Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 octobre 2013 6 12 /10 /octobre /2013 00:00

    Je n'ai plus trop l'occasion de présenter des recettes sur ce blog, mais en voici une facile à réaliser, rapide et néanmoins savoureuse.

 

Peu d'ingrédients sont nécessaires :


 N'ayant pas de canard à qui tordre le cou et surtout n'ayant pas le coeur à le faire, je me suis rabattu sur un sachet sous vide du commerce.

gesiers-de-canard-flambes 7484 [640x480]

Du Cognac et une mini brique de crème fraiche

gesiers-de-canard-flambes 7487 [640x480]

une salade chêne rouge avec la vinaigrette de votre choix

gesiers-de-canard-flambes 7486 [640x480]

un peu de sel éventuel, du poivre.....et c'est tout.


Allons y et tenons nous prêts car dans moins de 10 mn on passe à table.


Déballer les gésiers en conservant juste assez de graisse pour les faire dorer dans une sauteuse, les saisir à doré,  puis ajouter la crème... en quantité raisonnable.

Laisser épaissir un peu

gesiers-de-canard-flambes 7489 [640x480]

Une belle rasade de Cognac, une  flamme et ....on évite de mettre le feu à la maison.


Remuer pendant la flambée en agitant la sauteuse pour répandre le Cognac en feu

gesiers-de-canard-flambes 7490 [640x480]

Ajouter le poivre de Madagascar (le poivre ne se cuit pas afin de lui conserver ses arômes ! )

gesiers-de-canard-flambes 7495 [640x480]

Servir accompagné de quelques feuilles de salade.

assiette [640x480]

 

bw43fp69as

Repost 0
Published by Jean Luc - dans Miam miam glou glou
commenter cet article
8 septembre 2013 7 08 /09 /septembre /2013 19:30

    Le vin de noix est certainement le plus connu et peut être le plus ancien de tous les apéritifs, et bien qu'il en porte le nom ce n'est pas un vin fait avec des noix mais une macération de noix vertes dans du vin et un l'alcool fort.

Les recettes abondent, chacun estimant que la sienne est la vraie et la meilleure. Ce qui au fond n'est pas faux, ces deux critères étant parfaitement relatifs.

 

Bien que largement en retard sur le moment idéal pour cueillir les noix destinées à ce breuvage, (à la st Jean) il est encore temps si celles ci sont encore bien vertes et surtout pas trop dures.

Pour environ 1,5 à 2 litres de produit fini il faut compter :

Une douzaine de noix vertes non traitées, puis, juste lavées avec de l'eau additionnée de bicarbonate de soude et  surtout pas épluchées, elles seront coupées en 4 ou grossièrement écrasées selon leur degré de maturité.

DSCF3329 [800x600 filigrane couleur aioli]

Les jeter dans un bocal de belle contenance, y mettre aussi

1 gousse de vanille coupée en deux dans le sens de la longueur

1 clou de girofle

1 zeste d'orange non traitée

de la noix de muscade râpée.

DSCF3330 [800x600 filigrane couleur aioli]

ajouter le contenu de 2 bouteilles de vin rouge soit 1,5 litres, j'ai utilisé du Cahors, ou tout vin rouge bien charpenté

25 à 50 cl cl de marc de Bourgogne, ou du Cognac ou, à défaut, de l'eau de vie.

40 gr de sucre, j'ai utilisé de la cassonade de canne en provenance directe des Antilles.

DSCF3331 [800x600 filigrane couleur aioli]

Bien mélanger


Placer à l'abri de la lumière et laisser macérer 40 jours environ, un peu plus si le goût des noix n'est pas assez prononcé.

DSCF3340 [800x600 filigrane couleur aioli]

Et maintenant, le plus difficile reste à faire................attendre !

 

Remuer régulièrement, puis filtrer plusieurs fois.


Le filtrage du vin de noix est la phase la plus pénible de sa fabrication, le filtre se colmatant rapidement il faut en changer souvent, et attention, ça tâche !

 

Mettre en bouteille et laisser vieillir en cave le plus longtemps possible, au moins 3 mois, et pour ceux qui désirent un vin de noix plus fin, filtrer encore une fois au bout de ce temps, un dépot normal se formant au fond de la bouteille.

 

DSCF3784--800x600-filigrane-couleur-aioli-.JPG

Repost 0
Published by Jean Luc - dans Miam miam glou glou
commenter cet article
26 août 2013 1 26 /08 /août /2013 19:00

    Lou pèbre d'aï, ( poivre d'âne ) s'appelle AUSSI sarriette, mais chez nous c'est Pèbre d'aï ! Et surtout ne pas confondre avec le thym.


Cette plante aromatique de la famille des lamiacées se récolte sur les bords des chemins en Provence, elle se cultive aussi, assez bien, dans les jardins.
DSCF3337 [640x480]        
A propos de la sarriette, le wiki nous dit :

Les feuilles et les sommités fleuries sont digestives, stimulantes, antiseptiques et antiputrides. Elles seraient aussi vermifuges. D'importantes études scientifiques ont été menées dans les années 1970 et 1980 par une équipe dirigée par le professeur Pellecuer, de l'université de Montpellier, pour démontrer l'activité bactéricide et antiparasitaire de l'huile essentielle de sarriette (Satureja montana L.). Les résultats de ces études ont permis de classer l'essence de cette plante aromatique parmi les huiles essentielles majeures (indice aromatique supérieur à 0,45).

Vu les bienfaits de cette plante, allons y .

Dans la même série que le vin des Isles, je vous propose un vin parfumé pour des apéros de qualité.
Bien frais, ce vin parfumé à la sarriette est un petit plaisir subtil.

Une recette ultra simple, mais qui demande là aussi des ingrédients de bonne qualité.
Le choix du vin, dans ce cas aussi se sera un vin blanc, le même que celui utilisé pour le vin des Isles, vous savez, le fameux vin "pute", celui qui sans être un grand vin , arrive à se marier avec tout.
DSCN8535 [640x480]Trouver de la sarriette, là, je reconnais que pour les non Méridionaux, ça risque d'être plus difficile, car il nous en faut un joli bouquet , et je ne suis pas sûr que ça pousse n'importe où.
Dans nos collines ce n'est pas aussi répandu que le thym et le romarin mais quand il y a un pied, il en a plusieurs.

Je rappelle , au passage, que la cueillette de ces plantes , doit se faire dans le respect de ce que la Nature nous offre.
C'est à dire, ne pas arracher la plante, et ne pas la ratiboiser complètement. Quand on aura dépouillé un pied du tiers de ses feuilles au maximum, on en cherche un autre mais on ne prend pas tout. Il s'agit de la survie de la plante.


Dans un grand bocal fermant bien , y placer un bon paquet de branches de pèbre d'aï, éviter d'y mettre trop de bois et penser à rincer la sarriette sous un filet d'eau et de bien l'égoutter avant d'y ajouter le vin.
DSCN8531 [640x480]4 ou 5 grains de poivre de Sichuan ou de bois d'inde vont en renforcer le goût poivré .
DSCN8532 [640x480]Laisser infuser tout celà à l'abri de la lumière et au frais pendant un bon mois, remuer de temps à autre et ouvrir le couvercle pour vérifier qu'il n'y a aucune fermentation ce qui risque d'arriver si la sarriette est mal égouttée.
DSCN8533 [640x480]Dans un mois, filtration en deux fois avec un filtre à café et ajout d'un bon 1/2 verre de marc de Provence le Garlaban ( Un vieux marc  de Bourgogne fais bien l'affaire aussi , quoique moins parfumé ) et le sirop de sucre, à doser selon votre goût, mais pas trop .
Mettre dans une jolie bouteille et garder au frais.


Et puis voilà pour la "petite histoire", trouvé sur la toile et non vérifié ( .....mais ça peut venir ! )

La sarriette réveille le satyre


Puisque son nom latin est "satureja" il n'en fallait pas davantage pour tracer son cheminement. Durant des siècles, la sarriette a été considérée comme l'herbe de l'amour pour aiguillonner les ardeurs du corps. Ses vertus furent colportées avec emphase par Martial dans ses épigrammes et par Aemilius Macer dans son traité sur De Herbarum Virutibus. Le célèbre herbaliste français Maurice Mességué suggérait la sarriette au lieu du ginseng pour aider les couples à retrouver leur félicité congugale. Saupoudrez-en généreusement sur tous vos plats, disaient-ils, vous n'en serez que plus heureux.

Par contre, dans le cas d'un homme impuissant ou d'une femme frigide, il recommande de frotter la base de l'épine dorsale avec une décoction de sarriette et de fenugrek. Aujourd'hui encore, son essence est utilisée en aromathérapie pour combattre les insuffisances sexuelles. D'ailleurs, son nom latin Satureja signifie herbe à satyre.

 

Une autre méthode consiste à faire couler lentement le long de l'épine dorsale une décoction de sarriette et de fenugrec.

boire une infusion de sarriette avant d'aller au lit réchauffe, dit-on,
la femme frigide et redonne du tonus à l'impuissant...

Préparation

  1. faire chauffer 600 ml d'eau;
  2. ajouter 3 c. à s. de graines de fenugrec et continuer l'ébullition pendant 5 min.;
  3. ajouter 2 poignées de sarriette fraîche;
  4. retirer du feu et laisser infuser pendant 1 heure;
  5. filtrer et réchauffer sans faire bouillir. Boire 2 tasses de cette infusion avant d'aller au lit et appliquer en compresse chaude dans le bas des reins


Repost 0
Published by Jean Luc - dans Miam miam glou glou
commenter cet article
14 août 2013 3 14 /08 /août /2013 19:00

   

Il s'agit d'un article déjà ancien que je réedite car complètement de saison comme me l'a rappelé à juste titre mon amie Lylou, son blog ici, clic .

 


Le vrai titre de cet article devrait être : soupe glacée de pêches blanches au champagne et aux épices . Ce serait un peu long mais nettement plus précis.

 

Une soupe pour un dessert rafraîchissant et au multiples saveurs exotiques, à classer dans la catégorie : FINES TUERIES GOURMANDES !

 

Bien sur, le champagne ne sera pas du "haut de gamme" vu ce qu'on va lui faire subir, je ne veux pas de représailles de la part des amateurs de ce délicat breuvage, un entrée de gamme sera suffisant voire même un bon "blanc de blanc".

 

Les pêches, clé de voûte de ce dessert doivent être irréprochables, mûres à point et parfaitement saines ...et blanches pour la saveur.

 

C'est parti pour un peu de bricolage :

 

Pour deux personnes, il nous faut les outils suivants :

 

- une 1/2  bouteille de champagne

- 5 ou 6 pêches blanches

- 200 gr de sucre en poudre

- Anis étoilé ( badiane )

- Bois d'inde ou poivre de Sichuan en grains

- 1 beau bâton de cannelle

- 1 gousse de vanille

 

Pour éplucher les pêches, il y a deux solutions,

 

- soit elles sont mûres à point et c'est sans problème avec un couteau tranchant

- soit elles sont un peu vertes et il suffit de les ébouillanter 1 minutes...comme pour éplucher les tomates.

 

Les couper en 2 puis en quatre et enlever la peau , facile, propre, rapide, ensuite tailler en quartiers pas trop fins. 

cahiers du sudpeches blanches

Réserver.

 

Dans une casserole verser 1/2 bouteille de champagne ( pour 5/6 pêches environ ), puis 200 gr de sucre, une gousse de vanille fendue.  cahiers du sudchampagne Porter jusqu'à frémissement, y ajouter, 3 étoiles de badiane , 5 ou 6 grains de bois d'Inde ou de poivre de Sichuan,  un beau bâton de cannelle coupé en deux. ( la cannelle moulue perd trop vite son arôme, surtout en cuisson ). 

cahiers du sudsirop

Laisser cuire à faible ébullition pendant une dizaine de minutes, ajouter les morceaux de pêches blanches et continuer la cuisson 10 minutes. 

cahiers du sudsirop et peches Couvrir et laisser infuser jusqu'à refroidissement. 

cahiers du sudcuire Dans de grands bols, mettre les quartiers de pêches, délicatement, puis verser le jus jusqu'à recouvrir. 

cahiers du sudDSCF3792 S'il reste du jus dans la casserole, le faire réduire en un sirop toujours avec les épices, puis verser ce sirop dans les bols.

Décorer éventuellement avec une étoile de badiane et un morceau de bâton de cannelle. Couvrir d'un film étirable et placer au frigo 2 ou 3 heures.

cahiers du sudDSCF3794  Servir très frais. Aucun vin n'est conseillé en accompagnement..... inutile.


Peut se servir avec une boule de glace vanille mais là.....gourmandise !

 

Fin, délicat, rafraichissant et parfumé, ce dessert ravira les palais délicats.

Repost 0
Published by Jean Luc - dans Miam miam glou glou
commenter cet article
23 juillet 2013 2 23 /07 /juillet /2013 21:30

Les figues fraiches dégustées à l'ombre du figuier, tout le monde le sait, c'est ce qu'il y a de mieux.

Pour autant, quand ces fruits fragiles et succulents abondent, ne pas se gêner pour les cuisiner.

Une belle tarte gourmande, est ce que ça vous tente?

 

Il nous faut :

une abaisse de pâte feuilletée
8 ou 10 belles figues bien mûres
120 g de poudre d'amandes ou mieux d'amandes fraichement broyées
3 cas de cassonade
2oeufs
miel
sel
rhum ambré
lait en poudre facultatif
crème fraiche, ou yaourt nature, 5cl

DSCF7147 [640x480]couper les figues en gros morceaux, les faire revenir dans une poele avec un morceau de beurre et une CàS de miel, une pincée de sel.

D'abord coté chair au fond de la poele, ensuite coté peau.

Quand elles sont cuites et avant que les morceaux ne se decomposent, les sortir de la poele et réserver.


Préparer le fond de tarte:


Mélanger 2 oeufs entiers, les 120 g de poudre d'amande, 1 CàS de cassonade, la crème

DSCF7151 [640x480]déposer les figues refroidies sur la pâte recouverte de lait en poudre
DSCF7146 [640x480]


DSCF7150 [640x480] Déglacer le  caramel qui reste dans la poele avec un peu de rhum, attention de ne pas flamber, verser ce jus épaissi sur les figues.


Verser le contenu du cul de poule sur les  figues, chair vers le haut.

DSCF7156 [640x480]Saupoudrer de la cassonade restante et enfourner pour 25/30 mn à 180°

DSCF7157 [640x480]

DSCF7158 [640x480]

cusiniers%20(18)

Repost 0
Published by Jean Luc - dans Miam miam glou glou
commenter cet article
17 juillet 2013 3 17 /07 /juillet /2013 16:10

    Je ne poste plus beaucoup de recettes ces derniers temps, mais celle ci est inédite sur ce blog, un Chili con carne, présenté dans des crêpes à la farine de maïs, des tortillas.

 

Plat Texan et non Mexicain comme on le croit trop souvent, un bon Chili est un plat assez relevé, pour ne pas dire...explosif.

La quantité de piment "chili" est donc à manier avec toutes les précautions d'usage.

C'est tout de même un plat à réserver aux estomacs endurçis.

 

Bien que traditionnellement servi avec du riz blanc, j'ai préféré déguster ce plat dans des tortillas.

 

les ingrédients

500 gr de haricots rouges secs à faire tremper dans l'eau froide au moins 10  heures et au frigo pour éviter toute fermentation.

500 gr de viande hachée de boeuf

1 poivron rouge

500gr de purée de tomates

2 ou 3 oignons selon la taille

5 ou 6 gousses d'ail

1 pincée de cumin et 1 pincée d'origan séché

du piment pour chili, ou à défaut, du tabasco ou tout piment en purée.

1 cube de bouillon de boeuf

huile d'olive, sel, poivre

1 paquet de tortillas à la farine de maîs, du commerce.

 

Les haricots secs doivent subir la longue opération du trempage en eau froide, compter 10 à 12h au frigo afin d'éviter toute fermentation nuisible.

La cuisson en auto cuiseur est d'environ 1h30 voire 2h après le début de la rotation du tourniquet siffleur.

Il est préférable d'avoir des haricots bien cuits et un peu fondants que trop durs.

Surtout pas de sel ni pendant le trempage ni pendant la cuisson, le sel rend la peau des haricots plus dure, et ne pas utiliser l'eau de trempage pour la cuisson.

Il est facile et plus simple d'utiliser des haricots rouges en conserve, mais bon.... le trempage s'il est long ne nous bloque pas en cuisine.

 

Pendant la longue cuisson des haricots, on peut commencer la préparation du Chili.

chili-con-carne 6590 [640x480] émincer les oinons, l'ail et le poivron, faire suer dans une sauteuse avec un fond d'huile d'olive

chili-con-carne 6592 [640x480]

puis ajouter la viande boeuf hachée, faire revenir.

chili-con-carne 6594 [640x480]

arroser de la purée de tomates, ajouter les épices, le piment, sel éventuel, poivre.

chili-con-carne 6596 [640x480]

puis enfin les haricots bien cuits

chili-con-carne 6599 [640x480]

laisser cuire encore un peu pour réduire le plat, en profiter pour goûter et peut être relever un peu plus en rajoutant du piment, on est souvent trop timide.

chili-con-carne 6600 [640x480]

réchauffer les tortillas au M.O. garnir de Chili, ajouter éventuellement une feuille de salade verte, femer la crêpe en cornet et déguster avec un rosé bien mais non glacé.

burritos [640x480]

 

Garder les tortillas et le Chili au chaud et servir au fur et à mesure de leur consommation.

 

Conseil : si le dosage en piment est trop généreux, éviter de s'essuyer les larmes avec les mains !!! (rire )  ce qui pourrait aggraver la situation.

 

person 047

Repost 0
Published by Jean Luc - dans Miam miam glou glou
commenter cet article
13 juillet 2013 6 13 /07 /juillet /2013 12:00

L'été c'est la saison où on aime bien recevoir ses amis, et pour changer un peu des apéros classiques, Whisky, Pastis ,etc  mais pour ne pas sombrer systématiquement dans les Martinis et autres Cinzano il est possible de préparer  quelques vins parfumés de bon aloi.

Ce que je vous propose aujourd'hui, c'est un vin aux saveurs des Antilles, les Isles comme on disait .


Ce vin aux parfums suaves se prépare avec un vin blanc que les professionnels de la restauration appellent un vin "pute", eh oui , un vin agréable, de bonne qualité mais pas un grand cru typé, mais un vin qui se marie avec tout , d'où son nom !
Pour cette fois j'ai choisi , un excellent et peu cher, blanc des Cotes du Rhone, éviter un blanc trop sec, ou trop muscat  ou pour fruits de mer. En fait, le vin "pute" n'est pas si facile à trouver.

Pour ce breuvage, il nous faut :

- Un morceau de gingembre frais gros comme mon petit doigt ( admirez la précision ! )
- Du thym frais, juste séché de quelques jours car si trop frais, risque de fermentation.
- un bâton de canelle
- 4 ou 5 étoiles  de badiane , ( anis étoilé )
- Une belle gousse de vanille coupée en deux dans le sens de la longueur.
- un jolie pincée d'anis vert en poudre
- une belle dose de patience.
- un peu d'eau et de sucre pour réaliser un sirop
- un gros verre à liqueur de rhum ambré vieux.

Il est possible de rajouter les épices qui vous semblent judicieuses, un zeste d'orange amère par exemple, ou de ne pas mettre tel ou tel ingrédient.

L'improvisation peut aussi être interessante .

Prendre un bocal en verre hermétique et y verser le contenu de la bouteille de vin puis le brin de thym effeuillé, les étoiles de badiane, le bâton de canelle, la gousse de vanille, le gingembre epluché et coupé en allumettes, ajouter un verre de rhum vieux ambré d'excellente qualité, pas du rhum pour desserts.

Fermer le bocal , remuer un peu et l'oublier dans un endroit sec et frais mais pas au frigo pendant un mois.
L'ouvrir de temps à autres pour éviter toute fermentation.
                        

Au bout d'un mois de macération et de méticuleuse surveillance, filtrer le liquide dans un filtre à café, le filtrer deux fois pour bien le clarifier, puis avec l'eau et le sucre, réaliser un sirop ou tout bonnement ajouter du sirop de sucre de canne liquide du commerce ( 100% sucre de canne ) .
La dose de sirop dépend des gouts de chacun mais pour une bouteille de 75 cl l'équivalent de 1/3 de verre de sirop est un bon début.

  Il est préférable de garder ce breuvage au frigo ce qui va avoir deux avantages:

- il est "prêt à l'emploi" et sans avoir besoin de rajouter les infâmes glaçons.
- il pourra ainsi se conserver deux ou trois mois , ce qui sera malgré tout rare car s'il est bien réussi, il sera bu avant.

Repost 0
Published by Jean Luc - dans Miam miam glou glou
commenter cet article
23 juin 2013 7 23 /06 /juin /2013 18:00

   La tarte aux pommes ce n'est pas spécialement de saison, mais tout ce qui est à connotation provençale est de sortie pour l'été.

Les recettes diverses et variées à base de romarin , thym ...et même lavande  sont proposées dans les établissements à touristes.

 

!cid 3A387485-435B-4FAA-94D3-054A0D390027

 

Pour cette tarte très facile à préparer et de surcroit excellente, il nous faut:

 

3 ou 4 belles pommes, des goldens par exemple

une abaisse de pâte feuilletée du commerce mais tout au beurre, évitons autant que possible celles contenant de l'huile de palme.

un pot de gelée de romarindont la recette est ici clic, ce produit est à mon avis introuvable dans le commerce, ou alors dans les boutiques branchées "Provence" mais à quel prix !

du lait en poudre

de la cassonade

quelques graines de tournesol ou plus classiquement, des amandes effilées.

 

Allons y pour un dessert ou un goûter auquel il ne manque que le cri cri des cigales.

 

Les pommes seront pour ma part coupées en dés, mais là, chacun fait ce qu'il veut.

 

Sur l'abaisse de pâte, étendre généreusement la gelée de romarin

DSCF7135 [640x480]

saupoudrer de lait en poudre, qui servira à éponger les excédents d'eau rendus par la gelée.

DSCF7136 [640x480]

placer les dés ou tranches de pommes

DSCF7137 [640x480]

recouvrir d'une autre belle couche de gelée de romarin, saupoudrer de cassonade et parsemer de graines de tournesol

DSCF7138 [640x480]

c'est parti pour environ 30/40mn à four chaud  180°.

DSCF7140 [640x480]

ça "pègue" un peu aux doigts mais c'est drôlement bon, le goût du romarin restant longtemps en bouche.

DSCF7139 [640x480]

 

SOLEIL.gif

Repost 0
Published by Jean Luc - dans Miam miam glou glou
commenter cet article
6 juin 2013 4 06 /06 /juin /2013 21:05

    Cette soupe est un véritable mythe dans notre région, elle est pourtant d'origine Génoise, c'est un plat d'été incontournable en Provence avec uniquement des produits de saison, absolument sans viande ni bouillon , cette soupe chaude et assez épaisse est un "must".

 

Il doit exister autant de recettes que de marmitons et chacun dira que la sienne est la vraie, la seule..... sourire de circonstance...

En réalité c'est la réalisation du pistou qui va tout conditionner, avec  beaucoup d'ail , beaucoup de basilic et de la très bonne huile d'olive.

La cuisson aussi sera délicate, trop cuite on aura une espèces de platras au goût d'ail, trop légère, un vulgaire potage...

 

Le basilic, les haricots plats et haricots rouges frais arrivant sur les étals, aucune hésitation.

 

Le marché :

compter environ 500 gr de haricots verts plats, 750 g de haricots rouges rayés à écosser,  2 pommes de terre, 1 courgette, 1blanc de poireau, 3 belles tomates bien mûres, 1 pied entier de basilic, 5 gousses d'ail, 200 à 250 grs de spaghettis coupés en petits morceaux.
Huile d'olive fruitée de bonne qualité, Emmental et Parmesan râpé, sel poivre.

 

Egrener les haricots rouges,

DSCF4055 [640x480]

couper en petits tronçons les haricots verts plats,

DSCF4056 [640x480]

éplucher et couper en dés la courgette, les pommes de terre, le morceau de poireau .

DSCF4057 [640x480]

Tous ces légumes peuvent "sans douleur" être cuits en autocuiseur, mettre 3 litres d'eau salée, les légumes et compter 20mn après le début du tourniquet siffleur.
Sinon en marmite, compter 1h30  .


Pendant ce temps, préparer le pistou, qui n'est pas le basilic contrairement à ce que l'on lit dans certaines recettes mais une pommade à base de basilic.

Attention, j'ai lu dans une recette sur un blog,  que le pistou était comme du "pesto" ...rien à voir, si ce n'est son ingrédient principal, le basilic.

le pesto contient des pignon de pins grillés et du parmesan, le pistou non !

Ebouillanter 3 belles tomates bien mûres pour pouvoir les peler facilement, puis les vider de jus et graines et les couper en morceaux, réserver.

Eplucher et couper finement 5 ou 6 (ou plus) gousses d'ail, effeuiller un beau bouquet de basilic frais, puis dans un mortier commencer à écraser l'ail,

DSCF4058 [640x480]

ajouter les feuilles de basilic, un peu d'huile d'olive

DSCF4060 [640x480]

les morceaux de tomates, ajouter encore un filet d'huile d'olive, sel, poivre.

DSCF4061 [640x480]

L'utilisation des terminaisons florales du pied de basilic sera recommandé pour un pistou "ayant de la gueule", en effet le goût du basilic y est particulièrement concentré.

Piler le tout longuement pour obtenir une pommade de bonne consistance. L'assaisonnement doit être un peu relevé, ne pas hésiter à rajouter de l'ail si nécessaire, il n'y en a jamais trop. réserver au frais.

DSCF4062 [640x480]

Transvaser la soupe dans une marmite en terre qui sera aussi utilisée pour le service, puis, peu avant de servir, faire bouillir la soupe, y ajouter les spaghettis coupés ( parfois on y met des coquillettes ...)

pour casser les spaghettis, les mettre dans un torchon, le saisir par un bout et s'en servir de matraque.

DSCF4065 [640x480]

laisser un peu épaissir puis  environ 50 gr de d'Emmental râpé, autant de Parmesan lui aussi râpé, un filet d'huile d'olive

DSCF4064 [640x480]

et au dernier moment mélanger le pistou, faire un "tourne retourne" et servir chaud.

DSCF4063 [640x480]

Il faut éviter de cuire le pistou longuement, le basilic perdant ses arômes à la cuisson.

DSCF4067 [640x480]

Par une belle soirée d'été, avec un verre de rosé du Luberon...............bonheur !

 

Encore meilleure réchauffée, il suffira de refaire un peu de pistou au dernier moment pour lui redonner tout son éclat.

Repost 0
Published by Jean Luc - dans Miam miam glou glou
commenter cet article
27 mai 2013 1 27 /05 /mai /2013 22:15

  Les fèves, c'est un peu mon péché mignon, cette recette est très proche de celle utilisée pour réaliser les "Pennes Rigates aux fèves"....

Il nous faut pour deux personnes,

- 1 gros kilo de fèves fraîches à écosser
- 150 gr de lardons fumés
- 1 oignon
- 120 gr de fromage mi-chèvre
- thym, huile d'olive, poivre, ail
- 2 jaunes d'oeuf
- 12 cl de vin blanc sec

Ecosser les fèves, les jeter dans une casserole d'eau bouillante, et quand l'ébullition a repris, compter une minute avant de les  plonger dans de l'eau froide.
Egoutter et ôter la petite peau blanche, c'est un peu long mais indispensable.

Dans la sauteuse, faire blondir l'oignon émincé et les lardons avec la branche de thym dans un fond d'huile d'olive.
Puis, y rajouter les fèves , le fromage de mi-chèvre , l'ail émincé.
Arroser de 12 cl de vin blanc sec Poivrer.

Pas de sel il y en a déjà dans les lardons et le fromage.
Laisser réduire, pour obtenir une sauce épaisse bien liée.
Hors du feu et juste avant de servir, rajouter les jaunes d'oeuf et remuer vivement.
Servir immédiatement à partir de la sauteuse , et très chaud avec une salade verte.


bw43fp69as




Repost 0
Published by Jean Luc - dans Miam miam glou glou
commenter cet article

Profil

  • Jean Luc
  • passionné par la plongée sous marine, je suis aussi un amoureux des collines Provençales.
La plongée et la rando sont mes activités sportives preferées.
La cuisine,la lecture,la photo, la pêche  et le jardinage sont mes activités plus calme
  • passionné par la plongée sous marine, je suis aussi un amoureux des collines Provençales. La plongée et la rando sont mes activités sportives preferées. La cuisine,la lecture,la photo, la pêche et le jardinage sont mes activités plus calme

Le Bureau

  ROMAN

Le grand secret

 gd secret

 

Si vous avez envie de  tenter l'aventure d'une plongée sous marine en mode spéléo avec tous les frissons que cela comporte, mais bien calé dans un fauteuil et en 191 pages, me faire parvenir

 

   un chèque de  20 euros TTC , port compris

Jean Luc Fontaine

130 vallon des Escourtines

13011 Marseille

Dédicace personnalisée sur demande.

plus de détails ici :

***********************************************************************
  

Indice Atmo : vue d'ensemble

 

 

Rechercher Un Article ?

Visiteurs présents sur le site

Compteur Global

 

 

 

 

 

Randos et plongées

 Petites randos dans nos collines et ailleurs..

 

Hautes Alpes :

Champoléon : le refuge de tourond

Champsaur : Le col de Moissière

Champsaur : le col de Gleize

Valgaudemard : Les cabanes de Prentiq 

Valgaudemard le refuge des souffles

Valgaudemard le refuge du pigeonnier

Valgaudemard, les sources des Doux

Devoluy: le village de Chaudun

Devoluy: le sentier de ronde de Chaudun

Devoluy, sentier de ronde  de Chaudun et fouanières

Les pénitents des Mées

Devoluy: la petite Céüse

Devoluy: le col de Tournillon

Devoluy: la roche de la Fouanières

Devoluy: le pic de Céüse

Devoluy: Céüse, le pas du loup

Devoluy, le roc de Rimat

Devoluy, la tête des Ormans

Devoluy, la tour carrée

Devoluy, la chapelle de la Crotte

Gapençais, crêtes de Charance 

Gapençais, le Cuchon

Devoluy la boucle de la Souchière

 

Retrouvance en Buëch Devoluy :

1ère étape, Veynes - Agnielles

2ème étape, Agnielles - Recours

3ème étape, Recours - Rabioux

4ème étape, Rabioux - Les Sauvas

5ème étape, Les Sauvas - Chaudun

6ème étape, Chaudun - Rabou 

 

Massif  du Garlaban :

Tête rouge et le Taoumé

Tête rouge et le Taoumé 09/2011

La Grotte de Grosibou au départ d'Allauch

Le puits de l'Aroumi 

Le puits de l'Aroumi au départ de la Fève

La baume sourne

La source de Barqieu et le Garlaban 2

Le Pic du Taoumé par le vallon de Précatori

Le sentier des scolopendres

Garlaban,  la source du chien

Le col de Tubé au départ de lascours, 1ere partie

Le col de Tubé au départ de Lascours, 2ème partie

La parloire mai 2011

La parloire janvier 2012

Le Mont du Marseillais 

La grotte de Manon et

le sentier des scolopendres

La grotte du berger

Sur les traces de Pagnol

Le domaine de Pichauris

La grotte du Midi ..ou du Papé

Lascours, le grand vallon

Le vallon de Passetemps

Grand vallon et grotte du papé

Grottes et marmites du grand vallon 

Lascours, le grand vallon 

La croix de Garlaban face sud.

Nocturne, la croix de Garlaban

Font Berguettes

Marmites du grand vallon

Grosibou par Lascours 01-2014

Baume Sourne 12-2013

L'eau des collines-grotte de l'étoile 02 2014

Lascours, gd Vallon 03 2014

Lascours gd vallon et grotte du Papé 05 2014


 

Massif de l'Etoile :

L'aire de la Moure

Notre Dame des Ange, ....près de Marseille
La grotte des fées et le Baoù Traouqua

Le mont Julien et le Ratier

La tête du grand Puech

La grotte de la Vierge

La tête du Gd PUech 01-2014

 

Massif de la ste Baume :

Le balcon des Encanaux

Le col de Bertagne

La glacière du vallon du Fauge

La crête de la Lare 

Le plan des Vaches par les dents de Roque Forcade 2012

Le joug de l'aigle

La source de l'huveaune

Les sources de l'Huveaune 2  

Le circuit de la Taurelle 

La grande Baume par bertagne

Le jas de Miqueoù

le chemin du blé

Les quatre chênes 

Le balcon des Infernets 

Le signal des Beguines 

Le col de Bertagne et la grande baume 2

Rougiers, Castrum st Jean et les 4 chênes 

Le vallon des cèdres

La croix du Paradis

Le Paradis et le sentier merveilleux

Le vallon de la galère

Le balcon des Infernets et le torrent des Encanaux 

Le tour de Roussargues

Le pas de Cugens

Le gouffre du plan des masques 

Les dents de Roque Forcade, autre parcours

Le vallon de l'Aigle

Le pas de la Cabre

La grande Baume

La tour Cauvin

Falaises de Cugens, le trou du vent

La grande Baume 2013

Le Cruvelier et le Brigou 

Le jas de Sylvain

Le plan des masques

le sentier Marcel Estruch

Le trou du vent 02 2014

Le jardin suspendu 03 2014

La neige au Paradis 03 2014

Le tour du pic de Bertagne 03 2014

Du pas de la cabre au Paradis 06 2014

Le ravin des Encanaux 06 2014

Le sentier marcel Estruch 05 2014

La voie Gombault 04 2014 

 

Massif de Luminy, les calanques, Cassis :

Les falaises de Soubeyranes 

Port pin et le ravin de Gorgue longue

La calanque de Morgiou

Le tour du mont Puget

Le vallon de la fenêtre

Les falaises du Devenson

Le cap Morgiou

Grand Malvallon, les 3 arches    

La couronne de Charlemagne

Le Malvallon sud et le belvédère celeste

Le plateau de l'homme mort
Le plateau de l'homme mort 2013

La calanque des pierres tombées

Le pas de l'oeil de verre, la Candelle

La rêveuse du pas de la Lèbre

La calanque de l'Escu

Le col de la selle et grotte Rolland

Beouveyre

Falaises du Devenson et l'Eissadon

Rando givrée, belvédère de Titou Ninou février 2012(1)

Belvédère Titou Ninou fevrier 2012(2)

Les 4 pas :  demi lune, escaliers des géants...

sommet de Marseilleveyre(1) les 3 grottes

Sommet de Marseilleveyre (2) les escaliers des géants

Le col de la Selle, les grottes Dechaux

La cheminée du Diable

Le cirque des Pételins

La traversée du mont Puget

Les 3 arches du Malvallon 2012

L'anse de Melette

Le couloir du Cadellon

Calanques de l'Escu et Melette

Les falaises du Devenson et de l'Eissadon

Le vallon de la fenêtre 2012

L'escalier des géants

Le pas de la Cabre

En Vau et Port Pin

Le cap Gros

Le belvédère d'En Vau

Le couloir du Candeloun

Les 4 grottes du rocher st Michel

Le sommet de Marseilleveyre

Le plateau de Cadeiron

Le sentier du chinois

Sentier Garrigue et cap Gros 

Le vallon de l'herbe et cap Gros

Le tour de la grande Candelle

Les calanques de Sugiton et Morgiou

Cap Gros, le saut du chat

Les trois pas...

La tête de Melette 

Couloir du Candelon intégral

Les crêtes de soubeyranes

Le cirque de mestrallet

Le vallon de l'herbe

Le tour de la Candelle

Titou Ninou à la belle étoile

Cap Morgiou grotte du figuier

Le vallon de Mestralet

Titou Ninou nov 2013
Creche troglodyte

Creche troglodyte suite 01 2014

Le Mt Puget et le couloir du Candelon 01-2014

La grotte de l'Ours 01-2014

Titou Ninou, la crèche suite

sommet Marseilleveyre 01-2014

calanque de l'Escu 01-2014

au fil de mes envies 12-2013

Beouveyre 12-2013

La cheminée Lacroix 01 2014

Mont Puget et couloir du candelon 01 2014

La grotte de l'Ours 01 2014
Les falaises du Devenson 02 2014

Au dessus de Sormiou 03 2014

Le pas de la demi Lune et Marseilleveyre 03 2014

La grotte de la colonne 03 2014

La croix du Malvallon 03 2014 

Le cirque de Melette-walkyries 06 2014 

Le renard des calanques 

 

Les massifs de Marseilleveyre à Aubagne :

La source des eaux vives

Le balcon des Escourtines

Le Montounier et la chapelle St André

Le Mont St Cyr

Le four à cades de revers de boquié

Le Baoù de la Candolle

Le balcon des Escourtines et la source des eaux vives - juste au delà de mon jardin

Le Douard et les gorges de la petite ste Baume  

Notre dame de Julhans

Le mont Lantin et le mont Carpiagne

Le mont Lantin et la source des eaux vives

Le vallon de Gendame

Le cabanon du Marquis 01-2014

 

Massif de Regagnas et mont Aurélien :

L'ermitage de st Jean du Puy

Le sommet du Regagnas  

Le rocher Olympe du mont Aurelien

le Mont Olympe

Le plateau de la Serignane

Le mont Olympe et le rocher de 11 heures

Le rocher de 11 heures

pique nique à st Jean du Puy 12-2013

 

Massif et Parc naturel du Luberon :

La foret de cèdres

La combe de Sautadou  

Le tour du Roumagoua 

Oppede le vieux, versant nord

La source du Mirail

Le pin de l'Eigoune

La Groupatassière

Le plan des Agas

Les moulins du Veroncle

La combe de Vaumale 04 2014

 

Massif de ste Victoire :

Le pic des mouches

Le pic des Mouches version plus longue

Le pic des mouches au départ de Puyloubier

Le sentier Imoucha et les cretes de costes chaudes

Le Prieuré et la croix de Provence

Le Garagaï

Refuge Baudino au départ du parc des 2 aiguilles

D'un barrage à l'autre

L'ermitage st Ser

De st Ser au pas du Clapier

Le pic des mouches au départ de Puyloubier

Le pic des mouches par st Ser

Le gouffre de Garagaï

La croix de Provence par la marbrière

Refuge Baudino nov 2013

Le vallon de la Tine 03 2014

Le gouffre de garagaï 04 2014

Le pic des mouches 04 2014   

 

Le Verdon :

Le sentier des pecheurs

Le sentier des pêcheurs 2012

La chapelle ste Maxime, la draille des vaches

Le lac de ste Croix, le tour du Defens 

 

Divers :

Guillestre et la rue des masques

Raquettes à Risoul

Var, Lou gro Cervo

Var, La grotte du Garou

Var, Les gorges du Caramy

Var, les gorges du Caramy depuis le barrage

Var, le vallon du rocher des abeilles
Les crêtes de Roque Menourque 

La calanque de Figuerolles, cote bleue

Le mont Concors

Mazaugues, les ruines de Touchou

Le Puy ste Réparade, la Quilho
St Esteve Janson, le chateau

Notre dame des Anges...dans le Var

Vaucluse, le mur de la peste

Cote bleue, calanque de la Vesse

Alsace, mont ste Odile, le mur païen

Guyane, le sentier Rorota

Le village troglodyte de Calès

Port d'Alon, sentier du littoral

Le Mourre d'Agnis

La grotte du Mounoï Var

Var , le chateau du Diable 05 2014

Var, les gorges du Destel... l'intégrale 04 2014


Corse :

La boucle de l'Acciolu

Le sentier du facteur de Girolata

Le refuge d'Ortu

La punta di Bonassa

 

Andorre :

Le lac d'Angolaster

Le col de Juclar

Les lacs des salamandres  

Les lacs de Meners

Les lacs de Siscaro

Le circuit nature de Canillo 

 

Ardèche :

Le chateau de Pierre Gourde

Le sentier du vigneron

Le tour de Girond

Le chateau de Rochebonne

 

Lozère :

Eglazines et st Marcellin

Les echelles de Cinglegros, le pas de l'Arc

Causse Méjean corniches de la Jonte

 

 

 

 

 Plongées en Méditerranée :

 

1ère plongée de l'année 2009
La pierre de Briançon

L'île Moyade
Au phare de Planier
La calanque des Contrebandiers

Cadaquès, Massa d'Or
L'épave du Donator
L'épave du Chaouen
Le grand Congloué
La grotte de la Télévision
L'impérial du milieu
L'île de Riou
La pointe Caramassagne

La pierre à Daniel
Pointe Caramassagne 02/2010
La grotte de la télévision 03/2010
Quelque part vers Planier

Caramassagne, la grotte 04/2010  

Le tombant de la boulegeade 

Le tombant de la boulégeade 2

Au sud ouest de Planier  

Planier, Mola mola
L'épave du Ker Bihan

La pierre de Cassis  

La pierre à Daniel(2)  

Plongée...dans mes archives photos

Ma dernière chasse sous marine

Le couloir des gorgones

Zeus faber, un poisson de légende 

Grand congloué, les bankaws  

2011 la calanque du contrebandier

06/2011  La pierre de Briançon

2011 La grotte de la télévision

08/2011 Caramassagne

08/2012 la grotte à Peres

08/2012 la pierre à Daniel

08/2012 l'arche de Planier

06/2012 la grotte de la télévision

06/2012 la calanque de l'Escu

03/2014 Riou pte Caramassagne 

02/2014 calanque du contrebandie

07 2014 dans le bleu, calanque du contrebandier 

06 2014 la pierre de Cassis 

06 2014 la cap nègre 

 

 

 


 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 







Gites et chambres d'hotes

Coups de coeur

 

Quelques sites que je recommande :

 

Jacques Testa artiste peintre.

 

Ely Boissin artiste peintre et plongeur .

 

Les dessins de RB 

 

Glibert Thomas, le peintre des calanques