Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 janvier 2014 2 07 /01 /janvier /2014 19:30

     Pour notre première rando de 2014, bien retardée d'ailleurs par le mauvais temps, nous sommes partis dans le massif de Garlaban, un violent Mistral nous interdisant d'aller ouvrir cette nouvelle année dans les calanques.


Bien que quasiment tout le massif ne présente plus aucun secret pour nous (quoique...nous verrons qu'il y a encore matière à découvrir cette année, chut c'est un secret...) le parcours proposé est intéressant.


Rejoindre le Taoumé et la grotte de Grosibou en passant par la Baume Sourne, la source des Barquieu, le puits de l'Aroumi, le sentier des Dansaïres , les corniches du Grand vallon, tout cela énuméré en vrac mais parcouru dans le bon ordre.

grotte-grosibou 4257 [640x480]


carte

Départ de Lascours la Plaine en espérant que nous serons abrités du vent pendant la montée au col de Garlaban.

Une belle lumière baigne le vallon, mais pour ce qui est d'être abrités du vent, c'est complètement râté !

grotte-grosibou 9018 [640x480]

Le Mistral souffle bien au delà des prévisions de la météo, largement plus de 80km/h. La température ressentie est ...glaciale, le vent s'engouffre de partout et nous bouscule pas mal.

dansaires [640x480]

sentier des dansaïres, vue arrière sur le vallon de Garlaban

La pente est rude par le sentier des Dansaïres (le vrai !) le vent de face ne nous facilite pas la vie.

Enfin, première halte à la source des Barquieu (barquieu... petits bassins creusés autrefois dans le vallon pour retenir l'eau, il fut une époque où l'eau était un trésor dans ces collines ! on connait Jean de Florette, Manon des sources...)

grotte-grosibou 9021 [640x480]

La source coule bien, et chute immédiatement dans le vallon de Garlaban.

Nous allons monter au col par le court sentier équipé d'un câble, il sera utile pour prévenir tout risque de se faire embarquer par une rafale.

grotte-grosibou 9025 [640x480]

grotte-grosibou 4243 [640x480]

La vue au col est bien dégagée, finie la chape de pollution  qui couvrait la ville depuis plusieurs jours. En face coup de zoom sur le Taoumé..

grotte-grosibou 9031 [640x480]

et à gauche la vue claire et nette sur la ville et la rade, le Mistral a fait son travail...un grand coup de balai.

marseille [640x480]

Direction le taoumé par le puits du murier caché dans la broussaille à coté d'une verte sauvagine.

grotte-grosibou 9033 [640x480]

grotte-grosibou-9032--640x480-.JPG

La sauvagine dans Pagnol, ou emblavure en français ou une "mange" en provence, est un petit espace labouré et semé de blé ou autre céréale pour nourrir la faune des collines, généralement un point d'eau y est tout proche, soit maçonné, soit un bidon en plastique coupé en deux, coincé entre des pierres et alimenté par la pluie ou par l'homme en période de sécheresse.

 

descente en direction du "Jardinier" puis au petit carrefour, à droite vers la Baume Sourne, la grotte sombre.

grotte-grosibou 9035 [640x480]

Il est un peu tôt pour la voir complètement illuminée par le rayon de soleil rasant de midi en cette saison,

grotte-grosibou-9036--640x480--copie-2.JPG

mais déjà, une belle lumière allume les concrétions...aidée par une torche puissante.

grotte-grosibou 9049 [640x480]

grotte-grosibou 9045 [640x480]

les deux beaux monolithes tout au fond de la grotte

grotte-grosibou 9064 [640x480]

grotte-grosibou 9067 [640x480]

Gros plan rapproché sur ce qui sera de belles stalactites ....dans 10 ou 20.000  ans , 

espoir, tu nous fais vivre !

Chaque goutte d'eau suspendue à sa perle jaune continue son travail et dépose un peu de calcaire.

stalactites [640x480]

grotte-grosibou 9066 [640x480]

Bon allez, on continue, le Taoumé n'est pas très  loin,

 

Remontée au col de Baume Sourne puis direction la croupe rocheuse qui amène au sommet du Taoumé.

Un premier petit ressaut

grotte-grosibou 9069 [640x480]

grotte-grosibou 4279 [640x480]

le Taoumé là bas au bout

grotte-grosibou 9070 [640x480]

un autre ressaut facile

grotte-grosibou 9072 [640x480]

descente le long de la paroi pour aboutir à la roche coupée d'une longue faille

grotte-grosibou 4281 [640x480]

Gros coup de frein..j'ai failli la râter !

grotte-grosibou 9075 [640x480]

Cette faille, c'est la grotte où petit Marcel avait décidé d'habiter, il voulait devenir ermite

extrait de "Le château de ma Mère"... la lettre écrite à ses parents :

 

Mon cher papa,

Ma chère maman,

Mes chers parents,

Surtout ne vous faites pas de mauvais sang. Ça ne sert à rien. Maintenant, j'ai trouvé ma vocation. C'est : hermitte.

J'ai pris tout ce qu'il faut.

Pour mes études, maintenant, c'est trop tard, parce que j'y ai Renoncé.

Si ça ne réussit pas, je reviendrai à la maison. Moi, mon bonheur, c'est l'Aventure. Il n'y a pas de danger. J'ai emporté deux cachets d'Aspirine des Usines du Rhône. Ne vous affollez pas.

Ensuite, je ne serais pas tout seul. Une personne (que vous ne connaissez pas) va venir m'apporter du pain, et me tenir compagnie pendant les tempettes.

Ne me cherchez pas : je suis introuvable.

Occupe toi de la santé de maman. Je penserai à elle tous les soirs.

Au contraire, tu peux être fier, parce que pour faire hermitte, il faut du Courage, et moi j'en ai. La preuve.

Quand vous reviendrez, vous ne me reconnaitrez plus, si je ne vous dis pas : c'est moi.

Paul va être un peu jaloux, mais ça ne fait rien. Embrassez le bien fort pour son Frère Ainé.

Je vous embrasse tendrement, et surtout ma chère maman.

Votre fils,

Marcel,

l'hermitte des Collines

 

Quand, baluchon sur l'épaule il s'avance vers sa grotte en compagnie de Lili, celui ci soudain s'écrie :

 

- Libou

- Qu'est-ce que tu veux dire ?

- Le grosibou.

- Quoi ?

Il s'énerva , et dit avec force :

- celui qui a voulu nous crever les yeux ! Le grand-duc ! Il habite dans le plafond, il a sûrement sa femelle...Nous en avons vu qu'un, mais je te parie douze pièges qu'il y en a deux !

C'était une nouvelle terrifiante. On a beau être formidable, il y a des moments où le destin nous trahit.

 

Ne voulant pas perdre la face petit Marcel dira que son projet "d' hermitte" ne pouvait se réaliser car à Font Berguette il n'y avait pas assez d'eau pour qu'il puisse se laver.

 

Il rentrera chez lui, heureux de voir que sa lettre n'avait pas encore été lue, mais plus tard il sera quand même étonné de constater que son Père sache qu'il met un H et 2 T à ermite et 2 L à s'affoler !

 

grotte-grosibou 9077 [640x480]

Y pénétrer est possible, quant à moi, je ne tente même pas, un treuil ne serait pas suffisant pour m'en extraire!

grotte-grosibou 9081 [640x480]

Secoués par le vent violent nous cherchons abri pour la pause derrière la barre rocheuse, pas trop confortable mais au soleil et sans vent...royal !

grotte-grosibou 9082 [640x480]

Pour le retour, nous passerons par la clairière froide et humide du puits de l'Aroumi, puits exclusivement destiné à donner de l'eau aux troupeaux, en ce moment l'eau affleure la surface.

puits de l'aroumi [640x480]

le grand chêne inséparable du puits

grotte-grosibou 9085 [640x480]

Direction Lascours en passant par la corniche du grand vallon, pour cela un petit ressaut à descendre et ensuite une belle pente boueuse

grotte-grosibou 4286 [640x480]

grotte-grosibou 9088 [640x480]

remontée vers la corniche, en ce début d'après midi la moitié ouest du vallon est déjà dans l'ombre noire.

grotte-grosibou 9089 [640x480]

en bas Lascours et plus loin Roquevaire

grotte-grosibou 9091 [640x480]

Au bout des corniches, direction plein Ouest, puis le premier sentier à gauche, balisage jaune qui va, à travers de beaux passages, nous ramener à La Plaine et terminer cette boucle.

grotte-grosibou 9094 [640x480]grotte-grosibou 9095 [640x480]

Une balade de 13km400 en 4h00 pour un cumul de dénivelé d'environ 800m.

Repost 0
Published by Jean Luc - dans petites randonnées
commenter cet article
5 janvier 2014 7 05 /01 /janvier /2014 18:00

    Cette galette n'est pas dans la tradition de chez moi, où c'est plutôt la couronne des rois avec force fruits confits d'Apt, qui est en première ligne.
Mais pour le "bricoleur" que je suis , la couronne n'est pas encore à ma portée culinaire.

La pâte briochée spéciale qui la constitue restant pour moi une énigme, alors je me suis rabattu sur la galette, nettement plus facile à réaliser, le tout étant d'utiliser de bons produits.

 

 

portion [640x480]

 

Les pièces détachées :
2 abaisses de pâte feuilletée de 25/30 cm environ, du commerce, bio et au beurre.

150 g d'amandes qui seront broyées au mixer. (la poudre d'amande du commerce, éventée,  a nettement moins de saveur) .
180 g de sucre 

50 g de beurre

3 oeufs
20 cl de lait
40 g de maïzena

 

La mécanique:

La garniture sera réalisée en deux fois, la crème, puis la frangipane.

La crème :

Dans un bol mélanger 1 jaune d'oeuf avec 30 gr de sucre et 40 gr de maïzena

DSCF6759 [640x480]Faire bouillir le lait et ajouter le contenu du bol, laisser épaissir à feu doux en remuant sans cesse.

DSCF6764 [640x480]

Une fois la bonne consistance  obtenue, verser dans un récipient froid pour stopper l'épaississement,  

couvrir et réserver.

 

La frangipane:

Faire torréfier les 150 gr de poudre d'amandes pour en renforcer les arômes, attention, dès la poêle chaude ça va aller très vite, couper le feu et laisser finir de torréfier, sans la brûler.

L'utilisation d'amandes émondées entières et broyées juste avant utilisation puis torréfiées permet de renforcer la saveur,  la frangipane obtenue aura une belle couleur brune.

DSCF6757 [640x480]

  Dans un cul de poule, mélanger le beurre ramolli ( un coup de micro ondes à surveiller et hop c'est fait ) avec les 150 gr de sucre restants, puis 2 oeufs entiers  , puis la poudre d'amandes, bien mélanger.

DSCF6762 [640x480]

DSCF6763 [640x480]

On peut éventuellement renforcer la saveur d'amande en ajoutant queques gouttes d'arôme amande amère.

Réunir crème et frangipane, 

DSCF6765 [640x480]

DSCF6766 [640x480]

.                                          A ce stade préchauffer le four à 180°C.
placer le mélange au frigo pour figer cette garniture qui sera déposée bien froide.

Sur la plaque noire du four, poser une feuille de papier cuisson et la première abaisse de pâte.

DSCF6767 [640x480]

Garnir en une couche épaisse jusqu'à 2 à 3 cm des bords. C'est là qu'on apprécie une garniture bien ferme !

Ne pas oublier d'y déposer une fève,  de préférence prés du bord, elle en sera d'autant moins entamée par le couteau lors du partage.

Puis, opération, oh combien délicate, déposer l'abaisse supérieure, sertir les bords avec la roulette dentelée pour bien souder les bords et ôter l'excédent éventuel de pâte.

DSCF6770 [640x480]

Avec un pinceau, badigeonner du blanc d'oeuf restant, pour dorer la galette lors de la cuisson.

 Enfourner pour environ 25 minutes.

galette-des-rois 8985 [640x480] 

                                                                   Voili voilou, bon appétit. 


galette-des-rois 8990 [640x480]

 

 

  cusiniers%20(18)

Repost 0
Published by Jean Luc - dans Miam miam glou glou
commenter cet article
3 janvier 2014 5 03 /01 /janvier /2014 19:00

    Pour cette dernière rando de l'année 2013, nous avons choisi d'aller un peu jouer avec les passages délicats  qui sont sur le sentier vert des  calanques de Melette et l'Escu.

 

A ce propos...

 

 

Attention cette partie de la rando est DANGEREUSE et absolument à éviter si :

- pas assez d'expérience en  passages aériens, sécurisés ou non.

- vent dépassant les 30km/h, surtout en rafales.

- pluie

- crainte du vertige

- pas de chaussures de rando adaptées 

- présence d'enfants ou d'animaux dans le groupe qui se doit d'être restreint au mieux.

En aucun cas l'auteur de ces lignes ne saurait être tenu pour responsable en cas d'accident, cet article est un reportage, en aucun cas une incitation à la randonnée hors balisage, en passages difficiles, et dans tous les cas sans l'expérience necessaire.

 

Le câble présent sur la vire horizontale du pas du Pêcheur est gainé, cette gaine est abimée et a été coupée partiellement, ce qui occasionne un dangereux coulissement si on s'y accroche trop fermement en tirant sur les bras.

Le risque d'être projetté en arrière existe...j'ai "testé" pour vous.

l-escu-dec-2013 4230 [640x480]

 

123gifs001

 

     En ce 30 décembre il fait un vrai temps de printemps, pas de vent, chaud soleil, vite profitons de cette fenêtre météo pour aller dans cette toute petite calanque magnifique.

carteclic pour agrandir la carte

Très classiquement, nous partons du village calanque de Callelongue et allons suivre le GR du sentier des douaniers jusquà la bifurcation qui se trouve juste avant le col de Cortiou, où nous prendrons le sentier vert de Melette, puis ensuite le pointillé vert de l'Escu.

Retour par le pas du Bénitier et le pas du Pêcheur avec les précautions et éventuellement les restrictions d'usage.

 

Le GR est bien calme ce matin, nous sommes quasiment les seuls à y circuler, ce ne sera pas pareil ce soir, on en reparlera.

Devant nous Maïre et ses Farillons dans mer parfaitement calme...mais un oeil averti voit immédiatement qu'un violent courant y circule  d'Ouest en Est...les éventuels plongeurs vont "pédaler" et pour certains se retrouver bien loin de leur bateau !

l-escu-dec-2013 8900 [640x480]

A l'approche de la calanque de Marseilleveyre, le tunnel végétal est toujours aussi étonnant et beau, un petit miracle qu'il soit toujours en état.

l-escu-dec-2013 8904 [640x480]

Puis le sentier s'élève doucement et surplombe la mer

l-escu-dec-2013 8905 [640x480]

l-escu-dec-2013 4157 [640x480]

jusqu'à l'approche de la calanque des Queyrons avec ses gros blocs détachés de la falaise

l-escu-dec-2013 8906 [640x480]

Tiens ! la mer est en pente maintenant !!! pas étonnant qu'il y ait du courant ...(mais non je me moque pas , je rigole... aie, pas sur la tête! )

l-escu-dec-2013 4163 [640x480]

puis c'est la calanque de Podestat , nous la contournons en restant sur le GR, donc en partie supérieure.

l-escu-dec-2013 8912 [640x480]

l-escu-dec-2013 8913 [640x480]

nous passons devant l'étrave calacaire, cette lame qui coupe le chemin et impose au GR de passer...par en haut.

A droite en descente, le sentier vert par lequel nous reviendrons, à gauche le GR et la longue montée qui se termine par des restanques empierrées, afin de maintenir l'éboulis.

l-escu-dec-2013 4169 [640x480]

l-escu-dec-2013 8918 [640x480]

nous sommes maintenant à plus de 230m au dessus du niveau de la mer

l-escu-dec-2013 8921 [640x480]

le GR file vers le col de Cortiou, nous n'irons pas jusque là, mais un tout petit peu avant, le sentier vert de Melette part en rude descente à contresens.

En face, majestueuses... les îles.

les iles [640x480]

Sentier plus difficile que le GR, forte descente, arbres couchés en travers...

l-escu-dec-2013 8929 [640x480]

dalles glissantes mais piquetées.

l-escu-dec-2013 4189 [640x480]

l-escu-dec-2013 8931 [640x480]

Passage aérien au dessus de la calanque de Cortiou..calanque tristement célèbre car c'est ici que les eaux usées provenant de la station d'épuration, soi disant, ultra moderne sortent....recouvrant la mer d'une belle couleur marron, quant à l'odeur, la photo hélas ne permet pas d'en profiter !

La HONTE de notre Ville et des Calanques.

l-escu-dec-2013 8934 [640x480]

le sentier nous offre un dernier ressaut à dégringoler avant d'arriver à la calanque de Melette

l-escu-dec-2013 4197 [640x480]

avec les mains et beaucoup d'attention, ce passage est nettement plus facile en montant.

l-escu-dec-2013 8938 [640x480]

arrivée devant l'abri sous roche où Gros Magnon veille !

l-escu-dec-2013 4199 - Copie [640x480]

l-escu-dec-2013 8942 [640x480]

Melette et son ilot

melette [640x480]

au dessus de la calanque, le cirque des Walkyries à gauche,  et le cirque de Coulon à droite

cirque de melette et de coulon [640x480]

le bois des walkyries présente un festival de pins tortueux, couchés ou emmêlés les uns dans les autres

l-escu-dec-2013 8943 [640x480]

L'escu arrive enfin, euh non, c'est nous qui arrivons.

Bifurcation à gauche, nous quittons le sentier vert pour celui balisé pointillé vert qui permet un accès à l'Escu en aller et retour.

l-escu-dec-2013 8947 [640x480]

Pause pique nique sous les pins, au pied de la falaise, entourés de nombreux totems en galets

l-escu-dec-2013 8957 [640x480]

La télé annonce "panorama sur les îles" voilà un programme que j'aime bien !

l-escu-dec-2013 8954 [640x480]

même les gabians ne s'en lassent pas !

gabian [640x480]

Avant de repartir nous allons jusqu'au fond de la calanque,

l-escu-dec-2013 8960 [640x480]

l-escu-dec-2013 8961 [640x480]

sous l'abri rocheux, la citerne est encore debout mais elle doit être demoins en moins étanche, malgré les fortes pluies récentes il y a tout juste 10 cm d'eau au fond.

l-escu-dec-2013 8963 [640x480]

Cette calanque a une particularité, outre son accès disons "délicat" elle renferme en son sein une source d'eau douce, captée depuis des siècles dans une citerne bâtie sous le surplomb rocheux. Citerne qui semble être datée du XII ou XIII ème siècle.

Probablement construite pour  assurer l'approvisionnement en eau douce des galères de pirates barbaresques se mettant de surcroît, à l'abri dans la calanque.

DSCN3159 [640x480]

D'autres pensent que ce furent les pêcheurs de Podestat qui en seraient les auteurs, ou des contrebandiers locaux ce qui n'était pas très différent. Toujours est il que cette aiguade est encore là, un peu décrépie bien sûr mais son mallonnage intérieur est encore beau, des marches permettent d'aller y puiser cette eau si précieuse. 

Le mystère reste entier et c'est très bien, à chacun de faire fonctionner son imaginaire

l-escu-dec-2013 4220 - Copie [640x480]

Le retour se fera par la petite escalade le long du câble du pas du Bénitier

l-escu-dec-2013 8966 [640x480]

plus impressionnant que difficile il faut tout de même bien assurer ses prises

l-escu-dec-2013 4227 [640x480]

Le sentier amène ensuite au pas du Pêcheur, vire horizontale sécurisée par un câble (voir préambule à cette rando).

l-escu-dec-2013 8970 [640x480]

ensuite, troisième difficulté, la remontée depuis le bas de la calanque du livre par le mur.

Bien chercher son enchainement de prises et c'est parti !

l-escu-dec-2013 8972 [640x480]

l-escu-dec-2013 8973 [640x480]

l-escu-dec-2013 4232 [640x480]

Retour rapide jusqu'à Marseileveyre, où les agaves commencent à donner de la gite !

l-escu-dec-2013 8978 [640x480]

La fréquentation du GR à cet endroit est importante en cette fin d'après midi, beau temps exceptionnel et vacances y sont pour une large part.

Retour à Callelongue en se faufilant entre les promeneurs ....

l-escu-dec-2013 8981 [640x480]

Ce matin il n'y avait pas une seule voiture, ce soir il y en a des centaines et encore on ne voit pas le parking qui est bondé.

l-escu-dec-2013 8980 [640x480]

Une balade de 13km450 avec un cumul de dénivelé positif de 530m environ.

 

Repost 0
Published by Jean Luc - dans petites randonnées
commenter cet article
1 janvier 2014 3 01 /01 /janvier /2014 11:20

     Ce dimanche de fin décembre, la météo annonce un bon coup de vent, alors inutile d'aller trainer nos chaussures dans les calanques.

Pour varier un peu le plaisir nous allons dans le massif de l'Etoile mais dans sa  partie la plus à l'Est . La tête du Grand Puech en passant par le mont Julien et la grotte aux fées.

Une rando qui ne présente rien d'extraordinaire mais nous n'y allons pas souvent, alors...

carte

Le départ se fait au vallon de la Vache, juste à la sortie du village de la Fève, il faut se garer au parking qui se trouve au niveau de la barrière DFCI. Le vallon est étroit, ne pas encombrer le passage des riverains.

De ce parking, traverser la piste et tout de suite en face un sentier balisé bleu grimpe sur la croupe qui domine le vallon d'un coté et la route des Termes de l'autre. Montée raide mais relativement courte, en ce matin, c'est le soleil dans les yeux qui est le plus gênant.

tete-du-grd-puech-dec-2013 8851 [640x480]

Sentier qui se transforme assez vite en large chemin, en suivant scrupuleusement le balisage on évite de marcher sur la piste qui serpente dans le massif.

tete-du-grd-puech-dec-2013 4091 [640x480]

La piste est ennuyeuse mais facile, le sentier plus vallonné, plus raide, présente de charmants passages.Chacun peut choisir à son gré.

tete-du-grd-puech-dec-2013 8859 [640x480]

Nous allons plusieurs fois traverser la piste pour reprendre le sentier en face,

tete-du-grd-puech-dec-2013 8854 [640x480]

puis sur une croupe bien dégagée, la vue s'ouvre sur le mont Julien , d'ici la grimpette semble rude !

tete-du-grd-puech-dec-2013 4095 [640x480]

le sentier rejoint la piste, puis au carrefour, le balisage jaune direction le mont Julien, le bleu direction le col de Cadolive (par le jaune aussi mais avec un détour) à droite la piste qui contourne le mont Ratier, le mont Julien et file vers Cadolive.

tete-du-grd-puech-dec-2013 8862 [640x480]

tete-du-grd-puech-dec-2013 8864 [640x480]

La montée vers le mont Julien est assez raide et caillouteuse à souhait, mais au bout du compte, ça passe assez bien.

Au sommet le vent nous gifle mais impossible de résister à la vue magnifique sur les environs, d'autant que le versant opposé à celui monté est complètement vertical au dessus de Cadolive.

tete-du-grd-puech-dec-2013 8865 [640x480]

Au loin, de l'autre coté de la vallée de l'Arc, le massif de ste Victoire s'étale sur toute sa longueur. Peu visible sur la photo, à gauche, très au loin le Ventoux sous son manteau de neige.

tete-du-grd-puech-dec-2013 8866 [640x480]

Il nous faut maintenant redescendre au col de Cadolive, la descente est hyper raide, glissante et difficile en passant par le sentier le plus direct.

tete-du-grd-puech-dec-2013 8868 [640x480]

Monter et descendre, nous allons enchainer les petits sommets jusqu'au grand Puech, c'est une rando facile mais avec un bon cumul de dénivelé.

tete-du-grd-puech-dec-2013 4106 [640x480]

tete-du-grd-puech-dec-2013 8869 [640x480]

Prochaine étape où nous ferons notre vraie première pause, la grotte aux fées, là haut !

tete-du-grd-puech-dec-2013 8871 [640x480]

tete-du-grd-puech-dec-2013 4120 [640x480]

Il y a  trois ou quatre ans y trônait un Boudha, aujourd'hui c'est une Vierge !

tete-du-grd-puech-dec-2013 8874 [640x480]

tete-du-grd-puech-dec-2013 8876 [640x480]

Le sentier contourne la grotte et passe tout au dessus pour rejoindre après une bonne grimpette, où il faut mettre un peu les mains, un autre sommet...qu'il faut immédiatement redescendre et en remonter un autre en face !

On commence à apercevoir la vigie de surveillance incendie du grand Puech, nous ne sommes pas pour autant arrivés.

tete-du-grd-puech-dec-2013 8879 [640x480]

Encore une belle grimpette, nous prenons la piste sur une centaine de mètres puis le sentier reprend sur la gauche, c'est certainement cette partie de parcours qui est la plus belle.

tete-du-grd-puech-dec-2013 8880 [640x480]

Boisé et  passages étroits entre les roches dressées, nous sommes dans un autre monde.

tete-du-grd-puech-dec-2013 4126 [640x480]

tete-du-grd-puech-dec-2013 8882 [640x480]

tete-du-grd-puech-dec-2013 8883 [640x480]

Sur cette barre rocheuse, le sentier change de bord et surplombe maintenant le coté Ouest vers ND des Anges, la Fève et l'aire de la Mourre visible de loin à cause de sa couleur rouge. Couleur provoquée par les largages des canadairs, cette aire est une cible d'entrainement.

PXR DSCF4580

l'aire de la Mourre, vue en venant de la Fève en direct (rando antérieure)

tete-du-grd-puech-dec-2013 4130 [640x480]

tete-du-grd-puech-dec-2013 8884 [640x480]

Nous arrivons au sommet, antennes, et sifflement du vent dans les câbles  accompagnent la vigie, nous ne nous attardons pas et cherchons un abri pour le pique nique sur le coté sud de la barre rocheuse.

tete-du-grd-puech-dec-2013 8885 [640x480]

Calés au soleil à l'abri du vent, il sera diffcile d'en repartir malgré l'attrait d'un retour entièrement en descente.

tete-du-grd-puech-dec-2013 8887 [640x480]

Oui, ma veste est portée "à l'envers", alors on ne se moque pas, c'est fait exprès !    Pourquoi? ah ah ...

tete-du-grd-puech-dec-2013 4134 [640x480]

Pour le retour, nous reprenons en sens inverse le bout de sentier qui nous ramène à la piste

tete-du-grd-puech-dec-2013 8888 [640x480]

tete-du-grd-puech-dec-2013 4135 [640x480]

puis à la hauteur de la citerne DFCI, nous prenons un beau sentier balisé rouge qui dégringole vers les lacets de la piste, puis ensuite vers le vallon de la Vache en hors balisage.

tete-du-grd-puech-dec-2013 8890 [640x480]

tete-du-grd-puech-dec-2013 8891 [640x480]

tete-du-grd-puech-dec-2013 4137 [640x480]

tete-du-grd-puech-dec-2013 8892 [640x480]

tete-du-grd-puech-dec-2013 4142 [640x480]

Après avoir traversé la piste, le sentier est large, puis plus bas devient étroit et très pentu, le sol est encore bien mouillé des pluies précédentes,

tete-du-grd-puech-dec-2013 8896 [640x480]

Nous déboulons presque sur la petite piste du fond du vallon de la Vache tant la pente est forte.

tete-du-grd-puech-dec-2013 8898 [640x480]

Ensuite retour à la voiture sur environ 1,5 km de piste facile.

 

balade d'environ 14km et présentant un cumul de dénivelé positif de 850m.

Repost 0
Published by Jean Luc - dans petites randonnées
commenter cet article
26 décembre 2013 4 26 /12 /décembre /2013 21:50

     Pour cette rando de fin d'année, peut être pas la dernière si la météo le permet, c'est une balade improvisée au fur et à mesure de la progression, et en solitaire dans nos toujours belles calanques, même sous le couvert des nuages.

Seul point à peu près sûr, le départ du parc de Pastré, pour la suite...je verrai.

carte

Je vais d'abord suivre le sentier balisé vert qui traverse la partie droite en rentrant dans le parc, jusqu'au petit étang,

marseilleveyre-dec-2013 8680 [640x480]

puis là, après le petit canal,  je prends un sentier non balisé

marseilleveyre-dec-2013 8683 [640x480]

marseilleveyre-dec-2013 8681 [640x480]

je sais où l'auteur de ce tag a déjà "oeuvré" !

qui file sur la gauche en direction du vallon des trois Gancets où je retrouve le balisage jaune.

La remontée du vallon est progressive, d'abord en pente douce,

marseilleveyre-dec-2013 8685 [640x480]

le fond du vallon, à partir d'ici ça grimpe !

puis de plus en plus raide avec quelques ressauts à passer avec les mains pour finir par la traversée de la grotte, c'est plutôt un tunnel qui débouche tout là haut sur la crête bordant le vallon.

marseilleveyre-dec-2013 8686 [640x480]

marseilleveyre-dec-2013 8688 [640x480]

marseilleveyre-dec-2013 8692 [640x480]

le tunnel qui en sens inverse annonce "la piste des goelands"

Sur la carte une deuxième grotte y est indiquée, je la cherche, je la trouve, mais à priori elle me parait inaccessible aux marcheurs, je laisse tomber.... pour aujourd'hui.

 

Mon objectif maintenant, c'est d'aller jusqu'au puits du lierre, en suivant temporairement le sentier balisé rouge qui passe un peu plus haut. Ce puits ne se trouve pas sur un sentier balisé mais son accès ne pose aucune difficulté, bien indiqué sur la carte on le trouve facilement au pied de la falaise.

marseilleveyre-dec-2013 8709 [640x480]

marseilleveyre-dec-2013 8710 [640x480]

c'est même un puits avec de l'eau, pas si fréquent dans les calanques !

Un tantinet en hors sentier pour ne pas revenir sur mes pas, je rejoins le rouge quitté un peu avant et maintenant je redescends en direction de la fontaine de Voire.

Les grottes jumelles sont en face de moi, dessinant une tête de mort prophétique.

marseilleveyre-dec-2013 8718 [640x480]

c'est ici dans une de ces deux grottes que notre "ami" Xavier Dechaux s'est donné la mort en cette fin de XIXème siècle

Né à Marseille, il avait pour habitude de graver son nom suivi de la date en divers endroits du massif. On peut voir sa signature un peu partout dans les calanques, au sommet de Marseilleveyre, à la fontaine de Brès,  tout près de la fontaine de Voire. Sa signature est vue aussi à la Grotte du Trou d’Argent sur la montagne de la Baume à Sisteron .

Xavier DECHAUX mit fin à ses jours dans une des deux grottes jumelles du cirque de fontaine de Voire d'un coup de pistolet .

Une échelle lui permit de pénétrer dans la grotte, restée en place, elle attira la curiosité d'un chasseur qui, quelques  jours plus tard, fit la macabre découverte.

L'affaire finit dans les journaux de l'époque et les grottes prirent son nom.


Descente par l'étroit goulet jusqu'à la fontaine de Voire un peu en contrebas, petit aller et retour pour y accéder.

marseilleveyre-dec-2013 8722 [640x480]

marseilleveyre-dec-2013 8723 [640x480]

marseilleveyre-dec-2013 8728 [640x480]

  Plus un filet d'eau suintant du rocher qu'une fontaine, elle porte le nom de la ferme qui était située plus bas dans le vallon et qui ne laissait pas ce précieux liquide se perdre...autre temps !

Question... je remonte par le sentier marron qui contourne le massif par la gauche? ou je prends le dur sentier vert qui file directement sur le plateau de l'homme mort?

Pas le temps de me poser la question trop longtemps, une bande de sympathiques jeunes hurlant des "n.... ta mère"  et "n.... la France" qui résonnent contre la paroi de pierre, (merci l'écho !) remonte depuis la Cayolle vers la fontaine de Voire, autant ne pas subir ces abrutis braves garçons et je file illico vers un peu plus de calme par le sentier vert.


Dure remontée tranquille du  pierrier raide, ils ne viendront pas ici c'est....... bien trop fatigant.

marseilleveyre-dec-2013 8732 [640x480]

Le plateau de l'Homme Mort est tout là haut, balayé par le vent et sous les nuages, je vais le suivre sans m'attarder jusqu'à son sommet Ouest et redescendre vers le col de la Selle...là j'aviserai.

marseilleveyre-dec-2013 8743 [640x480]

les îles du Frioul depuis le plateau de l'homme mort

Devant moi la ligne de crête qui monte telle une épine dorsale vers le sommet de Marseilleveyre me dit :

"viens viens"... alors comment refuser?

marseilleveyre-dec-2013 8744 [640x480]

j'y vais, le balisage est bleu, les escarpements bien secs ne posent aucun problème.

marseilleveyre-dec-2013 8749 [640x480]

en face le sommet est encore un peu plus haut, allez encore un ti' effort ! 

Le sentier balisé rouge rejoint le bleu avec le jaune, les trois balisages grimpent par divers ressauts jusquà la croix qui domine le massif et tout Marseille.

marseilleveyre-dec-2013 8753 [640x480]

 

marseilleveyre-dec-2013 8758 [640x480]

les vestiges de la vigie et de sa citerne

marseilleveyre-dec-2013 8760 [640x480]

Inévitable photo de Riou vue à travers le trou dans le mur de la vigie.

marseilleveyre-dec-2013 8762 [640x480]

vue magnifique  sur Marseille, les plages, la rade. 

Je cherche (à peine)   une des croix gravées par Xavier Dechaux, quant à sa signature sur la grande dalle calcaire, je ne la cherche pas, elle est connue.

marseilleveyre-dec-2013 8761 [640x480]

signature gravée : X. Dechaux 1867

  Ces croix au nombre de 9 seraient disséminées sur le massif et représenteraient ses sept enfants plus son épouse  tous décédés prématurément, et lui même, mais rien n'est sûr.

Ces croix pourraient aussi avoir été gravées par les Templiers qui voulaient délimiter leur territoire.

Va savoir ! Mais à mon avis elles ressemblent plus à des croix de Templiers qu'à des X.

marseilleveyre-dec-2013-8766--640x480-.JPG

Petit pique nique frugal au pied de la grande croix et sans tarder car le froid arrive,

marseilleveyre-dec-2013 8767 [640x480]

petit zoom sur la pointe rouge

bateau [640x480]

et tant qu'à faire...un gros coup de zoom sur mon bateau au quai en bas...tout va bien !

je vais revenir en  direction du sentier balisé noir qui rejoint la grotte Rolland, mais en passant par le rouge qui se dirige vers le bas du col de la Selle.

Quelques passages un peu sportifs,

marseilleveyre-dec-2013 8774 [640x480]

d'autres en balcon, ce bout de sentier est superbe.

marseilleveyre-dec-2013 8776 [640x480]

Le sentier noir, lui par contre,  est un vrai boulevard sous les pins,

marseilleveyre-dec-2013 8778 [640x480]

quelques lapiaz à passer et la grotte Rolland est là dans son recoin, au bord du vide.

marseilleveyre-dec-2013 8779 [640x480]

Hélas comme souvent, d'autres braves garçons sont passés par là et l'entrée de la grotte est taguée, peinturlurée, barbouillée, sale de canettes et de détritus divers.

marseilleveyre-dec-2013 8806 [640x480]

Mais bon...heureusement, dès qu'on y entre, l'atmosphère ambiante est d'un tout autre niveau.

marseilleveyre-dec-2013 8780 [640x480]

Personnellement j'ai toujours trouvé cette grotte mystérieuse et attirante, la chaleur humide qui y règne dès qu'on va "un peu" plus profond est troublante. L'apn en sait quelque chose, il se couvre tout de suite de buée.

marseilleveyre-dec-2013 8784 [640x480]

marseilleveyre-dec-2013 8785 [640x480]

marseilleveyre-dec-2013 8786 [640x480]

marseilleveyre-dec-2013 8790 [640x480]

marseilleveyre-dec-2013 8797 [640x480]

marseilleveyre-dec-2013 8805 [640x480]

Tout au fond, la chapelle du Diable me reste inaccessible, faute d'équipement adapté et de surveillance extérieure. D'autres parts, étant seul, je ne vais pas laisser mon sac à dos dehors !

*************** 

Tout au bout d'un étroit corridor... la chapelle du Diable,

grotte rolland, chapelle du diable 1885 [640x480]

on raconte qu'on y trouvait inscrit :

Ici mesme, j'ai vescu

Les vivants qui entrerons ici vendredi, auront peur ! 

Cette grotte est terriblement argileuse, glissante et piégeuse, surtout la dernière galerie finale.


***************


Malgré tout je suis un peu (beaucoup) dégouté de tant de vandalisme,  je rentre avec un grand sentiment d'écoeurement et la boule au ventre, où va notre société?

 

Je retrouve le sentier vert

marseilleveyre-dec-2013 8810 [640x480]

et sors du parc non sans aller jeter un coup d'oeil agréablement surpris à la très jolie statue en végétaux qui trône au milieu de la pelouse..serait ce une imitation du Penseur de Rodin? en végétaux et fil de fer...en tous cas, moi j'adore.

marseilleveyre-dec-2013 8811 [640x480]

 

Il faut dire que le Penseur de Rodin...arrive dans un peloton de tête de mes oeuvres préférées.

Le Baiser,  Rodin

Le Penseur,  Rodin

...Presque toute l'oeuvre de  Rodin...

La victoire de Samothrace....

La vénus de Milo...

je m'égare, fin de la parenthèse.

 

Le ciel est toujours gris mais il ne fait pas froid et la pluie n'est pas tombée, tout n'est pas si mal après tout.

bruyère [640x480]

superbe Bruyère érica multiflora aperçue durant le parcours

13km200 et 740m de dénivelé en cumul positif.

Repost 0
Published by Jean Luc - dans petites randonnées
commenter cet article
20 décembre 2013 5 20 /12 /décembre /2013 17:00

    Une rando de plus dans cette partie très marseillaise du massif des  calanques et pourtant probablement la plus sauvage sinon la plus belle.

Hélas pour nous cette rando laissera un laissera un arrière goût de regrets.

 

En effet, nous avons été tenus en échec par le passage du mur qui annonce le couloir du Pas de la Cabre, petite escalade sans trop de difficulté sauf....quand la roche bien lustrée est trempée et dégouline d'eau.

A l'humidité de la nuit se rajoute une absence totale de soleil, celui ci passant derrière les crêtes en cette saison et aucun souffle de vent pour sécher la roche.

Après quelques tentatives nous renonçons à passer, le risque d'une glissade dangereuse étant bien trop grand, surtout que la suite est tout aussi délicate. Dommage.

 

ici les vidéos d'un passage de ce mur par temps bien sec... en octobre 2012.

 

 

Nous démarrons cette rando du parking du Mont Rose en suivant le balisage marron qui va nous emmener jusqu'à Beouveyre ( Belle vue ) le sommet si bien nommé.

carte

Ce sentier présente quelques ressauts, sans difficultés majeures mais déjà l'humidité résiduelle sur la roche nous demande beaucoup de prudence.

beouveyre-dec-2013 8582 [640x480]

rade de marseille [640x480]

la rade de Marseille et à gauche le Mont Rose

beouveyre-dec-2013 8586 [640x480]

beouveyre-dec-2013 3998 [640x480]

puis c'est en corniche jusqu'au col Moutte que nous admirons les aiguilles du vallon du Piadon, le soleil rasant faisant naitre une petit brume

beouveyre-dec-2013 8591 [640x480]

beouveyre-dec-2013 8592 [640x480]

beouveyre-dec-2013 4005 [640x480]

le col Moutte et, pour nous, la longue remontée du pierrier jusqu'à Beouveyre

beouveyre-dec-2013 8593 [640x480]

le sentier discret passe à gauche de l'aiguille qui nous fait face,

beouveyre-dec-2013 8594 [640x480]

et rejoint le pierrier, où, préservation du site oblige, on évitera de faire trop rouler les pierres.

beouveyre-dec-2013 4006 [640x480]

durs... les derniers mètres avant le sommet.

beouveyre-dec-2013 4008 [640x480]

Beouveyre le bien nommé, la vue y est superbe, sur Marseille et à droite le vallon des aiguilles

depuis beouveyre [640x480]

ou, à l'opposé, les Goudes et l'ile Maïre

beouveyre-dec-2013 8601 [640x480]

Toute petite pause, puis suivant toujours le balisage marron nous allons redescendre vers la roche percée

le Trou de la Lune.

beouveyre-dec-2013 8604 [640x480]

Descente raide, délicate en temps normal mais rendue encore plus difficile par l'eau sur les roches

beouveyre-dec-2013 8605 [640x480]

beouveyre-dec-2013 8606 [640x480]

beouveyre-dec-2013 4011 [640x480]

beouveyre-dec-2013 8610 [640x480]

bruyère dans une fissure

après quelques glissades ayant occasionné plus de peur que de mal, nous arrivons à la roche percée au Trou de la Lune

beouveyre-dec-2013 8612 [640x480]

Il faut sortir du sentier et escalader un petit ressaut pour y accéder... c'est facile de le rater !

beouveyre-dec-2013 8613 [640x480]

d'un coté la vue sur la Madrague et la mer

beouveyre-dec-2013 4014 [640x480]

de l'autre sur le massif

beouveyre-dec-2013 8615 [640x480]

Notre objectif, pas encore avorté est de remonter au col des chèvres par le pas de la cabre, nous continuons à descendre pour entrer dans le vallon des aiguilles par le sentier balisé vert.

cirque du vallon des aiguilles [640x480]

le cirque du vallon des aiguilles, sauvage et magnifique.

beouveyre-dec-2013 8618 [640x480]

coup de zoom : l'aiguille des oreilles de lapin nous dit que nous sommes sur le bon chemin...si besoin était.

beouveyre-dec-2013 8623 [640x480]coup de zoom : la grotte de la colonne... sa visite sera pour une autre fois, encore hélas.

beouveyre-dec-2013 8626 [640x480]

arrivés au pied du mur (  c'est là qu'on voit le maçon ! oupss, je m'égare...) l'eau ruisselle, les prises sont glissantes, la main n'accroche pas, le pied ne tient pas, rien ne va et le sourire disparait !

Grosse déception mais aucune prise de risque, nous faisons demi tour.


Retour à la roche percée au Trou de la Lune où nous allons faire notre pause pique nique, à l'ombre froide, nous admirons le soleil qui...se cache derrière les crêtes.

beouveyre-dec-2013 8631 [640x480]

coup de zoom sur de curieuses aiguilles

Nous n'avons d'autre choix pour revenir au point de départ que de:

soit, remonter à Beouveyre (environ 250m de dénivelé)

soit, passer par le sentier balisé noir qui longe les vestiges des usines de la Madrague, sentier escarpé, parfois en pierrier, mais au final assez beau par les points de vues offerts.

 

C'est parti pour un retour par ce sentier mal aimé.

beouveyre-dec-2013 8633 [640x480]

beouveyre-dec-2013 8632 [640x480]

beouveyre-dec-2013 8634 [640x480]

beouveyre-dec-2013 8640 [640x480]

laurier tin

beouveyre-dec-2013 8638 [640x480]

Puis c'est l'approche des vestiges d'une des usines et une des cheminées rampantes, ici le tronçon est écroulé mais la cheminée remonte le long du massif un peu plus loin.

beouveyre-dec-2013 8642 [640x480]

tout là haut la tour d'évacuation permettait aux fumées toxiques de s'échapper.

Ces cheminées rampantes que l'on peut trouver encore vers les Goudes ou à  Callelongue étaient une solution pour canaliser les vapeurs toxiques, condenser les résidus de métaux lourds, et surtout faciliter l'indemnisation due aux nuisances, puisque désormais, il n'y avait à traiter qu'avec le seul propriétaire du terrain et non plus la totalité des habitants.

Selon les usines et les époques, on y traitait le plomb ou la fabrication d'acide tartrique, les vapeurs acides et toxiques étant toujours de rigueur.

beouveyre-dec-2013 8644 [640x480]

Les jours sans vent, une chape toxique planait au dessus du village.

beouveyre-dec-2013-8647--640x480-.JPGbeouveyre-dec-2013 8645 [640x480]

l'intérieur de la cheminée

Le sentier balisé se perd un peu dans les pins et la broussaille, mais arrivés ici, nous sommes presques arrivés, plus aucun risque de s'égarer, on peut "naviguer" à vue,

beouveyre-dec-2013 8648 [640x480]

et même de choisir de passer dans de jolies pinèdes, cap le Mont Rose.


Repost 0
Published by Jean Luc - dans petites randonnées
commenter cet article
19 décembre 2013 4 19 /12 /décembre /2013 10:35

    Un gâteau qui, s'il est facile à réaliser, va demander un peu de temps pour la préparation des pruneaux, en ce qui me concerne j'utilise des pruneaux AVEC noyaux, qu'il faudra bien sûr...dénoyauter.

 
pour ce gâteau aux pruneaux, il nous faut:

600 gr de bon pruneaux non dénoyautés
du bon rhum ambré
225 gr de farine
225 gr de sucre
3 oeufs
125 gr de beurre

 

Faire infuser les pruneaux dans 10 cl d'eau et 10cl de rhum ambré, laisser cuire 15 mn, la cuisson dans le rhum donne un goût fabuleux aux pruneaux et élimine l'alcool par évaporation.
penser à enclencher la hotte aspirante pendant la cuisson au rhum, sinon bonjour les vapeurs alcoolisées.
DSCN6773 [640x480]pendant ce temps, préparer la pâte:
dans un saladier, mélanger la farine, le sucre cristallisé et les 3 oeufs entiers

DSCN6808 [640x480]beurrer le moule à manqué et faire fondre le restant du beurre qui sera incorporé petit à petit dans la pâte obtenue qui doit être assez épaisse, y ajouter 3 ou 4 CàS du rhum ayant servi à l'infusion des pruneaux ce qui la rendra plus souple.
DSCN6776 [640x480]Dénoyauter les pruneaux en les incisant  et en poussant entre deux doigts, le noyau sort tout seul !
DSCN6778 [640x480]Mettre environ la moitié de la pâte dans le moule, y placer une couche de pruneaux.
DSCN6779 [640x480]recouvrir du restant de pâte et y enfoncer les pruneaux restants.
DSCN6810 [640x480]enfourner pour 35 à 40 mn à 180°C.


Laisser refroidir le gâteau, puis avec un pinceau de cuisine le badigeonner dessus et dessous avec le jus de cuisson des pruneaux pour bien imbiber la pâte.


gateau cadré [640x480]



L'alliance du rhum et des pruneaux est excellente, il serait dommage de réaliser une cuisson des pruneaux à l'eau.



bw43fp69as


Repost 0
Published by Jean Luc - dans Miam miam glou glou
commenter cet article
17 décembre 2013 2 17 /12 /décembre /2013 18:22

   Il s'agit cette fois ci d'une très courte balade mais sur un très beau sentier. Le but est de retrouver à l'Ermitage st Jean du Puy, les amis de la section randonnée de la MJC de Plan de Cuques qui y organisent leur traditionnel pique nique de Noêl.

carte

 

Avec Joséphine, Claudine et Yvette, nous partirons du pas de la Couelle, mieux connu des provençaux amateurs de vélo sous le nom de "col du petit Galibier".

st-jean-du-puy-dec-2013 8517 [640x480]

Joséphine arbore pour la circonstance un bonnet "Mère Noel" !

Il fait beau, les vallées de l'Arc à notre gauche et de st Zacahrie à droite se découvrent au fur et à mesure de notre courte progression.

st-jean-du-puy-dec-2013 8518 [640x480]

Devant nous, la tour de guet de l'Ermitage pointe au sommet de la colline, le mont Olympe et plus loin le mont Aurélien sont dans de gros nuages sans conséquence pour nous.

st-jean-du-puy-dec-2013 8520 [640x480]

Malgré tout, les montées assez raides du sentier en crêtes nous demandent un bel effort et très vite, on tombe la veste.

st-jean-du-puy-dec-2013 8522 [640x480]

Mais...le bonnet est conservé !

st-jean-du-puy-dec-2013 8523 [640x480]

L'ermitage st Jean du Puy surplombe toute la vallée de l'Arc du haut de ses 658m, c'est devenu un site privilégié qui attire beaucoup de monde chaque week end. Les randonneurs y passent, les promeneurs visitent et les habitués y pique niquent.

st-jean-du-puy-dec-2013 8525 [640x480]

Le plateau du Cengle et la ste Victoire dans une brume qui va bientot se dissiper

st-jean-du-puy-dec-2013 3944 [640x480]

st-jean-du-puy-dec-2013 3947 [640x480]

Allez, on sort les mains des poches et on grimpe avec le sourire

st-jean-du-puy-dec-2013 8530 [640x480]

st-jean-du-puy-dec-2013 8531 [640x480]

st-jean-du-puy-dec-2013 8534 [640x480]

Le site est superbement entretenu et restauré par l' association  Les amis de st Jean du Puy et ce depuis le milieu du XXème siècle.

st-jean-du-puy-dec-2013 3941 [640x480]

Fondé au Vème siècle par Cassien, il sera occupé par les moines jusqu'au XVème, à la Révolution, devenu bien national il est revendu au habitants de Trets qui depuis 1793 y célèbrent la fête de la st Jean.

st-jean-du-puy-dec-2013 8536 [640x480]

st-jean-du-puy-dec-2013 8535 [640x480]

st-jean-du-puy-dec-2013 8537 [640x480]

st-jean-du-puy-dec-2013 8539 [640x480]

Nous arrivons à l'ermitage par le sentier qui débouche devant la fontaine...

st-jean-du-puy-dec-2013 8544 [640x480]

mais l'eau pure n'est pas tellement au programme aujourd'hui !


En face de nous, la chapelle

st-jean-du-puy-dec-2013 8545 [640x480]

Pendant la seconde guerre mondiale, l'ermitage servira de maquis aux Résistants.

st-jean-du-puy-dec-2013 8542 [640x480]

st-jean-du-puy-dec-2013 8549 [640x480]

visite du site qui même s'il nous est connu, n'en reste pas moins interessant.

st-jean-du-puy-dec-2013 8551 [640x480]

le four, où flambe déjà un feu qui annonce les futures grillades.

st-jean-du-puy-dec-2013 8552 [640x480]

la tour de guet (1828) et son clocher.

st-jean-du-puy-dec-2013 8554 [640x480]

st-jean-du-puy-dec-2013 3963 [640x480]

st-jean-du-puy-dec-2013 8557 [640x480]

la très belle porte qui nous permet d'aller jusqu'à la croix posée en 2000 et bénie par Monseigneur Claude Feidt , Archevêque d'Aix et d'Arles

st-jean-du-puy-dec-2013 8559 [640x480]la croix du Jubilé de l'an 2000

retour à la salle aimablement mise à notre disposition par "les amis de st Jean du Puy" pour y retrouver les membres de la MJC de Plan de Cuques qui s'activent aux préparatifs.

st-jean-du-puy-dec-2013 8563 [640x480]floutée

l'apéro, non...les apéros seront pris à l'extérieur en bonne convivialité, chacun faisant goûter à l'autre ce qu'il vient de sortir du sac !

st-jean-du-puy-dec-2013 8543 [640x480]

st-jean-du-puy-dec-2013 3976 [640x480]floutée

2013-12-15 13.01.46floutée

st-jean-du-puy-dec-2013 3979 [640x480]

Il est bon le punch coco ?

st-jean-du-puy-dec-2013 8565 [640x480floutée]Après le pique nique sorti du sac et largement partagé, notre petit groupe prend le chemin du retour en ayant auparavant visité la chapelle, maintenant ouverte.

st-jean-du-puy-dec-2013 8567 [640x480]

st-jean-du-puy-dec-2013 8568 [640x480]

st-jean-du-puy-dec-2013 8569 [640x480]

Le chemin semble plus difficile que pour l'aller... comme c'est étonnant !

st-jean-du-puy-dec-2013 3969 [640x480] st-jean-du-puy-dec-2013 8570 [640x480]

st-jean-du-puy-dec-2013 3989 [640x480]

st-jean-du-puy-dec-2013 8572 [640x480]st-jean-du-puy-dec-2013 8573 [640x480]st-jean-du-puy-dec-2013 8571 [640x480] Une belle journée sous un temps exceptionnel, en bonne amitié.

 

1-20-61-.gif


 

 

Bon bout d'an et à l'an que ven !

 

Repost 0
Published by Jean Luc - dans petites randonnées
commenter cet article
16 décembre 2013 1 16 /12 /décembre /2013 17:39

Aïgo boulido, de l'eau bouillie ! pas de quoi en faire tout un plat, et pourtant...

 

En fait , il s'agit d'une soupe très légère à l'ail qui se consomme en Provence le plus souvent pendant les fêtes, ce n'est pourtant pas un plat festif, plutôt un "après" gros festin.
Quand le petit ventron a été bien rempli par diverses bonnes chères et que le lendemain on se sent tout barbouillé, L'AÏGO BOULIDO sauvo la vido. ( l'eau bouillie sauve la vie ) .

Si c'est prêter beaucoup de vertus à cette soupe il est incontestable que son effet est très efficace sur l'organisme surchargé par des  mets trop riches.

Ceci dit , cette soupe n'est pas une purge, elle peut même être excellente mais il faut lui garder son caractère originel et ne pas la dénaturer de trop .


  En ce qui me concerne, nul besoin "d'après festin" pour la consommer avec délice.


La recette ancestrale est toute simple :

1 litre d'aïgue (de l'eau )

4 belles gousses d'ail
une lichette d'huile d'olive
1 ou 2 feuilles de laurier

1 ou 2 feuilles de sauge...très important la sauge.
Un brin de thym
sel et poivre sans trop .
du pain de campagne rassis .....ou frais mais légèrement grillé

du fromage rapé.

 

éventuellement , 1 jaune d'oeuf frais

 

                                                         ....... ET C'EST TOUT !

 

Si c'est pour transformer cette soupe légère et dépurative en variante aillée de la soupe à l'oignon avec  croûtons gratinés et tout le tralala,  je suis partant, mais qu'on ne lui donne plus le nom d'eau bouillie , et ce ne sera plus une diète mais une suite aux agapes des jours précédents.

DSCF4556 [640x480]

Dans un mortier piler très grossièrement 2 ou 3 gousses d'ail, on peut forcer sur l'ail, le gout n'en sera que meilleur et vu le mode de cuisson, il n'y aura pas d'effets collatéraux .

 

Ne pas mixer l'ail, l'écraser tout simplement, ou à la rigueur, le ciseler en fines lamelles.

 

Faire bouillir 1 litre d'eau avec le laurier, la sauge , le thym , l'ail écrasé, une lichette ( 1 petite CàC ) d'huile d'olive, un soupçon de sel, un peu de poivre.

DSCF2029 [640x480] Bien laisser bouillir, au moins 10 mn . Puis couvrir et laisser infuser.

Au moment de servir, placer deux ou trois tranches de pain de campagne dans le fond d'une assiette, mettre un peu de râpé dessus, ( avec du Pecorino, hummm un régal ). DSCF2032 [640x480]Verser le bouillon en filtrant avec une passoire.   DSCF2033--640x480-.JPG

 
                                                                A manger très chaud.

 

 Le jaune d'oeuf se rajoute au bouillon juste avant de servir , bien le battre dans le bouillon chaud et verser sur les tranches de pain.
En ce qui me concerne, je ne mets pas d'oeuf, rien que d'y penser j'ai le coeur qui se soulève.

 

Cette soupe légère est très ancienne, et contrairement à ce qu'on lit dans trop de blogs culinaires, elle ne faisait pas partie de la "Tradition de Noël" comme les fameux 13 desserts , mais était un remède efficace et peu onéreux que les Anciens de Provence avaient trouvé pour faciliter la digestion, le lendemain d'un repas trop copieux.


Ce n'est ni une entrée, ni un plat principal ................mais une diète, et en plus c'est rudement bon !

 


                                     AÏGO BOULIDO sauvo la vido ... z'avaient réponse à tout nos Vieux !

Repost 0
Published by Jean Luc - dans Miam miam glou glou
commenter cet article
11 décembre 2013 3 11 /12 /décembre /2013 19:35

   Cette fois ci c'est une rando "entre hommes" que je vous propose ! Une première sur ce blog....

Mon pote de plongée étant dispo pour une sortie mais la mer étant complètement en folie avec plus de 105km/h de Mistral, mon bateau restera à quai et nous, nous avons mis sac à terre, enfin, sur le dos et en avant pour une virée dans le massif du Garlaban.

  carte

 

Avec ce vent autant commencer à monter en étant "un tout petit peu" abrité, donc, direction Lascours pour une montée par le superbe sentier des Dansaïres.

baume-sourne-jluc-dc-2013 8419 [640x480]

Direction finale la Baume Sourne (la grotte sombre) à proximité du pic du Taoumé.

 

Nous prenons le sentier des Dansaïres, le vrai, pas celui qui est détourné, celui là nous le prendrons au retour pour effectuer une petite boucle.

baume-sourne-jluc-dc-2013 8421 [640x480]

Entre deux lacets, les rafales de vent nous secouent violemment, mais, pleins de courage nous avançons !

baume-sourne-jluc-dc-2013 8420 [640x480]

vallon de garlaban [640x480]

le vallon de Garlaban où se déverse l'eau de la source des Barquieu

baume-sourne-jluc-dc-2013 8424 [640x480]

Arrivés à la source des Barquieu, petite halte, pour souffler, boire un peu et c'est reparti jusqu'au col de Garlaban par le sinueux et raide sentier équipé du câble.

baume-sourne-jluc-dc-2013 8425 [640x480]

baume-sourne-jluc-dc-2013 8426 [640x480]

baume-sourne-jluc-dc-2013 8428 [640x480]

baume-sourne-jluc-dc-2013 8430 [640x480]

L'arrêt à l'oratoire du curé d'Ars sera de courte durée, le Mistral qui s'il dégage bien le ciel, nous bouscule un peu aussi.

baume-sourne-jluc-dc-2013 8435 [640x480]

La piste suivie jusqu'à la butte des Pinsots est "aérée" c'est le moins qu'on puisse dire et sera passée au pas de course,

taoumé [640x480]

là bas, le Taoumé avec sa longue croupe qui rejoint le col de baume sourne

 

puis descente sur le petit pré qui jouxte le puits du murier, et enfin direction la Baume Sourne en restant bien au dessus du jardinier.

 

Il est 11h30, une heureuse surprise nous attend lors de la visite de le grotte.

baume-sourne-jluc-dc-2013 8459 [640x480]

Le soleil bas de décembre se trouve à cette heure, pile poil en face de la minuscule entrée, l'intérieur de la grande salle est illuminé,

baume-sourne-jluc-dc-2013 8440 [640x480]

un petit coup de "froid/chaud" met un peu de buée sur l'objectif de l'apn, çà ne durera pas.

baume-sourne-jluc-dc-2013 8441 [640x480]

baume-sourne-jluc-dc-2013 8442 [640x480]

baume-sourne-jluc-dc-2013 8449 [640x480]

je dois avouer que depuis tant d'années que je viens ici c'est la première fois que je vois le fond de la grotte depuis l'entrée... et nettement !

baume-sourne-jluc-dc-2013 8445 [640x480]

Vu la vitesse à laquelle le soleil se déplace, cette lumière ne durera pas, vite profitons en.

baume-sourne-jluc-dc-2013 8450 [640x480]

baume-sourne-jluc-dc-2013 8448 [640x480]

baume-sourne-jluc-dc-2013 8452 [640x480]

Spectacle exceptionnel de ces rayons de soleil trouant la quiétude de la "grotte sombre", véritables coups de projecteurs sur de la roche habituée au noir quasi absolu.

baume-sourne-jluc-dc-2013 8454 [640x480]

baume-sourne-jluc-dc-2013 8456 [640x480]

baume-sourne-jluc-dc-2013 8458 [640x480]

La pause pique nique se fera devant l'entrée, rare endroit abrité de la tempête qui fait fureur.

photo [640x480]

Pour le retour nous optons pour remonter au col de Tubé par la piste, descendre au puits de l'Aroumi

baume-sourne-jluc-dc-2013 8461 [640x480]

baume-sourne-jluc-dc-2013 8462 [640x480]

et rejoindre en passant par la butte qui nous sépare du Tubé, le sentier qui replonge vers le bas du sentier des Dansaïres et Lascours la Plaine.

baume-sourne-jluc-dc-2013 8463 [640x480]

le mamelon de Garlaban vu de l'Est.

baume-sourne-jluc-dc-2013 8464 [640x480]

tout en bas Aubagne et la zone commerciale

baume-sourne-jluc-dc-2013 8465 [640x480]

baume-sourne-jluc-dc-2013 8467 [640x480]

baume-sourne-jluc-dc-2013 8470 [640x480]

Une virée "dans le vent" d'environ 12km500 en 3h30 pour un cumul de dénivelé de 700m.

Repost 0
Published by Jean Luc - dans petites randonnées
commenter cet article

Profil

  • Jean Luc
  • passionné par la plongée sous marine, je suis aussi un amoureux des collines Provençales.
La plongée et la rando sont mes activités sportives preferées.
La cuisine,la lecture,la photo, la pêche  et le jardinage sont mes activités plus calme
  • passionné par la plongée sous marine, je suis aussi un amoureux des collines Provençales. La plongée et la rando sont mes activités sportives preferées. La cuisine,la lecture,la photo, la pêche et le jardinage sont mes activités plus calme

Le Bureau

  ROMAN

Le grand secret

 gd secret

 

Si vous avez envie de  tenter l'aventure d'une plongée sous marine en mode spéléo avec tous les frissons que cela comporte, mais bien calé dans un fauteuil et en 191 pages, me faire parvenir

 

   un chèque de  20 euros TTC , port compris

Jean Luc Fontaine

130 vallon des Escourtines

13011 Marseille

Dédicace personnalisée sur demande.

plus de détails ici :

***********************************************************************
  

Indice Atmo : vue d'ensemble

 

 

Rechercher Un Article ?

Visiteurs présents sur le site

Compteur Global

 

 

 

 

 

Randos et plongées

 Petites randos dans nos collines et ailleurs..

 

Hautes Alpes :

Champoléon : le refuge de tourond

Champsaur : Le col de Moissière

Champsaur : le col de Gleize

Valgaudemard : Les cabanes de Prentiq 

Valgaudemard le refuge des souffles

Valgaudemard le refuge du pigeonnier

Valgaudemard, les sources des Doux

Devoluy: le village de Chaudun

Devoluy: le sentier de ronde de Chaudun

Devoluy, sentier de ronde  de Chaudun et fouanières

Les pénitents des Mées

Devoluy: la petite Céüse

Devoluy: le col de Tournillon

Devoluy: la roche de la Fouanières

Devoluy: le pic de Céüse

Devoluy: Céüse, le pas du loup

Devoluy, le roc de Rimat

Devoluy, la tête des Ormans

Devoluy, la tour carrée

Devoluy, la chapelle de la Crotte

Gapençais, crêtes de Charance 

Gapençais, le Cuchon

Devoluy la boucle de la Souchière

 

Retrouvance en Buëch Devoluy :

1ère étape, Veynes - Agnielles

2ème étape, Agnielles - Recours

3ème étape, Recours - Rabioux

4ème étape, Rabioux - Les Sauvas

5ème étape, Les Sauvas - Chaudun

6ème étape, Chaudun - Rabou 

 

Massif  du Garlaban :

Tête rouge et le Taoumé

Tête rouge et le Taoumé 09/2011

La Grotte de Grosibou au départ d'Allauch

Le puits de l'Aroumi 

Le puits de l'Aroumi au départ de la Fève

La baume sourne

La source de Barqieu et le Garlaban 2

Le Pic du Taoumé par le vallon de Précatori

Le sentier des scolopendres

Garlaban,  la source du chien

Le col de Tubé au départ de lascours, 1ere partie

Le col de Tubé au départ de Lascours, 2ème partie

La parloire mai 2011

La parloire janvier 2012

Le Mont du Marseillais 

La grotte de Manon et

le sentier des scolopendres

La grotte du berger

Sur les traces de Pagnol

Le domaine de Pichauris

La grotte du Midi ..ou du Papé

Lascours, le grand vallon

Le vallon de Passetemps

Grand vallon et grotte du papé

Grottes et marmites du grand vallon 

Lascours, le grand vallon 

La croix de Garlaban face sud.

Nocturne, la croix de Garlaban

Font Berguettes

Marmites du grand vallon

Grosibou par Lascours 01-2014

Baume Sourne 12-2013

L'eau des collines-grotte de l'étoile 02 2014

Lascours, gd Vallon 03 2014

Lascours gd vallon et grotte du Papé 05 2014


 

Massif de l'Etoile :

L'aire de la Moure

Notre Dame des Ange, ....près de Marseille
La grotte des fées et le Baoù Traouqua

Le mont Julien et le Ratier

La tête du grand Puech

La grotte de la Vierge

La tête du Gd PUech 01-2014

 

Massif de la ste Baume :

Le balcon des Encanaux

Le col de Bertagne

La glacière du vallon du Fauge

La crête de la Lare 

Le plan des Vaches par les dents de Roque Forcade 2012

Le joug de l'aigle

La source de l'huveaune

Les sources de l'Huveaune 2  

Le circuit de la Taurelle 

La grande Baume par bertagne

Le jas de Miqueoù

le chemin du blé

Les quatre chênes 

Le balcon des Infernets 

Le signal des Beguines 

Le col de Bertagne et la grande baume 2

Rougiers, Castrum st Jean et les 4 chênes 

Le vallon des cèdres

La croix du Paradis

Le Paradis et le sentier merveilleux

Le vallon de la galère

Le balcon des Infernets et le torrent des Encanaux 

Le tour de Roussargues

Le pas de Cugens

Le gouffre du plan des masques 

Les dents de Roque Forcade, autre parcours

Le vallon de l'Aigle

Le pas de la Cabre

La grande Baume

La tour Cauvin

Falaises de Cugens, le trou du vent

La grande Baume 2013

Le Cruvelier et le Brigou 

Le jas de Sylvain

Le plan des masques

le sentier Marcel Estruch

Le trou du vent 02 2014

Le jardin suspendu 03 2014

La neige au Paradis 03 2014

Le tour du pic de Bertagne 03 2014

Du pas de la cabre au Paradis 06 2014

Le ravin des Encanaux 06 2014

Le sentier marcel Estruch 05 2014

La voie Gombault 04 2014 

 

Massif de Luminy, les calanques, Cassis :

Les falaises de Soubeyranes 

Port pin et le ravin de Gorgue longue

La calanque de Morgiou

Le tour du mont Puget

Le vallon de la fenêtre

Les falaises du Devenson

Le cap Morgiou

Grand Malvallon, les 3 arches    

La couronne de Charlemagne

Le Malvallon sud et le belvédère celeste

Le plateau de l'homme mort
Le plateau de l'homme mort 2013

La calanque des pierres tombées

Le pas de l'oeil de verre, la Candelle

La rêveuse du pas de la Lèbre

La calanque de l'Escu

Le col de la selle et grotte Rolland

Beouveyre

Falaises du Devenson et l'Eissadon

Rando givrée, belvédère de Titou Ninou février 2012(1)

Belvédère Titou Ninou fevrier 2012(2)

Les 4 pas :  demi lune, escaliers des géants...

sommet de Marseilleveyre(1) les 3 grottes

Sommet de Marseilleveyre (2) les escaliers des géants

Le col de la Selle, les grottes Dechaux

La cheminée du Diable

Le cirque des Pételins

La traversée du mont Puget

Les 3 arches du Malvallon 2012

L'anse de Melette

Le couloir du Cadellon

Calanques de l'Escu et Melette

Les falaises du Devenson et de l'Eissadon

Le vallon de la fenêtre 2012

L'escalier des géants

Le pas de la Cabre

En Vau et Port Pin

Le cap Gros

Le belvédère d'En Vau

Le couloir du Candeloun

Les 4 grottes du rocher st Michel

Le sommet de Marseilleveyre

Le plateau de Cadeiron

Le sentier du chinois

Sentier Garrigue et cap Gros 

Le vallon de l'herbe et cap Gros

Le tour de la grande Candelle

Les calanques de Sugiton et Morgiou

Cap Gros, le saut du chat

Les trois pas...

La tête de Melette 

Couloir du Candelon intégral

Les crêtes de soubeyranes

Le cirque de mestrallet

Le vallon de l'herbe

Le tour de la Candelle

Titou Ninou à la belle étoile

Cap Morgiou grotte du figuier

Le vallon de Mestralet

Titou Ninou nov 2013
Creche troglodyte

Creche troglodyte suite 01 2014

Le Mt Puget et le couloir du Candelon 01-2014

La grotte de l'Ours 01-2014

Titou Ninou, la crèche suite

sommet Marseilleveyre 01-2014

calanque de l'Escu 01-2014

au fil de mes envies 12-2013

Beouveyre 12-2013

La cheminée Lacroix 01 2014

Mont Puget et couloir du candelon 01 2014

La grotte de l'Ours 01 2014
Les falaises du Devenson 02 2014

Au dessus de Sormiou 03 2014

Le pas de la demi Lune et Marseilleveyre 03 2014

La grotte de la colonne 03 2014

La croix du Malvallon 03 2014 

Le cirque de Melette-walkyries 06 2014 

Le renard des calanques 

 

Les massifs de Marseilleveyre à Aubagne :

La source des eaux vives

Le balcon des Escourtines

Le Montounier et la chapelle St André

Le Mont St Cyr

Le four à cades de revers de boquié

Le Baoù de la Candolle

Le balcon des Escourtines et la source des eaux vives - juste au delà de mon jardin

Le Douard et les gorges de la petite ste Baume  

Notre dame de Julhans

Le mont Lantin et le mont Carpiagne

Le mont Lantin et la source des eaux vives

Le vallon de Gendame

Le cabanon du Marquis 01-2014

 

Massif de Regagnas et mont Aurélien :

L'ermitage de st Jean du Puy

Le sommet du Regagnas  

Le rocher Olympe du mont Aurelien

le Mont Olympe

Le plateau de la Serignane

Le mont Olympe et le rocher de 11 heures

Le rocher de 11 heures

pique nique à st Jean du Puy 12-2013

 

Massif et Parc naturel du Luberon :

La foret de cèdres

La combe de Sautadou  

Le tour du Roumagoua 

Oppede le vieux, versant nord

La source du Mirail

Le pin de l'Eigoune

La Groupatassière

Le plan des Agas

Les moulins du Veroncle

La combe de Vaumale 04 2014

 

Massif de ste Victoire :

Le pic des mouches

Le pic des Mouches version plus longue

Le pic des mouches au départ de Puyloubier

Le sentier Imoucha et les cretes de costes chaudes

Le Prieuré et la croix de Provence

Le Garagaï

Refuge Baudino au départ du parc des 2 aiguilles

D'un barrage à l'autre

L'ermitage st Ser

De st Ser au pas du Clapier

Le pic des mouches au départ de Puyloubier

Le pic des mouches par st Ser

Le gouffre de Garagaï

La croix de Provence par la marbrière

Refuge Baudino nov 2013

Le vallon de la Tine 03 2014

Le gouffre de garagaï 04 2014

Le pic des mouches 04 2014   

 

Le Verdon :

Le sentier des pecheurs

Le sentier des pêcheurs 2012

La chapelle ste Maxime, la draille des vaches

Le lac de ste Croix, le tour du Defens 

 

Divers :

Guillestre et la rue des masques

Raquettes à Risoul

Var, Lou gro Cervo

Var, La grotte du Garou

Var, Les gorges du Caramy

Var, les gorges du Caramy depuis le barrage

Var, le vallon du rocher des abeilles
Les crêtes de Roque Menourque 

La calanque de Figuerolles, cote bleue

Le mont Concors

Mazaugues, les ruines de Touchou

Le Puy ste Réparade, la Quilho
St Esteve Janson, le chateau

Notre dame des Anges...dans le Var

Vaucluse, le mur de la peste

Cote bleue, calanque de la Vesse

Alsace, mont ste Odile, le mur païen

Guyane, le sentier Rorota

Le village troglodyte de Calès

Port d'Alon, sentier du littoral

Le Mourre d'Agnis

La grotte du Mounoï Var

Var , le chateau du Diable 05 2014

Var, les gorges du Destel... l'intégrale 04 2014


Corse :

La boucle de l'Acciolu

Le sentier du facteur de Girolata

Le refuge d'Ortu

La punta di Bonassa

 

Andorre :

Le lac d'Angolaster

Le col de Juclar

Les lacs des salamandres  

Les lacs de Meners

Les lacs de Siscaro

Le circuit nature de Canillo 

 

Ardèche :

Le chateau de Pierre Gourde

Le sentier du vigneron

Le tour de Girond

Le chateau de Rochebonne

 

Lozère :

Eglazines et st Marcellin

Les echelles de Cinglegros, le pas de l'Arc

Causse Méjean corniches de la Jonte

 

 

 

 

 Plongées en Méditerranée :

 

1ère plongée de l'année 2009
La pierre de Briançon

L'île Moyade
Au phare de Planier
La calanque des Contrebandiers

Cadaquès, Massa d'Or
L'épave du Donator
L'épave du Chaouen
Le grand Congloué
La grotte de la Télévision
L'impérial du milieu
L'île de Riou
La pointe Caramassagne

La pierre à Daniel
Pointe Caramassagne 02/2010
La grotte de la télévision 03/2010
Quelque part vers Planier

Caramassagne, la grotte 04/2010  

Le tombant de la boulegeade 

Le tombant de la boulégeade 2

Au sud ouest de Planier  

Planier, Mola mola
L'épave du Ker Bihan

La pierre de Cassis  

La pierre à Daniel(2)  

Plongée...dans mes archives photos

Ma dernière chasse sous marine

Le couloir des gorgones

Zeus faber, un poisson de légende 

Grand congloué, les bankaws  

2011 la calanque du contrebandier

06/2011  La pierre de Briançon

2011 La grotte de la télévision

08/2011 Caramassagne

08/2012 la grotte à Peres

08/2012 la pierre à Daniel

08/2012 l'arche de Planier

06/2012 la grotte de la télévision

06/2012 la calanque de l'Escu

03/2014 Riou pte Caramassagne 

02/2014 calanque du contrebandie

07 2014 dans le bleu, calanque du contrebandier 

06 2014 la pierre de Cassis 

06 2014 la cap nègre 

 

 

 


 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 







Gites et chambres d'hotes

Coups de coeur

 

Quelques sites que je recommande :

 

Jacques Testa artiste peintre.

 

Ely Boissin artiste peintre et plongeur .

 

Les dessins de RB 

 

Glibert Thomas, le peintre des calanques