Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 novembre 2010 5 26 /11 /novembre /2010 20:00

  Sur une idée piquée à une amie du blog ( merci Françoise ) la catégorie " Touski....reste dans le frigo" vient d'être crée.

 

Et pour faire les choses à fond, il faut rajouter cette maxime :

   Il vaut mieux un bon reste ...qu'une mauvaise part .

 

Voilà ,ce gratin de Pennes Rigate c'est un touski, mais la liste va s'allonger de jour en jours.

 

Un gratin de pâtes, oui mais des Pennes Rigate et un vrai reste de poulet aux olives, un très vieux sachet de champignons secs noirs dont je ne savais pas quoi faire, le tout complété d'un ( faux )  reste de fromage pour raclette et le tour est joué.

 

Bien sur, ne pas "copier" cette recette mais éventuellement s'en servir de base pour vider le frigo d'un reste de viande blanche cuisinée.

 

Faire cuire les Pennes à peine plus dures que "al dente", soit 5  minutes dans l'eau bouillante, plus 2 minutes à couvert feu éteint. Ne pas oublier la goutte d'huile dans l'eau salée pour éviter le collage et la feuille de laurier .

Egoutter et réserver.

 

Faire tremper les champignons noirs secs pendant 30mn, égoutter, réserver.

DSCF1582--1600x1200-.JPG

Dans un plat creux, mélanger le reste de poulet aux olives émincé, les champignons ciselés , du poivre moulu, sel éventuel.

  DSCF1586--1600x1200-.JPG

Drôle d'aspect les "black fungus" mais leur croquant/gluant est étonnant et délicieux, bien que s'il restait des cèpes le choix aurait été vite fait.

 

A la place de poulet aux olives, n'importe quel reste de viande blanche cuite fera l'affaire,  et si celle ci est trop sèche, la mélanger avec un peu de crème fraiche légère ou un filet d'huile d'olive bien parfumée.

 

Dans un plat à gratin trés légèrement huilé et saupoudré d'herbes de Provence,

DSCF1584--1600x1200-.JPG

 déposer une belle couche de pennes, puis le contenu du plat creux contenant le mélange de poulet et de  champignons, recouvrir du reste de pennes.

  DSCF1589--1600x1200-.JPG

Déposer quelques lambeaux de fromage pour raclette et enfourner pour 10 mn à 200° puis passer en mode grill et laisser griller à convenance, 10 à 15 mn environ.

  gratin--1600x1200-.jpg

 

 Et si il y en a qui font la  gueule devant les restes de la veille, ils ont qu'aller voir ailleurs.

Repost 0
25 novembre 2010 4 25 /11 /novembre /2010 20:00

Parfois j'ai envie de me donner des étoiles  tellement cette recette m'a enthousiasmé, pourtant les escalopes de dinde ne sont pas réputées pour leur coté " goûtu" .

Mais on va compenser, confiance    !

 

gagoff

 

Pour faire plaisir à 4 convives il nous faut :


 4 escalopes de dinde

 2 oignons

 de la poitrine fumée

 du Roquefort ( celui qui marche seul et sans effort ! oupssss )

 1 boite de champignons de Paris ou de votre choix...quelques cèpes ???

 huile d'olive, vin blanc sec.

 crème semi liquide et légère de préférence.

 sel, poivre, herbes de Provence
 
 Vous avez remarqué, je suppose que je ne donne pas de quantités en ce qui concerne tout l'attirail qui assure la cuisson ou l'assaisonnement.

Je trouve inutile de préciser "1/2 gramme de sel de mer fin iodé , 0,75 gr de poivre noir moulu en provenance de Madagascar, 2 CàS d'huile d'olive extra vierge pressée à froid, etc etc".

Bon d'accord avec cette remarque je ne vais pas me faire que des amis mais bon, je ne me vois pas peser le sel ( surtout que je n'en met presque jamais ) ou le poivre, là au contraire, j'ai la main lourde.

 
Prendre les escalopes une à une et les aplatir de plusieurs coups du plat d'un tranchoir, à la rigueur avec un pilon en bois. La même façon de procéder que pour les alouettes sans tête,voir ici la recette.

DSCF1599 [1600x1200]
 cusiniers-20-13-.gif

Ces coups de plat ont pour but de bien aplatir la tranche de viande mais aussi de la rendre nettement plus tendre.

DSCF1600 [1600x1200]
Déposer du Roquefort sur l'escalope, ajouter un belle traînée d'herbes de Provence et rouler serré mais pas trop, ne pas esquicher à en faire sortir le fromage par les extrémités.

DSCF1601 [1600x1200]
Perpendiculairement, envelopper d'une fine tranche de poitrine fumée pour obturer les extrémités et ficeler.

Dans la sauteuse faire suer sans colorer (ça les rends amers ) les oignons préalablement émincés, dans un peu d'huile d'olive, puis les arroser de vin blanc.
Ajouter les champignons, les lardons maigres ( 15% de M.G. maxi )  couvrir et laisser compoter à feu doux.

DSCF1598 [1600x1200]

Dans une poêle, une à une et SANS gras, celui de le poitrine fumée suffit, faire dorer les paupiettes. 

DSCF1602 [1600x1200]

Une à une pour pouvoir les manipuler délicatement sans les casser. Réserver.

 

Déposer ensuite les paupiettes sur le lit d'oignons, dans un plat en terre , les couvrir et continuer la cuisson une vingtaine  de minutes en les retournant régulièrement et délicatement.

DSCF1605 [1600x1200]

Si c'est trop sec, ajouter du vin blanc.

Juste avant de passer à table, pendant l'apéro par exemple , arroser de crème fraîche semi épaisse et légère laisser réduire à découvert.

DSCF1613 [1600x1200]
Pour une trés grosse faim, on peut  accompagner de Pennes Rigate juste cuites "al dente" et mélangées au dernier moment.
Un pur délice.

portion cadre
Penser à poivrer dans l'assiette, le poivre ne supporte pas la cuisson.

 

person 047

Repost 0
22 novembre 2010 1 22 /11 /novembre /2010 21:35

Nooon ce n'est pas une farce ! ce vallon existe bel et bien avec sa fenêtre et même le col qui va avec.

 

Les grands parcoureurs  du massif des calanques le connaissent, mais ceux qui  se contentent de faire l'aller retour la Gardiole-En vau, eux n'en on jamais entendu parler.

 

Ce vallon encaissé pentu et étroit se mérite.

Aujourd'hui il se méritait d'autant plus que nous sommes passés au point le plus délicat, en corniche escarpée avec quelques dizaines de mètres de vide juste là à droite, en plein sous un orage de grêle !

Oui de la grêle, entre Cassis et Marseille ce 21 novembre vers 13h30 .

 

Une rando de toute beauté pour qui apprécie les roches escarpées, les pics déchirés, les parois verticales.... et, juste en tournant la tête pour jeter un regard vers l'arrière, les somptueuses falaises de Soubeyranes dans un rayon de soleil. MAGIQUE ...alors que nous sommes trempés et givrés par cette grêle qui nous tombe dessus.

Panorama 1 [1600x1200]

 Les somptueuses falaises de Soubeyrane et la baie de cassis.

 

Le vallon de la fenêtre, c'est ici, et c'est maintenant.....suivez moi.

 

Quitter Marseille et direction la route de la Gineste, au carrefour de la caserne de Carpiagne, à droite une petite  route défoncée descend dans la garrigue, on y va, direction unique, le parking obligatoire de la Gardiole.

carte [1600x1200]

Surlignage en jaune pour ce parcours qui va se réaliser de part et d'autres de la crête de l'Estret. Départ du parking de la Gardiole.

clic pour agrandir.

 

Nous sommes ici dans le futur  et raisonnablement contesté Parc naturel des calanques mais ce qui n'est pas contesté c'est le fait que ce site doit être protégé, ce ne sont ni les randonneurs, ni les plongeurs, ni les chasseurs qui présentent un danger mais les avides de spéculation , de terrains à bâtir, ou de route à tracer . Bon je m'emporte encore une fois sur ce sujet, alors que c'est un autre débat.

 

Le temps est mitigé, nous sommes partis de la maison par un beau ciel bleu mais là, arrivant de l'est de gros nuages noirs plombent le ciel.

DSCF8786 [1600x1200] 

Dépose de la voiture sur le parking ,  puis direction la maison forestière de la Gardiole puis la piste qui mène à la calanque d' En Vau , très vite on aperçoit cette entaille, ce coup de sabre dans la roche qui forme cette étroite calanque.

DSCF8788 [1600x1200] 

Ce n'est pas le but de notre aventure d'aujourd'hui mais la tentation est grande d'aller y faire un tour, mais non. 

 

Dépassant la maison forestière, suivre maintenant la trace marron/rouge mais c'est "marron" qui nous interresse.

la piste RDF descend vers En Vau,  elle remplace depuis belle lurette un joli sentier qui traversait la garrigue, ce mal est parait il nécessaire.

DSCF8789 [1600x1200]

Descente brutale dans le vallon d'En Vau encaissé , attention au prochain carrefour de piste les deux balisages se séparent, prendre à droite balisage marron .

DSCF8792 [1600x1200]

Dans ce vallon, des arbousiers, encore eux , nous régalerons de gros fruits rouges vifs, mûrs à point, juste avant l'effort.

 

Une nouvelle piste s'ouvre devant nous, tout de suite le balisage marron part à gauche dans un sentier abrupt, NE PAS SUIVRE, rester sur cette RDF non balisée, mais impossible de se tromper, il n'y a pas d'autre choix.

DSCF8793 [1600x1200]

La longer sur environ 1 km ( à vérifier ) mais dans une épingle à gauche ( la seule, donc impossible de la rater ) on retrouve le balisage marron repère 4 qui part dans les fourrés y aller, c'est étroit, le peu de fréquentation par ici  rend les branches délurées et elles aimeraient bien reconquérir cet espace.

DSCF8796 [1600x1200]

Le sentier entame sa grimpette, jusqu'ici c'était "promenade de santé" là ça devient sérieux, au vu des falaises et parois qui nous entourent, on se demande bien par où ce sentier va passer pour nous emmener tout là haut.

 

Au détour d'un virolo, la FENÊTRE apparaît, une arche surplombant le vallon, magnifique.

 

DSCF8802 [1600x1200]   en haut, à gauche, la fenêtre !

  

DSCF8811 [1600x1200]

 A partir d'ici la grimpette devient raide, le sentier est en éboulis et il commence à tomber quelques gouttes, ne pas glisser devient la priorité.

DSCF8806 [1600x1200]

Le problème des éboulis c'est le balisage qui par nature devient aléatoire et ici des amorces de sentier partent dans tous les sens, cet endroit est essentiellement fréquenté par les pratiquants de l'escalade et autre varape. Chacun se faisant  sa trace pour arriver au pied de "sa" paroi . On va perdre ainsi pas mal de temps en tâtonnant pour trouver notre chemin.

DSCF8813 [1600x1200]

Passages délicats rendus glissants par la grêle qui nous tombe dessus, mais pas un peu non, un gros orage, avec éclairs et tonnerre.

DSCF8807 [1600x1200]

Je pense que dans ce passage étroit,  c'est un col, le vent qui s'engouffre "gèle" les gouttes de pluie , je ne pense pas que la grêle soit tombée ailleurs, la température étant de 8 à 10 ° pas moins.

DSCF8816 [1600x1200]

La sente passe juste sous la "fenêtre", en temps normal je serais allé y faire un petit aller-retour mais sous la grêle et avec la roche glissante je reste sur les caillasses du sentiers en éboulis.

DSCF8814 [1600x1200]

Demi tour sur moi même et stupéfaction, au loin, en bas les falaises de Soubeyrane ( cap canaille ) sont dans le soleil. Magnifique, le rouge de la roche éclate dans la grisaille.

DSCF8815 [1600x1200]

Tout vole, le poncho imperméable en premier , cachant la vue, il faut vite s'en débarrasser, tant pis pour la pluie !

 

Parvenu au col le vent est violent, on ne va pas se reposer  longtemps, trop froid.

DSCF8818 [1600x1200]

Le sentier continue de  grimper, il nous reste encore environ 180 m de denivelé avant d'arriver au carrefour avec la piste balisée bleue du Plan Perdu , ça monte mais ça passe nettement plus facile, la grêle est remplacée par une pluie fine,  c'était juste pour nous "pourrir" le passage le plus beau et le plus difficile du parcours.

DSCF8832 [1600x1200]

Jonction au sommet à 510m le vent est violent on va trouver un coin à l'abri de la végétation basse pour pique niquer, il commence à faire faim !

DSCF8823 [1600x1200]

 

Sur les crêtes le vent violent a remplacé la pluie, mais les nuages menancent encore.

DSCF8844--1600x1200-.JPG

En face de nous, un cairn marque ce point haut, mais aussi un sentier de chèvres qui dégringole le long de la parois sur le versant opposé pour rejoindre le puits de Cancel tout en bas et par là en prenant la piste qui file vers l'est rejoindre le vallon de Chalabran pour ensuite remonter au parking.

DSCF8847 [1600x1200]

Oui, la descente, c'est par là !

 

DSCF8850 [1600x1200]

 L'accès au vallon de l'herbe, qui doit nous emmener au puits de Cancel est délicat.

DSCF8856 [1600x1200]

La clairière du puits de Cancel et ses deux "dames coiffées" ! ...enfin ....des dames, faut le dire vite !

 

DSCF8858 [1600x1200]

 Le retour dans le vallon de Chalabran est un plaisir, sous les arbres, sol souple, le pas accélère.

 

Pour cette rando un tantinet musclée, il nous a fallu 4 heures et 10 minutes plus l'arrêt pique-nique.

DSCF8860 [1600x1200]

retour au parking, le soleil timide qui perce entre deux nuages ,  commence à être bas.

 

Bien sur le passage du col sous la grêle nous a beaucoup ralenti, une glissade et c 'est se retrouver 15/20m en contrebas, généralement ça fait des dégats, alors mèfi.

 

Rando assez vallonnée, le départ du parking est à 259 m, avec une descente à 116 m avant de remonter le vallon de la Fenêtre qui abouti à 510  puis redescente à 177m pour remonter à 259 m au parking.

 

Le cumul de dénivelé positif enregistré par mon altimètre est de 657 m . Les descentes n'étant jamais décomptées, ce qui est normal , sinon le résultat serait toujours de zéro !

Une rando de toute beauté,  même dans ces conditions météorologiques exécrables.

 

 

 

 

 

Repost 0
21 novembre 2010 7 21 /11 /novembre /2010 20:00

Il me restait des panais, aprés  les frites clic ici ........ la purée.

Ces "carottes albinos" se cuisinent un peu comme on veut, il suffit d'avoir un tantinet d'imagination et oser; mais en purée c'est connu et délicieux.

  

Dans cette purée on va y trouver 3 panais, 2 pommes de terre , 2 carottes et 1 oignon.

 

accessoires necessaires : laurier, sauge, sel, poivre, crème fraiche, muscade rapée, vin blanc, huile d'olive.

  legumes cadre

 

Eplucher les panais, les pommes de terre, les carottes et les couper en morceaux et faire cuire à l'autocuiseur, 15 minutes à compter du moment où le tourniquet.... tourniquote ! Ne pas oublier, 2 feuilles de laurier et 2 feuilles de sauge.

DSCF1615 [1600x1200]

Pendant ce temps, éplucher l'oignon, la gousse d'ail, les couper en morceux assez fins mais pas mixés et faire suer sans huile dans une sauteuse anti adhésive, puis mouiller de vin blanc et laisser fondre, comme d'habitude à couvert et à feu doux.

Passer les légumes, y compris les morceaux d'oignon à la moulinette à légume, pas de mixer sous peine de se retrouver avec un pot de colle à tapisserie bien gluante.

  DSCF1616 [1600x1200]

Mouliner avec la grosse grille.

Ajouter une larme d'huile d'olive, un peu de crème fraiche légère, de la muscade rapée, du poivre,  du sel.

DSCF1617 [1600x1200]

Déposer dans un plat allant au four, saupoudrer de parmesan râpé ou mieux du Grana Padano

DSCF1618 [1600x1200]

et passer au grill du four jusqu'à avoir la surface de la purée gratinée  à souhait,  soit 20mn environ.

 

Cette purée je l'ai servie avec des filets de colin cuits au four.

 

pour le poison :

 

filets de colin

citron en rondelle

huile d'olive

une belle dose de pastis de Marseille

fenouil sec en branche récolté à la st Michel

fenouil en graines

poivre

baies rouges

 

 

Dans un plat en terre, déposer un mélange d'huile d'olive et de pastis , du poivre, quelques branches de fenouil sauvage, des baies rouges.

DSCF1622 [1600x1200]

poser le poisson, avec un pinceau le badigeonner du mélange d'huile et pastis, ajouter quelques graines de fenouil.

Passer au four en même temps que la purée.

  DSCF1627 [1600x1200]

Le colin, poisson malgré tout assez ordinaire, sera bien relevé avec le goût de l'anis.

 

DSCF1625 [1600x1200]

Un repas léger et savoureux.

 

 

Repost 0
18 novembre 2010 4 18 /11 /novembre /2010 20:00

Une façon artisanale de préparer des olives qui finissent bien souvent leur vie sur l'olivier.  

 

Le notre augmentant sa production toutes les années, nous arrivons maintenant à avoir deux belles poignées d'olives ! yesssss !

 

olive cadre

On va laisser sur l'arbre les olives abimées, piquées.... les oiseaux en feront bon usage.

 

Cette préparation tirée du Reboul, la bible... je l'ai un tantinet adaptée, mais sans plus, et ça fonctionne très bien.

 

C'est rapide quand on en a peu, mais préparer un cageot d'olive me fera fuir rapidement et comme on dit, j'irais volontiers voir ailleurs si j'y suis !

 

Piquer les olives avec un outil fait maison, une rondelle de bouchon en liège transpercé par des aiguilles, ou vu l'énorme  quantité dont je dispose , une pique pour fondue , ça marche trés bien , ne pas faire de trop gros trous quand même.

 

Dans un saladier ( dans le Reboul on vous dit : "un vaisseau" !!! ) non métallique, mélanger les olives avec du sel fin, bien les remuer pour les enrober.

DSCF1645 [1600x1200]

A remuer TOUS les jours et 2 à 3 fois par jour, pendant un temps....variable mais une dizaine de jours est un minimum, pour juger de la perte d'amertume, goûter !

L'eau qui va s'évacuer des olives va rester dans le saladier, s'il y a beaucoup d'olives, il y aura beaucoup d'eau ( C.Q.F.D. )  l'évacuer, sinon se contenter de rajouter du sel en conséquence quand celui du "vaisseau" est saturé.

 

Dès qu'elles sont jugées prêtes, les laisser s'égoutter au travers d'une passoire pendant 24 heures,

DSCF4355 [1600x1200]

 avec un chiffon propre les essuyer pour enlever le maximum de sel . Ne pas les laver ou alors il faudra bien les sécher, une à une !

 

Dans un pot en terre, en verre, verser les olives et arroser d'un assaisonnement composé d'huile d'olive, d'ail ciselé, de poivre, de thym sec et émietté, sarriette, et pourquoi pas origan.

  DSCF4354 [1600x1200]

La durée de conservation est assez limitée. Ces olives seront servies , par exemple, à l'apéro.

 

DSCF4356 [1600x1200]

 

DSCF4359 [1600x1200]

Repost 0
18 novembre 2010 4 18 /11 /novembre /2010 20:00

Une rando dans le Luberon qui va encore m'attirer les foudres de certaines personnes quand je vais encore affirmer que le Lub' est surfait !

 

Pour sortir un peu des "sentiers battus" si j'ose dire, j'avais prévu une rando dans une partie du Lub' un tantinet inconnue ou en tous cas , nettement moins connue que les grands pôles touristiques , comme Bonnieux, Lourmarin ou Apt.

Vaugines, un village absolument charmant, retiré,  et qui ne semble pas vouloir faire trop de pub pour se faire connaitre. Pour vivre heureux vivont cachés, et ils ont bien raison.

Vaugines au pied du massif du Roumagoua ( ne pas confondre avec "roumagaoù") est le départ d'une rando sympa mais qui demande des mollets de grimpeur ( et de  grimpeuse ) , impossible de louper le point de départ, en entrant dans le village, première à gauche et tout au bout la route se sépare , à droite le vallon de Vaunière, à gauche le vallon du Roumagoua. On se gare ici en ne gênant pas le voisinage et c'est parti.

  carte1

Clic sur la carte pour agrandir

 

Bien que cette rando soir à classer parmi mes préférées, il n'empêche que d'un strict point de vue de la végétation, le grand Luberon est décevant, venant de Marseille et faire autant de kilomètres pour trouver une végétation aussi pauvre , à tendance à faire regretter de ne pas être aller trainer ses chaussures de rando dans le majestueux massif de la ste Baume.

Ceci dit, au sommet, la vue sera superbe sur 360° mais en ce 12 novembre , elle sera aussi bigrement venteuse et glacée.

 

Arrivant par Cadenet, la route d'accès au village est barrée, ( je vous le dit, c'est un vrai village gaulois ! j'adore . ) et la déviation nous oblige à un petit détour par Lourmarin, il faut en avoir envie de venir ici !

 

Le circuit est en boucle, d'abord le vallon du Roumagoua, puis longer les crêtes et redescente par le vertigineux vallon de Vaunière, pas de la grande rando mais du dénivelé important.

Le pourcentage de pente du vallon de Vaunière est impressionnant.

 

Au départ une route goudronnée qui dessert les (jolies ) villas du quartier des Ramades

DSCF8701 (Small)

puis , piste en terre, ensuite, sentier,

DSCF8702 (Small)

 le GR9 grimpe en contournant le massif, vue spectaculaire sur la vallée de la Durance, Lauris, La Roque d'Antheron , Villelaure, tous ces villages pré-Luberonnesques  vus d'en haut semblent minuscules.

DSCF8703 (Small)

A partir de "Grandes terres" le sentier oblique plein nord et la pente s'accentue,

DSCF8707 (Small)

les effets du vent aussi.

Le GR est tracé entre les troênes, buis , cistes et petits chênes,

DSCF8708 (Small)

c'est toute la végétation de ce massif, heureusement qu'entre deux rafales glacées de Mistral la vue sur la combe de Lourmarin est magnifique.

DSCF8711 (Small)

Un peu de faux houx donne une note gaie à ce paysage d'automne.

 

Vers 800m d'altitude, le sentier se confond avec une piste RDF qui arrive de l'est et continue jusqu'au sommet à 932 m .

DSCF8714 (Small)

 Les crêtes sont relativement pelées,

DSCF8716 (Small)

la végétation est basse, la vue y gagne, soyons positif.

 

DSCF8718 (Small)

 

DSCF8722 (Small)

Tout en bas, Bonnieux et Lacoste

 

DSCF8720 (Small)

Sur ces crêtes arrive le GRP " le tour des Claparèdes" le vallon de Vaunière va se prendre à la deuxième intersection avec le GRP.

DSCF8726 (Small)

On va pique niquer dans un coin au soleil, abrités du vent, mais ce petit instant de répit ne va pas durer, le vent amène de gros nuages blancs, la température baisse brutalement.

ciel (Small)

Descente de folie dans un ravin pentu et rectiligne ,

DSCF8732 (Small)

même pas un lacet pour adoucir la pente, mais , consolation, des couleurs somptueuses rehaussées par la lumière diffuse du ciel.

DSCF8733 (Small)

Nous allons passer de 854m à 430m en 50 minutes. Les connaisseurs apprécieront.

DSCF8734 (Small)

Pour cette rando aux pentes sévères il nous a fallu 3 h de marche, soit 2 h pour arriver au sommet à 932 m ( borne géodésique et cairn ) et 1h pour redescendre.

Le cumul de dénivelé positif est d'environ 550m avec un départ à 431 m .

 

 

 

 

 

 

Repost 0
16 novembre 2010 2 16 /11 /novembre /2010 21:47

Pour ce dessert rustique mais ô combien savoureux , il n'est nul besoin d'aller faire ses courses au supermarché, ce fruit sauvage, ne se laisse pas entraîner sur ce terrain.

Résistant à la grande distribution il est, résistant il restera.

Les arbouses ne sont pas à "vendres" ! 

  arbouses (Small)

La chasse aux arbouses, la vraie, chacun a sa méthode, aucun manuel du parfait chasseur d'arbouse ne va aider le débutant, le "savoir" se transmet discrètement et au fil des générations, et encore...seulement si le "jeune" le mérite, le vieux est impitoyable dans ce cas.

C'est en effet une chasse ancienne pour ne pas dire ancestrale, les vieux eux ...SAVAIENT , ils avaient ça dans le sang , mais cet atavisme disparait à grande vitesse quand la mal-bouffe ( pléonasme, car bouffer est mal, quand c'est bien et bon, on mange, voire on déguste )  prend de l'ampleur.

 

Aller à la chasse aux arbouses c'est un art délicat, cette  chasse de début d'hiver ne se  pratique que de mi octobre à  mi novembre dans notre région , et n'est pas une chasse réservée aux "mecs",  j'ai eu, il y a peu,  moult témoignages de certaine blogueuse catalanesque-sachant-chasser-l'arbouse dans ce sud où le sol  calcaire est propice au développement de cet arbre fruitier .

  arbouse

Traquer l'arbouse sauvage, le chasseur ( la chasseuse ) silencieux et solitaire dans la colline qui se réveille d'une nuit frisquette, est  à  l'agachoùn , au premier cri de l'arbouse en éveil,  il accourt et hop dans le sac !  Et, partant d'un petit rire carnassier, le chasseur continue sa traque , "en voilà encore une qui ne sera pas laissée aux oiseaux" dit il dans sa barbe ! 

Sa besace vite remplie il doit être prudent, marcher lentement, éviter les coups, la chasse a été bonne et l'arbouse mûre à souhait abonde dans le sac, trop de mouvements brusques et , ô Bonne Mère, ô désastre , ô fan des pieds,  le fruit précieux est transformé en une bouillie jaunasse striée de rouge ressemblant plus à du vomi qu'à une délicieuse gourmandise.

 

La chasse cueillette des arbouses,  un plaisir naturel et qui entraine de fait, une bienfaisante balade en colline. 

 

Ce matin là, un peu en retard dans la saison nous partons à la chasse allons faire provision de vitamines naturelle.

Direction les barres de Fontblanche, haut lieu de présence d'arbousiers et prétexte à une petite balade dans ces collines surplombant la vallée de Cuges les pins.

 

Les arbres sont chargés , le sol est couvert d'un épais tapis de fruits rouges, la saison a été bonne, les oiseaux se gavent, mais c'est la fin , les fleurs blanches, fines clochettes reprennent le dessus.

L'arbousier étant un des rares ( le seul ? ) arbres à pouvoir porter en même temps, fruits mûrs, fruits verts et fleurs, prémices de la récolte de l'an prochain.

 

Besace pleine, une partie de la "chasse" sera congelée telle quelle pour une utilisation hors saison,  et une autre partie finira en confiture.

  DSCF1518 [1600x1200]

Je vais en détourner une belle portion pour confectionner une tarte  gourmande et aussi légère que possible , mais bon , faut pas exagérer tout de même, il aura "ce qu'il faut" !

 

La pâte brisée :

150 gr de farine

40 gr de beurre

50 gr de poudre d'amandes

5 cl d'eau

1/2 CàC de sel

Le tout dans le bol du Thermomix et 1mn en position "épi" et voili voilou, il n'y a plus qu'à bouler le pâton, l'étaler au rouleau très finement et garnir un moule idoine.

DSCF1521 [1600x1200]

Avec le peu de beurre introduit dans la pâte, celle ci est fragile, à manipuler délicatement.

 

  La garniture:

Voulant faire gourmand mais léger, le fond de tarte sera composé d'une belle couche de ma gelée de bourgeons de pin,  la recette c'est ici clic, peu sucrée mais fort parfumée aux senteurs des collines.

  DSCF1524 [1600x1200]

Déposer les arbouses bien mûres.

DSCF1526 [1600x1200]

Dans un cul de poule (  mais non, ça ne lui fait pas mal !  ) battre trois oeufs entiers, 75 gr de sucre, 2 CàS de maïzena, une pincée de poudre de cardamome.

Verser l'appareil sur les fruits, basculer légèrement le moule pour bien répartir la crème entre les fruits,   DSCF1529 [1600x1200]

 enfourner pour 30mn à 180°C. 

DSCF1544 [1600x1200]

Ce qu'en dit l'ami Wiki :

 

L'Arbousier ou Arbousier commun (Arbutus unedo), fraisier en arbre ou arbre à fraises, est une espèce d'arbustes ou de petits arbres notamment répandus dans le Midi de la France de la famille des Ericaceae.

 

Les arbouses, fruits de l'arbousier, assez méconnues en France, sont appréciées en Espagne où elles entrent dans la composition de certains gâteaux, et au nord du Maroc où les enfants les vendent au bord des routes du Rif en novembre, ainsi qu'en Algérie.

 

L'arbousier est un arbre de 5 à 15 mètres de haut.

Ses feuilles à bordure dentée d'une dizaine de centimètres de long sont persistantes ovales, vert foncé luisant au-dessus, vert pâle dessous. Elles sont riches en tanins.

Les fleurs blanc-verdâtre, en forme de clochettes blanches pendent en grappes et apparaissent en septembre-octobre, en même temps que les fruits.

Le fruit rouge orangé à maturité est une baie charnue, sphérique, à peau rugueuse, couverte de petites pointes coniques. Toutefois, il ne faut pas le confondre avec la fraise chinoise (Myrica rubra (en)) très similaire. C'est un fruit comestible, sans goût très prononcé, qui est mûr en hiver. Il est riche en vitamine C. La chair est molle, un peu farineuse, acidulée et sucrée, et elle contient de nombreux petits pépins. Les fruits mettent un an pour arriver à maturité. Il n'est pas rare de voir le même rameau porter les fleurs de l'année et les fruits mûrs nés des fleurs de l'année précédente

  

  portion

 

 

 

 

Repost 0
15 novembre 2010 1 15 /11 /novembre /2010 20:00

Les panais, ces légumes un tant soit peu oubliés mais surtout méconnus sont vraiment "faciles à vivre", ils se prêtent à toutes les transformations culinaires, purée, soupe, potage, crus rapés et même en frites.

Enfin des frites, si on veut car presque sans gras et cuites au four.

Proche cousin de la carotte, malgré sa similitude avec le navet, il porte aussi le nom de carotte albinos.

Cultivé dans le jardin il supporte les gelées d'hiver et se conserve ainsi naturellement.

DSCF1530 [1600x1200]

C'est étonnant, ( en fait, pas vraiment, mais parfois j'ai mauvais esprit  ) comme cette plante aux multiples vertus a été oubliée par la grande distribution et l'agro alimentaire.  La liste de ces vertus est très longue, allez donc faire un tour chez l'ami Wiki pour en savoir plus .

 

Pour accompagner ces frites de panais je propose une viande d'agneau en sucré/salé.

 

Quantités pour deux personnes :

 

Les frites de panais :

 

2 gros panais

2 CàS d'huile d'olive en mélange avec du Spigol pour la couleur dorée, du piment d'Espelette, thym moulu, poivre.
 

Les laver et éplucher, les tailler en frites et les faire mariner une heure juste imprégnées d'huile épicée.DSCF1532 [1600x1200]

Enfourner sur une plaque et laisser cuire au four pendant 20 mn les retourner de temps à autres .

DSCF1545 [1600x1200]

Passer en position grill et laisser encore 10 mn juste pour les rendre croustillantes à l'exterieur et moelleuse à l'interieur.

Ne pas les passer au grill c'est se retrouver avec des frites mollassones.
Saler éventuellement et servir.

 

Le gigot d'agneau aux figues:

 

- 2 tranches de gigot d'agneau
- 8 à 10 figues sèches
- 3 CàS de miel

- 1 CàS de bon vinaigre
- sel, poivre  huile d'olive , herbes de provence

 

Couper les figues en morceaux (3 ou 4 selon la taille )

DSCF1534 [1600x1200]

Les  faire réduire  dans un fond d'huile d'olive , dès qu'elles commencent à confire, verser 2 CàS de miel, 1/4 de verre d'eau, sel poivre, touiller  et laisser réduire.  à feu doux.

DSCF1539 [1600x1200]
 Pendant ce temps, dans une autre poele, mettre les tranches de gigot d'agneau, sans gras ajouté mais avec une pincée d'herbes de Provence. Faire dorer.

Placer les figues dans les assiettes, déglacer la poele des figues avec un peu de vinaigre et une CàS de miel, laisser réduire et arroser la viande.

Servir trés chaud avec les frites de panais et de la salade.

  cadre

 

 

Repost 0
10 novembre 2010 3 10 /11 /novembre /2010 20:00

Puisque mon ami "le vieux scaph" me cherche, il me trouve  , son commentaire sur la tourte sucrée aux blettes ne reste pas sans effets !   

Spécialement pour lui, la tourte aux épinards ..... frais,  comme il se doit, mais sans foie gras.... quoique, j'y pense.

 

Cependant, tout gras inutile sera évité pour en faire un plat complet et léger , autant que faire se peut.

  DSCF1488 [1600x1200]

Pour une belle tourte suffisante pour rassasier 4 beaux appetits :

 

800 gr d'épinards frais

3 oeufs dont 1 jaune

2 oignons

40 à 50 gr de jambon sec fumé Foret Noire, qui sera dégraissé et découpé en lanières.

15 cl de crème fraiche semi épaisse et légère.

 

La pâte brisée sera réalisée au Thermomix :

 

250 gr de farine

40 gr de beurre

sel

7 cl d'eau

 

 ou, deux rouleaux de pâte brisée du commerce.  

 

C'est parti !

 

Laver et équeuter les feuilles d'épinards

Les essorer dans l'essoreuse à salade

 

Hacher les oignons faire suer avec un peu d'huile d'olive, puis laisser fondre avec le vin blanc à feu doux et à couvert. ajouter les feuilles au fur et à mesure .

DSCF1493 [1600x1200]

laisser réduire puis ajouter la crème fraiche,

DSCF1495 [1600x1200]

les 2 oeufs battus en omelette, le jambon sec fumé découpé en lanières .

DSCF1502 [1600x1200]

Bien laisser évaporer tout le liquide en remuant .

 

La pâte brisée :

 

Au Thermomix :

250 gr de farine, 40 gr de beurre, 1/2 CàC de sel fin, 7 cl d'eau dans lebol,  faire tourner 1 mn en position "épi" .

retirer et en faire une boule, l'envelopper dans un film étirable mettre au frigo 1/2 heure.

  DSCF1494 [1600x1200]

Quand l'appareil est prêt, abaisser 2/3 de la boule de pâte ,

DSCF1497 [1600x1200]

foncer un moule à  manqué à bords hauts,

DSCF1500 [1600x1200]

 verser l'appareil ,   DSCF1503 [1600x1200]

recouvrir d'une abaisse de la pâte restante.

DSCF1505 [1600x1200]

bien souder les bords, percer une cheminée au centre, dorer au jaune d'oeuf .

 

Placer au four à 180 °  pendant 30 à 45 mn  selon les fours.

  DSCF1507 [1600x1200]

 

  

cusiniers-20-18-.gif  cadre

Repost 0
8 novembre 2010 1 08 /11 /novembre /2010 22:30

Pour un repas simple et léger ayant des airs de vacances d'été,  je propose une salade composée mais avec des ingrédients d'hiver.

 

Le Pe tsaï ou chou chinois,  celui que j'ai acheté est cultivé à Aubagne et si ce n'est pas de la culture certifiée bio, c'est garanti sans traitements chimiques.

 

Le Pé-tsaï est également appelé "Chou de Pékin".

DSCF1445-1
D'origine asiatique, c'est une variété de chou chinois qui a été introduit en Europe à la fin du 19ème siècle.
Ses grandes feuilles vertes légèrement ondulées présentent des grosses nervures blanches et tout le feuillage est bien regroupé pour former une sorte de "pomme" ovale semblable à une laitue romaine.

Le pé-tsaï est très riche en vitamines et en potassium.

Il peut être consommé cru en salade ou cuit.

Moi je craque devant les feuilles tout aussi craquantes de ce chou allongé, vert clair et frisé.

Alors tant qu'il est encore bien ferme et frais autant en faire une salade qui accompagnera une viande blanche , une cuisse de poulet au miel et piment d'Espelette.

Le mariage du miel et du subtil piment d'Espelette donne des saveurs exquises, ces deux là sont faits pour aller ensembles.

 

Pour ce repas simplissime mais  tout en finesse, il nous faut :

 

La salade :

les quantités sont à adapter suivant le nombre de convives

un beau chou chinois bien frais , attention , il ne doit présenter que des feuilles craquantes pas ramollos !

1 ou 2 pommes

Quelques grains  de raisin blanc frais

Des raisins secs, sultanine par exemple pour leur moelleux.

une poignée de graines de courges bio,  non salées et non grillées.

1 ou 2 pommes de terre bouillies

huile d'olive exclusivement , vinaigre balsamique, jus de citron, poivre noir moulu fin.

 

La  viande :

une cuisse de poulet par personne

miel, piment d'Espelette, herbes de provence.

 

Préparer un mélange de miel légèrement liquéfié au micro ondes avec du piment d'Espelette ( celui ci se présente sous la forme d'une poudre orangée gavée de parfum ) et d'herbes de Provence.

Donner des quantités est illusoire, chacun pimentera et parfumera à son goût.

 

Laver sous l'eau , sécher et badigeonner les cuisses de poulet, essayer de faire pénétrer du mélange sous la peau, surtout si on ne mange pas celle ci.

Laisser mariner au frais.

DSCF1452-1 

Jeter les premières feuilles de couverture du chou, puis effeuiller et ôter les grosses nervures blanches, détailler la feuille frisée en fines lamelles.

DSCF1447-1

lavage sous l'eau et un coup de manivelle de l'essoreuse à salade.

 

Ajouter la ou les pommes pelées et coupées en dés.

Quelques grains de raisins frais et une belle poignée de Sultanine.

La ou les pommes de terre bouillies pelées et coupées en  gros dés;

Les graines de courge.

Mélanger délicatement pour ne pas écrabouiller les pommes de terre.

 

Préparer la "vinaigrette" ,

Huile d'olive, jus de citron, poivre fin, un trait de  vinaigre balsamique . Ajuster les quantités en goûtant et selon votre volonté.

Réserver la vinaigrette jusqu'au moment du service, mélangée trop tôt elle va cuire les feuilles qui vont perdre leur croquant.

 

Cuire les cuisses de poulet au four à 180° en arrosant du jus de marinade au fur et à mesure de la cuisson.

  poulet cadre

 

Arroser la salade de la vinaigrette , la "fatiguer" et servir .

salade cadre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0

Profil

  • Jean Luc
  • passionné par la plongée sous marine, je suis aussi un amoureux des collines Provençales.
La plongée et la rando sont mes activités sportives preferées.
La cuisine,la lecture,la photo, la pêche  et le jardinage sont mes activités plus calme
  • passionné par la plongée sous marine, je suis aussi un amoureux des collines Provençales. La plongée et la rando sont mes activités sportives preferées. La cuisine,la lecture,la photo, la pêche et le jardinage sont mes activités plus calme

Le Bureau

  ROMAN

Le grand secret

 gd secret

 

Si vous avez envie de  tenter l'aventure d'une plongée sous marine en mode spéléo avec tous les frissons que cela comporte, mais bien calé dans un fauteuil et en 191 pages, me faire parvenir

 

   un chèque de  20 euros TTC , port compris

Jean Luc Fontaine

130 vallon des Escourtines

13011 Marseille

Dédicace personnalisée sur demande.

plus de détails ici :

***********************************************************************
  

Indice Atmo : vue d'ensemble

 

 

Rechercher Un Article ?

Visiteurs présents sur le site

Compteur Global

 

 

 

 

 

Randos et plongées

 Petites randos dans nos collines et ailleurs..

 

Hautes Alpes :

Champoléon : le refuge de tourond

Champsaur : Le col de Moissière

Champsaur : le col de Gleize

Valgaudemard : Les cabanes de Prentiq 

Valgaudemard le refuge des souffles

Valgaudemard le refuge du pigeonnier

Valgaudemard, les sources des Doux

Devoluy: le village de Chaudun

Devoluy: le sentier de ronde de Chaudun

Devoluy, sentier de ronde  de Chaudun et fouanières

Les pénitents des Mées

Devoluy: la petite Céüse

Devoluy: le col de Tournillon

Devoluy: la roche de la Fouanières

Devoluy: le pic de Céüse

Devoluy: Céüse, le pas du loup

Devoluy, le roc de Rimat

Devoluy, la tête des Ormans

Devoluy, la tour carrée

Devoluy, la chapelle de la Crotte

Gapençais, crêtes de Charance 

Gapençais, le Cuchon

Devoluy la boucle de la Souchière

 

Retrouvance en Buëch Devoluy :

1ère étape, Veynes - Agnielles

2ème étape, Agnielles - Recours

3ème étape, Recours - Rabioux

4ème étape, Rabioux - Les Sauvas

5ème étape, Les Sauvas - Chaudun

6ème étape, Chaudun - Rabou 

 

Massif  du Garlaban :

Tête rouge et le Taoumé

Tête rouge et le Taoumé 09/2011

La Grotte de Grosibou au départ d'Allauch

Le puits de l'Aroumi 

Le puits de l'Aroumi au départ de la Fève

La baume sourne

La source de Barqieu et le Garlaban 2

Le Pic du Taoumé par le vallon de Précatori

Le sentier des scolopendres

Garlaban,  la source du chien

Le col de Tubé au départ de lascours, 1ere partie

Le col de Tubé au départ de Lascours, 2ème partie

La parloire mai 2011

La parloire janvier 2012

Le Mont du Marseillais 

La grotte de Manon et

le sentier des scolopendres

La grotte du berger

Sur les traces de Pagnol

Le domaine de Pichauris

La grotte du Midi ..ou du Papé

Lascours, le grand vallon

Le vallon de Passetemps

Grand vallon et grotte du papé

Grottes et marmites du grand vallon 

Lascours, le grand vallon 

La croix de Garlaban face sud.

Nocturne, la croix de Garlaban

Font Berguettes

Marmites du grand vallon

Grosibou par Lascours 01-2014

Baume Sourne 12-2013

L'eau des collines-grotte de l'étoile 02 2014

Lascours, gd Vallon 03 2014

Lascours gd vallon et grotte du Papé 05 2014


 

Massif de l'Etoile :

L'aire de la Moure

Notre Dame des Ange, ....près de Marseille
La grotte des fées et le Baoù Traouqua

Le mont Julien et le Ratier

La tête du grand Puech

La grotte de la Vierge

La tête du Gd PUech 01-2014

 

Massif de la ste Baume :

Le balcon des Encanaux

Le col de Bertagne

La glacière du vallon du Fauge

La crête de la Lare 

Le plan des Vaches par les dents de Roque Forcade 2012

Le joug de l'aigle

La source de l'huveaune

Les sources de l'Huveaune 2  

Le circuit de la Taurelle 

La grande Baume par bertagne

Le jas de Miqueoù

le chemin du blé

Les quatre chênes 

Le balcon des Infernets 

Le signal des Beguines 

Le col de Bertagne et la grande baume 2

Rougiers, Castrum st Jean et les 4 chênes 

Le vallon des cèdres

La croix du Paradis

Le Paradis et le sentier merveilleux

Le vallon de la galère

Le balcon des Infernets et le torrent des Encanaux 

Le tour de Roussargues

Le pas de Cugens

Le gouffre du plan des masques 

Les dents de Roque Forcade, autre parcours

Le vallon de l'Aigle

Le pas de la Cabre

La grande Baume

La tour Cauvin

Falaises de Cugens, le trou du vent

La grande Baume 2013

Le Cruvelier et le Brigou 

Le jas de Sylvain

Le plan des masques

le sentier Marcel Estruch

Le trou du vent 02 2014

Le jardin suspendu 03 2014

La neige au Paradis 03 2014

Le tour du pic de Bertagne 03 2014

Du pas de la cabre au Paradis 06 2014

Le ravin des Encanaux 06 2014

Le sentier marcel Estruch 05 2014

La voie Gombault 04 2014 

 

Massif de Luminy, les calanques, Cassis :

Les falaises de Soubeyranes 

Port pin et le ravin de Gorgue longue

La calanque de Morgiou

Le tour du mont Puget

Le vallon de la fenêtre

Les falaises du Devenson

Le cap Morgiou

Grand Malvallon, les 3 arches    

La couronne de Charlemagne

Le Malvallon sud et le belvédère celeste

Le plateau de l'homme mort
Le plateau de l'homme mort 2013

La calanque des pierres tombées

Le pas de l'oeil de verre, la Candelle

La rêveuse du pas de la Lèbre

La calanque de l'Escu

Le col de la selle et grotte Rolland

Beouveyre

Falaises du Devenson et l'Eissadon

Rando givrée, belvédère de Titou Ninou février 2012(1)

Belvédère Titou Ninou fevrier 2012(2)

Les 4 pas :  demi lune, escaliers des géants...

sommet de Marseilleveyre(1) les 3 grottes

Sommet de Marseilleveyre (2) les escaliers des géants

Le col de la Selle, les grottes Dechaux

La cheminée du Diable

Le cirque des Pételins

La traversée du mont Puget

Les 3 arches du Malvallon 2012

L'anse de Melette

Le couloir du Cadellon

Calanques de l'Escu et Melette

Les falaises du Devenson et de l'Eissadon

Le vallon de la fenêtre 2012

L'escalier des géants

Le pas de la Cabre

En Vau et Port Pin

Le cap Gros

Le belvédère d'En Vau

Le couloir du Candeloun

Les 4 grottes du rocher st Michel

Le sommet de Marseilleveyre

Le plateau de Cadeiron

Le sentier du chinois

Sentier Garrigue et cap Gros 

Le vallon de l'herbe et cap Gros

Le tour de la grande Candelle

Les calanques de Sugiton et Morgiou

Cap Gros, le saut du chat

Les trois pas...

La tête de Melette 

Couloir du Candelon intégral

Les crêtes de soubeyranes

Le cirque de mestrallet

Le vallon de l'herbe

Le tour de la Candelle

Titou Ninou à la belle étoile

Cap Morgiou grotte du figuier

Le vallon de Mestralet

Titou Ninou nov 2013
Creche troglodyte

Creche troglodyte suite 01 2014

Le Mt Puget et le couloir du Candelon 01-2014

La grotte de l'Ours 01-2014

Titou Ninou, la crèche suite

sommet Marseilleveyre 01-2014

calanque de l'Escu 01-2014

au fil de mes envies 12-2013

Beouveyre 12-2013

La cheminée Lacroix 01 2014

Mont Puget et couloir du candelon 01 2014

La grotte de l'Ours 01 2014
Les falaises du Devenson 02 2014

Au dessus de Sormiou 03 2014

Le pas de la demi Lune et Marseilleveyre 03 2014

La grotte de la colonne 03 2014

La croix du Malvallon 03 2014 

Le cirque de Melette-walkyries 06 2014 

Le renard des calanques 

 

Les massifs de Marseilleveyre à Aubagne :

La source des eaux vives

Le balcon des Escourtines

Le Montounier et la chapelle St André

Le Mont St Cyr

Le four à cades de revers de boquié

Le Baoù de la Candolle

Le balcon des Escourtines et la source des eaux vives - juste au delà de mon jardin

Le Douard et les gorges de la petite ste Baume  

Notre dame de Julhans

Le mont Lantin et le mont Carpiagne

Le mont Lantin et la source des eaux vives

Le vallon de Gendame

Le cabanon du Marquis 01-2014

 

Massif de Regagnas et mont Aurélien :

L'ermitage de st Jean du Puy

Le sommet du Regagnas  

Le rocher Olympe du mont Aurelien

le Mont Olympe

Le plateau de la Serignane

Le mont Olympe et le rocher de 11 heures

Le rocher de 11 heures

pique nique à st Jean du Puy 12-2013

 

Massif et Parc naturel du Luberon :

La foret de cèdres

La combe de Sautadou  

Le tour du Roumagoua 

Oppede le vieux, versant nord

La source du Mirail

Le pin de l'Eigoune

La Groupatassière

Le plan des Agas

Les moulins du Veroncle

La combe de Vaumale 04 2014

 

Massif de ste Victoire :

Le pic des mouches

Le pic des Mouches version plus longue

Le pic des mouches au départ de Puyloubier

Le sentier Imoucha et les cretes de costes chaudes

Le Prieuré et la croix de Provence

Le Garagaï

Refuge Baudino au départ du parc des 2 aiguilles

D'un barrage à l'autre

L'ermitage st Ser

De st Ser au pas du Clapier

Le pic des mouches au départ de Puyloubier

Le pic des mouches par st Ser

Le gouffre de Garagaï

La croix de Provence par la marbrière

Refuge Baudino nov 2013

Le vallon de la Tine 03 2014

Le gouffre de garagaï 04 2014

Le pic des mouches 04 2014   

 

Le Verdon :

Le sentier des pecheurs

Le sentier des pêcheurs 2012

La chapelle ste Maxime, la draille des vaches

Le lac de ste Croix, le tour du Defens 

 

Divers :

Guillestre et la rue des masques

Raquettes à Risoul

Var, Lou gro Cervo

Var, La grotte du Garou

Var, Les gorges du Caramy

Var, les gorges du Caramy depuis le barrage

Var, le vallon du rocher des abeilles
Les crêtes de Roque Menourque 

La calanque de Figuerolles, cote bleue

Le mont Concors

Mazaugues, les ruines de Touchou

Le Puy ste Réparade, la Quilho
St Esteve Janson, le chateau

Notre dame des Anges...dans le Var

Vaucluse, le mur de la peste

Cote bleue, calanque de la Vesse

Alsace, mont ste Odile, le mur païen

Guyane, le sentier Rorota

Le village troglodyte de Calès

Port d'Alon, sentier du littoral

Le Mourre d'Agnis

La grotte du Mounoï Var

Var , le chateau du Diable 05 2014

Var, les gorges du Destel... l'intégrale 04 2014


Corse :

La boucle de l'Acciolu

Le sentier du facteur de Girolata

Le refuge d'Ortu

La punta di Bonassa

 

Andorre :

Le lac d'Angolaster

Le col de Juclar

Les lacs des salamandres  

Les lacs de Meners

Les lacs de Siscaro

Le circuit nature de Canillo 

 

Ardèche :

Le chateau de Pierre Gourde

Le sentier du vigneron

Le tour de Girond

Le chateau de Rochebonne

 

Lozère :

Eglazines et st Marcellin

Les echelles de Cinglegros, le pas de l'Arc

Causse Méjean corniches de la Jonte

 

 

 

 

 Plongées en Méditerranée :

 

1ère plongée de l'année 2009
La pierre de Briançon

L'île Moyade
Au phare de Planier
La calanque des Contrebandiers

Cadaquès, Massa d'Or
L'épave du Donator
L'épave du Chaouen
Le grand Congloué
La grotte de la Télévision
L'impérial du milieu
L'île de Riou
La pointe Caramassagne

La pierre à Daniel
Pointe Caramassagne 02/2010
La grotte de la télévision 03/2010
Quelque part vers Planier

Caramassagne, la grotte 04/2010  

Le tombant de la boulegeade 

Le tombant de la boulégeade 2

Au sud ouest de Planier  

Planier, Mola mola
L'épave du Ker Bihan

La pierre de Cassis  

La pierre à Daniel(2)  

Plongée...dans mes archives photos

Ma dernière chasse sous marine

Le couloir des gorgones

Zeus faber, un poisson de légende 

Grand congloué, les bankaws  

2011 la calanque du contrebandier

06/2011  La pierre de Briançon

2011 La grotte de la télévision

08/2011 Caramassagne

08/2012 la grotte à Peres

08/2012 la pierre à Daniel

08/2012 l'arche de Planier

06/2012 la grotte de la télévision

06/2012 la calanque de l'Escu

03/2014 Riou pte Caramassagne 

02/2014 calanque du contrebandie

07 2014 dans le bleu, calanque du contrebandier 

06 2014 la pierre de Cassis 

06 2014 la cap nègre 

 

 

 


 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 







Gites et chambres d'hotes

Coups de coeur

 

Quelques sites que je recommande :

 

Jacques Testa artiste peintre.

 

Ely Boissin artiste peintre et plongeur .

 

Les dessins de RB 

 

Glibert Thomas, le peintre des calanques