Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 septembre 2010 5 24 /09 /septembre /2010 21:30

Le massif du Regagnas j'en ai déjà parlé, lors de la balade à l'ermitage de st Jean du Puy c'est ici clic , c'est cette barre rocheuse qui se situe entre la barre de la ste Baume et celle du massif de la ste Victoire.

Ces 3 barres rocheuses sont sensiblement parallèles, le Régagnas, la moins connue, la moins touristique n'en est pas moins belle pour autant.

 

Le départ de cette rando se fait sur une toute petite et étroite route qui relie le village de la Bouilladisse à Auriol, la D45A.

Compter une dizaine de kms après la Bouilladisse, un petit sommet altitude 350m, un carrefour de piste du DFCI, une pinède où se retrouvent les VTTistes et les chasseurs ( en saison ceux là  ) c'est ici, une pancarte indique " La MANADE".

 

carte

 clic pour agrandir.

 

  Passer la BDF et partir sur la piste qui monte sous les pins, balisage jaune espacé.

 

 

PXR SCF7627

trés vite on passe à coté d'une belle oliveraie, pas touche c'est privé,

 

PXR SCF7628

 

 

 la trace jaune va longer la RDF puis partir dans un sentier qui grimpe allègrement, le balisage devient rare mais avec une carte et un bon sens de l'orientation il n'y a pas de problèmes.

 

PXR SCF7629

  trés vite la vue se dégage.

 

PXR SCF7631

 

De nombreuses piste semblent parallèles, rester sur la plus caillouteuse, ici les VTT descendent " à fond la caisse", il y a même un tremplin. Alors marcheurs évitons l'accident et restont sur le tracé pedestre.

( les tracés de VTT sont balisés en orange....en principe ! )

 

PXR SCF7667

 Comme souvent, quand une épreuve sportive est organisée, il y a des bénévoles pour baliser, mais après la course, il n'y a plus personne, on compte sur le  Mistral ! .........désolant.

 

PXR SCF7635

 

Ca monte bien, passage sous les arbres, puis dans la garrigue, retour sous les arbres, c'est varié, au détour d'un virage la vue sur la plaine et sur le massif de la ste Victoire mérite un arrêt.

 

PXR SCF7644

 

Bientot la tour de surveillance incendie est en vue, à un carrefour laisser à gauche, la direction " ermitage st jean du Puy" pour se diriger via la route goudronnée interdite a la circulation vers le sommet du Regagnas et la tour .

 PXR SCF7646

 

 

On ne s'éternise pas au pied de la tour de surveillance incendie, mais on profite du panorama ( normal pour une tour de guet ! ) .  

 

Belle vue sur l'ermitage st jean du Puy  et plus loin, le mont Olympe, rappelez vous la rando " les ruines de Roquefeuille" c'est ici, clic .

 

PXR SCF7647

 

Avant de partir on lève les yeux vers le sommet de la tour coté sud , on fait un sourire et on dit bonjour ! "souriez vous êtes filmés".

Une caméra automatique veille sur les lieux.

 

Le pique nique se fera un peu plus bas, au bord d'une petite falaise, dans les pins et avec vue sur la vallée.

 

PXR SCF7658

 

 

PXR SCF7661

cueillette de "pèbre d'ail" .

 

Pour le retour, on va revenir sur nos pas, jusqu'à un carrefour où le balisage nous dit de prendre le sentier ( c'est le parcours aller ) ,

 

PXR SCF7668

 

on reste sur la piste qui descend dans les arbres direction "Peynier", passage en bordure de falaise,

 

PXR SCF7669

 

 

PXR SCF7670

 

 puis à un carrefour "piste/sentier" prendre à gauche la sente qui dévale dans les pins,

 

PXR SCF7671

 

 passage devant une jolie ruine transformée en poste de chasse, reprise de la piste quittée plus haut et retour au pont de départ.

 

PXR SCF7672

 

 

PXR SCF7674

 

Je conseille vivement de faire cette rando avec la carte IGN 3245ET car les sentiers et les pistes qui se croisent sont nombreux, et le risque d'atterrir loin de sa voiture est grand . Ce n'est pas toujours agréable de revenir à la bagnole en stop, ça fait tâche.

 

Il nous a fallu 3h30 pour cette virée, plus les pauses et le temps passé à cueillir un énorme bouquet de pèbre d'ail en fleurs.

Le dénivelé cumulé positif est d'environ 500m avec un départ à 350m et un sommet à 720 m.

 

  alpinisme006

Repost 0
23 septembre 2010 4 23 /09 /septembre /2010 17:23

Depuis quelques jours, peu de recettes de cuisine publiées sur ce blog, étonnant non ?

 

Ce n'est que le résultat de ma volonté de légèreté dans les assiettes ( en fait surtout la mienne ) et du coup, je n'ai pas grand chose de bien sympa à proposer.

 

Une viande blanche avec quelques légumes va donner un peu de convivialité à cette période maigre.

 

De la dinde  et des poivrons, une cuisine toute en saveur mais quasiment sans gras.

 

La dinde, je n'en cuisine que trés rarement, et pourtant, cette viande blanche n'est pas sans interets, peu grasse, elle apporte peu de calories et est pauvre en cholestérol.

Riche en protéines de bonne qualité, en vitamines et minéraux, si en plus elle est bonne , c'est parfait.

 

Avouons le, cette viande à la réputation d'être un peu sèche, ben oui on ne peut pas tout avoir , alors débrouillons nous pour rendre ce plat appétissant.

 

Je vais ignorer les différentes façons de cuisiner l'escalope de dinde avec de la crème, pour rester dans une cuisine plus "Provençale" ou sudiste, au choix

 

 

 

 

  PXR DSCF1062

  Quelques outils nécessaires pour une cuisine du sud , poivrons tomates oignons thym, sarriette, on est pas difficile par ici .

 

 

 

La boite à outils pour 3 personnes :

 

trois escalopes de dinde

2 poivrons rouges

1 poivron vert

1 oignon blanc

3 tomates du jardin

1 cube de bouillon de viande

1 verre de vin blanc doux et parfumé ( muscat de Rivesaltes par exemple )

herbes de Provence :  pèbre d'ail, farigoulette, origan

huile d'olive

 

 

La mécanique :

 

Bien laver les poivrons, ôter les pédoncules et les graines et les couper en petites lanières.

 

PXR DSCF1063

 

Eplucher et hacher trés grossièrement l'oignon.

 

Ebouillanter les tomates pour les éplucher facilement, couper en morceaux.

 

PXR DSCF1065

 

Dans la sauteuse à peine huilée à l'huile d'olive, faire suer les morceaux d'oignons ,

 

PXR DSCF1064

 

puis ajouter les poivrons et les tomates, ajouter un verre de vin blanc, un cube de bouillon de viande, ce qui permettra une cuisson des légumes sans gras mais parfumée.

 

PXR DSCF1067

 

Laisser fondre les légumes à couvert et à petit feu une vingtaine de minutes.

 

Pendant ce temps faire dorer les escalopes dans une poele sans gras mais avec un bon lit d'herbes de Provence .

 

PXR DSCF1069

 

Une fois bien dorées, les mettre dans la sauteuse avec les légumes et laisser cuire ensemble un petit moment, le temps de boire l'apéro .

 

-   Quoi ?  non , pas d'apéro.

-   ah le régime !

pfffffff      

 

PXR DSCF1070

 

Léger, simple,  délicieux et ça change des escalopes à la crème et aux champignons.

 

PXR DSCF1071

 

 

 

 

 

Repost 0
22 septembre 2010 3 22 /09 /septembre /2010 21:00

Le Luberon, le bas Luberon pour être un peu plus précis, région hautement touristique pas toujours avec raison d'ailleurs, mais bon, la mode a ses raisons que la raison ne connait pas !  

 

Pour cette rando un peu "hors de mes murs"  j'ai concocté un parcours au départ du charmant village de Lauris, la combe de Sautadou et un point d'orgue auprès de l'étonnante  Tour Philippe.

Deux boucles pour varier et renforcer la difficulté du parcours mais la majeure partie se fait en aller retour sur une piste caillouteuse mais très facile.

 

Au nord ouest d'Aix en Provence, par la N7 , la D543 et la D943 atteindre Cadenet, à l'entrée du village par la D973 au rond point prendre la direction de Lauris.

Cette route rectiligne nous emmène à l'entrée ouest de Lauris, rentrer dans le village et au premier carrefour, à coté d'un garage, prendre la D61 direction "Roquefraiche" sur 1 km puis s'engager sur la droite sur l'ancien chemin de Bonnieux, poursuivre sur 1,8 km et à un carrefour caractérisé par un beau chêne et un banc s'engager sur la piste du DFCI qui file vers la droite.

 

PXR DSCF7769

 

 

carte

 

Un clic sur la carte permet de l'agrandir.  

 

 

 

Un panneau indique "Valbigonce et grand chêne" se garer au bout d'une centaine de mètres sur un terre plein entouré d'arbres. 

 

 

PXR DSCF7687

 

 

 

 

Rester sur la piste RDF,

 

passer une barrière BDF défoncée et suivre le balisage du GR97,

 

 au premier carrefour, il y a deux possibilités:

 

 

 

 

à droite suivre la direction Valbigonce qui nous amène au pied du grand chêne tant signalé, mais celui ci tri centenaire ......est mort et presque enterré, il n'en subsiste qu'une souche et un panneau nous disant que ce chêne.......blabla.

 

 

PXR DSCF7688

 

 

 

 

 

 

 aller retour inutile !

 

 

 

 

 

 

 

 

PXR DSCF7689

 

 

 

 

 

 Il serait bon de mettre les guides randos et cartes IGN à jour.

 

 

 

 

 

 

  

        On peut rajouter,  Paix à son âme !

 

 

 prendre à gauche, contourner la superbe propriété qui marque le carrefour et remonter la combe du Sautadou, c'est un lit de rivière à sec.

 

PXR DSCF7691

 

le caillou roule sous les chaussures attention aux chevilles mais la pente bien que régulière , est faible.  

 

Passage entre de petites falaises de calcaire, ici, il fut un temps où le mot érosion pluviale voulait dire quelque chose.  

 

Peu après la citerne 33 du DFCI, un panneau bois indique la combe de Recaute à gauche, on va laisser ce sentier, il sera pris au retour pour donner un peu de piquant à cette balade. Le GR97 qui va dans cette direction sera donc abandonné au profit d'un balisage jaune de type PR.

 

PXR DSCF7692

 

Continuer tout droit, la piste se retrecit, devient un sentier qui monte allègrement entre rocaille et forêt.

 

PXR DSCF7694

 

A chaque virage, ne pas hésiter à se retourner et admirer la combe, derrière nous, elle est bien plus belle vue d'en haut.

 

 

PXR DSCF7701

 

 

PXR DSCF7697

 

 

gibier

 tout justes relâchés  de leurs cages pour l'ouverture de la chasse, ils ne savent pas courir ..voler n'en parlons même pas !

 

PXR DSCF7699

 

Laisser les sentiers qui partent à droite comme à gauche, dans une épingle serrée à droite, un étroit sentier part dans les arbres, balisage bleu, nous reviendrons par ce sentier , pour l'instant, le laisser et continuer la grimpette.

 

PXR DSCF7702

 

 

PXR DSCF7712

Ne pas oublier que ce chemin est "l'ancien chemin de Bonnieux", la route qui reliait Lauris à Bonnieux, il y a quelques siècles. 

 

Passage devant des ruines de Pantayon en pleine restauration,

 

 PXR DSCF7714

 Les ruines de Pantayon ( ?? ) dont une trés grande borie.

 

 Puis quelques centaines de mètres plus loin, apparait une tour carrée au dessus des arbres, c'est la tour Philippe.

 

PXR DSCF7715

 

Ne cherchons pas, ce n'est pas un ancien chateau fort et son donjon, ni un monastère ni....rien !

 

PXR DSCF7716

 

Cette tour, superbe au demeurant, est le fruit des élucubrations d'un original qui l'a fait construire à la fin du XIX ème siècle, pour.........................voir la mer !

 

PXR DSCF7720

 

C'est une propriété privée, ça ne se visite pas ....et un gros chien noir monte la garde.

 

 La piste longe la propriété, puis à gauche, le balisage part dans un sentier entre les chênes, pour rejoindre une route goudronnée, le balisage part à gauche mais moins de 100m après, dans une toute petite clairière, un tracé bleu démarre, s'y engager, attention c'est étroit et bas sous les branches des jeunes chênes,

 

PXR DSCF7732

etre vigilant, ce départ de sentier est plutot discret, balisage bleu ( parcours local ), partiellement effacé.

 

suivre ce sentier qui dévale la pente et nous ramène sur la piste prise à l'aller,

 

PXR DSCF7733

 passage au ras de murs en pierres sèches, ayant résisté au temps et au mépris des hommes.

 

fin de la première boucle et reprise du chemin en sens inverse

 

PXR DSCF7735

 

 et en descente  jusqu'au panneau indiquant " combe de Recaute" et GR97.

 

 PXR DSCF7743

 Dans la descente ça va toujours mieux !

 

 

PXR DSCF7745

 

discret dans les chênes , le GR97 part dans la montée.

 

prendre le sentier GR97 qui monte à droite, la montée est sévère et en zig zags entre les arbres, nous allons nous élever au dessus de la combe très rapidement pour arriver sur une crête.

 

PXR DSCF7749

 

Le GR97 continue vers la droite en direction de la combe de Recaute , il est possible de passer par là et de revenir au point où est garée la voiture mais la combe de Recaute est une piste large et monotone, sans interet.

 

fossile

Joli fossile, mais la pierre d'environ 5 kg , fait hésiter à l'emporter avec soi !

 

 

PXR DSCF7754

 dans la garrigue, chercher la sente qui grimpe là haut.

 

Sur la crête, chercher un sentier bien formé mais non balisé qui suit la ligne de crête puis monte droit devant sur le sommet, nous avons la combe de Recaute en bas à droite, la combe du Sautadou en bas à gauche.

Pour arriver au point haut difficile de se tromper.... suivre le sentier qui monte c'est le bon chemin.

Sommet à 540 m une borne et un cairn indiquent ce point haut.

 

PXR DSCF7758

 

Le sentier part sur la gauche et va dévaler vers la combe du Sautadou en pente raide, sentier étroit, pentu et glissant par endroit.

Passage devant une ruine , une vigne, puis retour pile poil devant le terre plein où est garée la voiture.

 

PXR DSCF7766

   Il y a quelques années ( siècles, peut être  ? ) ces lieux étaient habités...... mais pas par des bobos friqués !

 

Pour cette promenande dans le bas Luberon ( on dit Lubeu ron et pas Lubé ron ! ) il nous a fallu environ 4 heures de marche, auxquelles on ajoute,  comme de coutume, les arrêts.

 

PXR DSCF7742

  pied de romarin en survie dans cette faille

 

Le cumul de dénivelé positif est d'environ 650m pour un point haut à 619m et un départ à 245m.

 

 

 

 

 

Repost 0
20 septembre 2010 1 20 /09 /septembre /2010 21:30

Le Var, berceau de la plongée en scaphandre autonome, possède dans la jolie ville de Sanary ( ...rajouter "sur mer" c'est pour les touristes  ) un musée qui vit grâce à la tenacité et la passion de quelques uns.

 

Ces quelques uns ne sont d'ailleurs pas n'importe qui, d'anciens plongeurs démineurs, des scaphandriers professionnels , des marins de haute volée.

 

Mon ami Gérard Loridon, scaphandrier et fondateur en son temps, de ce musée, avait convié ses connaissances à une conférence menée de main de maître par l'excellent Patrick Mouton ce samedi 18 septembre.

 

!cid F5C0FC5449FD440684608969D3920143@jlbc5f9464463c

 

Biographie du conférencier

 

Patrick Mouton

 

Journaliste et écrivain spécialiste de la mer

Né en 1947 à Bandol, au bord de la Méditerranée, Patrick Mouton découvre la pêche à l'âge de 11 ans, avec une arbalète en bois de fabrication artisanale.

Diplômé de l'École supérieure de journalisme de Paris, il occupe la fonction de chef des informations au sein du magazine Océans, puis du Monde de la Mer.

Journaliste free lance depuis 1985, il est également traducteur, professeur de journalisme en faculté, et surtout, écrivain, son activité principale aujourd'hui. Son thème d'action majeur est la mer, sa connaissance, son histoire et sa protection.

 Il a écrit une vingtaine de livre sur le sujet.

 

malediction

 

Je ne cache pas que le sujet me tenais à coeur, c'est  de ma Ville qu'il s'agit et si je ne connais pas tout sur Marseille, cette tranche d'histoire là, je la connais...assez bien !

 

Bravo Patrick, non seulement tes talents d'orateurs ne sont pas usurpés mais tu sais faire vivre tes personnages, et celà soulignons le, sans diaporama, sans micro et sans images ni bande son !

 

Inutile de dire que tu connais ton sujet , l'épisode du  Grand St Antoine , on sent bien que c'est un peu ton bébé !

 

La salle de l'Auditorium, pleine à 95%, a été tenue en haleine pendant une heure, que le temps passe vite dans ces moments là.

 

A l'issue de la conférence, ce petit monde s'est déplacé vers la salle Maurice Fargues du musée Frederic Dumas pour un verre de l'amitié et pour ceux qui ne le connaissaient pas, la visite du musée et de ses inestimables pièces de collection.

 

PXR DSCF7864

 

Un trés beau moment pour les amoureux de la mer, de la plongée sous marine professionnelle ou de loisir.

 

PXR DSCF7865

 

PXR DSCF7871

 

Spectaculaire, trônant au fond de la salle mais attirant tous les regards, le scaphandre du Chevalier de Beauve, en 1715 !

Ce scaphandre est une réplique, réalisée pour le film " Ridicule" de Patrice Lecomte, effet garanti !

 

 

PXR DSCF7874

 

PXR DSCF7867

  Les amateurs de plongée reconnaitrons la valeur des objets présentés .

 

PXR DSCF7885

   

Je ne vais pas présenter toutes les pièces figurant dans ce musée de la plongée, je laisse le soin aux lecteurs de venir y faire un tour, à l'occasion .

 

Combien d'essais, de réussites mais aussi d'échecs pour ces pionniers qui avaient tout à inventer dans ce domaine, de la technique de plongée jusqu'au matériel. Les plongeurs modernes peuvent leur dire un grand merci.  

 

PXR_DSCF7883-copie-1.JPG

 

                     Patrick Mouton et Gérard Loridon

 

PXR DSCF7891

 

 

 

UN SCOOP ....posé sur une vitrine, un manuscrit oublié par hasard, un futur roman ? signé Gérard et Dany Loridon ...infatiguables . Affaire à suivre.

 PXR DSCF7884

 

 Deux blogs à visiter :

 

 Pour la lettre du musée Fréderic  Dumas c'est ici , clic .

 

 Pour le blog du vieux Scaphandrier, écrivain, conteur et  épicurien : G Loridon, c'est ici clic.

 

Le musée Fréderic Dumas, un musée moderne, sans "poussière" ni salles obscures,  un espace ouvert, lumineux et accueillant, à ne pas rater lors d'un passage dans la bonne ville de Sanary .

 

  

 

  plongeursirene

 

 

Repost 0
18 septembre 2010 6 18 /09 /septembre /2010 21:00

Cette rando, ou grande balade, j'ai eu du mal à la réaliser sur mes cartes IGN, il faut dire que j'avais mis des conditions pas faciles à réunir :

 

- une petite lombalgie comme j'en ai parfois, me dissuadais de randonner sur des sentiers trop "pentus", par conséquent, il fallait trouver un parcours "presque" plat.

Pour ceux qui ne connaissent pas trop bien la région autour de Marseille, cette condition , à elle seule fait qu'il vaut mieux rester devant son écran et visiter les blogs amis, du plat ici, il n'y en  pas !

 

- pas loin de la maison, aucune envie de bouffer des kilomètres en bagnole.

 

- Une boucle, j'aime pas trop les aller/retours sur le même sentier, ou alors il faut que ce soit de "l'exceptionnel".

 

- vu la date, début septembre, que cette balade se fasse dans un massif ouvert à la promenande, les massifs interdits c'est jusqu'au deuxième dimanche de septembre.

 

Grosse prise de tête sur la carte et c'est avec un certain soulagement que j'ai tracé ce  circuit , il est fait d'un enchainement de pistes RDF, de sentiers, mais réuni toutes les conditions, sauf le terrain plat mais le denivelé n'est, au bout du compte,  pas excessif.

 

carte

clic pour agrandir. 

 

Le départ se fait à la sortie du village de st Zacharie, au bas du col de la Sambuc, juste après le fameux restaurant, le Moulin de la Sambuc.

Le long de la route, une rivière par endoits à sec, coule sous les arbres, c'est l'Huveaune , j'en ai délà parlé lors de la rando, les sources de l'Huveaune, c'est ICI, clic.

Quelques centaines de mètres après le restaurant, un petit pont permet d'accéder au parking et au début d'une RDF qui va longer le lit de la rivière, c'est le GR9.

Garer la voiture sur ce petit parking, et partir droit devant sur le GR9, négliger la piste qui monte à droite,

 

PXR DSCF7486

 

La belle RDF va ainsi monter lentement mais regulièrement en suivant le lit de la rivière, qui parfois n'est pas à sec, en fait quand c'est à sec, c'est que l'eau est souterraine, vu le faible débit en cette fin d'été.

 

PXR DSCF7490

 

Délaisser tous les chemins et les pistes qui partent à droite, ou à gauche, rester sur le GR9 bien balisé, passer 4 gués qui feront traverser et retraverser le cours d'eau.

 

PXR DSCF7493

 

Au 4ème gué, le GR9 prend à droite et un balisage jaune tout droit, suivre le GR9,

 

PXR DSCF7496

 

si le gué est infranchissable à cause du niveau de l'eau, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui, derrière un bosquet, à 10 m il y a un pont, étrangement non signalé !

 

PXR DSCF7499

 

Ici, nous allons nous arreter un instant, les cornouillers sauvages sont pleins à craquer de ces beaux fruits rouges, la recette de la gelée de cornouilles est à venir bientot sur ces pages.

 

PXR DSCF7495

 

Poursuite du parcours , au premier carrefour de pistes RDF le GR9 part à gauche, le quitter pour suivre droit devant une piste RDF balisage jaune  très espacé, c'est le début du plateau de la Taurelle,

 

PXR DSCF7498

 

un petit étang se cache derrière la végétation.

 

PXR DSCF7503

 

La piste monte lentement dans ce qui a du être aux siècles derniers une exploitation agricole,

 

PXR DSCF7504

 en vue arrière, nous venons de quitter les vallons pour acceder au plateau.

 

certains arbres fruitiers sont revenus à l'état sauvage, puis une chênaie clairsemée, nous ferons halte ici, au pied d'un vieux chêne dont le tronc immense a donné naissance à plusieurs rejets qui sont aujourd'hui de gros chênes adultes.

 

PXR DSCF7507

 

6 beaux troncs, tous issus du même chêne certainement multicentenaire.

 

La piste continue en pente douce puis commence à descendre toujours en pente douce, vers la route D480 qui relie le plan d 'Aups à St Zacharie, nous resterons sur cette route une centaine de mètres, passant devant la source de Peyruis ( injustement appelée source de Taurelle )

 

PXR DSCF7511

 un pommier sauvage perd ses fruits, le petit ru en est plein.

 

la trace jaune reprend un petit sentier sur la droite, c'est la partie la plus pentue du circuit, mais sans trop de difficultés, ça passe, malgré le mal au dos.

 

PXR DSCF7513

 

Sur le plateau de Chambeyron, la piste commence une descente qui ne se terminera qu'une fois arrivé au parking.

 

PXR DSCF7514

 la barre du massif de la ste Baume

 

Toujours suivre la trace jaune, délaisser les autres départs de pistes ou de sentiers qui sans carte risquent de vous emmener très loin.

 

 

PXR DSCF7518

   Sur son piton, la chapelle ND d'Orgnon, d'ici, on peut y aller mais rajouter une bonne heure au parcours. et quelques dizaines de mètres de dénivelé.

 

 

PXR DSCF7517

 

La trace jaune va quitter la piste RDF et obliquer vers la droite à 90° pour prendre un sentier qui arrive sur la piste RDF montée à l'aller, on rejoint ainsi le GR9 et les berges de l'Huveaune jusqu'à la voiture.

 

PXR DSCF7520

 

Cette boucle nous a demandé 3 h de marche plus les arrêts cueillette et pause pique nique, le denivelé cumulé positif ne dépasse pas les 300 m, le départ étant à 285 m et le point le plus haut à 553 m.

 

PXR papillon

 

A faire les jours de petite forme, mais tranquilité assurée et quelques beaux points de vue sur le massif de la ste Baume et les jolies berges de l'Huveaune.

 

 

 

Repost 0
17 septembre 2010 5 17 /09 /septembre /2010 22:00

En fin de journée, à la suite de notre petite rando dans le grand canyon, voir ici la rando, le sentier des pecheurs , clic ,  une petite visite de cette charmante commune s'est imposée.

 

Aux portes du Grand Canyon du Verdon, dans les Alpes-de-Haute-Provence, Moustiers Sainte-Marie, classé un des plus beaux villages de France, est bâti sous le ciel le plus pur d’Europe.


Le village adossé à la roche, traversé par un torrent, le Riou,  est à la croisée du site grandiose des Gorges du Verdon et de la Route de la Lavande qui traverse le plateau de Valensole.

 

Déjà , à l'énoncé des gorges du Verdon et du plateau de Valensole, on voit que ce village est sous la bénédiction de Dame Nature.

 

Outre sa position géographique, sa réputation pour ses faïences et son attrait touristique, ce qui étonne le visiteur c'est cette étoile qui brille au dessus du village, suspendue entre les deux pitons rocheux.

 

 
PXR DSCF7522

  étoile grossièrement "rajoutée" car l'original est trop petite pour être visible sur la photo.

 

Durant les invasions sarrazines du Xe siècle, le Chevalier de Blacas aurait été capturé et emprisonné en Orient.
L'objet de ses prières au quotidien était de pouvoir revenir sain et sauf au village, et une fois son voeu exaucé, il suspendrait un ex-voto, en remerciement à la vierge, entre les deux rocs surplombant la cité.

 

                            Cette bonne étoile veille toujours sur les Moustieriens.

 
Classée monument historique en 1913, l'Eglise a la particularité d'unir deux époques architecturales (romane et gothique) pour former un des plus beaux exemples d'édifice religieux de Provence.

 

PXR DSCF7612


Un collège de 5 prêtres assura le chant des heures de l'office divin durant près de quatre siècles jusqu'en 1778, date à laquelle le prieur Balthasar de Bertet obtint la suppression du collège.
L'architecture de l'Eglise est remarquable : bâtie sur des vestiges pré-romans, la nef romane est divisée en 5 travées composées de voûtes en berceau brisé taillées dans la pierre de tuf.
Les pilastres s'évasent vers le haut, à la naissance des voûtes, phénomène  assez courant dans les églises romanes.

 

PXR DSCF7623NB


Ce sont les murs en contrefort extérieurs qui compensent  ce mouvement.
Le tremblement de terre de 1887 a justifié la pose de trois tirants en fer pesant ensemble plus de 1200 kgs.

 

 

La Chapelle Notre Dame de Beauvoir

 

PXR dscf7614NB


Bâtie sur un petit replat dominant le village, la chapelle marie également époque romane (nef) et gothique (choeur).
Il existait en l'an 470 à cet endroit un temple dédié au culte de la vierge, un temple marial, creusé dans la roche.
A la fin du XIIe siècle, les moines bâtirent une petite chapelle comprenant deux travées voûtées en berceau brisé  correspondant à une partie de la nef actuelle.
En 1536, deux autres travées furent ajoutées ainsi que la sacristie et le choeur, gothique.
Jusqu'au XVe siècle, on l'appelait Notre Dame d'Entreroches ou d'Entremont.


Pour y accéder, une calade comptant 262 marches grimpe à flanc de colline, empruntant le pont de Notre Dame. Sept oratoires ont fait place en 1860 aux quatorze stations du Chemin de Croix, ornés bien plus tard de décors en faïence réalisés par Mlle Simone Garnier

 

Les Fontaines :

 

Moustiers ste Marie peut se vanter d'avoir l'eau potable dans chaque fontaine du village, ànotre époque c'est assez exceptionnel, il faut bien l'avouer.

 

PXR DSCF7608


De plus, de très beaux exemples de lavoirs provençaux ornent quelques placettes et ruelles du village.

 

PXR DSCF7622-1


Dans le temps, ils servaient à abreuver les animaux, les hommes mais aussi les lavandières venaient battre le linge et le laver, et les bouchers venaient y laver leurs viandes... A cause des odeurs nauséabondes, et des microbes, un arrêté municipal fit interdire cette dernière pratique !

 

 

La faïence :

  

Si la céramique a toujours tenu une place prépondérante à Moustiers Sainte-Marie, c’est au XVIIe siècle que la faïence prit son essor grâce à Pierre Clerissy, faïencier installé au village et dépositaire du secret de la faïence.

 

PXR DSCF7609


Louis XIV ordonna durant son règne trois édits somptuaires pour renflouer les caisses de l'état et financer ses campagnes de guerre : il fit fondre toute la vaisselle d'or, d'argent et de vermeil du royaume et la remplaça par la faïence de Moustiers.

 

PXR DSCF7610


 La production “ la plus fine du royaume” ne cessa alors de se développer jusqu’au début du XIXe siècle avant de s’éteindre progressivement.

 

PXR DSCF7618

 
 Ce n'est qu'à partir de 1927 que la production de faïence fut ranimée à Moustiers Sainte-Marie grâce aux efforts de Marcel Provence.

 

PXR DSCF7619

 

La tradition se perpétue aujourd'hui chez une vingtaine d'ateliers installés sur la commune.

 

 PXR DSCF7620

 

 

Les ruelles souvent étroites et pentues sont bien dans la tradition des vieux villages de Provence

 

PXR DSCF7624NB

 

 

les coins de rues sont ornées de plaques dans la plus pure tradition faïencière du Pays

 

PXR copieDSCF7626

 

 

Tout près, le lac de ste Croix offre aux vacanciers un plan d'eau de première qualité

 

PXR DSCF7529

 

Les gorges, un panoramique réalisé au dessus du sentier des pecheurs, à l'aplomb de la cascade des Maurins.

 

Panorama 1

 

tout gamin déjà en balade au bord du lac, avec mon beauf' celui qui, depuis,  est mon "frérot".

 

gil-et-jluc-a-moustier.jpg

 

Et pour clore cette petite promenade dans ce magnifique village de Provence, deux photos prises pratiquement au même endroit mais à presque 50 ans d'intervalle. 

 

suz-et-jluc-a-moustier.jpg

 

Avec ma grande soeur,  c'était en 1961 ou 62 (?) cette balade avec Elle et son jeune mari , nous étions venus de Marseille pour la journée ........ en 2cv fourgonnette !

 

PXR DSCF7616

 

sur le même pont au dessus du Riou, , début septembre 2010.

 

......au même endroit, seuls  les lieux ont un peu changé....

 

 

Repost 0
15 septembre 2010 3 15 /09 /septembre /2010 17:00

Bon d'accord, je l'avoue, le titre se veut accrocheur, mais le St Pierre, autrement et plus scientifiquement dit , Zeus Faber, ou encore Dorée est un poisson magnifique et auréolé d'une légende qui vaut son pesant d' arapèdes *.

 

* arapèdes, petits coquillages à la coquille conique, et à la chair dure et caoutchouteuse, fermement collés au rocher, aussi appelés par les touristes.."chapeaux chinois" !

 

Ce roi de la bouillabaisse,  se fait tout de même assez rare dans le champ de vision d'un plongeur, alors quand IL prend la pose, vire, tourne, montre son flanc gauche, le droit, puis la face, il faut que l'APN suive, ce qui est un exploit avec mon vieux machin de Nikon Coolpix plus que flegmatique.

 

Samedi matin 11 septembre, la mer est peu agitée, un petit vent d'est brandouille les flots et nous empêche de plonger où nous l'avions prévu, au sud-est du Grand Congloué, au fameux "couloir des gorgones", le bateau au mouillage risquant d'être rabattu sur les rochers.

De presque mauvaise grâce, nous contournons l'île pour aller jeter un oeil sur le site de "la pierre de Cassis" au nord-est de la même île.

Mouillage possible, mais en larguant plus de 100 m de corde, le bateau va ainsi "éviter" à l'écart des roches pointues.

 

PXR DSCN6317

  Ma Calypso, mouillée à quelques encablures de l'endroit où l'autre, la grande Calypso du Cdt Cousteau relachait pendant les fouilles archéologiques du Congloué.

 

La mer est fraîche, conséquence des grands coups de Mistraoù des derniers jours, mais assez claire pour apprécier cette plongée de choix.

 

Murènes, fiellas, dentis, la faune sous marine est là, sur ce site profond et souvent dans le courant, le poisson ne se fait pas rare.

 

PXR DSCN6340

 

Gorgones superbes, belles et bien charnues, oscillant dans le courant, ça fait plaisir à voir, car ces corallygènes sont un bon indicateur de l'état de santé de la mer.

 

PXR DSCN6321

 

La pointe de la pierre de Cassis est difficile d'accès, un violent courant de fond nous entraîne plein est, vers le large, nous rebroussons chemin et restons le long du tombant, mais comme il se fait un peu profond ( 59 m ) nous entamons avec regrets une remontée lente mais malgré tout  précoce.

 

PXR DSCN6339

 anémones encroûtantes, jaune d'or, c'est un rayon de soleil sous marin.

 

Vers 30 m de fond, à proximité de la dorsale de la pierre, dans les gorgones, comme à son habitude, IL est là ! Frétillant de ses longues et fines  nageoires pour se mouvoir, beau comme un soleil.

Zeus Faber, un superbe st Pierre, dans sa livrée rayée , sa tache noire et sa gueule qu'on dirait qu'il fait la "tronche de ses mauvais jours".

Nous sommes trois, immobiles autant que faire se peut, dans le courant, à l'admirer.

L'APN lâche ses éclairs de flash, pendant que je pédale dans la semoule pour rester sur place, sans abimer les gorgones.

 

PXR DSCN6324

 

 

PXR DSCN6325

 

 

PXR DSCN6327

 

 

 PXR DSCN6329

 

 

 

 

 

st pierre de face

 

 

 

PXR DSCN6331

 

 

 Nous allons passer quelques minutes a cette profondeur et "prendre" ainsi quelques belles minutes de paliers à faire dans une eau que nous trouvons de plus en plus fraîche les minutes s'écoulant.

 

Le st Pierre :

 

Ce poisson à corps haut et extremement plat  est marqué d'une tache circulaire sombre sur ses flancs. Il peut mesurer jusqu'à 70 cm et peser jusqu'à 9  kg. La première nageoire dorsale est constituée de rayons épineux allongés. Des bosses épineuses sont à la base des nageoires dorsales et anales.

 

C'est un solitaire,qui  chasse en dérive, et se nourrit de petits poissons, sardines mais aussi seiches et  crustacés. Il se déplace plutôt lentement en ondulant ses grandes mais inefficaces  nageoires dorsales et anales.

 

Les  légendes; la fausse et la vraie  :

 

La fausse .....car invérifiable :

Saint Pierre, apôtre de Jésus, puis premier évêque de la chrétienté, attrapa un jour le poisson sur l'ordre du Christ pour retirer de sa bouche une pièce d'or. L'empreinte de son pouce est demeurée et s'est perpétuée de génération en génération et le poisson porte toujours un gros point noir sur ses flancs ! C'est ce que raconte la bible, mais la mer de Galilée n'est pas l'habitat de ce poisson. Certains disent que c'est suite à cette pêche, que ce poisson aurait quitté cette mer.......mouais ...

 

La vraie :

Les Marseillais, jamais à la traine en ce qui concerne "le bon manger", ont une version légèrement différente de cette légende, voici donc la seule, la vraie , histoire de la tâche noire du st Pierre . Je vous la livre parce que je vous aime bien, profitez en car c'est un scoop .

 

Cette tâche noire, c'est la trace du doigt de st Pierre qui aurait touché le poisson pour le désigner et aurait dit :

Toi tu seras le meilleur poisson pour .....la bouillabaisse.

 

N'étant pas très enclin à croire aux légendes, si belles soit elles, je suis quand même tenté de croire cette dernière car il y a au moins une chose de vraie et de vérifiable , c'est VRAIMENT le MEILLEUR POISSON DE LA BOUILLABAISSE.

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
13 septembre 2010 1 13 /09 /septembre /2010 20:00

Les gorges du Verdon à cheval entre les Alpes de Haute Provence et le Var sont un haut lieu du tourisme en Provence. Ce canyon creusé par la rivière Verdon est un trésor dont la richesse doit être sans cesse préservée des nombreux prédateurs de notre environnement. Un lourd tribu a déjà été payé avec le certainement nécessaire barrage de ste Croix, alors autant ne pas en rajouter.

Ce canyon n'a reellementété "découvert " qu'au XIX ème siècle, depuis il attire des milliers de touristes, avides d' activités nautiques, pédestres et acrobatiques (saut à l'élastique ), mais aussi des amoureux de sites naturels et de petits villages perchés qui ont su garder leur âme Provençale.

En ce début septembre, la "rentrée" à eu lieu mais les touristes Allemands, Anglais, Hollandais sont légion, ce site est devenu un "spot" de la découverte de la nature Provençale.

 

Le village clé de ces gorges est certainement Moustiers ste Marie, célèbre pour ces faïences, mais oublier les autres villages autour du Verdon est une grave erreur.

 

PXR DSCF7522

   Vu de la route qui le contourne, le village de Moustiers ste Marie et son étoile accrochée entre les deux rochers.

 

 Bien sur cette étoile est rajoutée et agrandie, sur la photo, l'original étant trop petite pour être visible .

 

La rando présentée aujourd'hui se situe dans les hautes gorges, en remontant le Verdon par la D952 à partir du pont du Galetas.

 

Le sentier des pêcheurs, bien balisé, archi connu,  démarre sur le petit parking du col de la colle de l'olivier, une dizaine de kms après Moustiers en direction de La Palud sur Verdon.

 

carte

 la trace, en mauve sur la carte démarre sur la D952 au col de l'olivier, le sens de la rando est au choix de chacun.Le balisage est jaune typique des P.R.

 

 clic pour agrandir.

 

Aujourd'hui de nombreux véhicules sont garés, signe que nous ne serons pas seuls sur ce parcours.

 

Partir de la route qui se situe ici  à 713 m d'altitude, descendre par le sentier "coté" La Palud pour arriver au bord du lit du Verdon, altitude 479 m, relativement peu de dénivelé, mais là c'est théorique ! les vallonnements sont nombreux et le sentier aller comme celui du retour jouent aux montagnes russes.

 

Passant entre les escarpements rocheux, le sentier , à chaque virage nous fait découvrir des paysages superbes,

 

PXR DSCF7535

 

 

zig zag entre les arbres,

 

PXR DSCF7533

 

 

les cailloux roulent sous les chaussures de rando, ici il vaut mieux éviter les simples baskets, que dire des tongues ! et pourtant on en voit ! 

Bifurquant à 180° le sentier nous découvre le Verdon qui rugit dans un passage étroit, c'est tout en bas, mais on l'entend bien.

 

PXR DSCF7537

 

 

PXR DSCF7541

Dégringolade plus que descente, la sente nous emmène au bord du lit, oublions pour un petit kilomètre la trace qui reste quelques mètres au dessus de la rivière et allons flâner au bord de cette eau verte, si typique de cette rivière.

 

PXR DSCF7546

 

Verdon  venant du latin "viridum" ( lieu verdoyant ) mais aussi de "verdaoù" signifiant vert. Une algue microscopique  est à l'origine de ce vert émeraude.

 

 Attention cet endroit est dangereux par temps d'orage, le niveau de l'eau pouvant monter très rapidement.

 

Promenade le long de la plage , ou carrément par ce beau temps, bronzette sur les "îles" de galets au milieu du lit de la rivière, tous les coups sont permis.

 

PXR DSCF7552

 

Le lit s'élargit et là les embarcations de promenade sur l'eau doivent faire demi tour, seule cette partie aval est autorisée à la navigation ( navigation propre exclusivement )  kayaks, pédalos, bateaux électriques, sont nombreux.

 

PXR DSCF7560

 

Nous pique niquerons sur un petit promontoire au ras de l'eau, bien à l'écart du sentier, en compagnie des "coin-coin" mais aussi des kayaks et autre embarcations.

 

  PXR DSCF7562

 

Le sentier entame sa remontée, petit a petit il quitte le lit de la rivière pour grimper le long de la falaise,

 

PXR DSCF7563

 

dans un virage à 180°, un bruit d'eau qui se fracasse nous signale que nous sommes près de la cascade des Maurins, invisible depuis le sentier, il faut en sortir pour la voir, avec sa  petite cavité recouverte de mousse concrétionnée , un coin superbe, à ne pas rater. Combien de marcheurs pas assez attentifs passent à coté sans la voir ?

 

PXR DSCF7583

 

 

PXR DSCF7576

  sous la cascade, une petite cavité recouverte de mousse concrétionnée, superbe, j'en suis "baba" !

 

PXR DSCF7585

 

La remontée vers la route est pentue, alternant les montées abruptes et les descentes qui font annuler presque tout ce que l'on vient de monter, ce sera comme ça jusqu'en haut .

La plateau des Maurins nous permet de reprendre souffle et offre un vue superbe sur une belle partie du canyon,

 

Panorama 1

 assemblage de  3 photos pour réaliser ce panoramique.

 

et dans notre dos, des falaises percées de grottes avec la cascade haute des Maurins .

 

PXR DSCF7598

 

La route sera tantôt toute proche laissant croire à une arrivée imminente qu'aussitôt le sentier redescend , de vraies montagnes russes.

 

Cette superbe balade à flanc de paroi nous a demandé 2h1/2 de marche auxquels il faut ajouter les nombreux et nécessaires arrêts pour admirer le paysage. Ce n'est pas un sentier où on va marcher comme un bourrin en faisant péter un chrono !

 

PXR DSCF7603

 

Le denivelé cumulé qui représente le VRAI dénivelé reellement grimpé est de 570 m alors que le dénivelé brut entre le départ en  haut et le point  bas n'est que de 234 m !

 

Sur la route au retour, une visite du village de Moustier ste Marie s'impose, ce sera un autre article.

 

Repost 0
9 septembre 2010 4 09 /09 /septembre /2010 22:05

Le mois d'août nous a été mauvais pour ce qui est de la plongée, soit à cause de la météo pourrie ( vent violent donc mer démontée ) ou pour cause de petite famille à la maison ( là c'est nettement moins ennuyeux ! ) .

 

En ce début de septembre , je vous propose quelques photos glanées au cours des deux dernières plongées.

Il y en a peu , elles sont réunies dans un même article.

 

gueule de murène

Belle gueule de murène

 

fiellas

 

beaucoup de particules en suspension dans l'eau , devant ce congre ( fiellas ) , un anthias rose lui tient compagnie.

 

PXR DSCN6284

 

Homopalmus vulgaris , juste en dessous de moi, vers 60 mètres de fond. A cette profondeur il y a peu de lumière, les rayons du soleil sont "filtrés" par l'épaisseur d'eau.

 

duo de murènes

 

 Au balcon de leur appart', un duo de murènes, la curieuse et l'aggressive..... Même pas peur !

 

 

PXR DSCN6313

 

Bien à l'abri du courant violent ici, un groupe de sars se planque !

 

 doris dalmatien

 

Une limace, Doris Dalmatien collée sur la paroi, elle broute .

 

dentis

 

Pas tout à fait à l'aise dans si peu d'eau , moins de 15 m, les dentis ne s'attardent pas lors de mon approche . Comparez leur taille avec celle des sars , ce n'est pas "que" la perspective qui joue en leur faveur. 

 

PXR meduse

 

Superbes de légèreté et de finesse, les méduses roses vont au gré du courant . Me plait trop cette photo, je la recoupe et en fais ma bannière pour quelques temps.

 

 

 

Repost 0
8 septembre 2010 3 08 /09 /septembre /2010 21:46

La reprise de la rando pour cette fin d'été , je la préfère sur les chemins et les sentiers ombragés de la barre de la ste Baume, car  même si la température moyenne dans la journée reste raisonnable, autant profiter des balades à l'abri du soleil que nous propose ce majestueux massif. 

Aujourd'hui le temps est superbe, juste un petit vent qui sera salutaire quand nous serons tout là haut sur les crêtes désertiques.

 

Le circuit prévu, départ du lieu dit les 3 chênes, soit sur le plateau plan d'Aups, environ 800 m après l'hostellerie en venant du village.

Au carrefour de la route de Mazaugues D95  et de celle qui descend a St Zacharie D80, à droite, un espace aménagé dans les bois, c'est là.

 

carte

  clic pour agrandir la carte

 

Pour commencer nous prendrons le sympathique Sentier Merveilleux, qui débute ici, juste à la BDF, trace jaune, direction plein est.

 

  PXR DSCF7418

 

Ce sentier tout en sous bois est très agréable et  permet par une ascension lente et régulière d'aller jusqu'au bout, plein est de la barre de la ste Baume, au pied du Baou de st Cassien.

 

PXR DSCF7419

 

 

 

 

 

PXR DSCF7421

petit aller-retour à la source Ravel, hélas bien sèche en cette fin d'été.

 

Là on jettera un oeil au multicentenaire grand hêtre, bien décati, il est vrai

 

 

PXR DSCF7431

 

et continuer  le tracé jaune qui grimpe en sous bois puis en escarpements rocheux au pas de l'Aï ( pas de l'âne ) 1013 m  et abouti sur le début est des crêtes.

 

PXR DSCF7433

 

 

PXR DSCF7436

entre les branches, le baou de st Cassien, qui marque l'extremité est de la barre de la ste Baume.

 

  PXR DSCF7443

  Escarpement un peu raide, juste avant l'arrivée au pas de l'Aï.

 

PXR DSCF7446

  Le débouché sur les crêtes.

   

Rencontre avec le GR9 qui arrive de Signes au lieu dit , le pas de Villecroze, puis direction le signal des Béguines à 1148m.

 

PXR DSCF7452

l'errance de "alone some cowboy randonneur" !

 

Le pique nique se fera ici, au bord de la falaise, à l'abri du petit vent , les pieds quasiment dans le vide.

 

Un cairn de bonne taille signale ce sommet, une étrangeté propre a cet endroit , autour du cairn, une mini foret de chardons géants s'étend sur quelques dizaines de mètres carrés.

 

PXR DSCF7454

 le signal des Beguines et ses chardons

 

Poursuite du sentier jusqu'au passage un peu plus difficile du joug de l'aigle, également à 1148m, nous y étions venus à la fin de l'hiver, dans l'autre sens et la neige et le verglas nous avaient bloqués à ce petit col; La rando du joug de l'aigle, c'est ici, clic.

Le passage de cet escarpement est tout de même impressionnant, par endroit la sente ne dépasse pas un mètre de large et l'à pic des deux cotés est vertigineux.

 

PXR DSCF7461

 

 

PXR DSCF7462

 

la trace du GR9 nous emmène ensuite au col de St Pilon que nous prendrons pour revenir dans la vallée.

 

  PXR DSCF7457

  PXR DSCF7468

  Le col du st Pilon qui nous fait redescendre vers les chemins de la face nord du masif.

 

  La grotte sacrée est sous nos pieds, juste en dessous , à flanc de la paroi, sur les chemins alentours les oratoires sont nombreux, puis  passage devant la chapelle des Parisiens joliement restaurées et qui ne sert plus que de remise pour les outils des personnes aménageants les sentiers .

 

 PXR DSCF7471

 

Reprise en descente du sentier des Roys, ce sentier  rejoint Nans les pins à la grotte sacrée et retrace le chemins que les Roys parcouraient à pied  pour venir faire dévotion ste Marie Madeleine.

 

PXR DSCF7482

 Un banc de pierre, qui a certainement vu se poser des fesses Royales !

 

Le balisage de ce chemin si particulier est symbolisé par une fleur de lys.

Retour aux 3 chênes où est garée la voiture.

 

PXR DSCF7484

 

Cette belle rando nous a demandé 4 heures de marche, plus les pauses bien sur.

Le départ à 685m, le sommet à 1148m , le dénivelé cumulé est d'environ 690m.

 

Une rando à éviter les jours de grand vent, sur les crêtes il n'y a aucun abri.

 

Repost 0

Profil

  • Jean Luc
  • passionné par la plongée sous marine, je suis aussi un amoureux des collines Provençales.
La plongée et la rando sont mes activités sportives preferées.
La cuisine,la lecture,la photo, la pêche  et le jardinage sont mes activités plus calme
  • passionné par la plongée sous marine, je suis aussi un amoureux des collines Provençales. La plongée et la rando sont mes activités sportives preferées. La cuisine,la lecture,la photo, la pêche et le jardinage sont mes activités plus calme

Le Bureau

  ROMAN

Le grand secret

 gd secret

 

Si vous avez envie de  tenter l'aventure d'une plongée sous marine en mode spéléo avec tous les frissons que cela comporte, mais bien calé dans un fauteuil et en 191 pages, me faire parvenir

 

   un chèque de  20 euros TTC , port compris

Jean Luc Fontaine

130 vallon des Escourtines

13011 Marseille

Dédicace personnalisée sur demande.

plus de détails ici :

***********************************************************************
  

Indice Atmo : vue d'ensemble

 

 

Rechercher Un Article ?

Visiteurs présents sur le site

Compteur Global

 

 

 

 

 

Randos et plongées

 Petites randos dans nos collines et ailleurs..

 

Hautes Alpes :

Champoléon : le refuge de tourond

Champsaur : Le col de Moissière

Champsaur : le col de Gleize

Valgaudemard : Les cabanes de Prentiq 

Valgaudemard le refuge des souffles

Valgaudemard le refuge du pigeonnier

Valgaudemard, les sources des Doux

Devoluy: le village de Chaudun

Devoluy: le sentier de ronde de Chaudun

Devoluy, sentier de ronde  de Chaudun et fouanières

Les pénitents des Mées

Devoluy: la petite Céüse

Devoluy: le col de Tournillon

Devoluy: la roche de la Fouanières

Devoluy: le pic de Céüse

Devoluy: Céüse, le pas du loup

Devoluy, le roc de Rimat

Devoluy, la tête des Ormans

Devoluy, la tour carrée

Devoluy, la chapelle de la Crotte

Gapençais, crêtes de Charance 

Gapençais, le Cuchon

Devoluy la boucle de la Souchière

 

Retrouvance en Buëch Devoluy :

1ère étape, Veynes - Agnielles

2ème étape, Agnielles - Recours

3ème étape, Recours - Rabioux

4ème étape, Rabioux - Les Sauvas

5ème étape, Les Sauvas - Chaudun

6ème étape, Chaudun - Rabou 

 

Massif  du Garlaban :

Tête rouge et le Taoumé

Tête rouge et le Taoumé 09/2011

La Grotte de Grosibou au départ d'Allauch

Le puits de l'Aroumi 

Le puits de l'Aroumi au départ de la Fève

La baume sourne

La source de Barqieu et le Garlaban 2

Le Pic du Taoumé par le vallon de Précatori

Le sentier des scolopendres

Garlaban,  la source du chien

Le col de Tubé au départ de lascours, 1ere partie

Le col de Tubé au départ de Lascours, 2ème partie

La parloire mai 2011

La parloire janvier 2012

Le Mont du Marseillais 

La grotte de Manon et

le sentier des scolopendres

La grotte du berger

Sur les traces de Pagnol

Le domaine de Pichauris

La grotte du Midi ..ou du Papé

Lascours, le grand vallon

Le vallon de Passetemps

Grand vallon et grotte du papé

Grottes et marmites du grand vallon 

Lascours, le grand vallon 

La croix de Garlaban face sud.

Nocturne, la croix de Garlaban

Font Berguettes

Marmites du grand vallon

Grosibou par Lascours 01-2014

Baume Sourne 12-2013

L'eau des collines-grotte de l'étoile 02 2014

Lascours, gd Vallon 03 2014

Lascours gd vallon et grotte du Papé 05 2014


 

Massif de l'Etoile :

L'aire de la Moure

Notre Dame des Ange, ....près de Marseille
La grotte des fées et le Baoù Traouqua

Le mont Julien et le Ratier

La tête du grand Puech

La grotte de la Vierge

La tête du Gd PUech 01-2014

 

Massif de la ste Baume :

Le balcon des Encanaux

Le col de Bertagne

La glacière du vallon du Fauge

La crête de la Lare 

Le plan des Vaches par les dents de Roque Forcade 2012

Le joug de l'aigle

La source de l'huveaune

Les sources de l'Huveaune 2  

Le circuit de la Taurelle 

La grande Baume par bertagne

Le jas de Miqueoù

le chemin du blé

Les quatre chênes 

Le balcon des Infernets 

Le signal des Beguines 

Le col de Bertagne et la grande baume 2

Rougiers, Castrum st Jean et les 4 chênes 

Le vallon des cèdres

La croix du Paradis

Le Paradis et le sentier merveilleux

Le vallon de la galère

Le balcon des Infernets et le torrent des Encanaux 

Le tour de Roussargues

Le pas de Cugens

Le gouffre du plan des masques 

Les dents de Roque Forcade, autre parcours

Le vallon de l'Aigle

Le pas de la Cabre

La grande Baume

La tour Cauvin

Falaises de Cugens, le trou du vent

La grande Baume 2013

Le Cruvelier et le Brigou 

Le jas de Sylvain

Le plan des masques

le sentier Marcel Estruch

Le trou du vent 02 2014

Le jardin suspendu 03 2014

La neige au Paradis 03 2014

Le tour du pic de Bertagne 03 2014

Du pas de la cabre au Paradis 06 2014

Le ravin des Encanaux 06 2014

Le sentier marcel Estruch 05 2014

La voie Gombault 04 2014 

 

Massif de Luminy, les calanques, Cassis :

Les falaises de Soubeyranes 

Port pin et le ravin de Gorgue longue

La calanque de Morgiou

Le tour du mont Puget

Le vallon de la fenêtre

Les falaises du Devenson

Le cap Morgiou

Grand Malvallon, les 3 arches    

La couronne de Charlemagne

Le Malvallon sud et le belvédère celeste

Le plateau de l'homme mort
Le plateau de l'homme mort 2013

La calanque des pierres tombées

Le pas de l'oeil de verre, la Candelle

La rêveuse du pas de la Lèbre

La calanque de l'Escu

Le col de la selle et grotte Rolland

Beouveyre

Falaises du Devenson et l'Eissadon

Rando givrée, belvédère de Titou Ninou février 2012(1)

Belvédère Titou Ninou fevrier 2012(2)

Les 4 pas :  demi lune, escaliers des géants...

sommet de Marseilleveyre(1) les 3 grottes

Sommet de Marseilleveyre (2) les escaliers des géants

Le col de la Selle, les grottes Dechaux

La cheminée du Diable

Le cirque des Pételins

La traversée du mont Puget

Les 3 arches du Malvallon 2012

L'anse de Melette

Le couloir du Cadellon

Calanques de l'Escu et Melette

Les falaises du Devenson et de l'Eissadon

Le vallon de la fenêtre 2012

L'escalier des géants

Le pas de la Cabre

En Vau et Port Pin

Le cap Gros

Le belvédère d'En Vau

Le couloir du Candeloun

Les 4 grottes du rocher st Michel

Le sommet de Marseilleveyre

Le plateau de Cadeiron

Le sentier du chinois

Sentier Garrigue et cap Gros 

Le vallon de l'herbe et cap Gros

Le tour de la grande Candelle

Les calanques de Sugiton et Morgiou

Cap Gros, le saut du chat

Les trois pas...

La tête de Melette 

Couloir du Candelon intégral

Les crêtes de soubeyranes

Le cirque de mestrallet

Le vallon de l'herbe

Le tour de la Candelle

Titou Ninou à la belle étoile

Cap Morgiou grotte du figuier

Le vallon de Mestralet

Titou Ninou nov 2013
Creche troglodyte

Creche troglodyte suite 01 2014

Le Mt Puget et le couloir du Candelon 01-2014

La grotte de l'Ours 01-2014

Titou Ninou, la crèche suite

sommet Marseilleveyre 01-2014

calanque de l'Escu 01-2014

au fil de mes envies 12-2013

Beouveyre 12-2013

La cheminée Lacroix 01 2014

Mont Puget et couloir du candelon 01 2014

La grotte de l'Ours 01 2014
Les falaises du Devenson 02 2014

Au dessus de Sormiou 03 2014

Le pas de la demi Lune et Marseilleveyre 03 2014

La grotte de la colonne 03 2014

La croix du Malvallon 03 2014 

Le cirque de Melette-walkyries 06 2014 

Le renard des calanques 

 

Les massifs de Marseilleveyre à Aubagne :

La source des eaux vives

Le balcon des Escourtines

Le Montounier et la chapelle St André

Le Mont St Cyr

Le four à cades de revers de boquié

Le Baoù de la Candolle

Le balcon des Escourtines et la source des eaux vives - juste au delà de mon jardin

Le Douard et les gorges de la petite ste Baume  

Notre dame de Julhans

Le mont Lantin et le mont Carpiagne

Le mont Lantin et la source des eaux vives

Le vallon de Gendame

Le cabanon du Marquis 01-2014

 

Massif de Regagnas et mont Aurélien :

L'ermitage de st Jean du Puy

Le sommet du Regagnas  

Le rocher Olympe du mont Aurelien

le Mont Olympe

Le plateau de la Serignane

Le mont Olympe et le rocher de 11 heures

Le rocher de 11 heures

pique nique à st Jean du Puy 12-2013

 

Massif et Parc naturel du Luberon :

La foret de cèdres

La combe de Sautadou  

Le tour du Roumagoua 

Oppede le vieux, versant nord

La source du Mirail

Le pin de l'Eigoune

La Groupatassière

Le plan des Agas

Les moulins du Veroncle

La combe de Vaumale 04 2014

 

Massif de ste Victoire :

Le pic des mouches

Le pic des Mouches version plus longue

Le pic des mouches au départ de Puyloubier

Le sentier Imoucha et les cretes de costes chaudes

Le Prieuré et la croix de Provence

Le Garagaï

Refuge Baudino au départ du parc des 2 aiguilles

D'un barrage à l'autre

L'ermitage st Ser

De st Ser au pas du Clapier

Le pic des mouches au départ de Puyloubier

Le pic des mouches par st Ser

Le gouffre de Garagaï

La croix de Provence par la marbrière

Refuge Baudino nov 2013

Le vallon de la Tine 03 2014

Le gouffre de garagaï 04 2014

Le pic des mouches 04 2014   

 

Le Verdon :

Le sentier des pecheurs

Le sentier des pêcheurs 2012

La chapelle ste Maxime, la draille des vaches

Le lac de ste Croix, le tour du Defens 

 

Divers :

Guillestre et la rue des masques

Raquettes à Risoul

Var, Lou gro Cervo

Var, La grotte du Garou

Var, Les gorges du Caramy

Var, les gorges du Caramy depuis le barrage

Var, le vallon du rocher des abeilles
Les crêtes de Roque Menourque 

La calanque de Figuerolles, cote bleue

Le mont Concors

Mazaugues, les ruines de Touchou

Le Puy ste Réparade, la Quilho
St Esteve Janson, le chateau

Notre dame des Anges...dans le Var

Vaucluse, le mur de la peste

Cote bleue, calanque de la Vesse

Alsace, mont ste Odile, le mur païen

Guyane, le sentier Rorota

Le village troglodyte de Calès

Port d'Alon, sentier du littoral

Le Mourre d'Agnis

La grotte du Mounoï Var

Var , le chateau du Diable 05 2014

Var, les gorges du Destel... l'intégrale 04 2014


Corse :

La boucle de l'Acciolu

Le sentier du facteur de Girolata

Le refuge d'Ortu

La punta di Bonassa

 

Andorre :

Le lac d'Angolaster

Le col de Juclar

Les lacs des salamandres  

Les lacs de Meners

Les lacs de Siscaro

Le circuit nature de Canillo 

 

Ardèche :

Le chateau de Pierre Gourde

Le sentier du vigneron

Le tour de Girond

Le chateau de Rochebonne

 

Lozère :

Eglazines et st Marcellin

Les echelles de Cinglegros, le pas de l'Arc

Causse Méjean corniches de la Jonte

 

 

 

 

 Plongées en Méditerranée :

 

1ère plongée de l'année 2009
La pierre de Briançon

L'île Moyade
Au phare de Planier
La calanque des Contrebandiers

Cadaquès, Massa d'Or
L'épave du Donator
L'épave du Chaouen
Le grand Congloué
La grotte de la Télévision
L'impérial du milieu
L'île de Riou
La pointe Caramassagne

La pierre à Daniel
Pointe Caramassagne 02/2010
La grotte de la télévision 03/2010
Quelque part vers Planier

Caramassagne, la grotte 04/2010  

Le tombant de la boulegeade 

Le tombant de la boulégeade 2

Au sud ouest de Planier  

Planier, Mola mola
L'épave du Ker Bihan

La pierre de Cassis  

La pierre à Daniel(2)  

Plongée...dans mes archives photos

Ma dernière chasse sous marine

Le couloir des gorgones

Zeus faber, un poisson de légende 

Grand congloué, les bankaws  

2011 la calanque du contrebandier

06/2011  La pierre de Briançon

2011 La grotte de la télévision

08/2011 Caramassagne

08/2012 la grotte à Peres

08/2012 la pierre à Daniel

08/2012 l'arche de Planier

06/2012 la grotte de la télévision

06/2012 la calanque de l'Escu

03/2014 Riou pte Caramassagne 

02/2014 calanque du contrebandie

07 2014 dans le bleu, calanque du contrebandier 

06 2014 la pierre de Cassis 

06 2014 la cap nègre 

 

 

 


 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 







Gites et chambres d'hotes

Coups de coeur

 

Quelques sites que je recommande :

 

Jacques Testa artiste peintre.

 

Ely Boissin artiste peintre et plongeur .

 

Les dessins de RB 

 

Glibert Thomas, le peintre des calanques