrière pour apercevoir la fenêtre de l'Eissadon.

Longue remontée dans le vallon de l'Oule

DSCF4915 [640x480]

puis arrivé au puits de l'Oule, je décide d'en "rajouter une couche" et de continuer en direction de la calanque d'En Vau et de là, remonter le GR qui passe par le Portallet et redescend sur Port Pin, ensuite retour à la Gardiole par le pas des Marmots, encore pas mal de dénivelé au programme et des kilomètres.

La descente dans le vallon d'En Vau est toujours aussi spectaculaire dans ce couloir encaissé entre les falaises abruptes et déchiquetées,

DSCF4925 [640x480]

la remontée vers le Portallet est rude, assez escarpée,

DSCF4934 [640x480]

Au Portallet, regard vers l'arrière pour apercevoir au loin

DSCF4937 [640x480]

La Candelle et le Candeloun, maintenant bien visible sous cet angle (gros coup de zoom au 430mm)

DSCF4938 [640x480]

la fenêtre de l'Eissadon

et vers l'avant...

DSCF4939 [640x480]

la baie de Cassis et les falaises de Soubeyranes qui commencent à rosir dans le petit soleil de fin d'après midi

ensuite ce sera du facile.

Port pin et ses eaux turquoises avec un leger détour pour écouter  souffler  la "narine de Neptune", ce petit trou de 2 cm de diamètre qui ouvre à l'air libre une grotte sous marine, le flux et le reflux faisant "respirer" cet orifice.

port pin [640x480]

 Port Miou fausse calanque mais vrai port de plaisance 

DSCF4949 [640x480]

 

DSCF4951 [640x480]

la carrière de pierres de Cassis, et enfin,  au fond du parking, la piste du vallon de Gorgue Longue

DSCF4956 [640x480]

que je vais quitter très vite pour bifurquer sur le sentier raide et caillouteux du pas des Marmots

DSCF4961 [640x480]

qui remonte sur  le plateau de la Gardiole et le parking.

DSCF4966 [640x480]

Un périple de 18 kms en 5h11 de marche réelle et un cumul de dénivelé de 926m , une belle, très belle rando, le seul point noir ayant été de ne pas la partager.

carteclic pour agrandir.

 

1-20-61-.gif

Repost 0
Published by Jean Luc - dans petites randonnées
commenter cet article
29 février 2012 3 29 /02 /février /2012 21:30

Encore un dessert, facile, rapide et pourtant succulent, et comme on trouve encore de belles poires juteuses et parfumées sur les étals, alors autant utiliser des fruits frais, réservons les fruits en boîte pour les saisons "sans" .

Grosse flemme, alors j'ai (encore) utilisé une pâte feuilletée du commerce, un "péton" de beurre, du chocolat noir patissier, du cacao, un peu de miel, et de la cannelle en poudre.

 

Envie d'une petite douceur, c'est parti !

 

Préchauffer le four, à 180°C.
Etaler la pâte feuilletée, la piqueter avec une fourchette.
Faire fondre dans le micro ondes, le chocolat cassé en morceaux et le beurre (20g environ) , puis ajouter une belle CàS de cacao non sucré (genre Van Houten) ce qui va renforcer le goût du chocolat noir, et étaler sur la pâte feuilletée.

DSCF4997 [640x480]

Eplucher puis couper les poires en dés.

DSCF4998 [640x480]Répandre sur le chocolat

Arroser de miel rendu liquide en le chauffant au MO.
Etaler des amandes éffilées, tasser du bout des doigts pour les coller sur le miel, saupoudrer de cannelle.

DSCF4999 [640x480]Rabattre les bords, enduire de miel avec un pinceau.

DSCF5000 [640x480]

 

DSCF5001 [640x480]Ramener le thermostat du four à 160°  et laisser cuire environ 25 à 30 mn selon les fours.

DSCF5005 [640x480]

Déguster chaud , tiède, froid, nature ou avec une boule de glace.

Repost 0
Published by Jean Luc - dans Miam miam glou glou
commenter cet article
27 février 2012 1 27 /02 /février /2012 21:05

Titou Ninou c'est ce belvédère bien caché au dessus des falaises entre le plateau de l'Homme mort et la tête de Melette, pas de sentier tracé sur la carte, pas de balisage, les connaisseurs se le transmettent de bouche à oreille... ici c'est du beau.


Pour y aller plusieurs possibilités dont quelques unes ont déjà été décrites sur ce blog.

Cette fois ci nous avons décidé, pour changer un peu, de partir du parc de la campagne Pastré

DSCN3916 [640x480]

moins de parcours en façade maritime mais un sentier aux multiples facettes coté nord du massif de Marseilleveyre, en passant devant la mystérieuse grotte Rolland et avec la vue s'ouvrant sur Marseille.

Dès l'entrée du parc Pastré, nous prenons tout de suite à droite le tracé vert assez discret.

carteclic pour agrandir.

En limite du parc, la sente monte rude en direction des sommets, le tracé vert arrive sur la trace noire que nous prenons à gauche en direction de la grotte Rolland, quelques ressauts sans difficultés, de grandes dalles de calcaire, il y en aura d'autres plus loin.

DSCN3919 [640x480]

 

DSCN3927 [640x480]

Aller retour sur le petit bout de sentier qui amène à la grotte.

Panorama 4 [640x480]A droite, cachée derrière un figuier sans feuilles, nous n'y pénétrerons pas.

Pas équipés pour cela aujourd'hui. voir ici clic .

DSCN3931 [640x480]

La grotte s'ouvre sur la rade Ouest, en face, les Îles du Frioul et le château d'If.

Cheminant à flanc de falaises nous arrivons au col de la Selle, grand carrefour de sentiers de rando, et nous prenons la trace bleue qui va nous emmener au sommet Ouest de l'Homme mort après quelques escarpements où il faut veiller à ne pas perdre le balisage.

DSCN3935 [640x480]

 

DSCN3937 [640x480]

 

DSCN3939 [640x480]

Longeant le plateau interminable qui nous amène comme il se doit au sommet de l'Homme mort

DSCN3940 [640x480]

Derrière nous le sommet de Marseilleveyre.

DSCN3942 [640x480]

Un beau nuage de pollution commence à flotter sur la ville.

nous trouvons enfin le sentier balisé en vert N°4 qui à gauche descend vers le cirque de la Fontaine de Voire et à droite vers le Malvallon sud et accessoirement notre destination.

DSCN3947 [640x480]

Installés sur notre belvédère, nous ne regrettons pas d'être partis tôt, il y a des prétendants pour pique niquer à cet endroit sublime, mais voilà nous sommes les prem's !

Panorama 1 [640x480]

Jarre et Jarron s'étirent sous nos yeux.

Un duo de randonneuses viennent nous trouver , nous échangeons quelques mots sur cet endroit magnifique et l'une me demande : "il me semble vous connaitre, vous ne seriez pas...(hésitation) ..."Aioli" ? rire.

DSCN3960 [640x480]

Alors voilà, une petite photo avec ces Dames... c'est ça la célébrité !

rouge gorge [640x480]Rouge gorge venant quémander quelques miettes

Pour le retour

DSCN3967 [640x480]

La tête de Melette et en bas, le cirque des Walkyries

DSCN3969 [640x480]

Pas un brin de vent, le nuage de pollution est maintenant bien installé. "casquette plombée sur la ville !".

nous reprenons le sentier vert en sens inverse puis le continuons jusqu'au cirque qui surplombe la Fontaine de Voire, la descente est raide, caillouteuse

DSCN3973 [640x480]

parfois c'est un véritable éboulis qu'il faut descendre

DSCN3974 [640x480]

nous passons entre le falaises qui, il y a quelques années ont été arrosées par les Canadairs, les traces roses de retardant sont encore bien visibles.

DSCN3976 [640x480]

 

DSCN3978 [640x480]

Depuis le cirque nous irons faire un petit aller-retour à la Fontaine, quasi sèche c'est tout juste un repère pour quelques têtards, il parait qu'il y a quelques années, elle coulait gros "comme le bras" !

DSCN3986 [640x480]

 

DSCN3990 [640x480]

La suite se fera sur le sentier balisé en rouge qui remonte vers l'Ouest, nous ouvrant une très belle vue arrière sur le vallon de la Jarre et les grottes jumelles Dechaux.

DSCN3984 [640x480]

 

DSCN3996 [640x480]

Bifurcation sur le jaune N°2 qui tombe sur Pastré avec un passage superbe à travers une grotte.

DSCN3997 [640x480]

Cette grotte débouche sur le vide

DSCN3998 [640x480]

 

Panorama 2 [640x480]

la sente dégringole rapidement le long de la paroi

DSCN4002 [640x480]

c'est une désescalade acrobatique

DSCN4003 [640x480]

 

DSCN4005 [640x480]

 

DSCN4006 [640x480]

puis le vallon des 3 Gancets , arboré d'arbousiers superbes , s'ouvre devant nous

DSCN4012 [640x480]

 

DSCN4013 [640x480]

il débouche en plein coeur de la Campagne Pastré, nous passons près du superbe château

DSCN4017 [640x480]

et après avoir suivi la longue allée centrale rectiligne, nous bouclons notre parcours.

Une rando qui nous a demandé 3h56 de marche effective pour 11,60 km et un dénivelé cumulé en positif de 681m.

Repost 0
Published by Jean Luc - dans petites randonnées
commenter cet article
26 février 2012 7 26 /02 /février /2012 19:00

Une recette ancienne, typiquement Provençale, à base de morue et de tomates
                                       Merlusso i poumo d'amour.
Des ingrédients peu chers ( à l'époque ! ) et une cuisine savoureuse, mais qui n'est pas de saison, alors on va s'arranger !

Pour cela il nous faut :

1 beau morceau de morue , grand comme une main , par personne.
De la morue sèche, de plus en plus difficile à trouver mais incomparable au niveau du goût.
A faire dessaler le temps voulu , 24 h, en changeant l'eau au moins 3 fois.

La morue sèche se fait dessaler la peau tournée vers le haut, le maximum de sel étant sur la chair.

La morue sous vide, gorgée d'eau , on va l'oublier pour ce genre de recette.


Pour deux personnes:
3 belles tomates bien fermes MAIS comme nous sommes en hiver j'ai remplacé ces fruits par une boite de tomates pelées et dans leur jus. C'est moins grave que d'utiliser des tomates d'hiver sans goût, sans chair et mûries sans soleil.
2 oignons
2 gousses d'ail
du thym, deux feuilles de laurier
de l'huile d'olive exclusivement.
un peu de farine .
un peu de concentré de tomates, inutile si on utilise des tomates en boîte.


Dans votre belle cocotte en fonte, mettre à chauffer un tout petit fond d'huile d'olive, puis

émincer  les oignons et les faire blondir avec un peu d'herbes de Provence.

DSCF5054 [640x480]Eplucher et épépiner les tomates, les couper en petits morceaux, sinon, ouvrir la boîte (ouverte...c'est nettement plus pratique !  ) et ajouter les tomates aux oignons déjà blondis, avec 2 gousses d'ail  hachées gros, et mettre à cuire jusqu'à évaporation de l'eau rendue .
DSCF5055 [640x480]Y incorporer 1 CàS  de farine, remuer puis ajouter 25cl de vin blanc, le thym, le laurier,  laisser réduire à feu doux.
Pendant ce temps, sortir la morue de sa trempe et la mettre à pocher avec une feuille de laurier.

DSCF5057 [640x480]Le pochage de la morue : Départ eau froide, porter juste à frémissement puis couper le feu, couvrir et laisser pocher 5 mn pas plus. C'est fini la morue est prête, moelleuse et non caoutchouteuse. Surtout ne pas laisser bouillir.

Sortir avec une écumoire, ôter très facilement peau et arêtes et  ajouter à la sauce tomates.

DSCF5059 [640x480]

Laisser mijoter à feu doux 15 mn avant de servir.

DSCF5060 [640x480]A servir avec des pommes de terre safranées cuites à l'eau
Méthode :
peler un belle patate par personne, laver et couper en deux ou trois gros morceaux.
Faire bouillir une casserole d'eau salée additionnée de "safran Espagnol " pour colorer l'eau en jaune/orangé.
Quand les pommes de terre sont cuites, compter  1/4 d'heure environ, les retirer et les garder au chaud avant de servir.


Ou, moins traditionnel, servir avec un médaillon de riz blanc tout ce qu'il y a de plus simple, pas de riz "parfumé",  parfums synthétiques garantis n'offrant aucune saveur particulière mais un bon "rab" de produits chimiques.
assiette
Remarque, et non des moindres :
Cette recette très ancienne est un peu rustique, c'est à mon avis ce qui fait son charme, n'oublions pas le contexte, un plat pas cher, et qui nourrisse convenablement toute la famille.

Elle figure en bonne place parmi les plus anciennes recettes Provençales citées dans la bible de la cuisine de chez nous : 

 

LE REBOUL.


reboul
Cette édition de 1999 en est la 27ème édition depuis 1897.

 

Il est  possible, bien entendu , de moderniser cette recette, comme je l'ai fait :

- remplacer l'eau par 1/4 de vin blanc
- servir avec un accompagnement autre que des pommes de terre
- pocher la morue plutot que de la faire frire enfarinée, ce sera tout aussi bon et nettement plus diététique

- etc. au gré de votre imagination, les recettes "des familles" ne sont pas figées, elles ne l'ont jamais été, mais doivent en garder "l'esprit".

Repost 0
Published by Jean Luc - dans Miam miam glou glou
commenter cet article
23 février 2012 4 23 /02 /février /2012 18:00

Pour cette rando, ce 17 février 2012, le temps est clément, nous avons décidé de "nous faire" un parcours comme nous les aimons, où nous allons enchaîner les passages demandant à faire un peu l'acrobate, récompensés que nous serons par l'effort effectué et le plaisir de marcher sur des sentes peu pratiquées.

 

Les 4 pas !

Il s'agit:

- du pas inférieur, puis du pas supérieur de la Mounine

- du pas du pin dans le vallon de l'Aigle

- du pas de la demi lune dans le rocher dit "les Lames"

Une rando où nous avons concentré les difficultés mais aussi et surtout, la découverte et le plaisir.

 

Yvette la gazelle, ma complice pour ce genre de randos m'a proposé d'essayer de retrouver l'intégralité du sentier de la Mounine. Je dis retrouver car seule une toute petite partie est encore balisée, le reste, le plus difficile, est aujourd'hui "débalisé" voire même "décartographié".  La suite du sentier devient donc confidentielle et son niveau de difficulté ne le met pas à la portée du randonneur occasionnel. 

Rappel :

Il est du plus rudimentaire bon sens que chaque randonneur évalue par lui même ses capacités à effectuer telle ou telle randonnée et d'adapter les niveaux de difficultés et les distances, à son propre niveau de compétence et d'entrainement. Les articles de ce blog ne sont certainement pas une invitation à faire ce genre d'exercice.

Pour ce genre de parcours, la randonnée pédestre n'est plus une simple balade en colline mais une activité sportive à part entière.

carteclic sur la carte pour agrandir

Départ de Callelongue que je ne présente plus.

DSCF4570 [640x480]

 

DSCF4576 [640x480]

puis direction la calanque de la Mounine ( 20mn environ) et à gauche le sentier qui va, après quelques passages assez rudes nous emmener au sommet de Marseilleveyre.

Le retour, par les crêtes, vers l'ouest, puis le vallon de l'Aigle, remontée vers les 3 grottes et de là , direction les Lames, ces rochers effilés que l'on dirait découpés à la scie, puis retour au village par le vieux sémaphore. peu de kilométrage mais de la grimpette, des ressauts, des escarpements, des corniches, de l'équilibre en veux tu...en voilà !

 

Pour aller au plus court vers la calanque de la Mounine, cette toute petite calanque très étroite, tout juste une fente dans les  rochers  de la côte ( d'où son nom,  ! )

DSCF4578 [640x480]

le plus simple est d'y aller par le sentier des douaniers, le classique GR98-51. Puis là, au croisement des sentiers

DSCF4583 [640x480]

prendre à gauche le "vert N°2" dans l'ombre et la végétation une sente tortueuse..

DSCF4586 [640x480]

qui file vers les falaises en direction du sentier balisé en jaune qui arrive du sémaphore et passe par le col de la Galinette.

les-4-pas 1933 [640x480]

Tout d'abord peu pentu et bien arboré, il va se mettre à grimper brutalement pour passer de 45/50m d'altitude à 118m.

Dans le massif des calanques tous les entiers balisés sont identifiés par une couleur et un N°, la carte IGN spéciale au 1/15000ème porte les niveaux de difficultés en y ajoutant des étoiles.

-1* sentier de promenade

-2* itinéraire pour randonneur expérimenté, passages vertigineux etc.

-3* itinéraire pour randonneur alpiniste, passages d'escalade modérée, corde d'attache à prévoir pour un usage éventuel.

 

Pour cette rando, nous aurons du ** et du ***.

Arrivés à cette intersection nous devons continuer droit devant

DSCF4596 [640x480]

ce sera une première, pour nous.

DSCF4597 [640x480]

Très vite nous buttons sur une paroi rocheuse, le passage est sur le coté droit et pour le franchir il faut s'aider d'une rampe métallique posée par les "excursionnistes marseillais". Pas inférieur de la Mounine.

DSCF4607 [640x480]

cette barre branlante sera suivie d'une chaîne.

Première montée d'adrénaline et c'est parti !

La gazelle passe devant, j'attends qu'elle soit arrivée sur une partie sûre pour m'engager (sécurité nécessaire pour ne pas se prendre un gros caillou sur la tête ! )

* note de dernière minute : comme je l'ai vu faire aujourd'hui 22 février dans un groupe emmené par une guide que je qualifie, en étant gentil , d'incompétente ! Les cailloux tombaient sur la tête des suivants collés les uns derrière les autres dans une rampe raide et caillouteuse. Lamentable !

DSCF4603 [640x480]

  On tire un peu sur les bras et ...ça passe

DSCF4605 [640x480]

 

les-4-pas 1949 [640x480]

 

les-4-pas 1951 [640x480]

D'un coup, nous voyons le décor autrement ! la vue d'ici est superbe, le surplomb, impressionnant.

les-4-pas 1954 [640x480]

  Mais, une fois arrivés sur l'étroite corniche, pas de repos, ça continue à grimper dans la caillasse

DSCF4610 [640x480]

 

DSCF4613 [640x480]

 

DSCF4617 [640x480]

Vue vers l'arrière, le vallon de la Mounine en enfilade

puis ensuite brutalement la sente s'engouffre dans un bosquet de yeuses, étonnant contraste

DSCF4619 [640x480]

Pour enfin au détour d'un virage arriver au Pas supérieur de la Mounine, ici pas d'aide, aucune chaine, aucune barre, les mains devront trouver les accroches.

DSCF4621 [640x480]

Deuxième difficulté, la série est bien engagée !

DSCF4624 [640x480]

Avec le sourire

DSCF4625 [640x480]

fastoche qu'elle me dit !

les-4-pas 1964 [640x480]

 

les-4-pas 1971 [640x480]

Mais bon, le vallon de la Mounine n'est pas fini, loin s'en faut, si le reste est moins spectaculaire, il faut encore grimper

DSCF4630 [640x480]

 

DSCF4635 [640x480]

Dans notre dos, un festival de monolithes

DSCF4637 [640x480]

 

DSCF4641 [640x480]

Pour arriver à l'endroit où cette sente recoupe le sentier qui monte du vallon du Miougranier, nous ne sommes plus très loin du sommet de Marseilleveyre

DSCF4642 [640x480]

Gros coup de zoom (au 400mm) sur l'île Maïre et ses Farillons sur son extrémité gauche.

La ruine de la vigie de Marseilleveyre est toujours le siège de belles photos, comment résister à ces points de vue?

DSCF4648 [640x480]

 

DSCF4661 [640x480]

Petit coin de pique nique, juste abrité du petit vent et en plein soleil avec à gauche, la ruine de la vigie du XIII ème siècle.

Pour le retour, remontée vers la croix pour admirer la vue sur Marseille

 

Panorama 1 [640x480]

 

Vidéo à 360°

Puis direction plein ouest en suivant le balisage bleu qui nous emmène après quelques escarpements au col des chèvres.

DSCF4663 [640x480]

 

DSCF4666 [640x480]

le col des chèvres, carrefour de nombreux sentiers qui partent dans les 4 directions.

DSCF4669 [640x480]

Pour nous ce sera à gauche en arrivant, plein sud direction le vallon de l'Aigle, et tout en bas, le troisième "pas" au programme, le Pas du Pin, spectaculaire et à prendre au sérieux.

les-4-pas 2026 [640x480]

Cette fois ci, je suis passé devant

les-4-pas 2031 [640x480]

Sur l'étroite corniche je l'attend...pour les photos !

DSCF4676 [640x480]

 

DSCF4679 [640x480]

Même pas impressionnée la gazelle !

DSCF4682 [640x480]

 

DSCF4684

Du pas du Pin, la vue est superbe sur le vallon de st Michel et tout en bas la calanque de Callelongue, notre point d'arrivée, mais nous n'irons pas directement, nous allons remonter vers le massif de st Michel, passer devant les grottes et filer en corniche vers le pas de la demi Lune.

Panorama 2 [640x480]

La grotte de l'Ours à gauche, la grotte st Michel d'eau douce à droite.

DSCF4693 [640x480]

Devant la grotte de l'Ermite je m'attarde pour regarder des "alpinistes" en action, mais je me fais rappeller à l'ordre, alors tu viens ?

les-4-pas 2050 [640x480]

Je m'engage sur la corniche qui va vers cette fenêtre taillée dans la mince paroi rocheuse des Lames, le pas de la demi Lune.

les-4-pas 2055 [640x480]

 

les-4-pas 2057 [640x480]

Superbe !

Panorama 3 [640x480]

De cette fenêtre la vue à 180° sur les Iles.

DSCF4701 [640x480]

 

DSCF4702 [640x480]

 

DSCF4709 [640x480]

Coucou !

Traverser  cette fenêtre permet de passer de l'autre coté des Lames et continuer le parcours en direction du vieux sémaphore, non sans quelques descentes sportives.

DSCF4714 [640x480]

 

les-4-pas 2063 [640x480]

pose photo devant le superbe monolithe.

Puis encore quelques photos en compagnie des Indiens qui ornent les murs en ruine du sémaphore

DSCF4720 [640x480]

 

les-4-pas 2064 [640x480]

  Retour  par la sente rocailleuse qui dégringole en plein coeur du village.

Les touristes commencent  à arriver, le beau temps les attire, c'est normal, ils nous regardent passer comme des bêtes curieuses, essoufflés, transpirants, mais le sourire aux lèvres car notre rando a été une réussite.

Une petite balade qui nous a demandé 2h44 de marche réelle auxquelles il faut ajouter le temps passé à examiner les passages, admirer ce paysage dont on ne se lasse pas, pour 7,40 km seulement mais 641 m de dénivelé en cumulé positif.

alpinisme006

Repost 0
Published by Jean Luc - dans petites randonnées
commenter cet article
21 février 2012 2 21 /02 /février /2012 17:00

Une tarte aux pommes, une recette de plus pour ce grand classique .

Vite faite et néanmoins délicieuse, c'est une gourmandise qui sera appréciée, au moment du café par exemple.


C'est parti, il nous faut :

Une abaisse de pâte feuilletée du commerce.

J'aurais préféré faire moi même une pâte brisée à l'huile d'olive mais j'avoue...j'ai eu la flemme.

Un peu de confiture pas trop douce, de la griotte par exemple, j'ai utilisé une confiture de cornouilles maison, peu sucrée elle va très bien se marier avec les délicieuses pommes Golden des Alpes.

2 belles Golden

cassonade

amandes effilées

Cannelle moulue

Piqueter l'abaisse de pâte pour éviter un gonflement inutile pendant la cuisson, étaler au pinceau une belle couche de confiture pour réaliser le fond de tarte.

DSCF4961 [640x480]

Peler et tailler les pommes en fins quartiers et déposer sur le fond de tarte

DSCF4962 [640x480]

Saupoudrer de cassonade, d'amandes éffilées, de cannelle.

DSCF4963 [640x480]

Rabattre les bords, et les enduire d'un peu de confiture, cela va "finir" la tarte et lui donner du maintien lors de la découpe des parts.

DSCF4967 [640x480]

 

DSCF4964 [640x480]

Enfourner pour 20/25mn à 160° C.

DSCF4970 [640x480]

Un plat à tarte en tôle  permet une meilleure cuisson de la pâte, qu'avec un plat en céramique, le fond amovible est parfait pour sortir la tarte du moule sans l'abimer.

cusiniers%20(18)

Repost 0
Published by Jean Luc - dans Miam miam glou glou
commenter cet article
19 février 2012 7 19 /02 /février /2012 13:02

Pour la suite de cette rando (le n°1 c'est ici clic ) je suis donc reparti du sommet du massif de Marseilleveyre, la croix qui trône ici surveille Marseille et la rade sur 360° , le point de vue est superbe mais aujourd'hui le Mistral glacé souffle en furie, rester ici c'est attraper une belle crève à tous les coups !  DSCF4487 [640x480]

Je file en vitesse en suivant le balisage bleu en direction de l'ouest pour rejoindre le col des chèvres où là je redescendrai le vallon de l'Aigle par le tracé vert , ce vallon je ne le connais pas, ce sera une première.

DSCF4490 [640x480]

En attendant je suis bousculé par le vent et parfois obligé de me tenir aux roches, ces crêtes sont assez escarpées et le vent s'en donne à coeur joie.

DSCF4491 [640x480]

 

DSCF4492 [640x480]

Au col des chèvres 

DSCF4495 [640x480]

le sentier qui tombe dans le vallon de l'Aigle est un pierrier qui s'engouffre entre les falaises

DSCF4496 [640x480]

c'est magnifique d'autant qu'au fur et à mesure de la descente, la vue s'ouvre vers l'avant.

DSCF4497 [640x480]

 

DSCF4501 [640x480]

arrive enfin la première vraie difficulté de ce parcours de retour, le Pas du Pin qui va me ramener sur les traces montées ce matin le sentier balisé rouge du vallon du Miougranier.

Assez impressionnant ce passage est à prendre avec sérieux.

gagoff

Avant de s'y engager, surtout avec un gros sac à dos, essayer de repérer où poser les pieds, où est il possible de s'accrocher avec les mains ?

Un très étroit couloir en pente raide 

DSCF4503 [640x480]

juste assez large pour s'y glisser, tombe sur une corniche, elle aussi étroite et à flanc de falaise, dessous...il y a ...un peu de vide.

DSCF4504 [640x480]

Plus spectaculaire que dangereux il n'en reste pas moins que ce genre d'acrobaties demande un peu de technique, et surtout aucune crainte du vertige.

Sur l'étroite corniche, je vois enfin l'inscription qui marque ce passage, photo !

DSCF4505 [640x480]

 

DSCF4509 [640x480]

Une fois passé, ce pas du pin semble beaucoup moins spectaculaire, mais quand même ...

Poursuite du parcours en redescendant le sentier très raide qui va me permettre de trouver le sentier du vallon de st Michel, balisage jaune, pour arriver à ces fameux escaliers des géants qu'il me tarde de connaître, encore une première !

DSCF4514 [640x480]

Le sentier passe entre de hautes falaises, les grottes sont nombreuses, petites ou plus grandes il y en a de partout, un vrai gruyère.

DSCF4517 [640x480]

 

DSCF4520 [640x480]

 

Panorama 3 [640x480]

Une superbe falaise et un pin qui fait l'acrobate pour survivre.

DSCF4531 [640x480]

Voilà, on y arrive !, il faut descendre dans cette brèche.

Au bord d'une petite esplanade je vois enfin l'obstacle, un mur absolument vertical, environ 5m de haut, taillés dans la parois quelques encoches pour les pieds et accessoirement les mains (enfin, pas vraiment "accessoirement", je dirais plutôt "obligatoirement" ) .

Pas de risques inutiles, il est hors de question que je passe ce mur en descente avec le sac sur le dos.

Je le dépose, prends la corde de sécurité que j'emporte avec moi, accroche le mousqueton à l'anneau du sac, j'ajoute mon gros APN, le bâton de marche et je fais descendre le tout lentement, j'accroche l'autre mousqueton à une petite branche souple pour pouvoir tout récupérer si des fois je ne pouvais arriver en bas.

La descente le long  de la paroi est sans problème une fois allégé du sac .

DSCF4535 [640x480]

En bas, je tire sur ma corde, le mousqueton lâche la brindille qui le tenait, je récupère le tout et c'est reparti !

DSCF4536 [640x480]

Enfin , quand je dis que c'est reparti...vu ce qu'il faut dégringoler, je ne vais pas partir en courant !

DSCF4538 [640x480]

 

DSCF4540 [640x480]

T'es bien sympa de m'attendre, mais pour toi c'est facile !

La suite du retour est encore assez délicate,

DSCF4543 [640x480]

Devant

DSCF4542 [640x480]

derrière.

forte pente, sente étroite dans la végétation et dans de gros blocs rocheux, au dessus de ma tête des corbeaux se marrent, on dirait qu'ils disent : regardez moi ce couillon, il va se casser la gueule...eh bien non !

DSCF4545 [640x480]

 

Panorama 4 [640x480]

Enfin je débouche sur la fin de ce canyon, entouré de parois verticales, la piste, maintenant large et en pente douce me ramène au village de Callelongue.

DSCF4555 [640x480]

Il fait beau malgré le vent et le froid, je suis super content de ma rando en solitaire, le comble du plaisir aurait été de partager ces moments, mais se sera pour une autre fois, j'espère.

DSCF4560 [640x480]

 

DSCF4556 [640x480]

 

DSCF4561 [640x480]

Arrivée tout au bout de l'avenue des Pébrons, prise à l'aller ( de toutes façons il n'y a qu'une rue ! )

DSCF4567 [640x480]

Une seule rue et ...une impasse !

Une rando de toute beauté qui m'a demandé 2h50 pour seulement 7,5 km mais un cumul de dénivelés positifs de 732m et des passages nécessairement effectués au ralenti !

Repost 0
Published by Jean Luc - dans petites randonnées
commenter cet article

Profil

  • Jean Luc
  • passionné par la plongée sous marine, je suis aussi un amoureux des collines Provençales.
La plongée et la rando sont mes activités sportives preferées.
La cuisine,la lecture,la photo, la pêche  et le jardinage sont mes activités plus calme
  • passionné par la plongée sous marine, je suis aussi un amoureux des collines Provençales. La plongée et la rando sont mes activités sportives preferées. La cuisine,la lecture,la photo, la pêche et le jardinage sont mes activités plus calme

Le Bureau

  ROMAN

Le grand secret

 gd secret

 

Si vous avez envie de  tenter l'aventure d'une plongée sous marine en mode spéléo avec tous les frissons que cela comporte, mais bien calé dans un fauteuil et en 191 pages, me faire parvenir

 

   un chèque de  20 euros TTC , port compris

Jean Luc Fontaine

130 vallon des Escourtines

13011 Marseille

Dédicace personnalisée sur demande.

plus de détails ici :

***********************************************************************
  

Indice Atmo : vue d'ensemble

 

 

Rechercher Un Article ?

Visiteurs présents sur le site

Compteur Global

 

 

 

 

 

Randos et plongées

 Petites randos dans nos collines et ailleurs..

 

Hautes Alpes :

Champoléon : le refuge de tourond

Champsaur : Le col de Moissière

Champsaur : le col de Gleize

Valgaudemard : Les cabanes de Prentiq 

Valgaudemard le refuge des souffles

Valgaudemard le refuge du pigeonnier

Valgaudemard, les sources des Doux

Devoluy: le village de Chaudun

Devoluy: le sentier de ronde de Chaudun

Devoluy, sentier de ronde  de Chaudun et fouanières

Les pénitents des Mées

Devoluy: la petite Céüse

Devoluy: le col de Tournillon

Devoluy: la roche de la Fouanières

Devoluy: le pic de Céüse

Devoluy: Céüse, le pas du loup

Devoluy, le roc de Rimat

Devoluy, la tête des Ormans

Devoluy, la tour carrée

Devoluy, la chapelle de la Crotte

Gapençais, crêtes de Charance 

Gapençais, le Cuchon

Devoluy la boucle de la Souchière

 

Retrouvance en Buëch Devoluy :

1ère étape, Veynes - Agnielles

2ème étape, Agnielles - Recours

3ème étape, Recours - Rabioux

4ème étape, Rabioux - Les Sauvas

5ème étape, Les Sauvas - Chaudun

6ème étape, Chaudun - Rabou 

 

Massif  du Garlaban :

Tête rouge et le Taoumé

Tête rouge et le Taoumé 09/2011

La Grotte de Grosibou au départ d'Allauch

Le puits de l'Aroumi 

Le puits de l'Aroumi au départ de la Fève

La baume sourne

La source de Barqieu et le Garlaban 2

Le Pic du Taoumé par le vallon de Précatori

Le sentier des scolopendres

Garlaban,  la source du chien

Le col de Tubé au départ de lascours, 1ere partie

Le col de Tubé au départ de Lascours, 2ème partie

La parloire mai 2011

La parloire janvier 2012

Le Mont du Marseillais 

La grotte de Manon et

le sentier des scolopendres

La grotte du berger

Sur les traces de Pagnol

Le domaine de Pichauris

La grotte du Midi ..ou du Papé

Lascours, le grand vallon

Le vallon de Passetemps

Grand vallon et grotte du papé

Grottes et marmites du grand vallon 

Lascours, le grand vallon 

La croix de Garlaban face sud.

Nocturne, la croix de Garlaban

Font Berguettes

Marmites du grand vallon

Grosibou par Lascours 01-2014

Baume Sourne 12-2013

L'eau des collines-grotte de l'étoile 02 2014

Lascours, gd Vallon 03 2014

Lascours gd vallon et grotte du Papé 05 2014


 

Massif de l'Etoile :

L'aire de la Moure

Notre Dame des Ange, ....près de Marseille
La grotte des fées et le Baoù Traouqua

Le mont Julien et le Ratier

La tête du grand Puech

La grotte de la Vierge

La tête du Gd PUech 01-2014

 

Massif de la ste Baume :

Le balcon des Encanaux

Le col de Bertagne

La glacière du vallon du Fauge

La crête de la Lare 

Le plan des Vaches par les dents de Roque Forcade 2012

Le joug de l'aigle

La source de l'huveaune

Les sources de l'Huveaune 2  

Le circuit de la Taurelle 

La grande Baume par bertagne

Le jas de Miqueoù

le chemin du blé

Les quatre chênes 

Le balcon des Infernets 

Le signal des Beguines 

Le col de Bertagne et la grande baume 2

Rougiers, Castrum st Jean et les 4 chênes 

Le vallon des cèdres

La croix du Paradis

Le Paradis et le sentier merveilleux

Le vallon de la galère

Le balcon des Infernets et le torrent des Encanaux 

Le tour de Roussargues

Le pas de Cugens

Le gouffre du plan des masques 

Les dents de Roque Forcade, autre parcours

Le vallon de l'Aigle

Le pas de la Cabre

La grande Baume

La tour Cauvin

Falaises de Cugens, le trou du vent

La grande Baume 2013

Le Cruvelier et le Brigou 

Le jas de Sylvain

Le plan des masques

le sentier Marcel Estruch

Le trou du vent 02 2014

Le jardin suspendu 03 2014

La neige au Paradis 03 2014

Le tour du pic de Bertagne 03 2014

Du pas de la cabre au Paradis 06 2014

Le ravin des Encanaux 06 2014

Le sentier marcel Estruch 05 2014

La voie Gombault 04 2014 

 

Massif de Luminy, les calanques, Cassis :

Les falaises de Soubeyranes 

Port pin et le ravin de Gorgue longue

La calanque de Morgiou

Le tour du mont Puget

Le vallon de la fenêtre

Les falaises du Devenson

Le cap Morgiou

Grand Malvallon, les 3 arches    

La couronne de Charlemagne

Le Malvallon sud et le belvédère celeste

Le plateau de l'homme mort
Le plateau de l'homme mort 2013

La calanque des pierres tombées

Le pas de l'oeil de verre, la Candelle

La rêveuse du pas de la Lèbre

La calanque de l'Escu

Le col de la selle et grotte Rolland

Beouveyre

Falaises du Devenson et l'Eissadon

Rando givrée, belvédère de Titou Ninou février 2012(1)

Belvédère Titou Ninou fevrier 2012(2)

Les 4 pas :  demi lune, escaliers des géants...

sommet de Marseilleveyre(1) les 3 grottes

Sommet de Marseilleveyre (2) les escaliers des géants

Le col de la Selle, les grottes Dechaux

La cheminée du Diable

Le cirque des Pételins

La traversée du mont Puget

Les 3 arches du Malvallon 2012

L'anse de Melette

Le couloir du Cadellon

Calanques de l'Escu et Melette

Les falaises du Devenson et de l'Eissadon

Le vallon de la fenêtre 2012

L'escalier des géants

Le pas de la Cabre

En Vau et Port Pin

Le cap Gros

Le belvédère d'En Vau

Le couloir du Candeloun

Les 4 grottes du rocher st Michel

Le sommet de Marseilleveyre

Le plateau de Cadeiron

Le sentier du chinois

Sentier Garrigue et cap Gros 

Le vallon de l'herbe et cap Gros

Le tour de la grande Candelle

Les calanques de Sugiton et Morgiou

Cap Gros, le saut du chat

Les trois pas...

La tête de Melette 

Couloir du Candelon intégral

Les crêtes de soubeyranes

Le cirque de mestrallet

Le vallon de l'herbe

Le tour de la Candelle

Titou Ninou à la belle étoile

Cap Morgiou grotte du figuier

Le vallon de Mestralet

Titou Ninou nov 2013
Creche troglodyte

Creche troglodyte suite 01 2014

Le Mt Puget et le couloir du Candelon 01-2014

La grotte de l'Ours 01-2014

Titou Ninou, la crèche suite

sommet Marseilleveyre 01-2014

calanque de l'Escu 01-2014

au fil de mes envies 12-2013

Beouveyre 12-2013

La cheminée Lacroix 01 2014

Mont Puget et couloir du candelon 01 2014

La grotte de l'Ours 01 2014
Les falaises du Devenson 02 2014

Au dessus de Sormiou 03 2014

Le pas de la demi Lune et Marseilleveyre 03 2014

La grotte de la colonne 03 2014

La croix du Malvallon 03 2014 

Le cirque de Melette-walkyries 06 2014 

Le renard des calanques 

 

Les massifs de Marseilleveyre à Aubagne :

La source des eaux vives

Le balcon des Escourtines

Le Montounier et la chapelle St André

Le Mont St Cyr

Le four à cades de revers de boquié

Le Baoù de la Candolle

Le balcon des Escourtines et la source des eaux vives - juste au delà de mon jardin

Le Douard et les gorges de la petite ste Baume  

Notre dame de Julhans

Le mont Lantin et le mont Carpiagne

Le mont Lantin et la source des eaux vives

Le vallon de Gendame

Le cabanon du Marquis 01-2014

 

Massif de Regagnas et mont Aurélien :

L'ermitage de st Jean du Puy

Le sommet du Regagnas  

Le rocher Olympe du mont Aurelien

le Mont Olympe

Le plateau de la Serignane

Le mont Olympe et le rocher de 11 heures

Le rocher de 11 heures

pique nique à st Jean du Puy 12-2013

 

Massif et Parc naturel du Luberon :

La foret de cèdres

La combe de Sautadou  

Le tour du Roumagoua 

Oppede le vieux, versant nord

La source du Mirail

Le pin de l'Eigoune

La Groupatassière

Le plan des Agas

Les moulins du Veroncle

La combe de Vaumale 04 2014

 

Massif de ste Victoire :

Le pic des mouches

Le pic des Mouches version plus longue

Le pic des mouches au départ de Puyloubier

Le sentier Imoucha et les cretes de costes chaudes

Le Prieuré et la croix de Provence

Le Garagaï

Refuge Baudino au départ du parc des 2 aiguilles

D'un barrage à l'autre

L'ermitage st Ser

De st Ser au pas du Clapier

Le pic des mouches au départ de Puyloubier

Le pic des mouches par st Ser

Le gouffre de Garagaï

La croix de Provence par la marbrière

Refuge Baudino nov 2013

Le vallon de la Tine 03 2014

Le gouffre de garagaï 04 2014

Le pic des mouches 04 2014   

 

Le Verdon :

Le sentier des pecheurs

Le sentier des pêcheurs 2012

La chapelle ste Maxime, la draille des vaches

Le lac de ste Croix, le tour du Defens 

 

Divers :

Guillestre et la rue des masques

Raquettes à Risoul

Var, Lou gro Cervo

Var, La grotte du Garou

Var, Les gorges du Caramy

Var, les gorges du Caramy depuis le barrage

Var, le vallon du rocher des abeilles
Les crêtes de Roque Menourque 

La calanque de Figuerolles, cote bleue

Le mont Concors

Mazaugues, les ruines de Touchou

Le Puy ste Réparade, la Quilho
St Esteve Janson, le chateau

Notre dame des Anges...dans le Var

Vaucluse, le mur de la peste

Cote bleue, calanque de la Vesse

Alsace, mont ste Odile, le mur païen

Guyane, le sentier Rorota

Le village troglodyte de Calès

Port d'Alon, sentier du littoral

Le Mourre d'Agnis

La grotte du Mounoï Var

Var , le chateau du Diable 05 2014

Var, les gorges du Destel... l'intégrale 04 2014


Corse :

La boucle de l'Acciolu

Le sentier du facteur de Girolata

Le refuge d'Ortu

La punta di Bonassa

 

Andorre :

Le lac d'Angolaster

Le col de Juclar

Les lacs des salamandres  

Les lacs de Meners

Les lacs de Siscaro

Le circuit nature de Canillo 

 

Ardèche :

Le chateau de Pierre Gourde

Le sentier du vigneron

Le tour de Girond

Le chateau de Rochebonne

 

Lozère :

Eglazines et st Marcellin

Les echelles de Cinglegros, le pas de l'Arc

Causse Méjean corniches de la Jonte

 

 

 

 

 Plongées en Méditerranée :

 

1ère plongée de l'année 2009
La pierre de Briançon

L'île Moyade
Au phare de Planier
La calanque des Contrebandiers

Cadaquès, Massa d'Or
L'épave du Donator
L'épave du Chaouen
Le grand Congloué
La grotte de la Télévision
L'impérial du milieu
L'île de Riou
La pointe Caramassagne

La pierre à Daniel
Pointe Caramassagne 02/2010
La grotte de la télévision 03/2010
Quelque part vers Planier

Caramassagne, la grotte 04/2010  

Le tombant de la boulegeade 

Le tombant de la boulégeade 2

Au sud ouest de Planier  

Planier, Mola mola
L'épave du Ker Bihan

La pierre de Cassis  

La pierre à Daniel(2)  

Plongée...dans mes archives photos

Ma dernière chasse sous marine

Le couloir des gorgones

Zeus faber, un poisson de légende 

Grand congloué, les bankaws  

2011 la calanque du contrebandier

06/2011  La pierre de Briançon

2011 La grotte de la télévision

08/2011 Caramassagne

08/2012 la grotte à Peres

08/2012 la pierre à Daniel

08/2012 l'arche de Planier

06/2012 la grotte de la télévision

06/2012 la calanque de l'Escu

03/2014 Riou pte Caramassagne 

02/2014 calanque du contrebandie

07 2014 dans le bleu, calanque du contrebandier 

06 2014 la pierre de Cassis 

06 2014 la cap nègre 

 

 

 


 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 







Gites et chambres d'hotes

Coups de coeur

 

Quelques sites que je recommande :

 

Jacques Testa artiste peintre.

 

Ely Boissin artiste peintre et plongeur .

 

Les dessins de RB 

 

Glibert Thomas, le peintre des calanques